• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > An de Grâce 2022 - France - Présidentielles : Un milliardaire éclairé et (...)

An de Grâce 2022 - France - Présidentielles : Un milliardaire éclairé et ses candidats

Historiette pour nous distraire de ceux qui nous ont perdus de vue et ne savent plus comment faire pour nous expliquer que nous ne pouvons pas nous passer d’eux. Qu’il va bien falloir remplir bientôt le formulaire pour le renouvellement de l’abonnement avec les mêmes clauses. Afin qu’ils puissent en modifier les détails en permanence pendant 5 ans sans que nous ayons quelque chose à y redire.

C’est l’histoire d’un milliardaire qui après s’être bien gobergé avec la mondialisation fit un jour un rêve, il voulait sauver la France.

Grand rêve, difficile mais beau.

Il se mit à chercher des héros comme lui qui poursuivaient un destin et une carrière.

Il promut puis adouba alors Sarkozy dit le Merveilleux qui s’épuisa bien vite au travail en y perdant ses promesses puis ses nerfs comme ceux qui l’avaient écouté. Déception.

La quête courageusement bien sûr ne s’arrêta pas là.

Un milliardaire est par définition un gentilhomme patient et persévérant qui ne s’arrête jamais de penser à son avenir et qui ne baisse pas les bras, lui.

Il découvrit bientôt Macron dit Le Tellement Brillant qui fit tout de suite des étincelles en frôlant l’explosion malheureusement. Perplexité.

Une fusée pour un voyage ou deux voyages ce nouveau champion ? Précaution.

Bolloré, dit le Stratège, prépara alors l’opposant de son poulain pour mieux contrôler la cérémonie d’adoubement suivante, encore nécessaire pour un temps, en vue d’un second tir.

Il fabriqua Zemmour dit Le Magique, réputé hypnotiser tout le monde grâce à ses sortilèges et les lanternes bien sûr magiques elles aussi de son suzerain.

Hélas, trois fois hélas, les gueux de ce pays furent comme presque toujours ingrats.

Ils dédaignèrent le repentir et l’amour désintéressé qu’il leur portait et se méfièrent des manières aristocratiques des deux opposants et de leurs jeux de cour.

Ils savaient instinctivement qu’il fallait redouter ceux qui usent de sortilèges comme ceux qui, tout en s’écoutant parler, s’expriment par litanies.

Magie noire ou magie blanche. Ou un peu des deux. Dans le doute, gardons-nous.

Ensuite il serait trop tard.

Le détail de ces choses là d’ailleurs était tenu bien discret comme il sied aux affaires des grands de ce monde. Méfiance.

Convenons que le grand maître caressait aussi bien l’un que l’autre. Prudence.

Ces gueux étaient en fait difficilement récupérables pour un grand maître plein de bonne volonté.

Ils rêvaient d’un peu plus d’égalité et d’utopies démocratiques qui n’ont jamais existé et ne veulent pas s’y résoudre encore aujourd’hui tels des fols qu’ils sont.

Ils ne voulaient pas travailler plus, plus longtemps et se serrer la ceinture afin de rester sveltes et agiles. Entêtement.

Ils avaient pensé, non sans malice et impertinence, que le milliardaire et ses amis eux faisaient le contraire.

Qui pouvait gagner autant d’argent en toujours moins de temps ? Se pouvait-il qu’ils gagnassent de l’argent en dormant ? Car il fallait bien qu’ils dormissent eux-aussi.

Ces mystères restèrent bien entendu hermétiquement inaccessibles à l’entendement du petit peuple qui affectait à l’occasion d’en comprendre de l’économie.

Ils ne voulurent pas croire non plus à la fable des barbaresques qui allaient leur manger tout le pain et qui étaient responsables de tous les maux du pays.

Triste fin de rêve et amère désillusion pour un milliardaire généreux et incompris.

Irait-il se réfugier, en emmenant ou pas ses deux candidats, dans un généreux paradis pour milliardaires où il serait enfin compris ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • gruni gruni 6 décembre 2021 09:58

    C’est vrai que le multimédia Bolloré n’est pas très chanceux. 

    En 2008, Sarkozy dû se payer la crise des subprimes (un complot ourdi par les Américains)

    En 2020, Macron se paie la crise sanitaire (un complot ourdi par les Chinois complices des labos), et avant cela les gilets jaunes descendus dans la rue à cause du prix du baril (un coup des Russes)

    Quelle crise nous réserve le prochain quinquennat ? Je préfère pas le savoir ! 


    • eddofr eddofr 6 décembre 2021 10:27

      @gruni

      En tout cas la prochaine crise ne viendra pas du Japon, pas de Sushi !

      D’accord, je sors.


    • gruni gruni 6 décembre 2021 10:47

      @eddofr

       « pas de Sushi ! » Subtil ! smiley


    • Octave Lebel Octave Lebel 6 décembre 2021 11:13

      @gruni

      Vous avez raison, la bonne volonté de nos responsables politiques et de nos milliardaires qui font tourner le moulin ne peuvent rien contre tous ces complots à part nous protéger de la malchance et quelquefois de nous-mêmes.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 décembre 2021 11:49

      @Octave Lebel
       
      ’’ la bonne volonté de nos responsables politiques et de nos milliardaires qui font tourner le moulin ...(et) nous protéger de la malchance

      ’’
       
       ’’le moulin’’ ? Vous parlez des moulins à vent ?
       
       Pour nous protéger de la malchance, ils feraient bien d’exiger de Pfizer s’ils veulent vraiment sauver quoi qu’il en coûte les actionnaires et les dirigeants si gentils, des placébos dans toutes les fioles de leurs maudits vaxxins.
       
       Mais là nous avons la double peine : nous payons avec nos sous et avec notre santé, intellectuelle et physique. Sans compter la liberté perdue.
       
       Tu parles de protection  ! Tu parles de bonne volonté ! Des masques et des gestes barrière ! Quelles obscénités !!!


    • Armelle Armelle 6 décembre 2021 16:20

      @gruni
      « un complot ourdi par les Chinois complices des labos »
      Dites-moi, s’il s’agit d’un complot ourdi par les Chinois, je trouve que les Français (la gouvernance) ne sont pas mauvais dans l’art de la récupération !!!


    • gruni gruni 6 décembre 2021 17:50

      @Armelle

       « je trouve que les Français (la gouvernance) ne sont pas mauvais dans l’art de la récupération !!! »
      Vous avez raison, Macron est également complice des Chinois et des labos. Mais vous n’êtes pas obligée de me prendre au sérieux. smiley


    • nemesis 6 décembre 2021 12:37

      Tu t’es donné beaucoup de mal pour ta parabole... smiley

      Effectivement, pas évident pour le commun des mortels d’imaginer ce qu’il se passe dans les Salons ou les Assemblées où les puissants complotent en présence des Chefs de Rédaction toujours complices du Système qui les nourrit...

      Même si les résoçociaux, si développés, donnent beaucoup de fil à retordre aux dirigeants de la Planète... force est de constater qu’au jeu du billard multibande, ces derniers possèdent qq longueurs d’avance. A constater les divergences d’opinions des administrés qui se trompent scrupuleusement d’adversaires...ceux-ci ne sont pas près de voir la fin du tunnel dans lequel ils se chicanent...


      • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 6 décembre 2021 13:28

        Bolloré ? Il me fait vraiment penser à Ted Holworth...

        Peut-être à cause de « sa » françafrique.


        • zygzornifle zygzornifle 7 décembre 2021 13:00
          Présidentielles : Un milliardaire éclairé et ses candidats

          Il a des tarifs préférentiels chez EDF ?


          • zygzornifle zygzornifle 7 décembre 2021 13:02

            Convenons que le grand maître caressait aussi bien l’un que l’autre

            On comprend mieux l’intérêt pour Macron, il y a des selfies ? ..... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité