• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Anomalie Baltique, info ou intox ?

Anomalie Baltique, info ou intox ?

En juin 2012 je publiais cet article (ou sur agoravox : http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/anomalie-baltique-un-stonehenge-119263) sur la découverte, par l’équipe Ocean Xplorer de Peter Lindberg, d’un objet bizarre au fond de la mer Baltique. Cette découverte avait généré un certain buzz du fait qu’outre la forme et les caractéristiques de l’objet, des phénomènes d’interférences électromagnétiques (type perte de réseau satellite, panne de matériel électrique ou électronique) étaient décrit à l’aplomb de l’objet, et ce jusqu’à la surface. De quoi éveiller les curiosités !

Suite à une première exploration en juin, une seconde expédition eut lieu fin juillet 2012 afin de prélever des échantillons et continuer l’exploration de l’objet et ses alentours (car d’autres fragments intéressants avaient été signalés). Les échantillons récupérés ont été déposés pour analyse à l’université de Stockholm. En septembre, le petit reportage suivant (en anglais) fut publié, nous apprenant que des échantillons de pierres à proximité de l’objet avaient été récupérés, mais pas de l’objet lui-même du fait de son extrême dureté. On apprend aussi qu’un nouvelle expédition serait prévue pour le printemps 2013.

En novembre, une conférence informelle fut filmée et publiée mais sans apporter d’informations nouvelles.

Les échantillons furent analysés par Volker Brüchert, professeur de géologie de l’université de Stockholm, et semblent conforter la thèse de blocs ayant été déposé là par la retraite des glaciers à la fin de l’ère glacière, voici une dizaine de milliers d’années. Rien de particulier donc.

Restent alors la forme, la constitution et le positionnement de l’objet. Ce dessin par Hauke Vagt, d’octobre 2012, semble être ce qui se rapproche le plus de la réalité :

L’objet est posé sur un massif, et les plongeurs sont certains que les deux éléments sont indépendants. Reste également la question des interférences électromagnétiques.

Hors l’explication géologique, et bien sûr le scénario OVNI, une proposition faite par un officier de la marine suédoise, Anders Autellus, est que l’objet serait une arme anti-sous-marins créée par l’Allemagne lors de la dernière guerre. Cette proposition, apparue d’abord dans la Pravda, fut même reprise par le Huffington Post en novembre dernier.

Entre-temps, on apprend qu’un documentaire a été réalisé par une équipe de Titan Television et est distribué par la firme DRG. Les ayant contacté pour savoir comment me procurer ce film, il s’avère que c’est actuellement impossible et “qu’il faut attendre sa rediffusion”. Je ne sais pas ce que cela signifie vraiment mais voici au moins le trailer, dans lequel on nous promet d’autres révélations :

Je trouve peu crédible cette aura de mystère et cette commercialisation foireuse. S’ils ont vraiment quelque chose à montrer, Ocean Xplorer en tirerait bien plus grand profit en maximisant la diffusion de l’information, ce qui leur apporterait certainement des ouvertures commerciales, plutôt qu’essayer de vendre un documentaire de cette manière. Si par contre il n’y a rien, effectivement…

Nous verrons si une nouvelle expédition a effectivement lieu au printemps, si l’équipe de Xplorer ramène un échantillon prélevé sur l’objet lui-même, et ce qu’il en est vraiment des interférences électromagnétiques.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • easy easy 30 janvier 2013 12:31

    La forme rare excite notre pensée étrangiste, notre fantasmatique, d’autant que les soucoupistes aident à entretenir ce courant

    Cette masse serait placée dans le secteur de Gibraltar, on aurait pu surfer en plus sur le fantasme de l’Atlantide 
    Elle aurait été placée dans les Bermudes...je te dis pas

    Et la fantasmatique est beaucoup plus intéressante à exploiter pour se faire du fric, que la réalité.


    Dans le Monde, il n’existe pas un seul caillou de forme étrange ou posé de manière insolite qui ne soit rhabillé de fantasmatique (La poule de Nouméa, les doigts de Fatima, les piliers de la sagesse, les doigts de fée, les roses des sables, les colonnes d’Hercule, les escaliers des géants, le pain de sucre,...)



    Soit cette masse rocheuse est venue d’ailleurs, soit elle est native

    Toute roche non sédimentaire, formée depuis une lave refroidie, est faite de cristaux (gros si le refroidissement a été lent, petits s’il a été rapide)

    Gros ou petits, les cristaux se sont formés depuis une lave ou un magma d’un endroit donné à un moment donné et avec un pôle magnétique terrestre qui se trouvait alors à un certain endroit (quelque part en zone polaire actuelle)

    En observant au microscope comment sont orientés puis figés les cristaux (qui s’étaient comportés telles de minuscules aiguilles posées sur flotte) on voit qu’ils se sont orientés selon l’axe magnétique terrestre de ce moment de refroidissement

    Par recoupement des différents paléomagnétismes que démontrent les roches cristallines (non sédimentaires) du Monde, qu’elles soient de surface ou profondes, on en a déduit où se situait le Pôle Nord (et Sud) magnétique aux différents moment de la Terre.

    (Il se forme encore tous les jours des millions de tonnes de roches issues de refroidissement de laves ou magmas)

    Et inversement, quand on trouve un caillou, on peut, selon l’orientation de ses cristaux, dire s’il a toujours été positionné ainsi ou s’il a été déplacé

    Si l’on trouve un énorme caillou dont l’orientation des cristaux est équatoriale, comme on sait que les pôles magnétiques ne se sont jamais situés ailleurs que dans les parages polaires actuels, on peut en déduire qu’il a subi un déplacement (et on est en difficulté pour le dater selon la méthode paléomagnétique) 

    (Un caillou peut avoir été déplacé mille fois et, par hasard, se retrouver orienté comme à son origine)

    Ce caillou de la Baltique pourrait avoir surgi d’une cheminée volcanique en sorte de pain de sucre mais lenticulaire ou pourrait avoir été formé ailleurs et avoir donc été traîné jusqu’à cet endroit par quelque glacier.

    (Mais il n’est pas ordinaire que des glaciers trimballent des masses aussi grosses et il n’est pas sorcier de vérifier si cet endroit fait partie des zones ayant été autrefois exondées)

    Au moindre prélèvement d’échantillon, même minuscule, fait avec repérage précis de son orientation in situ, on peut déjà trancher si le caillou est natif ou trimballé 
    Si ce contrôle élémentaire n’a pas été fait (ou s’il a été fait mais tu) c’est qu’on préfère exploiter la fantasmatique 

    Bon, sur ce coup là, en pleine mer, il ne serait pas facile d’y édifier un autre Lourdes (Encore que Rougerie, à sa grande époque, aurait certainement conçu d’y construire un petit village pour y dilater nos chakras), mais on peut au moins donner des conférences, faire des scénarios de films, écrire des bouquins ou s’en servir pour consolider d’autres mystifications.

    Pour exciter les esprits, ça vaut largement un crop circle fait dans la neige ou les blés à trois copains.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 janvier 2013 12:42

      Commentaire qui remet les boussoles à l’heure ! smiley


    • LEELOO Shawford42 30 janvier 2013 12:59

      Yep, sauf qu’on connaît pas encore tout des bouts de plastique, ça c’est exciting en diable smiley


    • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 30 janvier 2013 13:10

      « Bon, sur ce coup là, en pleine mer, il ne serait pas facile d’y édifier un autre Lourdes »

      D’autant que les choses lourdes ont tendance à couler...

      Merci pour vos éclaircissements !

    • MKT 30 janvier 2013 17:42

      Ne trouvez pas que cela ressemble à une immense « galette des rois » pétrifiée.

      Je pense que les « rois mages » (en fait des extraterrestres hyperboréen) l’on abandonné quand ils sont allés à Gergovie voir Hérode qui gouvernait l’Atlantide.

      Je pense que j’ai bien résumé les tendances de « Agoravox » ces derniers temps. Ah il manque peut être le calculateur quantique divin, mais on verra un peu plus tard, je crains de fusionner froidement.
       smiley


    • LEELOO Shawford42 30 janvier 2013 17:44

      Un ange passe, un smiley


       smiley 

    • nicolas_d nicolas_d 31 janvier 2013 10:03

      Assez d’accord, ne pas s’emballer.
      Vos dires sont logiques et il faut attendre plus d’études avant de délirer.

      Par contre là où ça colle moins, c’est pour les crop circle.
      vous avez déjà essayé de faire un crop circle avec 3 copains ?


    • Aldous Aldous 4 février 2013 07:49

      je suis d’accord avev MTK..

      C’est pas credible : on n.y parles pas de Gergovie.

    • foufouille foufouille 30 janvier 2013 12:32

      donc, rien de nouveau


      • jef88 jef88 30 janvier 2013 12:45

        la retraite des glaciers
        le retrait des glaciers serait plus convenable.... sinon on va mêler Napoléon à l’histoire ! -))


        • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 30 janvier 2013 13:11

          Ahhhh certes. Ou la retraite des glaces, peut être ? 


        • jef88 jef88 30 janvier 2013 19:53

          OK ! c’est bon !
          c’est mieux que la traite des garces ! lol


        • lulupipistrelle 30 janvier 2013 12:45

          Ce genre d’information m’intéresse... mais comme personne n’a les moyens financiers de monter une expédition d’exploration in situ ( telle celle qui remonta les trésors du Titanic)... pour aller lever l’indétermination... et bien je ne m’y attarde pas. 


          • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 30 janvier 2013 13:11

            Il semble y avoir une nouvelle expédition prévue pour le printemps. 


          • lulupipistrelle 30 janvier 2013 13:23

            Vous nous tiendrez au courant, j’espère... 


          • Cocasse Cocasse 30 janvier 2013 15:00

            Pour l’instant, bof bof toute cette histoire.

            Je trouve plus intéressant la découverte des ruines sous-marines (près du japon je crois) attestant d’une civilisation ayant aux alentours de 10.000 ans, et qui pourrait bien être une cité engloutie de MU.

            • lulupipistrelle 30 janvier 2013 15:17

              Ha,ha,ha... On a les mêmes lectures...( et on regarde les mêmes videos sur youtube). 


            • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 30 janvier 2013 15:42

              Japon, Inde, Egypte... les ruines englouties à quelques dizaines de mètres sous la surface ne manquent pas. A priori pas de grand mystère : c’est le résultat de la montée des eaux à la fin de l’époque glacière, la glace continentale se déversant dans les océans. Evidemment, il y a 10 000 ans l’Homme n’était pas supposé être capable de construire des cités, mais il faudra bien qu’un jour l’histoire officielle tente de recoller aux faits...


            • Aldous Aldous 4 février 2013 07:47

              justement.


              Les specizlistes des glaciers vous expliqueraient en moins de tems qu’il ne faut pour ecrire cet article comment les glaciers trainent d’enormes rochers qui créent des sillons dans la roche sous eux et prennent des formes arrondies en s’usant.

              Eidement ça ne vends pas du papier ce genre d’explacations rationnelles et scientifiquement fondées.

            • mortelune mortelune 30 janvier 2013 17:05

              Moi qui suis une extra terrestre je vous le dis, c’est un ONNI (objet noyé non identifié). Mes grands parents s’en servaient pour surfer lorsque la terre était sans dessus dessous. 

              C’est une jolie histoire qui me donne envie de voir la saison 2. 

              • slipenfer 30 janvier 2013 18:46

                Pour moi il ne fait aucun doute qu’il s’agit du Faucon millénium


                • Aldous Aldous 4 février 2013 07:50

                  D’ailleurs l’article s’adresse aux vrais. smiley


                • Deneb Deneb 31 janvier 2013 10:51

                  Vu le comportement de Titan Télévision, c’est du bidon. Si l’information était cruciale, elle aurait été diffusée. Aaron Swartz n’est pas mort pour rien, il est impensable qu’une obscure chaine de télévision détient un secret capable de modifier notre paradigme, sinon il y aurait eu un écho dans les publications scientifiques.


                  • Ramana Ramana 31 janvier 2013 10:55

                    Si la prudence élémentaire incite à ne pas émettre d’interprétations hâtives concernant cet objet, elle devrait aussi porter à ne pas traiter avec une dérision condescendante certaines hypothèses émises par des individus dont certains sont tout-à-fait sérieux et documentés. Restons prudents, mais gardons cependant l’esprit ouvert, car le champ des possibles s’étale bien au dela de nos horizons embrumés par nos préjugés.


                    • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 31 janvier 2013 12:26

                      Tout à fait d’accord.


                    • paco 31 janvier 2013 13:49

                       Et si cette anormalie Baltique n’était que le monstrueux fossile d’une gigantuesque ammonite pétrifiée depuis la fin du Crétinacée ?
                       Non, j’ai entendu parler d’une trainée de centaines de mètres sur son sillage...
                       Ca me souvenance furieusement le film Sphère.
                       Disons nous bien qu’avant -10 000 ans, les océans étaient des dizaines et dizaines de mètres plus bas, émergeant des terres dont ne restent que des mythes, et les vestiges cyclopéens d’une civilisations oubliée qui érigea sur ces cotes un empire mondial. Au fond des flots de Bimini, aux Bahamas, et sa chaussée impériale, au large du Japon ou git la pyramide de Yonaguni, dans les profondeurs des iles Canaries...et tant d’autres sites encore à découvrir, enfouis sous les siècles et les eaux.
                       Songez que notre notre monde en 3000 ans est passée du glaive au neutron. Leur civilisation dura bien plus. Imaginez donc. Ils vénéraient le soleil, l’eau, la déesse mère. Sur toute la surface du globe épargnée des glaces, prés des plages et des ports, ils construisirent des cités et découvrirent des merveilles dans chaque science. L’intérieur des terres, les hauteurs, le froid, furent laissées à des peuples primitifs juste bons à s’entretuer et peinturlurer des graffitti dans de sombres grottes comme à Lascaux ou Altamira. Mais ces obscurs barbares étaient utiles car ils entretenaient un écosystème qui, à l"aval, enrichissait cette brillante civilisation sur de somptueux deltas aux limons fertiles, et les considéraient comme des dieux. 
                       Les prophéties durent annoncer un gigantesque cataclysme pour que leurs Sages prennent conscience et décident de construire un vaste sanctuaire au fond des glaces du Nord, vers la Baltique actuelle, leur Svalbard à eux.
                       Et l’eau le feu les engloutirent en l’espace de quelques heures qu’ils n’avaient jamais prévu. Ne survivèrent que ceux, rares, qui purent atteindre les hauteurs des barbares et une de leur cité, sur le lac Noir, se pensant à l’abri de ses montagnes.. Hélas, le verrou des Dardanelles sauta, la Méditerranée s’engouffra, une gigantesque cataracte, le mer Noire était née, ils durent s’exiler dans tout le moyen orient et bien plus loin.ou les survivants fondèrent comme ils purent, de bric et de broc, notre civilisation et ses mythes. 
                       Oups, c’est l’heure de mes pilules, me dit la gentille dame en blanc. A tout de suite. 


                      • paco 31 janvier 2013 15:46

                         Gloups, bien bonnes ces pilules multicolores, sauf des bleues, parait que c’est pas bon pour moi, j’en ai pas eu.
                         Reprenons. Je vous parlais d’une civilisation vivant au bord des eaux, trés peu continentaux, les terres ne les interressaient pas hormis les mines exploitées par les Barbares, les océans et les échanges les passionnaient bien plus. leur science reste une énigme. Ont ils envoyé de par le globe des explorations scientifiques ?
                         Un aparté : dans 5 000 ans, à quoi ressembleront les sites de Paranal, Chili, ou les antennes d’Arecibo ? Alors repensez à Stonehenge et d’autres vestiges dans les Andes aux « blocs taillés et s’encastrant au millimètre » .... Seuls les déserts immuables gardent leurs traces flagrantes inexpliquées à ce jour, je pense à Nazca. Des cailloux vus du sol, Des figures vues du ciel. Mais qui pouvait bien les voir du ciel ? S’il ne nous a fallu que 300 ans pour passer de la Montgolfière à l’avion à réaction, imaginez leur civilisation sur des millénaires. Nous, ça s’est produit grace à la révolution industrielle, le charbon, la vapeur. Et si eux avaient vécu une autre sorte de révolution ?


                        • paco 31 janvier 2013 15:59

                           Pardon, M. Verschoore, si je satire à foison, exercice de style, c’est que ça m’interesse et plait.
                           Et si on en faisait un roman ensemble ? Yep ?


                          • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 31 janvier 2013 16:54

                            Pour le roman, vous semblez bien parti ! Satire dans tous les sens, pourquoi se priver. De toutes façon il me semble assez évident qu’il y a un gap énorme entre ce que nous pensons connaître de l’histoire ancienne et ce qu’elle fut réellement. 


                          • paco 31 janvier 2013 17:43

                             Plus sérieusement, moqueuseries et exercises de style mis à part, je rejoins votre pensée.
                             L’avenir de l’archéologie se trouve au fond des plateaux continentaux
                             Ma proposition tient toujours.


                            • lsga lsga 3 février 2013 17:11

                              Il est passé où Maurice ?

                              Il avait posté un lien vers un bateau expérimental NAZI qui avait exactement la forme de l’anomalie. 


                              • LEELOO Shawford 3 février 2013 17:14

                                De toute façon, Marianne, t’as les clés du camion.


                                Alors zoouuuuuuuuuu, on file smiley

                              • lemouton lemouton 4 février 2013 08:13

                                et zuuutt....


                                 j’ai perdu 1/4 d’h sur cette page.. smiley

                                quoique...♫..♪...(fond sonore mysterieux...)

                                • Zevengeur Zevengeur 11 février 2013 15:28

                                  Je ne crains qu’une chose, c’est que maintenant qu’on a découvert ce « truc » qui pose questions, on en reste là durant des années car personne ne mettra les moyens qui seraient nécessaires pour en savoir plus.

                                  Alors, régulièrement ressurgiront ici ou là des articles de « soucoupistes » ou de leurs adversaires qui dénigrent systématiquement tout ce qui dépasse.

                                  D’un autre coté le truc en question ne devrait pas disparaitre du jour au lendemain et comme sa position est maintenant connue, on a le temps....  :/)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès