• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Antoine Sfeir, l’homme qui simplifia « l’Orient Compliqué (...)

Antoine Sfeir, l’homme qui simplifia « l’Orient Compliqué »

" Chaque fois que l’homme s’est senti supérieur à un autre, cela a abouti à une tragédie ; chaque fois qu’un clan, une tribu a convoité les biens et les richesses d’un autre clan ou d’une autre tribu, cela a fini par un massacre."

Antoine Sfeir, L'Islam contre l'Islam
 

"Spécialiste du monde arabe et musulman, Antoine Sfeir, est décédé à Paris dans la nuit de dimanche à lundi, des suites d’une longue maladie. M. Sfeir avait 70 ans.
Fondateur des Cahiers de l’Orient, revue trimestrielle, il avait commencé sa carrière en tant que journaliste au sein du service étranger du Jour, en 1968. C’était avant la fusion des journaux L’Orient et Le Jour, qui donnera naissance à L’Orient-Le Jour.

En 1976, après avoir été enlevé et torturé par une milice palestinienne, il quitte le Liban en guerre civile.
"Cet événement a renforcé chez moi le refus de l’émotion dans le métier. J’ai appris aussi une chose après ça, c’est que j’avais envie de transmettre, et cela ne s’est jamais arrêté. J’étais déterminé et j’ai eu la chance de retravailler très vite dans le journalisme. Un métier dont on ne se lasse pas et où l'on apprend tous les jours. On est à la fois étudiant et transmetteur…", avait-il raconté au site Paroles de corses.

 

Depuis la France, il collaborera avec des nombreuses journaux et médias, dont La Croix, Le Point, Le Figaro, Europe 1, et publiera plusieurs essais sur les affaires moyen-orientales, dont Les réseaux d'Allah (Plon, 1997) ; L'islam contre l'islam, l'interminable guerre des chiites et des sunnites (Grasset, 2012) ; Dictionnaire du Moyen-Orient (collectif, Bayard, 2011) ; Chrétiens d'Orient : Et s'ils disparaissaient ? (collectif, Bayard, 2009)…

Avec son dernier opus, "L'Islam contre l'Islam : l'interminable guerre des sunnites et des chiites", il remporta le prix Livre et droits de l'Homme à Nancy.

Antoine Sfeir exerçait également en tant que consultant pour des entreprises privées et donnait régulièrement des conférences.

En 2003, il avait dépeint l'universitaire Tariq Ramadan comme un "spécialiste du double langage", dont l'influence sur la jeunesse serait plus dangereuse que celle des islamistes violents, ce qui lui vaudra une plainte en diffamation. Il sera relaxé. En 2005, il lancera, avec Jean-Michel Quillardet, ancien grand maître du Grand Orient de France, l'Observatoire de la laïcité, qui se voulait "un groupe d'étude et de prospective afin de renforcer le principe de laïcité". Chevalier de la Légion d'honneur, Antoine Sfeir présidait depuis 2014 l'ILERI (Institut libre d'étude des relations internationales), qui a fait part de "sa grande tristesse". Il a également présidé le Centre d’études et de réflexion sur le Proche-Orient (CERPO) et a enseigné les relations internationales au CELSA-Paris IV."

Du Liban, M. Sfeir disait : "Le Liban c’est le « vouloir vivre ensemble », dans le respect de l’autre tel qu’il est. J’ai eu la chance de pouvoir draguer le vendredi à la mosquée, le samedi à la synagogue et le dimanche à l’église. C’est aussi cela qui m’a permis de m’ouvrir sur ces différentes religions et d’apprendre à les connaître."

Sources :

https://www.lorientlejour.com/article/1136771/antoine-sfeir-nest-plus.html

https://antoinesfeir.wordpress.com/

https://lescahiersdelorient.org/antoine-sfeir/

https://www.diploweb.com/_Antoine-SFEIR_.html

Dialogues avec Antoine Sfeir, Version Longue http://www.librairiedialogues.fr/livre/3604573-l-islam-contre-l-islam-l-interminable-guerre-d—antoine-sfeir-grasset Version longue de la rencontre avec Antoine Sfeir, qui a eu lieu le 4 octobre...

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • cevennevive cevennevive 2 octobre 10:50

    Merci Monsieur Bouchard pour ce bel hommage rendu à un journaliste dont j’admirais les déductions et qui m’a beaucoup appris, sans anathème ni passion malvenue, sur le monde arabe et musulman et surtout, sur les soubresauts malheureux qui empoisonnent le Moyen Orient.


    De tels « sages » sont si rares de nos jours...

    Bien à vous.


    • Raymond75 2 octobre 11:44

      @cevennevive


      Je m’associe à votre hommage.

    • Raymond75 2 octobre 11:45

      @cevennevive


      Je m’associe à votre hommage.

    • leypanou 2 octobre 12:03
      @Raymond75 @cevennevive

      Vous avez certainement beaucoup appris avec lui sur le Moyen Orient.

      Avec cet article, vous en apprendrez d’autres, différents car c’est un autre point de vue qui n’enlève rien aux qualités du disparu.

    • troletbuse troletbuse 2 octobre 21:44

      @leypanou
      Doit-on dire la fachosphère ou le facho Sfeir ?


    • Dom66 Dom66 2 octobre 23:05

      @Raymond75
      Moi aussi 

      Antoine Sfeir un grand monsieur


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 octobre 11:53

      Je me souviens de lui débattant avec d’ autres comme Odon Vallet il y a une dizaine d’années sur la 5 ...il y avait du niveau culturel ! REP


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 octobre 12:11
        @Aita Pea Pea ainsi qu’aux autres lecteurs que je remercie de l’intérêt qu’ils portent à Antoine Sfeir.

        Merci pour vos visites et commentaires.

        Mon texte est « sourcé ».
        Il s’agit, vous l’aurez noté, d’un hommage à la mémoire d’Antoine Sfeir qui m’a plu et que j’ai donc ici retranscris.

        J’aimais beaucoup le personnage et l’homme que j’ai eu la chance de rencontrer à deux reprises.

        Antoine Sfeir était l’intelligence, la brillance, l’humanité, l’ouverture et la culture entre deux civilisations.

        Il aimait profondément la France et le Liban.

        Comme nous.

        ps. Comment ne pas être profondément attaché au Liban et à ses habitants ?

        Cordialement,
        Renaud Bouchard


      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 octobre 12:54

        @Renaud Bouchard
        .
        Antoine Sfeyr était un brillant pédagogue et il m’inspirait confiance, à l’époque où je regardais encore la télévision...

        Mais il y une autre raison à mon intervention. Je suis tombé sur quelques-une de vos remarques à propos de la modération. Or ne croyez-vous pas qu’il my aurait déjà du mieux si elle se faisait dans l’anonymat des « modérés » ?

        Certains, seraient ainsi privés du vote à la tête du client, qui ne prend pas connaissance du texte soumis, dont certains sont indignes de publication et tellement dénués d’intérêt qu’il n’inspirent pas la moindre réaction


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 octobre 15:15
        @Cateaufoncel3

        Bonjour et merci pour votre commentaire.

        A propos de la « modération ».Il me semble que le système n’est pas bon.

        Il fait intervenir des modérateurs qui, pour ceux dont l’attention est attirée par un sujet et par un auteur qu’ils finissent par connaître, ne donnent pas d’appréciation sur le fond mais « jugent » sur des critères qui ne sont pas sérieux :

        - La longueur du texte qu’ils élimineront parce que ’« trop long à lire ». Ce peut être le cas, mais pas toujours et de toute manière il existe des textes qui méritent des développements

        - Le thème ou le sujet traités (on entre là dans la zone d’incertitude dont je viens de faire l’expérience avec un abruti, courageux anonyme « modérateur », lequel a voté en défaveur d’un article toujours proposé en attente de modération et que vous pouvez lire. Ce « modérateur » n’ayant pas apprécié ma référence à Malcolm X (dont je parlais à propos du rappeur Nick Conrad qui en appelle au meurtre des Blancs) a donc voté de manière négative, effectuant une pré-censure d’un document que vous pouvez lire ici et qui, à tout le moins, mériterait plus qu’un échange de vues sur cette tribune.


        Ajoutons à cela l’attitude qui offre la possibilité aux « modérateurs » de systématiquement « voter contre ».Personnellement, si un texte proposé me semble insuffisamment étayé ou argumenté, je ne l’élimine pas pour autant, me limitant à suggérer respectueusement quelques améliorations ou corrections en cas d’imprécisions, mais laissant toujours aux lecteurs la liberté de le lire et de formuler une appréciation ou un avis.

        On comprendra que je suis opposé à toute censure préalable.
        Je pense en effet que les lecteurs d’Agoravox ont suffisamment d’esprit, de culture, de recul, de facultés de réflexion pour faire le « tri » entre ce qui est intéressant et ce qui l’est moins (en qualité comme en sujets proposés, selon les différentes rubriques de cette tribune), et surtout de manifester et faire connaître leurs appréciations sur les documents qui leurs sont soumis.
        Il s’agit là, de fait, d’une sélection qui s’opère d’elle-même et qui n’a pas besoin de pré-censure.

        Quant aux comportements et propos déplacés ou hors-sujet dont font preuve certains lecteurs indélicats ou pénibles, leur mise au « purgatoire » de manière temporaire avec un blocage de leur intervention est un bon moyen, sans compter les réactions d’autres lecteurs qui montrent leur capacité d’inviter un opportun à modérer le ton, précisément.

        J’ajoute pour terminer que je regrette vivement de ne jamais recevoir de réponse aux questions posées directement aux services de lecture ou de modération d’Agoravox.

        Conclusion : suppression des « modérateurs ». Les lecteurs sont amplement en mesure de réagir, commenter, critiquer, approuver, manifester des points de vue différents qui reflètent la richesse de leur diversité.

        Tout est dit.
        Bien à vous,
        Renaud Bouchard




      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 2 octobre 21:32

        @Renaud Bouchard


        Je vous remercie infiniment pour votre réponse très détaillée, et j’espère que vous ne serez pas « puni » pour cela.

        Cordialement

        C.

      • Abou Antoun Abou Antoun 2 octobre 12:08
        Ce n’est qu’avec une grande oreille à Beyrouth qu’on peut comprendre ce qui se passe au M.O.
        Sarko, Hollande et maintenant Macron ne l’ont pas compris. Mais en fait ils sont ignorants de tout.
        L’Orient n’est peut-être pas si compliqué, mais il obéit à une logique qui lui est propre où rien n’est définitif et où le compromis est une solution d’attente. Cela vaut pour les individus, les communautés, les états.



        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 octobre 12:38
          @Abou Antoun

          Bonjour !

          Je suis très heureux de vous lire !

          Vous écrivez, avec justesse :

          "Ce n’est qu’avec une grande oreille à Beyrouth qu’on peut comprendre ce qui se passe au M.O.Sarko, Hollande et maintenant Macron ne l’ont pas compris.

          Mais en fait ils sont ignorants de tout.

          L’Orient n’est peut-être pas si compliqué, mais il obéit à une logique qui lui est propre où rien n’est définitif et où le compromis est une solution d’attente.

          Cela vaut pour les individus, les communautés, les états.« 

          Effectivement.

          Les »politiques« que vous évoquez sont plus qu’ignorants d’un M.O, voire même d’un Orient dont ils ignorent tout car ils n’y ont en réalité tout simplement jamais mis les pieds, n’y ont pas vécu et ne savent rien des gens qui y vivent.

          Ils ne connaissent d’ailleurs probablement pas cette savoureuse réflexion de l’historien Henry Laurens que je retranscris ici et qui vous fera sans doute sourire tant elle est vraie.

           »Si vous avez compris quelque chose au Liban, c’est qu’on vous l’a mal expliqué."

          Henry Laurens, La question de Palestine à partir de 1982, Collège de France - vers 39’, 3 décembre 2010

          Bien à vous, Renaud Bouchard

        • Xenozoid Xenozoid 2 octobre 12:45
          @Renaud Bouchard


          Si vous avez compris quelque chose au Liban, c’est qu’on vous l’a mal expliqué.

          très vrai

        • Xenozoid Xenozoid 2 octobre 12:47
          @Xenozoid
          c’est d’ailleur partout pareil,mais le liban est disons plus prononcé

        • baldis30 2 octobre 17:04

          @Renaud Bouchard
          bonjour,

          « Sarko, Hollande et maintenant Macron ne l’ont pas compris. »

           A leur égard on peut paraphraser einstein

           Rien ne donne plus une idée du vide que le trio Sarko, Hollande, Macron ou les espaces interplanétaires..... mais pour ces derniers je n’en suis pas très sûr !


        • jocelyne 2 octobre 12:21

          encore un élément du world organisation groupe et un gros


          • Massada Massada 2 octobre 13:10
            Il avait été enlevé, puis torturé pendant une semaine. Nu, avec un couteau dans le dos, et un autre sur les « parties intimes ». 
             
            Ongles arrachés, coups de crosses dans le visage jusqu’à le déformer et lui faire perdre ses dents... séquelles durant toute sa vie. 
             
            Il n’a rien avoué... car il n’y avait rien à avouer du tout. On le soupçonnait d’être un agent israélien.
             
            Ces bourreaux, une milice palestinienne aux ordres des Syriens. Il apprendra par la suite que l’un de ses tortionnaires était un haut responsable palestinien.
             
            Il était simplement journaliste.
            Il quitte alors son pays le Liban.


            • njama njama 3 octobre 10:38
              @Massada
              Ces bourreaux, une milice palestinienne aux ordres des Syriens.

              aux ordres de Damas ?
              Les deux fondateurs du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) Georges Habache et Ahmed Jibril. sont des palestiniens. Je ne pense pas qu’ils avaient besoin de la caution de Damas.

              Aujourd’hui vous écririez aux ordres des iraniens smiley

            • Massada Massada 3 octobre 10:50

              @njama
               

              L’Iran est impliqué dans de nombreuses affaires terroristes.
              Le gouvernement français a décidé de geler pour six mois des avoirs iraniens en France après une opération antiterroriste effectuée mardi à Grande-Synthe.
               
              Onze personnes ont été interpellées et deux ont été placées en garde à vue. L’une d’elles n’est autre que Yahia Gouasmi, algérien chiite et antisémite notoire, qui s’était fait connaître en fondant en 2009 avec Dieudonné le “Parti antisioniste” qui s’était présenté aux élections européennes de 2009. C’est lui qui préside aujourd’hui ce parti.
               
              Le gouvernement français a ainsi décidé de geler non seulement les avoirs des deux personnes placées en garde à vue pour complicité de terrorisme mais également ceux du ministère iranien des Renseignements et de la Sécurité nationale.
               
              Pour info, c’est le Mossad qui était à l’origine des informations qui avaient permis à la police française de déjouer l’attentat prévu le 30 juin à Villepinte commandité par l’Iran.


            • Cyrus l’ hermite 3 octobre 20:45

              @Massada


              Bonjours soldat .

              Il semblerais que tu ais de mauvaises infos , ou des infos partielles.
              La perquisition avait des visés antiterroriste .

              Cependant elle n’ as mit en évidence que des malversations financière, un phénomène sectaire , et deux fusil Non Automatique détenu illégalement.C’ est d’ ailleur le motif de la garde a vu des suspect.

              A moins d’ élément nouveau ( dans les ordi ) le procureur va certainement abandonner la charge de « terrorisme » mais va poursuivre sur les armes et le sectaire .

              De mauvaise langue assimilent « redouane faid » a un terroriste formé par le mossad a causse de l’ officier israélien qui l’ as formé aux explosif .... C’ est evidement ridicule , le mossad est bien plus discret et efficace que ca .

              Il serait donc prudent de ne relier a l’ iran , que les élément réel concernant l’ attentat avorté de peur d’ être ridicule et de décrédibiliser les service anti-terroriste .

              Bonne soiree

               

            • Simple citoyenne Simple citoyenne 2 octobre 13:31

              Lors de la guerre d’Irak en 2003, il intervenait très régulièrement sur France 5 aussi ses interventions étaient très intéressantes.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 octobre 14:12

                @Simple citoyenne

                Pour moi qui ne comprenais pas grand chose au MO, sa culture et son approche positive faisaient que je le respectais . Je ne comprends toujours pas grand chose au MO , mais pas non plus a l’Asie du sud est .


              • kalagan75 2 octobre 15:17

                Bien triste nouvelle. Un intervenant toujours précis dans ses explications, c’était un réel plaisir d’écouter ses interventions


                • yadakir 2 octobre 15:41
                  Si ce n’est pas déjà le cas,

                  Je vous invite dans ce contexte a placer l’orient-le-jour dans votre revue de presse.
                  Quant a ce monsieur, il a œuvré au volume ! Il est mort, mais il est pas prêt de disparaitre.
                  N’essayez pas de me convaincre de « payer des droits » a un mort, ça n’arrivera pas.


                  • JPCiron JPCiron 2 octobre 17:46

                    Antoine Sfeir a toujours rehaussé les débats/ discussions auxquelles il participait. Le fait qu’il intervienne a toujours été décisif pour moi, pour suivre les échanges...


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 3 octobre 11:39

                      Antoine Sfeir 


                      Un homme assimilé à la culture occidentale qu’il avait servie sans réelle conviction ni intelligence mais sans doute par mépris et répulsion. Il a trahi et n’a rien gagné ni pour lui-même ni pour les Orientaux ! 

                      La France aime ces individus-là et il y en a encore. Comme les Basbous... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès