• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Benalla : la grande manipulation

Affaire Benalla : la grande manipulation

Les médias et l'opposition s'en frottent les mains : ils l'ont eu, leur Watergate. Si vous n'avez pas encore eu vent de l' "affaire" Benalla, voici un bref résumé : lors de la manifestation mélenchonno-cégétiste du 1er mai, un jeune Insoumis est arrêté par des CRS et molesté par un homme. Le tout est filmé par des "passants" (militants ?) qui gardent cependant la vidéo secrète au lieu de la rendre publique afin d'alerter l'opinion. Ce n'est que deux mois plus tard, quelques jours après le sacre des Bleus, que ladite vidéo est publiée sur les réseaux sociaux et devient virale, donnant lieu à une affaire d'état. C'est que le tabasseur est un certain Alexandre Benalla, un proche collaborateur d'Emmanuel Macron qui lui a conféré, à seulement vingt-six ans, le poste assez obscur de "chef de cabinet adjoint".

Le scandale est double puisque l'Élysée est directement accusé d'avoir "protégé" le jeune haut-fonctionnaire et de lui avoir infligé des sanctions jugées "trop faibles" par l'opposition : à savoir quinze jours de mise à pied et de rétention de salaire. Bref, le président Macron protégerait son entourage et il existerait en France "une justice à la main lourde pour les citoyens et une justice à la main légère pour les proches de Macron", dixit Sébastien Chenu, ex-UMP passé au FN. Même les journalistes de BFM (pourtant surnommé "TV Macron" par la fachosphère) y sont allés : "Si vous ou moi tapons quelqu'un, on finit au commissariat, et c'est normal. Mais quand c'est un proche du Président, il s'en tire à bon compte", dénonçait ainsi l'éditorialiste Thierry Arnaud, chef du service politique de BFM TV.

Face à toutes ces réactions à l'emporte-pièce, difficile de rester serein et d'analyser l'affaire (si "affaire" il y a) de manière sereine.

Deux points obscurs en particulier méritent d'être questionnés : Benalla a-t-il vraiment bénéficié d'un "traitement de faveur" du Président ? Et comment cette affaire est-elle sortie ? Les médias et les politiques veulent à tout prix éluder ces questions et se contentent de psittacismes appelant à la démission de Collomb, voire de l'ensemble du gouvernement et à des excuses publiques du Président. Pour l'heure, personne n'a encore réclamé la convocation d'une Constituante et l'envoi de Macron à l'abbaye de Monte-à-Regret. Cela ne saurait tarder.

Alors, Macron a-t-il vraiment protégé son collaborateur en lui infligeant une sanction "trop légère" ? Dès le 1er mai, le Président a été informé des agissements de son collaborateur et a pris les mesures qui s'imposaient : quinze jours de mise à pied et de rétention de salaire. C'est en effet la sanction qui s'applique à une telle faute dans le cadre du règlement administratif de l'Élysée. Il s'agit bien là d'une sanction administrative et non judiciaire. Les sanctions judiciaires (civiles comme pénales) résultent d'une plainte en justice et d'un procès en bonne et due forme. Or, la présumée victime de l'agression n'avait pas (et n'a toujours pas) déposé plainte. Le Président n'avait donc aucun moyen d'infliger une sanction judiciaire puisque seule la justice en a la capacité et que personne ne l'avait alors saisie, la justice. Benalla a donc reçu la sanction administrative qui s'appliquait. On peut à juste titre considérer le règlement élyséen comme trop laxiste mais l'accuser d'arbitraire serait inexact et malhonnête.

Une question que la quasi-totalité des médias et des politiques évitent soigneusement de (se) poser : comment cette affaire a-t-elle été rendue publique ? L'agression du jeune Insoumis par Benalla a été filmée par au moins deux "passants" : Nicolas Lescaut, étudiant communiste à Paris 1, et une mystérieuse Sonia présentée comme "américano-polonaise". Loin d'être de simples passants, tous deux s'étaient rendus à la manifestation du 1er mai. Notons que le contexte de l'arrestation du jeune homme n'est pas filmé, pas plus que les exactions des casseurs commises au même moment, comme l'attestent d'autres vidéos : l'un des casseurs jette par exemple des bouteilles pleines d'urine sur des personnes attablées dans des restaurants. Pourquoi ce jeune homme a-t-il été arrêté par les CRS ? On l'ignore. Il semble qu'il venait porter secours à une amie qui venait également d'être arrêtée (pour des raisons tout aussi inconnues). Bien sûr, que la personne soit un casseur ou non, rien n'excuse un passage à tabac, mais il aurait été plus honnête que ces lanceurs d'alertes filment la scène entière… et alertent l'opinion immédiatement.

En effet, pourquoi ces Snowden improvisés ont-ils attendu deux mois pour rendre l'information publique ? Officiellement, ils ne savaient pas alors qui était Benalla, et l'un des vidéastes l'auraient reconnu par hasard lors de la cérémonie résultant de la victoire des Bleus, cérémonie dont il a géré l'organisation. Cela n'explique pas pourquoi les deux vidéastes ont mis deux mois et demi à rendre la vidéo publique. Il s'agissait tout de même de violence policière : d'habitude, ce genre de vidéos sont mises sur twitter une heure après les faits.

Plusieurs experts en communication interviewés par BFM TV soupçonnent une "guerre des services" entre le GSPR (service de protection de Macron) et les CRS, ou entre Beauvau et l'administration élyséenne. On peut aussi se focaliser sur le calendrier : deux jours après que la France ait vibré sur la victoire des Bleus, boostant la popularité du Président, un fait divers repris en massse vient assombrir le tableau. Cela peut bien entendu être le fruit du hasard, mais on peut aussi y voir une tentative de déstabiliser le pouvoir. D'autant plus que le jeune homme agressé n'a pas déposé plainte avant que l'affaire ne soit révélée. Ces deux mois et demi de silence obstiné peuvent légitimement interroger.

Enfin, on ne résiste pas au plaisir d'imaginer comment agiraient Le Pen ou Mélenchon au pouvoir si un de leurs gorilles se rendaient coupable de tels agissements ? Imaginez : un gros bras de Marine tabasse un Noir lors d'une manif pro-immigration, ou un mélenchonniste moleste un curé lors d'une manif anti-IVG. Ces deux parangons de vertu viendraient-ils face aux caméras pour présenter leurs excuses sur le champ et licencier le coupable ? Les auteurs de la vidéo seraient-ils interviewés par les médias ? Et ces médias, pourraient-ils librement évoquer un tel incident impliquant des proches du gouvernement ? Les diverses expériences de nationalisme et de communisme à travers le siècle précédent peuvent nous aider à mieux nous figurer cette uchronie.


Moyenne des avis sur cet article :  1.28/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Cateaufoncel2 21 juillet 18:07
    « ...(si »affaire« il y a)... »

    Circulez, il y a rien à voir

    « ...boostant la popularité du Président... »

    Alors que l’affaire - ou prétendue affaire, soyons prudents - a été propulsée en une des médias, le 20 juillet, le même jour, l’institut BVA publiait les résultats d’un sondage, réalisé la veille et l’avant-veille, qui révélait que Jupiter avait régressé de 2 points chez les satisfaits, à 39 %, et progressé de 6 points chez les mécontents, à 59 %.

    Mais bon le journalisme n’a jamais prétendu au titre de science exacte

    • arioul arioul 21 juillet 18:33

      Vas y Nico , passe la pommade tu l’auras ta sucette Macronnienne . J’en ai vu des faux culs mais toi t’es une synthése.


      • frugeky 21 juillet 19:39

        @arioul


        C’est le gars qui appelait les patriotes français à soutenir l’État voyou de la Palestine Occupée en prétextant que c’était le même combat.

        C’est marrant de sa part de défendre et minimiser les actes d’un « franco-marocain »...

      • Dom66 Dom66 21 juillet 18:34

        Merci pour l’info, je ne savais pas qu’il y avait une « affaire Benalla »


        • flourens flourens 21 juillet 18:48
          pourquoi maintenant, les réponses sont simples, avant le 15 juillet, pas la peine d’évoquer autre chose que le foot, toute info passait à la trappe, c’est une réponse possible mais à mon avis pas la bonne
          l’auteur de la vidéo s’est expliqué, mais comme c’est un FI, Nicolas n’en a cure, mais qu’est ce qu’il dit, il a cru de bonne foi que celui qui cognait était un policier, il a filmé pour montrer les violences policières, ce n’est qu’après que l’on s’est aperçu que c’était benalla
          ensuite si le jeune n’a pas porté plainte, c’est tout simplement pour ne pas se retrouver accusé de violence ou d’outrage à la police, dans notre société macroniste, participer à une manif c’est déjà répréhensible, alors si en plus il est pris dans une échauffourée avec la police, c’est lui qu’on accusera de violence, c’est commun et courant
          on est dans une société où quand on est victime de violence policières on est forcément coupable comme une femme violée est coupable de l’avoir chercher
          réécoutez Coluche et son sketch sur la police « la gueule de la bavure » c’est plein de vérité et toujours (à jamais ???) d’actualité

          • Le421 Le421 22 juillet 18:05

            @flourens

            Et puis il ne faut pas oublier que pour pas mal, casser du gaucho est un acte de salubrité publique.
            Ce pays est de drouate, non mais sans blague.
            C’est quoi ces footeurs de merde qui contestent sa majesté Jupiter ??  smiley

          • zak5 zak5 21 juillet 20:46
            En effet, pourquoi ces Snowden improvisés ont-ils attendu deux mois pour rendre l’information publique ? Officiellement, ils ne savaient pas alors qui était Benalla

            peut-être justement qu’ils savaient et notamment, ils savaient que Benalla est d’origine maghrébine et l’on sait (surtout les gauchistes savent) qu’il ne faut pas alimenter la francosphère en carburant. Ce type se croyait au Maroc, c’est tout. Mais il n’est pas le seul, la sécurité sera de plus en plus confiée aux blacks et aux magrébins (c’est déjà le cas dans les entreprises, soit parce que les blancs sont des poltrons, soit parce qu’il n’ont même plus le droit de se défendre ), nos dirigeant pensent qu’un tabasseur « issu de la diversité » est beaucoup plus déterminé et tolérée par les média gauchistes, qui, pour le moment font la pluie et le beau temps.


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 22 juillet 09:39

              @zak5

              Et pourquoi attend-on encore pour rendre publique le résultat de l’enquête policière sur le plus mystérieux et le plus dérangeant élément du « sauvetage d’un enfant par Mamoudou Gassama » ?.

              Aujourd’hui encore on ne sait toujours pas pourquoi et comment un enfant de quatre ans s’est suspendu - ou a été suspendu - côté rue, à la rambarde d’un balcon du 4e étage - ou du 5e ou du 6e si c’est de là qu’il est tombé - où Mamoudou Gassama a remarquablement grimpé pour aller le sauver.

              Peut-être est-ce simplement parce que l’enquête a été close avant d’avoir abouti. Attribuer une promotion au procureur de la République qui avait commandé cette enquête, l’envoyant ainsi s’occuper d’autre chose, pourrait être le moyen choisi pour clore l’enquête et cesser définitivement toute recherche de la vérité.


            • Matlemat Matlemat 21 juillet 21:01

               Cette histoire montre bien que l’entourage du président de la république se sent au dessus des lois, c’est sans doute ce sentiment d’impunité qui conduit à l’excès.


              • Fergus Fergus 21 juillet 22:08

                Bonsoir, Matlemat

                En effet, et c’est pourquoi Macron - qui a tant vanté la « république irréprochable » - est cité comme protagoniste, direct ou indirect, de cette affaire dont le retentissement est ressenti sur les 5 continents. N’en déplaise à l’auteur, cette affaire est grave et il semble avéré que L’Elysée et Beauvau ont été à la manœuvre pour l’étouffer.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 juillet 22:19

                @Fergus

                Cinq continents ...faut pas exagérer...quatre chaîne d’infos .


              • peyogora 21 juillet 22:30
                @Aita Pea Pea
                Le monde entier est au courant du scandale d’état.

              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 juillet 22:47

                @peyogora Bof...une brève comme d’autres.


              • generation désenchantée 22 juillet 02:46

                @Aita Pea Pea
                bof ...une brève comme d’ autres

                dit tu commencerait a regarder certaines vidéos des JT a l’ étranger , tu ne dirait pas trop cela

                https://www.youtube.com/watch?v=1Js_ui22JMg


              • Matlemat Matlemat 22 juillet 14:03

                @Fergus Oui ça n’est pas très glorieux.


              • leypanou 21 juillet 21:21

                Enfin, on ne résiste pas au plaisir d’imaginer comment agiraient Le Pen ou Mélenchon au pouvoir si un de leurs gorilles se rendaient coupable de tels agissements ? : apprécier déjà ce qui se passe maintenant avant d’imaginer comment agiraient Le Pen ou Mélenchon.


                • Fergus Fergus 21 juillet 22:10

                  Bonsoir, leypanou

                  Bonne réponse ! Avec Macron, on est sur des faits avérés. Avec les deux autres, sur des spéculations !


                • Konyl Konyl 23 juillet 10:11

                  @Fergus
                  Oui et pourvu qu’ils ne soient jamais président.


                • Doume65 23 juillet 12:56

                  @leypanou
                  Me suis demandé pourquoi l’auteur parlait de Mélanchon et la Le pen. Se sont les seuls personnages susceptibles d’être Président, en France, ou ont-ils été choisis comme épouvantails ?



                  • zygzornifle zygzornifle 22 juillet 08:32

                    @Dom66


                    Son badge lui donnait accès a la cantine ou on mage au top pour une misère et surtout aux toilettes ou l’air est parfumé comme le pcul d’ailleurs , de temps en temps il se choppait discrètement un député de l’opposition par les caoutchoutes et lui faisait chanter : dans mon Macron c’est comme dans le cochon tout est bon ....

                  • Dom66 Dom66 22 juillet 13:06

                    @zygzornifle

                    T’as raison..et....république Bananière c’est prouvée.....quelle merde
                    Une question il mange du cochon ce Ben...machin truc hallal ??

                  • Le421 Le421 22 juillet 18:10

                    @Dom66

                    S’imaginer que ce badge, c’était juste pour aller aux chiottes tient de la naïveté crasse.
                    Son rôle probable de « petit rapporteur » est plus crédible.
                    Ni vu ni connu !!
                    Je cafte tout à « papa »...

                  • Croa Croa 22 juillet 23:22
                    À Le421,
                    Ton hypothèse tient debout. Ce serait très intéressant de savoir qui exactement a demandé un badge « H » pour M. Benalla.

                  • Le421 Le421 23 juillet 08:37

                    @Croa

                    Je cafte...


                    Lui, il vous a bien défendu, chef !!
                    Elle aussi.
                    L’autre, là, c’est une buse, il déconne à plein tube.
                    La petite brune, aussi, pas bonne.

                    Qu’est-ce que vous nagez bien, chef !! *  smiley


                    *La 7ème compagnie

                  • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 12:38

                    @Dom66


                    Une question il mange du cochon ce Ben...machin truc hallal ?? 

                    Manger peut être pas pas contre en attachant la queue ça remplace une Fatma qui a ses ragnagna .... 

                  • pemile pemile 21 juillet 21:58

                    @Nicolas Kirkitadze « Le tout est filmé par des »passants" (militants ?) qui gardent cependant la vidéo secrète au lieu de la rendre publique afin d’alerter l’opinion. Ce n’est que deux mois plus tard, quelques jours après le sacre des Bleus, que ladite vidéo est publiée sur les réseaux sociaux et devient virale, donnant lieu à une affaire d’état."

                    Non, elle a été postée sur les réseaux sociaux le jour même, le 1er mai, peu après 20 heures !


                    • Le421 Le421 22 juillet 18:10

                      @pemile

                      Et tout a été fait pour faire disparaître la « fake news » !!  smiley


                    • Croa Croa 22 juillet 23:36
                      À pemile,
                      Pour qu’un scandale éclate dénoncer les faits ne suffisent généralement pas si on est quelqu’un d’ordinaire même à l’époque d’Internet. Il faut en plus,
                      .
                      - Soit avoir une chance de cocu et l’affaire fait boule de neige sans que l’on ne sache trop pourquoi (C’est rare.)
                      .
                      - Soit que l’info arrange quelqu’un dans les milieux influents. Cela se peut tout à fait car l’oligarchie est un véritable panier de crabes. Le pantin Macron a peut-être un ennemi parmi ses amis. C’est con mais ça arrive !

                    • jymb 21 juillet 22:06
                      Je ne comprends pas cet étonnement feint
                      Sur les routes, des mercenaires jouent aux pseudo policiers pour fabriquer le maximum d« infractions » cependant que dans les villes, d’autres milices rentabilisent au maximum le rançonnement du stationnement payant
                      Alors un de plus ou de moins...il est bien tard pour jouer à la vierge effarouchée
                      La pourriture est déjà absolue

                      • baldis30 22 juillet 08:53

                        @jymb
                        bonsoir,

                        j’approuve et je synthétise par un aphorisme pris dans les lois de Murphy (voir site)

                        « La leçon des leçons de l’Histoire c’est qu’on ne retient pas les leçons de l’Histoire »

                        On part à la dérive par petit temps et on finit sur des écueils en bord de falaises inaccessibles depuis la mer devenue furieuse. Il y eut - mais il semblerait qu’il n’y ait plus - une disposition du droit disant que les pouvoirs de police ne se délèguent pas .... Il y eut ... il y eut ...


                      • peyogora 21 juillet 22:28
                        « filmé par des »passants" (militants ?) qui gardent cependant la vidéo secrète au lieu de la rendre publique afin d’alerter l’opinion" premier mensonge, la vidéo était sur le réseau le 1er mai.
                        Un macronien appelle ça un fait divers, les bras m’en tombent.
                        Seraient ce des ennemis de la République ? Rêvent ils d’une dictature ? A la lecture de cet article on est tenté de le croire.
                        C’est un scandale d’état au plus haut niveau, chaque heure apporte un élément nouveau qui le confirme. Votre Jupiter se cache à la lanterne, un hasard malencontreux.
                        Seuls les godillots suivent, ils font honte à leur charge, c’est la négation de la séparation des pouvoirs. Ils en supporteront la responsabilité.
                        Cerise sur le gâteau De Rugy ment au sujet des badges H. C’est abracadabrantesque comme disait Chirac, les preuves sont là.
                        Cet espèce d’énergumène invente même des actions futures de JLM ou MLP. C’est le bout.

                        • CORH CORH 21 juillet 23:12
                          "Uchronie’ ! Elle est bonne
                          comment notre petite frappe de service , au secours de la Macronie, de ses barbouzes et de ses menteries finit son article en s’imaginant qu’il va couper la chique a tous ses contradicteurs avec un mot que personne ne connait !
                          Gamin prétentieux, ici t’es dans la cour des grands !

                          • Emohtaryp Emohtaryp 21 juillet 23:37

                            @CORH

                            Sachez que cet auteur, pourfendeur notoire de « conspirationnisme », vient ici nous démontrer qu’il est lui-même un « conspirationniste » en venant hurler au complot, l’arroseur arrosé en quelque sorte ! 
                            Et de surcroît, il se donne la peine de rédiger un article pour venir prendre les gens pour des cons 
                            Le must ! smiley


                          • Le421 Le421 23 juillet 08:34

                            @CORH

                            Il en prends pour son grade - hormis quelques cinglés - dans les interventions.
                            Plus ridiculisé, tu meurs.
                            Moi, je me casserais sur le « Huff ».  smiley


                          • Emohtaryp Emohtaryp 21 juillet 23:26

                            Sacré Kiki le thuriféraire, toujours à venir faire de l’humour à deux balles ?
                            On vient crier au complot ??? non ? sans blague ? smiley
                            Arrêtez vos bouffonneries, votre mac à rond est juste un voyou entouré d’autres voyous....et ça, tout le monde l’a enfin vu et bien compris, maintenant. Place à la longue et pénible déchéance parce que ce genre d’énergumène n’a aucun honneur pour démissionner....combien de temps va t-il tenir ? quatre ans ? certainement pas !
                            En tout cas, l’imposture des présidentielles 2017 s’arrête là ! et la doxa merdiatique, celle qui avait permis l’imposture macron, se retourne en meute contre celui qu’elle glorifiait il y a + d’un an.... 
                            Bien fait, les langues vont se délier, on va bien rigoler !

                            • McGurk McGurk 22 juillet 01:07
                              La vidéo a-t-elle été diffusée au bon moment pour ennuyer Macron et ses compères vendus jusqu’à l’os ? Probablement. Ce ne serait pas la première fois qu’on en verrait des coupées ou bien présentées dans le mauvais contexte pour faire scandale.

                              C’est surtout son contenu qui pose un réel problème et remet en question le très démodé et depuis longtemps oublié « Liberté, égalité, fraternité ». A savoir des personnes passant au travers des mailles du filet de la police et de la justice qui devrait être théoriquement la même quel que soit le statut de la personne. On pourrait citer des noms par dizaines : Pasqua, Chirac, Cahuzac, Sarkozy, etc.

                              Je me marre lorsqu’on parle de « sanction administrative » alors que le Français moyen serait directement allé en tôle. C’est comme pour Cahuzac, une petite tape sur les fesses, quelques années de prison et on passe sous silence qu’il a aussi bien trahi le gouvernement que l’Etat et les Français. Ce genre d’individu n’a pas sa place dans notre société et encore moins dans les hautes fonctions de l’Etat.

                              C’est intéressant comme on est autorisé à faire n’importe quoi lorsqu’on travaille avec le monde politique. On peut refuser une enquête sur un individu ayant outrepassé toutes les règles et les droits élémentaires de citoyens, se faire passer pour un policier et même porter l’uniforme tout en tabassant du manifestant, échapper même à la justice.

                              • Croa Croa 22 juillet 23:46
                                À McGurk,
                                Comme signalé plus haut par certains intervenants l’info avait été diffusée tout de suite.

                              • McGurk McGurk 23 juillet 13:54

                                @Croa


                                Ca ne m’étonne pas, surtout à l’heure où les réseaux sociaux sont à la mode et l’information via internet très facilement accessible.

                              • bob14 bob14 22 juillet 06:59
                                Benalla l’homme « Atout-Fer » de Manu la biscotte...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès