• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire DSK : à ceux qui ne savent rien

Affaire DSK : à ceux qui ne savent rien

En quatre-vingt-seize heures nous venons d'assister à une hystérie médiatique concomitante à une curée contre la femme de chambre. Lors de l'arrestation de DSK nous avons entendu un grand nombre de choses, dont certaines venaient des défenseurs de ce dernier. Nous avons eu droit au complot - qui revient en force - , au piège, et aussi à un langage très fort en trois points :

1- personne ne sait rien, il faut attendre que la justice se prononce

2- de ce fait il faut être prudent

3- beaucoup de faits sont bien étranges comme l'histoire du téléphone qui n'aurait pas été oublié mais qui aurait été un piège de la police.

Depuis le début de cette histoire - et je continue à être dans cet état d'esprit - je pense que la présomption d'innocence n'est pas l'innocence et que s'il y a présomption d'innocence il y a aussi son corollaire la possible culpabilité sinon on ne peut arrêter et interroger une personne considérée de fait comme innocente. Son autre aspect c'est que la possible culpabilité n'est pas la culpabilité et qu'il faut démontrer cette dernière. C'est une position en équilibre que la justice devrait rompre en innocentant ou en confirmant les soupçons et en condamnant la personne inculpée.

On a aussi entendu que la justice des USA n'était qu'à charge, ce que les événements récents démentent parfaitement.

A partir d'un titre accrocheur du New York Time déclarant que l'accusation allait s'effondrer, DSK est passé du statut de possible agresseur, pour certains - d'autres le considéraient comme innocent - à celui de martyr sans même attendre les conclusion de l'audience. La femme de chambre a pris elle le statut pour résumer un peu trivialement d'une putain menteuse, riche, trafiquante de drogue entrée illégalement aux USA.

Tout d'un coup - mis à part les sincères dans leur démarche, c'est-à-dire ceux qui sont en permanence en recherche de la vérité et qu'ils pensent qu'effectivement avant le procès on ne sait rien (ajoutant souvent, de toute façon on ne saura jamais rien) et qu'il faut être prudent et qui donc ne savent toujours rien et sont toujours prudents en attendant que la justice décide de la suite de cette histoire - ceux qui n'étaient qu'hypocrites dans cette démarche et qui ne l'utilisaient que parce qu'ils étaient proches de DSK deviennent des savants absolus qui savent tout. Tout d'un coup plus aucune prudence. Les journaux comme le New York Post qui n'était qu'une raclure de fond de bidet devenaient une bible qui révélait la vérité et ces sages condamnent sans procès et avec une certitude d'airain la femme de chambre. Ainsi avaient-ils raison, il fallait attendre et être prudent. Mais là, bizarrement, plus aucune prudence. Avant même l'audience, avant même les autres arguments de la défense, la femme de chambre était une salope et DSK un saint martyr. Ce qu'ils réclamaient à cor et à cris pour DSK : l'ignorance des faits, la prudence, la présomption d'innocence, alors qu'il avait été arrêté, ils n'en voulaient pas une seule seconde pour la femme de chambre. Ce qui ne pouvait qu'être des ragots contre DSK était vérité d'évangile quand il s'agissait de la femme de chambre. Pas de prudence pas de recul. Le procureur qui n'était qu'un salaud qui voulait se faire mousser devenait tout à coup la voix de la vérité.

 

Si on veut prendre quelque chose (la voix du procureur) alors il faut tout prendre ou alors avoir de solides arguments pour ne prendre que ce qui arrange.

La première chose qui n'a pas ralenti les avides de sacrifices de la femme de chambre c'est que, tout simplement, l'accusation ne s'est pas effondrée puisque les sept chefs d'accusations ont été maintenus. Que le passeport n'a pas été rendu et que l'audience du 18 juillet maintenue. Or ayant en connaissance certains faits déstabilisant la femme de chambre, si rien d'autre n'était dans la balance le procureur aurait dû demander immédiatement le non lieu. Le simple recul, cette prudence demandée ailleurs, devrait faire que l'on se demande pourquoi le non lieu n'a pas été immédiat. C'est sans doute que, malgré ces mensonges, il doit y avoir d'autres éléments à charge suffisant pour conserver le passeport, conserver les chefs d'accusation et enfin ne pas demander le non lieu mais confirmer que la justice suit son cours.

A ces prudents qui ne savaient rien mais qui savent tout et ne sont plus prudents, à ceux-ci qui prônaient la présomption d'innocence pour DSK mais ne la prônent plus pour la femme de chambre, voici quelques éléments de réflexion.

Tout d'abord ils devraient savoir quelles sont les sources, qu'en disent les journaux, s'ils ne déforment pas les faits.

Le New York Time qui a lancé l'offensive a publié la lettre de Vance aux avocats de DSK (Rue89). Le contenu de cette lettre a été en partie dévoyée. Tout d'abord peu ont dit que c'est la femme de chambre elle-même qui est passée aux aveux. Alors qu'au tout début de l'affaire les journalistes disaient que la plupart des immigrants mentaient et que donc de façon quasi certaine on trouverait des mensonges dans le dossier d'immigration de la femme de chambre semblent avoir oublié leur prédiction. Elle ne ferait que ce que font la plupart des immigrés. Les titres ont indiqué que le récit de son viol collectif était faux, surtout qu'elle n'avait pas été violée. C'est évidemment un mensonge par omission dans le but de noircir le tableau. Certes elle n'a pas été violée par ceux qu'elle accusait mais par d'autres (Actuellement, la plaignante affirme qu'elle est prête à certifier qu'elle a bien été violée dans le passé dans son pays natal, mais dans des circonstances différentes de celles qu'elle avait décrites.). Il y a donc bien eu viol et excision, raison de sa venue aux USA : éviter l'excision de sa fille. Ce fait d'excision a dû être constaté lors de son séjour à l'hôpital. Ce document officiel indique d'autres mensonges - encore une fois avoués spontanément par la femme de chambre et non issus d'une enquête - comme une fausse déclaration de revenus pour bénéficier de son logement et d'une fausse déclaration d'enfant à charge pour des raisons fiscales. Le mensonge le plus mis en avant fut celui de son comportement après ce qu'elle a déclaré comme une agression sexuelle. Elle n'était pas restée prostrée dans un local mais avait nettoyé une autre chambre avant de revenir dans la chambre. Ailleurs j'ai lu - mais je ne me souviens plus ce qui n'est peut-être pas vrai - qu'elle n'avait fait que passer dans la chambre sans la nettoyer. Ce fait est important car ce comportement paraît en inadéquation avec la réaction à la suite d'un viol.

Ce document est le seul document officiel publié et connu. Le seul. La présentation, comme on l'a vue est biaisée pour le viol. Des journaux comme Le NouvelObs n'en parle même pas : - Elle a inventé avoir été victime d’un viol collectif

Lors des entretiens lié à l’affaire DSK, la plaignante avait donné des détails de sa précédente agression dans son pays natal.

Mais dans une lettre de Cyrus Vance adressée aux avocats de la défense jeudi 30 juin, le procureur révèle que la jeune femme est revenue sur ses allégations : "Dans des entretiens ultérieurs, elle a admis que le viol collectif n’avais jamais eu lieu, (…) que ce faux incident faisait partie de l’histoire qu’elle devait mémoriser."

C'est de la désinformation. La barque paraît suffisamment chargée sans que l'on ait besoin d'en rajouter.

Voici une autre désinformation du Monde par exemple. Ce que dit la lettre du procureur : La plaignante a livré ce récit des événements lorsqu'elle a été interrogée par le Grand Jury sur ce qu'elle avait fait après les événements intervenus dans la suite 2806.

La plaignante a par la suite admis que ce récit était erroné et qu'après l'événement survenu dans la chambre 2806, elle avait nettoyé une chambre voisine puis qu'elle était retournée dans la suite 2806 et qu'elle avait commencé à la nettoyer, avant de raconter l'événement à sa supérieure.

Vous avez bien noté, ce qui est primordial, que cette lettre parle de ce qu'elle avait fait après les événements. Or qu'écrit le Monde ? Dans ce courrier, Cyrus Vance se montre très précis et véhément à l'encontre de la femme de chambre : il y écrit qu'elle a produit sous serment un "récit erroné" de l'agression sexuelle dont elle affirme avoir été l'objet. C'est évidemment complètement faux. C'est même une information diffamatoire. Et ce d'autant que l'avocat dit qu'elle n'a pas varié d'un mot en ce qui concerne l'agression elle-même. Rien dans ce courrier ne permet au Monde décrire ce qu'il écrit. C'est un mensonge.

Ceci est donc la seule information officielle connue à laquelle sont venues se greffer d'autres informations : un coup de téléphone à un homme qui est maintenant présenté comme son mari - religieusement sans être inscrit administrativement - arrêté pour avoir voulu échanger 180 kg de marijuana contre des contrefaçons de marque. On aurait découvert des comptes où auraient transités 100 000 $ en deux ans et cinq téléphones alimentés par des centaines de dollars tous les mois. Ici nos ignorants prudents sont sûrs et certains. Jusqu'à ce jour aucune confirmation officielle même si le fait est possible ou même réel, je dis cela pour les prudents. Quant à son mari, cette information, contrairement à ce que laisse croire les journaux n'est pas nouvelle. Depuis le début on avait déjà parlé d'un ami, possible second mari.

Venons en à un premier point très important : le coup de téléphone à ce dealer. Nous n'avons aucune transcription. On nous a sorti deux phrases sans contexte, sans ce qu'il y a avant ni après. Et si on cherche un tout petit peu on peut-être très étonnés. Voici une des deux phrases : Ne t'inquiète pas, ce type a beaucoup d'argent. Je sais ce que je fais.

Voilà cette phrase est une condamnation de la femme de chambre. Cependant ce n'est pas ce qu'est écrit ne NYT. Il écrit quelque chose de différent. Il écrit : "Elle dit en gros 'Ne t'inquiète pas, ce type a beaucoup d'argent. Je sais ce que je fais'" selon la source citée par le New York Times.. Nous avons donc un informateur qui n'est pas connu qui ne donne pas la transcription exacte ni totale de la conversation mais qui a l'obligeance de faire un résumé. Il l'a fait parler et lui-même déclare : elle dit en gros. Or les journalistes, pour leur grande majorité émettent la phase comme si elle était l'exacte reproduction de la conversation. On ne sait rien ni de la source ni de la conversation complète et donc du contexte de cette phrase reconstituée. Cette phrase qui est parfaitement contradictoire avec le fait - qui disparaît dans certains journaux car justement c'est contradictoire - qu'elle téléphonait pour savoir si elle devait continuer ou non dans sa plainte. Or pourquoi poser une question si on sait ce que l'on fait ? Ce qui est aussi étrange et qui est contraire à un complot c'est que d'une part elle n'aurait pas besoin de demander des conseils et ensuite lui ne devrait pas s'inquiéter (Ne t'inquiète pas) ou alors ce sont des amateurs et non des membres d'un réseau international de prostitution et de distribution de drogue.

Mais le pire est à venir. Le New York Post, celui qui était considéré comme un torchon et dont les informations étaient considérées comme peu fiables devient une source divine de vérité. Ce que l'on occulte un peu - et cet article de Guardian est intéressant car il replace les choses en perspective - c'est que la source est souvent présentée comme des enquêteurs, laissant supposer que ces enquêteurs sont soit de la police soit du procureur. Or ce sont des enquêteurs de la défense. On découvre alors que la femme de chambre est une prostituée qui fait payer ses prestations dans l'hôtel. Très chères ces prestations, car elle touchait des pourboires extraordinaires et que même certains hommes lui payaient des instituts de beauté et le coiffeur. Elle vivait très largement au-dessus de ses revenus. Si je me place dans le même état d'esprit de ceux qui sont prudents et qui ont trouvé si bizarre tout ce qui accusait DSK je peux me poser quelques questions. Par exemple comment se fait-il qu'une enquête très fouillée des journalistes du New York Time n'ait pas trouvé le plus petits détails d'au moins un de ces faits : prostitution, vie très largement au-dessus de ses revenus, trafic de drogue ? C'est qu'elle est très très forte. De même se prostituer dans son l'hôtel où l'on travaille avec les vas-et-vients la cadence du travail cela paraît difficile. Pourquoi vouloir garder ce logement si l'on vit par ailleurs très au-dessus de ses moyens ? Sans pourtant habiter un palais à la DSK il y a la possibilité de vivre un peu mieux si on a de tels pourboires extraordinaires. Autres extravagances : vous imaginez vous un client de l'hôtel aller payer un institut de beauté ou le coiffeur (faire toute la démarche, visible en plus) pour une prostituée femme de chambre ? Cela frise le ridicule absolu. Mais pourquoi pas ? Les prudents devraient se méfier d'une source venant des conseils de DSK dans un torchon ordurier. Mais là, pas question.

Mais cela ne suffit pas, alors on en rajoute. Elle aurait continué à se prostituer encore quand elle était sous protection de la police ! On ajoute aussi qu'elle était riche car, marié à ce dealer, elle aurait possédé plusieurs comptes en banque où auraient transités 100 000 € et possèderait 5 téléphones. La femme de chambre a nié savoir que cet homme était dealer et n'avoir qu'un téléphone. - Elle n’est pas pauvre

Les enquêteurs ont découvert que la plaignante disposait de plusieurs comptes bancaires sur lesquels ont transité près de 100.000 dollars en deux ans. Quand ils l’ont interrogée sur l’existence de ces dépôts, Nafissatou Diallo a déclaré n’en rien savoir. Sauf que l’une des personnes ayant déposé du liquide sur ces comptes s’avère être le dealeur emprisonné. Son mari, donc. Elle serait également en possession de cinq téléphones portables, elle qui avait déclaré n’en avoir qu'un seul.

Ce que le NouvelObs ne dit pas c'est que la femme de chambre dit qu'elle croyait que son mari, si tel est le cas, n'avait été arrêté que parce qu'il était un immigré clandestin. S'il est clandestin cela peut expliquer qu'il ne pouvait avoir de compte à son nom, pas plus que de téléphone portable et donc qu'il se soit servi d'elle pour les obtenir. Le NouvelObs se sert de l'argument que c'est le mari qui aurait fait un dépôt en liquide pour prouver qu'elle serait riche. Ce n'est donc pas elle. Si c'est un dealer cet argent peut provenir de son trafic et cette affirmation peut, pour le moins, avoir une autre interprétation et justement innocenter la femme de chambre. Car pourquoi ce ne serait pas elle qui aurait déposé cet argent ? Pourquoi un clandestin prendrait le risque pour elle ? Et s'il lui a demandé d'ouvrir des coptes pour lui, car étant clandestin, elle peut lui faire confiance sans savoir ce qu'il y a sur ces comptes et les mouvements même si elle peut aussi savoir ce qu'il y a dessus. La seule information - non officielle - dont parle ce journal est que ce n'est pas elle qui a déposé l'argent.Ceci prouve qu'il n'y a plus aucun recul et que chaque événement est pris à charge y compris ceux qui, en toute logique et prudence, peuvent au moins être pris à décharge.

Ils ne sont plus prudents du tout et sont certains d'avoir enfin la vraie vérité. Pas besoin d'attendre le procès. Ils ont vite pris la place de ceux qu'ils fustigeaient avant en faisant vis-à-vis de cette femme de chambre ce qu'ils dénonçaient avant au détriment de DSK. L'argument suprême était Outreau. En l'occurrence plus de comparaison avec Outreau pour la femme de chambre. Toutes les informations sont la vérité et DSK est un martyr, un saint et doit revenir sauver la France.

Ils passent bien sûr à côté de quelques détails :

1- le procureur n'abandonne aucun des 7 chefs d'inculpation malgré les faits nouveaux, la lettre du procureur et la conversation téléphonique en leur possession

2- les éléments médico-légaux dont : les ecchymoses sur le vagin - constatées et photographiées -, la déchirure d'un tendon de l'épaule, le sperme retrouvé là où la femme de chambre l'a dit (sur les murs, le sol et son uniforme). J'ai lu des arguments d'ignorants qui disaient que DSK devrait être un sacré loustic pour pouvoir éjaculer ainsi partout et pourquoi pas au plafond. Ils auraient mieux fait d'écouter. C'est là où elle a craché plusieurs fois. Et il suffit de très peu de sperme mêlé à la salive pour en retrouver en différents endroits. Le collant déchiré.

3- son interrogatoire par 4 personnes de l'hôtel et par la police, par des spécialistes d'agression sexuelle, avec toujours la même description de son agression, le témoignage des quatre membres de l'hôtel qui l'on interrogée et qui ont déclarée sont état d'abattement profond. Certes on peut jouer la comédie.

Si l'on veut être un tant soit peu objectif alors on analyse tous les éléments en présence.

Vance par un courrier démontre que la femme de chambre a menti pour sa venue aux USA (comme un grand nombre de migrants), qu'elle a voulu tirer un bénéfice fiscal injustifié, comme d'un logement auquel elle ne devait pas avoir droit. Elle a donc menti pour de nombreuses choses. Elle a menti pour ce qui s'est passé ensuite. Elle aurait téléphoné à celui qui serait son mari pour tirer profit de la situation. Pour son mensonge de l'après agression supposée, on peut supposer que le traumatisme ne fait pas faire des choses logiques et que ce traumatisme va en s'amplifiant. On peut supposer comme c'est le cas dans 90 % des viols qu'elle a eu peur de ne pas être crédible en considérant que justement ces actes n'étaient ou ne paraissaient pas logiques. Evidemment elle a pu mentir parce qu'il n'y aurait pas eu agression. La relation sexuelle est elle reconnue par DSK.

Admettons que le passé, les contradictions de la femme de chambre plaident contre elle. Dans ce cas il faut mettre dans la balance les mensonges et contradictions de DSK et de sa défense. On ne peut vouloir attaquer celle qui se dit la victime sur sa crédibilité sans chercher à connaître celle de DSK.

On peut supposer que DSK a menti et dans le passé et pour cette affaire. Pour cette affaire il a d'abord déclaré qu'il ne s'était rien passé puis qu'il y avait une relation consentie devant les preuves. Soit il a menti en disant qu'il ne s'etait rien passé, soit il a menti en parlant de relation consentie (les deux ne sont pas compatibles) soit il a menti deux fois. Le second mensonge connu et public et celui concernant Piroska Naguy. Après avoir nié une relation il a ensuite parlé de relation consentie sans abus de pouvoir. Cette version a été démentie farouchement par la victime qui s'est étonnée dans une lettre, rendue publique, auprès des enquêteurs que l'on ait conclu à une relation consentie alors qu'elle disait que d'évidence un abus de pouvoir sur elle et que cela l'a brisée.

De plus, je suis préoccupée par le caractère incomplet et imprécis de la version que donne à lire la presse. Il a été largement rapporté qu'il se serait agi d'une relation « consensuelle », et que seules les circonstances de mon départ faisaient l'objet d'une enquête. D'une façon particulièrement regrettable et inexplicable, un blog tenu par l'épouse de M. Strauss-Kahn a parlé de « cette aventure d'un soir ». Mais personne, y compris le Fonds, n'a éclairci la nature de cette relation, ni précisé que l'enquête visait également à établir si M. Strauss-Kahn avait abusé de son pouvoir à l'occasion. Plus récemment, des allégations à propos d'un « coup monté » sont parues dans des médias français. Tout ceci renvoie l'impression fausse que le seul objet de l'enquête serait les circonstances de mon départ.

Les circonstances de mon départ et le montant de mon indemnité de licenciement sont un non-sujet, comme vous le savez certainement grâce à vos recherches. Par respect pour votre démarche, je me suis abstenue de tout commentaire dans la presse sur la véritable question qui nous occupe ici : la conduite de M. Strauss-Kahn. Afin que l'on ne puisse se tromper sur mon opinion à ce sujet, je veux vous l'exposer ici par écrit.

Je pense que M. Strauss-Kahn a abusé de sa position dans sa façon de parvenir jusqu'à moi. Je vous ai expliqué en détail comment il m'a convoquée plusieurs fois pour en venir à me faire des suggestions inappropriées. Malgré ma longue vie professionnelle, je n'étais pas préparée à des avances du Directeur Général du FMI. Je ne savais que faire ; ainsi que je vous l'ai dit, je me sentais « maudite si je le faisais et maudite si je ne le faisais pas ». Après un temps je fis la grave erreur de me laisser entraîner dans une très brève aventure. Mais il est incontestable, à mon avis, que M. Strauss-Kahn ait usé de sa position pour avoir accès à moi.[…] C'est également un homme agressif, bien qu'il soit charmant. Il vient d'un pays, la France, que j'adore et où j'ai de nombreux bons amis. Mais je crains que cet homme ait un problème pouvant le rendre peu adapté à la direction d'une institution où des femmes travaillent sous ses ordres.

Nous avons donc deux mensonges dans des circonstances sexuelles.

Peut-il être agressif comme suggéré par cette lettre ? Nous avons là aussi deux témoignages. Selon Tristane Banon il aurait tenté de la violer et aurait été très violent avec elle arrachant son corsage et tentant avec force d'ouvrir son jean (Je suis arrivée là-bas, j'avais un col roulé noir, ça fait peut-être triper les mecs un col roulé noir mais faut arrêter, et après surtout c'est que ça s'est très très mal fini, parce qu'on a fini par se battre. Donc ça s'est fini très très violemment, puisque je lui ai dit clairement “non, non”, on s'est battus au sol, pas qu'une paire de baffes, moi j'ai donné des coups de pieds, il a dégrafé mon soutien-gorge, il a essayé d'ouvrir mon jean… » Rue89). Madame Manhattan, mère maquerelle de New York a affirmé dans les journaux avoir offert au moins par deux fois ses services à DSK pour 1 200 $ l'heure et que l'une des call girls lui a dit qu'elle ne voulait pas le revoir car il avait été brutal avec elle. Le Figaro : « Je ne veux plus protéger un homme qui abuse des femmes, j'espère que notre système judiciaire, qui est juste, le condamnera à hauteur des faits qui lui sont reprochés », déclare-t-elle au Figaro. Kristin Davis raconte avoir entendu parler pour la première fois de DSK en janvier 2006, lorsque Irma Ricci, l'une de ses « filles », vivant entre Paris et Londres, l'a avertie qu'il allait l'appeler à New York. « Irma lui offrait ses services régulièrement depuis 2002, elle le rencontrait au club Le Baron à Paris. Elle m'a dit : ne lui envoie pas une petite nouvelle, il est trop agressif, trop brutal. » Ce même mois de janvier, affirme l'ex-« Manhattan Madam », Dominique Strauss-Kahn l'aurait appelée pour lui demander une « Américaine typique plutôt brune ». Le tarif était de 1200 dollars de l'heure. « La conversation a été très rapide, il a été charmant », poursuit-elle, tout en refusant de dire si la destination était l'hôtel Sofitel. La call-girl, une fille du nom de Samantha, disponible ce soir-là, n'était pas des plus expérimentées mais elle correspondait à son goût. « Quand j'ai appelé pour vérifier que tout s'était bien passé, j'ai senti qu'il y avait quelque chose. Elle m'a dit ne plus vouloir avoir affaire à lui. Il avait été physiquement agressif, dominateur, intimidant. » DSK aurait fait appel une seconde fois à ses services (pour une Brésilienne), en septembre de la même année, cette fois sans poser de problème. Kristin Davis affirme avoir gardé sur ordinateur les preuves de ces « transactions » à New York.

Si on accepte tout ce que le New York Post dit pourquoi n'accepterions nous pas ce que dit Tristane Banon et madame Manhattan. Et s'il faut être prudents et que l'on ne sait rien de ces affaires Banon et de callgirls, alors on doit être prudents avec ce que déclare Le New York Post car on ne sait rien.

Si l'on considère que la conduite de la femme de chambre après la possible agression sexuelle a été étrange, alors il faut aussi se poser des questions sur l'attitude bizarre des avocats qui voulaient faire récuser son témoignage comme ayant reconnu DSK car elle l'aurait vu sur une photographie et à la télévision avant cette reconnaissance. Oui très étrange pour deux raisons : la première est que ces mêmes avocats reconnaissent qu'il y a eu relation sexuelle. Alors comment ne pas accepter une reconnaissance visuelle quand on reconnaît la relation sexuelle ? Mystère. Evidemment la seconde l'ADN du sperme prouvant l'acte sexuel également.

Un nouveau point qui va finir par déstabiliser la défense de DSK. En effet à force de vouloir descendre la femme de chambre et d'en rajouter on finit par dire n'importe quoi. En effet voici une nouvelle version du camp DSK : Selon ses informations, Nafissatou Diallo serait entrée sciemment dans la chambre du président du FMI, dont elle aurait su qu'il était un de ces "riches clients" susceptibles de payer pour une relation sexuelle. Le fait que cette relation ait eu lieu est le seul qui ne soit contesté ni par la défense ni par la plaignante. Cette dernière affirme que cette relation a été obtenue par la force.

Le New York Post ajoute que c'est après cette relation sexuelle que les choses se sont dégradées. La jeune femme, réclamant un paiement, aurait essuyé un refus de DSK. Elle aurait insisté durant plusieurs minutes pendant que DSK se rhabillait dans la suite. Le quotidien indique que la plaignante aurait pu être bousculée durant cet échange. Selon ses sources, l'humiliation ressentie l'aurait décidée à se déclarer victime d'un viol.

Voici une nouvelle version intéressante. C'est une prostituée, mais une débutante car elle ne se fait pas payer avant. Le clou c'est que dans la discussion, après le refus, elle aurait pu être bousculée. Tiens tiens. C'est reconnaître qu'elle a été brutalisée, pour le moins. Pourtant il ne l'aurait pas touchée (autrement que sexuellement). Là c'est différent. Ceci est contradictoire avec sa possible habitude de payer des prostituées. Pourquoi n'aurait-il pas payée celle-là ? Etrange à nouveau. Il y a là un début d'aveu inconscient, du moins de brutalisation. Très étrange que personne ne prenne cette information pour ce qu'elle est mais seulement à charge. Ce serait l'humiliation de ne pas avoir été payée qui lui aurait fait déclarer le viol. Mais ceci étant assez tardivement - puisqu'il se sera rhabillé - il faudra alors expliquer le sperme sur les murs, le sol, mélangé à de la salive. Elle se serait alors frappée elle-même au vagin, aurait déchiré son collant aussi. Quoiqu'il en soit pourquoi cette version n'a-t-elle pas été immédiatement dite par DSK lors de sa garde-à-vue ? Ne parlons pas de la gêne de parler de relation sexuelle, il risquait (et risque encore) un paquet d'années de prison, il a été reconnu avoir eu des relations avec Piroska Nagy etc. Cela ne tient pas debout. Il a tout nié lors de sa garde à vue alors que cette version permettait à l'enquête d'avancer et à son avantage. Et c'est le New York Post qui le déclare. Et, ce qui donc devrait faire réfléchir nos prudents sur toutes les dernières révélations de ce journal qui a été pris bien souvent en plein délit d'approximation sinon d'erreurs manifestes, c'est que cette version a été démentie par les avocats de DSK. Et si on prend le raisonnement contre la femme de chambre si elle a menti pour ceci elle a menti pour l'agression, donc si le NYP a menti pour cela pourquoi n'aurait-il pas menti pour le reste ? Et si la relation n'est plus tarifée, s'il n'y a plus eu de demande de paiement, que devient donc son statut de prostituée ? Et oui que devient ce statut de prostituée ? Que deviennent toutes ces accusations plus que sûres ? Alors elle n'a pas pu se venger puisqu'elle n'a pas demandé d'argent. La tournure de cette information est très intéressante, mais dans la vague actuelle elle ne fera pas grand bruit sauf si le procureur décide que la justice c'(est de vérifier les informations et de ne pas être un bouchon sur la vague médiatique. Le NouvelObs : Les avocats américains de Dominique Strauss-Kahn ont démenti dimanche 3 juillet toute relation tarifée entre leur client et la femme de chambre du Sofitel qui l'accuse d'agression sexuelle, dénonçant les informations du tabloïd New York Post.

Le quotidien new-yorkais affirme dimanche que l'accusatrice de 32 ans, dont la loi américaine interdit de révéler l'identité, se livrait "régulièrement" à la prostitution et que l'ancien directeur général du FMI "avait refusé de la payer" après leur relation sexuelle le 14 mai dans la suite 2806 du Sofitel./"Pas de dispute"

Elle était "bien au courant de son statut de VIP" et comptait bien en tirer profit, selon le tabloïd, citant une source non-identifiée proche de la défense de DSK.

L'équipe d'avocats de DSK, emmenée par Benjamin Brafman et William Taylor, a fermement démenti ces allégations.

Il n'y a pas eu de dispute entre les parties parce qu'il n'a pas été question d'argent", déclarent les avocats dans un communiqué.

De ces derniers développements soit elle est une prostituée et DSK devra répondre alors de ses relations sexuelles condamnables à New York. Soit il l'a brutalisée pour un différend financier et il devra payer, soit il l'a agressée sexuellement, y compris si elle est prostituée car cela n'est pas contradictoire avec le viol, et il devra payé, soit la relation était consentie et la femme de chambre doit être poursuivie. Mais si elle n'est pas prostituée toute la vague qui se déverse contre elle devient douteuse car si vous avez bien lu le NYP affirme que ces informations viennent des enquêteurs des avocats de DSK, toutes leurs informations et ces mêmes avocats viennent d'en démentir une. Cela devrait faire réfléchir les prudents. Les journaux eux ne se sont pas embarrassés d'un simple raisonnement, ils n'ont fait pour l'instant qu'une catharsis pour se faire pardonner leur gros titres d'avant.

On a parlé de son possible retour en politique en France s'il était blanchi. Or un non lieu possible ne le blanchira pas, seul un procès le blanchirait, ou si ce non lieu n'était commenté que de façon positive pour lui car il pourrait être commenté comme ne pouvant pas obtenir la confiance de 12 jurés sur 12 laissant le doute planer. Mais soit il sera coupable de rapports tarifés illégaux, soit si c'est un complot - comme le proclament avec une bêtise monstrueuse certains socialistes - alors cela prouverait deux choses : 1- qu'il a un talon d'Achille et donc qu'il est susceptible d'être sous influence ou de subir des chantages à cause de cette faiblesse et 2- qu'il succombe bien facilement à un piège et que de ce fait il n'a strictement aucune stature de Président de la République, soit enfin il méprise tant les femmes qu'il ne recueillera jamais tous les suffrages qu'il aurait récoltés avant cette affaire.

Alors si on se devait d'être prudents avec DSK on se le doit de l'être avec cette femme de chambre. Pour l'instant celui qui est poursuivi encore en justice c'est lui et non elle. Et si cela arrivait je serais alors dans la même position à savoir que la présomption d'innocence - que tous ces prudents ne lui accordent pas, devenus savants en cette histoire et savants définitifs - qui lui sera accordée ne sera pas contradictoire avec sa possible culpabilité et sa possible culpabilité n'est pas pour autant sa culpabilité et ce sera à la justice de trancher légalement ce qu'il en est. Tout comme pour DSK. Cependant comme le système aux USA nécessite que 12 jurés sur 12 soient convaincus ensemble de la culpabilité d'un prévenu, que Vance vient de perdre deux procès majeurs - dont l'un pour deux policiers soupçonnés l'un de viol l'autre de complicité, que la femme qui était en état d'ébriété a enregistré le lendemain l'aveu de celui qui l'aurait violée -, les mensonges de la femme de chambre vont être un handicap trop lourd à remonter, y compris si elle dit la vérité pour son agression. Sur 12 jurés il paraît impossible qu'il n'y en ait pas au moins un qui ne lui fera pas confiance et il est possible que Vance demande un non lieu comme le pense l'avocat de la femme de chambre qui lui réitère les accusations. Ce non lieu pourrait être rapide car nous ne sommes pas dans le temps de la justice mais celui d'un cirque médiatico-électorale. Vance a besoin de voix pour être réélu. Pour cela à cause des révélations faites par les journaux - y compris à ce jour révélations non officielles distillées par les avocats de DSK qui ont attendu la brèche de la lettre du procureur pour se déchaîner, une révélation par heure, - il pourrait vouloir s'en sortir le plus vite possible et ne pas prendre la peine de continuer l'enquête, même si - contrairement à ce que dit presque toute la presse - certains de ses adjoints persistent à croire à l'agression, et pour une autre raison c'est que cette enquête coûte cher et que le procureur est comptable des deniers des Américains. Pour exemple la peine de mort n'est pas remise en cause dans certains états pour son principe mais pour son coût. On n'est plus dans la justice mais la finance. Si Vance perdait le procès il devrait justifier pourquoi il a lancé la procédure et pourquoi il a gaspillé ainsi les deniers publics. Si en revanche il abandonne maintenant sans vérifier les allégations contre la femme de chambre, il peut espérer s'en sortir en se présentant comme celui qui reconnaît ses erreurs et espérer ainsi être à nouveau élu en ayant en plus économisé l'argent du contribuable. La justice n'y a plus sa place, ce n'est qu'éléctoralo-financier. La justice serait de poursuivre l'enquête et si elle révèle que les faits allégués contre la femme de chambre étaient vrais, la poursuivre elle et blanchir DSK.

 

 

 

Il nous reste un peu plus de dix mois pour nous débarrasser de ce pouvoir. Faisons notre Révolution  du jasmin.

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 13é version du 24 avril 2011) :
 N’oublions jamais :
  • l’affaire Karachi
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • les affaires Wildenstein
  • l'affaire César
  • l'affaire Pleyel
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
  • l'affaire du Fetia Api
  • les discours de Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
  • l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
  • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation.
  • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen
  • l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte …
  • l’affaire Pérol
  • l’affaire de l’Epad (et du scooter)
  • Gandrange
  • les vaccins du virus H1N1
  • les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
  • les affaires Yade, Boutin, Joyandet, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard,Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin) …
  • l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
  • l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
  • les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Peugeot etc.)
  • l'Air Sarko one (180 millions d'euros), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
  • la circulaire Hortefeux, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
  • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
  • la réforme constitutionnelle
  • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
  • l'irresponsabilité pénale du Président de la république
  • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
  • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président
  • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
  • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
  • la scientologie
  • l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
  • l'affaire Bongo
  • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20

Vignette Wikipédia


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (95 votes)




Réagissez à l'article

140 réactions à cet article    


  • JL JL 4 juillet 2011 10:21

    Article très complêt, même si un peu long, je trouve.Bravo Imhotep.

    Caroline Fourest - que je n’apprécie pas souvent - disait ce matin que, le fait que N. Diallo ait attendu pour porter plainte pouvait être interprété à charge comme à décharge. En effet, celma prouverait au moins qu’il n’y a pas eu préméditation de sa part.

    On peut aussi penser qu’elle a réfléchi longuement : la peur du pot de terre face au pot de fer est très compréhensible et ne doit pas être un argument à charge : ce serait comme permettre à son adversaire, le pot de fer, de se prévaloir de ses propres turpitudes, si vous voyez ce que je veux dire.

    Sur le coup de la préméditation : serait-il possible, en cas d’arrestation relativement rapide d’un suspect dans une telle affaire, de faire comme pour les accident de la route, une sorte d’éthylotest, histoire de voir si le personnage a pris du viagra. Moi je dis ça ...


    • kalon 5 juillet 2011 00:55

      Ne pourrions nous également n’envisager qu’un niéme « false flag » afin de nous détourner de ce qui se passe vraiment pour le moment ?
      Les guerres, les attentats, les « démolitions controlées », cà commence à coûter chére en terme de « false flag »
      Là aussi, les budgets doivent étre à l’économie ! smiley


    • Taverne Taverne 4 juillet 2011 10:21

      Une majorité de sondés, qui pensent tous mieux connaître le dossier que ne le connaît le procureur de New York, a décidé que le milliardaire socialiste devait revenir en politique, bien qu’il soit toujours sous le coup de 7 chefs d’accusation et que le viol soit toujours présumé (preuves médico légales). Mais comme une majorité de français a voté Sarkozy en 2007, on ne s’étonne plus de rien.


      • goc goc 4 juillet 2011 10:56

        @ la Taverne

        ça sent surtout l’intox cette histoire de sondage. J’en veux pour preuve la lecture du site du « Midi-Libre »
        http://www.midilibre.fr/

        ce journal qui est plutôt à gauche, a publié ce weekend, l’info concernant le sondage,et en même temps, il a fait aussi un sondage sur son site. Or quelle surprise, dans le sondage ML, 2 votants sur 3 ne veulent pas revoir DSK en politique, et c’est sur plus de 2200 votants, soit le double d’un échantillon classique. Quand aux commentaires, c’était encore plus flagrant, la majorité était plutôt anti-dsk


      • goc goc 4 juillet 2011 11:40

        oups, j’avais oublié de mettre le lien sur l’article et son sondage

        http://www.midilibre.fr/2011/07/03/49-des-francais-favorables-a-un-retour-en-politique-de-dsk,348257.php


      • Brath-z Brath-z 4 juillet 2011 14:10

        Musima > Je ne tiens pas à défendre Sarkozy (je déteste ce type ET la politique qu’il mène, c’est beaucoup). Mais il faut faire preuve d’honnêteté intellectuelle : au premier tour, il a obtenu 11 448 663 voix, et au second 18 983 138. Ce dernier nombre représentait 53,06% des exprimés et 42,68% des inscrits.
        Le total des inscrits est de 44 472 834 personnes. Pour une population active d’environ 46,5 millions de personnes, ça fait environ 2 millions à 2,5 millions de non inscrits. Sarkozy a donc été élu par 40,82% des actifs (36,11% des actifs ayant voté Royal). En considérant les 66 millions de Français (ce qui n’est pas légitime, puisque ça n’est pas le corps électoral), on en arrive à une proportion de 28,76% de votes en sa faveur (25,44% pour Ségolène Royal).
        Dans tous les cas, et hormis l’élection de 2002, de tels résultats sont la norme. De Gaulle lui-même n’a guère fait mieux en 1965, réunissant 45,27% des inscrits.


      • catastrophy catastrophy 4 juillet 2011 10:35
        Article à charge basé sur aucune preuve. Un vrai maxibazar de salade médiatique.
        Je désapprouve totalement ce genre de texte qui a l’odeur sulfureuse de la propagande et pas du tout le parfum sophistiqué et équilibré du jasmin.


        • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 10:39

          Veuillez donner des exemples c’est beaucoup mieux que les anathèmes. Je donne des arguments faites en donc autant.


        • posteriori 4 juillet 2011 10:56

          Elle reconnait elle même être allée déranger la scène de crime après coups, pour un simple scellé non posé immédiatement, toutes les preuves retrouvées sur la scéne du crime ne sont pas valables, si en plus le principal plaignant-témoin reconnait avoir, par sa présence, été dans la possibilité de maquiller les lieux, on peut tout de suite affirmer qu’il y aura rejet de toutes les preuves trouvées sur place. Tout le reste, soit l’article n’est que supputation de quelqu’un qui ne sait rien et qui fustige les gens comme lui.

          En attendant, c’est mort pour votre coqueluche du moment.


        • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 11:05

          Vous qui êtes si malin allez donner votre conseil aux avocats de DSK, bien plus ignorants que vous qui n’ont pas utilisé ce fameux argument jusqu’alors. Peut-être le feront-ils, mais il sera alors très difficile de prouver qu’elle aurait pu très tardivement craché sur le mur et le sol avec le sperme de DSK. A moins qu’elle ne l’ait gardé en bouche pendant tout ce temps. Cela ne changera pas non plus ses ecchymoses.

          Vous êtes avocat new-yorkais ? Ou enquêteur new-yorkais ? Ou juge new-yorkais pour donner de si belles leçons ?
          De toutes façons vous semblez ignorer que DSK a reconnu l’acte sexuel. Que faites-vous de cette information ?

        • posteriori 4 juillet 2011 11:35
          De toutes façons vous semblez ignorer que DSK a reconnu l’acte sexuel. Que faites-vous de cette information ?

          C’est un fait, DSK est un infidèle chronique et il est violent pendant l’acte, c’est certes très mal vu par les puritains, mais beaucoup moins qu’un menteur qui a fait engager des centaines de milliers de dollars de frais de justice par son mensonge. On ne ridiculise pas comme ça un procureur et un état, elle va payer que dsk soit coupable ou pas. 

        • joelim joelim 4 juillet 2011 14:50

          @posteriori : ne jugez pas à priori smiley

          Elle a menti sur sa vie mais pour l’affaire qui nous occupe vous n’en savez strictement rien. Son témoignage est très affaibli et c’est tout. Arrêtez de parler à posteriori ça vous ridiculise !... 

        • posteriori 4 juillet 2011 17:59

          Elle a menti au grand jury sur son emploi du temps au moment des faits, je le sais, tu le sais, il le sait, tout le monde le sait même zemmour ! Le reste c’est du vent !


        • epapel epapel 4 juillet 2011 22:14

          Si même Zemmour le sait alors.


        • spartacus1 spartacus1 4 juillet 2011 10:36

          @ l’auteur qui dit : « ...sinon on ne peut arrêter et interroger une personne considérée de fait comme innocente. »

          Je ne suis pas sûr qu’à Outreau on partage votre point de vue !

          Croyez-moi, il y a un nombre non négligeable d’innocents qui sont arrêtés et détenus un certain temps, en tout cas en France, et je n’ai pas vraiment de raison de penser qu’il en est différement aux USA, au contraire, je pense que c’est pire.


          • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 10:47

            SVP ne prenez pas d’une citation qu’une partie qui vous arrange, notamment en citant Outreau. Ce que j’ai écrit est ceci :  je pense que la présomption d’innocence n’est pas l’innocence et que s’il y a présomption d’innocence il y a aussi son corollaire la possible culpabilité sinon on ne peut arrêter et interroger une personne considérée de fait comme innocente. Son autre aspect c’est que la possible culpabilité n’est pas la culpabilité et qu’il faut démontrer cette dernière.

            Lisez le donc bien. Il est écrit que l’on ne peut arrêter une personne considérée comme innocente ce qui veut dire que ces personnes n’étaient pas considérées comme innocentes. Tout comme le parle de possible culpabilité. Premier point. Second point que je vous prierais de bien lire : la possible culpabilité n’est pas la culpabilité.
            Votre procès d’intention est assez peu honorable et décrit bien ce que je dis dans cet article.

          • posteriori 4 juillet 2011 11:08

            je pense que la présomption d’innocence n’est pas l’innocence et que s’il y a présomption d’innocence il y a aussi son corollaire la possible culpabilité sinon on ne peut arrêter et interroger une personne considérée de fait comme innocente. Son autre aspect c’est que la possible culpabilité n’est pas la culpabilité et qu’il faut démontrer cette dernière.

            En cas d’assassinat, la police place tous les proches de la victime en une garde à vue qui ne dit pas son nom, et ceux-ci ne seront libres qu’après avoir justifié un alibi et que celui-ci aura été vérifié et confirmé par d’autres, c’est la méthode empirique habituelle et celle qui marche, au départ tout le monde est suspect, l’innocence se prouve. 


          • joelim joelim 4 juillet 2011 14:52

            Faux, c’est la culpabilité qui doit être prouvée.


          • spartacus1 spartacus1 4 juillet 2011 16:00

            Ma remarque ne visait pas spécifiquement le cas DSK, parce que de DSK, je m’en fout comme de mon premier pipi au lit. De toute façon, même sans cette histoire, je n’aurais pas voté pour lui : je suis un homme de gauche moi.
            Maintenant, ce n’est pas parce qu’il est un millionnaire et un libéral acharné qu’il n’a pas droit à un minimum de justice. Les socialistes de l’époque, qui refusaient la soutenir la révision du procès de Dreyfuss sou prétexte qu’il était un bourgeois me donnent la nausée.

            Imhotep et Jeolim, êtes-vous naïf au point de nier la réalité ?

            La théorie, c’est la présomption d’innocence et la charge de la preuve incombant à l’accusation.

            Allez donc un peu voir ce qui se passe dans les postes de police et à la gendarmerie. Intéressez-vous un peu à la population des maisons d’arrêt. Parlez à des avocats pénalistes.

            Vous apprendrez que la réalité est tout autre, il y a, pratiquement, présomption de culpabilité et la charge de la preuve incombe le plus souvent à la défense, par exemple en ayant l’obligation de fournir un alibi, même en l’absence de preuves formelles de la part de l’accusation.
            Observez le nombre de gardes à vue (c’est à dire, stricto sensu, de détentions) qui ne sont suivies d’aucune mesures juridiques ensuite, il s’agit simplement de détentions arbitraires.

            On peut espérer (il n’est pas interdit de rêver, enfin, pas encore) qu’avec la présence d’avocats dès les premières heures de garde à vue, ces pratiques moyenageuses disparaitront.

            Et je pense, comme je l’ai déjà écrit, qu’aux USA c’est encore pire. La-bas, la police tire d’abord et pose les questions ensuite.


          • epapel epapel 4 juillet 2011 22:18

            Faux, c’est la culpabilité qui doit être prouvée.

            C’est tout le problème des derniers développements de l’affaire qui n’ont rien a voir avec la culpabilité potentielle de DSK.

            En l’occurrence, on cherche ici à démontrer la culpabilité de la victime présumée sur des points annexes de l’affaire dans le but de tuer la procédure, mais pas les faits.


          • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 10:37

            Toutes les parties en italique qui distinguait les passages des journaux dont leur nom a été supprimée. Je ne sais pas pourquoi et cela rend l’article moins compréhensible. Les voici :


            • Actuellement, la plaignante affirme qu’elle est prête à certifier qu’elle a bien été violée dans le passé dans son pays natal, mais dans des circonstances différentes de celles qu’elle avait décrites.
            •  - Elle a inventé avoir été victime d’un viol collectif

              Lors des entretiens lié à l’affaire DSK, la plaignante avait donné des détails de sa précédente agression dans son pays natal.

              Mais dans une lettre de Cyrus Vance adressée aux avocats de la défense jeudi 30 juin, le procureur révèle que la jeune femme est revenue sur ses allégations : « Dans des entretiens ultérieurs, elle a admis que le viol collectif n’avais jamais eu lieu, (…) que ce faux incident faisait partie de l’histoire qu’elle devait mémoriser. »


            •  La plaignante a livré ce récit des événements lorsqu’elle a été interrogée par le Grand Jury sur ce qu’elle avait fait après les événements intervenus dans la suite 2806.

              La plaignante a par la suite admis que ce récit était erroné et qu’après l’événement survenu dans la chambre 2806, elle avait nettoyé une chambre voisine puis qu’elle était retournée dans la suite 2806 et qu’elle avait commencé à la nettoyer, avant de raconter l’événement à sa supérieure.

            •  il y écrit qu’elle a produit sous serment un « récit erroné » de l’agression sexuelle dont elle affirme avoir été l’objet
            • « Elle dit en gros ’Ne t’inquiète pas, ce type a beaucoup d’argent. Je sais ce que je fais’ » selon la source citée par le New York Times.
            • - Elle n’est pas pauvre. Les enquêteurs ont découvert que la plaignante disposait de plusieurs comptes bancaires sur lesquels ont transité près de 100.000 dollars en deux ans. Quand ils l’ont interrogée sur l’existence de ces dépôts, Nafissatou Diallo a déclaré n’en rien savoir. Sauf que l’une des personnes ayant déposé du liquide sur ces comptes s’avère être le dealeur emprisonné. Son mari, donc. Elle serait également en possession de cinq téléphones portables, elle qui avait déclaré n’en avoir qu’un seul.
            • De plus, je suis préoccupée par le caractère incomplet et imprécis de la version que donne à lire la presse. Il a été largement rapporté qu’il se serait agi d’une relation « consensuelle », et que seules les circonstances de mon départ faisaient l’objet d’une enquête. D’une façon particulièrement regrettable et inexplicable, un blog tenu par l’épouse de M. Strauss-Kahn a parlé de « cette aventure d’un soir ». Mais personne, y compris le Fonds, n’a éclairci la nature de cette relation, ni précisé que l’enquête visait également à établir si M. Strauss-Kahn avait abusé de son pouvoir à l’occasion. Plus récemment, des allégations à propos d’un « coup monté » sont parues dans des médias français. Tout ceci renvoie l’impression fausse que le seul objet de l’enquête serait les circonstances de mon départ. Les circonstances de mon départ et le montant de mon indemnité de licenciement sont un non-sujet, comme vous le savez certainement grâce à vos recherches. Par respect pour votre démarche, je me suis abstenue de tout commentaire dans la presse sur la véritable question qui nous occupe ici : la conduite de M. Strauss-Kahn. Afin que l’on ne puisse se tromper sur mon opinion à ce sujet, je veux vous l’exposer ici par écrit. Je pense que M. Strauss-Kahn a abusé de sa position dans sa façon de parvenir jusqu’à moi. Je vous ai expliqué en détail comment il m’a convoquée plusieurs fois pour en venir à me faire des suggestions inappropriées. Malgré ma longue vie professionnelle, je n’étais pas préparée à des avances du Directeur Général du FMI. Je ne savais que faire ; ainsi que je vous l’ai dit, je me sentais « maudite si je le faisais et maudite si je ne le faisais pas ». Après un temps je fis la grave erreur de me laisser entraîner dans une très brève aventure. Mais il est incontestable, à mon avis, que M. Strauss-Kahn ait usé de sa position pour avoir accès à moi.[…] C’est également un homme agressif, bien qu’il soit charmant. Il vient d’un pays, la France, que j’adore et où j’ai de nombreux bons amis. Mais je crains que cet homme ait un problème pouvant le rendre peu adapté à la direction d’une institution où des femmes travaillent sous ses ordres.
            • Je suis arrivée là-bas, j’avais un col roulé noir, ça fait peut-être triper les mecs un col roulé noir mais faut arrêter, et après surtout c’est que ça s’est très très mal fini, parce qu’on a fini par se battre. Donc ça s’est fini très très violemment, puisque je lui ai dit clairement “non, non”, on s’est battus au sol, pas qu’une paire de baffes, moi j’ai donné des coups de pieds, il a dégrafé mon soutien-gorge, il a essayé d’ouvrir mon jean… » 
            • « Je ne veux plus protéger un homme qui abuse des femmes, j’espère que notre système judiciaire, qui est juste, le condamnera à hauteur des faits qui lui sont reprochés », déclare-t-elle au Figaro. Kristin Davis raconte avoir entendu parler pour la première fois de DSK en janvier 2006, lorsque Irma Ricci, l’une de ses « filles », vivant entre Paris et Londres, l’a avertie qu’il allait l’appeler à New York. « Irma lui offrait ses services régulièrement depuis 2002, elle le rencontrait au club Le Baron à Paris. Elle m’a dit : ne lui envoie pas une petite nouvelle, il est trop agressif, trop brutal. » Ce même mois de janvier, affirme l’ex-« Manhattan Madam », Dominique Strauss-Kahn l’aurait appelée pour lui demander une « Américaine typique plutôt brune ». Le tarif était de 1200 dollars de l’heure. « La conversation a été très rapide, il a été charmant », poursuit-elle, tout en refusant de dire si la destination était l’hôtel Sofitel. La call-girl, une fille du nom de Samantha, disponible ce soir-là, n’était pas des plus expérimentées mais elle correspondait à son goût. « Quand j’ai appelé pour vérifier que tout s’était bien passé, j’ai senti qu’il y avait quelque chose. Elle m’a dit ne plus vouloir avoir affaire à lui. Il avait été physiquement agressif, dominateur, intimidant. » DSK aurait fait appel une seconde fois à ses services (pour une Brésilienne), en septembre de la même année, cette fois sans poser de problème. Kristin Davis affirme avoir gardé sur ordinateur les preuves de ces « transactions » à New York.
            • Selon ses informations, Nafissatou Diallo serait entrée sciemment dans la chambre du président du FMI, dont elle aurait su qu’il était un de ces « riches clients » susceptibles de payer pour une relation sexuelle. Le fait que cette relation ait eu lieu est le seul qui ne soit contesté ni par la défense ni par la plaignante. Cette dernière affirme que cette relation a été obtenue par la force. e New York Post ajoute que c’est après cette relation sexuelle que les choses se sont dégradées. La jeune femme, réclamant un paiement, aurait essuyé un refus de DSK. Elle aurait insisté durant plusieurs minutes pendant que DSK se rhabillait dans la suite. Le quotidien indique que la plaignante aurait pu être bousculée durant cet échange. Selon ses sources, l’humiliation ressentie l’aurait décidée à se déclarer victime d’un viol.
            • Les avocats américains de Dominique Strauss-Kahn ont démenti dimanche 3 juillet toute relation tarifée entre leur client et la femme de chambre du Sofitel qui l’accuse d’agression sexuelle, dénonçant les informations du tabloïd New York Post. Le quotidien new-yorkais affirme dimanche que l’accusatrice de 32 ans, dont la loi américaine interdit de révéler l’identité, se livrait « régulièrement » à la prostitution et que l’ancien directeur général du FMI « avait refusé de la payer » après leur relation sexuelle le 14 mai dans la suite 2806 du Sofitel./« Pas de dispute » Elle était « bien au courant de son statut de VIP » et comptait bien en tirer profit, selon le tabloïd, citant une source non-identifiée proche de la défense de DSK. L’équipe d’avocats de DSK, emmenée par Benjamin Brafman et William Taylor, a fermement démenti ces allégationsIl n’y a pas eu de dispute entre les parties parce qu’il n’a pas été question d’argent", déclarent les avocats dans un communiqué.








            • dawei dawei 4 juillet 2011 10:44

              aujourd’hui les journalistes ont remplacé
              - la justice
              - la réflexion politique individuelle et collective
              - la reflexion economique individuelle et collective
              - la reflexion ecologique individuelle et collective
              ...
              Ils se permettent meme de voter à notre place par mitraillage de sondage qui ne sont plus seulement la sortie d’une boite qu’on appelle « institut de sondage », mais l’entrée d’une boite qu’on peut appelé « action politique justifiée et approuvée par le peuple », sans vote ... et à base de questions biaisées ?
              Une réforme sur la diversité du journalisme d’opinion et sur l’encadrage ses sondages est indispensable.
              A BAS LA DEMOCRATURE RIPOUBLICAINE, VIVE LA DEMOCRATIE REPUBLICAINE


              • joelim joelim 4 juillet 2011 14:56

                Un sondage qui vient de sortir indique qu’une majorité de français est pour une démocrature ripoublicaine. A la question « voulez-vous être dirigés par une oligalchie » les sondés répondent : « oui ». smiley 

                Sondage réalisé auprès des copains, rigoureusement scientifique avec correction des résultats selon les catégories foutaiso-professionnelles. Les données brutes sont naturellement secrètes et bien gardées. smiley 

              • dawei dawei 4 juillet 2011 16:01

                le sondage que vous ne trouverez pas, et pourtant, le seul qui devrait etre fait :
                « etes vous pour la dictature des sondages ? »


              • lambda 4 juillet 2011 10:51

                à mon avis il y a deux affaires dans l’affaire DSK

                A l’avant de l’arrestation de DSK, il y a une lutte à mort entre les deux oligarchies financières : les WASPS -et l’oligarchie sionniste -voir lien ci-dessous-

                DSK devait annoncer le 26 mai lors du G8 la création d’une monnaie de réserve qui aurait mis à mal le gouvernement Obama et les WASPS dans leurs intérêts

                Il fût arrêté le 14 mai - quasiment innocenté le 30 juin, juste après la nomination de C.Lagarde qui elle représente au mieux les intérêts Wasps

                DSK a reconnu un acte sexuel- il y a eu reconnaissance de son adn dans son sperme -
                On nous dit aujourd’hui que ne voulant pas payer la femme de chambre elle se serait vengée

                Toute cette histoire qu’on nous conte aujourd’hui est du même tonneau de bidonnage que la mort de Ben laden ou les armes cghimiques en Irak ou al Quaida et le 11 septembre

                Ce que je retiens de cette histoire c’est la guerre entre les deux puissants banksters qui après s’être allié pour piller la planète se divisent pour en prendre le contrôle

                Il faut dépasser l’histoire qu’on nous raconte pour entrer dans la véritable guerre qui sévit aujourd’hui pour savoir sous quelle bannière nous deviendrons du bétail !!!!!!!!


                http://sos-crise.over-blog.com/article-la-terrible-guerre-secrete-entre-factions-sionistes-rivales-dsk-fusible-7670924m5.htl




                • cathy30 cathy30 4 juillet 2011 13:41

                  bonjour Lambda
                  dommage le lien dit error 404 (elle se répète). Tu as tout résumé, c’est exactement ça.

                  Malheureusement cette histoire est tombée sur cette jeune femme, je pense qu’elle va avoir de gros ennuis par la suite. Nous pouvons y aller en supposition, nous ne saurons pas la vérité, et pour l’instant le presse et la justice nous noient en informations non vérifiables, mais pour mieux nous perdre.


                • lambda 4 juillet 2011 15:42


                  voici un autre lien concernant la guerre entre des WASPS :

                  http://www.egaliteetreconciliation.fr/DSK-a-t-il-ete-victime-de-la-guerre-d-influence-entre-Wasps-et-juifs-6960.html

                  Pour comprendre l’affaire DSK il faut regarder le dessous des cartes et la guerre qui sévit entre les deux entités oligarchiques fait des dégâts collatéraux dont DSK a été le fusible


                • goc goc 4 juillet 2011 10:59

                  Le pire de l’histoire c’est que ça va finir par une sordide affaire de non paiement d’une prostituée après « service rendu », et du coup d’une vengeance de la dite « dame »


                  • epapel epapel 4 juillet 2011 22:20

                    C’est peu probable, car les clients de prostituées sont passibles de poursuite à New York.


                  • Nometon Nometon 4 juillet 2011 10:59

                    Excellent article.

                    Il est proprement répugnant de voir les rédactions de journaux virer de bord et accabler aujourd’hui la femme de chambre de tous les vices, sans la moindre retenue, même plus de décence. Et tout cela était malheureusement à prévoir.

                    Merci, Imhotep, de pointer les mensonges manifestes de grands journaux, tels que Le Monde, qui font plus que tronquer leurs sources, qui les falsifient. Ces mensonges sont évidemment volontaires.

                    Une seule motivation, pour ces directeurs de rédaction : DSK pourrait bel et bien retrouver un destin politique en France ! Donc, tous aux abris ! On se dédit allègrement, on inverse la vapeur, on écrase cette misérable fille et on l’accuse de la rage : les courtisans sont à nouveau à l’oeuvre. Prêts à se rassembler pour défendre le « grand » homme contre cette femme qui est une mère, immigrée politique et qui gagne sa vie comme femme de chambre. Alors, il faut la salir. Salir, souiller et salir encore !
                    Les voilà prêts à laver les preuves matérielles à l’eau de javel pour qu’il n’en reste rien. Et à jeter de la boue sur l’accusatrice pour qu’elle ne s’en relève jamais, qu’elle soit si abîmée qu’elle sera trop heureuse d’accepter une négociation à l’amiable et de l’argent.

                    Voilà l’objectif.
                    Obtenir de la victime un arrangement, après en avoir fait publiquement une traînée, une menteuse, une dealeuse, une moins-que-rien.

                    Répugnant.


                    • Taverne Taverne 4 juillet 2011 11:04

                      Il faut les comprendre, les journaux : leur tirage a augmenté dans des proportions spectaculaires. Au fond, qu’est-ce qui gouverne le monde : DSK, les médias et semble-t-il aussi la femme de chambre ? Le fric ! Toujours plus de fric ! C’est de là que vient tout le mal...


                    • gotjy gotjy 4 juillet 2011 15:51

                      Excellent,je n’aurai pu le dire avec autant de talent.Vous avez mille fois raison,peut-être saurons nous un jour la VRAIE vérité,hélas la justice tranchera t-elle entre une femme de ménage et un puissant,mais il faut reconnaitre que cette affaire est très compliquée s’agit-il de sexe,de politique ,d’argent de réglement de compte,de trahison ?Celà fait beaucoup pour un citoyen lamda , à qui hélas on ne propose que des médias ,disons,douteuses,heureusement qu’il y a la possibilité de miieux comprendre certains aspects de l’affaire par le biais de sites comme ,agora et médiapart pour ne citer qu’eux. 




                    • la finance internationale vote a droite...

                      et ils sont tellement puissants que la FRANCE une« chiure » de mouche sur la nappemonde..........

                      est mis au rang...des derniers.......et la CEE LA PREMIERE A DETRUIRE...ON GENE LES GROS CAPITALISTES............

                      ET L UM..........PS EST FACILEMENT ACHETABLE...VU LES ELUS RAPACES QUE NOUS AVONS

                      tousensemble


                    • manusan 4 juillet 2011 11:02

                      ça sera finalement une africaine noircie et un occidental blanchi.


                      • Furax Furax 4 juillet 2011 11:12

                        Vous avez bien « creusé » la chose.
                        Maintenant que c’est fait, pour le bien de tout le monde, l’intéressé, la victime, les familles des deux, le Parti Socialiste, la France, la presse, la rédaction d’ Agora Vox, si on pouvait arrêter de parler de ce type pendant au moins deux ou trois ans ce serait...bien.


                        • sisyphe sisyphe 4 juillet 2011 11:17

                          Un article inutile, de quelqu’un qui ne sait rien (ou ne veut rien savoir), ou qui manipule lui-même les faits connus, pour servir ... quoi ? qui ? 

                          uniquement lui—même, et SA version supposée. .

                          Aucun intérêt. 

                          • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 11:21

                            Commentaire très utile et intéressant de quelqu’un qui ne sait rien non plus mais qui pourtant prend position, un condensé de mon article en somme.


                          • cevennevive cevennevive 4 juillet 2011 11:40

                            Là Sisyphe, vous êtes vraiment injuste (et sectaire) ! C’est dommage car je pensais que vous étiez intelligent.

                            Vous pouvez en toute logique avoir des opinions différentes de l’auteur (et de plusieurs commentateurs) mais de grâce, ne dites pas « article inutile, aucun intérêt ». Un commentaire aussi lapidaire et vide de remarques valables n’a pas lieu d’être.

                            Sisyphe, dans cette affaire, chacun se sent comme le personnage de votre avatar, aussitôt le rocher en haut de la colline, il retombe et roule dans le vallon. Donc, vous non plus n’avez aucune certitude de quoi que ce soit sur la réalité des faits... Comment pouvez-vous être aussi catégorique concernant l’analyse de l’auteur ?

                            Cordialement.


                          • sisyphe sisyphe 4 juillet 2011 11:42

                            Personnellement, si je n’en sais pas plus que vous et les autres, je n’en fais pas un article emberlificoté, pour essayer de caser MA version des faits. 


                            Il n’y a, dans votre papier, aucune mise en perspective des causes, effets et conséquences de la « chute » de DSK ; par rapport à sa fonction, aux projets qu’il portait, à l’intérêt de le faire chuter, pour le remplacer par l’US-compatible Lagarde, etc....

                            Que des pinaillements interminables sur des faits dont vous ne connaissez que ce qu’en disent les médias, mais dont vous faites une interprétation personnelle, pour servir votre version, qui ne représente que votre avis. 

                            Je répète ; papier sans le moindre intérêt. 
                            Fin de mon intervention ici. 

                          • JL JL 4 juillet 2011 12:04

                            « Fin de mon intervention ici.  » (Sisyphe)

                            Zut alors, moi qui voulais lui dire le fond de ma pensée : ce ne serait vraiment pas loyal ! Lol !


                          • Willma Kalu. 4 juillet 2011 13:02

                            Il y a des gens qui ne devraient pas écrire ici, comme sisyphe. Ce qu’écrit Imotep est quand même d’un minimum de bon sens, bon sang ! Ce revirement de ce Vance, rance à souhait, est plus que suspect. 

                            Et cette femme, comme TOUTES les africaines qui fuit leur continent, a sûrement forcé sur son histoire, aux services d’immigration, pour fuir la misère africaine, créee justement par des personnages comme DSK : tout l’argent du monde entier sous notre contrôle, c’est écrit dans les écritures !. 
                            Cela n’enlève en rien la gravité du fait qu’un voyou, qui semble avoir son zizi sur le front, au lieu de le garder dans son froc, sévit partout où il passe. 
                            Imotep, pourquoi vous fatiguez vous à montrer le chemin à celui qui refuse d’ouvrir les yeux ? 
                            Il préfère plutôt ouvrir ses narines qui hument l’odeur dégagée par la manipulation forcée ou, au moins, violente, des zones annales ? 
                            Ces zones n’aiment pas les manipulations soudaines et non prévues. dans ce cas, elles puent, sentent et portent malheur. 
                            Je suis persuadé que le pire est à venir pour ce violent, pseudo génie, selon les manipulateurs, peut être les mêmes qui ont conconté ces révélations, comme leurs sondages « oeillères ».. Surtout quand le système, pour le sauver, essaie d’écraser une pauvresse... 
                            Triste qu’un petit groupe détruise les acquis des milliers d’année de civilisation en détruisant le système de pensée, politique, philosophique, judiciaire et les principes permettant de vivre ensemble. 
                            Pitié pour ces braves gens ne comprennent pas qu’ils seront demain les victimes de ces intouchables ! 
                            Imotep, merci pour cette approche pleine de bons sens.
                            Attendons voir !

                          • JL JL 5 juillet 2011 07:56

                            On parle aujourd’hui de mettre cette pauvre femme en prison : un avertissement à tous les pauvres qui prétendent tenir tête au porcs friqués.

                            Oligarchie = fascisme


                          • Loatse Loatse 4 juillet 2011 11:20

                            Bonjour,

                            Juste un point qui me parait tout de même énorme....

                            DSK parle de relation consentie....

                            DSK n’est pas beau. DSK n’est pas séduisant. A force d’entendre dire que c’est un séducteur, on l’avait peut-être oublié. On nous l’a présenté comme un séducteur pour le laver de tout soupçon. C’est l’argument choc qui a été utilisé pour le défendre : DSK est un séducteur, pas un violeur.

                            Or le problème de DSK, c’est que ce n’est justement pas un séducteur. Un séducteur a une belle gueule. Manuel Valls a une belle gueule, Arnaud Montebourg, Dominique de Villepin. Pas DSK. DSK n’est pas beau. Il n’a jamais été beau.

                            Le charme vous me direz alors ?? euh.. un homme de 62 ans, à l’embonpoint prononcé, aurait charmé par ses « atouts » enrobés d’une serviette de bain, une jolie jeune femme de 33 ans au point que celle ci, éblouie par son pouvoir de séduction.... lui aurait fait une fellation, ce qu’il appele donc un « rapport sexuel consenti »...

                            Ce qui, si l’on veut être logique nous ramène à deux possibilités :

                            soit une relation tarifée, soit un viol soit les deux... (l’un n’excluant pas l’autre)




                            • Alicia fFrance aliciabx 4 juillet 2011 11:56

                              @Loatse, l’argent et le pouvoir rendent-ils plus séduisant ? Pas forcément...
                              C’est une question de goût.
                              Si être séducteur veut dire faire une cour pressante aux femmes jusqu’à en devenir lourd, ce doit être une définition d’homme.
                              Mais il paraît qu’il y a la beauté « intérieure » smiley toute relative...
                              ..
                              De plus, DSKl a montré qu’il ne pensait pas aux conséquences de ces actes en « ayant un rapport soi-disant consenti », cela ne présage rien de bon pour le pays.
                              Il ne réfléchit pas aux conséquences de ses actes,acte consenti ou pas...

                              j’ajoute mes publications (dérangeantes pour l’ordre médiatique établi) ici :
                              DSK : Le témoignage « oublié » de Madame Manhattan 3 juil. 2011

                              « Et si DSK a sauté une femme de chambre. 2 juil. 2011



                            • posteriori 4 juillet 2011 12:37


                              « aurait charmé par ses »atouts« enrobés d’une serviette de bain ». On a vu des phallus en or massif sur des tables de nuit de vieilles dames ayant, dit-on, très bon goût.


                              Poverbe d’un ami plombier africain.

                              « L’égout et l’écouleur ça ne se discute pas, des fois on débouche. »


                            • Loatse Loatse 4 juillet 2011 12:55

                              « On a vu des phallus en or massif sur des tables de nuit de vieilles dames ayant, dit-on, très bon goût. »

                              On sait maintenant ou sont partis les lingots de fort knox ! :))))

                              Pour en revenir au gouts zé aux couleurs, si je suis votre raisonnement, donc cette jeune femme a succombé aux euh,, charmes de dsk...

                              juste un hic... alors pourquoi a t’elle porté plainte ?????????


                            • Loatse Loatse 4 juillet 2011 13:14

                              Aliciabx,

                              « Mais il paraît qu’il y a la beauté »intérieure«   toute relative... »

                              Il est évident qu’une beauté intérieure de 62 ans revêtue d’un manteau de cashmere et enrobée d’un compte en banque bien garni.. a plus de chance de « séduire » une jeune femme (je ne parle pas de la victime là) qu’une beauté intérieure vêtue d’un tee shirt made in china, qui plus est affligée d’un gros découvert bancaire...

                              Sauf celles qui savent dénicher les « trésors » là ou personne ne pense les y trouver ;)

                              Cela prend tout le même un petit peu de temps... :)

                              ps : sympa votre blog !








                            • Willma Kalu. 4 juillet 2011 13:24

                              A 1200 la passe ; DSK n’est sûrement un séducteur ! 

                              Un séducteur ne paie pas les femmes. Elles viennent d’elles mêmes et ce ne sont pas souvent des prostituées.
                              Récemment, un ministre de Sarko défendait la présence des maisons closes avec l’argument que celles-ci aident les handicapés et dérangés mentaux, qui, en dehors des prostituées, ne peuvent assouvir leur besoin naturel récurrent, à trouver soupape de sécurité.
                              Sinon ils séviraient aux alentours des écoles ! 
                              Quelle est la différence avec ceux qui sévissent dans les palaces ? L’argent ? 
                              Je ne doute pas un instant qu’un homme qui est réduit à payer 1200 $/heure, la passe d’une femme qui en eu des centaines avant lui, n’est pas fait pour occuper un poste où il faut avoir sa tête au sommet du corps et son zizi, bien à l’abri, juste à la base du tronc. Pas le contraire.
                              A moins qu’il ne tombe dans le groupe évoqué par ce ministre !

                            • posteriori 4 juillet 2011 13:47

                              « juste un hic... alors pourquoi a t’elle porté plainte ????????? »

                              ... Mal hêtre, marre du bouleau, des chênes et de tous les troncs en herbe, envie de décimer à la souche, alors sapin une réalité noyer dans ce qu’on lilas, rien qu’un peuplier . Houx tout ça pour s’offrir sa propre forêt de charme ?



                               


                            • caramico 4 juillet 2011 14:26

                              j’ai été de nombreuses années dans des hôtels pour mon travail, de 24 à 35 ans, je ne suis pas un Apollon, mais ça va à peu près, et curieusement aucune femme de chambre ne m’a jamais fait la moindre avance.


                            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 4 juillet 2011 16:53

                              En effet les partisans de DSK sont en train d’inventer un nouveau jeu sexuel : le viol consenti.


                              Inventer ? Même pas : Sade les avait largement devancer.

                            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 4 juillet 2011 17:01

                              devancé, avec mes excuses


                            • Loatse Loatse 4 juillet 2011 18:04

                              Jolie plaidoirie, A Postiriori ! de quoi se faire rayer de la branche euh.. du barreau tout de même ! :)))


                            • malia 4 juillet 2011 23:46

                              le charme n’a rien à voir avec la beauté .. et on peut etre laid et séduisant ..heureusement pour la majorité des humains ..Par ailleurs ,je ne sais pas si cela vous est arrivé ,mais apres une fellation ,cracher dans tous les sens me parait tres étrange ;;à moins que ce soit un rite « ,l’homme a besoin de rites »


                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 juillet 2011 03:28

                              Pensez plutot a une relation consensuelle probablement tarifé mais payée sans discussion. C’est APRES qu’on a convaincu la fille - sans doute pas des menaces - de changer son histoire, de parler viol et de porter plainte. Cette hypothèse est compatible avec le DSK décontracté qui déjeune avec sa fille et fait des blagues à l’aéroport.


                              Il n’est pas exclu que les instructions de lui faire changer son histoire soit venues de Paris. Si DSK intente une procédure contre Sofitel/Accor, ses avocats pourraient en arriver a savoir beaucoup et ce pourrait être la fin de Sarkozy. On aurait un machiavélique complot du deuxième degré.


                               PJCA



                            • Castel Castel 5 juillet 2011 20:15

                              Que beaucoup de femmes soient attirés par le pouvoir, cela semble être assez avéré mais qu’une femme de chambre veuille se faire un gros tas de 62 ans potentiellement violent, vaniteux et avare, faudrait vraiment être masochiste !
                              +1
                              En plus de prendre les femmes pour des salopes, les journalistes les prennent vraiment pour des connes.


                            • anarcococo 4 juillet 2011 11:24

                              Blanchiment d’argent, blanchiment politique :

                              A New-York, au lavomatic Sofitel on ressort plus blanc que blanc !


                              • Taverne Taverne 4 juillet 2011 12:00

                                Et demain « le blanchi ment »...


                              • Fab Fab 4 juillet 2011 11:26

                                @l’auteur Merci d’avoir pris le temps de remettre les choses à leur place !!!

                                je rajouterais une remarque :
                                Suite à une intervention musclée des avocats de DSK quelques jours après le début de l’affaire, toutes les fuites vers la presse s’étaient arrétées, fuites qui à ce moment là ne concernaient que DSK.

                                Or, que voyons nous depuis quelques jours ? l’article du NYork Times qui a mis le feu aux poudres vient de fuites sourcées comment venant du bureau du procureur, et le NYPost reprend ensuite des fuites venant cette fois ci de la défense. Toutes ces fuites concernent maintenant la présumée victime, mais manifestement cela ne dérange plus personne.

                                je n’irai pas jusqu’à dire qu’il y a maintenant une entente entre le procureur et la défense pour se débarrasser de la présumée victime mais à minima on ne peut que constater que encore une fois, il y a 2 poids 2 mesures, et il vaut mieux être un menteur riche et célèbre qu’une menteuse anonyme ....


                                • Voltaire Voltaire 4 juillet 2011 11:30

                                  Beaucoup trop d’affirmations dans cet article qui devrait bien plus souvent utiliser le conditionnel.

                                  Nous avons été bien peu nombreux sur Agoravox à plaider pour la prudence sur cette affaire, qui comportait de nombreux éléments surprenant. Il faut souligner que le système de procès civils aux US amène parfois à des compensations extraordinairement élevées (en millions de dollars), ce qui peut entrainer de nombreuses tentatives de chantage suite notamment à des relations sexuelles avec des personnalités connues (mécanisme accentué par une certaine hypocrisie morale).

                                  Cela ne signifie pas qu’un évènement grave n’ait pas pu avoir lieu, mais nombreux de commentateurs auraient dû faire preuve de beaucoup plus de prudence, puisque les données réelles de l’enquête n’étaient pas rendue publiques.

                                  A ce stade, plutôt que de rapporter de nouveau de très nombreuses rumeurs non étayées, il me semble préférable de s’en tenir au strict minimum :
                                  - il y a eu relation sexuelle, fait admis par les deux parties
                                  - la plaignante (et ce terme aurait toujours dû être utilisé plutôt que celui de victime, qui signifie qu’il y a un coupable... sans preuve ni jugement) a menti sur un certain nombre de faits, et en particulier menti au Grand Jury, ce qui est un éléments très grave aux Etats-Unis
                                  - les accusations sont pour le moment maintenue, mais le témoignage de la plaignante étant maintenant considéré comme décrédibilisé par le procureur, une décision de poursuivre la procédure devrait sans doute être prise rapidemment , en fonction de la solidité des autres éléments à charge
                                  - en attendant cette décision, le juge a considéré que l’affaiblissement du dossier d’accusation ne justifiait plus les mesures de restriction et de sécurité imposées auparavant à l’accusé

                                  Selon toute probabilité, une décision interviendra dans les jours à venir. Nous en saurons sans doute plus à ce moment là, car toutes les parties pourront alors produire leurs informations, et on peut compter sur la presse d’investigation américaine pour creuser ce dossier mieux que ne le fera la presse française, dotée de moins de moyens et de libertés à ce sujet.

                                  Quant aux répercussions politiques, là aussi il faut attendre quelques semaines pour vraiment en discerner l’impact.

                                  A mon avis (on entre ici dans la spéculation...), je doute que DSK puisse se présenter à la primaire. Trop de faits et de rumeurs ont écorné son image, même s’il est effectivement blanchi (l’abandon des preuves, étant donné la situation et la vigueur de la charge portée contre lui à l’origine, sera nécessairement considérée comme une absolution). En revanche, on peut sans trop se tromper imaginer qu’il souhaitera peser dans la campagne, et prendre une certaine revanche sur ces détracteurs. S’il soutient dans quelques semaines l’un des candidats PS en course en l’échange par exemple d’une promesse de poste de premier ministre (et là je pense que dans un an, une majorité de français n’y sera pas opposée), il peut constituer un atout déterminant pour une victoire socialiste.


                                  • Loatse Loatse 4 juillet 2011 11:40

                                    S’il soutient dans quelques semaines l’un des candidats PS en course en l’échange par exemple d’une promesse de poste de premier ministre (et là je pense que dans un an, une majorité de français n’y sera pas opposée),

                                    Vous avez une boule de cristal, voltaire ??? des stats, des confidences de la « majorité » des français ?


                                  • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 11:52

                                    Vous êtes le prototype de ces prudents qui ne le sont qu’à moitié. D’abord contrairement à ce que vous dites je mets des conditionnels partout où cela est nécessaire. Contrairement à ce que vous affirmez, mais la presse s’en fait peu écho, au sein du bureau du procureur certains continuent à croire à l’agression sexuelle. Vous ne tenez absolument pas compte des faits matériels médico-légaux. Vous êtes intervenu bien avant l’audition judiciaire sur un autre article vendredi quand les journaux annonçaient que l’accusation allaient s’effondrer, ce qui n’a pas été le cas puisque les chefs d’inculpation ont été maintenus. Vous avez donc donné foi à des arguments avant d’attendre au moins quelques heures que l’audience ait lieu et d’entendre les arguments de la défense de la femme de chambre qui a récusé un certains nombre de faits et qui a maintenu que l’agression avait eu lieu. Vous n’avez donc pas du tout été prudent. Votre commentaire prouve que vous n’attendez pas la justice mais que se confirme votre opinion. Car la justice c’est de vérifier les accusations contre cette femme e chambre et de confronter les faits avec les déclarations.


                                    Il y a juste un petit détail qui a de l’importance : comment se fait-il que cette femme qui n’a pas fait de demande tarifée selon le dernier communiqué des avocats de DSK ait accepté de faire plaisir à DSK ? Elle serait une fan de la fellation ? Et surtout, alors qu’elle travaille dans cet hôtel, comment se fait-il qu’il y ait des tâches de sperme sur son uniforme si c’est consenti ? Ce qui voudrait dire qu’elle accepte de salir son uniforme de travail ? Donnez donc des arguments à opposer à ceux-là. Moi je suis prêt à tout entendre. Je pose des questions et j’affirme peu ce que vous semblez ignorer. J’affirme les mensonges connus mais pour le reste j’émets des hypothèses et je pose des questions. Si on me répond avec des arguments convaincants je change d’avis et je les accepte. Pour le reste comme pour Le onde ou le NouvelObs j’apporte des preuve en comparant leur propos avec la lettre publiée et visible du procureur. Prouvez-moi que ces journaux n’ont pas déformé la vérité. Prouvez-moi que le Monde ne ment pas en disant qu’elle a donné une version erroné de l’agression sexuelle alors que la lettre du procureur dit que c’est sa version après les événements qui a varié et non celle des événements. Prouvez-moi que le NouvelObs parle du viol dans son pays comme le dit cette lettre. Vous n’acceptez donc pas que ces journaux mentent car cela vous arrange. S’ils mentent, si le NYP ment puisque les avocats ont démenti leurs propos ou alors c’est DSK qui ment, on ne peut pas croire toutes leurs autres déclarations. Ce que vous appliquez à la femme de chambre qui a menti mentira il faut l’appliquer à ces journaux et à DSK et à ses avocats.. On ne peut avoir deux versions : tarifée par le NYP non tarifée par les avocats. Soit l’un ment soit ce sont les autres. Et si ce n’est pas tarifée cela met en l’air la théorie du complot, de la vengeance, de la prostituée et donc met très à mal la défense de DSK. Si c’est tarifée alors DSK aura lui aussi menti, ce qui est donc très grave (ce que vous dites pour la femme de chambre mais que vous oubliez dans vos points quand DSK a menti lui aussi en disant que rien ne s’était passé pour ensuite dire qu’il y avait eu relation consentie) et en plus il a commis un délit car à NY avoir une relation tarifée est interdit.

                                  • sisyphe sisyphe 4 juillet 2011 12:16

                                    Votre commentaire prouve que vous n’attendez pas la justice mais que se confirme votre opinion.


                                    C’est exactement ce que fait votre article, et ce que vous faites depuis le début de cette affaire, Imothep. 

                                    Vous vous êtes fait, d’entrée, votre religion, et vous tordez les faits pour qu’ils y collent, l’analyse à ras de trottoir, sans aucune mise en perspective, et totalement malhonnête, puisqu’entièrement à charge. 

                                    Vous vous comportez comme un procureur, sans en avoir ni les compétences, ni les dossiers, ni même la plus élémentaire honnêteté puisque le vrai procureur, lui, en présence de faits nouveaux, a eu au moins le courage de revenir sur sa décision, de modifier sa position ; ce dont vous êtes incapable, quels que soient les faits qui puissent être avérés. 

                                    Votre opinion est faite de clichés 
                                     ; DSK est un riche bourgeois queutard, harceleur, tout-puissant, affameur des peuples, toussa
                                    la femme de ménage, la pôvre, noire, immigrée, forcément victime
                                    donc DSK est forcément coupable, mais, avec ses moyens, ça va lui permettre de soudoyer tout le monde, d’accabler la pauvre victime, et de s’en sortir, à l’aide des médias et de la justice complices, gnagnagna... 

                                    Selon que vous serez puissant ou misérable, etc.... 

                                    Sans même voir ceux qui, réellement puissants, avaient intérêt à se débarrasser de DSK, et pourquoi..
                                    sans relever, non plus, qu’il avait lui-même décrit à l’avance le scénario de sa chute, 
                                    etc, etc.... 

                                    Je pourrais vous donner les liens d’un tas d’articles qui envisagent l’affaire en perspective, qui pourraient contribuer à vous éclairer un minimum, mais je ne le ferai pas ; sachant que votre opinion est faite, et que vous n’en changerez pas. 

                                    Heureusement que vous ne faites pas partie de la justice ; c’est tout ce que je peux dire...

                                  • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 12:37

                                    Ce qui prouve que vous ne lisez pas ce que j’écris. Je laisse le soin à la justice de juger. En revanche je maintiens depuis le début cette position et je la maintiendrai que présumé innocent n’est pas innocent et que cela oblige à la possible culpabilité et que la possible culpabilité n’est pas la culpabilité. A votre différence pour moi DSK n’est pas innocent il n’est que présumé innocent. Il est donc un possible coupable. S’il est innocent la justice le prouvera (enfin plus maintenant les media l’ont rendu innocent après l’avoir fait coupable). Or s’il est innocent on a le droit de se demander pourquoi il ment, pourquoi il a nié au départ une relation sexuelle qu’il a ensuite admise mais seulement comme consentie. On a le droit de se demander puisqu’il a menti si son passé, puisque le passé et le présent de la femme de chambre comptent, peut déterminer si c’est possible ou impossible, si c’est probable ou improbable. Le passé indique que c’est et possible. Puisque cette femme de chambre n’est pas crédible parce qu’elle ment, DSK ne l’est pas plus. J’ai démontré qu’il avait menti deux fois. Je pose donc des questions. Répondez à toutes les questions avec des arguments et convainquez-moi de son innocence. Moi je doute de son innocence mais je ne la certifie pas. Et je n’ai aucun attrait à sa condamnation gratuite.

                                    Pourquoi a-t-il menti ?
                                    Pourquoi ses avocats veulent que la reconnaissance de la femme de chambre soit invalidée alors que les preuves matérielles et la déclaration de DSK prouvent qu’il y a eu relation sexuelle ?
                                    Pourquoi cette femme aurait accepté de lui faire une fellation si elle n’est pas une prostituée ? Serait-elle une fan de DSK ? De la fellation ? Ceci est l’affirmation des avocats de DSK : il n’y a pas eu de relation tarifée.

                                    Si cette femme est prostituée alors DSK est sous le coup de la loi.
                                    D’où viennent les traumatismes constatés immédiatement après l’histoire ?
                                    Pourquoi a-t-on retrouvé du sperme sur l’uniforme de la femme de chambre si la relation est consentie ?
                                    Le NYP qui avait annoncé que la relation était tarifée les avocats ont démenti. Qui dit la vérité ? Si le NYP ment, ne peut-il pas mentir pour les autres affirmations (prostitution, dépenses au-dessus de son niveau de vie ?
                                    Comment se fait-il que l’enquête fouillée du NYT n’ait rien trouvé de tous les vices de cette femme ? Sont-ils si mauvais et pourtant elle est gratinée : prostituée, une vie de nabab, dealer. Tout cela doit laisser de petites traces, non ?

                                    Voilà déjà quelques questions simples. Donnez-moi des réponses satisfaisantes.


                                  • posteriori 4 juillet 2011 12:50

                                    comment se fait-il que cette femme qui n’a pas fait de demande tarifée selon le dernier communiqué des avocats de DSK !

                                    Reconnaître un rapport sexuel avec une prostituée c’est reconnaître avoir commis un délit, vu la tournure de l’affaire, les avocats de dsk n’ont plus l’ombre d’un interêt à salir leur client, si elle n’avait pas menti au grand jury, c’est sans doute ce moindre mal qu’ils auraient choisi.


                                  • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 12:58

                                    OK alors cela veut dire que DSK a menti et ses avocats avec lui et cela nous ramène à la crédibilité de DSK. On se trouve dans une situation simple : soit il a eu une relation tarifée et il a menti, ce sera la deuxième fois, et il est passible de poursuite soit elle n’était pas tarifée et il sera alors assez difficile de prouver qu’elle était consentante et de toutes façons DSK a menti au moins une fois dans cette faire puisqu’il a nié toute relation sexuelle lors de son arrestation. Il a tout nié en bloc. Il est donc lui aussi un menteur.


                                  • sisyphe sisyphe 4 juillet 2011 13:25

                                     DSK a menti au moins une fois dans cette faire puisqu’il a nié toute relation sexuelle lors de son arrestation. Il a tout nié en bloc. Il est donc lui aussi un menteur.


                                    C’est vous qui mentez. 
                                    Produisez nous UN SEUL document qui prouve que (je vous cite) « DSK a nié toute relation sexuelle lors de son arrestation » 
                                    Lui-même n’a, sur les conseils de ses avocats, pas parlé ; quant à la défense, elle a TOUJOURS, depuis le début, parlé d’une « relation sexuelle consentie ». 

                                    Arrêtez de déformer les faits pour abonder dans votre version ; dans un tribunal, vous ne tiendriez non seulement pas 5 minutes, mais vous pourriez, de plus, être poursuivi pour mensonge. 

                                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 4 juillet 2011 17:08

                                    Je vois mal Martine, François Ségolène et Arnaud, se prévaloir d’un homme qui a démontré qu’il était si incapable de réprimé ses pulsions qu’il est tombé dans un piège, si piège il y a, dont ils savait, puisqu’il l’a dit, qu’il était menacé....


                                  • desmotscratie 4 juillet 2011 20:14

                                    @ Voltaire,

                                    Etant établi que les deux protagonistes de cette histoire ont menti, étant admis qu’il est grave qu’une femme de chambre immigrée afro mente, que dire des mensonges d’un candidat à la présidence de la République française ... 


                                  • epapel epapel 4 juillet 2011 20:26

                                    S’il soutient dans quelques semaines l’un des candidats PS en course en l’échange par exemple d’une promesse de poste de premier ministre (et là je pense que dans un an, une majorité de français n’y sera pas opposée), il peut constituer un atout déterminant pour une victoire socialiste.

                                    A moins que ce ne soit l’inverse.


                                  • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 20:31

                                    Pour Sisyphe le voilà le document extrait :


                                    La machine de la défense s’est mise en marche hier du côté de Dominique Strauss-Kahn. Ses avocats ont laissé entrevoir la nouvelle ligne de défense du directeur général du FMI : ils pourraient plaider qu’il y a bien eu une relation entre DSK et la femme de chambre de l’hôtel Sofitel mais que cette dernière était consentante. Ben Brafman, le ténor du barreau qui avait défendu Michaël Jackson, avait en effet déclaré lors de l’audience de lundi : « Les preuves, nous le croyons, ne sont pas pertinentes avec une tentative de viol ». Une petite phrase passée inaperçue mais que le « New York Post », quotidien local, a interprété comme le début d’une nouvelle ligne de défense. Le journal cite même une source proche de la défense de DSK qui aurait déclaré plus tard : « La relation aurait pu être consentie. »

                                    Un positionnement devenu inéluctable au vu des éléments médico-légaux recueillis par la police scientifique de New York après l’interpellation de DSK. Des griffures auraient été constatées sur le corps de l’homme politique selon un rapport du consulat français à New York alors que des traces d’ADN auraient été recueillies sur les vêtements de la présumée victime et sous ses ongles. Nier tout contact entre les deux protagonistes de l’histoire aurait été maladroit, car cette version ne résistait pas aux faits. Selon la chaîne TV américaine « Fox News » des traces de sang et de sperme auraient également été retrouvées dans la chambre du Sofitel notamment sur le lit.


                                    En plus Le Point : DSK nie tout en bloc.


                                  • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 22:09

                                    En complément et qui clôt l’affaire et me donne définitivement raison. DSK a fait mieux puisqu’il a nié qu’il puisse y avoir agression car au moment des faits il avait un alibi. Il déclarait donc qu’il ne l’avait pas rencontrée. Ici pour la preuve DSK a menti, déclaré qu’il avait un alibi au moment des faits. Et ce mensonge-là ne vous décoiffe pas ? : 

                                    Les avocats ont ainsi commencé à attaquer l’accusation en affirmant que le chef du FMI avait quitté l’hôtel Sofitel aux alentours de midi avant l’agression présumée de la femme de ménage.

                                    Ainsi, selon RMC, les avocats de DSK ont reconstitué l’emploi du temps du directeur du FMI et avancent le fait que DSK a demandé sa note et rendu les clés à la réception à midi, soit une heure avant la supposée agression de la femme de chambre.

                                    Preuves

                                    Le directeur du FMI aurait alors rejoint sa fille pour déjeuner dans un restaurant. Aucun élément n’est venu confirmer l’heure de ce déjeuner mais les avocats précisent qu’ils ont en leur possession des preuves matérielles et des témoignages du déjeuner.


                                  • Jean-Max 4 juillet 2011 23:31

                                    Imhotep,

                                    Vous venez de prouver que Sisyphe a raison et que vous avez définitivement tort. Vous vous contentez de citer des extraits de medias qui parfois citent comme sources d’autres médias, mais vous n’arrivez pas à retrouver une seul citation de DSK ou de ses avocats où il est fait mention que DSK a nié toute relation sexuelle.

                                    Sysiphe vainqueur par KO et que tous ceux qui en doutent viennent vous sauver de la noyade en essayant de prouver le contraire.

                                    Jean-Max


                                  • jakback jakback 4 juillet 2011 11:43

                                    Souvenons nous de ce que disait Coluche.
                                    D’après certains milieux autorisés bla,bla,bla. Il concluait par, lorsque l ’on n’en sait pas plus que cela, on est autorisé a FERMER SA GUEULE !

                                    1
                                    1

                                    • Alicia fFrance aliciabx 4 juillet 2011 11:49

                                      je mets mes publications (dérangeantes pour l’ordre médiatique établi) ici :
                                      DSK : Le témoignage « oublié » de Madame Manhattan 3 juil. 2011


                                      • latortue latortue 4 juillet 2011 11:49

                                        bel article et pour le moins tres détaillé .de toute manière depuis le début c’est le pot de fer contre le pot de terre et comme disait un journaliste de Slate Afrique je cite ’’

                                        ’Avec TOUS LES MOYENS dont dispose le camp d’en face,il est à craindre qu’au sortir de cette affaire,toute la famille et la petite guinéenne se retrouve en lambeaux.Méconnaissable.Complètement déchiquetée.’’


                                        • desmotscratie 4 juillet 2011 20:24

                                          « 6 des meilleurs procureurs, et leurs collaborateurs ont été exclusivement affectés à étayer l’accusation »

                                          ==> ben non, ils n’ont pas « été exclusivement affectés à étayer l’accusation » puisqu’ils ont srtt en l’occurrence   ils ont laminé le témoignage de la plaignante, ce qui revient à démanteler l’accusation au bénéfice de l’accusé puisque celui-ci en l’espèce peut bien avoir violé la plaignante, le témoignage de celle-ci étant désormais bigrement sujet à caution, il est devenu très hypothètique semble-t-il qu’un jury constitué de douze membres puisse prononcer la culpabilité de l’accusé à l’unanimité puisqu’un doute subsistera !

                                          Ainsi ce n’est pas vraiment ce qu’il convient d’appeler « une affectation exclusive à étayer l’accusation » 


                                        • latortue latortue 5 juillet 2011 00:59

                                          rodier :
                                          comment ne pas admettre la différence de moyen dans ce dossier précisément vous n’êtes pas sans savoir qu’au USA un accusé peut contrairement a la France employer un, deux ,dix, vingt suivant ses moyens enquêteurs privé pour trouver des preuves de son innocence , mais aussi pour discréditer le ou la plaignante et rendre son accusation beaucoup moins crédible .que ça vous plaise ou non c’est ce qui se passe avec Mr DSK sa fortune lui procure d’énormes possibilités.Des enquêteurs de la société ’Guideposts’ont été envoyés sur le terrain pour rechercher toutes sortes de ficelles susceptibles de déstabiliser la famille de la plaignante.
                                          pour terminer les pro DSK en France se bouge énormément pour blanchir leur poulain .Mais rassurez vous cette affaire comme toutes celles de ce genre se terminera par un accord amiable avec de grosse indemnités versées .
                                          Bonne soirée


                                        • papi 4 juillet 2011 11:55

                                          @ imhotep

                                          La souris , ce petit rongeur, si apte à se faufiler, à s’échapper, a pourtant une faiblesse ,faiblesse qui la conduit souvent à sa perte, le fromage !! oui c’est une véritable addiction que nourrit la souris pour ce délectable aliment, elle risquerait tout pour s’en délecter, et même elle prend des risques incroyables pour assouvir sa passion !! Le seul moyen de la coincer, c’est le piège, on la prend par son vis, par son besoin permanent ! elle ne peut raisonnablement résister à son bonheur de gouter au met défendu !donc fort de cela il nous suffit de lui placer un odoriférant morceau de fromage juste sous le museau et artistiquement placé sur une tapette, pour que sans réfléchir un instant elle se jette sur l’appât !! , et hop elle se retrouve prise à la gorge et entravée.. et oui la souris est prise au piège !! et on est débarrassé du fléau des gardes mangers !! plus de souci, sauf que de temps en temps , le piège fonctionne mal et l’animal après de violents soubresauts réussit à se soustraire de
                                          la tige en fer .. et elle gambade de nouveau ..
                                          Le piège était défectueux  ? de mauvaise qualité ? qu’importe elle est libre !!
                                          Mis la souris même libre après cet épisode, ressent quand même l’appel du fromage et en
                                          ressentira toujours l’irrésistible fumet !!
                                          Son addiction lui sera un jour fatale et elle le sait ..


                                          • zgrouik zgrouik 4 juillet 2011 11:56

                                            Intéressant, mais pour nous exposer ceci faire court eût été aussi efficace.

                                            Car sans temoin de la scéne suite 2806, tout va se jouer sur le crédit de la plaignante. Et sa crédibilité fond comme neige au soleil.
                                            Entre ses rétractations évoquées sur ses alégations de viol collectif, les échanges captés en écoutes tél, le passif (et présent) de son « mari »,... ; les « preuves » initiales apportés par l’accusation n’en seront plus ! Avec une seule de ces option avérée, le doute sera dans les esprits des jurés et de l’opinion.
                                            On imagine la suite et fin médiatico-politique...

                                            L’acte sexuel et ses traces d’ADN étant reconus par les 2 parties, même les marques de coups et blessures authentifiées par l’examen pouront néanmoins être attribuées à une relation pré Strauss-Khanienne, ou à la plaignante elle-même , que se soit vrai ou non.
                                            Suspectée de profiter de l’occasion pour plumer un gros pigeon, miss ND va droit vers une indigestion fatale.
                                            On s’oriente tout droit vers un non-lieu voire un verdict disculpant DSK pour l’essentiel.

                                            Quand à ce que qu’il revienne en martyr et héros présidentiable, vu les autres casseroles qu’il a au cul, ça semble peu probable.
                                            Mais ça, seul le niveau de turpitude et de veulerie que sa cour socialo voudra avaler pourra le déterminer...


                                            • ali8 4 juillet 2011 12:07

                                              Khan vu son importante position sociale

                                              Khan vu sa richesse

                                              Khan vu son socialisme

                                              Diallo vu sa position sociale inexistante rabaissée au niveau de pute

                                              et à la connaissance de mensonges

                                              déclarons cette négresse violable à volonté

                                              déclarons Khan non coupable et présidentiable

                                              l’accusatrice est par nous condammné d’une part au bannissement et d’autre part à 2 000 000 (2 millons) d’US dollars de dommages et intérêts

                                              à l’ouest rien de nouveau ! comme partout, le pot de fer casse le pot de terre et nous le savons tous !

                                              il est honteux de lire sur le site du PS la satisfaction qu’éprouvent les accolytes du suspect sans un mot pour la pauvre femme (sans argent) vouée aux gémonies ; les seuls à rester respectables dans cette affaire sont les UMPistes


                                              • posteriori 4 juillet 2011 13:05


                                                « sans un mot pour la pauvre femme »
                                                 C’est vrai chez guéant-sarkozy on fait des discours truffés de mots relatifs aux pauvres femmes, les mêmes mots qui font que sa police se sent autorisée à faire du safari au flashball avec ces mêmes pauvres femmes, histoire qu’on en parle encore un peu plus.



                                              • non666 non666 4 juillet 2011 12:07


                                                Depuis le debut, il n’y a que deux hypothèses evoquées par les deux seules parties présentes :

                                                Celle de la femme de chambre, victime supposée qui affirme avoir été victime d’un viol.
                                                Celle de DSK, qui affirme avoir seduit, baisé la femme de chambre entre sa sortie de douche et son avion a prendre.

                                                Depuis le debut deux autres possibilités ont été evoquées , sans valeur puisque aucune des deux parties presentes ne les a evoqués :
                                                La prostitution des « deuxieme oreillers » dans les hotels de luxe.
                                                Le complot sarkozo-americano financier pour eliminer DSK du FMI ET de la présidentielle.

                                                Les deux dernières nuisent aux deux intéréssés.
                                                Le pouvoir médiatique aime les evoaquer en soutenant que c’est sur Internet que cette « theorie du complot » germe

                                                En realité, on s’en fout.
                                                Le procureur peut se faire son intime conviction
                                                Il peut CROIRE qu’un jury populaire n’irait pas à la condamnation et relaxerait DSK.
                                                Un homme seul peut avoir raison contre tous ou se tromper egalement.
                                                Un jury populaire peut dire le droit en ayant raison ou en se trompant egalement.
                                                Cela ne change rien.
                                                Quels que soit la vérité sous-jacente, de nombreux aspects de la vie de DSK, qui etaient soigneusement cachés ont été révélés au grand jour.

                                                Maintenant il y a un autre aspect a prendre en compte :

                                                L’intime conviction de l’opinion publique et ses effets sur les présidentielles.

                                                1) Dans les banlieues
                                                Apres laffaire de la tribu Ka contre les ligues juives(ou seule la tribu ka avait été dissoute),
                                                apres l’affaire , ou plutot les affaires Dieudonnée ou ses spectacles avaient été montré du doigt par les médias aux ordres,
                                                Apres la surenchère victimaire (nous sommes des victimes depuis 2000 ans / nous avons été mis en esclavage)
                                                on pensait que la hache de guerre avait été entérré entre minorités juives et noires.
                                                Sarkozy avait meme nommé son pote Klarsfeld comme « médiateur » pour les sans papier pour que la communauté juive puisse se « racheter une conduite » aupres des autres minorités, une fois ses privilèges confirmés de victime numero 1...

                                                Et la patatras, cela recommence....
                                                Elles vont voter comment les banlieues , apres ça ?
                                                On semblant que les jeunes caids noirs ne voudront pas se venger ?
                                                Les « zoulous » de l’est parisien dont le rite d’initiation etait le viol de femmes blanche ne vont pas reapparaitre ?...en changeant de cible ?

                                                2) Dans l’electorat feminin.

                                                Dans le meilleur des cas, DSK est un « seducteur » qui ne peut pas controler sa bite entre deux rendez vous.
                                                Remplaçer le champion du bling bling par un superchampion gang bang qui ferait de l’ombre meme a Berlusconi, est ce bien raisonnable ?
                                                La moindre Matahari qui passe et le futur president serait compromis ?

                                                Et il y a dans cette affaire comme dans celle de tristane baron les sous-entendus de violence....
                                                Je sais bien que ces « espisse de connasse » retournent toujours chez leurs maris maltraitants, mais en tant qu’electrices, elles font quoi ?

                                                3) Chez le socialo-moralisateur
                                                Lutter contre les puissance d’argent avec DSK a bord, comme cela est credible...
                                                Deja que dans le « Parti socialiste » , il n’y a plus un seul gramme de socialisme, c’est a dire de marxisme reformiste et que le seul interet de ce qui n’est plus qu’une « MARQUE » est d’empecher l’original de ressurgir, alors si en plus on etalle aux yeux du bon peuple un candidat richissime, harceleur potentiel avec les « petites gens », cela va se voir que tout cela n’est qu’une commedie entre les deux tetes du meme monstre bicephale qui nous vend le Nouvel Ordre mondial en version peinte en bleu (UMP) ou peinte en rose (ps)

                                                Le nouvel ordre mondial peut gerer cette boulette comme il le veut pour les opinions publiques US (salissons la victime ! ) ou Française (crions tous ensemble au retournement spectaculaire dans l’affaire DSK avec les médias main stream français)
                                                Il reste que nous avons vu le visage de la Bète non pas seulement sur le fond et la forme de cette affaire, mais sur tout ce qu’elle impliquait.

                                                Christine Lagarde, le commissaire politqiue du Nouvel ordre Mondial envoyé chez le hobbit pour surveiller les comptes , apres avoir fait signe d’allegeance, montré ses budget aux envoyés de Bilderberg AVANT les députés et sénateurs français, vient d’etre mis aux commandes du FMI.
                                                Pour flatter les français , subordonnés grace a Morin dans l’Otan et dans le nouvel ordre mondial grace a Sarkozy et au traité de lisbonne, on insiste lourdement sur le fait qu’elle ait un passeport français.

                                                Mais visiblement elle ne sert qu’un seul Maitre et personne ne pense a verifier les stocks d’Or de la banque de france depuis qu’elle est parti.

                                                DSK , au moins sert a ça : detourner l’attention du public.







                                                • moussars 4 juillet 2011 12:34

                                                  Sarkozy 1er n’a-t-il pas procédé à la vente de quelques 500 kilos d’or de la Banque de France, juste avant que celui ne s’envole ?


                                                • moussars 4 juillet 2011 12:56

                                                  2 choses sont sà»res et en suis atterré :
                                                  1- Toutes femme qui aura fait de la prison, voire seulement eu des ennuis avec le fisc (n’est-ce pas... par exemple Mme Bettencourt ?) pourra être violée sans que son agresseur ne risque grand chose. Surtout s’il a de l’argent et une position sociale... Tous les malades et obsédés n’ont plus qu’àse procurer des listes d’anciennes taulardes sorties ces toutes dernières années, y compris celle qui ont volé pour nourrir leurs enfants...
                                                  2- Quelque soit la suite judiciaire, une chose est averée : D.S.K. est un déséquilibré sexuel. Très addictif àla chose, capable de violence... En un mot, il ne se maitrise pas. Il est impossible qu’un tel individu, en dehors de ses idées politiques, puisse être candidat àla présidence de la République ou même dirigeant d’un parti politique.
                                                  Le soutien et les déclarations invraisemblables de ses amis, des merdiaques, des politiques, des sondages (bidons ?)... m’effraient àun point...
                                                  Comment oser parler de l’avenir politique, le retour, d’un tel individu ?!
                                                  Ce qui nous sert d’élites est tombé si bas !


                                                • Ornithorynque Ornithorynque 4 juillet 2011 12:29

                                                  Excellente mis en perspective des faits.

                                                  Merci Imothep pour cette excellent synthèse des tenants et aboutissants de la situation.

                                                  Je reconnais qu’il n’y a là, comme d’habitude avec vous, que du Factuel. Aujourd’hui cela agace les strauss Kahniens comme hier cela agaçait les UMP sur l’affaire Woerth.

                                                  Pourtant à chaque fois, c’est du Albert Londre !

                                                  Je rajouterai un élément très troublant dont je n’ai vu qu’un entrefilet de puis Vendredi, c’est la démission datée de Mercredi de Lisa Friel responsable de l’unité des crimes sexuels de NY depuis 10 ans... C’est un poste technique sur laquelle elle était considérée comme excellente.

                                                  Il faudrait creuser les raison de sa démission, car c’est elle qui, dès le début a considéré que la plaignante était crédible, et a permis à Cyrus Vance de lancer l’action. Serait elle écoeurée d’une manipulation qu’elle refuse d’endosser ?

                                                  Les vraies réponses ne se situent plus dans les déclarations de Cyrus Vance, qui a un poste politique, soumis à toutes les pressions, à défendre, mais dans les enquêteurs de l’unité de l’unité spéciale des crimes sexuels de NY qui eux, n’ont aucun intérêt financier ni politique.

                                                  Il faudra vérifier ce que deviennent chacun d’entre eux.


                                                  • Willma Kalu. 4 juillet 2011 14:12

                                                    cher Ornitho machin, bien vu. 

                                                    Pourquoi cette dame, Lisa F. a t elle quitté le navire ? 
                                                    La question a la réponse en elle-même.
                                                    A mon humble avis, une des raisons, c’ est qu’elle a senti dans la chair la douleur de Nafissatou, en plus d’être convaincue d’être clairement en présence d’un rapport sexuel dont se plaint la partenaire. Puisqu’elle le dit et le répète, par bleu !
                                                    Les femmes sentent le viol et ce que c’est. 
                                                    Peu d’hommes le sentent.
                                                    A la limite, c’est par un effort intellectuel, souvent court d’ailleurs, que beaucoup d’hommes arrivent à sentir la douleur d’une femme qui est touchée par le sperme d’un homme non voulu où même, non aimé. 
                                                    La douleur est atroce.
                                                    Quelque soit la partie du corps qui est touchée.
                                                    Pire si ce sperme, non voulu et non prévu, touche une zone intime comme la bouche, le vagin ou l’anus.
                                                    Tout vrai séducteur qui aime réellement les femmes, comme moi, le sait !
                                                    Cracher est un appel au secours en même temps une expression de la honte et haine contre soi !
                                                    Votre propre femme a souvent besoin de quelque temps pour accepter cette invasion. 
                                                    Et c’est cela, la notion de viol. 
                                                    Y aller sans que le psyché de sa partenaire n’accepte. 
                                                    On assiste alors à des situations où la femme ouvre la bouche, laisse faire( réflexe du Zèbre, pour ceux qui ont un brin de connaissance générale vaste) et ne commence sa lente douleur qu’après coup.

                                                    Tout le scénario de Nafimachin est très logique, n’est ce pas, belles dames ?
                                                    Mettre sur le même pied d’égalité les mensonges de Nafi machin pour survivre chez Bush et un crime qui touche si gravement la personne d’une femme, c’est en soi un autre crime. 

                                                    Si des femmes dignes de ce nom me lisent, elles devraient illico presto intenter une action contre Cyrus Rance et, alors, vous verrez la Lisa re apparaître.
                                                    Ca aiderait des vos enfants qui se trouveront en présence d’un élu de dieu à qui tout est permis sans crainte.

                                                  • Nomade 4 juillet 2011 12:30

                                                    @l’auteur :
                                                    Bon article qui a la qualité de remettre les choses à plat.
                                                    Comme je l’ai déja dit lors d’un autre commentaire et de manière générale, tout ceci me dégoûte, que ce soit les politiques défenseurs de ce pauvre mec de Stauss-Kahn, les journalistes (peut-on encore les appeler ainsi ?), les avocats avides, les procureurs pressés d’être réelus, la ridicule attitude d’Anne Sinclair avec son masque grimaçant un espèce de faux sourire,de ces présentateurs du 20H qui se croient importants parce que connus, bref, toute cette nomenklatura publique d’ élites friquées et avides de pouvoir et de reconnaissance, leurs discours creux et démagogiques, leurs analyses à deux balles sur les plateaux de télévisions prostituées à l’audimat, me dégoûtent.
                                                    Tout ça c’est de la merde qui nous aveugle et est là pour tenter de nous faire oublier les vrais défis qui attendent la socièté humaine.
                                                    Si les peuples ne reprennent pas maintenant leur destin en main, il n’y a pas besoin d’être un devin pour dire que c’est foutu...


                                                    • Bulgroz 4 juillet 2011 12:34

                                                      Aujour’hui c’est « Affaire DSK : à ceux qui ne savent rien », rien que cela , l’homme qui sait tout condescent à communiquer avec ceux qui ne savent rien.

                                                      Des milliers de chroniques dans la même veine, celle de la haine des ses contemporains.

                                                      La haine de DSK, du PS, de Jolie, de Hulot, de Sarkozy, de Lagarde, de Woerth, des primaires socialistes, de Borloo, de Fillon, de Courroye, de la Confédération des Centres, de l’UMP, de Guaino, du Figaro, du Figaro Magazine, du Figaro Madame, de Hortefeux, de Boutin, de Longuet, de Mam, de Tapie, de Madame Bettencourt, de l’Hippodrome de Compiègne, de ses contradicteurs à Agoravox, la haine de la France... La liste est longue.

                                                      Eu au final (c’est dans le CV du haineux), La Rédaction d’une petite histoire du Mouvement Démocrate et de François Bayrou  brandies comme un étendard, comme le sommet de sa gloire.

                                                      Toute cette haine au service d’un seul qui prétend vouloir rassembler un jour. Rassembler dans la haine de tous sauf d’un.

                                                      Quelle pitié !! Quelle désintérétude !!


                                                      • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 12:40

                                                        Vous confondez le thermomètre et la température. Ce n’est pas grave mais cela ne se soigne pas. Vous n’en avait qu’une de haine : pour moi. J’en suis flatté.


                                                      • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 12:44

                                                        Et si vous saviez lire vous verriez que ce n’est pas moi qui dit qu’ils ne savent rien, c’est eux à propos de l’affaire de DSK. En fait ils disent personne ne rien, ou on ne sait rien de cette affaire. En plus de confondre le thermomètre et la température vous lisez très mal, à moins que ce n’est que vous ne compreniez pas ce qui est écrit.


                                                      • .jk. 4 juillet 2011 17:31

                                                        si imhotep appliquait la même méthode à Bayrou qu’il applique aux adversaires de Bayrou, il y aurait de quoi écrire un article accablant

                                                        exemple :

                                                        Nick Clegg le traître l’ami de Bayrou est :

                                                        - un néo-conservateur

                                                        - monarchiste

                                                        - fils de bankster

                                                        - a un ancêtre conseiller d’un tsar (régime féodal)

                                                        - marié à la fille d’un franquiste


                                                      • LE CHAT LE CHAT 4 juillet 2011 12:48

                                                        pour les femmes qui aiment lever la jambe , il y a désormais le french kahn kahn !  smiley


                                                        • non666 non666 4 juillet 2011 13:30

                                                          Excellent mon minou !
                                                          On la recyclera, celle la !


                                                        • Zion 4 juillet 2011 13:23

                                                          Je suis personnellement neutre face à cette affaire...Et je trouve que cet article, qui semble relater sur papier les pensées discursives d’imhotep telles qu’elles lui viennent, et qui plus est, à profusion, n’apporte rien de pertinent. Je suis même étonné que cet article n’ait pas été purement et simplement filtré.
                                                          Imhotep, vos pensées perso et autres élucubrations n’appartiennent qu’à vous. Vous devriez vous essayer à l’écriture de romans à l’eau de rose, je suis sûr que ça vous rapporterait !


                                                          • Imhotep Imhotep 4 juillet 2011 13:29

                                                            1 il y a nombre de reprise d’articles et de faits qui ne sont en rien mes élucubrations

                                                            2 les vôtres sur ce que j’écris sont au moins aussi pertinentes soyez en remercié.

                                                          • non666 non666 4 juillet 2011 13:39

                                                            Il faut dire que chez nous autres, civilisés europeens, nous preferons laisser les gens s’exprimer et les juger sur piece.

                                                            Imhotep fournit assez souvent des informations vérifiables ou credibles ou qu’il soit ecouté.
                                                            Lui pîsser dessus sans argument ne vous rend pas credible.
                                                            Retournez donc ecrire vos sages protocoles, Zion....


                                                          • ykpaiha ykpaiha 5 juillet 2011 00:53

                                                            Sans etre Imotepien, ni vouloir causer en son nom ; il est de bon ton d’argumenter, et non se contenter d’un argumentum ad hominem.
                                                            Ceci s"appelle un protocole, mais rien que vous ne sachiez déja cher Zion !!


                                                          • Le péripate Le péripate 4 juillet 2011 13:32

                                                            De fait cette affaire est encore à la case départ, avec un DSK laissé en liberté sur le territoire US comme il aurait pu l’être dès le début, si n’avait été l’exceptionnelle sévérité du juge.


                                                            • agent orange agent orange 4 juillet 2011 13:36

                                                              Ce n’est qu’à partir du moment où Christine Lagarde a remporté l’investiture de la direction du FMI que les charges contre DSK ont été levées. Une coïncidence, sans doute.


                                                              • epapel epapel 4 juillet 2011 20:30

                                                                Le jour de la finale de Winbledon aussi et l’avant avant veille du dépôt de plainte de Banon.

                                                                L’astrologie semble plus pertinente finalement.


                                                              • Loatse Loatse 4 juillet 2011 13:43

                                                                Président ?????

                                                                Quelque soit l’issue de l’affaire, les faits sont :

                                                                1) Que notre ex ? futur président présente une addiction au sexe qui peut être fortement préjudiciable à un chef d’état... et par voie de conséquences au peuple français déjà largement ridiculisé à l’étranger... ce n’est pas la peine d’en rajouter une couche !

                                                                2) Qu’un chef d’état francais qui se leverait chaque matin en pensant tout d’abord à ce qu’il peut faire pour israel serait incapable d’objectivité concernant le problème israelo palestinien avec les conséquences que cela peut impliquer au niveau international...

                                                                3) Que si celui ci applique à la france sa méthode grecque pour soulager nos finances, on n’a pas fini de pleurer toutes les larmes de notre corps...

                                                                Alors quand je lis sur les médias de gauche des commentaires (et ils sont nombreux) qui non contents d’innocenter dsk alors qu’il est encore sous le coup de l’accusation de viol, mais qui en plus l’imaginent déjà « tout en haut de l’affiche », je me dis qu’ils sont dangereux ces loustics là....


                                                                .


                                                                • lebleu rené lebleu rené 4 juillet 2011 14:04

                                                                  s’il devenait président,,il faudrait pour les femmes mettre des slips pare balle avec cadenas


                                                                • suumcuique suumcuique 4 juillet 2011 13:47

                                                                  « 1- personne ne sait rien », sauf, naturellement, l’auteur de ce papier.
                                                                  « 2- de ce fait il faut être prudent », sauf, naturellement, l’auteur de ce papier.

                                                                  Puisque « 1- personne ne sait rien », comment se fait-il que, lui, sache que « Certes elle n’a pas été violée par ceux qu’elle accusait mais par d’autres » et qu’« Il y a donc bien eu viol et excision » ?
                                                                  Poussé dans ses derniers retranchements, l’immigrationniste de base en arrive à avouer ce que tous ceux qui sont contre l’immigration extra-européenne savent déjà : « Elle ne ferait que ce que font la plupart des immigrés. » : mentir, « noircir le tableau ».

                                                                  L’ironie est qu’un des politicards les plus servilement aux ordres du lobby immigrationniste se soit retrouvé derrière les barreaux à cause d’une immigrée. Justice a déjà été rendue.


                                                                  • Taverne Taverne 4 juillet 2011 13:52

                                                                    DSK va échapper à la justice populaire : pas de jury pour lui ! Il est au-dessus de cela avec ses milliards et son influence.


                                                                    • platon613 4 juillet 2011 14:05

                                                                      Un article à lire...

                                                                      DSK : Vers un non-lieu

                                                                      "... Je n’ai jamais vu une chose pareille, cette journée est l’une des plus extraordinaires de l’histoire de la justice criminelle des États-Unis"....

                                                                      http://www.news-26.com/politique/757-dsk-vers-un-non-lieu.html


                                                                      • Willma Kalu. 4 juillet 2011 16:05

                                                                        Ou Roman Polanski, 



                                                                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 juillet 2011 14:29

                                                                        C’est marrant... depuis ce matin quand on tape le mot « complot » sur Google le premier résultat qui apparaît est « complot dsk », juste devant « complot 11 septembre ».


                                                                        • epapel epapel 4 juillet 2011 20:33

                                                                          Les bouquins pour grand benêts mais à gros bénefs ne vont pas tarder à sortir.


                                                                        • frédéric lyon 4 juillet 2011 15:36

                                                                          L’avocat de Tristane Banon annonce que sa cliente porte plainte contre DSK pour tentative de viol.


                                                                          Voilà une nouvelle affaire qui ne va pas arranger DSK.

                                                                          Ca va tout d’abord compliquer son cas devant le tribunal de New York, et par ailleurs son retour éventuel en France, où il sera attendu à Roissy par la police française, sera beaucoup moins triomphal.

                                                                          Je dis bien son retour EVENTUEL, car il s’agirait à présent de savoir si c’est bien le sperme de DSK que l’on a retrouvé sur la moquette de la chambre du Sofitel, et si des traces de violences ont bien été dûment constatées par un médecin assermenté sur le corps de la femme de chambre.

                                                                          Auquel cas le retour en France de DSK ne risquerait pas d’intervenir avant une bonne dizaine d’années.

                                                                          Tristane Banon devrait alors attendre, ou bien faire condamner DSK par contumace. 

                                                                          • epapel epapel 4 juillet 2011 20:34

                                                                            Dans les deux cas, la présidentielle est débarrassée de DSK et c’est tant mieux.


                                                                          • AN221 AN219 4 juillet 2011 15:46

                                                                            Nous essayerons de ne pas oublier,le jour de la révolution de la fougère et de la pimprenelle.


                                                                            • frédéric lyon 4 juillet 2011 16:00

                                                                              Il serait important que tous les candidats aux primaires du PS jurent à l’unisson la main sur le coeur qu’ils n’ont jamais entendu parler de cette histoire de Tristane Banon.


                                                                              En direct au 20 heures.

                                                                              Et ensuite nous attendrons les suites éventuelles de l’enquête en cours sur les rumeurs mensongères de petites sauteries organisées entre pédophiles à l’hôtel de Marrakech.

                                                                              • Taverne Taverne 4 juillet 2011 16:35

                                                                                Le démocrate Azouz Begag a évoqué des témoignages d’amies qui ont également les assauts répétés de DSK. Cela fait quand même beaucoup de témoignages.


                                                                              • papi 4 juillet 2011 16:12

                                                                                pour infos

                                                                                D’après un article du Parisien ce jour, Maitre D.Koubbi vient de déclarer que sa cliente T.Bannon
                                                                                dépose plainte pour viol contre DSK
                                                                                le mardi 5 juillet ...
                                                                                Encore du sport journalistique en perspective !!! et de nombreux articles sur AV...


                                                                                • grangeoisi grangeoisi 4 juillet 2011 16:18

                                                                                  En plus court... Imhotep parle d’un traitement qu’il n’a jamais accordé à Woerth !

                                                                                  Cassino est-ce possible :), voyons ça se saurait !

                                                                                   


                                                                                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 juillet 2011 17:45

                                                                                    Oui. Il y a une bonne partie du Parti Socialiste qui n’a plus rien à voir avec la gauche. C’est comme pour Sarko en face. Ce type se prétend de droite alors qu’il n’est qu’un vulgaire marchand de soupe, un commercial de chez Carrefour. Ce qui est valable pour Copé et l’UMP l’est aussi pour DSK, Gérard Collomb, Valls au PS.


                                                                                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 4 juillet 2011 16:48

                                                                                    Excellent article. 


                                                                                    Dans tous, les cas, sauf preuve de non-relations sexuelles, DSK est, soit un violeur, soit un personnage qu’il est facile de piéger en le prenant par un point si faible qu’il est incapable d’y résister tout en étant tout à fait conscient que c’est par là qu’on pourrait l’abattre...

                                                                                    Il démontre alors son incapacité à exercer les plus hautes fonctions auxquelles il prétendait.

                                                                                    Une femme de chambre travaille depuis trois au Sofitel tout en se prostituant, cela fait donc des dirigeants de l’hôtel des proxénètes et de cet hôtel une maison de passe de luxe.

                                                                                    François Loncle doit jubiler:il peut et doit porter plainte contre le groupe Accor pour proxénétisme aggravé (la femme de chambre prétendument prostituée est une employée de l’hôtel) 

                                                                                    J’attends la suite de ce scénario indigne d’Hollywood...

                                                                                    • AN221 AN219 4 juillet 2011 17:07

                                                                                      Je sait tout mais je dirais rien...






                                                                                      • hervé06 4 juillet 2011 17:16

                                                                                        Bonjour Imhotep !

                                                                                        Hormis un petit commentaire répondant à un des vôtres, sur l’article d’un tiers au tout début de l’affaire, je n’ai pas voulu intervenir lors de vos interventions, car, ayant bien aimé ce que vous écriviez sur Woerth, Sarkozy, ou bien l’affaire Bettencourt, je ne tenais pas à argumenter dans un sens contraire au vôtre au risque d’ouvrir une vaine polémique, bien qu’ étant sur cette affaire en opposition totale avec votre approche personnelle.

                                                                                        Néanmoins, aujourd’hui où vous rédigez ce très long article, j’ai envie d’intervenir ; en effet, sans particulièrement prendre la défense de DSK (pour qui je n’aurais pas voté au 1er tour de 2012), j’ai abordé toute cette histoire en tiquant sur la médiatisation outrancière qu’elle prit immédiatement.
                                                                                        La culpabilité ou non de DSK quant à ce dont on tendait à l’incriminer m’a peu intéressé, car il était difficile de distinguer alors le vrai du faux, et seule la version accusatrice était abondée, jamais l’autre (et pour cause...) ; j’ai donc plus focalisé sur le contexte, la chronologie des événements tels qu’on nous les racontait, et surtout sur l’invraisemblable tohut bohut médiatique généré par tout cela.
                                                                                        Au bout de 2 à 3 jours, déjà, des éléments nouveaux contredisaient souvent les premières informations diffusées.
                                                                                        Pourtant, il me semblait vraiment que tout ce qui contribuait à rendre plausible et crédible un délit sexuel commis par DSK, du comportement coupable supposé en quittant l’hôtel à la reconstitution supposée des faits tels qui semblaient s’être déroulés dans la suite 2806, voire aux anecdotes franco-françaises qui en rajoutaient sur le personnage, tout ce qui l’enfonçait donc, était ce qui médiatiquement était seul mis en avant.
                                                                                        Les possibilités qu’une totale ou partielle mise en scène ait été mise en place aux fins d’acculer notre DSK au fond du gouffre n’étaient que très peu développées, soit parce qu’après « analyse » on jugeait les complots farfelus et irréalistes (cela a été votre cas je crois à propos de l’ éventualité d’un coup monté par la Droite française, où le timing n’aurait pas été « correct » quant aux dates de la campagne présidentielle à venir... ), ou soit parce que les hypothèses émises (panel de monnaies nouvelles en sus du dollar et variation des pourcentages respectifs de celles-ci dans les DTS qu’envisageait d’aborder DSK au G8 de Deauville tout proche, projet d’associer très prochainement les fonds souverains lybiens à un FMA (africain) dans un contexte mondial en mutation, aversion des russes à l’encontre de DSK dont il s’était confié il y a peu, etc...) étaient invérifiables.
                                                                                        Or moi, dès le 15 mai, j’ai pensé que la Droite Sarkozyenne était le principal bénéficiaire de cette arrestation aux allures d’hallali. En était-elle toutefois l’instigatrice ? Cela restait à voir... En tous cas, coupable ou non coupable, DSK s’était fait piéger...

                                                                                        Et j’ai plus tenté de collationner un peu partout des éléments allant en ce sens, moins aisés à découvrir, que ceux allant dans le sens de la culpabilité toute banale d’un DSK simple violeur.

                                                                                        A titre d’exemple, je pense à présent, pour avoir recoupé les éléments, qu’il y avait au Sofitel de NY ce jour-là 3 employés proches de l’UMP (sympathisants ou militants, je l’ignore...), à savoir le fameux Boris (stagiaire de 24 ans, en congés du Sofitel ce jour-là, mais présent à NY) qui prévint par texto le Jeune Pop. tweeter parisien de 16 h 59 (heure NY) Jonathan Pinet , l’ami - toujours inconnu à ce jour - de Boris (et selon l’article de Jean Baptiste Soufran sur Atlantico ami également de sa collègue tweeteuse Camille) qui le 1er émit l’information de l’arrestation de NY à l’hôtel, où lui travaillait ce jour-là, et pour finir l’amie de Tristan, l’attaché parlementaire de Bernard Debré, qui selon l’attaché de presse du député travaillait également au Sofitel et était l’origine des sources du député le 16 mai dans l’Express (et quelles sources !) .
                                                                                        La chronologie des échanges entre eux rend terriblement crédible une fuite avant l’arrestation réelle de DSK à JFK Airport, et en tous cas avant le retour au commissariat de Harleem. Fuite émanant soit de la police de New York (le lien avec Ray Lewitt n’est pas à négliger...), soit du staff du Sofitel lui-même.
                                                                                        La chasse au scoop (être le 1er) peut expliquer l’empressement. Mais il est logique d’envisager d’autres explications tout aussi rationnelles...

                                                                                        Les rebondissements d’aujourd’hui vont peut-être réorienter l’intérêt vers qui a fait quoi ce jour là au Sofitel.
                                                                                        En effet, le procureur Vance, dans sa lettre à la Défense, précise bien que la plaignante a admis depuis sa déclaration initiale qu’elle avait menti dans son histoire, en disant attendre dans un cagibi du 28ème étage que DSK sorte de la suite 2806 puis prenne l’ascenseur avant qu’elle appelle son superviseur. Il ne précise pas dans quelles circonstances elle a avoué s’être trompé (sans doute lors d’un entretien avec les enquêteurs, apparemment nombreux) ni à quel moment. Il ne précise pas non plus si c’est à la suite d’un questionnement, ou si l’aveu a été fait spontanément. Or, depuis le début, on nous dit que les chambres du Sofitel s’ouvrent avec une carte magnétique. Quid des traces de la sienne quand elle va nettoyer la chambre voisine de la 2806 ? Quand elle retourne ensuite nettoyer la 2806 ? Cette info aurait dû être connue très rapidement tant par le Sofitel que par les enquêteurs, puisqu’il suffisait d’analyser le logiciel utilisé. Le moment où elle reconnait ne pas être restée prostrée dans le cagibi (version initiale soutenue encore devant le Grand Jury, soit avant le 6 juin, peut-être la veille, mais sûrement pas dès le 15 mai) mais être pénétrée ensuite dans 2 chambres, est tardif : quid de l’analyse des cartes magnétiques et de ce qu’il y apparaissait ? Peut-on croire que le logiciel retraçant informatiquement toutes les allées et venues dans l’hôtel n’ait pas pu être analysé avant le passage de la femme de chambre devant le Grand Jury ? S’il l’a été, a-t-on encore découvert, comme pour la 2806 avant midi quand il est dit que la porte était déjà ouverte et qu’il y avait un collègue, que la chambre voisine était ouverte elle aussi, puisqu’ apparemment aucun signe émis par sa carte magnétique ne semble être apparu à l’exploitation du logiciel ? Les conditions dans lesquelles a eu lieu son revirement dans la narration de son emploi du temps pourraient s’avérer précieuses à une bonne compréhension des faits...
                                                                                        Ensuite, il y a l’histoire de la déchirure musculaire (luxation d’un tendon) à l’épaule, survenue lors de l’assaut de DSK, mais dont l’existence n’a été constatée que plusieurs jours après (les soins suivis ensuite lui permettant de surcroît de ne pas se rendre à de nouveaux RV des enquêteurs du procureur, ont-ils déclarés). Une telle blessure invalide celui qui la subit plus rapidement qu’un hématome met de temps à se former... Le nettoyage après l’agression de la chambre voisine de la 2806, puis à son tour de la 2806, ne cadre pas trop avec l’existence d’une telle blessure pour qui utilise dans son travail ses 2 bras...

                                                                                         

                                                                                        Pour conclure, j’ajouterai qu’il subsiste dans cette histoire de nombreux éléments à éclaircir, et pas seulement relatifs à l’acte sexuel supposé entre DSK et la femme de chambre.

                                                                                        A lire tant le NY Times du 27/06 que le compte rendu de l’interpellation de DSK par les enquêteurs de l’autorité portuaire, DSK les attendait (pensant voir en eux les employés du Sofitel lui ramenant son portable) assis au salon 1er classe d’Air France devant la porte d’embarquement : il n’était pas dans l’avion ! Et pourtant, que n’a-t-on pas lu sur la supposée réflexion salace dont il aurait tancé l’hôtesse de l’air, ou bien sur les policiers pénétrant dans l’avion jusqu’à son siège…. Pourquoi alors de telles assertions mensongères ont-elles été abondamment relayées ?

                                                                                         

                                                                                        A ce jour, toujours pas de certitude… Comme l’a écrit le NYT citant les membres du bureau du procureur : « It’s a mess for the both”


                                                                                        • .jk. 4 juillet 2011 17:17

                                                                                          Excellent article imhotep

                                                                                          Un sujet d’article intéressant, sujet considéré tabou, est la moralité des conjointes de ces individus, qui savent ce que font leurs conjoints, et en restant avec, le cautionnent ...

                                                                                          La dignité d’Anne Sinclair est un oxymore, elle est sans dignité !


                                                                                          • .jk. 4 juillet 2011 17:32

                                                                                            où va aller DSK ?

                                                                                            En France c’est exclu, Banon attaque en justice

                                                                                            reste le riad à Marrakech ?


                                                                                            • Jean-Max 4 juillet 2011 19:00

                                                                                              Bonjour Imhotep,

                                                                                              Cet article ne semble exister que pour vous défendre vous, avec l’assurance de gagner la partie facilement sur ce site où l’anti-DSK est monnaie courante.
                                                                                              Vous vous êtes tellement acharné dans cette affaire, sans rien savoir, contre DSK que vous essayez de sauver votre peau dans un flot de pseudo arguments lancés en vrac, qui n’ont ni cohérence, ni légitimité.

                                                                                              Vous vous permettez d’écrire un article qui s’intitule « Affaire DSK : à ceux qui ne savent rien » alors que, très souvent, dans vos articles, vous ne savez rien faire d’autre que glaner dans divers médias pour appuyer votre conviction, sans souci d’équité ou de respect.

                                                                                              N’oubliez pas ce que vous écriviez le 24 mai 2011 dans un commentaire à un article intitulé « une bien triste histoire  » :

                                                                                              « Il ne peut y avoir de plateau de la balance de la compassion au même niveau. Sa possible sortie sublime en plaidant coupable, si c’est bien son ADN qui est retrouvé comme le disent les journaux n’est qu’une pichenette à côté du fait qu’il a lancé en opposition totale à ce plaider coupable, des chiens sanguinaires de détectives pour broyer jusqu’à la fin de sa vie la femme de chambre. Non seulement il l’aura violentée et traumatisée, mais grâce à sa richesse immense il va la détruire pour tenter de se sauver. A son acte il ajoute le mensonge, l’indignité, la lâcheté et la saloperie. »

                                                                                              Malheureusement dans cette affaire vous ne saviez rien, vous ne savez toujours rien, et vous avez pourtant affirmé, extrapolé et jugé.

                                                                                              L’honnêteté exige dorénavant que vous vous excusiez et que, à l’avenir, vous réfléchissiez à deux fois avant de continuer à jouer votre rôle de petit procureur qui ne sait rien mais qui accuse sans cesse.

                                                                                              Bien cordialement,

                                                                                              Jean-Max


                                                                                              • AN221 AN219 4 juillet 2011 19:33

                                                                                                OUAIS...alors,bon..


                                                                                              • AN221 AN219 4 juillet 2011 19:35

                                                                                                flûte,oublié de dire BONJOUR..


                                                                                              • gonehilare gonehilare 4 juillet 2011 19:13

                                                                                                Imaginons que « cette aventure d’un soir » soit effectivement une prostituée... que DSK aurait refusé de payer (le Post).

                                                                                                Pingrerie bien indigne, venant d’un homme dont une part non-négligeable du train de vie au FMI est à mettre au crédit d’une autre célèbre courtisane (L’Odalisque de Matisse), vendue en 2007 par Anne, pour quelques 33,6 Millions de $ !

                                                                                                Ne boudons pas notre plaisir, voilà enfin un français éligible au Guinness World Records avec la bouffarde la plus chère de toute l’Histoire contemporaine.... Cocorico !


                                                                                                • .jk. 4 juillet 2011 19:45

                                                                                                  Hollande est un fraudeur (révélations du Canard Enchaîné sur la fraude des Royal à l’ISF en 2007) et un menteur (affaire Banon)

                                                                                                  de quoi écrire un article réquisitoire contre cet imposteur qui se dit ’normal’ !

                                                                                                  qui n’aime pas les riches et en est un, ce qu’il cherche à dissimuler avec sa comédie corrézienne alors qu’il est habitué des fastes de la Côte d’Azur

                                                                                                  n’a aucun leadership (sinon aurait été candidat en 2007)

                                                                                                  aucune idée en 10 ans au PS et s’est même affiché en 2005 avec un néo-conservateur en soutien au TCE !


                                                                                                  • AN221 AN219 4 juillet 2011 19:47

                                                                                                    Et puis si : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/tristane-banon-pourquoi-je-porte-plainte-contre-dsk_1009151.html ou


                                                                                                    • AN221 AN219 4 juillet 2011 19:48

                                                                                                      zut,liste exhaustive..(chût).


                                                                                                      • Zangao Zangao 4 juillet 2011 19:53

                                                                                                        France, pays de cons ! Normal qu’elle interesse le repugnant DSK !

                                                                                                        Pourquoi la france devrait virer un tel individu ? parce que pour une pipe il oublie quel est son role  ! que lui promettra t’on quand il sera president ? 12000 vierges ?????? on n’est pas sauvés.


                                                                                                        • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 4 juillet 2011 19:55


                                                                                                          Cet article est exactement aussi répugnant que les turpitudes qu’il dénonce. Oui, les médiamenteurs sont des salauds... alors pourquoi ne pas essayer d’élever un peu le débat...

                                                                                                          Mais qui sait encore ce qu’est la Justice ?


                                                                                                          • Zangao Zangao 4 juillet 2011 20:02

                                                                                                            Ce qui est répugnant n’est pas cet article, c’est le système dans lequel nous évoluons, systeme entrainé par des sarko, dsk et consorts............ une vaste fosse d’aisance.

                                                                                                            nous pataugeons dedans, encore heureux que certains dissertent sur la viscosité, l’odeur, et pourquoi pas le gout de la merde !


                                                                                                            • vachefolle vachefolle 4 juillet 2011 21:52

                                                                                                              C’est l’histoire de DSK et du maitre Zen.

                                                                                                              Aprés avoir été attrapé au Sofitel, DSK utilisa son coup de fil à un ami, pour appeler son Maitre Zen. Il lui demande « Est-ce que je vais m’en sortir ? » et le Maitre Zen de répondre « On verra ».

                                                                                                              Puis aprés sa libération, tout content, il appele de nouveau son Maitre Zen, en train de manger ses pates aux truffes et il lui dit « Alors tu as vu, je m’en suis sorti », et le Maitre Zen de répondre « On verra ».

                                                                                                              Puis voila Tristan Banon qui dépose plainte, et alors franchement énervé, DSK appelle son Maitre Zen et lui dit « Bon je vais jamais m’en sortir », et le maitre Zen lui répondit « On verra ».


                                                                                                              • agent orange agent orange 4 juillet 2011 23:45

                                                                                                                Titre prétentieux ! Parce qu’Imothep a accès au dossier sans doute ?
                                                                                                                A vrai dire personne ne sait ce qu’il c’est réellement passé dans la suite 2806. Viol ? Relation consentie ? Peu importe, ce qui est certain c’est que l’affaire DSK a été manipulée dès le début pour atteindre un but politique.
                                                                                                                Pourquoi les autorités judiciaires ont t’elles continué l’instruction et imposé un mandat d’écrou à DSK alors que le lendemain du prétendu viol, la police était au courant de la conversation téléphonique à un dealer emprisonné dans laquelle la victime demandait comment elle pourrait tirer profit de cette affaire ?
                                                                                                                La libération sous caution fut accordée seulement après que DSK eu envoyé sa lettre de démission du FMI, et encore cette caution a atteint un record jamais vu dans les annales judiciaires.
                                                                                                                L’administration Obama (dont la majorité des membres viennent de Wall Street) avait enfin trouvé un moyen de se débarasser de DSK. Sous sa direction le FMI refusait notamment de suivre Washington de mettre au ban la Chine accusée de manipulation monétaire pour ne pas réévaluer le yuan.
                                                                                                                Nous proposer une affaire de moeurs aussi abominable quelle soit, c’est ignorer la féroce guerre financière en cours et faire diversion du compte à rebours du cataclysme qui va plus tôt que tard annihiler les marchés financiers et notre niveau de vie.


                                                                                                                • Antoine 5 juillet 2011 00:00

                                                                                                                  « elle n’a pas été violée par ceux qu’elle accusait mais par d’autres ». Elle s’est trompée de partouze ? Et vous poursuivez « il y a donc bien eu viol ». Décidémment c’est une manie ! En somme tout ce que raconte cette gonzesse est vrai et vous êtes prêt à envoyer soixante dix ans un mec en taule sur les délires de cette oie blanche. Remarquez bien que j’ai entendu à la radio une féministe déclarer qu’il s’agissait d’une pauvre femme pauvre (répétion volontaire) dont la seule façon du survivre était le recours au mensonge mais qu’ici ce ne pouvait en être un puisque son fonds de commerce en souffrirait. Vous critiquez les autres pour des affirmations qui ne seraient pas fiables. Mais vous ? Vous avez sous les yeux toutes les pièces du dossier, notamment du procureur ? Vous avez tous les travers de ceux que vous critiquez ! Une seule donnée est objective : l’accusation s’est sabordée et on a l’impression qu’elle le fait progressivement pour tenter de sauver la face. Tout le reste, y compris votre prose, n’est que de la broderie pour distraire la galerie...


                                                                                                                  • francois 5 juillet 2011 01:35

                                                                                                                    Je pense qu’il faut effectivement faire preuve de prudence de pudeur et de retenue.L’article (intéressant au demeurant) me semble quand même à charge contre DSK,ce qui est paradoxal pour un article prônant la prudence.

                                                                                                                    Une attitude manichéenne qui plombe l’article, il n’y a pas d’un coté le puissant tout permis,et de l’autre la pauvre travailleuse opprimée.

                                                                                                                    Comme tout le monde ,je n’en sais pas plus que ce que je lis par ci par là.Et vu le peu d’information dont on dispose il me semble difficile de pouvoir porter un jugement sur cette affaire.


                                                                                                                    • Deneb Deneb 5 juillet 2011 05:05

                                                                                                                      Article nul d’un applemaniaque. Achète toi un vrai ordinateur, tu finiras peut-être par être informé correctement !


                                                                                                                      • brieli67 9 juillet 2011 06:14

                                                                                                                        il n’ouvre même pas le wiki et pourtant 


                                                                                                                      • FautVoir 5 juillet 2011 19:50

                                                                                                                        Bon, je vais faire court :
                                                                                                                        1) il y a maintemant « hystérie médiatique » !? et avant, c’était quoi !!! parce que le terme « hystérie » devient galvaudé tout d’un coup.
                                                                                                                        2) Il y a des gens « qui ne savent rien », et d’autres « qui savent tout » dont Imhotep. Mr Vance fait parti des gens qui ne savent rien, de plus c’est un abruti, car s’il avait remplacé tous ses enquêteurs par Imhotep, et bien DSK serait condamné et lui aurait été réélu. Quel loser ce Cyrus, ben tiens !
                                                                                                                        A part ça, je dirais que ce retournement n’est pas du qu’à « un simple titre accrocheur » (quelle litote !), qu’il est inutile de pointer les imprécisions dans la presse, c’est le dossier d’instruction qui fait foi, ben oui, ce n’est ni leur article, ni le tiens qui serviront de base au verdict (heureusement d’ailleurs).
                                                                                                                        Quant à considérer le New York Post comme étant devenu la bible, ouaw, quelle révélation, ça vient d’où ? tout cela juste pour nous refiler le « témoignage » de madame manhattan ... et pourquoi pas celui de madame soleil.
                                                                                                                        Trop de ragôts, de parti-pris grossiers, de sous-entendus « finement » amenés (bon je rigole). Reste quoi ? de l’aigreur, de l’acharnement post-mortel (t’inquiète pas DSK est déjà mort politiquement), avec un zest de comploïte aigue, c’est le charme d’Agora, mais là ... quasiment un sous-marin de sarko ...


                                                                                                                        • Castel Castel 5 juillet 2011 20:05

                                                                                                                          Strauss Kahn n’a pas de version, ce sont les journalistes qui expliquent sa version.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès