• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Allah o akbar ! » Pourquoi ils nous haïssent, pourquoi ils nous (...)

« Allah o akbar ! » Pourquoi ils nous haïssent, pourquoi ils nous tuent

Il y a deux ans, des mahométans massacraient aveuglément à Paris pour « la grandeur d’allah » (« allah o akbar »). Comment peut-on tuer pour saluer « la grandeur » d’une quelconque entité fantasmée, quelle s’appelle « Dieu », « Yahvé » ou « Allah » ? Ça dépasse l’entendement de toute personne raisonnable.

Mais justement, où est la Raison dans ces idéologies monothéismes ? Et en particulier dans celle qui, actuellement, est la plus mortifère, la doctrine islamique ? Lorsque le recours a la raison est banni, c'est la porte ouverte à la folie pure. Et le salafisme, c'est la suprématie du texte sur la Raison plus la « sacralité »...

 

Les principaux points de cette doctrine islamique entrant en conflit avec les lois de nos démocraties et menaçant directement non seulement nos valeurs mais encore la survie même de toute société « mécréante », les voici :

1 – l’inégalité entre hommes et femmes dans le mariage, l’héritage, le divorce, le témoignage, les sanctions, l’emploi.

2 – l’inégalité entre musulmans et non-musulmans, leur infériorité s’ils sont juifs ou chrétiens ou l’obligation de se convertir à l’islam sous peine de mort s’ils ne sont pas issus de la famille monothéiste abrahamique (les polythéistes, chamanistes, animistes, etc.

3 – l’interdiction de la liberté religieuse, de la liberté de conscience et d’expression, en particulier la liberté de changer de religion (apostasie), puis l’interdiction de tout prosélytisme non musulman, violemment combattu ou puni jusqu’à la peine capitale.

4 – l’interdiction pour les musulmans de vivre en territoire « infidèle » non soumis à la charia et la nécessité de faire sa hijra comme les invite l’état islamique, vers le territoire de l’islam (dar al-islam). L’impératif corrélatif de faire la guerre aux pays non musulmans (dar al-harb). L’exhortation à harceler en permanence (comme durant les actes de piraterie et les razzias ottomanes et arabo-berbères), puis à occuper les pays « infidèles » et à tuer ceux qui ne suivent pas les religions monothéistes.

5 – la justification de l’esclavage, de la capture des ennemis, de la prise d’otage, des prélèvements de butins et pillages des biens des infidèles dans le cadre du djihad ; l’appropriation de leurs femmes et même la fornication légale momentanée avec elles.

6 – les sanctions cruelles et tortures comme la crucifixion ou la lapidation de l’apostat ou de l’adultère ; la mutilation des voleurs ; l’égorgement des ennemis de l’islam sur le chemin du djihad, la flagellation, l’excision des femmes (dans le rite hanbalite-salafiste), etc.

7 – la destruction de tout art, toute oeuvre scientifique ou littéraire non islamique, y compris les statues, peintures, intruments de musique et toute œuvre représentant dieu et mahomet.

8 – l’impératif fait aux musulmans d’interdire ce qui est illicite selon l’islam et d’autoriser ce qui est licite, au non du principe de « supériorité de la Oumma », décrétée par le coran et la charia « meilleure communauté suscitée parmi les hommes (sourate III, 103), ce qui s’apparente à une forme théologique de racisme ou de discrimination envers les non musulmans.

En l’absence de réforme de l’islam, tous ces principes qui sont enseignés d’une manière directe ou indirecte dans la plupart des centres islamiques du monde sunnite, et même en Occident, sont théoriquement applicables en tout temps et en tous lieux, et ils ne sauraient être abrogés puisque tous les imams éclairés, savants et oulémas qui s’y sont employés depuis le X° siècle ont été soit excommuniés, soit menacés, soit emprisonnés, soit assassinés ou condamnés officiellement pour « apostasie ». Cela montre notamment l’intérêt en Europe d’endiguer, par un code clair (« Charte de l’islam »), l’enseignement des principes chariatiques contraire aux règles des sociétés sécularisées.

La charia stipule clairement qu’avec la terre de la mécréance, seules des relations de guerre et de conquête peuvent exister, sauf exceptions rares fondées sur la nécessité (darura). Ainsi l’état islamique ordonne aux musulmans de faire la « hijra » (quitter le territoire « infidèle », eh bien là on est d’accord avec eux !)) et précise qu’ils ne peuvent résider en « territoire infidèle » (dar al harb) que pour y perpétrer des actions djihadistes. Autrement dit des attentats..

Dans le droit islamique, l’altérité religieuse n’est conçue qu’en terme d’inimitié politique et l’Autre est un ennemi politique parce qu’il est un adversaire religieux, le monde non musulman étant appréhendé comme fondamentalement mauvais. C’est sur cette base théocratique légale foncièrement belligène (enseignée aujourd’hui dans les pays sunnites « alliés » de l’Occident, Arabie saoudite, Qatar, Emirats arabes unis, Koweit, Bahrein, etc.) que s’appuient les islamistes les plus fanatiques et les djihadistes.

Voilà des vérités qu’il n’est pas inutile de rappeler en ces périodes de commémoration.

 

Sources :

http://www.editionsdutoucan.fr/livres/essais/vrais-ennemis-loccident#. WglbYYWksy4

https://www.yabiladi.com/forum/salafisme-c-est-suprematie-texte-raison-80-2290104.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.96/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • cétacose2 13 novembre 2017 17:44

    Que l’on veuille ou non cette religion basée sur la hargne et la colère est le choléra des esprits faibles . A quand un vaccin «  anticolérique  »  ?


    • astus astus 13 novembre 2017 18:40

      @ysengrin


      Tiens encore un troll ignare, mais c’est un pléonasme, qui n’a toujours pas compris que l’idéologie Wahhabite qui alimente ces fous de dieu date du 18 ème siècle, et qu’elle est donc très antérieure au colonialisme occidental, ou aux conflits en Syrie et ailleurs. Quant aux guerres entre sunnites et chiites pour le pouvoir elles ont commencé à la mort de Mahomet et n’ont jamais cessé depuis. D’ailleurs les attentats font heureusement beaucoup plus de dégâts chez eux que chez nous. Quant au déclin de cette secte il était patent dès le 14 ème siècle. En fait cette croyance est en retard sur tout et ceux qui défendent aujourd’hui ses excès criminels au nom d’une idéologie victimaire ou des prétendus droits de l’homme sont les nouveaux collabos de notre époque.

    • popov 14 novembre 2017 02:01

      @ysengrin

      Qu’est-ce que les mahométans feraient sans Israël ?

      Qui pourraient-ils rendre coupables de l’ignorance crasse et de la médiocrité dans laquelle ils croupissent depuis des siècles tout en observant avec envie et impuissance haineuse les pays qui se débrouillent mieux qu’eux ?


    • Le Panda Le Panda 13 novembre 2017 18:24

      @Victor Ayoli

      Il y a deux ans, des mahométans massacraient aveuglément à Paris pour « la grandeur d’allah » (« allah o akbar »). Comment peut-on tuer pour saluer « la grandeur » d’une quelconque entité fantasmée, quelle s’appelle « Dieu », « Yahvé » ou « Allah » ? Ça dépasse l’entendement de toute personne raisonnable.

      L’introduction résume l’ensemble de l’article que j’étais déjà aller lire. A ne pas en douter il méritait complétement sa publication.

      Bonne soirée Cdt


      • Antoine 13 novembre 2017 19:17

        @Le Panda
        pour ceux qui croient dans les mensonges de l’état.


      • Le Panda Le Panda 13 novembre 2017 20:38

        @Antoine
        Bonsoir

        pour ceux qui croient dans les mensonges de l’état.

        Il faudrait que je comprenne pour vous répondre, car que vous le vouliez ou pas vous faites partie intégrale de l’Etat Car les élus sont de notre faits et des décisions de chacun quel que soit le pays ou il vive.


      • Antoine 13 novembre 2017 21:18

        @Le Panda
        Non. L’état est une structure politique.
        Ici il s’agit d’un terme générique pour désigner l’Otan, les services secrets et le Mossad.
        Soutenus par la presse aux ordres.


      • Le Panda Le Panda 14 novembre 2017 08:54

        @Antoine
        Bonjour

        Voici où nous ne nous sommes pas compris ici  

        « Le Citoyen est Souverain, pas l’État »

      • Trelawney Trelawney 14 novembre 2017 17:13

        @Antoine
        Ici il s’agit d’un terme générique pour désigner l’Otan, les services secrets et le Mossad.

        A part la Turquie qui est une dictature, les services secrets des pays de l’Otan qui sont tous des démocraties sont mis en place par les gens qui élisent leurs représentant. Autrement dit vous et moi. Si (je dis bien si car cette élucubration est très loin d’être confirmé) ce sont eux qui commanditent ces attentats, c’est donc vous aussi qui êtes responsable des gens que vous avez mis à la tête du pays.
        C’est quand même un peu simpliste de toujours se victimiser en accusant l’autre.
        Maintenant vous allez ma parler de l’Irak, la Syrie et la Lybie. Et que c’est parce qu’on les a bombardé que l’on subit des attentats sur le sol français. A cela je vous répondrez deux choses :
        1 Faut savoir ce que vous voulez c’est l’Otan ou les arabes de Lybie ou de Syrie qui massacrent.
        2 Vous pensez que la Syrie et la Lybie ont attendu d’être bombardé pour commettre des attentats sur le sol français ou ailleurs. Il ne faut pas oublier Lockerbie et le DC10 d’UTA, la rue de Rennes et Drakkar au Liban.

        Entrez vous ça dans le crâne et ensuite vous aurait l’impression d’être plus intelligent. Les abrutis qui se font sauter dans des attentats suicide le font pour et uniquement pour Allah. Ceux qui les commanditent au sein de Daesh ou Al Quaida le font pour et uniquement pour le fric. C’est une sorte de racket à l’échelle de la planète.

        Le musulman est écartelé entre suivre sa religion et tous les excès qu’elle comporte ou dénoncer les terroristes pour ne pas abandonner son mode de vie occidental. C’est pour cela que nombre d’entre eux préfère la neutralité, mais il faudra qu’ils fassent un choix sinon d’autres le feront à leur place
        J’espère qu’à la longue il finira par comprendre que sa religion comme toutes les religions monothéiste est une vaste connerie qu’il vaut mieux abandonner.

      • Antoine 14 novembre 2017 19:24

        @Le Panda
        C’est un débat qui serait intéressant à mener mais qui nous éloigne de notre question.


      • Antoine 14 novembre 2017 19:26

        @Trelawney
        C’est quand même un peu simpliste de toujours se victimiser en accusant l’autre.
         
        Je ne vois pas où je me victimise.
        Pour moi, je suis dans le simple constat : la participation de l’Otan et du Mossad dans les attentats qui ont eut lieu en France ne font pour moi pas l’ombre d’un doute.
        Pas plus que 2+2=4


      • genrehumain 13 novembre 2017 18:58

        Si il est vrai que beaucoup de crimes ont été commis au nom de Dieu, il s’avère malheureusement que les plus grands sont à imputés aux nationalismes,racismes et autres préjugés. Les deux grandes guerres mondiales avec leurs cortèges d’atrocités sont là pour l’illustrer, et combien d’enfants, de mères et de jeunes adultes par millions ont été décimés aux noms de ces nouvelles idoles. Ce sont nos préjugés qu’ils faut éradicter .
        Ne nous lamentons pas sur le passé, qui n’a jamais été heureux sinon que dans nos fantasmes car jusqu’a aujourd’hui le monde nous montre chaque jours des femmes des enfants, des vieillards victimes et fuyant des guerres qu’ ont leurs a imposés aux noms de nos désirs, intérêts et préjugés .


        Notre défi actuel est de passer rapidement d’un monde divisé en un monde Uni. Prenons enfin conscience de ce changement de Paradigme.

        Les deux guerres mondiales, fruits atroces de ce nationalisme désuet du temps où les hommes de cette planète se vivaient encore comme des entités autonomes sans liens réels avec leurs semblables, devraient nous enseigner le dérisoire de ses pensées de replis sur soi et leurs dangers. 

        1. La crise majeure du politique que nous vivons et l’accès de nouveau au plus haut poste de responsabilité, de dirigeants populistes et souverainistes qui ont entre leurs mains des armes d’une puissance de destructions sans pareils, qui elles ne tiendront pas compte des frontières et des espaces, nous appelle à ouvrir les yeux et à réagir rapidement , afin de mettre en place sur notre petite planète, la gouvernance dont à besoin un monde interdépendant et solidaire .

         Cette citation d’un grand penseur de notre époque prend dés lors toute son actualité.

        1.  »L’unification de l’humanité tout entière est le signe du stade qu’approche à présent la société humaine. L’unité de la famille, celle de la tribu, de la cité, de la nation ont été successivement tentées et pleinement établies. L’unité du monde est maintenant le but que s’efforce d’atteindre une humanité harassée. L’édification des nations a pris fin. L’anarchie inhérente à la souveraineté de l’Etat va vers son point culminant. Un monde qui progresse vers sa maturité doit abandonner ce fétiche, il doit reconnaître l’unité et la totalité organique des relations humaines, et établir une fois pour toutes le mécanisme qui incarne le mieux ce principe fondamental de son existence.

        2.  ( Appel aux Nations, Shoghi Effendi, )

        3. C’est vers cette Unité que nous devons diriger nos vies et nos efforts, si nous voulons abroger les soufrances et les maux qui assaillent l’humanité, unité revendiquée haut et fort par des grandes figures de ce siècle.

        4. “La terre n’est qu’un seul pays et tous les hommes en sont les citoyens.”

          Baha’ullah


        5. “ Le droit même de vivre ne nous est donné que si nous remplissons notre devoir de citoyen du monde.”

          Mahatma Gandhi


        6. Un monde uni ou le néant. “

          Albert Einstein


        7. “ La terre est ma patrie et l’humanité ma famille.

          Khalil Gibran


        8. Pour terminer, un petit clin d’œil aux événements d’Espagne avec la citation de l’un de leur plus grand poète et dramaturge.

          “ je chante l’Espagne et je la sens jusqu’à la moelle,
           mais je suis d’abord citoyen du monde et frère de tous.”

          Federico Garcia Lorca


        • Antoine 13 novembre 2017 19:24

          Peut-être qu’il faudrait arrêter de détruire leurs pays ?


          • Antoine 13 novembre 2017 19:38

            @Syracuse
            Et puis la roue tourne.
            Vous verrez.


          • Antoine 13 novembre 2017 19:55

            @Syracuse
            Mort de rire.
            Le progrès technologique est en train de détruire la planète et le gars il fait le fier.
            Mais il ira pas loin.


          • Trelawney Trelawney 14 novembre 2017 17:19

            @Antoine
            Le progrès technologique est en train de détruire la planète 

            Faut pas se sentir si présomptueux, la planète survivra à l’humanité. Maintenant si le mode de vie des humains conduit à sa destruction, dites mois comment faut-il s’y prendre pour éviter cela ? je suis à l’écoute. 
            Parce que derrière un ordinateur qui consomme de l’électricité, bien à l’abri dans nos maisons chauffées, ne souffrant pas de la famine parce que Mosanto, Nestlé et Danone sont là pour nous nourrir, on peut aussi faire le fier à bras. mais ça n’ira pas loin non plus

          • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 novembre 2017 18:20

            @Trelawney

            Bonjour Trelawney

            Je ne sais si Antoine vous répondra mais moi je réponds que la solution est forcément socialiste, ce qui ne signifie pas qu’elle est facile à mettre en oeuvre. La fausse Gauche et la vraie Droite, d’accord pour servir l’économisme, la philosophie dominante, hégémonique, de notre temps l’ont au contraire rendue extrêmement difficile

            Un texte publié sur Agoravox il y a 3 ans et demi :

            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pour-le-socialisme-150555


          • Antoine 14 novembre 2017 18:33

            @Trelawney
            Moi je crois à ce que les croyants nomment l’apocalypse ou la fin des temps.
            C’est à dire qu’il n’y a pour moi aucune solution que de contempler la destruction allant à son terme, seule une humanité réduite survivra et partira sur d’autres bases.


          • Jean Keim Jean Keim 13 novembre 2017 19:26

            Pour espérer venir à bout des tares de notre civilisation, il faut poser une bonne question : quel est le point délétère commun à chaque être humain qu’il soit vêtu d’un costume cravate dans une grande ville occidentale ou d’un simple pagne végétal au fin fond d’une jungle équatoriale, ce point commun c’est en fait un processus itératif et récurrent que nous appelons penser, et que pensons-nous... et bien notre pensée restitue ce qu’elle connaît, notamment nos croyances, nos certitudes, et si notre interlocuteur ne les partage pas, ce sera un duel plus ou moins virulent d’une pensée contre une autre pensée, savoir contre savoir, conviction contre conviction, et à moins de percevoir l’insanité, l’inanité, l’absence complète d’intelligence de ce comportement, il n’y a aucun espoir d’arriver à un changement profond de notre conscience.


            • Le Panda Le Panda 13 novembre 2017 20:43

              @Jean Keim
              bonsoir

              Un commentaire plein de bon sens entre la fuite et l’arrivée qui démontre que sur le site à priori ne subsistent pas uniquement que l’ignorance qui fait franchir les barrières de la violence, qui se résume par le fait simplement de savoir vivre à copté des autres à la condition expresse d’admettre que le droit aux différences font partie intégrante de l’humanité.


            • Christian Labrune Christian Labrune 14 novembre 2017 14:18

              notre pensée restitue ce qu’elle connaît, notamment nos croyances, nos certitudes, et si notre interlocuteur ne les partage pas, ce sera un duel plus ou moins virulent d’une pensée contre une autre pensée, savoir contre savoir, conviction contre conviction
              ============================================
              @Jean Keim

              Et alors ? la philosophie, depuis les présocratiques, c’est la foire d’empoigne des idées, et rien n’est plus plaisant à lire que les dialogues platoniciens où personne n’est d’accord avec personne mais où personne ne laisse sa peau à l’issue des débats.

              Le problème surgit quand, à la place d’un argument rationnel, on sort le couteau ou la kalachnikov. On n’aurait rien contre les islamistes et leurs infâmes collabos sur ce site et ailleurs si ces pousse-au-crime qui se contentent, par peur des conséquences pour leur pomme, de reproduire la plus imbécile des propagandes, s’ils n’étaient pas en état de savoir que, ce faisant, ils induiront des têtes faibles à « argumenter » sur la voie publique avec des armes réelles bien plus létales que leurs messages ordinaires débordant surtout d’incurable connerie.


            • Jean Keim Jean Keim 14 novembre 2017 20:36

              @Christian Labrune
              La pensée est enclose dans son contenu, à chacun de le percevoir et d’en tirer les conséquence, notamment nos actes ne sont le plus souvent que des réactions, ils sont toujours des réactions quand la pensée nous dicte quoi faire.


            • Christian Labrune Christian Labrune 14 novembre 2017 23:36

              La pensée est enclose dans son contenu, à chacun de le percevoir et d’en tirer les conséquence, notamment nos actes ne sont le plus souvent que des réactions, ils sont toujours des réactions quand la pensée nous dicte quoi faire.
              =======================================

              @Jean Keim

              Ce que vous me répondez n’a absolument aucun sens.

              Je défie quiconque de m’expliquer ce que serait « une pensée enclose dans son contenu ».

              Quand un acte n’est « qu’une réaction » et quand la dite « réaction » consiste à planter un couteau dans le lard du premier passant ou à appuyer sur la détente d’une kalachnikov, je me fous totalement de savoir ce qui a pu déterminer une « réaction » totalement inadmissible et criminelle, qu’il convient donc de prévenir et d’empêcher par tous les moyens.


            • Jean Keim Jean Keim 15 novembre 2017 08:54

              @Christian Labrune
              Et pourtant quand vous écrivez : « Quand un acte ... par tous les moyens. » vous décrivez très bien ce qu’est le processus de la pensée.

              La pensée ne peut exprimer que ce qu’elle connaît, elle est bien enfermée dans son espace, c’est un fait mais bien évidemment il y a des pensées plus fréquentables que d’autres.

            • Jonas 13 novembre 2017 21:39

              "ll y a deux ans, des mahométans massacraient aveuglément à Paris pour « la grandeur d’allah » (« allah o akbar »). Comment peut-on tuer pour saluer « la grandeur » d’une quelconque entité fantasmée, quelle s’appelle « Dieu », « Yahvé » ou « Allah » ? Ça dépasse l’entendement de toute personne raisonnable.« 

              Vous raisonnez comme un occidental, la doctrine islamique est tout à fait cohérente.
              Dans l’Islam, tout ce qui n’est pas islamique est impur, une saleté, haram, illicite, vous n’avez donc pas le droit à l’existence, car vous souillez la planète, et vous la mettez en danger.
              Il faut donc vous exterminer.
              Dans sa grande miséricorde, Allah accorde cependant un sauf-conduit aux chrétiens et aux juifs , nommés »gens du livre« , uniquement eux, les boudhistes, athées et autres taoïstes doivent mourir, s’il s’acquittent d’un impôt, une taxe ( »capitation« dans les traductions du Coran, »jazya" en phonétique arabe), ils peuvent alors être tolérés dans le monde musulman mais sous des conditions très restrictives.


              • leypanou 14 novembre 2017 10:05

                @Jonas
                Dans l’Islam, tout ce qui n’est pas islamique est impur, une saleté, haram, illicite : au lieu de vous fixer sur l’Islam, apprenez un peu mieux la religion juive, vous serez étonné (et les auteurs ne manquent pas pour qui veut savoir).


              • Christian Labrune Christian Labrune 14 novembre 2017 14:25

                au lieu de vous fixer sur l’Islam, apprenez un peu mieux la religion juive
                =====================================
                @leypanou
                Combien d’attentats commis par des juifs intégristes en France, non pas depuis cinq ans, mais depuis des siècles ?

                Et combien de Juifs massacrés depuis un an par les tueurs « palestiniens » -donc musulmans - téléguidés par les ordures islamo-nazies du Hamas voire stipendiés par l’Autorité palestinienne ?

                De tels propos, d’un antisémitisme crapuleux, ne méritent que le mépris.


              • leypanou 14 novembre 2017 16:05

                @Christian Labrune
                Combien d’attentats commis par des juifs intégristes en France, non pas depuis cinq ans, mais depuis des siècles ?...
                De tels propos, d’un antisémitisme crapuleux, ne méritent que le mépris. : qui a écrit que des juifs intégristes ont commis des attentats ? Votre extrapolation vous rend ridicule et vous ne vous en rendez même pas compte.


              • Trelawney Trelawney 14 novembre 2017 17:25

                @leypanou
                Je reformule pour Christian Labrune.

                Puis qu’aucun « juif intégriste » n’a commis d’attentat, combien de « juif tout cour » ont commis des attentats en France ?
                Parce qu’il me semble que ce que vous écrivez est quand même assez tordu et vous aussi vous ne vous en rendez même pas compte.


              • Christian Labrune Christian Labrune 14 novembre 2017 19:01

                 au lieu de vous fixer sur l’Islam, apprenez un peu mieux la religion juive, vous serez étonné
                =========================================
                @Trelawney

                Ca veut dire quoi, la phrase que j’ai recopiée en haut de cette intervention, sinon que le judaïsme ne le cèderait en rien à l’islam dans l’ordre de la violence ? Pourquoi ne pas dire la même chose du christianisme qui, malgré le message de paix des Evangiles, aura commis bien des horreurs (pensons à la Saint-Barthélémy de 1572) bien pires que les conflits et les guerres ont il est fait état dans la bible hébraïque composée huit siècles... avant notre ère !

                Nous ne sommes plus à la fin du moyen-âge, encore moins dans les temps bibliques. Le judaïsme en France n’a jamais tué personne et le christianisme se tient tranquille depuis trois siècles. Toute comparaison avec le spectacle que nous donne depuis cinq ans le terrorisme islamique est donc particulièrement incongrue et choquante.

                J’ajouterai que si les musulmans en France se comportaient comme il y a quarante ans, c’est-à-dire paisiblement, sans emmerder le monde avec leur religion, sans transformer les femmes en drapeaux jihadistes, on ne songerait pas même à leur reprocher les conquêtes coloniales de l’islam dès la fin du premier millénaire, des siècles d’esclavage en Afrique et un Coran dont ils ne paraîtraient plus tenir compte. Aucun immigré musulman, il y a quarante ans, n’aurait évidemment songé à prendre au sérieux le cinquième verset de la sourate IX qui prescrit de massacrer les koufar. Ce n’est plus vrai aujourd’hui. N’oubliez pas qu’après les attentats à Charlie Hebdo, partout dans le monde musulman, on a fêté ça, et même en France dans certaines banlieues.

                Quand on sait où est l’ennemi, disait Sun Tzu, le grand stratège de l’époque des Royaumes combattants, on pourra gagner la guerre. Si on ne sait pas l’identifier, on les perdra toutes. Comme collabo de l’islam massacreur qui ne sait même pas ce qui l’attendrait si ses faux alliés l’emportaient, vous êtes dans ce dernier cas.


              • leypanou 15 novembre 2017 14:08

                @Trelawney @Christian Labrune
                Ce que j’ai écrit veut tout simplement dire que la Torah -ainsi que la Bible- ne contient pas que des professions d’amour du prochain à moins que vous ne puissiez dire le contraire.

                Si vous n’avez pas compris çà, je ne peux pas grand-chose pour vous.


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 novembre 2017 15:29

                @leypanou

                La Torah contient en effet, déjà, les appels à exterminer les cananéens, appels qui seront précisés dans le Livre de Josué. Il s’agissait d’exterminer une population d’il y a 3300 ans (mais on peut les interpréter comme s’appliquant encore il y a 2500 ans).

                Le croyant juif Jésus de Nazareth, sans rejeter explicitement le pire de l’Ancien Testament (AT), se donne mission de convaincre ses coreligionnaires que leur Dieu n’appelle qu’à l’amour universel. C’était il y a 2000 ans.

                Six siècles plus tard, le prophète Mohamed justifie les appels meurtriers du Dieu de l’AT mais prècise que ce Dieu n’était pas le bon, le « seul vrai Dieu » étant Allah, le Dieu de la religion qu’il crée, l’islam. Ce « seul vrai Dieu » commande lui aussi de tuer mais, précise Mohamed, ses appels meurtriers resteront valables tant que tous les peuples de la terre ne se seront pas convertis à l’islam.

                Une simple petite nuance dans la conception de la "juste violence de Dieu" dans les trois monothéismes ? Et un même impact sur le société présente ?


              • rogal 13 novembre 2017 22:16

                Té, Victor, voilà que tu te mets à parler comme un savant ! Même ton assent en est changé.


                • BA 13 novembre 2017 23:17

                  « Pourquoi nous vous haïssons, pourquoi nous vous combattons. »

                  Cette exportation du « djihad défensif » vers l’Occident sert aujourd’hui d’alibi à un « djihad offensif » qui ne dit pas son nom, l’objectif affiché de protection de l’islam devant, à terme, mener à sa propagation. Ce glissement a été formalisé par l’EI dans un article intitulé « Pourquoi nous vous haïssons, pourquoi nous vous combattons », publié par l’organe de propagande Dabiq, en juillet 2016.

                  L’article développe son titre en six points. Les trois premiers ont trait à la nature de l’Occident : « Nous vous haïssons, d’abord et avant tout parce que vous êtes des mécréants » ;

                  « Nous vous haïssons parce que vous vivez dans des sociétés libérales et sécularisées qui autorisent ce qu’Allah a interdit » ;

                  « Pour ce qui concerne la frange athée, nous vous haïssons et vous faisons la guerre parce que vous ne croyez pas en l’existence de notre Seigneur ».

                  Les trois points suivants font référence aux actions prêtées à l’Occident : les « crimes contre l’islam », les « crimes contre les musulmans » et « l’invasion » des terres musulmanes.

                  La liste se conclut sur cette clarification :

                  « Ce qu’il est important de comprendre ici, c’est que même si certains assurent que votre politique extérieure est à l’origine de notre haine, cette cause est secondaire, raison pour laquelle nous ne l’exposons qu’en fin de liste. En réalité, même si vous cessez de nous bombarder, de nous emprisonner, de nous torturer, de nous diffamer, de prendre nos terres, nous continuerons à vous détester parce que la cause principale de cette haine ne cessera pas tant que vous n’aurez pas embrassé l’islam. »

                  http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/06/07/dans-la-tete-des-kamikazes_5139774_3224.html


                  • Christian Labrune Christian Labrune 14 novembre 2017 14:47

                    « Ce qu’il est important de comprendre ici, c’est que même si certains assurent que votre politique extérieure est à l’origine de notre haine, cette cause est secondaire, raison pour laquelle nous ne l’exposons qu’en fin de liste. En réalité, même si vous cessez de nous bombarder, de nous emprisonner, de nous torturer, de nous diffamer, de prendre nos terres, nous continuerons à vous détester parce que la cause principale de cette haine ne cessera pas tant que vous n’aurez pas embrassé l’islam. »
                    ...................................................................... .......
                    @BA
                    Excellente précision, que j’ai pris soin de recopier parce qu’on ne la lira jamais assez.
                    Le colonialisme musulman est bien plus ancien que le colonialisme européen, il aura été infiniment plus féroce et il aura duré beaucoup plus longtemps : un millénaire. Au XIe siècle, l’islam s’étendait déjà de l’Espagne aux rives de l’Indus.

                    Ce ne sont pas les errements de l’Amérique dans ses guerres contre l’Irak qui sont à l’origine du djihadisme. Le fondateur de l’islam le plus obscurantiste est mort en 1792. Il avait été le contemporain de Louis XV et de Louis XVI et, sinistre ironie de l’histoire, le contemporain de nos philosophes des Lumières.

                    La doctrine dont se justifiait le Califat provient des théories de Hassan el-Banna, fondateur des Frères musulmans dans l’Egypte de 1928. Elle avait encore été radicalisée par Qutb, si dangereux aux yeux de Nasser lui-même qu’il avait préféré le faire pendre dans sa prison en 1966.

                    Qutb considère (voir les travaux de Gilles Kepel) qu’il faut faire disparaître tout ce qui rappellerait la Jahilyia, c’est-à-dire tout ce qui procèderait d’un monde antérieur à la révélation du Chamelier de La Mecque. C’est au nom de ce principe qu’ont été détruits les grands bouddhas de Bamiyan, les mausolées de Tombouctou, les ruines de Ninive et de Palmyre.

                    C’est aussi au nom de ce principe qu’on été massacrés les spectateurs au concert du Bataclan. l’imam de Brest l’a rappelé opportunément : ceux qui écoutent de la musique seront changés en singes ou en porcs. Pas de musique, donc, et pas d’alcool, pas de mélange des sexes non plus aux terrasses : tout cela est haram. Les attablés du Petit Cambodge et de La bonne bière, dans cette perspective, méritaient la mort et rien d’autre.

                    Les connards qui, à l’imitation de ceux de Mediapart, caressent le fanatisme musulman dans le sens du poil se font de douces illusions : s’ils ne se convertissent pas rapidement, il y passeront comme les autres. Cela dit, j’ai tout lieu de penser que le totalitarisme islamique n’en a plus pour très longtemps, et ses dernières convulsions sont celle de l’agonie.


                  • Olivier 14 novembre 2017 10:10

                    Voilà qui est clairement dit et cela correspond à la réalité. 


                    Mais le vrai problème est ailleurs : c’est la complicité active de nos élites avec l’Islam qui est la véritable cause des attentats que nous avons subi. L’Islam est resté le même depuis le VIIème siècle et ne changera jamais ; ce n’est donc pas une nouveauté et on sait à quoi s’en tenir sur son essence violente et son intolérance meurtrière. 

                    Mais l’Islam n’est un problème que par la folle et criminelle politique de l’immigration que les élites du mondialisme ont décidé. C’est la politique du « grand remplacement » qui est mise en oeuvre par des gens comme Merkel ou Macron, dont les visées sont clairement génocidaires à terme pour les populations « de souche ». 

                    Le terrorisme islamique est une conséquence meurtrière de cette politique et que nos politiciens ont accepté délibérément. On a vu Macron hier faire sa petite comédie de la contrition pour les victimes du Bataclan ; on ne l’a pas vu se repentir d’approuver une politique d’immigration qui a amené ces terroristes en France. Bien au contraire il va l’intensifier, avec combien de morts à la clé ?

                    • Christian Labrune Christian Labrune 14 novembre 2017 14:56

                      On a vu Macron hier faire sa petite comédie de la contrition pour les victimes du Bataclan ; on ne l’a pas vu se repentir d’approuver une politique d’immigration qui a amené ces terroristes en France.
                      ...................................................................... ..................
                      @Olivier
                      Tout à fait d’accord. L’état d’urgence a pris fin, les trop rares mosquées salafistes qui avaient été fermées vont rouvrir, et on se prépare à accueillir avec leurs petites familles des assassins du Califat. Difficile d’être plus con !

                      Les services d’aide aux victimes du Bataclan, semble-t-il, ont cessé de fonctionner dès l’élection de Macron. Les mines attristées de ce Tartuffe, et ses manières de tripoter les endeuillés, avaient quelque chose de particulièrement répugnant.


                    • microf 14 novembre 2017 10:38

                      A l´auteur et á tous.

                      Un extrait de l’homélie du Père Boulad qui tire la sonnette d’alarme. La parole écrite des évangiles et de l’apocalypse se réalise. L’humanité est entrée dans les jours de Noé....

                      Ecoutons le Père Boulad :

                      "Il y a dans les lectures d’aujourd’hui, une colère... une colère contre le Mal qui ravage le monde. Et cette colère est la mienne.

                      « L »Occident a du sang sur les mains. L’Occident a du sang sur les mains. L’Occident s’est trahi, vendu, sali, pour de l’Argent, du Pétrole, du Gaz, des Dollars, des Euros. Cette situation au Proche-Orient, depuis déjà bientôt trente ans, avec l’anéantissement de l’Irak, avec UN MILLION DE MORTS. Cette guerre en Syrie, actuellement, avec PLUS DE 100 000 morts. Et la Libye, 80 000 morts. Et le Soudan, 2 MILLIONS DE MORTS. Et ce que nous connaissons ici en Egypte, et ce que nous vivons... et les videos que nous recevons... on voit des gens qu’on égorge, des enfants brûlés, sacrifiés... CA ME MET EN COLERE.. CA ME FAIT PLEURER... Non ! Non ! Il faut avoir le courage de dire NON ! De protester. De taper sur la table. De descendre dans la rue, comme l’ont fait les Egyptiens.
                      "Mais malheureusement, toutes ces atrocités sont l’oeuvre du PACTE ATLANTIQUE... Amérique... France... Angleterre, en particulier. Pourquoi ? Pour de l’Argent, du gaz naturel, du pétrole, des dollars, des euros... MAUDIT SOIT L’ARGENT ! MAUDIT SOIT LE PETROLE ! Un bébé, un enfant, frais comme une rose, frais comme une fleur, écrasé, massacré, défiguré. Et des familles entières sur les routes. Plusieurs centaines de milliers de Syriens en Egypte, un million de Syriens au Liban, des centaines de milliers vers l’Irak, vers la Turquie, et plusieurs millions qui demandent à entrer en Suède. Une Syrie écrasée.
                      "L’Occident a perdu son Âme. Il l’a vendue au diable, sacrifiée à ces Mammons qui s’appellent l’Argent, le Pouvoir, la Puissance, la Cupidité... et j’ajoute... quand une Civilisation perd son Âme, elle n’a plus qu’à disparaître, qu’à s’éteindre, qu’à s’écrouler... et c’est ce qui se passe sous nos yeux. Un Français me disait, d’un air désabusé, LA FRANCE EST MORIBONDE. LA FRANCE EST MORTE. J’en dirai autant de l’Amérique, et d’un certain nombre de pays QUI SOUTIENNENT LE TERRORISME DANS LE MONDE et NOTAMMENT DANS NOS REGIONS. C’est DEGOÛTANT ! ECOEURANT... ce qui se passe.
                      "Ca, c’est la violence... ça, c’est la guerre... c’est le sang. Mais l’Occident et toutes les sociétés de consommation sont menacées d’un autre mal... plus pernicieux, plus insidieux, plus profond. LE PLAISIR. LA JOUISSANCE.

                      Hier encore un jeune Égyptien qui a vécu en Italie et qui est actuellement en RFA et qui est encore accroché á ces principes que nous avons tâchés d´inculquer á ces jeunes ici, amis qui me dit , lá bas, tout est permis, on rencontre une fille et au bout d´une heure, cela finit au lit, aucun problème, on a une autre et une 3e et ca va et c´est la valse du plaisir, mes chers amis, il ne faut que vous sachiez qu´une chose, c´est que la civilisation Romaine qui pendant 1000 ans a subsisté, qui a crée des monuments, qui a été un chef d´oeuvre de la civilisation, elle est morte de corruption intérieure, c´est de dedans que cela ce passe, ca s´éffrite, ca tombe en ruine, ca tombe en poussière. Une civilisation il ne faut croire que ca dure toujours. L´Europe que sera t-elle dans 20-30 ans ?. Vous allez me dire la Tour Eiffel, l´Arc de Triomphe, et tous les monuments, vous avez écoutez ce que dit Malachi ? ( prophète de l´ancien Testament ), vous avez écouté ce que dit Jésus dans les lectures d´aujourd´hui, il ne restera pas pierre sur pierre. Les monuments extérieurs zéro, ils sont le fruits d´une culture, d´une civilisation de valeurs humaines, spirituelles, et quand ces valeurs s´écroulent, c´est fini, lá encore je reprends mon texte, ce magnifique édifice de la civilisation Occidentale s´éffondrera de lui même. Lorsque l´être humain n´est plus au centre d´une civilisation, cette civilisation si prospère qu´elle paraisse est condamnée á disparaitre, et je vois venir, l´écroulement de l´Occident. Vous allez me dire vous êtes pessimiste, quand le ver est dans le fruit, quand c´est pourri du dedans, quand les valeurs morales n´ont plus d´existences, quand on vend des êtres humains pour du pétrole, du gaz, des dollars et des Euros, c´est fini, c´est fini, alors, il faut un réveil, il faut une révolte, une revolution, il faut crier, il faut descendre dans la rue, pas seulement pour un changement de régime politique, ce n´est pas au niveau politique que cela ce joue, mais c´est au niveau du COEUR, de l être humain, de dedans, et le combat je le joue chaque jour avec moi même, et chacun de nous aussi, c´est dans ce combat  intérieur que l´avenir ce prépare, mais aussi il ya l´obligation de parler, de dénoncer, et lá, je retrouve la 2e, lecture d´aujourd´hui, la lettre de Saint Paul aux Théssaloniciens, Il dit travaillez ne vous endormez pas dans la paresse, l´oisiveté.
                      La farniente, la TV, ah on est dans un fauteuil comme ca pendant des heures á zapper, mais qu´est ce que tu fais lá dedans pendant ce temps des gens crèvent, Euch... tout va bien, oui tout va bien, la colère du Seigneur , je la comprends aujourd´hui parcequ´on a voulu faire de Jésus un petit Jésus en chocolat, bonbon, sympathique, Rose, gentil, on a éliminé la colère de Jésus, eh bien, cette colère va se déclarer un jour, il s´agit lá du dernier jour du Seigneur, elle éclatera comme ce matin nous avons eu la foudre deux fois pendant mon sermon dans cette Église, PAM, je me dis cela tombe bien, ca correspond á ce que je dis. Oui Jésus nous dis dans l´ Évangile des gens ce marieront, auront des enfants, construiront des maisons, cultiveront des champs, puis un jour, le jour du Seigneur viendra et HUMMM..., ne nous endormons pas mes chers amis, soyons vigilants, ne perdons pas une seule seconde de notre vie, car cette seconde, elle appartient aux autres. Pas un mot á perdre car ce mot pourrait dénoncer la justice et changer une situation. Le mot travailler ne signifie pas simplement travailler avec ces mains, c´est occuper au maximun sa vie et son temps, maximiser cette vie pour que par elle, quelque chose se transforme, l´humanité accède á ce qu´elle doit devenir, il est grand temps de se révolter que la revolution politique que nous avons faites, devienne une révolution spirituelle et que nous ayons pour ambition, de créer un monde HUMAIN avant que le jour du Seigneur arrive et détruise cet univers, AMEN".

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès