• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Alain Soral s’exprime sur AgoraVox, le Diable et le recul de la « (...)

Alain Soral s’exprime sur AgoraVox, le Diable et le recul de la « dissidence »

Alain Soral a trouvé un moyen simple et rentable de répondre aux questions de ses sympathisants via Soral répond, une émission diffusée sur la radio en ligne d’Égalité & Réconciliation, qui n'est pas sans rappeler le célèbre répondeur de l'émission de Daniel Mermet Là-bas si j'y suis. Le principe : les auditeurs posent leurs questions sur le répondeur d’Alain Soral, qui choisit les meilleures et y répond. Le numéro est surtaxé (0,25 €/min), précise E&R, afin de limiter les insultes et les messages interminables. "Pour ne pas payer trop cher, soyez clairs et concis !", préconise le site. Un conseil que le maître des lieux ne s'applique pas à lui-même, lui qui aime tellement s'écouter parler...

Dans le second épisode de ce RDV privilégié avec le "Maître du Logos", diffusé le 24 octobre 2017, Alain Soral tente d'analyser (à partir de la 22e minute) la baisse de régime de l'auto-proclamée "Dissidence" sur la Toile. Comme à l'accoutumée, l'agitateur professionnel (depuis 1976) se pose en Victime et déploie une rhétorique paranoïaque dont il a le secret. Si ses soutiens en ligne semblent fondre comme neige au soleil, c'est, selon lui, à cause d'un grand complot sioniste... Eh oui, comme le disait le bon Yahia Gouasmi, ancien compagnon de route de Soral et Dieudonné sur la Liste antisioniste aux élections européennes de 2009, "derrière chaque divorce il y a un sioniste"... alors pourquoi pas derrière l'échec politique de l'ancien soutien de Jean-Marie Le PenMarine Le Pen et Florian Philippot.

Je vous laisse lire sa prose, qui gagnerait, certes, à être plus concise et moins répétitive :

"A un moment donné, ça correspond d'ailleurs au moment de la criminalisation de la quenelle par la LICRA, il y a eu à mon avis une prise de conscience du pouvoir et une décision d'investir massivement les blogs et les commentaires, de les investir et de les censurer de manière à faire croire, à la lecture de ces commentaires, que l'idéologie dominante dominait à nouveau et que les choses étaient rentrées dans l'ordre. Je constate une grande différence dans les commentaires auxquels on peut accéder aujourd'hui et ceux qui étaient à la belle époque de la dissidence, avant que le pouvoir ne réagisse. Aujourd'hui ces commentaires sont majoritairement défavorables à la dissidence.

Il est certain pour moi, car j'ai quand même travaillé sur la question, que c'est le fruit d'une manipulation, qui passe par de la censure et du filtrage, c'est-à-dire qu'on ne valide que les commentaires qui vont dans le sens de l'idéologie dominante et du Système, et on censure les autres. On a mis en place des modérateurs qui font vraiment leur boulot. Et aussi, plus grave, des groupes de pression et de puissance, notamment les sionistes, ont créé des groupes d'intervention systématique, et même des centres de formation, on le sait en Israël, on forme des gens à intervenir sur les blogs pour détourner des questions et à contrer l'esprit de la dissidence. (...)

Et donc aujourd'hui il y a un travail du Système sur Internet qui est censé être le lieu de la dissidence, sur les forums, les blogs et les commentaires, pour massivement essayer de contrer les commentaires dissidents, faire croire que les commentaires idéologiques dominants, c'est-à-dire pro-Système et pro-sionistes et pro-américains, et anti-musulmans, sont effectivement la vox populi, ça s'est mis en place. On le voit même sur AgoraVox, qui avant était un truc très dissident et qui est devenu très anti-dissident aujourd'hui.

Donc, là-dessus, ma réponse est claire : le Système et beaucoup le Système de domination sioniste a réagi à la dissidence majoritairement anti-Système et pro-palestinienne qui était majoritaire sur les blogs et les forums et les commentaires, a agi et a réagi en faisant ce qu'ils savent faire, à savoir de la manipulation, et aujourd'hui on peut dire qu'ils ont partiellement repris la main. (...) Le Système de domination américano-sioniste fait le boulot."

A en croire notre auguste devin, des armées de trolls israéliens seraient à l'œuvre partout sur les forums de France et de Navarre, pour écrire des commentaires favorables au "Système de domination sioniste", d'autres petites mains travailleraient sans relâche à censurer les masses laborieuses qui, comme chacun sait, se lèvent le matin la bave aux lèvres en pensant à Israël et à BHL... Autrement dit, dès que Soral est perdant, c'est le fruit d'une horrible manipulation. L'homme ne peut pas concevoir que, s'il recule, c'est que les gens qui ont pu être séduits à un moment donné par son bagout (le bagout du dragueur de rue qui n'hésite pas à aller draguer une femme enceinte dans un parc...) ont fini par ouvrir les yeux sur les impasses de plus en plus flagrantes de sa "pensée". Car, si on résume, quelles sont les positions principales de Soral aujourd'hui ?

Il est un "anti-démocrate assumé", veut le retour d'une monarchie en France et du catholicisme comme religion d'État, il désigne Satan (qu'il assimile aux élites juives) comme son ennemi essentiel, fait la promotion du négationniste Robert Faurisson et appelle à "en finir avec la religion shoatique", estime encore que le réchauffement climatique est une "escroquerie" au service du Nouvel Ordre Mondial ; son bras droit, Vincent Lapierre, dont les reportages sont certes rafraîchissants, affiche toute sa sympathie pour l'Action française, qui veut le retour du roi sur le trône de France. Quant à la "dissidence", elle s'est révélée être un repaire de la plus caricaturale des extrêmes-droites : Pierre Hillard, Marion Sigaut, Jean-Michel Vernochet, Youssef Hindi ont tous rejoint le mouvement Civitas, homophobe, "anti-immigrés et identitaire", dont l'objectif est "l'instauration d'un régime fasciste national-catholique" en France. Le leader de ce mouvement, Alain Escada, qui fait conférence commune avec le patron d'E&R, impute (ô surprise) tous les malheurs du monde aux Juifs. Est-il concevable, pour Alain Soral, que l'on ne veuille pas le suivre sur cette voie, sans que l'on n'ait été manipulé par un "sioniste" ?

Il est d'ailleurs significatif que, sur son répondeur (53e min), Soral reçoive le message d'un homme, dénommé Patrice, commerçant, père de quatre enfants, qui le remercie de lui avoir fait reprendre le chemin de l'Église (ce qui est assez comique, le patron d'E&R étant parfaitement indifférent en matière de religion, quasi athée, comme il le reconnaît lui-même), et qui résume ainsi ce que l'auteur de Comprendre l'Empire lui a précisément fait "comprendre" :

"En cheminant, de sites en sites, je suis tombé sur vous et vous m'avez aidé à comprendre le monde, ce que je pressentais, mais c'était beaucoup plus clair avec vous. (...) Grâce à vous, je suis revenu à Dieu, moi qui étais athée depuis très longtemps (...) et je vous en remercie encore. Cher Monsieur Soral, tout est tellement vérolé, ils ont une telle puissance, ces [BIP !], ou ces sionistes, comme vous voulez, ils ont un tel plan depuis des siècles et des siècles, tout ça est quelque part surhumain, à mon avis ce n'est pas possible qu'il y ait une si grande intelligence, une si grande constance, je pense... qu'il y a Satan derrière, il y a une intelligence supérieure."

Voilà donc l'enseignement que cet homme a tiré de l'écoute d'Alain Soral : les Juifs [BIP !], pardon, les "sionistes" complotent depuis des siècles, et ils sont tellement plus intelligents que nous qu'il doit bien y avoir le Diable derrière eux. Qui aurait pu croire qu'à notre époque, un Français normalement éduqué puisse en revenir à pareilles superstitions ? Ce sont là les fruits (pourris) du travail d'éveil des consciences (LOL...) de la "dissidence".

D'ailleurs, Soral ne contredit pas son interlocuteur, qui aurait pu mal le comprendre. Voici comment il lui répond :

"Par ailleurs, il parle d'une question fondamentale, qui est la question du Diable. Effectivement, je crois que ce que combat le Christ est finalement, essentiellement, le Diable et ses émanations sur Terre. Je crois que là-dessus, qu'on le prenne au sens métaphorique ou littéral, c'est le combat, et le seul combat, et tous les autres sont secondaires, combattre le Mal sur Terre, le Malin, le Diable, et qu'effectivement ce Mal sur Terre est incarné par des hommes qui ont un dessein satanique, une vision satanique, et des moyens sataniques.

Et je crois que lui comme moi, on a parfaitement identifié qui sur Terre faisait le travail de Satan et pour Satan. D'ailleurs, ce sont ces gens qui me persécutent, comme ils ont persécuté le Christ, il suffit de relire les Évangiles ou de voir l'excellent film de Mel Gibson. Donc c'est un combat effectivement éternel, et toujours le même, et je prétends quand même, même si ce n'est pas totalement explicite, et peut-être moins explicite que voudrait ce monsieur, que je le mène exactement comme il l'entend. Voilà, je pense que tout le monde aura bien compris."

En effet, je crois qu'on a tous compris. Et on comprend d'autant mieux lorsque l'on pose par écrit les mots du beau-parleur, qui, mis devant les yeux, perdent tout leur charme et révèlent leur laideur, leur incommensurable idiotie.

Concernant AgoraVox, je n'ai jamais vu que de telles sornettes y aient été surreprésentées. Mais si, comme vous le dites, cher Alain, ces idées y sont en recul, c'est heureux. Vos billevesées n'ont pas détraqué toutes les intelligences. Et si nous y résistons, ce n'est pas parce que Satan ou les sionistes nous ont manipulés, mais parce que nous avons conservé notre capacité de penser, librement, ce qu'ont malheureusement perdu ceux qui sont entrés dans votre secte [BIP !] association, comme ce Patrice, père de famille, dont le témoignage est vraiment à pleurer. Souhaitons-lui de parvenir à reprendre très vite sa liberté intellectuelle, loin de ces histoires de démons qui font peur aux petits enfants...

Pour nourrir sa réflexion, cette petite vidéo de Tepa (Meta TV) sur la différence entre "dissident" et "résistant" : "La dissidence, c'est une oligarchie inversée, c'est une doxa inversée. Ce sont ceux qui n'ont pas pu rentrer dans ce petit monde, cette petite oligarchie, car on ne leur a pas laissé la place" ; ce sont aussi ceux qu'on a écartés du petit monde des médias mainstream et du show biz, dont on a pris la place, et qui tentent sur le Net de retrouver la gloire dont on les a privé (nostalgie du bon vieux temps où l'on passait chez Evelyne Thomas, Ardisson, Mireille Dumas, Dechavanne, Wermus, Patrice Drevet...). Un "résistant", lui, ne squatte pas pendant deux décennies les "médias du Système" (pour parler comme à E&R), il refuse de participer au grand spectacle. Il ne vise ni la gloire, ni le pouvoir ; il cherche, simplement et modestement, loin des sunlight, à vivre libre.


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

200 réactions à cet article    


  • Franck Einstein Franck Einstein 26 octobre 09:32

    Réconciliation du souchien et du colon au nom de quoi ?
     
    De la trouille de la guerre civile ?
    De la bonne jouissance des « sexes décérébrés pousseurs de caddie » (Soral) ?
    De la bonne entente droitdelhommiste entre les hommes, le credo mondialiste ?
    Un resucé marxo patriotard sans vision. Ne tient pas la route face à la pensée libérale
     
     
    Le bobo narcissique à vomir devint junkie à l’élixir de Jouvence,
    L’utérus artificiel repeupla la Sibérie de tant de Roy Batty,
    Et l’Armée Rouge eut allégeance de l’Armée Blanche.
    Ainsi le Hinterland continental du tsar fut bâti,
    L’État total gardien de la nouvelle espèce,
    Eurasia la forteresse.

     


    • Franck Einstein Franck Einstein 26 octobre 09:47

      Rougeyron un beau commentaire sur la nation,
      genre Renan, et la déconstruction, le cas Zemmour, la ligne Soral en fait :
       
      https://www.youtube.com/watch?v=zrXnhJHaQ0E
       
      Mais l’idole est morte. Chant funèbre..
       
      Pierre Ménard, les 4 cavaliers de la déconstruction
      , SUPER !
      Deleuze, Foucault, Bourdieu, Derrida (le trafiquant de drogue préféré de Mitterrand)
       
      https://www.youtube.com/watch?v=agoUU78Q980
       
      Mais la déconstruction est le matérialisme dialectique.
       
      Juvin, transhumanisme
       
      https://www.youtube.com/watch?v=Rf3clg82a_Q
       
      Mais l’’enjeu est La Technique, le vrai champ de bataille idéologique


    • Antoine 26 octobre 09:55

      @Franck Einstein
      Pierre Magnard et non Ménard.


    • sukhr sukhr 26 octobre 10:33

      « La technique est le vrai champs de bataille idéologique » : un énoncé tellement marxiste. 

      Les transhumanistes représentent vraiment l’espoir aux USA. Les GAFA seront peut-être la pierre angulaire de la révolution socialiste. 

    • Franck Einstein Franck Einstein 26 octobre 10:46

      @Antoine
      Oui, le niveau en philo est pas vraiment le même ... smiley
       
      Le concept crée disait Hegel, Soral aime bien les concepts et son site est didactique (K&K Kontre Kulture) fait des vocations nationalistes. Boulot assez incroyable. Il a peut être été traumatisé par le PCF devenu un Parti Crétin à Soros ?
       
      Si la critique de la déconstruction et de l’oligarchie est classique depuis Debord, Baudrillard, Clouscard, Michéa, Latsch et j’en passe, l’alternative n’est pas originale et trop passéiste. C’est pas du marxisme ça (pas de projection dans le futur), ni du fascisme (pas de métaphysique).
       
      Gabriele Adinolfi, un adepte de l’irrationnel suprarationnel :
      http://www.eurhopethinktank.eu/articles


    • sukhr sukhr 26 octobre 10:54

      @Franck Einstein
      On rappel que le Nationalisme est une idéologie créé par l’extrême gauche révolutionnaire au 18ème siècle (opposé au Royalisme), et que l’internationalisme est son aboutissement (opposé à la mondialisation libérale )


      Soral est full marxiste, rien d’étonnant à ce qu’il ramène malgré lui les fachos dans le chemin du progressisme et du matérialisme. 

    • Antoine 26 octobre 10:55

      @Franck Einstein
      En tout cas, j’ai écouté votre Pierre Magnard hier : très bon.
      Merci pour le partage.


    • Pilule Rouge Pilule Rouge 26 octobre 11:25

      @Franck Einstein
      La jalousie est vraiment un vice terrible qui vous fait dire n’importe quoi... et vous en êtes la créature Frankie. Soral vous atomise idéologiquement et intellectuellement, vous le savez parfaitement, ainsi que tous ceux qui essaient de salir son image sans aucun argument valable.

      Vous faites parti des losers, des trolls des no life et des paumés, qui hantent Agora Vox et qui sont incapables de voir le travail incroyable effectué par E&R depuis 10 ans, entre autres, E&R est le premier site de réinformation français, loin devant AGV et encore plus devant les sites pourris de gauches, antifas et anarchistes, que ça plaise ou non.


    • sukhr sukhr 26 octobre 11:38

      @Pilule Rouge
      ce qu’on voit c’est qu’il a soutenu Trump, qui désormais vient de donner les pleins pouvoirs à la GoldmanSachs. Il a soutenu Marine LePen, qui est un parti sioniste, libéral, à la solde des banksters russes.

      Qu’il se ravise, qu’il soutienne la FI, qu’il arrête de nous saouler avec les valeurs sémitiques (christianisme, islam, et autres idéologies au service du dieu israélite), et ensuite on verra.

    • Lugsama Lugsama 26 octobre 12:30

      @sukhr

      Le nationalisme n’est pas une idéologie créé par l’extrème-gauche, et elle est totalement opposé à l’internationalisme par nature.

      L’opposition au royalisme est un raccourcie un peu léger également, en France les premiers sentiment nationaux, bien antérieur au 18e siècle, sont nées de la défense de la monarchie française et le nationalisme français est ensuite le produit direct de la centralisation française par le pouvoir royal.

    • sukhr sukhr 26 octobre 12:34

      @Lugsama

      Le Nationalisme a été créé par l’Extrême Gauche Révolutionnaire pour renverser le Royalisme :http://www.non-fides.fr/?La-revolution-francaise-aux

      L’internationalisme : c’est la libre coopération entre des Nations indépendantes. 

      Le Royaume de France n’était pas une nation : son pouvoir n’était pas centralisé (mais régional), il n’avait pas de drapeau national, pas d’hymne national, ni un peuple uni en une Nation.

      L’Union Européenne actuelle ressemble beaucoup au Royaume de France. 

    • Franck Einstein Franck Einstein 26 octobre 13:35

      @sukhr
      « Le travail rend libre » voulant dire la recherche scientifique change l’homme, (les nazis étaient de grand comiques pour les casseurs de pierres juifs), la division du travail, l’émancipation par l’état, la genèse de l’outil et son interaction avec l’humain (le fétichisme de la marchandise), le risque de l’aliénation par l’outil (Heidegger, la réification), la globalisation nécessaire (le libre échange défendu par Marx), la prolétarisation, et la dialectique sujet objet (le bobo devient un crétin par Nike Iphone) sont déjà dans Hegel, la dialectique du maître et de l’esclave c’est toutes les idéologies qui ont suivi, marxisme, positivisme, fascisme, le nazisme. C’est l’hubris de la raison la conséquence de la formule d’Hegel. (d’où la critique réactionnaire de DeMaistres à Heidegger et de Soral !)
      Mais pour Marx, le communisme pouvait échouer (par une congélation des classes, le consumérisme par ex, donc Marx refusait les revendications de salaire). Pour Hegel, l’Esprit du Monde ne pouvait pas ! (il était sur son bureau)
       
      La mort de la Mort sera-t-elle sur le Marché réservée à une oligarchie dominant des métis Coudenhove, non-peuple de non-nations, où nationalisée par l’État Total...
       
      Remet ton benêt rose frigide de sans culotte du Zimbabwe !
       smiley


    • sukhr sukhr 26 octobre 13:38

      @Franck Einstein

      que des affirmations gratuites.
      Le Communisme de Marx naît en opposition à l’hégélianisme de gauche. 

      Tu devrais demander à Soral : c’est un Marxiste, et visiblement, il t’a converti au Marxisme sans que tu le saches smiley


    • Lugsama Lugsama 26 octobre 13:48

      @sukhr

      C’est faux et grotesque, et le discours ridicule de naissance de la nation française en 1789 ça fait longtemps qu’ils fait rire tout le monde, c’est la monarchie qui a commencé la construction la nation française qui ne s’est pas faite en une révolution évidement, ce n’est même pas un débat, c’est un fait historique incontestable..

      Sinon que viennent faire vos histoire de drapeau et d’hymne ici ?? La France a toujours eu des emblêmes et des hymnes même si non officialisé par des documents. Et je vous assure que l’héraldique c’était autre chose sous l’ancien régime.

      Les armoiries actuel de la France ne sont pas officiel et pourtant on les trouvent sur nos passeports, avion présidentiels..

    • sukhr sukhr 26 octobre 13:51

      @Lugsama
      le Royaume de France n’avait pas de drapeau national, pas d’hymne national, et pas de peuple uni en une nation (mais des peuples opprimés par le roi)


      Le Nationalisme est une idéologie d’extrême gauche, créé pour renverser le Royalisme. Son aboutissement est l’internationalisme. 

    • Cadoudal Cadoudal 26 octobre 13:51

      @sukhr
      Trump est juste un démocrate qui fait le boulot pour lequel il à été élu :

      « Le chef de la protection des frontières indique que l’immigration illégale va atteindre son plus bas niveau depuis 45 ans. »

      http://www.fdesouche.com/898547-limmigration-clandestine-aux-etats-unis-passe-datteindre-2017-plus-bas-niveau-45-ans

      La Cour Suprême confirme la légalité du décret anti-immigration de Trump, désavouant un juge qui l’avait bloqué

      http://www.fdesouche.com/898267-cour-supreme-confirme-legalite-decret-anti-immigration-de-trump-desavoue-juge-lavait-bloque


    • sukhr sukhr 26 octobre 13:56

      @Cadoudal

      Trump a été élu pour donner les pleins pouvoirs à la Goldman Sachs ? 

      Quand Mélenchon explique que la haine de l’immigré est utilisée par l’extrême droite pour mettre au pouvoir les banquiers : Trump en est l’exemple parfait. 

    • Cadoudal Cadoudal 26 octobre 14:03

      @sukhr

      Communistes contre colons illégaux Africains...

      Le suspens est à son comble

      Augmentation des impôts des indigènes ou respect de la loi ?

       http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/montreuil-la-mairie-assignee-en-justice-par-des-squatteurs-25-10-2017-7355175.php


    • sukhr sukhr 26 octobre 14:04

      @Cadoudal

      Trump a été élu pour donner les pleins pouvoirs à la Goldman Sachs ? 
      Quand Mélenchon explique que la haine de l’immigré est utilisée par l’extrême droite pour mettre au pouvoir les banquiers : Trump en est l’exemple parfait. 

    • Yanleroc Yanleroc 26 octobre 14:37

      @Franck Einstein, 


      sur le transhumanisme de Kurzweil décrit par Juvin, 
      on est quand-même plus prés d’ Orwell que la noosphère de Chardin 
      et pas loin du tout du xanmoo (vaste conscience planétaire informatisée donneuse de directives) des lettres Ummites, 
      qui même si leur source est incertaine, n’ en sont pas moins pertinentes !

      Les curieux feraient bien de s’ intéresser à ces lettres et les détracteurs de les prendre un peu plus au sérieux sur de nombreux points, notamment sur le protocole qu’ ils utiliseraient pour prendre le pouvoir de façon visible, au cas ou..
      En bref, les Lettres sont raccord avec la réalité !!

      Le transhumanisme que veut nous vendre Kurzweil est abordé dans des films comme transcendance de W.Pfister avec J.deep, 

      et la Science-fiction qui en est de moins en moins une,
      décrit corollairement la mise à l’ écart, au delà des murs « la Cité » (le Dôme), 
      des dissidents, résistants ou « naturels »,
      qu’ on regardera d’ un œil compatissant
      comme étant les derniers spécimens d’ une espèce en voie de disparition. 

    • Yanleroc Yanleroc 26 octobre 14:45

      XANMMO BAA, vaste réseau d’ ordinateurs en symbiose avec une conscience humanoïde.


    • Lugsama Lugsama 26 octobre 15:35

      @sukhr

      C’est d’une bétise.. et en plus mensonger. La France avaient des drapeaux, des symboles et des hymnes ne vous en déplaise, c’est dans les livres d’histoire et ça n’a rien d’un secret. Le symbôle le plus fort de la monarchie française, présent depuis des siècle, est toujours présent et à même été restauré sur de nombreux blasons comme celui officiel de la ville de Lyon.

      Et c’est la monarchie qui à unit de force les peuples de France, c’est même la base de l’histoire de France.. de même que le nationalisme n’est pas une création d’extrême gauche et est pas essence contraire à l’internationalisme. Répéter des inepties n’en fait pas des vérités.

    • sukhr sukhr 26 octobre 15:39

      @Lugsama
      Tout à fait, le Royaume de France avait plein de banderoles, de chansonettes, et un peuple divisé en ethnies opprimées par le roi.


      La Nation Française a UN drapeau National, UN hymne national, UN peuple uni grâce à la révolution. 



    • Nolats Nolats 26 octobre 15:45

      @sukhr
      la révolution a opposé la « nation » aux roi, mais le terme de nationalisme désigne couramment un sentiment d’attachement exacerbé au pays, qui a été fort à certaines périodes de l’ancien régime, notamment vis à vis de ceux considérés comme ennemis de la France. Idem dans les autres pays et aux autres époques, des monarques, empereurs, tyrans, exaltent le sentiment national, depuis l’aube des civilisations, mais fortement incarné autour de la personne du monarque plutôt que l’entité globale nation/peuple/état.


    • sukhrVert sukhrVert 26 octobre 15:55

      @Nolats
      l’idéologie nationaliste a été créé par l’Extrême Gauche Révolutionnaire au 18ème siècle.


      Pour la droite : c’est le « Patriotisme », créé au 19ème siècle pour s’opposer au suffrage universel (le Patriotisme est l’idéologie selon laquelle seuls les propriétaires devraient avoir le droit de voter, car seuls eux seraient attachés à la Patrie)

    • Lugsama Lugsama 26 octobre 15:57

      @sukhr

      Mais vous êtes d’une idiotie interplanétaire. smiley En plus vous me donnez raison sans le vouloir.

      Déjà la monarchie avait aussi un drapeau, encore faut-il savoir de quoi on parle puisque la monarchie française est apparu de nombreux siècles avant l’éxistence même de notion de drapeau.. et il éxiste toujours en 2017 pleins de drapeaux différend en France. Je suis désolé pour votre peite histoire enchanté mais c’est comme ça que ça c’est passé dans le monde réel.

      Sinon les « ethnies » française ont été réunit par la monarchie, et la République n’a fait qu’hériter de ces conquêtes, même si ça vous fait mal au derrière de l’admettre. Ouvrez donc un livre d’Histoire et trouvez-moi un seul Roi qui les a plus opprimé que la République, elle sont passé ou d’ailleurs vos « ethnies » depuis la république ? C’est ce qu’on appel se tirer une balle dans le pied. On en rigole déjà. Passez donc par le chapitre génocide vendéen.
       

    • Lugsama Lugsama 26 octobre 16:02

      @sukhrVert

      « l’idéologie nationaliste a été créé par l’Extrême Gauche Révolutionnaire au 18ème siècle. »


      FAUX..

      « Pour la droite : c’est le « Patriotisme », créé au 19ème siècle pour s’opposer au suffrage universel (le Patriotisme est l’idéologie selon laquelle seuls les propriétaires devraient avoir le droit de voter, car seuls eux seraient attachés à la Patrie) »

      CLOWN

    • sukhrVert sukhrVert 26 octobre 16:06

      @Lugsama
      « Il n’y avait pas avant la Révolution française de drapeau remplissant en droit et en fait toutes les fonctions du drapeau tricolore, en particulier de représenter à la place du roi la personnalité morale du pays ou de l’État dans son entier. Il n’y avait pas de drapeau sur les bâtiments publics, mais les armoiries de la puissance de tutelle : royale, ducale, comtale, épiscopale, etc. selon le cas. Toutefois, la bannière étant la forme portative des armoiries dont elle reprend les couleurs et les signes, de nombreux drapeaux étaient utilisés dans l’armée et la marine à la place du blason, soit pour symboliser la personnalité morale des régiments ou des navires, soit pour indiquer l’autorité qui les commande. Il en allait de même des livrées et des uniformes. »


      ça c’est ce que raconte votre lien wikipedia hein...
      pas UN drapeau mais NOMBREUX drapeaux SELON LES CAS
      Lé génocide vendéen est un fake, il n’a jamais eu lieu, les universitaires sont très clairs là dessus. 

      On rappelle qu’avant 1789, la majorité des peuples qui composaient le royaume de France ne parlais pas un mot de français


    • Lugsama Lugsama 26 octobre 16:20

      @sukhrVert

      « Lé génocide vendéen est un fake » smiley

      Vous ne comprenez même pas ce que vous lisez, en plus d’être un ignare en Histoire. J’espère pour vous que vous êtes jeune.

    • sukhrVert sukhrVert 26 octobre 16:23

      @Lugsama

      Le Royaume de France n’avait pas un drapeau national, ni un hyme national
      Les ethnies qui composait le Royaume de France ne parlaient pas français.
      Le génocide vendéen est un fake. 
      le Nationalisme a été créé par l’Extrême Gauche au 18ème siècle pour s’opposer au Royalisme
      Le Patriotisme a été créé par la Droite au 19ème siècle pour s’opposer au suffrage universel

      Toute ces affirmations peuvent être vérifiées, y compris par un simple tour sur Wikipedia.
      Et vous : vous êtes royaliste ou pas alors ?


    • Cadoudal Cadoudal 26 octobre 16:29

      @sukhrVert
      « Lé génocide vendéen est un fake, il n’a jamais eu lieu, les universitaires sont très clairs là dessus. »

      Les universitaires de Francfort ?

      Le règne de la minorité ou l’émergence du politiquement correcthttps://www.youtube.com/watch?v=nUmrRfdf50Y&feature=youtu.be

      Tiens, cadeau...

      À travers 700 pages d’une terrible précision, Fanjul, docteur en philologie sémitique, professeur de littérature arabe et ancien directeur du Centre culturel hispanique du Caire, broie la légende d’un multiculturalisme précoce et éclairé. Il défait un mythe qui doit beaucoup au romantisme et à son exotisme de pacotille
      http://www.fdesouche.com/898575-livre-demontre-lislam-eclaire-de-landalousie-medievale-legende


    • sukhrVert sukhrVert 26 octobre 16:34

      @Cadoudal
      oh un documentaire complotiste sans source ! c’est sûr que ça change tout !https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Vend%C3%A9e#Les_adversaires_de_la_th.C3.A8se_du_g.C3.A9nocide

      « À l’opposé, la thèse du « génocide vendéen » a été rejetée par la plus grande partie du monde universitaire, qui la considère comme la manifestation d’un passé qui ne passe pas »

      Allez accepte le Jean-Royaliste : la monarchie, en France, c’est fini. 

    • Lugsama Lugsama 26 octobre 16:38

      @sukhrVert

      Mais pourquoi je serait royaliste ?? 

      « Le génocide vendéen est un fake. »

      :O) :O) :O)

      Le génocide vendén est un fait historique, la seul chose qui est discuté est l’emploi du terme génocide qui est postérieur de toute façon. Allez vous nier que la révolution française est la cause des plus grand massacre et destruction de bien de toute notre histoire ?

      « Le Royaume de France n’avait pas un drapeau national, ni un hyme national » Seulement selon les critères modernes, la France étant bien antérieur à ces notions qui de toute façon n’apporte rien au débat.

      « Les ethnies qui composait le Royaume de France ne parlaient pas français. » Déjà on ne parle pas d’ethnies mais bon.. C’est le royaume qui a fait du français une langue noble et à commencé sa diffusion, vos « ethnies » ont été supprimé par la République au passage.

      Et surtout ça n’a pas empêché les sentiments d’appartenance national bien antérieur, on en parle déjà pendant la guerre de 100 ans, c’est dire..

      « le Nationalisme a été créé par l’Extrême Gauche au 18ème siècle pour s’opposer au Royalisme » 

      FAUX en plus dêtre grotesque

      « Le Patriotisme a été créé par la Droite au 19ème siècle pour s’opposer au suffrage universel »

      Probablement le plus ridicule. On se demande bien comment des « société patriotique » ont pu se constitué au 18e siècle, ils devaient voir le futur smiley

      Vous ne savez même pas ce que sont le nationalisme et le patriotisme, c’est mignon.


    • sukhrVert sukhrVert 26 octobre 16:43

      @Lugsama
      « le génocide vendéen n’est pas un fake, c’est juste que c’était pas un génocide »

      ahahahahah ! smiley

      Le Patriotisme :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Patriotisme#Au_XVIIIe.C2.A0si.C3.A8cle
      créé par les physiocrates qui « considèrent que la patrie et le patrimoine sont joints et que, rejetant les commerçants et les financiers, seuls des propriétaires fonciers ont une patrie et que l’État devrait être gouverné par eux seuls  »

      Bon maintenant ramasse tes dents et va te coucher en PLS. 

    • Lugsama Lugsama 26 octobre 16:47

      @sukhrVert

      Le seul mioche en PLS c’est bien vous. Génocide est terme qui n’éxistait pas, quand on parle du génocide vendéen tout le monde sait de quoi l’on parle. Si vous préférez le terme de guerre de vendée c’est votre problème, cela reste un infâme massacre.

      Le lien confirme bien que ce n’est pas une invention du 19e siècle donc. Je vous laisse allez consulter les pages wikipédia sur le nationalisme et l’Histoire de France. Bon « PLS ».

    • sukhrVert sukhrVert 26 octobre 16:50

      @Lugsama
      ah oui, le terme génocide n’existait pas c’est pour ça que c’est pas un génocide !

       smiley smiley smiley 

      Non, ce n’est pas un génocide car la plupart des massacres rapportés sont complètement fantasmés et n’ont jamais eu lieu. 

      Je vous invite à lire la première ligne du premier paragraphe de l’article « Nationalisme » sur Wikipedia. ça dit exactement ce que je vous disais smiley



    • Lugsama Lugsama 26 octobre 17:06

      @sukhrVert

      Vous lisez avec des ornières alors.. je n’y ai pas vu qu’il s’agissait d’une « création d’extrême gauche », c’est même plutôt présenté comme une notion rapidement récupéré par l’extrême-droite.. la page vous explique aussi que les sentiments d’appartenance remonte même à l’antiquité au passage, elle va encore plus loin que moi qui me limitait à la France.

      Et dire que le nationalisme a pour aboutissement son contraire c’est eux... pariticulier non ?

      « ’internationalisme souhaite la fin des affrontements entre les États et s’oppose au nationalisme et au chauvinisme »

      Concernant le génocide vendéen c’est le terme même de génocide qui est remis en cause, puisque cela impliquerait la volonté de faire disparaitre tous les vendéens. Ce que la révolution avait par ailleurs prévu avec la ville de Lyon..

      Le plus drôle est que toutes les « ethnies » de France ont été génocidé par la République si on s’en tiens à votre définition.. Un nation n’est pas un peuple parlant la même langue, mais vivant sous la même loi.

    • sukhrVert sukhrVert 26 octobre 17:12

      @Lugsama
      oui vous avez raison : ceux qui ont coupé la tête au Roi et mis fin au féodalisme était des conservateurs, rien à voir de prêt ou de loin avec des révolutionnaires smiley


      Le Nationalisme a pour aboutissement la coopération entre les nations, qu’on nomme communément « internationalisme » ça vous étonne ? Après, comme le dit l’article Wikipedia, il y a de nombreuses définition de ’’l’internationalisme". 

      Je ne vois pas le rapport mais puisque vous en parlez : On rappelle que durant les guerres de Religion, les Lyonnais se sont fait massacrés par les troupes royales pour avoir osé se convertir au protestantisme. Pour le coup, on pourrait parler de génocide car il y a eu volonté de tous les tués et de les remplacer par des catholiques. 



    • Lugsama Lugsama 26 octobre 17:21

      @sukhrVert

      La révolution a déclaré « Lyon n’est plus », heureusement ceci n’a pas été suivit d’effet. Reste que question massacre de civil la Révolution n’a rien a envier à personne.

      Les Rois eux-même, à commencer par Philippe le Bel, avait déjà mis fin au féodalisme depuis bien longtemps qui a disparu avec le Moyen-âge..

      Sinon je voit pas bien le rapport avec le régicide et la nation française qui était, au passage, contre ??

      L’internationalisme est le contraire du nationalisme, ça ne se discute pas. Par ailleurs le nationalisme est plutôt une valeur d’extrême droite quans l’internationalisme est deplutôt d’extrême gauche. Allez donc parlez d’internationalisme aux nationalistes et inversement, ça n’a strictement aucuns sens politique.

    • sukhrVert sukhrVert 26 octobre 17:27

      @Lugsama
      Philippe Le Bel avait aboli les privilèges de l’aristocratie et établi l’égalité des citoyens face à la loi ?????

       smiley smiley

      vous vivez dans un mode parallèle.... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Double poing

Double poing
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires