• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Al Houthi fait rimer piraterie maritime avec pratique criminelle

Al Houthi fait rimer piraterie maritime avec pratique criminelle

JPEG

En tant qu’observateurs, nous avons constaté une sorte de silence dans l’attitude de la communauté internationale face aux pratiques des Houthis et aux violations du droit international au Yémen, en raison des divisions internationales et d’un changement accéléré dans la structure des relations internationales.

Mais le fait que cette milice, contre laquelle nous n’avons cessé de mettre en garde, se propage en mer et devienne une menace directe pour la sécurité maritime, nous pousse à tirer la sonnette d’alarme sur le fait que les milices disséminées dans notre région conduisent le monde entier à la catastrophe.

Récemment, les milices Al Houthi ont détenu un navire battant pavillon émirien près du port de Hodeidah, en mer Rouge. Ils ont publié une vidéo du navire afin d’étayer des affirmations qui ne trompent personne. Les preuves présentées par Al Houthi étaient peu fondées.

Le navire, qu’ils se sont empressés de photographier et de présenter à l’opinion publique mondiale pour s’attirer la sympathie, ne transportait que des voitures et des équipements que le porte-parole des Houthis a tenté en vain de faire passer pour du matériel militaire. Sa tentative était aussi pathétique qu’ironique.

Mais ce que l’incident a clairement prouvé, c’est que la milice pratique désormais la piraterie maritime d’une manière qui étend sa menace à la sécurité maritime, après avoir longtemps menacé l’Arabie saoudite avec des missiles qu’elle tire presque toujours sur des villes et des zones stratégiques.

Par cette opération criminelle, Al Houthi veut attirer l’attention du monde sur sa capacité à menacer la sécurité maritime dans le détroit de Bab Al Mandab. Une tentative de marquer de nouveaux points dans la lutte pour le contrôle de l’État yéménite. Mais il y a plus derrière tout cela.

Le déplacement du conflit yéménite vers la mer doit attirer l’attention de la communauté internationale sur cette évolution dangereuse. Les Houthis mettent en œuvre un plan stratégique régional dangereux. Le moment du détournement du navire battant pavillon des EAU est clairement synchronisé avec d’autres mouvements d’escalade d’autres milices en Irak, en Syrie et dans les territoires palestiniens.

Il ne s’agit en aucun cas d’une coïncidence. La coordination de toutes ces milices se fait 24 heures sur 24 et leurs mouvements sont soigneusement calculés, car elles ont toutes le même objectif et reçoivent leurs instructions d’une seule et même source. La sécurité à Bab Al Mandab est menacée depuis des années par la prolifération des bandes de pirates sur les côtes de la Corne de l’Afrique.

Mais l’implication de la milice Al Houthi dans la piraterie et la criminalité maritime ajoute une dimension encore plus sérieuse au défi dans cette région. Compte tenu de l’agenda sectaire de ces milices, elles cherchent à atteindre leurs objectifs en commettant des crimes qui dépassent les objectifs traditionnels de la piraterie maritime ordinaire.

La sécurité des eaux internationales de la mer Rouge et de Bab Al Mandab est clairement menacée par les efforts des milices pour contrôler la navigation maritime. Elle tente de s’imposer comme l’acteur qui fixe les règles de la sécurité maritime dans cette zone stratégique. Le silence sur la récente attaque les incitera à la récidiver dans les jours à venir.

Cela constitue une grave menace pour la sécurité de l’ensemble du commerce mondial. Les Houthis les appellent des opérations qualitatives. En réalité, il s’agit d’attaques visant à attirer l’attention tout en cachant leurs traces afin de renforcer leur position dans le conflit au Yémen.

Depuis des mois, ils mettent en œuvre des plans qui montrent qu’ils veulent profiter de la confusion qui règne dans les relations internationales. En effet, les États-Unis s’occupent de questions et de problèmes qui ne concernent pas le Moyen-Orient.

Il n’est pas dans l’intérêt de la sécurité et de la stabilité mondiales que la communauté internationale reste incapable de trouver une solution politique à la crise au Yémen et de contraindre ces milices voyous à cesser leurs attaques et à se plier aux efforts internationaux. La menace des milices houthies ne peut pas être repoussée par des appels et des demandes internationales.

Même si les États-Unis se trouvent dans une phase de transition, ils sont occupés à soutenir la sécurité et la stabilité dans leurs sphères d’influence traditionnelles. Et la région du Golfe n’intéresse pas seulement les États-Unis en tant que superpuissance, elle est au cœur des intérêts stratégiques de toutes les grandes puissances sans exception.

Ce serait donc une erreur de fermer les yeux sur ce qui se passe dans cette région clé. La Chine, la Russie et les pays de l’UE ne devraient pas considérer les attaques de la milice houthi comme des agressions régionales. Une boule de neige peut en effet rouler et grandir encore, impactant malheureusement les intérêts de tous.


Moyenne des avis sur cet article :  1.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 18 janvier 16:53

    Y aurait il un mandat de l’ONU pour intervention dans un pays souverain ? 

    Si il n’y en a pas ( de mandat de l’ONU ) alors l’Arabie Saoudite et les émirats se retrouvent dans l’illégalité internationale au Yémen.

    C’est d’ailleurs assez drôle cette fois encore que des gardiens de chèvres mettent une raclée aux armées modernes.


    • Gégène Gégène 18 janvier 17:13

       « après avoir longtemps menacé l’Arabie saoudite avec des missiles qu’elle tire presque toujours sur des villes et des zones stratégiques »

      pourtant il y a bien assez de déserts où ça ne gênerait personne, non ?


      • Staniszewski Staniszewski 19 janvier 11:53

        Franchement

        cette fois-ci je vois pas la rime


        • xana 20 janvier 13:30

          Propagande, propagande, propagande...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité