• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Alternatiba est passé à Montpellier

Alternatiba est passé à Montpellier

Pour nous tous, ça a été une émotion de les voir arriver. Ils et elles sont partis de Paris le 6 juin et arriveront à Bayonne le 6 octobre. Ce seront au total 5800 kilomètres parcourus sur leurs vélos et tandems à trois et quatre places. Heureusement ils et elles se donnent le relais.

Terres agricoles ou zone commerciale ?

Pour l’étape de Montpellier, l’accueil s’est fait à Saint-Clément de Rivière à proximité d’une terre agricole que Décathlon veut bétonner pour implanter une zone commerciale comme il y en a tant déjà autour de la ville. Le collectif oxygène s’est mis en travers du projet. Bien lui en a pris, le juge a décidé d’une annulation partielle du permis d’aménager et les documents d’urbanisme en cours d’élaboration semblent aller maintenant vers une protection du site.

Enthousiasme et bonne humeur

Ils étaient une douzaine ceux du tour et arrivaient d’Aubais dans le Gard. Ils ont autour de la trentaine, ils sont vaillants, enthousiastes et de très bonne humeur, tous avec leur teeshirt « Alternatiba ». A leur arrivée ils scandaient « on est plus chauds que le climat ». L’une des cyclistes a lu une déclaration qui se termine en donnant rendez-vous à tous le 6 octobre à Bayonne sur la ligne d’arrivée du tour. Nous avons repris en cœur la chanson de Kalune les Fleurs de la résistance au refrain entrainant.

Refrain

On se bouge, on se lance
On vise l’autosuffisance
Et on ose, on propose
Un profond changement des choses /
On se bouge, on avance
Dans la désobéissance
Et on sème, en urgence
Les fleurs de la résistance

Garden party

Nous n’étions pas loin de 100. Le repas préparé la veille par des bénévoles, avec des ingrédients issus pour leur majeure partie de l’agriculture locale et bio, a été très apprécié ainsi que les boissons au gingembre, le bissap, les vins bios locaux… La très bonne ambiance sous les pins faisait penser à une « garden party » et la formule prix libre pour le repas a très bien fonctionné. Un petit stand dressé et tenu par nos cyclistes du tour a permis d’acheter des teeshirts, des badges, le DVD du film « Irrintzina, le cri de la génération climat » des brochures aussi… Cela faisait à peine plus de deux heures qu’ils étaient là et déjà, ils repartaient vers la place de la Comédie à Montpellier pour se lancer dans la vélorution qui les a amenés jusqu'à la Paillade. C’était là le lieu d’un nouveau rendez-vous en fanfare pour la conférence et le repas.

Les chiffres clés de la conférence : « Climat est-ce déjà trop tard ? »

La conférence présentée par une jeune cycliste prénommée Pauline est sobre, précise, bien documentée et elle donne envie de participer à l’effort général. Elle nous a donné quelques chiffres qui fixent bien les idées : la température sur la Terre a augmenté de 1,1° en 150 ans, le nombre de catastrophes a énormément augmenté ; on peut dire qu’on est passé de 40 à 400 par an entre 1960 et aujourd’hui, les 10% les plus riches sont responsables de la moitié des émissions mondiales, suite à la COP 21 en faisant la somme des engagements des Etats, on arrive à plus de 3° d’augmentation, nous vivons en ce moment la 6ème extinction massive des espèces, la dernière c’était celle des dinosaures.

Une dimension historique

Elle va loin dans ce qu’elle dit, mais on sent que c’est très réfléchi et que c’est juste de bout en bout. Rien de fébrile dans le propos. Il y a des risques aujourd’hui d’ « emballement climatique », « on est à une époque charnière de l’histoire de l’humanité », « on a la solution : arrêter de bruler des énergies fossiles, c’est très compliqué parce que le pétrole est partout », « Est-ce qu’on veut vivre dans une société où les multinationales prennent les terres des petits paysans ? », « Les vraies alternatives sont celles qui permettent aussi de vivre selon des valeurs de justice, de coopération, de liberté… ». Elle demande au public sans doute une cinquantaine de personnes, quelles sont les solutions et aborde les thèmes des énergies parlant d’Enercoop, elle parle d’ « ébriété énergétique » Elle demande : «  veut-on de l’énergie pour faire plus de panneaux lumineux ?  », un participant éclairé dira « non !  » et les autres de rire !

« 50 à 70% des solutions sont au niveau local »

Elle prend l’exemple de la dernière guerre pour dire que « quand l’Etat le décide, on peut changer », les hommes sont allés au front et les femmes dans les usines. Elle insiste sur ce chiffre important « 50 à 70% des solutions sont au niveau local » ce chiffre vient du GIEC. Elle témoigne des actions faites en ce moment contre la Société Générale qui veut investir sur les énergies fossiles et raconte comment la BNP a renoncé à ce type d’investissements suite à des actions non violentes menées dans les agences.

Action non violente

L’ambition d’Alternatiba est de déclencher un mouvement de masse en s’appuyant sur la non violence comme l’ont fait en leur temps, Gandhi et Martin Luther King. Pauline nous dit qu’il y avait 150 000 personnes dans les rues en France le 8 septembre dernier à marcher pour le climat, ils attendent 30 000 personnes à Bayonne. Peut-être qu’on est bien entrain d’en prendre la voie.

Couscous délicieux au cœur de la citée

Comment ne pas les admirer ? Une telle aventure, un tel défi, tous ces kilomètres, ces deux cents étapes, cette organisation, cette logistique. Comment ne pas être sensible à tout ce que ça déclenche d’initiative et de faire ensemble ? Ces femmes qui, la nuit tombée nous ont servi un délicieux coucous au pied de leur immeuble resteront dans bien des mémoires, elles étaient des nôtres, nous étions des leurs. Ce tour fait société dans des endroits où il y en a besoin. Nul ne sait ce que sera notre monde dans 10 ans et encore moins dans 50, mais on pourra dire que certains se sont bougés et qu’Alternatiba en était.


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • mmbbb 22 septembre 2018 11:10

    ce qui est «  marrant » est que Macron veut faire pédaler les francais ( il n y a pas de mal ) et que les chinois ont délaisse el velo au detriment de la bagnole . Les chinois roulent en Audi Mercedes et autres voitures de prestige afin d assoir leur statut social Le tout est benef pour l Allemagne . Quoi qu il en soit, les cyclistes notamment a Lyon ( je constate le non respect de ces ecolos au regles elementaires ) devraient commencer a respecter le code de la route. Cela serait un premier pas pour que nous commencions a les respecter ces bandes de cons qui nous emmerdent apres avec le climat, PS j ai vu un cycliste rentrer dans un gamin : celui ci fut preserver partiellement pas sa trotinette. J ai donne un coup dans le dos du femme puisque elle me roulait sur les pieds en grillant un feu. Parlez en a Hidalgo avec ses déboires des VELIB et AUTO LIB . Vous pouvez ecrire des articles lyriques sur l ecologie mais il vaudrait mieux commencer par la commencement comme l aurait dit Lapalisse , a savoir la civilité . Ces projets sauront vains sans ces regles elementaires Mais il n est pas de bon ton d etre moralisateur. 


    • velosolex velosolex 22 septembre 2018 14:22

      @mmbbb
      Les chinois vivent en accélération le phénomène de consumérisme qu’on a vécu en 50 ans, et plus ; Avec plein de ketchup et de graisse, et une bagnole dessous pour trimbaler leur gros cul, un enfant monstre installé dans le siège arrière, comme le dernier des empereur.

       La chine après s’’être réveillé, nous a endormi ; Elle commence sérieux à rugir, et ne va pas longtemps tenir dans ses frontières polluées .Il se pourrait bien qu’ils immigrent en masse un de ces jours en Afrique, voir plus loin, content ou pas ; Ca sera l’arche de Mao, mais sans animaux. Ils seront tous morts, mis à part quelques pandas bouffant leurs pousses de bambou congelées. 
      Je suis très pessimiste sur l’avenir, sur la capacité de l’homme a opérer le moindre changement en dehors de la catastrophe, et question déni, le libéralisme est un champion. Il refuse de faire le ménage, de se remettre en question. On ne propose pas à un poisson de se passer de l’eau, c’est vrai. Inutile de remettre encore cet avertissement sur la table, le même que j’entend depuis 50 ans : On a encore cinq ans pour agir, après c’est trop tard. 
      Je suis désolé de ne pas avoir de vue positive sur le problème et de croire au grand soir à vélo, que je pratique pourtant, et sans moteur, le solex n’étant qu’un avatar sympathique. Il faut donc nous résoudre à attendre la catastrophe et de voir combien resteront, et seront encore en état de savoir réparer une roue crevé. J’ai bien peur que beaucoup aient perdu l’art de la rustine, et du démontage remontage au complet d’un vélo, ou d’un tandem, engin qui vous apprend beaucoup sur celui qui est devant, ou derrière, et sur la foule qui vous encourage, ou vous insulte. Mais ne soyons pas aigri, le vélo c’est vrai est une machine à bonheur. 

    • mmbbb 22 septembre 2018 20:51

      @velosolex merci de m avoir repondu Le paradoxe a Lyon est que le plus souvent les automobilistes sont plus courtois les cyclistes la plupart des cretins sur deux roues . Quant aux chinois ils ont des visees sur l Afrique un burkinabé ma raconter ce « neocolonalisme a la chinoise » desoramais ce sera la chinafrqiue . 


    • Spartacus Spartacus 22 septembre 2018 11:41

      Hier les anciens communiste aux chemises brunes imposaient le totalitarisme et l’idéologie nazie.


      Aujourd’hui en T-shirt vert ils imposent le totalitarisme et l’idéologie décroissante.

      Non l’écologie n’est pas Luter King ou Gandhi. 
      C’est Staline, Pol Pot, Mussoloni ou Hitler déguisés comme hier les pire tyrans en joyeux bienfaiteurs de l’humanité.

      Staline a tué pour le bien de tous.
      Pol pot a fait une révolution agraire pour le bien de tous.
      Mussolini et Hiltler on fait pour le social de tous...

      Ils ne veulent pas la paix mais la soumission a des idéos décroissants, la haine de l’enrichissement, la haine de la technologie, la haine de l’émancipation.

      C’est une minorité agressive expansionniste et intello directiviste collectiviste a gerber.

      Ce sont des fous, qui criminalisent ou empêchent la création ou l’expression de ceux qui ne pensent pas comme eux...
      C’est le lobby le pire qui soit. Il arrive a faire main basse des richesses crées pour des combats absurdes reposant sur des données scientifiques bidonnées...

      Regardez les photos des branleurs subventionnés et payé par tous qui veulent imposer leur folie.

      Ils se foutent que le décathlon aurait pu sortir du chômage et enrichir pour s’émanciper 200 personnes. au non de leur idéologie a la con sous un prétexte très con de béton.
      Sachant que ces mêmes tarés veulent des pylonnes bien affreux sur des socles bétonnés de 10 m sur 10 et 2m de profondeur dans des lieux sauvages..

      N’attendez rien de ces fous. Les politiciens les subventionnent car ils servent des arguments d’excusent aux coercitions et aux impots qui servent leur pouvoir.

      • mmbbb 22 septembre 2018 13:07

        @Spartacus « Staline a tué pour le bien de tous » exact mais rappel historique , si Lénine est arrivé au pouvoir ce n est pas par hasard , C ’est apres la chute des empires liberaux qui se sont acharnes a declencler une guerre fratricide en europe : le suicide des nations . Hiltler on fait pour le social de tous...exact mais si tonton Adolf est arrive au pouvoir ce n est pas par hasard c est a cause de la crise de 29 . Les allemands courraient apres une pomme de terre tombee par terre et une brouette de marks ne suffisaient plus a acheter du pain un lien Ce n est pas d un journal d extreme droite ou coco

        https://www.latribune.fr/actualites/economie/20130826trib000820784/les-dates-qui-ont-fait-l-economie-allemande-67-le-13-juillet-1931.html
        Par ailleurs Ford entre autre a finance le parti nazi Tout ceci est desormais connu 
        Donc comme a l accoutumée vous balencez des trucs sans perspectives historiques, dans ces deux cas notamment ces regimes extremes sont la consequences des graves crises precedentes. Mao s est servi aussi dans sa propagande ( ce qui n est pas faux ) de la decadence de la Chine durant la derniere dynastie Quing , beaucoup de chinois s adonnaient à l opium. Le marche de l opium fut introduit par les anglais et les francais durant le XIX siecle . 
        Quant a l image du progres , elle fut aussi utilisée par la propagande communiste un horizon indépassable , dont une locomotive a vapeur symbolisait cette allégorie du progres , elle n etait qu un point et la prise de vue grandissait jusqu a ce le telespectateur soit envahi par l image de la bete mecanique rugissante . Et pour terminer tout le monde fait de l ecologie par obligation exemple isolation des batiments , obligatiion pour les communes d avoir des station d epuration ect il est vrai qu auparavant c etait mieux avant : la baie de mimata au Japon , c ’est tres bon le mercure SPAR
         

      • Désintox JPB73 22 septembre 2018 18:07
        @Spartacus-le-mal-nommé

        ouf !

        Spartacus-le-mal-nommé, négationniste du changement climatique et de la sixième grande extinction a encore frappé !

      • Spartacus Spartacus 23 septembre 2018 16:12

        @JPB73
        Belle démonstration de obscurantisme ecolo-faschiste.


        On reconnait bien là l’intolérance et le sectarisme des idéologie totalitaires.

      • ConstantinP 23 septembre 2018 16:58

        En ce qui concerne le projet auquel s’oppose le collectif Oxygène : il aurait suffit pour le bloquer dès le départ, lors du passage du projet en commission départementale d’aménagement commercial,que l’association d’éducation à l’environnement présente dans la commission vote contre, comme l’a fait le département ! C’est vraiment frustrant de voir que de telles opportunités de peser sur un projet soit tuées dans l’oeuf par les représentants d’associations qui semblent passer à côté de vrais enjeux de sociétés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès