• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Carlos Ghosn : la police perquisitionne le bureau et le domicile de (...)

Affaire Carlos Ghosn : la police perquisitionne le bureau et le domicile de Rachida Dati

A l’initiative des juges d’instruction chargés de l’enquête ouverte pour « abus de biens sociaux » et « corruption » , les bureaux et le domicile parisien de l’ex-ministre et garde des sceaux Rachida Dati, ont été perquisitionnés ce mardi 22 octobre.

Des suspicions sur des activités de conseil

Le parisien relayant ses sources, l’avait affirmé en mai dernier : des investigations, visant certaines missions et rémunérations de Rachida Dati avaient été confiées aux policiers de l’Office anti-corruption (OCLCIFF). L’information avait été formellement infirmée le 21 Mai par le Parquet National Financier.

L’affaire s’était déclenchée en février dernier, alors que Carlos Ghosn le magnat de l’automobile et PDG du groupe Renault-Nissan était accusé d’abus de biens sociaux notamment, d’avoir utilisé les fonds de son entreprise pour rénover des acquisitions immobilières personnelles aux Pays-Bas, au Liban, en France et au Brésil. Ces lourdes accusations pèsent toujours contre l’homme qui est aussi soupçonné de fausses déclarations auprès des autorités financières et boursières japonaises et d’avoir fait endosser ses propres pertes à Nissan sur des produits dérivés financiers pour 14 millions d'euros lorsque s’effondrait la banque Lehman Brothers en 2008.

Renault-Nissan, plongé au cœur du scandale décide alors d’effectuer un audit interne sur le fonctionnement et l'utilisation des fonds de RNBV. Cette filiale en question, à 50-50 entre Renault et Nissan était la structure créée par Carlos Ghosn pour incarner l'alliance des deux constructeurs au niveau opérationnel. C’est aux conclusions de cet audit mené par le cabinet Mazars que Rachida Dati se retrouve éclaboussée par plusieurs découvertes.

Le 31 mai, une enquête est finalement ouverte, confirmant les suppositions de la presse. Une plainte déposée le 17 avril par une actionnaire de Renault avait ouvert la brèche et ce volet annexe de l’affaire Carlos Ghosn, concernant l’implication de l’actuelle maire du 7ème arrondissement de Paris.

En effet, à l’époque où Rachida Dati était encore eurodéputée, elle était rémunérée pour assister le développement de l'Alliance au Proche-Orient et en Afrique du Nord. Engagée entre novembre 2009 et février 2013, d'après Bloomberg, elle n’aurait pas facturé des services de consultante mais plutôt ceux d'une avocate. Selon les sources de l’Express, Rachida Dati aurait perçu la somme de 600 000 euros payés en quatre fois. Or, en tant que députée européenne à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, elle n'avait déclaré aucune activité professionnelle sur l'année 2009.

Pour la plaignante, il y aurait un usage inconsidéré des fonds de Renault par Ghosn. « Les contrats sont douteux de par leurs montants, effectués au profit d’une filiale n’ayant aucun salarié », avait déclaré Me Jean-Paul Baduel, son conseil, relayé par Le Parisien. Notons que le budget global de la société pour 2018 n'était que de 60 millions d'euros tandis que les sorties d’argent liées aux frais de consultants et d'avocats s’élevaient à un montant mirobolant de 12,4 millions d'euros.

Alain Bauer, engagé entre 2011 et 2012 par Renault pour ses conseils en sécurité aurait touché quant à lui, un million d’euros. Il est aussi concerné par l’enquête.

« Une intention de nuire particulièrement évidente »

Le bureau de la mairie et le domicile parisien de Rachida Dati ont été perquisitionnés ce mardi 22 octobre à l'initiative des juges d'instruction, chargés de l’enquête sur ses contrats auprès de la filiale RNBV de Renault-Nissan.

Déjà à la mi-octobre, l’Express avait annoncé que l’enquête qui mettait en cause l’élue avait repris, provoquant ainsi une dénonciation des avocats de Rachida Dati. Dans un communiqué, Me Pardo et Me Lehman, dénonçaient un « amalgame scandaleux », une tentative de déstabilisation politique « l'intention de nuire particulièrement évidente » à quelques jours de la décision sur l'investiture du candidat LR à la Ville de Paris, briguée par leur cliente, avaient souligné les conseils dans la publication citée sur France 3.

Favorite pour obtenir l’investiture et en difficulté face à ces démêlés judiciaires, Rachida Dati continue de nier toute illégalité dans les versements perçus de RNBV : « J’ai été rémunérée comme avocate et non consultante de 2010 à 2012, de façon forfaitaire : 300 000 € par an. Tous les contrats ont été validés par le commissaire aux comptes et le directeur juridique Monsieur Husson. À chaque réunion de travail, il y avait soit Carlos Ghosn, soit Christian Husson, soit la secrétaire générale Mouna Sepehri. » Se défendait l’ex Ministre dans le Parisien, il y a quelques mois.

En attendant, Carlos Ghosn, l’ancien PDG de Renault, reste pour l’instant en attente de son procès au Japon.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 novembre 16:36

    Faut pas lui en vouloir, on était en période de fellation !


    • foufouille foufouille 2 novembre 17:00

      @Séraphin Lampion

      non c’était la période sodomie sarkozy.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 novembre 17:14

      @foufouille

      ça dépend de quel côté on se situe, en fin de compte !


    • confiture 2 novembre 18:32

      @Séraphin Lampion
      en tous cas il a dû bien se marrer....


    • Esprit Critique 2 novembre 19:12

      Attendons, pour l’Instant, je ne vois pas le rapport entre les japonais cherchant a rependre Nissan a vil prix en coulant Renault. et cet Brune très « Hot » sur le retour.

      La France est en train de se faire emmancher bien profond par le pouvoir Japonais dans cette histoire. depuis qu’il est la , Carlos Ghosn a encaissé officiellement et consommé en voyage et représentation, au total, sur Nissan et Renault, des centaines de millions d’Euros. Tout ce cirque pour savoir si il en bouffé une quinzaine de plus, c’est manifestement une grossière connerie Manipulatoire !!!

      Quand Macron voudra bien ouvrir les yeux , il sera trop tard. C’est donc ce qui est recherché, comme pour général électrique et le reste.


      • CLOJAC CLOJAC 3 novembre 00:12

        @Esprit Critique
        S’il est prouvé qu’elle n’a pas déclaré ses honoraires au fisc, elle est en tort si elle a agi en tant qu’avocate inscrite à un barreau français. Mais les honoraires sont libres et la qualité des conseils n’a pas à être appréciée par des tiers. Sauf s’il apparaît que la prestation était fictive. Dans ce cas, il faudrait commencer par lancer une procédure particulière pour faire tomber le secret professionnel.

        Si elle a agi comme consultante, c’est à voir.... Nombre de consultants réputés ont dans un paradis fiscal une structure qui prend les commandes, fournit des études, et empoche les honoraires. De façon tout à fait légale. Difficile de prouver qui a réellement fait le travail tant que l’argent ne rentre pas en Europe.
        Il y a aussi des ricochets : un avocat ne pouvant pas être inscrit au RCS, une société offshore (qu’il contrôle ou pas) lui commande un travail dont une partie sera payée en France. À qui ce travail sera-t-il destiné in fine ? Allez savoir !

        Certains avocats socialistes grenouillant dans le sillage de Tonton Francisque étaient experts dans ce genre de montage permettant les évasions de capitaux, les pots de vin aux facilitateurs et satrapes étrangers, les dotations indues aux partis politiques et l’achat de quelques consciences.


      • JulietFox 4 novembre 08:50

        @Esprit Critique
        Il y avait les caméras de « Quotidien » ?


      • ETTORE ETTORE 2 novembre 21:27

        C’est con....elle aurait dû se faire engrosser par Carlos....

        Et ce pognon aurait juste été....de la « pension alimentaire ».


        • Buzzcocks 3 novembre 09:32

          @ETTORE
          Son engrosseur est aussi un type blindé de fric, elle ne se mélange pas avec le premier venu.


        • zygzornifle zygzornifle 4 novembre 12:46

          @ETTORE

           Si un coït avec Carlos dure autant que l’autonomie d’une Renault Zoé elle ne serait pas prête d’être satisfaite .....


        • JC_Lavau JC_Lavau 4 novembre 13:12

          @zygzornifle : « prête » n’est pas le féminin de l’adverbe « près », ni de la préposition « près de ».


        • ETTORE ETTORE 4 novembre 18:50

          @zygzornifle

          En plus, c’est vrai !
          Vous avez vu la nouvelle pub pour la Zoé.....
          Elle a plus d’autonomie que les personnes atteintes de la ....prostate.
          Franchement, chez Renault, ils ont des lumières en matière de com.


        • Samson Samson 2 novembre 23:14

          Intrigante ambitieuse, rompue avec un incomparable culot à toutes les combines, « parce que je le vaut bien ! »

          Elle me laisse admiratif !!!  smiley


          • placide21 4 novembre 08:15

            @Samson
            DSK a eu droit à un film ,elle le vaut bien, comme madame Claude.


          • titi 2 novembre 23:53

            Si « L’actionnaire de renault » qui a porté plainte, avait pour motivations un éventuel préjudice subit alors elle s’intéresserait plus aux manœuvres de Nissan que de 600000 euros sur 4 ans.

            En fait ça fait même sourire.


            • Waspasien 3 novembre 02:09

              Elle est mignonne sur la photo, j’aurais presque un sourire d’attendrissement pour elle, sa féminité, son élégance, sa bataille pour arriver, partant de si loin.

              Mais...

              J’ajouterais bien quelques rayures jaunes d’or sur son pull noir, car c’est une guêpe qui pique, darde, transperce... une carnassière mangeuse d’hommes puissants.

              Mais...

              Deux Dollars dorés dans ses yeux noirs et...

              encore des rayures jaunes sur son pull, comme une tunique de Dalton !


              • Buzzcocks 3 novembre 09:35

                Députée européenne et avocate d’affaire, est ce bien raisonnable ? On a un rejet puissant de la commission européenne, et le système permet qu’une nana touche juste des milliers d’euros, juste pour faire voter des lois qui ne dérangent pas trop le lobby automobile.Franchement, en 1792, on a écourté la tête de certaines pour moins que ça.


                • Samson Samson 3 novembre 17:16

                  @Buzzcocks
                  « Députée européenne et avocate d’affaire, est ce bien raisonnable ? On a un rejet puissant de la commission européenne, et le système permet qu’une nana touche juste des milliers d’euros, ... »

                  Rien d’extraordinaire, c’est le système qui veut çà ! Faut bien penser à ses vieux jours, surtout quand tu as de gros besoins, et tant Sylvie Goulard que bien d’autres (pas que des nanas !) font ou ont fait pareil !
                  Si - grâce en soit rendue à la sottise de l’électeur contribuable - tu peux en croquer « à la fois » comme député(-e) €uropéen(-ne) et comme lobbyiste, c’est tout bénef, non ?!
                  Et si de surcroît, à moins de très très fort exagérer, çà reste réglementaire, pourquoi donc se gêner ?
                  Par civisme, peut-être ???  smiley smiley smiley


                • lloreen 4 novembre 09:58

                  Annonce au peuple français de la mise en place d’un tribunal populaire.

                  Je vous invite à prendre connaissance de cette vidéo très importante et à la diffuser massivement autour de vous.

                  https://www.youtube.com/watch?v=rA6e48ry0jM&feature=youtu.be


                  • Waspasien 5 novembre 14:08

                    On en parle pas sur Internet... Fake ?


                    • ETTORE ETTORE 5 novembre 14:28
                      Waspasien 3 novembre 02:09

                      ........car c’est une guêpe qui pique, darde, transperce... une carnassière mangeuse d’hommes puissants.

                      ________________________________________________________

                      Je crois plutôt qu’elle aime bien le dard du bourdon.

                      Elle tient en effet de la guêpe mais aussi de l’araignée .

                      Une fois accouplée...elle mets bas... et dévore le compte en banque du mâle.

                      Terrifiant comme mutation d’espèce.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès