• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Algérie : Pourquoi la révolution du sourire tardera-t-elle encore pour (...)

Algérie : Pourquoi la révolution du sourire tardera-t-elle encore pour aboutir ?

 

   "Il faut aller à l'idéal, dit Jean Jaurès, mais penser le réel."Une révolution réussie, c'est une révolution "mûre" et mûrie par les idées, les initiatives, les projets, les alternatives, le temps. Or, on a l'impression que chez nous, l'élément "sacrifice" est à rayer dans le processus démocratique. Autrement dit, pour certains, sinon la majorité : 2019, c'est le début de la révolution, 2020, c'est la consécration de l'autorité civile, et 2021, c'est le début de l'ère démocratique. Le raccourci est aussi ridicule que le changement paraît presque impossible !

    Même si un miracle tombe sur les Algériens, ils ne réussiront jamais à griller toutes les étapes pour parvenir à leur objectif final : le changement. Mais pourquoi ? Parce qu'il y a des handicaps intérieurs, des forces contraires à la volonté de la majorité, des mentalités encore arriérées qui sont pour le statu quo, des rentiers, pas forcément corrompus, mais "nuisibles" qui sont encore aux postes de responsabilité dans les organismes d'Etat, les administrations publiques, les universités, les consulats, les comités de quartiers, etc. Cela dit, il n'y a pas que le problème du militarisme en Algérie, mais d'autres fléaux peut-être davantage plus graves, comme le régionalisme mental et le tribalisme par exemple. La nouvelle Algérie, c'est un slogan vide, populiste, anti-révolutionnaire même, parce qu'il ne véhicule pas une idée précise sur cette Algérie qu'on veut construire. On aurait pu dire par exemple : "L'Algérie citoyenne", "l'Algérie de la crédibilité", "l'Algérie authentique", "l'Algérie de l'ouverture", etc. Nouvelle Algérie, mais c'est quoi ça ? C'est du n'importe quoi ! Déjà au niveau sémantique, on pèche par défaut, on ne sait pas ce que l'on veut ; on erre dans un chemin sans issue ; on divague. Je vais être plus explicite : lorsqu'on dit de quelqu'un qu'il a acheté une nouvelle voiture, cela ne veut pas dire que cette voiture-là est "neuve", mais c'est une voiture qui peut-être une 405 bâchée ! Nommer dès le départ les choses à leur juste valeur, voilà le grand virage que les Algériens ont raté, à mon sens, dans la "révolution citoyenne" enclenchée depuis le 22 février 2019 !

Kamal Guerroua. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • jacques 17 août 12:05

    L’Algérie ? vous avez un numéro de téléphone ?


    • sylvain sylvain 17 août 15:58

      Nouvelle Algérie, mais c’est quoi ça ?

      C’est comme l’ancienne, mais en nouveau.

      Un peu comme la nouvelle voiture écologique ou les nouvelles mesures sanitaires


      • Docteur Faustroll Lampion 17 août 16:10

        « Si ton ami devient un âne, ne monte pas sur son dos. »

        Proverbe algérien ; Les proverbes et dictons algériens (1868)


        • nemesis 17 août 18:44

          Patience Khouïa :

          L’Histoire de l’Algérie a, au maximum, 190 ans, celle de l’Europe remonte à Julius Caesar voire au delà...

          Les Européens ont profité de la présence romaine. Les Maghrébins de la Mitidja à part les ruines : M’sila, Tipaza etc... je ne vois pas trop.

          Il est probable que la cavalerie des gendres du prophète ont tout balayé, jusqu’à s’installer dans le Royaume d’Andalouss...


          • QAmonBra QAmonBra 19 août 14:05

            Merci @ l’auteur pour le partage.

            « Pourquoi la révolution du sourire tardera-t-elle encore pour aboutir ? »

            Parce que des petits malins veulent s’en servir, pour détruire ce que les corrompus ne sont pas parvenu a faire, avant d’être mis à l’ombre pour des années et, qu’entre deux maux, les algériens choisissent le moindre, car connaissant que trop bien la chanson morbide des années 90, ce qui leur donne une longueur d’avance sur tous les autres peuples en matière de manipulation.

            Par ailleurs, il ne doit pas vous échapper que l’Algérie est particulièrement dans le collimateur des habituels plante-merdes ces derniers temps. . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité