• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Anniversaire du mouvement des Gilets Jaunes Acte 53

Anniversaire du mouvement des Gilets Jaunes Acte 53

La mobilisation s'est indubitablement essoufflée depuis novembre 2018 mais les gilets jaunes n'ont pas renoncé au combat.

Le 17 novembre 2018, ils étaient 287 000 dans 2034 points de rassemblement en France à battre le pavé et à occuper des ronds-points pour protester contre la hausse des taxes sur le carburant. 

Entre les interpellations, les gardes à vue, les procès, les blessures parfois dramatiques et enfin les élections européennes, la contestation est toujours populaire. 

Dans les faits, les actions se font de plus en plus rares. Les pages Facebook concernant les événement des samedis, à Paris, regroupent souvent moins de 1000 participants déclarés. Mais les gilets jaunes continuent à échanger avec d'autres gilets jaunes sur les réseaux sociaux. 

Ils appellent à participer au référendum d'initiative partagée sur la privatisation des aéroports de Paris, d'autres se partagent des conseils pour se protéger des bombes lacrymogènes en manifestation, quelques-uns diffusent encore des vidéos fustigeant Emmanuel Macron. 

 Il reste compliqué de trouver un horizon d'action commun dans le mouvement. Il demeure protéiforme et les voix restent dissonantes.

L'anniversaire du mouvement des gilets jaunes s'annonce particulièrement suivi sur les réseaux-sociaux. Un évènement consacré regroupe près de 10000 personnes : 

Acte 53 Gilets Jaunes l’anniversaire : « Nous sommes toujours là »

https://www.facebook.com/events/399213960862714/

"""""Les gilets jaunes seront aux côtés des autres mouvements sociaux qui agitent aujourd'hui la France laissant espérer une convergence des luttes, plusieurs fois annoncée mais jamais réussie.

Le calendrier s'annonce favorable au mouvement qui fêtera le samedi 16 novembre son premier anniversaire"""""

Thierry Paul Valette TPV

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Attila Attila 8 octobre 18:58

    "Le 17 novembre 2018, ils étaient 287 000 dans 2034 points de rassemblement en France à battre le pavé et à occuper des ronds-points pour protester contre la hausse des taxes sur le carburant. "

    Merci de rappeler cette revendication d’origine.

    .


    • Jelena Jelena 8 octobre 19:51

      @Attila : Et le 18 novembre, soit le lendemain, les gilets jaunes en Bulgarie bloquaient le pays.

      Question : Qui a vraiment lancé le mouvement des gilets jaunes ?


    • Attila Attila 8 octobre 20:11

      @Attila
      « les deux révoltes fiscales d’envergure de notre époque ont concerné des taxes dites « écologiques ».
      Les Gilets Jaunes face à la climatocrature

      .


    • McGurk McGurk 8 octobre 22:15

      Réussites des Gilets jaunes : aucune.

      Bilan du mouvement : des matraques dans la gueule.

      Et dire qu’on nous parle de « désobéissance civile eupéenne »...pour le climat...on nous prend vraiment pour des cons...

      Toutes ces manifestations ne serviront à rien et mèneront à encore plus de cassage de gueule. La seule solution qu’on nous laisse est de reprendre la démocratie par la force...et dire qu’on se prend pour un pays « évolué », il y a de quoi rire...ou pleurer je ne sais plus...


      • Traroth Traroth 9 octobre 13:32

        @McGurk
        Reprendre la démocratie par la force. Voila qui nécessite un peu plus qu’une ligne d’explication. Comment voudriez-vous procéder ?


      • Albert123 9 octobre 14:27

        @McGurk

        « Réussites des Gilets jaunes : aucune. »

        mais non vous oubliez 3 semaines de bonheur où il faisait bon vivre en France, les gens conduisaient de nouveau comme avant, ils se comportaient comme avant, ils avaient de nouveaux des idées, du sens critique et une capacité à la discrimination comme avant, bref ils étaient de nouveaux fiers et couillus, ce qui faisait vomir les bien pensants au corps famélique d’antifas névrosés.

        Puis le truc à été noyauté par les gauchistes, les bobos, les écolos, les récupérateurs comme l’auteur de cet article ...et la république a resserrée ses griffes autour du peuples français, réduit comme d’habitude à l’état de beaufs fascistes par les même biens pensants encore nauséeux.

        le vrai bilan des GJ est celui ci, celui de nous avoir rappelé un bref instant qu’il faisait bon vivre en France avant que les gauchistes en prennent le contrôle total via la république en nous infligeant leurs lubies de cinglés. 

        Vivre dans un pays « pas de gauche » pendant 3 semaines à été un pur régal. 


      • McGurk McGurk 9 octobre 15:08

        @Traroth

        Etant donné que nous sommes gouvernés par des traitres à la nation qui nous vendent aux multinationales et à l’UE, les deux forces pouvant éviter une guerre civile et la reprise de la démocratie telle qu’elle l’était son l’armée et la police.

        L’armée est depuis des décennies humiliée (encore plus récemment rappelez-vous), la police a été gravement instrumentalisée (depuis plusieurs mandats) pour servir des objectifs personnels et contraires aux intérêts du pays.

        Nous avons une armée disciplinée, courageuse, avec un personnel attaché aux valeurs qui sont les nôtres. C’est bien le dernier rempart qui nous reste face aux agressions politiques et extérieures. Un intervention rapide et discrète de destitution serait tout à leur honneur et redorerait considérablement la confiance des citoyens envers les forces de l’ordre.

        D’autre part, la police pourrait parfaitement contrôler la panique que cette action susciterait. Non pas en tabassant mais en surveillant, informant et dialoguant ouvertement avec les Français.

        On aurait, là également, un regain considérable de confiance envers ceux censés nous protéger mais qui n’ont pas assez de moyens ni d’effectifs pour le faire. Une police qui ne serait plus obligée d’exécuter les basses besognes dictées par des gouvernements/ministres totalement corrompus.


      • McGurk McGurk 9 octobre 15:26

        @Albert123

        Je préfère largement le long terme à un bonheur éphémère.

        Après tout ce temps à manifester et se faire tabasser, les Français n’ont rien obtenu du tout. La moitié d’entre eux s’est contentée de prendre l’os qu’on leur a lancé (ces fameux « milliards » dits « concédés » de futurs impôts en fait) avant de s’enterrer à nouveau la tête dans le sable.

        La classe politique a certes totalement déformé la réalité au point de la rendre méconnaissable. Mais c’est l’absence volontaire des citoyens

        et leur passivité qui a fait que ce mouvement, noble au départ et qui l’est toujours d’ailleurs, a fini par s’éteindre et être considéré comme « nuisible ».

        Si on avait pas été aussi lâches, on aurait aujourd’hui mis au pas le monde politique, instauré des commissions nationales citoyennes de réflexion sur une meilleure démocratie pour des résultats rapides et concrets, retrouvé progressivement l’équilibre entre peuple et pouvoir ainsi qu’entre société et économie.

        La « gauche » n’est pas la seule fautive, ce sont tous les partis à la fois. Plus d’idéologie initiale à laquelle adhérer mais du « transpartisme », des politiques similaires quel que soit le bord/groupe politique, pensée unique digne du soviétisme, trahison totale de l’électorat et retournements de veste au quotidien.


      • Albert123 9 octobre 16:44

        @McGurk

        « Après tout ce temps à manifester et se faire tabasser, les Français n’ont rien obtenu du tout. »

        rien qui ne soit matérialiste, mais le matérialisme c’est un truc de gauchiste.


      • Traroth Traroth 9 octobre 17:27

        @McGurk
        Soit vous avez d’énormes illusions sur les vertus d’un putsch militaires, soit vous comprenez ce dont il s’agit et nous n’avons clairement pas les mêmes valeurs. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne peut pas établir une démocratie avec un putsch militaire. Ça a été démontré tant et plus à de trop nombreuses occasions.

        Très franchement, si vous pensez que les flics se font tordre le bras pour tabasser et mutiler la population, vous rêvez en couleur !

        La police et l’armée ne sont pas les amis de la population. S’ils prenaient le pouvoir, ça serait pour eux-même.

        https://www.lesinrocks.com/2018/12/13/actualite/societe/video-fils-de-pute-dans-ta-gueule-quand-la-police-crie-de-joie-en-tirant-sur-les-gilets-jaunes/


      • Kapimo Kapimo 10 octobre 00:09

        @Traroth

        La prise de la Bastille (au sens large), c’est un putsch (qu’il ne soit pas militaire n’y change rien).
        Par ailleurs, ne mélangez pas police et armée, ils n’ont rien à voir.


      • Attila Attila 10 octobre 00:29

        @McGurk
        « Si on avait pas été aussi lâches, on aurait aujourd’hui mis au pas le monde politique »
        Je ne crois pas que les Gilets Jaunes aient été lâches. Ce qui a manqué c’est une bonne préparation et surtout de l’organisation. Les trois premières semaines, le pouvoir et ses forces de l’ordre étaient en état de sidération, il aurait été possible de lui faire accepter les revendications. D’ailleurs, il a lâché un peu de lest.
        L’absence de bons stratèges et d’organisation a permis au pouvoir de se ressaisir et de riposter alors qu’il aurait dû être pris à la gorge.

        .


      • Cadoudal Cadoudal 10 octobre 00:37

        @Attila
        Pendant les 3 premières semaines, ils avaient toute la gauche contre eux...

        Après, les gauchistes on récupéré le mouvement, les prolos sont partis, fin de l’histoire....


      • Traroth Traroth 10 octobre 01:51

        @Kapimo
        Absolument pas. Ca n’a rien à voir. La prise de la Bastille était une révolution populaire. Le but était justement de trouver des canons pour pouvoir s’opposer à l’armée du roi.

        La police et l’armée, je ne vois pas du tout la différence : les porte-flingues des puissants du moment (ce n’est plus le roi, aujourd’hui) qui se défoulent sur la population. Le conservatisme incarné dans toute sa brutalité.


      • Kapimo Kapimo 11 octobre 00:26

        @Traroth

        La gendarmerie est un corps qui a été en grande partie détaché de l’armée puisqu’il est désormais en partie rattaché au ministère de l’intérieur.
        Les militaires n’ont rien à se reprocher, et je ne vois pas ou ils se seraient défoulé sur la population.


      • Traroth Traroth 11 octobre 14:19

        @Kapimo
        Pas la population française, vous voulez dire. Enfin pas récemment. Pas depuis les manifestations contre la reprise des essais nucléaires en 1995, où Chirac s’est permis d’envoyer la légion étrangère tabasser les manifestants en Polynésie. Et toujours en considérant que la gendarmerie ne fait pas partie de l’armée, ce que les gendarmes eux-mêmes risquent de désapprouver.


      • kimonovert 8 octobre 23:07

        Il y aura plus de bougies sur le gâteau que de convives !


        • Traroth Traroth 9 octobre 11:20

          @kimonovert
          D’après la police ou d’après le cabinet Occurrence ?



        • Traroth Traroth 10 octobre 01:53

          @kimonovert
          Oui oui, le mouvement des Gilets Jaunes était en déclin dès son lancement, si on en croit les éditocrates type Christophe Barbier, Nathalie Saint-Cricq et autres amputés de l’honnêteté.


        • Attila Attila 10 octobre 04:54

          @Traroth
          « D’après la police ou d’après le cabinet Occurrence ? »
          Le cabinet au cul rance, fournisseur de Macron ?

          .


        • révolQé révolQé 9 octobre 09:36

          Le mouvement aura au moins mis plusieurs choses en lumière pour ceux qui ne le savaient pas encore.

          Les flics ne sont pas là pour protéger le peuple mais le gouvernement.

          La démocratie n’existe que sur le papier.

          Le gouvernement ne sert qu’à nous faire les poches sans se soucier de nous.

          Sans violence on obtient jamais rien.

          J’y ai cru, nous n’étions pas loin de quelque chose, mais malheureusement, les mougeons pensent révolte avec des bisous et des ballons colorés. smiley


          • Traroth Traroth 9 octobre 11:51

            @révolQé
            Ce n’est qu’un début. Occupy La Défense, puis Nuit Debout, puis les Gilets Jaunes... A chaque fois plus de monde, la révolte monte.


          • McGurk McGurk 9 octobre 12:38

            @Traroth

            C’est bien de croire au père Macron...heu Noël...


          • Traroth Traroth 9 octobre 13:31

            @McGurk
            Vous prônez la résignation, rien de plus. Sans intérêt.


          • izarn izarn 9 octobre 14:54

            @Traroth
            Les GJ c’est le constat que le « multiculturalisme », la « diversité », le LGBT, le « tout sauf la CGT », « Pas de syndicat », « Pas de parti politique », « pas de leader (Possible fuhrer) »...Abouti au néant.
            Vous ne voulez pas d’idéologie, pas de Castro, pas de Lénine, pas de Mao, pas de Gaulle ?
            Et ben allez tous vous faire enc....


          • Traroth Traroth 9 octobre 17:32

            @izarn
            Vous êtes nouveau, non ? Je suis tout sauf apolitique...

            Mais ne vous en déplaise, je comprends la méfiance envers la politique des gens du peuple, même si je ne la partage pas, parce que je vois d’où elle vient.


          • foufouille foufouille 9 octobre 17:35

            @Traroth

            et elle vient de d’où ou de qui ?


          • Traroth Traroth 9 octobre 17:38

            @izarn
            Cela dit, concernant votre dernière phrase, si vous ne vous battez pas pour les pauvres, les faibles, les laissés-pour-compte, vous n’êtes pas vraiment de gauche, même si vous nous balancez du Castro et du Lénine. Et de Gaulle, bizarrement.

            Si vous estimez que si les victimes du système n’ont qu’à crever s’ils ne suivent pas vos conseils, vous êtes dans une attitude dogmatique qui ne produira jamais rien. Vous êtes chez LO, non ?



          • Traroth Traroth 9 octobre 17:46

            @foufouille
            Elle vient de la propagande incessante qui dit que c’est sans espoir et qu’il faut se résigner, elle vient des affaires de corruption à répétition et de l’impunité de gens dont la culpabilité est flagrante et révoltante, elle vient des promesses politiques trahies, trahisons auxquelles les médias ne trouvent rien à reprocher, elle vient de la chute du mur de Berlin qui semble montrer qu’« il n’y a pas d’alternative », elle vient d’élections portant des partis différents au pouvoir mais débouchant sur la même politique, celle qui se fait pour les riches et puissants, elle vient de l’éducation qui est surtout encore une formation professionnelle et qui n’exerce plus à l’esprit critique ni à la pensée politique, elle vient du torrent d’informations actuel, le faux et le vrai mêlés, ce qui fait que sans une attention constante, on ne sait plus quoi croire...

            Liste non-exhaustive.


          • foufouille foufouille 9 octobre 17:59

            @Traroth

            donc ça vient bien du merlan franc mac de son caviar et du tien.


          • Traroth Traroth 9 octobre 18:05

            @foufouille
            Rien compris.


          • Aimable 9 octobre 18:43

            @révolQé
            Cela aura été le seul bilan positif de ce quinquennat , ouvrir les « yeux » pour ceux qui le peuvent encore .


          • zygzornifle zygzornifle 9 octobre 09:45

            A la BAC on fait une tombola , le 1er lot aura droit a crever un œil de manifestant , le second a une main arrachée ensuite les lots de consolation seront des cranes fracassés des cotes cassées et du savatage a plusieurs d’un GJ au sol , ensuite Castaner distribuera des primes et des gratifications ....


            • izarn izarn 9 octobre 14:57

              @zygzornifle
              Les GJ sont des cons, mais en face ; c’est la totale !
              Comme je le disais, le mot barbare proféré par Mélenchon doit etre en direction de Macron...
              Elu par des cons...
              La logique s’impose !
               smiley


            • covadonga*722 covadonga*722 9 octobre 15:36

              les gilets jaunes comme mélenchon sont les meilleurs alliés de Macron.

              Prenez donc la peine de vous renseigner sur toutes les lois ordonnances et décrets

              qui ont été validés par le parlement et ces tartufes du sénats .

              Les lois sociales n’ont jamais autant étés détricotées que durant ces 11 mois de bordel ,de pas de mots d’ordre, pas de ligne pas d’actions communes de surtout pas les organisations ouvriéres .

              Le mouvement gj oeuvre au départ de néoruraux abandonnés par l’état  , a été phagocytés par les gauches

              et les cassos et son bras armés des black block , l’onction de la lfi le soutien des gauchistes statutaires en a fait le meilleurs écran de fumé pour le banquier .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès