• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Benalla : la grande manipulation

Affaire Benalla : la grande manipulation

Les médias et l'opposition s'en frottent les mains : ils l'ont eu, leur Watergate. Si vous n'avez pas encore eu vent de l' "affaire" Benalla, voici un bref résumé : lors de la manifestation mélenchonno-cégétiste du 1er mai, un jeune Insoumis est arrêté par des CRS et molesté par un homme. Le tout est filmé par des "passants" (militants ?) qui gardent cependant la vidéo secrète au lieu de la rendre publique afin d'alerter l'opinion. Ce n'est que deux mois plus tard, quelques jours après le sacre des Bleus, que ladite vidéo est publiée sur les réseaux sociaux et devient virale, donnant lieu à une affaire d'état. C'est que le tabasseur est un certain Alexandre Benalla, un proche collaborateur d'Emmanuel Macron qui lui a conféré, à seulement vingt-six ans, le poste assez obscur de "chef de cabinet adjoint".

Le scandale est double puisque l'Élysée est directement accusé d'avoir "protégé" le jeune haut-fonctionnaire et de lui avoir infligé des sanctions jugées "trop faibles" par l'opposition : à savoir quinze jours de mise à pied et de rétention de salaire. Bref, le président Macron protégerait son entourage et il existerait en France "une justice à la main lourde pour les citoyens et une justice à la main légère pour les proches de Macron", dixit Sébastien Chenu, ex-UMP passé au FN. Même les journalistes de BFM (pourtant surnommé "TV Macron" par la fachosphère) y sont allés : "Si vous ou moi tapons quelqu'un, on finit au commissariat, et c'est normal. Mais quand c'est un proche du Président, il s'en tire à bon compte", dénonçait ainsi l'éditorialiste Thierry Arnaud, chef du service politique de BFM TV.

Face à toutes ces réactions à l'emporte-pièce, difficile de rester serein et d'analyser l'affaire (si "affaire" il y a) de manière sereine.

Deux points obscurs en particulier méritent d'être questionnés : Benalla a-t-il vraiment bénéficié d'un "traitement de faveur" du Président ? Et comment cette affaire est-elle sortie ? Les médias et les politiques veulent à tout prix éluder ces questions et se contentent de psittacismes appelant à la démission de Collomb, voire de l'ensemble du gouvernement et à des excuses publiques du Président. Pour l'heure, personne n'a encore réclamé la convocation d'une Constituante et l'envoi de Macron à l'abbaye de Monte-à-Regret. Cela ne saurait tarder.

Alors, Macron a-t-il vraiment protégé son collaborateur en lui infligeant une sanction "trop légère" ? Dès le 1er mai, le Président a été informé des agissements de son collaborateur et a pris les mesures qui s'imposaient : quinze jours de mise à pied et de rétention de salaire. C'est en effet la sanction qui s'applique à une telle faute dans le cadre du règlement administratif de l'Élysée. Il s'agit bien là d'une sanction administrative et non judiciaire. Les sanctions judiciaires (civiles comme pénales) résultent d'une plainte en justice et d'un procès en bonne et due forme. Or, la présumée victime de l'agression n'avait pas (et n'a toujours pas) déposé plainte. Le Président n'avait donc aucun moyen d'infliger une sanction judiciaire puisque seule la justice en a la capacité et que personne ne l'avait alors saisie, la justice. Benalla a donc reçu la sanction administrative qui s'appliquait. On peut à juste titre considérer le règlement élyséen comme trop laxiste mais l'accuser d'arbitraire serait inexact et malhonnête.

Une question que la quasi-totalité des médias et des politiques évitent soigneusement de (se) poser : comment cette affaire a-t-elle été rendue publique ? L'agression du jeune Insoumis par Benalla a été filmée par au moins deux "passants" : Nicolas Lescaut, étudiant communiste à Paris 1, et une mystérieuse Sonia présentée comme "américano-polonaise". Loin d'être de simples passants, tous deux s'étaient rendus à la manifestation du 1er mai. Notons que le contexte de l'arrestation du jeune homme n'est pas filmé, pas plus que les exactions des casseurs commises au même moment, comme l'attestent d'autres vidéos : l'un des casseurs jette par exemple des bouteilles pleines d'urine sur des personnes attablées dans des restaurants. Pourquoi ce jeune homme a-t-il été arrêté par les CRS ? On l'ignore. Il semble qu'il venait porter secours à une amie qui venait également d'être arrêtée (pour des raisons tout aussi inconnues). Bien sûr, que la personne soit un casseur ou non, rien n'excuse un passage à tabac, mais il aurait été plus honnête que ces lanceurs d'alertes filment la scène entière… et alertent l'opinion immédiatement.

En effet, pourquoi ces Snowden improvisés ont-ils attendu deux mois pour rendre l'information publique ? Officiellement, ils ne savaient pas alors qui était Benalla, et l'un des vidéastes l'auraient reconnu par hasard lors de la cérémonie résultant de la victoire des Bleus, cérémonie dont il a géré l'organisation. Cela n'explique pas pourquoi les deux vidéastes ont mis deux mois et demi à rendre la vidéo publique. Il s'agissait tout de même de violence policière : d'habitude, ce genre de vidéos sont mises sur twitter une heure après les faits.

Plusieurs experts en communication interviewés par BFM TV soupçonnent une "guerre des services" entre le GSPR (service de protection de Macron) et les CRS, ou entre Beauvau et l'administration élyséenne. On peut aussi se focaliser sur le calendrier : deux jours après que la France ait vibré sur la victoire des Bleus, boostant la popularité du Président, un fait divers repris en massse vient assombrir le tableau. Cela peut bien entendu être le fruit du hasard, mais on peut aussi y voir une tentative de déstabiliser le pouvoir. D'autant plus que le jeune homme agressé n'a pas déposé plainte avant que l'affaire ne soit révélée. Ces deux mois et demi de silence obstiné peuvent légitimement interroger.

Enfin, on ne résiste pas au plaisir d'imaginer comment agiraient Le Pen ou Mélenchon au pouvoir si un de leurs gorilles se rendaient coupable de tels agissements ? Imaginez : un gros bras de Marine tabasse un Noir lors d'une manif pro-immigration, ou un mélenchonniste moleste un curé lors d'une manif anti-IVG. Ces deux parangons de vertu viendraient-ils face aux caméras pour présenter leurs excuses sur le champ et licencier le coupable ? Les auteurs de la vidéo seraient-ils interviewés par les médias ? Et ces médias, pourraient-ils librement évoquer un tel incident impliquant des proches du gouvernement ? Les diverses expériences de nationalisme et de communisme à travers le siècle précédent peuvent nous aider à mieux nous figurer cette uchronie.


Moyenne des avis sur cet article :  1.28/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • Cateaufoncel2 21 juillet 2018 18:07
    « ...(si »affaire« il y a)... »

    Circulez, il y a rien à voir

    « ...boostant la popularité du Président... »

    Alors que l’affaire - ou prétendue affaire, soyons prudents - a été propulsée en une des médias, le 20 juillet, le même jour, l’institut BVA publiait les résultats d’un sondage, réalisé la veille et l’avant-veille, qui révélait que Jupiter avait régressé de 2 points chez les satisfaits, à 39 %, et progressé de 6 points chez les mécontents, à 59 %.

    Mais bon le journalisme n’a jamais prétendu au titre de science exacte

    • Dom66 Dom66 21 juillet 2018 18:34

      Merci pour l’info, je ne savais pas qu’il y avait une « affaire Benalla »


      • flourens flourens 21 juillet 2018 18:48
        pourquoi maintenant, les réponses sont simples, avant le 15 juillet, pas la peine d’évoquer autre chose que le foot, toute info passait à la trappe, c’est une réponse possible mais à mon avis pas la bonne
        l’auteur de la vidéo s’est expliqué, mais comme c’est un FI, Nicolas n’en a cure, mais qu’est ce qu’il dit, il a cru de bonne foi que celui qui cognait était un policier, il a filmé pour montrer les violences policières, ce n’est qu’après que l’on s’est aperçu que c’était benalla
        ensuite si le jeune n’a pas porté plainte, c’est tout simplement pour ne pas se retrouver accusé de violence ou d’outrage à la police, dans notre société macroniste, participer à une manif c’est déjà répréhensible, alors si en plus il est pris dans une échauffourée avec la police, c’est lui qu’on accusera de violence, c’est commun et courant
        on est dans une société où quand on est victime de violence policières on est forcément coupable comme une femme violée est coupable de l’avoir chercher
        réécoutez Coluche et son sketch sur la police « la gueule de la bavure » c’est plein de vérité et toujours (à jamais ???) d’actualité

        • Le421 Le421 22 juillet 2018 18:05

          @flourens

          Et puis il ne faut pas oublier que pour pas mal, casser du gaucho est un acte de salubrité publique.
          Ce pays est de drouate, non mais sans blague.
          C’est quoi ces footeurs de merde qui contestent sa majesté Jupiter ??  smiley

        • zak5 zak5 21 juillet 2018 20:46
          En effet, pourquoi ces Snowden improvisés ont-ils attendu deux mois pour rendre l’information publique ? Officiellement, ils ne savaient pas alors qui était Benalla

          peut-être justement qu’ils savaient et notamment, ils savaient que Benalla est d’origine maghrébine et l’on sait (surtout les gauchistes savent) qu’il ne faut pas alimenter la francosphère en carburant. Ce type se croyait au Maroc, c’est tout. Mais il n’est pas le seul, la sécurité sera de plus en plus confiée aux blacks et aux magrébins (c’est déjà le cas dans les entreprises, soit parce que les blancs sont des poltrons, soit parce qu’il n’ont même plus le droit de se défendre ), nos dirigeant pensent qu’un tabasseur « issu de la diversité » est beaucoup plus déterminé et tolérée par les média gauchistes, qui, pour le moment font la pluie et le beau temps.


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 22 juillet 2018 09:39

            @zak5

            Et pourquoi attend-on encore pour rendre publique le résultat de l’enquête policière sur le plus mystérieux et le plus dérangeant élément du « sauvetage d’un enfant par Mamoudou Gassama » ?.

            Aujourd’hui encore on ne sait toujours pas pourquoi et comment un enfant de quatre ans s’est suspendu - ou a été suspendu - côté rue, à la rambarde d’un balcon du 4e étage - ou du 5e ou du 6e si c’est de là qu’il est tombé - où Mamoudou Gassama a remarquablement grimpé pour aller le sauver.

            Peut-être est-ce simplement parce que l’enquête a été close avant d’avoir abouti. Attribuer une promotion au procureur de la République qui avait commandé cette enquête, l’envoyant ainsi s’occuper d’autre chose, pourrait être le moyen choisi pour clore l’enquête et cesser définitivement toute recherche de la vérité.


          • Matlemat Matlemat 21 juillet 2018 21:01

             Cette histoire montre bien que l’entourage du président de la république se sent au dessus des lois, c’est sans doute ce sentiment d’impunité qui conduit à l’excès.


            • Fergus Fergus 21 juillet 2018 22:08

              Bonsoir, Matlemat

              En effet, et c’est pourquoi Macron - qui a tant vanté la « république irréprochable » - est cité comme protagoniste, direct ou indirect, de cette affaire dont le retentissement est ressenti sur les 5 continents. N’en déplaise à l’auteur, cette affaire est grave et il semble avéré que L’Elysée et Beauvau ont été à la manœuvre pour l’étouffer.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 juillet 2018 22:19

              @Fergus

              Cinq continents ...faut pas exagérer...quatre chaîne d’infos .


            • peyogora 21 juillet 2018 22:30
              @Aita Pea Pea
              Le monde entier est au courant du scandale d’état.

            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 juillet 2018 22:47

              @peyogora Bof...une brève comme d’autres.


            • generation désenchantée 22 juillet 2018 02:46

              @Aita Pea Pea
              bof ...une brève comme d’ autres

              dit tu commencerait a regarder certaines vidéos des JT a l’ étranger , tu ne dirait pas trop cela

              https://www.youtube.com/watch?v=1Js_ui22JMg


            • Matlemat Matlemat 22 juillet 2018 14:03

              @Fergus Oui ça n’est pas très glorieux.


            • leypanou 21 juillet 2018 21:21

              Enfin, on ne résiste pas au plaisir d’imaginer comment agiraient Le Pen ou Mélenchon au pouvoir si un de leurs gorilles se rendaient coupable de tels agissements ? : apprécier déjà ce qui se passe maintenant avant d’imaginer comment agiraient Le Pen ou Mélenchon.


              • Fergus Fergus 21 juillet 2018 22:10

                Bonsoir, leypanou

                Bonne réponse ! Avec Macron, on est sur des faits avérés. Avec les deux autres, sur des spéculations !


              • Konyl Konyl 23 juillet 2018 10:11

                @Fergus
                Oui et pourvu qu’ils ne soient jamais président.


              • Doume65 23 juillet 2018 12:56

                @leypanou
                Me suis demandé pourquoi l’auteur parlait de Mélanchon et la Le pen. Se sont les seuls personnages susceptibles d’être Président, en France, ou ont-ils été choisis comme épouvantails ?



                • zygzornifle zygzornifle 22 juillet 2018 08:32

                  @Dom66


                  Son badge lui donnait accès a la cantine ou on mage au top pour une misère et surtout aux toilettes ou l’air est parfumé comme le pcul d’ailleurs , de temps en temps il se choppait discrètement un député de l’opposition par les caoutchoutes et lui faisait chanter : dans mon Macron c’est comme dans le cochon tout est bon ....

                • Dom66 Dom66 22 juillet 2018 13:06

                  @zygzornifle

                  T’as raison..et....république Bananière c’est prouvée.....quelle merde
                  Une question il mange du cochon ce Ben...machin truc hallal ??

                • Le421 Le421 22 juillet 2018 18:10

                  @Dom66

                  S’imaginer que ce badge, c’était juste pour aller aux chiottes tient de la naïveté crasse.
                  Son rôle probable de « petit rapporteur » est plus crédible.
                  Ni vu ni connu !!
                  Je cafte tout à « papa »...

                • Croa Croa 22 juillet 2018 23:22
                  À Le421,
                  Ton hypothèse tient debout. Ce serait très intéressant de savoir qui exactement a demandé un badge « H » pour M. Benalla.

                • Le421 Le421 23 juillet 2018 08:37

                  @Croa

                  Je cafte...


                  Lui, il vous a bien défendu, chef !!
                  Elle aussi.
                  L’autre, là, c’est une buse, il déconne à plein tube.
                  La petite brune, aussi, pas bonne.

                  Qu’est-ce que vous nagez bien, chef !! *  smiley


                  *La 7ème compagnie

                • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2018 12:38

                  @Dom66


                  Une question il mange du cochon ce Ben...machin truc hallal ?? 

                  Manger peut être pas pas contre en attachant la queue ça remplace une Fatma qui a ses ragnagna .... 

                • pemile pemile 21 juillet 2018 21:58

                  @Nicolas Kirkitadze « Le tout est filmé par des »passants" (militants ?) qui gardent cependant la vidéo secrète au lieu de la rendre publique afin d’alerter l’opinion. Ce n’est que deux mois plus tard, quelques jours après le sacre des Bleus, que ladite vidéo est publiée sur les réseaux sociaux et devient virale, donnant lieu à une affaire d’état."

                  Non, elle a été postée sur les réseaux sociaux le jour même, le 1er mai, peu après 20 heures !


                  • Le421 Le421 22 juillet 2018 18:10

                    @pemile

                    Et tout a été fait pour faire disparaître la « fake news » !!  smiley


                  • Croa Croa 22 juillet 2018 23:36
                    À pemile,
                    Pour qu’un scandale éclate dénoncer les faits ne suffisent généralement pas si on est quelqu’un d’ordinaire même à l’époque d’Internet. Il faut en plus,
                    .
                    - Soit avoir une chance de cocu et l’affaire fait boule de neige sans que l’on ne sache trop pourquoi (C’est rare.)
                    .
                    - Soit que l’info arrange quelqu’un dans les milieux influents. Cela se peut tout à fait car l’oligarchie est un véritable panier de crabes. Le pantin Macron a peut-être un ennemi parmi ses amis. C’est con mais ça arrive !

                  • jymb 21 juillet 2018 22:06
                    Je ne comprends pas cet étonnement feint
                    Sur les routes, des mercenaires jouent aux pseudo policiers pour fabriquer le maximum d« infractions » cependant que dans les villes, d’autres milices rentabilisent au maximum le rançonnement du stationnement payant
                    Alors un de plus ou de moins...il est bien tard pour jouer à la vierge effarouchée
                    La pourriture est déjà absolue

                    • baldis30 22 juillet 2018 08:53

                      @jymb
                      bonsoir,

                      j’approuve et je synthétise par un aphorisme pris dans les lois de Murphy (voir site)

                      « La leçon des leçons de l’Histoire c’est qu’on ne retient pas les leçons de l’Histoire »

                      On part à la dérive par petit temps et on finit sur des écueils en bord de falaises inaccessibles depuis la mer devenue furieuse. Il y eut - mais il semblerait qu’il n’y ait plus - une disposition du droit disant que les pouvoirs de police ne se délèguent pas .... Il y eut ... il y eut ...


                    • peyogora 21 juillet 2018 22:28
                      « filmé par des »passants" (militants ?) qui gardent cependant la vidéo secrète au lieu de la rendre publique afin d’alerter l’opinion" premier mensonge, la vidéo était sur le réseau le 1er mai.
                      Un macronien appelle ça un fait divers, les bras m’en tombent.
                      Seraient ce des ennemis de la République ? Rêvent ils d’une dictature ? A la lecture de cet article on est tenté de le croire.
                      C’est un scandale d’état au plus haut niveau, chaque heure apporte un élément nouveau qui le confirme. Votre Jupiter se cache à la lanterne, un hasard malencontreux.
                      Seuls les godillots suivent, ils font honte à leur charge, c’est la négation de la séparation des pouvoirs. Ils en supporteront la responsabilité.
                      Cerise sur le gâteau De Rugy ment au sujet des badges H. C’est abracadabrantesque comme disait Chirac, les preuves sont là.
                      Cet espèce d’énergumène invente même des actions futures de JLM ou MLP. C’est le bout.

                      • CORH CORH 21 juillet 2018 23:12
                        "Uchronie’ ! Elle est bonne
                        comment notre petite frappe de service , au secours de la Macronie, de ses barbouzes et de ses menteries finit son article en s’imaginant qu’il va couper la chique a tous ses contradicteurs avec un mot que personne ne connait !
                        Gamin prétentieux, ici t’es dans la cour des grands !

                        • Emohtaryp Emohtaryp 21 juillet 2018 23:37

                          @CORH

                          Sachez que cet auteur, pourfendeur notoire de « conspirationnisme », vient ici nous démontrer qu’il est lui-même un « conspirationniste » en venant hurler au complot, l’arroseur arrosé en quelque sorte ! 
                          Et de surcroît, il se donne la peine de rédiger un article pour venir prendre les gens pour des cons 
                          Le must ! smiley


                        • Le421 Le421 23 juillet 2018 08:34

                          @CORH

                          Il en prends pour son grade - hormis quelques cinglés - dans les interventions.
                          Plus ridiculisé, tu meurs.
                          Moi, je me casserais sur le « Huff ».  smiley


                        • Emohtaryp Emohtaryp 21 juillet 2018 23:26

                          Sacré Kiki le thuriféraire, toujours à venir faire de l’humour à deux balles ?
                          On vient crier au complot ??? non ? sans blague ? smiley
                          Arrêtez vos bouffonneries, votre mac à rond est juste un voyou entouré d’autres voyous....et ça, tout le monde l’a enfin vu et bien compris, maintenant. Place à la longue et pénible déchéance parce que ce genre d’énergumène n’a aucun honneur pour démissionner....combien de temps va t-il tenir ? quatre ans ? certainement pas !
                          En tout cas, l’imposture des présidentielles 2017 s’arrête là ! et la doxa merdiatique, celle qui avait permis l’imposture macron, se retourne en meute contre celui qu’elle glorifiait il y a + d’un an.... 
                          Bien fait, les langues vont se délier, on va bien rigoler !

                          • McGurk McGurk 22 juillet 2018 01:07
                            La vidéo a-t-elle été diffusée au bon moment pour ennuyer Macron et ses compères vendus jusqu’à l’os ? Probablement. Ce ne serait pas la première fois qu’on en verrait des coupées ou bien présentées dans le mauvais contexte pour faire scandale.

                            C’est surtout son contenu qui pose un réel problème et remet en question le très démodé et depuis longtemps oublié « Liberté, égalité, fraternité ». A savoir des personnes passant au travers des mailles du filet de la police et de la justice qui devrait être théoriquement la même quel que soit le statut de la personne. On pourrait citer des noms par dizaines : Pasqua, Chirac, Cahuzac, Sarkozy, etc.

                            Je me marre lorsqu’on parle de « sanction administrative » alors que le Français moyen serait directement allé en tôle. C’est comme pour Cahuzac, une petite tape sur les fesses, quelques années de prison et on passe sous silence qu’il a aussi bien trahi le gouvernement que l’Etat et les Français. Ce genre d’individu n’a pas sa place dans notre société et encore moins dans les hautes fonctions de l’Etat.

                            C’est intéressant comme on est autorisé à faire n’importe quoi lorsqu’on travaille avec le monde politique. On peut refuser une enquête sur un individu ayant outrepassé toutes les règles et les droits élémentaires de citoyens, se faire passer pour un policier et même porter l’uniforme tout en tabassant du manifestant, échapper même à la justice.

                            • Croa Croa 22 juillet 2018 23:46
                              À McGurk,
                              Comme signalé plus haut par certains intervenants l’info avait été diffusée tout de suite.

                            • McGurk McGurk 23 juillet 2018 13:54

                              @Croa


                              Ca ne m’étonne pas, surtout à l’heure où les réseaux sociaux sont à la mode et l’information via internet très facilement accessible.

                            • mmbbb 22 juillet 2018 07:54

                              cette affaire Benalla est la negation de l etat de droit Le retour au bon vieux temps des Barbouzes Macron mène une politique quel peu antisociale et se calque sur la politique europenene Ce n est pas la marche en avant c ’est le retour aux XIX siecle Quant a ce président il a tellement use des media, il est partout nul ne peut y échapper ( moi qui ne ne regarde pas la TV ) , il n est pas etonnant que cela lui retombe sur la gueule Il aurait du regarder les affaires anterieures notamment Tapie Lorsque Macron fut élu il a méprise les journalistes, un peu revenchard les journalistes. L auteur t es naif il faudrait que l on se prosterne devant ce president, lui pardonner son innocence son jeune age Une belle opportunite . C est de bonne de guerre et tu nous prends pour des cons PS un de membre de son parti a ete en garde vue presomption de fraude fiscale Quant a toi tu devrais d associer a Bayrou , il est le maitre inconteste du leche botte et il est comme le trou cul au centre


                              • baldis30 22 juillet 2018 08:43

                                bonjour,

                                « deux jours après que la France ait vibré sur la victoire des Bleus, boostant la popularité du Président »

                                 KOLOSSALE erreur d’analyse oui ..... KOLOSSALE

                                En effet avez-vous discuté avec les amateurs de football, et ils sont nombreux pour ne pas vous être aperçu que la gesticulation moscovite du Président a eu sur l’opinion un effet strictement inverse ? c’est même allé bien plus vite que par le traditionnel radio-camping estival.

                                 Il y a une chose qui passe très mal dans l’opinion publique, quel qu’en soit l’auteur : s’approprier le travail des autres sans y avoir participé. Et la gesticulation moscovite a été ainsi perçue ! dans cet ordre d’idée Deschamps s’est encore grandi en renvoyant le succès au travail des joueurs qu’il a désigné ... le politicien présent aurait pu prendre exemple sur Chirac en 1998 mais son ego et désir de paraître l’a emporté .... comme sa réputation sera emportée par l’opinion publique .. Vous avez les yeux de Chimène pour Rodrigue de Rothschild ..

                                Rothschild vous savez ..... ceux qui ont dû leur fortune à la diffusion d’une fausse nouvelle sur l’issue de la bataille de Waterloo ... un fake-news en somme..... ( rondelette) . 


                                • baldis30 22 juillet 2018 08:57

                                  bonjour à tous

                                  encore deux ou trois articles dans le même genre et nous aurons la certitude devoir revoter au cours de l’automne : un tel auteur rend service ... pas besoin d’en rajouter !


                                  • Le421 Le421 23 juillet 2018 08:33

                                    @baldis30

                                    Là, de ce côté, Jupiter et sa clique sont inoxydables !!
                                    J’y suis, j’y reste...
                                    Vous verrez.


                                    • Sparker Sparker 23 juillet 2018 13:23

                                      @Alain Dussort


                                      Merci, accablant en effet...

                                    • Garibaldi2 22 juillet 2018 09:27
                                      @ l’auteur

                                      ’’ Il s’agit bien là d’une sanction administrative et non judiciaire. Les sanctions judiciaires (civiles comme pénales) résultent d’une plainte en justice et d’un procès en bonne et due forme. Or, la présumée victime de l’agression n’avait pas (et n’a toujours pas) déposé plainte. Le Président n’avait donc aucun moyen d’infliger une sanction judiciaire puisque seule la justice en a la capacité et que personne ne l’avait alors saisie, la justice.’’

                                      Quand on veut jouer au journaliste, il faut connaître un minimum le sujet !

                                      Depuis quand est-il nécessaire qu’il y ait dépôt de plainte par la victime pour qu’il y ait ouverture d’une information judiciaire ?!!!!!!

                                      Dans le cas d’espèce c’est l’article 40 du code de procédure pénale qu’il s’applique :

                                      ’Article 40

                                      Le procureur de la République reçoit les plaintes et les dénonciations et apprécie la suite à leur donner conformément aux dispositions de l’article 40-1.

                                      Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs.’’

                                      Il y a eu sanction disciplinaire parce qu’il y a eu faute ET QUE CETTE FAUTE DEVAIT ÊTRE SIGNALÉE AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE PARCE QU’ELLE ÉTAIT UN DÉLIT. Il y avait usurpation de fonction par le port d’un brassard de police et d’un casque siglé CRS, et violence en réunion, a minima.

                                      Un petit cours de droit vous ferait le plus grand bien : Quand un individu X, sans famille, est découvert assassiné, le procureur attend-il un dépôt de plainte pour ouvrir une information ?!!!

                                      Dès lors qu’un délit est constitué, le parquet peut se saisir de l’affaire, le simple soupçon d’un délit est même suffisant pour ce faire. Alors pour un crime ....

                                      Et pour faire bonne mesure : dans le cas d’un retrait d’une plainte, le parquet peut continuer les poursuite s’il l’estime opportun. Il n’y a que 2 cas qui mettent automatiquement fin aux poursuite s’il y a retrait de plaine :

                                      • si le retrait de la plainte fait suite à une composition pénale ou une médiation (ce sont des modes alternatifs de règlements des conflits permettant d’éviter le passage devant un tribunal) entre les parties réalisée avec l’accord du procureur,

                                      • si l’infraction concerne une atteinte à la vie privée, une injure, ou une diffamation.

                                      Demain interro écrite !

                                      • Massada Massada 22 juillet 2018 10:15

                                        On va bientot apprendre que Benalla est prof de Krav Maga, que son oncle s’appelle Habib Meyer et qu’il fait parti de la LDJ smiley


                                        • frugeky 22 juillet 2018 11:25

                                          @Massada


                                          Et la preuve en est que ce serait bien la première fois que vous viendriez commenter une article censé être franco-français.

                                        • Massada Massada 22 juillet 2018 11:29

                                          @frugeky
                                           

                                          Travaillant dans la sécurité, l’affaire m’amuse smiley
                                           
                                          Est il le fils caché de Macron  ?
                                          MDR


                                        • frugeky 22 juillet 2018 12:14

                                          @Massada


                                          Peut-être mais quel est le rapport ?
                                          L’article ne parle ni de la Palestine, ni des juifs ou des nazis.
                                          Ce n’est pas dans vos habitudes.
                                          On a plus l’habitude de votre malhonnêteté et de vos provocations que de votre bêtise.
                                          Vous baissez...

                                        • frugeky 22 juillet 2018 12:21

                                          @Massada


                                          Une question : c’est vous aussi qui signez l’article, non ?


                                        • Massada Massada 22 juillet 2018 14:43

                                          @generation désenchantée
                                           

                                          rien sur l’influence de Poutine ?
                                          on n’a pas encore accusé les hackers russes en France ? smiley


                                        • generation désenchantée 22 juillet 2018 17:44

                                          @Massada

                                          Avec benalla , pas de poutine , ni de hackers russes en france , pas de mossad

                                          juste la presse algérienne qui voit en Benalla un agent secret marocain ayant infiltré le PS puis les sphères du pouvoir français


                                        • Le421 Le421 22 juillet 2018 18:15

                                          @Massada

                                          Troll :
                                          Intervenant qui réponds à côté du sujet pour faire diversion et enfumer les lecteurs.
                                          Si nécessaire, il utilise l’insulte ad hominem pour provoquer des réactions qui éloignent du sujet.

                                        • Massada Massada 22 juillet 2018 19:13

                                          @Le421

                                          Benalla avait -il les codes nucléaires ?

                                        • frugeky 22 juillet 2018 20:11

                                          @Le421


                                          Combien de compte massada a-t-il selon vous ?
                                          Depuis le temps qu’il est là, il fait vivre plusieurs comptes qui lui servent à détourner l’attention par une question à laquelle il s’empresse de répondre alors qu’il ignore certaines.
                                          Ses employeurs feraient bien de l’envoyer en stage.
                                          Motivation et mise à jour des nouvelles techniques.

                                        • Massada Massada 22 juillet 2018 22:29

                                          @frugeky

                                          Beaucoup !
                                          Meme des pseudo qui me critiquent et m’insultent pour faire mousser les commentaires
                                          Qui vous dit qu : Omar ou autre ce n : est pas moi ?
                                          On est sur de rien dans ce monde , mdr

                                        • Garibaldi2 23 juillet 2018 01:51
                                          @Massada

                                          Prof de Krav Maga, non, mais pratiquant, oui :

                                          ’’Adepte du krav-maga, le close-combat de l’armée israélienne, Benalla est un jeune homme pressé. C’est en juillet 2016 qu’il rejoint Macron. Peu à peu, il va gagner sa confiance. Et se rendre indispensable.’’

                                          source :


                                          article dont une partie est la reprise d’un article du JDD :


                                        • frugeky 23 juillet 2018 09:27

                                          @Massada


                                          Omar...pourquoi pas ?
                                          C’est bien celui qui vous appelle massacrada ?

                                          Sinon, j’insiste sur la motivation. J’ai l’impression d’un petit coup de mou en ce moment.
                                          Vous êtes bien sûr de mériter votre paye ?

                                        • Sparker Sparker 23 juillet 2018 13:26

                                          @Massada


                                          Sur de rien ? vraiment ? sur vous on est sur sur de pas mal de chose... ça ne fait aucun doute.

                                        • Aristide Aristide 22 juillet 2018 13:51

                                          Macron est suffisamment attaquable, critiquable sur le fond de sa politique sans qu’il soit nécessaire de faire passer les débordements d’un sbire de son entourage pour une affaire d’état.


                                          Il suffit de consulter, ou de se souvenir pour les plus anciens de toutes les affaires qui ont émaillé les présidents, leur entourage, les ministres, ... La gravité était d’une autre dimension : des morts, des détournements de fonds, des disparitions, des avantages à des tiers, des malversations, ...

                                          Alors, oui, il y a une certaine ironie à voir ce cher Macron, image policée du gendre parfait, se prendre en pleine poire les conséquences des actes de quelques allumés de son entourage. Ce qui me gène dans cette affaire, c’est la cécité des dirigeants de l’opposition qui investissent dans cette affaire qui fera pschitttt, comme avait dit Chirac. Voilà donc la droite et la vraie gauche qui ne se sente plus, les voilà en appelant à la fin de la dictature, à la destitution, ...

                                          La politique de Macron, rétrograde au possible, continuera. Mélenchon trouvera un sujet primordial du genre couleur du drapeau européen ou Jeanne d’Arc, pour monter qu’il est le seul opposant. A droite, on ne fera pas trop de bruits, tellement les réformes de Macron ressemblent à celles qu’ils souhaitent en silence, tout honteux de ne les avoir menées avant.

                                          Les français ne sont pas dupes, cette excitation des réseaux sociaux et des médias va diminuer en même temps que la température montera. 

                                          • Cateaufoncel2 22 juillet 2018 16:33
                                            @Aristide


                                            "Les français ne sont pas dupes, cette excitation des réseaux sociaux et des médias va diminuer en même temps que la température montera.« 

                                            On en reparlera aux prochains sondages. C’est l’image du Mr Proper de la politique qui est dégradée. Après les tapettes de la cour de l’Elysée et les grotesques contorsions de Moscou, c’est son socle électoral qui est atteint et, pour une bonne part, affligé : Jupiter n’était pas le gendre idéal annoncé.

                                            Là-dessus, sa parvenue retraitée de l’E.N. s’affiche, à la fête des Bleus, avec une bague en diamants (4.9 carats) de 39’000 euros, le modèle  »Bar en corolle", de la collection Archi Dior, aux côtés de laquelle sa montre Mini D, de Dior également, à 4’400 euros, faisait pousse-mégot. Tout ça, dans l’opinion, compte finalement beaucoup plus que le fond de la politique à Manu.

                                          • Matlemat Matlemat 22 juillet 2018 14:14

                                            Enfin du flagrant délit de foutage de gueule, loisirs dejour de repos, mise à pied dans le car des bleus, voilà le genre d’amis du président garanti 100% anti-communiste, le Macron s’en était bien sorti jusque là en disant ce que veulent entendre les français sans vraiment faire de promesses. Il est cependant troublant que des journalistes et médias pourtant aux ordres pendant la présidentielle se lâchent aujourd’hui, bien sûr il n’y aura pas ce genre de scandale en 2022 à moins que Macron n’obéisse pas à l’oligarchie.


                                            • Croa Croa 23 juillet 2018 00:01
                                              À Matlemat,
                                              2022 est encore loin. À priori Macron sera cramé et l’oligarchie se sera trouvé un autre pantin pour le remplacer. (Macron a tout de même intérêt à continuer sa « Marche » sans faiblir car un bon futur lui sera offert de toute façons.)

                                            • Garibaldi2 23 juillet 2018 02:09
                                              @Matlemat

                                              Il faudra un jour que vous compreniez qu’en ce qui concerne les médias main stream, ils pratiquent la formule : on lèche, on lâche, on lynche. Et qu’ils aiment faire sentir aux gars qu’ils ont soutenu que la laisse est courte et que ce sont eux le vrai pouvoir.

                                              Et puis il y a internet, les smartphones indiscrets et les réseaux sociaux qui ont bien changé la donne par rapport à ce qu’était l’info il y a 20 ans. Ce ne sont pas les médias qui sont aux ordres de Macron, c’est l’inverse. L’affaire Fillon est l’exemple même de la puissance des médias. Le simple fait qu’il y ait eu reprise de l’info du Canard par les médias main stream montre combien il est simple de dégager un gus qu’on donnait comme vainqueur certain. La fabrique du consensus tourne à donf, il suffit de regarder qui est propriétaire de ces médias pour comprendre pourquoi ils sont là.

                                            • Matlemat Matlemat 23 juillet 2018 12:00

                                              @Croa
                                               Oui on peut voir arriver un(e) inconnu(e) ministre en 2020, des scandales du genre éclaboussant Macron et un(e) nouveau président(e), je met l’inclusif car il faut prendre au sérieux les propos de jacques Attali qui disait connaître la future présidente.


                                               Ce qui est bizarre c’est que Macron a bien servi l’oligarchie jusque là.

                                            • Matlemat Matlemat 23 juillet 2018 12:15

                                              @Garibaldi2
                                               Oui, à mon avis les dessous de table diminuent un peu entre deux présidentielles pour les journalistes d’ou ce changement d’attitude. L’argent frais des campagnes électorales, on a vu avec l’argent libyen change tout à l’approche des élections.


                                               Avec internet, les médias perdent de leur influence mais ils sont toujours dominants, on sait qu’ils essaient de donner mauvaise réputations aux médias internet en les traitant de complotistes, mais dire cela aux lecteurs d’agoravox c’est prêcher des convertis.

                                               En 2017 les medias main stream, surtout television, on démontré tout leur pouvoir.

                                               les informations des journaux papiers détenus par des milliardaires lu par pas grand monde sont repris par tout le reste. Les subventions a ces torche-cul sont un scandale tout autant que la niche fiscale des journalistes.


                                               

                                            • Francis JL 23 juillet 2018 13:53

                                              @Matlemat

                                               
                                              ’’ à mon avis les dessous de table diminuent un peu entre deux présidentielles pour les journalistes d’ou ce changement d’attitude.’’
                                               
                                              « Une fois élu, je fais ce que je veux ! »
                                               
                                              C’est ça aussi, l’illibéralisme, non ?
                                               
                                               

                                            • Matlemat Matlemat 23 juillet 2018 16:24

                                              @JL
                                              « Une fois élu, je fais ce que je veux ! »


                                              « C’est ça aussi, l’illibéralisme, non ? »

                                               Que voulez vous dire ? Pouvez vous développer un petit peu ?

                                            • Francis JL 23 juillet 2018 18:42
                                              @Matlemat
                                               

                                               "Emmanuel Macron a utilisé plusieurs fois ce terme lors de ses vœux à la presse. «  Plusieurs régimes politiques sont tentés par l’illibéralisme politique, et à chaque fois c’est évidemment la presse qui est la première menacée  », a-t-il affirmé.
                                               
                                               Pourquoi brandir soudainement ce terme jusqu’à présent absent des discours politiques  ? Le président de la République, qui a déjà importé une série de concepts anglo-saxons dans le débat public, connaît trop bien la valeur des mots pour l’avoir choisi sans arrière-pensée politique. «  
                                               
                                              L’illibéralisme  » est en effet un concept introduit dans les années 1990 pour désigner ces régimes démocratiques sur le papier, parce qu’ils tirent leur légitimité d’élections réelles, mais qui musellent la démocratie et remettent en cause les libertés individuelles. Emmanuel Macron désignait donc, avec ce terme, le premier ministre hongrois, Viktor Orban, ou le Turc Recep Tayyip Erdogan.
                                               
                                               Alors pourquoi ne pas parler tout simplement de dérives autoritaires  ? Sans aucun doute parce que le concept d’«  illibéralisme  », qui sème la confusion avec celui d’«  antilibéralisme  », présente un autre avantage  : discréditer toute alternative au libéralisme économique, sur lequel est savamment entretenue la confusion avec le libéralisme politique. Et ainsi distiller dans les esprits que tout projet politique «  postlibéral  » du point de vue économique serait suspect, forcément antidémocratique et autoritaire.
                                               
                                               Cette instrumentalisation politique est loin du sens que lui donne l’historien Pierre Rosanvallon, qui définit l’illibéralisme comme «  la tentation de réduire la démocratie à une légitimation par les urnes des gouvernants  », dénonçant les permanences bonapartistes de la pratique du pouvoir. Une tentation qui n’est pas étrangère à Emmanuel Macron…" Maud Vergnol 
                                               
                                               Illibéralisme : réduction de la démocratie à une légitimation par les urnes des gouvernants = Une fois élu, je fais ce que je veux !
                                               
                                               CQFD
                                               

                                            • Garibaldi2 24 juillet 2018 01:14
                                              @JL

                                              On va résumer ça : quand vous êtes élu vous avez un chèque en blanc !

                                            • Francis JL 24 juillet 2018 08:03

                                              @Garibaldi2


                                               C’est ce que croient Donald Trump et Macron.
                                               
                                               

                                            • Francis JL 24 juillet 2018 08:47

                                              @Matlemat

                                               
                                               ’’De même qu’on n’a jamais réussi à faire reconnaître à l’éditorialisme que le Parti socialiste n’avait plus rien à voir avec la “gauche”, de même il n’y aura probablement pas moyen de lui faire entendre que le néolibéralisme est un anti-démocratisme, qu’il est par essence et non par accident, un illibéralisme, catégorie précisément formée pour être appliquée aux “autres” (les hongrois, les Polonais ...) c’est-à-dire pour mieux se dédouaner soi-même.’’ par Frédéric Lordon, extrait  à lire là où ça parle aussi de Benalla , de la police et de la Macronie 

                                            • Le421 Le421 22 juillet 2018 18:20
                                              @l’auteur.
                                              Si vous cherchiez, à l’image d’un certain Sylvain, à connaître voir à défendre l’image de votre cher président, vous pourrez constater et rapporter à vos commanditaires que la réaction est sans appel.
                                              Je suis d’accord sur le fait que cette révélation a pris une importance incroyable face à celles qu’ont eu les français au vu de la casse de la société organisée par la macronie.
                                              Un excellent dessin sur Marianne montre Jupiter expliquer que si il manque 20.000 médecins dans les hôpitaux, cela prouve qu’il y a trop d’hôpitaux !!
                                              Logique rothschildienne...

                                              • BarnaB 22 juillet 2018 19:21

                                                Pour moi, tout ceci montre surtout les limites du montage d’un nouveau groupe politique d’envergure, ce qu’est quand même La République En Marche ; au-delà des ténors transfuges d’autres formations, il faut ratisser large pour faire le nombre : trouver de nouveaux talents et se coltiner avec des bras cassés. Au début il y a la dynamique d’ensemble qui cache facilement les couacs des cancres du mouvement mais à la longue ça devient difficile à dissimuler, d’autant plus que les cancres prennent de l’assurance, vu le manque d’encadrement. Rome ne s’est pas faite en un jour, disait l’autre.


                                                •  C BARRATIER C BARRATIER 22 juillet 2018 20:16

                                                  Bon article

                                                  Je ne crois pas que la justice puisse sanctionner ce barbouze pour les coups portés, tant qu’il n’y a pas de plainte déposée.
                                                  Les oppositions manipulent l’opinion, ce que craignent ces élus c’est la reforme constitutionnelle qui leur enlèverait des postes lucratifs. Devant le retard pris, il restera le referendum....

                                                  Les manip politiques ne sont pas si rares, ça fait partie du folklore

                                                  Manipulation des citoyens et mépris : « Moi je »

                                                  http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=113


                                                  • Emohtaryp Emohtaryp 22 juillet 2018 21:26

                                                    @C BARRATIER

                                                    Je ne crois pas que la justice puisse sanctionner ce barbouze pour les coups portés, tant qu’il n’y a pas de plainte déposée. 

                                                    smiley Arrêtez un peu vos délires de mauvaise foi, les faits d’accusation sont très graves et mènent directement au parrain, on ne peut faire aussi clair....le rideau va s’ouvrir de plus en plus, votre jupiteux est nu comme un ver, votre idole est cramée, l’imposture s’arrête là, vous comprenez ? Et quelles que soient les conneries qu’il finira par sortir lui et ses sbires voyous pour se défendre, c’est la fin, finish, basta....poubelle ! son petit socle de mougeons vient d’exploser !
                                                    Hollandouille se frotte les mains, il a trouvé encore plus nul que lui, c’est pas peu dire !..... smiley


                                                  • Dom66 Dom66 22 juillet 2018 23:38

                                                    @C BARRATIER

                                                    « Les oppositions manipulent l’opinion » Wouarrrfff Wouarrrfff Wouarrrfff

                                                    le gouvernement et merdias NON ???


                                                    putain qu’es ce qu’il ne faut pas lire ???


                                                  • Le421 Le421 23 juillet 2018 08:30

                                                    @C BARRATIER

                                                    Et puis, en définitive...
                                                    Ce brave homme, passant là par hasard, est juste venu porter secours, au péril de sa vie, à des policiers en grand danger face à ce jeune couple de manifestants armés* et visiblement expérimentés dans le combat de rue !!!
                                                    C’est pas une sanction, c’est une médaille qu’il devrait avoir !!
                                                    Non ??  smiley

                                                    *La main et la jambe sont des armes dangereuses pour qui sait faire...


                                                  • alinea alinea 22 juillet 2018 23:36
                                                    Vous devez le savoir maintenant l’auteur, mais le mec de la FI c’est celui qui a fait la vidéo !!
                                                    Les premiers articles, en général, manquent de bonnes infos !!


                                                    • norbert gabriel norbert gabriel 23 juillet 2018 00:33
                                                      Pitoyable tentative de défense dans le silence particulièrement silencieux d’un président qui s’est fait remarquer par une réactivité médiatique exceptionnelle. Mais pas là ... 
                                                      Avec des « arguments » qu’aucun des « examinés » et leurs acolytes n’ont amené dans le débat ..

                                                      • norbert gabriel norbert gabriel 23 juillet 2018 00:35

                                                        Sérieux, vous êtes étudiant en histoire et journaliste ??  smiley


                                                        • jocelyne 23 juillet 2018 18:20

                                                          @norbert gabriel
                                                          mais non, il a pas mis à jour son « cv », là il est chomeur


                                                        • symbiosis symbiosis 23 juillet 2018 09:44

                                                          Article d’une bêtise incommensurable écrit par un ignare qui n’a aucune idée de ce qu’il se passe ici.
                                                          Ou alors !
                                                          Article propagandiste qui prend les gens pour des imbéciles.
                                                          De toutes façons, cet article est sans aucun intérêt informatif.
                                                          Il présente le seul intérêt de voir un pauvre macronien déblatérer, ce qui a comme intérêt non négligeable de faire la lumière, s’il en était besoin, sur l’état de décomposition dans lequel se trouve la racaille macronienne.


                                                          • papat 23 juillet 2018 09:52

                                                            je te donne 10000 par mois, je te donne une voiture de flics pour que tu puisses t’amuser, je te donne le droit de tabasser qui tu veux , je te veux toujours près de moi ! et toi tu me fais quoi en échange gros loup ?


                                                            • Djam Djam 23 juillet 2018 09:53
                                                              Ne jamais oublier un élément majeur : ce sont les médias qui fabriquent la vision que le peuple a du monde et, par conséquent, ses pensées et croyances.
                                                              Donc, lancer cette énième « affaire » en plein été n’est certainement pas justifié par un souci de noircir des pages de canards boiteux ou en quasi faillite... mais plus vraisemblablement de détourner le cerveau reptilien collectif de la masse vers un chiffon rouge.
                                                              Quel que soit les tenants et aboutissants de la présence et des actes du gars Benalla, l’Etat moderne est depuis toujours un club de mafieux dont l’unique objectif est de se maintenir au pouvoir afin que tous ceux qui vont à la gamelle appétissante de ce club de gangsters en costard cravate conservent leurs avantages et privilèges payés par la masse en question.
                                                              Aucune autre raison n’explique ce cirque chronique, ici comme ailleurs où l’invention d’une machine antidémocratique appelée « Etat » avec « gouvernance » au centre, qu’on sert aux masses quotidiennement.
                                                              La fabrique des illusions et d’une vision parfaitement artificielle de ce qu’est le monde est une spécificité de cette drôle de civilisation en phase terminale qu’on appelle post-modernité. Les « affaires » sortent par cycle, elles occupent l’esprit individuel et collectif et empêche efficacement le moindre vulgum pecus de reprendre sa vie en main.

                                                              • papat 23 juillet 2018 09:59

                                                                Benallagate : le pouvoir prend l’eau et révèle son amateurisme

                                                                On ne pourra pas se contenter d’une opposition politique dans le seul cadre d’institutions qui ont mordu la poussière
                                                                Trouducul 1er rase les murs comme Louis XVI tentant de prendre la fuite à Varennes. Le premier ministre, au lieu d’affronter l’Assemblée nationale, est parti voir passer la caravane du Tour pendant que l’opinion publique aboit. Le ministre de l’intérieur a la tête encore un plus enfoncée dans ses épaules vacillantes. La majorité est clairement déboussolée . Et les quelques clébards “en marche” encore vaillants glapissent sans trop y croire quelques éléments de langue de bois si pauvrets qu’ils feraient plutôt pitié :

                                                                Bref, tout ça fleure bon la débandade politique et confirme qu’en 2017 le pouvoir a bien été confié par des électeurs tétanisés de trouille à des tocards sans envergure (vous imaginez ce morveux de Macron face à Poutine ?).

                                                                Que manque-t-il alors pour balayer cette bande de minables complètement dépassés par les évènements ? Une opposition suffisamment forte et décidée à précipiter le crash. Et on ne pourra pas se contenter d’une opposition politique dans le seul cadre d’institutions qui ont mordu la poussière.


                                                                • Montdragon Montdragon 23 juillet 2018 10:14
                                                                  L’auteur n’aime pas les femmes filmées dans les stades de foot et trouve de bons prétextes à la Macronie pour enfumer le peuple.
                                                                  Ça commence à faire beaucoup.


                                                                  • Konyl Konyl 23 juillet 2018 10:26

                                                                    Perso je trouve qu’il est difficile de juger avec si peu d’image.

                                                                    C’est comme les images de violences policière, le flic se fait traiter de tous les noms, se fait cracher dessus et il n’a RIEN le droit de faire, évidemment qu’il faut leur coller des bonne branlé a ces petits cons. Après sortir son arme et tirer c’est autre chose.

                                                                    Pour Benalla, son geste parait inexcusable, je pense qu’il faut plus d’image pour comprendre.


                                                                    • mikawasa mikawasa 23 juillet 2018 10:39

                                                                      A l’auteur, si pour toi rien ne te choques, j’espère que tu seras la prochaine victime, sinon dans le passées quand les pouvoirs n’étaient pas séparés tu te rappelle ce que ça a donné . Réfléchit parce que cet article est un tissu de merde dont je ne serais pas fier



                                                                        • Ariane Walter Ariane Walter 23 juillet 2018 16:54

                                                                          MACRON, FILLON, MÊME ATTENTAT À L’IMPUDEUR.

                                                                          Que ce soit « le Monde » (baptisé « L’immonde » par certains), qui ait tiré la première salve, le premier boulet que la Macronie s’est pris en plein bide, voilà qui est la première surprise.
                                                                          C’était leur chouchou. Et soudain, c’est l’homme à abattre. Par l’intermédiaire d’Ariane Chemin, ils mènent une enquête que personne ne leur demande et qui révèle que le CRS violent du 1 mai, déjà vu sur les réseaux sociaux, est le garde du corps de Macron : Alexandre Benalla.
                                                                          Et à partir de là, comme pour Fillon, chaque jour, on serait tenté de dire chaque heure, apporte sa révélation.
                                                                          La presse joue même avec les nerfs de la Macronie, les laissant organiser le mensonge pour aussitôt le jeter à terre. Ainsi, le ridicule Bruno Roger-Petit n’a pas fini de dire que la punition de Benalla a été terrible, qu’il a été mis à l’écart, qu’on le trouve partout.
                                                                          Le 14 juillet, au Panthéon et même, éveil d’un souvenir saumâtre, lors de l’accueil des Bleus qui ont battu, ce jour-là, le record en vitesse pure de la descente des Champs-Elysées. 
                                                                          Et puisqu’il s’agit de photos, en voici, en voilà : au ski, au tennis, en vélo, collés l’un à l’autre. Normal. C’est son garde du corps.
                                                                          Les allusions que se permet la presse laissent supposer qu’ils ont aussi reçu quelques photos qu’ils attendent de sortir.
                                                                          Et ce n’est pas fini !
                                                                          -Logé au quai Branly !
                                                                          -10 000 euros/mois !
                                                                          -Voiture de fonction avec tout l’arsenal de la flicaille.
                                                                          -Et chauffeur !
                                                                          -Et badge d’entrée à l’Assemblée Nationale !

                                                                          Mais quelle est la finalité de tout ce déballage ? 

                                                                          Toute la presse qui soutenait Macron le noie. Ce sont donc ceux qui ont mis Macron sur le trône qui veulent qu’il en descende. Qui l’a mis sur le trône ? La clique qui a perdu Washington et qui a voulu se consoler en enlevant Paris. Israël, bien sûr, (même si Israël jouait à la fois Clinton et Trump) l’Europe des banques et des grosses boîtes, la cruelle GB, et la clique des Wasp US. 
                                                                          Macron a été choisi par Rothschild, et leur succursale : Bilderberg. François Henrot, directeur à la banque Rothschild, est allé jusqu’à dire, dans une interview, que Macron était d’une intelligence extraordinaire et qu’il savait « raconter des histoires »…heu… « une histoire »…Ce lapsus révélant la bêtise crasse de ceux prétendent diriger le monde. Sois discret quand tu parles magouilles à la télé !!
                                                                          Manque de bol, leur petit génie, qui a dû être obéissant en son temps, s’est révélé ingérable une fois au pouvoir. Cela arrive souvent.
                                                                          Première lubie du morveux : imiter les US avec leur Etat profond. Leur CIA bis. Il veut sa police à lui pour se protéger et faire ce qu’il veut. Il s’imagine en prince de l’Europe, en roi du monde, en empereur de la galaxie alors que ce n’est qu’un débile hystérique qui va se noyer tout seul.
                                                                          Ce que nous nous avons ignoré jusqu’à présent, l’existence de ce Benalla dans sa vie privée et son rôle de spadassin brutal et stupide, bien d’autres devaient le savoir. Pour qui travaille Benalla ? Quand on parle de sécurité privée, on sait qu’il y a beaucoup de chances pour qu’Israël soit dans le coin. Benalla est-il l’agent d’Israël ? Du Maroc ? De la CIA ? De Poutine ?
                                                                          Et l’autre enfumé qui joue les rois du monde avec sa douairière.
                                                                          Mais les détails ont aussi leur importance.
                                                                          Ce qui nous irrite a dû en irriter d’autres. Les discours pédants, les embrassades gluantes, l’exhibitionnisme gênant, la fête de la musique avec « Lèche-moi les boules », puis les scènes à la « Brokeback mountain » lors de la finale, la fureur des supporters des Bleus privés de leur rencontre avec les vainqueurs !
                                                                          Ce mec est d’une impudeur gênante.
                                                                          Mais bon…
                                                                          Qu’a-t-il fait pour que les big boss décident de l’abattre ?
                                                                          Je propose les solutions suivantes :
                                                                          1-Pas foutu de faire des réformes sans mettre le feu à la France. Et les grosses boîtes en ont marre d’une agitation qui doit commencer à leur coûter chaud. Les affaires sont les affaires. La rentrée commence à les inquiéter. Minc et Pinault ont traduit les frissons des gros pontes.
                                                                          2-Il a dû irriter Israël en n’arrivant pas à faire obéir Trump. Ah ! Pour rigoler, il est bon, mais le résultat de ses voyages, zéro. Trump, très habile ce Trump, laisse tomber la guerre en Syrie. Ce ne sont que quelques sbires qui s’agitent, envoyés de l’État profond, mais Poutine a gagné la guerre de Syrie. Israël est vert. Macron, par ailleurs, a refusé de reconnaître Jérusalem comme capitale. Grosse faute !
                                                                          -3 Il bosse avec Poutine en Syrie et participe à la livraison de matériel humanitaire. Faute fatale.
                                                                          Plus d’autres bricoles. Il a peut-être baisé le petit copain-pine d’un grand de ce monde et l’autre jaloux, veut sa peau. Les grands effets ont parfois de petites causes.

                                                                          Va-t-il s’en sortir ? 
                                                                          Non. 
                                                                          Pas plus que Fillon.
                                                                          La mafia des puissants l’a dans le collimateur et ne le lâchera pas. On se souvient d’une certain Benoît XVI qui, lui aussi, a été pris à la gorge brusquement. 
                                                                          Macron voulait inventer sa mafia.
                                                                          Mais c’est la Mafia majuscule qui lui rappelle qu’il est minuscule et le bouscule jusqu’au tombeau.

                                                                          Plus jamais cet avorton ne pourra reprendre la parole au nom de la France.
                                                                          Et les révélations ne font que commencer. 
                                                                          À mon avis c’est un scénariste de Netflix qui a été engagé sur ce projet et la première saison risque d’être chaude !!

                                                                          Pendant ce temps, Poutine règne …Il ramassera peut-être Macron comme il a ramassé Erdogan, après son attentat, si cela est utile à sa politique. 
                                                                          Mais Macron est décidément trop puéril, trop mégalo, trop psychopathe.
                                                                          Oui, qu’il disparaisse, c’est le mieux. 
                                                                          Pour tout le monde. 
                                                                          En tout cas, président de la République Française. 
                                                                          Non. Plus jamais.
                                                                          Impossible.

                                                                          Merci à ceux qui l’abattent même s’ils sont nos ennemis.
                                                                          Mais allez jusqu’au bout !



                                                                          • alinea alinea 23 juillet 2018 22:33

                                                                            @Ariane Walter

                                                                            Merci pour ce moment de pure poésie qui semble paraître exagérée à certains !
                                                                            Prendre un argument, le développer jusqu’au bout, voilà qui est le B A BA de la perfection !! smiley
                                                                            Après, faire des plans sur la comète, j’ai bien peur qu’on soit déçus ; moi aussi dans ce monde je rêve d’un peu de fantaisie, avec tous ces pisse-froid, ces pisse-vinaigre, ce bonnets-de-nuit...
                                                                            Le problème c’est que même une mauvaise pirouette les ébahit avant de les convaincre : dans une semaine on ne parlera plus de rien, tout simplement parce qu’il n’y aura plus rien à dire, et on a beau dénoncer la dictature, elle n’en est pas moins là ; je ne sache pas qu’une dictature puisse s’imposer sans une multitude de complices actifs.
                                                                            Alors lui, ou un autre, ça ne devra pas être notre problème ! Il faudrait l’empêcher de nuire, mais ça, il n’y a que nous qui puissions le faire.

                                                                          • BarnaB 23 juillet 2018 22:53

                                                                            @Ariane Walter
                                                                            Voter avec trois étoiles n’était pas assez ; il fallait que je vous écrive que j’aime votre commentaire.


                                                                          • cevennevive cevennevive 24 juillet 2018 08:00

                                                                            @Ariane Walter, bonjour, 


                                                                            Tu nous manques. De tels commentaires nous manquent. Merci de nous faire de petites visites si bonnes ! A bientôt j’espère.
                                                                             

                                                                          • Francis JL 24 juillet 2018 08:12
                                                                            @Ariane Walter, bonjour,
                                                                             
                                                                             je ne comprends pas que ton article ait été refusé.
                                                                             
                                                                            Au plaisir de te lire encore.


                                                                          • Francis JL 24 juillet 2018 09:00

                                                                            @Ariane Walter
                                                                             
                                                                            ’’Qu’a-t-il fait pour que les big boss décident de l’abattre ? (...) Merci à ceux qui l’abattent même s’ils sont nos ennemis’’’  A tes trois suggestions, j’en ajouterai une quatrième, idée qui m’est venue à la lecture de ça : ’’

                                                                            Mercredi 30 mai, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a déclaré au Sénat que les migrants faisaient « du benchmarking », des propos qui ont déclenché une polémique.
                                                                             Parmi ceux qui veulent l’abattre, il y a Soros, peut-être ? Surtout Soros ?
                                                                             
                                                                             Air connu : « Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté »

                                                                          • Francis JL 24 juillet 2018 09:17
                                                                            @JL
                                                                             
                                                                            Après un commentaire à décharge (la défense), ci-dessus, en voici un à charge (contre la Macronie) : « Qui a véritablement gagné la Présidentielle 2017 ? »
                                                                             
                                                                             Ps. Cet article en ligne sur politocoboy.fr est à lire absolument, et à conserver.

                                                                          • alinea alinea 24 juillet 2018 09:52

                                                                            @JL
                                                                            Oui, merci pour cet article, quoique l’overdose va saper ma journée !


                                                                          • alinea alinea 23 juillet 2018 22:19

                                                                            Porter plainte contre un flic qui vous tabasse un jour de manif ? parce que Benalla, on ne pouvait pas savoir qu’il n’était pas flic n’est-ce pas ?


                                                                            • ERANOVA 24 juillet 2018 00:46

                                                                              Il est gentil Nicolas…


                                                                              Alors, pour commencer, il existe un article 40 désormais fameux disant qu’il incombe « Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs. ». C’est-à-dire qu’il y a le règlement interne de l’Élysée, mais aussi la Loi, le Code pénal, quoi !
                                                                              « Les sanctions judiciaires (civiles comme pénales) résultent d’une plainte en justice et d’un procès en bonne et due forme » ; qu’il dit Nicolas. 

                                                                              Soit, mais pas seulement ! Elles peuvent aussi résulter (y compris à titre conservatoire) de la saisine du Procureur de la République avec constitution de partie civile.

                                                                               L’absence de dépôt de plainte par les victimes du tabassage n’empêche donc en rien la mise en examen des auteurs présumés du-dit crime ou délit, comme selon ledit article 40.

                                                                              Le scandale, double, triple ou quadruple —on ne sait plus ou donner de la tête —, ne réside pas seulement dans le soutien supposé du P. de la R. et dans la légère réprimande qu’a subie M. Benalla (on parle de mise à pied conservatoire en attendant [3 mois, hélas] des sanctions disciplinaires qui ne s’annoncent que maintenant) ; dans l’existence d’anomalies comme seules en connaissent les républiques bananières. Ce n’est pas le règlement Élyséen qui est en cause, mais la pratique consistant à le substituer à la Loi générale. 

                                                                              Mais c’est vrai qu’il aime bien les bananes, Nicolas !

                                                                              - Nicolas, Nicolas…Quand on sait trouver psi…-truc-machin-chose dans son dictionnaire, on sait la différence entre « conservatoire » et « disciplinaire ».

                                                                              Et puis, à ce stade, après prise en charge du Parquet et prononcé de plusieurs gardes à vue et mises en examen, je crois bien que Nicolas peut s’autoriser à dire « affaire »…Où alors ce mot est-il encore trop tabou pour lui ?

                                                                              Car il s’agit bel et bien, non de s’interroger ad libitum sur la façon dont les vidéos amateurs produisent leurs effets, mais par exemple de se donner la peine de constater qu’outre la violence en réunion, (passons sur le port illégal d’arme au moment des faits, le brassard POLICE et l’usage du réseau Acropole) la séquestration de vidéos-surveillance — avec toutes les transgressions qui l’ont également accompagnée — par des civils s’arrogeant pouvoir et insignes de police, constitue un scandale impossible à ignorer ; sauf pour Nicolas.

                                                                              « Cela n’explique pas pourquoi les deux vidéastes ont mis deux mois et demi à rendre la vidéo publique. » 
                                                                              Il nous enlève presque les mots de la bouche Nicolas. En l’occurence, le troisième vidéaste de talent de ce premier mai, c’était le réseau de vidéosurveillance policière. Vraiment, on ne s’explique pas pourquoi il a mis tant de temps à montrer ses images, le réseau de surveillance… À moins que… 

                                                                              Nicolas, décidément, est un grand ingénu — comme nous en a brossé Molière — ; un de ceux qui voyant la fumée, ne devine jamais un feu que quand l’incendie fait rage ailleurs que chez lui.

                                                                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 24 juillet 2018 09:44
                                                                                Macron ou « la vente à la découpe » de tous les services de l’état français. Cela ne date pas d’aujourd’hui .... Le président des riches .

                                                                                La mise sur le marché privé est total : Sécurité, Armée, Police, Préfecture( plus généralement administration), justice, Santé, sociale, éducation(E.N), recherche, énergie, voirie, gestion de l’eau, énergies renouvelables, Nucléaire, renseignement......etc..etc...

                                                                                Personnel à la manœuvre, tous les grands commis de l’état(haut fonctionnaire), banques, les conseillés, les affairistes, les opportunistes, les communautaristes(Attali), les élus, les ministres  ..etc..

                                                                                Vers 2022, 60% des fonctionnaires en moins............

                                                                                  Le piège à cron(CON) fonctionnait parfaitement.

                                                                                Qui a mis fin au hold up( Au dépôt de bilan ou Cessation d’activité de l’état français)....

                                                                                Pendant ce temps là, les veaux et génisses partaient bêtement en vacances sous le soleil de satan........  
                                                                                       
                                                                                 smiley



                                                                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 24 juillet 2018 09:47
                                                                                  Macron a décidé de la mise en faillite de l’état français .....

                                                                                  Le pognon de dingue des français tombera dans l’escarcelle des riches .............



                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2018 10:31

                                                                                  @ l’auteur

                                                                                  vous affirmez « la vidéo n’a été publiée que récemment »
                                                                                  faux...
                                                                                  elle était sur les réseaux sociaux des le 2 mai...

                                                                                  • henry_jacques henry_jacques 25 juillet 2018 09:52

                                                                                    @ l’auteur : papier erroné et orienté dénué d’intérêt

                                                                                    La République “exemplaire et inaltérable” ou LREM ( La République En Miettes ) 
                                                                                    Que cache ce scandale propulsé par les médias ?
                                                                                    Je pense que le règne du petit notable d’Amiens est très compromis. On a là un véritable scandale d’Etat, voire un coup d’Etat qui se profile. La presse main Stream qui du jour au lendemain se retourne contre l’Elysée (ces médias qui sont habituellement muets sur les infos publiées par la presse alternative et qui pourraient déranger le pouvoir ?).
                                                                                    Et pourquoi maintenant ? Les faits se sont passés le 1er mai, il y a presque trois mois maintenant. Cà sent une affaire bien préparée en plus haut lieu. Comme si les frasques du p’tit notable d’Amiens avaient cessé d’amuser.

                                                                                    Du PS à l’Elysée, l’intrigant parcours d’Alexandre Benalla <http://www.valeursactuelles.com/politique/du-ps-lelysee-lintrigant-parcours-dalexandre-benalla-97465>

                                                                                    Quant à Lahcène Benahlia alias Alexandre Benalla, on touche les abysses de l’entendement. Recruté dans l’Eure il y a plusieurs années comme simple gendarme adjoint de réserve, il a été sous les ordres du secrétaire d’état Sébastien Lecornu lieutenant de réserve. Une fulgurante promotion l’a propulsé de brigadier de réserve à lieutenant colonel, grâce à l’article 9 de la loi n° 99-894 du 22 octobre 1999 portant sur l’organisation de la réserve militaire et du service de défense. Cet article a été remplacé par l’article L4221-3 de la défense. 
                                                                                    Voir également 
                                                                                    http://www.gendarme-reserviste.fr/les-grades-des-reservistes/<http://www.gendarme-reserviste.fr/les-grades-des-reservistes/>

                                                                                    Des sources informées ont révélé que le déjà ex-chargé de mission auprès du chef de cabinet du président Macron est, en réalité, un agent de la DGED marocaine lié au Mossad. 
                                                                                    https://www.algeriepatriotique.com/2018/07/20/revelation-alexandre-benalla-agent-services-secrets-marocains/

                                                                                    Alexandre Benalla qui a gravi les échelons doucement mais sûrement depuis qu’il fut introduit dans les rouages du Parti socialiste par l’ancienne ministre de l’Education, Najet Vallaud Belkacem, elle-même inféodée à Rabat, aux côtés de Rachida Dati, Myriam Al-Khomri, Audrey Azoulay et bien d’autres ...

                                                                                    Plusieurs mails issus des ‘’Macron Leaks’’ sont rédigés par Alexandre Benalla, chargé en 2016/17 de la sécurité de la campagne électorale. Une indication cryptée évoque l’identité de l’homme singulier qui a opéré et validé son recrutement : un franc-maçon aujourd’hui haut placé aux côtés du ministre ultrasioniste Gérard Collomb, également membre des réseaux maçonniques. Alexandre Benalla aurait des réseaux avec la loge Abdel Kader.

                                                                                    https://www.valeursactuelles.com/politique/benalla-des-reseaux-proches-du-grand-orient-et-de-la-loge-de-lemir-abdel-kader-97544

                                                                                    Le comportement du p’tit notable d’Amiens est absolument désarmant. Il est d’un narcissisme infantile permanent, auquel il faut ajouter un fort sentiment d’impunité. Tous les jours un épisode fait la une de la presse. C’est l’absence totale des limites chez ce personnage. 
                                                                                    Souvenez-vous de la victoire en coupe du monde où il a pété les plombs (caractéristique des border line en psycho). Occasion durant laquelle il a été incapable de se maîtriser, il en a fait un cirque dans la tribune présidentielle en présence de Putin, dont le photographe officiel du Kremlin a réalisé cette foto de démence gesticulaire qui a fait le tour du monde.

                                                                                    Sans oublier son égoïsme méprisant lors de la descente des Champs (écourtée à 15 mn). « Moi d’abord, les autres ne sont rien ». La détestation de toute limitation…

                                                                                    Analyse du psychiatre italien Adriano Segatori sur Macron https://www.youtube.com/watch?v=qx6xD7S4jiE 
                                                                                     
                                                                                    Jupiter fondé de pouvoir du capital devenu ‘’zinzin’’ à se prendre pour un Roi de France (souveraineté absolue à coups d’ordonnances)

                                                                                    Je passerai les avantages de Benallah tels que : 
                                                                                    Renault Talisman équipée police, propriété de l’Elysée, 180.000 € pour restaurer appartement du quai Branly, le master M2 non terminé et obligatoire pour accéder aux écoles d’officiers de gendarmerie et de police (alors qu’à 26 ans il se trouve lieutenant colonel)

                                                                                    https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/politique/puy-de-dome/2018/07/23/quand-alexandre-benalla-etait-etudiant-a-clermont-ferrand_12932139.html

                                                                                    Les clés de la maison du Touquet en les mains de Benlallah. Ce qui interpelle avec ces clés, c’est l’extrême promiscuité entre un Benallah et un Jupiter. Deux hommes inséparables que ce soit en public comme dans la vie privée. Etonnante proximité qui va bien au delà du cadre professionnel. Ce qui laisse tout de même un certain malaise…

                                                                                    Cette histoire montre aussi que Benallah profitait de sa couverture élyséenne pour commettre des actes illégaux, se faire passer pour la police, et carrément essayer de lui donner des ordres. 

                                                                                    Une hypothèse est que Jupiter se soit trop rapproché de Putin et de Trump, et que lui infliger un avertissement aurait été nécessaire.
                                                                                    https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5066449/precedent-le-sommet-poutine-trump-la-rencontre-macron-poutine-dimanche-arrive-au-bon-moment.html

                                                                                    Egalement l’extrême droite sioniste sous directive d’Israel qui serait derrière pour punir Jupiter de l’accord qu’il a passé avec Poutine, et dont le premier résultat a été le convoi humanitaire russo/français en Syrie. 
                                                                                    Ne pas oublier qu’en France, la propagande pro israélienne est agressivement mise en avant dans les médias nationaux et régionaux.
                                                                                    L’affaire Benallah n’est que la partie visible de l’iceberg.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité