• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Allo le Ministère de la Vérité, l’AFP continue de publier une fausse (...)

Allo le Ministère de la Vérité, l’AFP continue de publier une fausse information ! - Episode 3

Suite à mes deux premières demandes infructueuses de correction d'un article de l'AFP, demandes datant 30 juin et du 12 juillet, et constatant, de plus, qu'un article de l'AFP du 17 juillet reprenait la même fausse information mais formulée différemment, j'ai envoyé ce jour le courrier ci-dessous à la Directrice de l'information, Madame LERIDON. J'adresserai également un courrier au "Conseil supérieur", chargé de veiller au respect des obligations fondamentales de l'AFP, avec plusieurs articles démontrant que ces obligations sont loin d'être respectées. 

 

Madame,

Suite à la lecture d’une fausse information dans un article publié par l’AFP le 29 juin dernier, repris par nombre de médias et intitulé - "Position des Etats-Unis sur la Crimée : Trump laisse planer le doute" -, j’ai envoyé le 30 juin une première demande de correction de cet article, via le formulaire de contact du site Internet de l’AFP. Je n’ai reçu aucune réponse de l’AFP pas plus que je n’ai observé la moindre correction des publications concernant cet article.

Extrait de l’article de l’AFP avec, en gras, la fausse information :

"La Russie continue de dire qu'ils ne se sont pas mêlés de notre élection", a-t-il tweeté la semaine dernière, semblant douter des conclusions des agences de renseignement américaines qui avaient unanimement conclu fin 2016 à une ingérence de Moscou dans l'élection, avant d'estimer que Vladimir Poutine en était responsable.

J’ai envoyé une seconde demande de correction, le 12 juillet dernier, via le formulaire de contact du site Internet de l’AFP. Là encore, je n’ai reçu aucune réponse de l’AFP pas plus que je n’ai observé la moindre correction des publications concernant cet article.

De plus, non seulement l’AFP n’a pas corrigé cette fausse information mais continue de la propager depuis mes demandes.

En effet, cette fausse information était de nouveau reprise dans un article de l’AFP du 17 juillet dernier, repris par nombre de médias et intitulé : « Trump conciliant avec Poutine à Helsinki, tollé à Washington ».

 « Mais c'est l'attitude du 45e président des Etats-Unis sur la question brûlante de l'ingérence russe dans la campagne 2016, attestée de façon unanime par les enquêteurs du FBI et les agences américaines du renseignement, qui a provoqué la stupéfaction.

Ainsi, l’AFP continue de propager cette fausse information, en juillet 2018, prétendant que les agences de renseignements US auraient unanimement conclu à l’ingérence russe dans les élections américaines de 2016.

Cette information est fausse et a été reconnue comme telle, entre autres, par le New York Times dans un correctif apporté dans un article le 29 juin 2017, soit il y a plus d’un an !

Et pour causes…

Le 8 mai 2017, l’ancien Directeur du renseignement national US, James Clapper a déclaré, sous serment, lors d’une audition au Sénat US que seulement 4 agences - sur 17 agences, avec des membres triés sur le volet - avaient participé à l’évaluation qui a conduit au rapport présenté le 6 janvier 2017 sur « l’ingérence russe » dans les élections US de 2016. 

Extrait de l’audition sous serment de James Clapper :

“As you know, the I.C. was a coordinated product from three agencies ; CIA, NSA, and the FBI not all 17 components of the intelligence community. Those three under the aegis of my former office”.

The two dozen or so analysts for this task were hand-picked, seasoned experts from each of the contributing agencies”.

Vous pourrez trouver en lien, l’article du Washington Post avec la transcription complète de l’audition de James Clapper.

Cependant, les propos de James Clapper du 8 mai 2017 ne sont qu’une confirmation puisque le rapport du 6 janvier 2017, rendu également public, précisait déjà ces informations.

L’AFP n’ignore indéniablement pas ces informations et s’adonne donc depuis plus d’un an à désinformer, en toute connaissance de cause, le public. ( Larousse - Désinformer : utiliser les médias pour faire passer un message susceptible de tromper ou d’influencer l’opinion publique ).

Au vu des articles « à charge » publiés par l’AFP contre Trump depuis plus de deux ans, en tant que candidat à la l’élection présidentielle US puis comme Président élu, il est patent que la désinformation délibérée de l’AFP, concernant « l’unanimité des agences de renseignements US sur l’ingérence russe » dans le cadre de l’élection présidentielle US, s’inscrit dans un parti-pris anti-Trump visant à le discréditer auprès de l’opinion publique.

Or, l’AFP a des obligations fondamentales et très claires, notamment rappelées dans les articles 1 et 2 de la loi portant sur son statut :

Loi n° 57-32 du 10 janvier 1957 portant statut de l'agence France-Presse. 
Version consolidée au 11 août 2018 

Article 1 

Il est créé, sous le nom d'Agence France-Presse, un organisme autonome doté de la personnalité civile et dont le fonctionnement est assuré suivant les règles commerciales.

Cet organisme a pour objet :

1° De rechercher, tant en France qu'à l'étranger, les éléments d'une information complète et objective ;

2° De mettre contre payement cette information à la disposition des usagers.

Article 2 

L'activité de l'Agence France-Presse est soumise aux obligations fondamentales suivantes :

1° L'Agence France-Presse ne peut en aucune circonstance tenir compte d'influences ou de considérations de nature à compromettre l'exactitude ou l'objectivité de l'information ; elle ne doit, en aucune circonstance, passer sous le contrôle de droit ou de fait d'un groupement idéologique, politique ou économique ;

2° L'Agence France-Presse doit, dans toute la mesure de ses ressources, développer son action et parfaire son organisation en vue de donner aux usagers français et étrangers, de façon régulière et sans interruption, une information exacte, impartiale et digne de confiance ;

3° L'Agence France-Presse doit, dans toute la mesure de ses ressources, assurer l'existence d'un réseau d'établissements lui conférant le caractère d'un organisme d'information à rayonnement mondial.

Article 3 

Il est institué un conseil supérieur chargé de garantir la pérennité de l'Agence France-Presse et de veiller au respect des obligations énoncées à l'article 2. Il se réunit au moins chaque semestre sur un ordre du jour établi par son président.

Aussi, au regard de ce qui précède et du non respect des obligations fondamentales de l’AFP, je me vois contraint de vous adresser ce courrier et d’écrire également au « conseil supérieur » chargé, tel que précisé dans l’article 3 du statut de l’AFP ci-dessus, de veiller au respect de ces obligations fondamentales.

Dans l’attente de vous lire et de constater que l’AFP aura pris soin de publier le correctif approprié, notamment au sujet de ses articles du 29 juin et du 17 juillet derniers, je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes salutations distinguées.

Eric GYSSLER

https://www.washingtonpost.com/news/post-politics/wp/2017/05/08/full-transcript-sally-yates-and-james-clapper-testify-on-russian-election-interference/?noredirect=on&utm_term=.f54e4fcd06cc

https://mobile.nytimes.com/2017/06/25/us/politics/trumps-deflections-and-denials-on-russia-frustrate-even-his-allies.html

https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/donald-trump/position-des-etats-unis-sur-la-crimee-trump-laisse-planer-le-doute-5855593

http://www.lepoint.fr/monde/trump-conciliant-avec-poutine-a-helsinki-tolle-a-washington-17-07-2018-2236754_24.php

Pour rappel ou information :

Allo, le Minsitère de la Vérité, l'AFP continue de publier une fausse information - Episodes 1 et 2

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/allo-le-ministere-de-la-verite-l-205665

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/suite-allo-le-ministere-de-la-205947

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 août 2018 10:14

    En fait on s’en fiche un peu de l’ingérence d’un pays tiers, dans les élections d’un autre pays tiers, vous ne trouvez pas ?

    Euh, sinon, le Ministère de la Vérité, c’est ce que vous réclamez ???

     smiley


    • gaijin gaijin 14 août 2018 10:21
      en même temps la définition d’une vraie information c’est pas : un mensonge propagé par l’afp ?
      ........

      • Laulau Laulau 14 août 2018 11:55

        Une vraie information : les USA admettent s’être mêlés d’élections un peu partout dans le monde mais ...c’était pour une bonne cause. La leur ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Eric83

Eric83
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès