• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Hulot : quel est le prix du silence ?

Affaire Hulot : quel est le prix du silence ?

Affaire Hulot. Quel est le prix du silence ?

« Prouvez- moi que je me trompe ou si la force de la vérité vous réduit au silence, rendez-vous à la raison. » (Racine, Iphigénie)

Sans doute exagère-t-on le rôle des réseaux sociaux puisque rien ne se passe ! Je reste fasciné par l’exploitation de l’affaire Benalla et le silence sur l’affaire Hulot. Est-ce parce qu’ « il est des vérités qui peuvent tuer un peuple. » (Giraudoux)

Hulot accusé de viol. Rien dans le magazine Ebdo du 8 février ne pouvait le mettre en difficulté. Et pourtant tous les ingrédients d’une affaire d’État sont réunis.

 

Difficile de comprendre ce non-dit général à l’heure de la gesticulation médiatique et politique ! Quelle convergence d’intérêts peut unir des groupes aussi disparates que le CSA, les organisations féministes, Metoo, les politiques toutes tendances confondues, les journalistes de tous médias, les réseaux sociaux, les sites d’information payants ou pas qui se targuent d’être indépendants (type Médiapart, Agoravox, les Moutons enragés etc.), les élus, les magistrats et les professionnels du Droit, tous dûment prévenus, pour que personne n’ose aborder la question d’Hulot ce ministre scandaleusement maintenu à son poste depuis le 8 février, le jour où l’on a pu voir à 22 h 04 pendant seulement trois secondes sur l’écran de BFM TV, une (fausse) lettre attribuée au procureur de Saint-Malo en 2008, Alexis Bouroz, qui l’innocente totalement.

Cette lettre a disparu dans l’heure pour être aussitôt remplacée par une autre, envoyée à l’AFP, strictement identique mais assortie maintenant de mentions officielles qui, malheureusement pour la vérité, ne proviennent pas du tribunal mais du ministère de la Justice !

Comme je l’ai écrit à Christian Jacob, le président du groupe Les Républicains, avant l’étude de la motion de censure, il y a quatre questions principales à poser, puisque la fausseté du document, avec une quinzaine d’invraisemblances est incontestable :

  • demander à Nicolas Hulot pourquoi comme preuve de sa bonne foi, il n’a pas pensé à montrer cette lettre qui corrobore parfaitement sa version des faits donnée chez JJ Bourdin le matin du jeudi 8 février, pourquoi il n’y a pas fait allusion dans ses réponses par écrit aux questions posées par le journaliste d’Ebdo, Laurent Valdiguié le mardi 6 février, ni pendant les 20 minutes d’interview pas plus que dans la journée et pourquoi il a fallu attendre le communiqué de la procureure actuelle, Mme Le Crom à 20 h 14 contredisant ses propos pour voir surgir dont on ne sait où, cette lettre une heure plus tard, transmise à cet unique média, BFM TV !
  • demander à Alexis Bouroz (procureur à Nouméa depuis début septembre 2015), s’il est bien l’auteur de la lettre
  • demander à BFM TV qui la lui a envoyé par smartphone et comment l’avocate d’Hulot, Jacqueline Laffont a pu intervenir dès sa parution à l’écran pour dire ceci : « la raison pour laquelle je souhaitais intervenir, ce que nous n’avions pas fait jusqu’à présent (c’est) parce que le communiqué est incomplet. Je crois qu’il y manque quelque chose de fondamental… dans le communiqué de madame la procureure de Saint-Malo… le procureur à l’époque (elle ne le nomme pas) avait noté dans la lettre adressée à Nicolas Hulot pour lui faire part de l’avis de classement sans suite qu’en tout état de cause, les faits n’apparaissaient pas établis. »
  • demander à l’AFP qui a envoyé la lettre (seconde version), puisque lorsque l’on fait un envoi, un nom d’expéditeur est mis mais surtout une adresse mail figure.

 

Tout le monde est concerné par cette affaire.

  • le CSA, au niveau de la déontologie de l’information. La version envoyée à l’AFP étant désormais la bonne, comme il est inenvisageable que le procureur ait fait deux lettres identiques le même jour : l’une sans mentions officielles, puis l’autre avec, c’est donc une fausse lettre qu’a mise à l’écran BFM TV à 22 h 04 pendant trois secondes, après s’être permis – pour la rendre compréhensible –, d’en montrer un extrait modifié (« les faits n’apparaissent pas » au lieu de « les faits n’apparaissaient pas ») pendant 11 secondes à 21 h 35, puis pendant 53 secondes à 22 h 38. Braves gens, faîtes confiance à BFM qui diffuse un faux et se rendant compte qu’il pose problème, le modifie pour qu’il fasse vrai, tout en écrivant à l’écran : « Source Procureur de Saint-Malo, le 30 octobre 2008 » !
  • les organisations féminines et Metoo, puisque cette lettre n’a d’autre but que d’innocenter Nicolas Hulot d’une accusation de viol avec la conséquence de faire passer aux yeux de tous son accusatrice pour une menteuse pour l’éternité
  • les politiques, parce qu’il y va du fonctionnement de nos institutions, une dérive d’une autre dimension que l’affaire Benalla. Cette lettre considérée comme authentique par BFM TV puisqu’elle a été mise à l’écran, ne peut provenir que d’une source sûre, comme l’entourage d’Hulot, du 1er ministre ou de celui de Macron, ce qui signifie qu’au plus haut sommet de l’Etat, on le sait coupable. Dès cet instant, il n’a plus sa place au gouvernement.
  • les journalistes (sauf ceux de BFM TV complices de la manipulation) qui doivent relayer l’information
  • les sites d’information puisque c’est leur rôle
  • les élus puisque cela ne peut que conforter le « tous pourris »
  • les magistrats et les professionnels du Droit, qui sachant ce qu’est un avis de classement sans suite (en général un tableau dont la case unique correspondant au motif est cochée), ne peuvent croire que la lettre comportant une quinzaine d’invraisemblances pour seulement six lignes de texte ait été rédigée par un des leurs
  • les réseaux sociaux puisqu’ils permettent de partager l’information. J’engage chacun à faire dans le cas présent, cela prouvera leur utilité citoyenne
  • enfin chaque personne pensant vivre en démocratie et pas en Macronie – je voulais dire en autocratie -, un régime politique où le souverain (Jupiter) s’accorde tout pouvoir, sans limites, reléguant aux oubliettes la séparation des pouvoirs.

Le véritable scandale de l’affaire Hulot est la fabrication par un conseiller de Macron, une petite main entre 20 h 14 et 21 h 35 le 8 février dernier de la fausse lettre du procureur Bouroz (1e version), pour l’innocenter d’une accusation de viol, mis à l’écran à 22 h 04 pendant 3 secondes par BFM TV. Si Ebdo était en vente le vendredi 9, les journalistes en disposaient avant vingt heures la veille, Hulot savait alors qu’il n’avait rien à craindre des pseudo-révélations. Il n’avait pas non plus intérêt à ce qu’un journaliste lui pose des questions sur la quinzaine d’invraisemblances de cette lettre et surtout pourquoi il n’en avait jamais parlé alors qu’il savait depuis une dizaine de jours que l’affaire allait sortir !


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Croa Croa 13 août 14:19
    Hulot est un personnage nécessaire au pouvoir Macronien. C’est la caution écologique d’Emmanuel Macron alors que « en Marche » serait plutôt le pire ennemi de l’écologie. Coupable, ou non coupable peu importe mais ces rumeurs font désordre dans le plan bien huilé organisé par l’oligarchie qui tient les ficelles de toutes ces marionnettes.
    Car ne nous leurrons pas, si Monsieur Hulot est là où il est, c’est perce qu’il y a été prié. Ce monsieur se doit à ses mécènes, c’est ainsi. Comme ce sont de bon maîtres et en retour ils le protègent si c’est nécessaire. C’est peut-être bien justement le cas !

    • amiaplacidus amiaplacidus 13 août 16:27

      @Croa


      Caution écologique payée en roupies de sansonnet.

    • Croa Croa 13 août 17:46
      À amiaplacidus,
       smiley  ????  smiley

      Des « roupies de sansonnet » qui permettent à Nicolas un niveau de vie pas très écolo tout de même !

    • foufouille foufouille 13 août 18:15

      @Croa

      hulot est comme boveste ou tarrier : quand il prend l’avion, il ne pollue pas.


    • Dom66 Dom66 13 août 14:21

      Hulot accusé de viol ???


      Oui la plaignante a déclaré….Il manque Hulot dans un coin de la pièce, et a admis qu’elle confondait les o et les a.


      Et quand le procureur a vu son « Bouroz », il a immédiatement innocenté Hulot.


      Ah pendant que j’y pense...c’est qui Hulot ??ne me dites pas que c’est le nul que nous avons comme sinistre de l’écologie.


      • zygzornifle zygzornifle 13 août 14:27

        @Dom66


         Hulot a un bulot en guise de matériel distributeur d’ADN ...

      • Dom66 Dom66 13 août 14:46

        @zygzornifle

        t’as raison, un nul de chez nul, qui a trouvé le bon filon pour ses vieux jours.

        Pour le « bulot » t’es trop sympath avec lui smiley


      • baldis30 13 août 21:48

        @Dom66
        bonsoir,

        « Pour le « bulot » t’es trop sympath avec lui  »

        c’est une insulte pour les bulots !


      • Dom66 Dom66 14 août 00:57

        @baldis30
         smiley


      • zygzornifle zygzornifle 14 août 13:11

        @baldis30


         allez les mecs on ne rêvasse plus tous au bulot , métro bulot dodo .... 

      • zygzornifle zygzornifle 13 août 14:26

        Affaire Hulot. Quel est le prix du silence ?


        Il a « un pognon de dingue » donc le prix peut être très élevé il en restera encore ....

        • Matlemat Matlemat 13 août 14:31

          Hulot la pastille verte du gouvernement ne sert à rien mais on en attendait pas plus de lui, l’homme a le même bilan carbone q’un petit pays d’Afrique, les fans d’Ushia l’aiment toujours, on se demande ce qu’il fait là, le deal ministre en échange pas d’ennuis de justice est peut être une explication.


          • zygzornifle zygzornifle 13 août 14:34

            Il me donne la gerbe cet écolo pom pom girl de Macron,


            pour l’affaire Monsanto dès que le pauvre paysan américain a gagné face a ce labo le bulot sort de sa coquille élyséenne récupérant l’affaire a son profit pour meugler comme quoi ça allait barder pour le labo , qu’il fallait que cela cesse alors qu’on a des paysans empoisonnés qui n’arrivent pas a se faire entendre, il a profité perfidement de cette triste affaire pour redorer le blason moribond d’écolo a la sauvette , un bien triste personnage et je remercie Brigitte Bardo de l’avoir si bien décrit en 2 mots .... 

            • alinea alinea 13 août 14:36
              Mais grand dieu du ciel, je reste sur ma faim, mais qui donc a-t-il bien pu violer cet ex bellâtre au porte feuille si épais qu’elles ne doivent pas courir les rues les filles qui ne lui courent pas dessus !
              Et pis c’était quand ? où ? Ça serait pour ça qu’il fait tout ce qu’on lui dit de faire : glyphosate, c’est oui ; Fessenheim, c’est non ; tu as écrit l’inverse, répare...
              Enfin, c’est compliqué à comprendre votre truc quand on n’est pas au parfum !



              • ZenZoe ZenZoe 13 août 15:08

                Pour le viol, j’en sais rien de ce qui s’est passé, que ça se règle entre eux. Mais comme défenseur de l’écologie, le gugusse est une fraude massive avec ses 7 voitures et ses shampoings polluants entre autres. Il est là juste pour le pognon et la gloriole, c’est tout. Et pour le pognon, il a réussi son coup, il est assez riche parait-il.
                Il est toujours l’une des personnalités préférées des Français, et ça, ça me dépassera toujours. Comment les gens peuvent-ils être aveugles à ce point ?


                • Matlemat Matlemat 13 août 15:30

                  @ZenZoe

                  La popularité de Hulot me dépasse aussi, sans doute ceux qui regardait Ushuaia et qui ne connaissent strictement rien à l’écologie. Hulot avec tout les voyages qu’il a fait c’est comme l’autre Arthus Bertrand sponsorisé par EDF ou Rhône Polluenc, qui descend de son hélicoptère sauver la planète chez Drucker.


                • Xenozoid Xenozoid 13 août 15:30
                  @ZenZoe

                  si tu crois les médias,ça te dépassera toujours

                • Croa Croa 13 août 18:03
                  À ZenZoe,
                  Son « pacte écologique » paraissait sincère et il était peut-être sincère d’ailleurs. Moi j’ai bien voulu le signer.
                  Ceci dit en découvrant les périls auxquels l’humanité est confronté il aurait dû changer et revendre quelques bagnoles par exemple.... La caution accordée à Macron c’est le pompon mais je pense qu’il n’a pas eu d’autre choix que de devenir un imposteur professionnel. S’il a une conscience il doit être très mal. Quand aux français ils sont en train de le lâcher sauf ceux qui sont comme lui, incapables de se secouer parce que trop dépendants du système. 

                • gardiole 13 août 18:32
                  @ZenZoe
                  Il ne se sert quand-même pas des 7 voitures en même temps ! En définitive, il ne consomme pas plus de carburant que s’il n’en possédait qu’une.

                • ZenZoe ZenZoe 13 août 19:28

                  @gardiole
                  Vous avez raison.
                  Tout le monde peut avoir 5 maisons, 8 télés, 10 iphones, 7 voitures, 10000 paires de godasses et 1 million de paires de lunettes de soleil - sans que cela affecte l’environnement.
                  Suffit juste de ne pas se servir de tout en même temps.


                • ZenZoe ZenZoe 13 août 19:35

                  @Croa
                  Il était peut-être sincère, mais l’amour du fric a quand même été le plus fort.
                  Il a bel et bien signé pour la production de ses shampoings, il n’était pas obligé.
                  Moi, quelqu’un qui met ses propres intérêts avant les causes qu’il prétend défendre, je trouve ça méprisable. Il faut choisir dans la vie, et rester en cohérence.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 août 20:01

                  @ZenZoe

                  Des bagnoles de collection il me semble...alors si il les preserve suis pour.


                • velosolex velosolex 13 août 20:22

                  @ZenZoe
                  D’un autre coté, cumulez les autos, vous pourrez toujours en conduire qu’une seule à la fois.

                  Comme pour les maisons, les maîtresses, et tutti quanti. 
                  L’accumulation a quelque chose d’obscène. It s the big problem de nos dirigeants.
                   Mais on ne peut pas exiger d’un ministre de l’écologie de faire du vélo et de porter une bure de laine tricoté dans le Larzac.

                • Croa Croa 14 août 10:11
                  À velosolex « Mais on ne peut pas exiger d’un ministre de l’écologie de faire du vélo et de porter une bure de laine tricoté dans le Larzac. »

                  SI ! Au moins dans l’esprit c’est à dire qu’il se devrait de faire du vélo chaque fois que sa charge n’impose pas d’autres moyens de transports (Un ministre peut avoir besoin de voyager loin et rapidement donc il peut même prendre l’avion mais seulement en tant que nécessité professionnelle.) La bure de laine n’est pas indispensable non plus mais il se doit au moins de porter du local (des costumes /mesure s’il veut vu qu’il a les moyens.)

                • ZenZoe ZenZoe 14 août 10:38

                  @velosolex

                  Entre le vélo et 7 voitures (pas toutes de collection d’ailleurs) il y a aussi un juste milieu. La surconsommation étant un réel problème pour l’environnement (procédés de fabrication, de destruction etc.).

                  Pour une autre raison, ce serait sympa aussi que nos ministres achètent français.

                • Croa Croa 14 août 12:29

                  À ZenZoe
                  Si ! Acheter français, voire le plus local possible, c’est écolo. Inutile de se chercher une « autre raison ».


                • Matlemat Matlemat 13 août 15:46

                  https://francais.rt.com/france/53318-brigitte-bardot-estime-que-nicolas-hulot-trouillard-premiere-sert-rien Nicolas Hulot lui aurait également avoué être impuissant sur de nombreux dossiers car ceux-ci seraient « bloqués par l’Elysée et qu’il ne pouvait donc rien faire ».


                  • alinea alinea 13 août 15:56

                    @Matlemat
                    On a bien compris qu’il ne pouvait rien faire ; honnête il n’aurait pas dû y aller, mais a-t-il dû se dire : quitte à rien faire autant être bien payé ! surtout qu’il peut cumuler toutes les ressources qu’il veut !


                  • gardiole 13 août 18:35

                    @cassini
                    Il pensait peut-être que BB garderait l’info pour elle ? On n’est jamais aussi bien trahi que par ses amis (quoique je me demande si BB méritait bien ce qualificatif).


                  • alinea alinea 13 août 20:36

                    @gardiole

                    C’est pas la question : ces gens-là ne sont pas des politiques, ils en ignorent tout, les codes de conduite, l’honneur, si j’osais, car il y a bien tout cela qui est transgressé dans la macronie !
                    dans leurs jobs précédemment, ils défendaient leur pomme, l’honneur d’être au service du peuple ne leur traverse même pas la cervelle.

                  • Matlemat Matlemat 13 août 22:20

                    @alinea Hulot a les moyens de vivre confortablement, je pense que d’être ministre ca lui permet d’avoir des relooking payés aux frais de la princesse et les honneurs, sûrement aussi des choses que l’on ignore..


                  • Matlemat Matlemat 13 août 22:23

                    @cassini

                    Vous devriez aussi lire les informations du site Sortirdunucléaire, il se peut que vous appreniez des choses intéressantes...


                  • Croa Croa 13 août 22:59
                    À alinea,
                    Non c’est pire que ça. Quand tu es dans les affaires t’es comme une pute et tu fais ce qu’on te dit de faire sinon c’est fini. Ce n’est pas pour être bien payé qu’il est devenu ministre mais juste pour continuer ses affaires (d’un autre coté c’est un peu la même chose sauf que ce ministère il ne l’a certainement pas demandé.)

                  • Matlemat Matlemat 14 août 16:13

                    @cassini

                    Alors ne venez pas me parler.


                  • velosolex velosolex 13 août 18:36

                    Hulot = gros porc ?....ouai...Ca me rappelle l’affaire Dominique Baudis....

                    Semez le doute et il est restera quelque chose. A qui profite le crime ?.....Je lui reconnais le mérite d’avoir mis un terme à Notre dame des landes....Bien sûr les couleuvres qu’il a du avaler ne sont pas encore protégées. Mais que voulez vous. Un ministre de l’écologie, dans la hiérarchie ministérielle, c’est juste un faire valoir, un punching ball, comme on peut le voir ici ?....
                    Il a eu un mot tout de même sur le montsatan, se félicitant de la nouvelle....Cela a fait la une des médias qui ont oublié du coup ce qu’il y avait derrière. 
                    Les dominos et les bidons vont tomber. Mais comment Bayer à pu acheter cette entreprise de mort ?...Les allemands n’ont plus la main, ou le logiciel truqué. Déjà lors de la coupe du monde ou traditionnellement, ils déroulaient. 
                     Le roundup est tellement puissant que Bayer, avant même d’avoir débouché un bidon, est déjà au plus mal. Au niveau de la bourse, me direz vous. Mais mon bon monsieur, c’est la seule forme de vie pour beaucoup. 

                    • Matlemat Matlemat 13 août 22:47

                      @velosolex

                      Je ne crois pas que Hulot soit pour quelquechose dans l’abandon de l’aéroport de Notre Dame Des Landes, plutôt la résistance des zadistes, d’ailleurs toujours présent sur place, et la cupidité de Vinci qui va gagner plus d’argent sans l’aéroport plutôt qu’avec.


                    • velosolex velosolex 14 août 00:16

                      @Matlemat
                      Vous avez peut être raison. Mais il avait conditionné sous Hollande, son entrée au gouvernement à la condition de l’abandon du projet, ce que hollande a réfusé. 

                      NDdes landes est devenu à force un enjeu considérable, d’une cause connue maintenant du monde entier. Même Vinci a finalement été troublé des conséquences en termes d’images....
                      Bayer a été moins malin en rachetant Montsanto !...A croire que le conseil d’administration était infiltré ou sous influence !

                    • Matlemat Matlemat 14 août 16:16

                      @velosolex

                      Je ne savais pas mais je suis convaincu que l’aéroport n’a pas été abandonné juste pour les beaux yeux ne Nicolas Hulot.


                    • Amusant, hier je regardais une émission d’ARTE : Les vacances de Monsieur HULOT. Quel contraste !!!!


                      • Self con troll Self con troll 14 août 00:39

                        Bon, depuis mon commentaire sous l’autre article, j’ai lu les pages de votre site, et n’ai pas changé d’avis (négatif) sur NH.

                        Le rapprochement avec l’affaire Baudis me parait tiré par les cheveux. A Toulouse, il y avait incontestablement une part de mythomanie chez les accusatrices et de mégalo chez le flic instructeur-accusateur. La vérité ?

                        Vous ne parlez pas de la réaction de Pascale après que l’ebdo ait remis l’affaire sur le tapis (si oui, veuillez m’excuser, j’ai lu un peu vite.) C’est elle qui pourrait apporter des éléments frappants sur la personalité de NH.

                        Il reste l’histoire de la fausse lettre et des maladresses de NH Vous n’avez eu ici que des réactions de gens qui disent que ça n’apporte guère à leur vision de BFM et du pouvoir politique. Qui d’autre ira reprocher à EM de garder un ministre qui ment ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jeanpierreosons

jeanpierreosons
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès