• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Allonnes (28), ici Marine Le Pen et Zemmour dépassent les 50%

Allonnes (28), ici Marine Le Pen et Zemmour dépassent les 50%

C'est un patelin paumé situé à quelques kilomètres de chez moi, où Marine Le Pen est arrivée en tête au premier tour de la présidentielle. Comme à peu près partout dans le secteur. L'endroit est très (trop ?) calme, il n'y a aucun commerce, pas de services publics, peu de transports en commun ; la ligne Chartres-Orléans du Transbeauce offre quelques cars dans les deux sens.

Autrefois (photo d'illustration), c'était un village de cultivateurs. Aujourd'hui, les petits enfants de ces ruraux ont réinvesti les lieux faute de mieux. La région parisienne est proche mais le logement inabordable et ses quartiers populaires impraticables ; Chartres et Orléans n'attirent pas, avec leurs incivilités, leurs trafics et une promiscuité peu attractive.

Bienvenue à Allonnes, en Eure-et-Loir. L'endroit est plaisant pour les cyclistes amateurs comme votre narrateur, il y a pleins de petites routes, les chemins le long de la voie ferrée du LGV sud-ouest. Un paradoxe d'ailleurs, car les gares SNCF du coin sont fermées depuis au moins 1950. La modernité d'un côté, la campagne isolée de l'autre.

L'abstention a frappé dur ici aussi, où un petit peuple d'ouvriers et d'employés smicards, avec quelques artisans, ne croit plus dans la politique. Ici on paie des impôts pour entretenir les plans de relance des quartiers urbains et des services publics qui sont éloignés. Ici, pourtant, on est éduqué, il n'y a pas de tags sur les murs, pas de bandes de jeunes, pas de voitures dégradées. Ici, on roule au diesel car on ne peut faire autrement, difficile de faire 40 kms aller-retour pour travailler en trotinette électrique, et les moteurs DCI/HDI sont plus résistants aux intempéries. L'hiver, ils démarrent et nous permettent d'aller gagner notre vie en ville, où nos véhicules sont traqués, verbalisés, bridés à 30 km/h. Ici, il n'y a plus ni médecins ni dentistes depuis des lustres, on se soigne comme on peut.

Vous l'avez compris, à Allonnes on ne vote pas comme à Paris. Et pourtant, ils sont quelques uns les franciliens installés dans le secteur, comme en témoignent les plaques d'immatriculation des voitures. Beaucoup ont fui l'Essonne et les Yvelines (Grigny, Trappes...) où la coéxistence avec les populations issues du tiers-monde est devenue impossible. D'autres ne peuvent payer un loyer plus au nord (le coût du logement a été multiplié par six depuis 2002 en Ile-de-France), d'autres encore préfèrent la verdure à la saleté des grandes villes, mais tous ne peuvent se reconnaitre dans les discours moralisateurs, écolos et démagogiques des Macron, Mélenchon, Jadot et Hidalgo (deux voix pour elle dans ma commune de deux mille habitants).

A Allonnes (qui pourrait presque se traduire par "seul" en anglais), on attend un peu de respect et de considération. On aimerait vivre normalement, avec des commerces de proximité, un accès aux soins, des services publics autres que la seule gendarmerie qui contrôle les excès de vitesse sur nos routes quand les rodéos urbains ne sont jamais réprimés. Je ne réside pas à Allonnes, mais à dix kilomètres de là, où subsistent commerces et école communale, avec cependant le même sentiment de mépris de la part de ces élites urbaines qui considèrent le beauceron comme un "beauf" arriéré, pollueur et raciste.

France des grandes villes contre France de la tradition rurale, c'est toute la différence entre le banquier-président bilingue mondialiste et l'avocate des français pauvres et ruraux. Votre narrateur n'accorde qu'une confiance limitée à cette dernière pour changer les choses, car ce sont d'abord nos mentalités qui sont à revoir. Il faut comprendre que le vote "ultra" en milieu rural est un appel au secours, et non un choix nationaliste ou racialiste. Et si cette élection était celle du respect et de la lucidité retrouvés ? On peut toujours rêver en parcourant la campagne à vélo par ce beau week-end pascal...


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Clark Kent Kaa 16 avril 16:04

    Petits joueurs : dans la commune d’Hardecourt-aux-Bois, dans la Somme Marine Le Pen a obtenu 78% des 50 suffrages comptabilisés.


    • Gégène Gégène 16 avril 16:22

      @Kaa

      mieux que Poutine alors ?


    • sylvain sylvain 16 avril 19:30

      @Kaa
      et dans le 93, meluche arrive a plus de 60%
      Les péquenots votent pour leur petite chapelle .Ils n’ont pas forcément tort, ceux qui auront a serrer les miches si lepen passe se trouvent là, et pas dans les beaux quartiers .Ils se trouvent aussi a la campagne d’ailleurs, ceux qui vivent dans une yourte, ou un petit habitat autoconstruit... et qui se font déja bien souvent harceler par la milice des chasseurs
      Il y a aussi fort a parier que meluche n’en aurait pas grand chose a foutre, de ces petits provinciaux dont il ne parle jamais, mais au moins , il n’irait pas les chercher chez eux pour leur mettre la misère


    • berry 16 avril 17:22

      L’incendie qui a fait huit morts à St-Laurent-de-la-Salanque le 14 février dernier a été allumé par un clandestin algérien, dans le cadre d’une escroquerie à l’assurance. Ce type n’aurait pas dû être en France si le gouvernement avait fait son boulot.

      https://www.lindependant.fr/2022/04/14/tragedie-de-saint-laurent-de-la-salanque-les-mis-en-cause-soupconnes-davoir-voulu-escroquer-lassurance-en-incendiant-lepicerie-10236633.php

      Les fils de putes qui tiennent les médias n’en parlent pas, pour ne pas gêner la campagne de Macron.


      • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 16 avril 19:26

        J’ai habité mes 25 premières années de ma vie en Eure et Loir et après 10 années dans les Bouches du Rhône, j’ai l’impression d’être de moins en moins dépaysé en revenant une fois par an sur ma terre natal, Chartres de plus en plus défiguré avec ses nouveaux lotissements inhumain, Villages transformés en Dortoir, Tirs de Mortier entre bandes rivales de Mainvilliers et de Lucé.  


        • sylvain sylvain 16 avril 19:50

          France des grandes villes contre France de la tradition rurale


           Ou metropole et mondialisme contre province et nation .C’est effectivement le clivage .Par contre , ne nous y trompons pas, ce sera oligarchie mondialiste contre oligarchie nationale, le reste ne compte pas


          • cétacose2 16 avril 20:52

            50 % pour Marine ! ce qui prouve bien qu’à la campagne les gens sont moins demeurés qu’en ville ou prolifère une faune bien particulière intitulée « Racailles d’importation »Par contre dans le pays pourri ou j’habite ( petit bled de Haute Savoie )Macron a fait 40 % c’est vous dire si je suis fier de cohabiter avec des connards pareils......


            • L'apostilleur L’apostilleur 16 avril 23:32

              @ l’auteur 

              « ...Allonnes (28), ici Marine Le Pen et Zemmour dépassent les 50%... »

              Et alors. Faut-il subir la Saint-Sylvestre et ses voitures incendiées pour voter contre les débordements communautaires ?

              Vous nous auriez intéressés à nous expliquer pourquoi ce vote dans une commune que vous semblez respecter


              • chapoutier 17 avril 09:06

                https://reseauinternational.net/video-des-soldats-ukrainiens-mettent-en-place-des-cadavres-a-butcha/

                Des fragments d’une vidéo montrant l’armée ukrainienne étalant des cadavres à Boutcha ont été par inadvertance diffusés aux médias


                • chapoutier 17 avril 09:28

                  cette vidéo est authentique, les debunkeurs prétendent que les soldats ukrainiens déplacent les corps car possibilité de grenade. ils ne nient pas la réalité de cette vidéo.
                  probleme, une grenade a au minimum 15 m de rayons d’action donc pipot, et pourquoi ont-ils laisséles corps sur place jusqu’a l’arrivée des journalistes ?
                  de plus la vidéo d’origin fait 7 mn. elle a été suprimée .
                  qui sont les vrais ordures ?


                • Buzzcocks 17 avril 11:39

                  Allonnes, qui doit son nom aux alains, tribu qui vient tout droit de l’iran actuelle... comme quoi nos ancêtres sont des rastacouères également. C’est donc marrant qu’un bled de cul terreux vote Zemmour pour que la France reste la France (le slogan de l’autre con), alors que leur bled a été fondé par des bourricots venus de très loin. La France ne restera jamais la France, elle change, elle évolue. On a même du acceuillir la famille Zemmour pour notre plus grand malheur.


                  • Jean de la Beauce Jean de la Beauce 17 avril 19:05

                    @Buzzcocks
                    « Culs terreux », « rastacouères »... Si ce n’est pas du racisme, qu’est-ce que c’est au juste ?


                  • Buzzcocks 17 avril 20:17

                    @Jean de la Beauce
                    J’adopte le langage des gens comme vous ...


                  • berry 17 avril 14:08

                    Bruce Toussaint fait un clin d’oeil complice à Macron, à la fin de son interview :

                    https://twitter.com/NeoFuture6/status/1513575014636965889

                    Mercredi, ce sera le débat du 2ème tour, avec deux journalistes macronistes (comme par hasard), Léa Salamé et Gilles Bouleau.

                    Gilles Bouleau avait traité Zemmour comme un chien pendant la campagne du 1er tour et Léa Salamé est la compagne de l’élu de gauche et propagandiste de l’état profond Raphaël Glucksmann. Ca promet.

                    « On va apprendre à ne pas couper la parole » nous promettent-ils, un exercice tout nouveau pour eux.

                    De là à penser que le débat sera équitable, il y a un pas ; faut pas rêver quand même. Rien ne les empêche de se concerter à l’avance avec Macron sur les questions qu’ils vont lui poser, et de préparer quelques vacheries pour Marine Le Pen.


                    • wagos wagos 17 avril 16:08

                      J’ai plussé cet article, certainement parce que j’ai de la famille à Alluyes et à Bonneval dans le 28.....

                      Région agréable et demeurée encore dans le même jus ou à peu près que celle que j’ai connue dans mon enfance ...du moins celle épargnée par les miasmes modernes qui empoisonnent les grandes agglomérations ...

                      J’habite la Seine et Marne encore agricole dans le sud , constituée de petits bleds où la voiture est indispensable, vu que ce sont que champs et forêts ...

                      Pas besoin de délires écolos Bobos pour connaitre la nature, j’ai même des meutes de sangliers qui viennent retourner la pelouse sans soucis vu qu’ils font partie du paysage....

                      Emmerdeurs gauchistes, écolos de mes deux et insoumis et banquiers, vous serez très mal reçus !



                        • jacques 17 avril 17:19

                          @bouffon(s) du roi
                          on ne peut le dire


                        • jacques 17 avril 17:20

                          @bouffon(s) du roi
                          on ne peut le dire c’est invisible


                        • Cyrus CYRUS 17 avril 17:33

                          @jacques

                          quel mauvaise foi de macroniste ...

                          c’ est tres clairement une mariane a qui on as donner la tete de marine lepen .


                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 17 avril 17:40

                          @jacques

                          Comme le dit Cyrus, c’est quand même visible ^^

                          Cela dit, The Economist a toujours des couvertures « étranges »... une autre de 2021 ^^


                        • jacques 17 avril 17:42

                          @bouffon(s) du roi
                          je ne vois pas de similitudes
                          pour le reste je ne corrige plus


                        • jacques 17 avril 17:43

                          de plus cette couverture date de 2016


                        • Cyrus CYRUS 17 avril 17:50

                          @bouffon(s) du roi

                          vu la mauvaise foi des fufu macroniste ....

                          voici qui devrais convaincre , fait en l’ usage que tu veut .
                          https://ibb.co/5jyKnQW


                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 17 avril 18:09

                          @jacques

                          En réalité, c’est pas bien important ce que vous pensez ^^


                        • jacques 17 avril 18:11

                          @bouffon(s) du roi
                          « En réalité, c’est pas bien important ce que vous pensez »
                          bien evidement


                        • velosolex velosolex 18 avril 11:33

                          Je crois que c’est dans le coin qu’Emile Zola avait fait une semaine ou deux d’ études, pour écrire « la terre ». Il dénonçait pas là l’atavisme des paysans et l’appât du gain de certain. Tout un monde rétrécit que ne parvenait pas à transcender la vision lointaine de la cathédrale de Chartres, dépassant des blés. Un style puissant et pas mal d’ironie qui rappelle parfois le style de Celine. Mais le roman n’avait pas du tout plu, et avait même participé à une grande détestation de l’auteur, dans un pays ou les deux tiers des Français travaillaient la terre. Je connais un peu pour avoir vécu près de Verneuil, qui est la porte d’entrée de la Beauce. Pour le vélo, moi qui aimait les côtes, j’y trouvais pas mon compte. La traversée d’Illiers, que Proust a changé en Combourg dans la recherche du temps perdu, laisse songeur. Il faut de l’imagination pour voir ce qui a pu l’enflammer. Les buissons d’aubépine sont difficiles à trouver dans cette morne plaine, où il situait « Méséglises », que les Japonais arrivant en car, cherchent frénétiquement. Sur la place, deux boulangeries revendiquent la « vraie madeleine de Proust ». Dans ces plaines immenses, les routes sont forts étroites, car les paysans chaque annéesavaient l’habitude d’agrandir leur champ en rognant sur la voie publique. C’est pour cette raison, d’ailleurs que dans le sud, les autorités ont planté des platanes, et non pour l’ombrage ou la beauté, comme beaucoup le pensent

                          Il y a une forme de culture qui se transmet en rapport avec l’histoire d’une région. C’est lié à l ’histoire, et pour la changer, il faut se lever de bonne heure. C’est même pas lié à l’économie. Dans les monts d’Arrée, dans le pen ar bed où je vis, c’est bien moins riche que la Beauce, un peu c’est vrai clivé entre riches céréaliers et journaliers à la ramasse, à l’image de la champagne, mais les gens votent à gauche depuis des siècles.

                          Mélenchon a été en tête dans ce pays bretonnant, ou c’est faite la très ancienne révolte des bonnets rouges sous louis quatorze ; Pas de carriers, de bucherons, de mineurs, d’éleveurs, où la population n’excède pas huit personnes au kms carrés. Le bonheur, c’est que les gens dans l’ensemble n’ont pas trop de différences de fortune. il a été dans le temps le produit du défrichement des moines cistersiens s’attaquant à ces landes, afin de les mette en valeur en rapport avec un système de travail original, appelé la « quévaise », obligeant les gens à travailler ensemble, et que les zadistes de Notre dame des landes, renouent dans la tradition sans toujours le savoir. La Bretagne c’est une mosaïque de pays et d’histoires différentes, aboutissant parfois au contraire à des fiefs cathos là où étaient les évêchés. Basculer du col de Tredudon, qui est une bascule géographique et de partage des eaux, de la Cornouailles au pays du Léon, beaucoup plus conservateur, est toujours étonnant Mais je pense qu’on trouve ses variétés et ces glissements dans toute la France. 

                          Pour le cyclisme et les ballades, je recommande à tous les cyclistes et aux randonneurs les monts d’arrée. On peut prendre la voix verte à Morlaix, et relier Carhaix. Et de la prendre la canal de Nantes à Brest. Pas une bagnole, sur ces voies d’un autre âge. De temps en temps une roulotte trainée par des chevaux. Mais le sort fait à la terre varie d’une commune à l’autre. Et l’on trouve malheureusement ici aussi des terres arrasées par le remembrement, une ineptie totalitaire


                          • zygzornifle zygzornifle 18 avril 16:37
                            Le véritable exil n’est pas d’être arraché de son pays ; c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer.
                            Edgard Quinet

                            • André 18 avril 18:06

                              Mon chien est plus intelligent, que le Poudré.


                              • troletbuse troletbuse 18 avril 22:33

                                La fraude électoral est prête. Si MLP ne fait que 2 ou 3% de plus, ill y aura magouille.


                                • troletbuse troletbuse 18 avril 22:34

                                  @troletbuse
                                  Je veux dire que malgré celà, Tarlouzette sera déclaré vainqueur comme le sénile des USA.


                                • troletbuse troletbuse 18 avril 22:41

                                  Alexandre Juving Brunet lance un pavé dans la mare.

                                  https://www.youtube.com/watch?v=fxJhjy1j8Qc


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité