• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire des emplois fictifs : les nombreux vrais-faux assistants (...)

Affaire des emplois fictifs : les nombreux vrais-faux assistants parlementaires de Marine Le Pen

Mise en examen depuis le mois d’octobre 2018, la présidente du Rassemblement National est accusée de détournement de fonds publics. Une affaire qui colle à la peau du parti, qui suscite des mises en examen en cascade depuis bientôt 5 ans et qui a fait peser très peu, les eurodéputés frontistes à Strasbourg.

Une lettre anonyme

La chasse aux faux assistants parlementaires RN et à leurs employeurs eurodéputés suspects débute en 2014 . A l’époque, un courrier anonyme saisit l'office européen de lutte antifraude (OLAF) et attire son attention sur les « possibles fraudes » concernant deux assistants de l'eurodéputée Marine Le Pen : Florian Philippot et Louis Aliot. Le dernier cité serait le compagnon de Marine Le Pen, or, ce type d’embauche serait proscrit. Après enquête, ces affirmations sont rejetées. Toutefois, les investigations se poursuivent et se penchent plutôt vers Catherine Griset (cheffe de cabinet de Marine Le Pen et son ancienne belle-sœur), Thierry Léger (son garde du corps) ainsi que ceux des 24 personnes employées comme assistants parlementaires des députés européens RN.

Constatant que 20 des 24 assistants parlementaires des députés européens RN figurent aussi dans l'organigramme de leur parti, Martin Schulz président du Parlement européen en 2015, saisit à son tour l'OLAF.

Des irrégularités sont constatées sur l’utilisation du budget de 23 392 euros mensuels octroyés aux députés pour embaucher leurs collaborateurs, soit 514 624 euros au compte des élus du Front national. Ce montant mirobolant constitue le double de la masse salariale du parti, une très belle opportunité pour le RN en déficit depuis 2012.

Une persécution judiciaire

Le 15 décembre 2016, le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire, menée par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) pour « abus de confiance », « recel d’abus de confiance », « escroquerie en bande organisée », « faux et usage de faux » et « travail dissimulé ». Le Parlement européen exige un remboursement de 300 000 euros avant le 31 janvier 2017. Ce montant est mis en recouvrement et une retenue mensuelle est appliquée.

Marine Le Pen dénonce lors de la campagne présidentielle de 2017 sur Le monde : « Une persécution judiciaire », « une intrumentalisation de la justice » et « une décision unilatérale prise par des adversaires politiques avec exécution provisoire en violation de l’Etat de droit, des droits de la défense, sans preuves et sans attendre que la justice (…) ne se prononce ».

Ses arguments sont remis en cause et ne tiennent plus lorsque, sur dénonciation d'une ex-eurodéputée FN, le MoDem et La France insoumise sont à leur tour soumis à des interrogations et à des descentes de police pour les mêmes causes.

Ceci, sans oublier le fameux mail de novembre 2012 cité par challenge.fr, envoyé par le trésorier du RN, Wallerand de Saint-Just et qui cloue la défense de Marine Le Pen au piloris : « Ma chère Marine (…) Dans les années à venir et dans tous les cas de figure, nous ne nous en sortirons que si nous faisons des économies importantes grâce au Parlement européen ».

Les vrais faux assistants

Plus les investigations se poursuivent, plusieurs autres députés du Front National sont soupçonnés et contraints de rembourser les salaires de leurs assistants pour 2014. Il s’agit de Jean Marie Lepen (320 000 euros), Bruno Gollnisch ( 276 000 euros) , Dominique Bilde (40 320 euros), Sophie Montel (77 000 euros) et Mylène Troszczynski (56 000 euros).

Représenté par Wallerand de Saint-Just, le Front national est mis en examen pour complicité d’abus de confiance et recel d’abus de confiance.

14 personnes dont des eurodéputés et leurs assistants, sont mises en examen entre 2017 et 2018 : Marine Le Pen, Catherine Griset, Charles Hourcade (Le graphiste au sein du FN n’avait n'avait jamais contacté sa députée en 5 mois. Il aurait perçu "environ 37.000 euros brut entre septembre 2014 et février 2015), Marie-Christine Boutonnet, Loup Viallet, Laurent Salles, Louis Aliot, Timothée Houssin, Thierry Légier, Nicolas Bay, Guillaume L'Huillier, Micheline Bruna, Bruno Gollnisch.

En fin avril dernier, la tête de liste du parti d'extrême droite aux élections européennes, Jordan Bardella avait été indexé par Challenges. Selon le magazine, Bardella la revelation du RN aurait été pendant plus de quatre mois, assistant parlementaire fictif de l'eurodéputé RN Jean-François Jalkh. « Ce n'était pas un emploi fictif et je trouve ça hallucinant qu'il faille me justifier sur ce genre de choses » s’est-il défendu le jeudi 9 mai, dans la matinale de LCI.

Charles Van Houtte, comptable et cheville ouvrière du RN au Parlement européen a été la quinzième personne mise en examen. Poursuivi pour complicité de détournement de fonds publics, l’homme a conclu fatalement le 5 septembre 2018 devant les juges : « Je savais que les députés n’avaient pas le choix de tous leurs assistants (…) Vous connaissez Marine Le Pen, tout est très centralisé avec elle. Si elle dit à un député qu’elle ne veut pas tel assistant, ou si elle lui demande d’embaucher tel assistant, je vois mal un député qui est en général un ancien militant lui dire non. » rapporte Challenges.fr.

La facture de cette affaire avait été évaluée en 2018 par les enquêteurs à 7 millions d'euros.


Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • sls0 sls0 23 mai 21:11

    Et les députés européens payés par des multinationales ne dérangent pas les juges.

    Personnellement la corruption me dérange plus et là dessus ils sont assez cleans.

    Nota : le front national n’est pas ma tasse de thé, mais sur d’autres sujets d’autres partis baignent dans une corruption plus ou moins légale.


    • nono le simplet nono le simplet 24 mai 05:05

      @sls0
      en justifiant des turpitudes des autres on n’absout personne


    • hgo04 hgo04 24 mai 11:06

      @nono le simplet
      En taisant les turpitudes des autres on en devient partisan.


    • Ruut Ruut 23 mai 22:17

      Les enquêtes sur les autres Eurodéputés elle a donné quoi ?
      L’enquête sur Junker pour détournement de fond elle en est où ?


      • HELIOS HELIOS 23 mai 23:29

        @Ruut

        On en parle peut être après les élections, comme d’hab... avant, noooon !


      • Michel DROUET Michel DROUET 24 mai 12:19

        Qu’est-ce qu’elle ramasse M. Le Pen, depuis que son parti est donné en premier pour les intentions de votes...

        Bon, je n’ai aucune attirance pour ses idées, mais il faut bien reconnaître qu’elle s’en est pris plein les gencives avec, notamment la ressortie opportune à quelques jours du scrutin de ce dossier, parmi d’autres.

        Il eut sans doute été plus intéressant de décortiquer son programme pour en mesurer le vide, mais, bon, Jupiter a décidé que c’était le combat des progressistes contre les populistes. C’est pratique et ça évite à Madame Loiseau de faire campagne sur un programme.

        Après ça il y en a qui seront étonnés par le taux d’abstention...


        • Cadoudal Cadoudal 24 mai 13:37

          @Michel DROUET
          Débat : dans un remarquable compromis historique, aucun des partis d’opposition ne parle de la vidéo de Lagarde.

          Deux textos avec lien sur vidéo envoyés à Quotidien. Y compris à la responsable investigations.

          Aucune réponse.

          Pas de réponse de Mediapart non plus, texto envoyé à l’un de leurs journalistes les plus célèbres.

          J’écris au chef du service politique d’une grande radio. Je lui propose de l’éclairer sur mon enquête avant que son média reçoive Bayrou. Pas de réponse.

          Je lui envoie la vidéo de Lagarde. Quelques heures après, je m’aperçois que je ne peux plus le DM. Il m’a bloqué.

          Les rédactions qui se sont ruées pour couvrir la polémique autour du livre refusent aujourd’hui de diffuser un enregistrement mettant en cause le couple exécutif, Bayrou, Sarnez, Arthuis, Kalaydjian, Cavada.

          Il n’y a jamais assez de preuves. Et ce n’est jamais le bon moment.

          https://twitter.com/nicolasgregoire/status/1131437305296818178


        • Le421 Le421 25 mai 09:09

          @Michel DROUET
          Disons que question casseroles, au RN, c’est le top !!
          Elle ne devrait pas s’inquiéter.
          A Levallois, les Balkany ont été élus une palanquée de fois...

          Quand je dis que les français sont graves.


        • zygzornifle zygzornifle 24 mai 12:53
          Affaire des emplois fictifs

          Elle avait rémunéré Pénélope Fillon ?


          • zygzornifle zygzornifle 24 mai 12:56

            Avec tout ce qu’elle a dégusté et depuis des années chapeau Md Le Pen quoique l’on en dise vous êtes au niveau combativité la digne héritière de Jeanne d’Arc n’en déplaise aux culs bénis oui oui ....


            • Le421 Le421 25 mai 09:10

              @zygzornifle
              C’est surtout que, comme Sarko, Madame est avocate.
              Et les loups ne se mangent pas entre eux...


            • Jean De Songy 24 mai 18:41

              « Ce n’est qu’à travers l’union avec les sommets de l’européanité non juive [Krupp] que l’élément juif de la noblesse du futur parviendra à son plein épanouissement […] notre âge démocratique est un pitoyable interlude entre deux grandes époques aristocratiques [...] Dès qu’une nouvelle et véritable noblesse se sera constituée, la démocratie disparaîtra d’elle-même [...] La race du future, négroïdo-eurasienne (eurasisch-negroide Zukunftsrasse), d’apparence semblable à celle de l’Égypte antique [esclaves], remplacera la multiplicité des peuples  »
               
               
              ’Praktischer Idealismus’ Richard de Coudenhove-Kalergi, un des « pères » de l’UE

               
               (PanEurop et hymne à la joie c’est lui...)

               

              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Nikolaus_de_Coudenhove-Kalergi
              http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/mondialisme-croit-race-synthetique,213228

              http://balder.org/judea/Richard-Nicolaus-Coudenhove-Kalergi-Idealisme-Pratique-Vienne-1925.php (passage choisis, liens, biographie etc.)


              • William 25 mai 17:51

                L’emploi d’attachés parlementaires à des activités pour compte du parti politique de l’élu me parait bien moins condamnable que lorsqu’il s’agit d’enrichissement familial. C’est pour cela que Juppé, qui a servi de fusible dans l’affaire des emplois de la mairie de Paris pour le RPR, n’a pas été désavoué par l’opinion publique suite à cette affaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès