• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Appel pour signer la pétition contre la privatisation d’Aéroports de (...)

Appel pour signer la pétition contre la privatisation d’Aéroports de Paris

  Depuis plusieurs décennies, l’État français se sépare d’entreprises publiques qui sont pourtant stratégiques pour fournir des services publics de qualité sur tout le territoire et pour garantir l’indépendance du pays. Ces entreprises d’intérêt général sont vendues, à bas coût, à des oligarques mercantiles.

 

JPEG

  Ces oligarques détiennent de nombreuses entreprises du CAC40, qui étaient jadis principalement des entreprises publiques. Ils détiennent aussi la plupart des grands média français. Ils se servent de leur pouvoir pour influencer les décisions de l’État. Ils parrainent certains candidats qui, une fois élus, agissent pour leur intérêt (comme Emmanuel Macron avec la suppression de l’ISF, de la flat tax, de l’exit tax ; le vote de la loi travail et des privatisations, ...).

 

  Désormais, la puissance des oligarques est considérable en France et elle continue de progresser malgré la crise. Le patrimoine du premier d’entre eux, Bernard Arnault, est estimée à plus de 90 milliards d’Euro soit 7,5 millions d’année de SMIC, à comparer avec l’apparition d’homo sapiens qui date de seulement 300 000 ans.

 

  Mais rien n’est inéluctable, il est toujours possible d’inverser le cours des choses, pour se réapproprier les biens dérobés et retrouver l’esprit des lumières avec une démocratie moins corrompue.

 

  Ainsi, pour la première fois, une procédure constitutionnelle permet aux citoyens de contrecarrer un nouveau plan de pillage de l’oligarchie, via le référendum d'initiative partagée initié contre la privatisation d’Aéroports de Paris.

  Aéroports de Paris rapporte chaque année plus de 150 millions d’Euro à l’État. C’est aussi un monopole naturel, dont la gestion est critique pour la sécurité du pays. Avec cette privatisation l’État va donc perdre de l’argent, et il est très probable que les usagers voient les prix augmenter bien plus vite que l’inflation, comme pour les autoroutes.

  Il est donc vital de créer un élan citoyen pour contrer ceux qui parasitent la République et la démocratie. Soyons lucide, la réussite de cette procédure ne mettra pas un terme à la domination des oligarques, mais ce sera une victoire importante en vue des combats actuels et futurs.

 

  Il ne faut pas que les citoyens se laissent impressionner par les suppôts de la pensée dominante, qui dénigrent cette pétition et tentent de faire douter les électeurs de leurs capacités à décider.

 

  Alors, si vous ne l’avez pas déjà fait, dépêchez vous de vous rendre sur le site https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1 pour déposer votre soutien et n’oubliez pas de diffuser largement ce message autour de vous [1].

 

   Un citoyen face à un oligarque est une fourmi, mais un oligarque face à un million de citoyens est aussi une fourmi !

 

[1] Le site https://www.adprip.fr permet de consulter le nombre de signataire de la pétition.


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Laulau Laulau 2 juillet 12:41

    Oui mais ce sera un camouflet de plus pour ce pouvoir soit-disant démocratique.


    • San Jose 2 juillet 14:38

      Le référendum d’origine partagée est l’antichambre du référendum d’origine populaire. Donc, je ne ferai rien pour l’aider. 

      1984 : les Suisses par leur référendum d’origine populaire interdisent les ULM. Non pas les avions de tourisme, mais les ULM. Peut-être parce que pas assez cher, mon fils !

      2004 : les Suisses autorisent une classe purement suisse d’ULM sans aucune existence ailleurs, ce qui est aisé à comprendre puisque personne n’en voudrait : la classe des Ecolight, avions allégés qui ne peuvent se piloter qu’avec un brevet avion et doivent être soumis à des critères de suivi de navigabilté pas tellement éloignés de ceux des avions. Aucun intérêt par conséquent. D’ailleurs Eco de Ecolight est pour écologie, pas économie. 

      2014 : les Suisses autorisent le retour de l’ULM s’il est électrique. L’ennui tient à ce que UL de ULM voulant dire « ultra-léger », et le poids de batteries pour faire peu de route en voiture étant connu, le problème est encore nettement exacerbé en ultra-léger. Bref, l’ULM électrique à moins d’être un motoplaneur qui ne fait au moteur que décoller, est une très bonne machine à faire des ronds dans l’air quelques dizaines de minutes. Prudence pour entreprendre un trajet entre deux aérodromes !

      Vive la volonté populaire qui me veut mon bien ! (Sie haben keine Sicherheit ! [en ULM] me répondit en 1985 un Suisse à qui je disais ma pensée sur sa belle votation)


      • San Jose 2 juillet 14:44

        @San Jose
        .
        Citation : Aucun intérêt par conséquent [les Ecolight] :
        .
        Plus exactement, aucun intérêt pour le pilote-type d’ULM, celui qui cherche un moyen moins ruineux de voler que l’avion ; un petit intérêt en revanche pour le pilote breveté avion qui cherche à acheter une machine un peu moins chère à l’usage. Mais la population ULM interdite de vol en 1984 n’est pas concernée/intéressée. 


      • sirocco sirocco 2 juillet 14:58

        Il va falloir souffler le chaud et le froid sur ce sujet !

        Commençons par le froid.

         

        Effectivement ce « référendum d’initiative partagée » (RIP) se présente comme un « piège à cons ». Même si le nombre de 4,7 millions de signatures est un jour atteint, ce qui n’est pas gagné, la privatisation d’ADP ne sera pas annulée pour autant car ce sont les parlementaires qui décideront finalement de cette annulation.

         

        De nombreux députés d’opposition ont annoncé leur rejet de la privatisation. Garderont-ils cette position si on leur demande de voter ? Pas sûr... La privatisation d’ADP générerait la création d’une société (comme Vinci pour les autoroutes) émettrice d’actions juteuses sur lesquelles ne manqueraient pas de se jeter nos parlementaires (tous bords confondus) constamment à l’affût de bons plans pour placer leur pognon de dingue dont ils ne savent plus quoi faire.

         

        Celle qui se frottera les mains dans l’opération, c’est la macronie qui au passage va pouvoir ficher plus de 4,7 millions d’opposants politiques. Les Gilets jaunes affirment que nous sommes déjà tous fichés... Disons que le régime va pouvoir compléter les informations dont il dispose avec celles qu’il faut fournir pour voter.

         

        Le chaud maintenant !

         

        Il est évident qu’il faut voter, malgré toutes les incertitudes entourant ce RIP. Par principe ! Ne serait-ce que pour que Macron ne puisse pas nous dire un jour : « Le RIC ? Il n’en est pas question ! On vous a proposé un RIP et vous l’avez boudé ! Les référendums n’intéressent pas les Français ! »

         


        • Fergus Fergus 2 juillet 17:09

          Bonjour, sirocco

          « la macronie qui au passage va pouvoir ficher plus de 4,7 millions d’opposants politiques »

          N’importe quoi !

          Les signataires ne sont pas tous des opposants à Macron, loin s’en faut ! Nombre d’entre eux  toutes couelurs politiques confondues ont en effet en travers de la gorge la privatisation des autoroutes et signent en conséquence. Ce qui ne les empêchera pas de revoter Macron ou LREM lors des prochains scrutins.

          Cela dit, j’approuve totalement votre conclusion. Il faut signer ce texte pour les raisons que vous indiquez, exactement comme il fallait participer au Grand débat pour les mêmes motifs !


        • mac 2 juillet 17:16

          @sirocco
          Ficher 4,7 millions de personnes pour quoi faire ?
          On ne va pas créer des camps pour les emprisonner ?
          Ficher quelques milliers de personnes peut servir à quelque chose mais des millions...
          A la limite 67 millions de français sont déjà fichés.
          Avec des raisonnements comme ça on laisse tout faire...


        • sirocco sirocco 2 juillet 19:40

          @mac

          « Ficher 4,7 millions de personnes pour quoi faire ? »

           
          C’est vrai ça ! Quelle idée stupide ! D’ailleurs le fichage n’existe pas, c’est bien connu. Les Américains n’enregistrent pas des millions de milliards de données. Pourquoi le feraient-ils ? Aucun intérêt ! Vous-même êtes totalement inconnu des services de renseignement français. Alors bonne continuation dans votre vie de bisounours !


        • Ouam Ouam 2 juillet 20:00

          @sirocco
          Ouais et alors ?
          Ils vonts en faire quoi ?
          Si ca les amuse de remplir de le BDD, c’est leur pb
          Une BDD c’est utile lorsque les données incluses sonts « pertinentes »

          Dans les trucs bien plus « flippants » que ca c’est la descente (prerquise) dans les bureauxs de la FI
          La oui ca permet de se recuperer le nom (et plus) des opposants à la macronie profonde...


        • Ouam Ouam 2 juillet 20:02

          @mac
          "A la limite 67 millions de français sont déjà fichés.
          Avec des raisonnements comme ça on laisse tout faire...

          « 

          +10000 c’est une »stratégie« pour faire »flipper« les bons bisounours pour que justement ils ne votent pas...
          Enfin moi SI (*) j’etais Monarc 1er ET que je ne voulais pas de »votants" j’appliquerai cette stratégie.

          (*) Impossible lol, c’est pour l’explication...


        • kirios 3 juillet 20:15

          @sirocco

          « Celle qui se frottera les mains dans l’opération, c’est la macronie qui au passage va pouvoir ficher plus de 4,7 millions d’opposants politiques. »

          si ce n’est déjà fait , je serai fait, ,je serai fier d’être fiché sur une liste d’opposition à ces voyous patentés.
          dénoncer et lutter contre la dilapidation des biens publics est une obligation démocratique


        • Konyl Konyl 2 juillet 15:13

          Pour ma part les aéroports de paris sont les pires en Europe en terme de qualité de service (dans le monde ils sont mauvais aussi, mais évidemment face à Managua, c’est mieux. Quand vous avez des gens qui ne sont pas motivés qui signent pour ne rien branler, sous couvet de service public, vous ne pouvez pas obtenir un service à la hauteur du prix investi, SNCF, Mairie, Sécu, Impôts....

          A Charles de Gaule, c’est le seul aéroport ou les gens en sky priority mettent plus de temps à passer le security check que les clients muni de billets classiques.


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 juillet 15:22

            @Konyl

            Lol ...dans le genre merdique Heathrow se pose là...en Europe ...


          • mac 2 juillet 17:20

            @Konyl
            A chaque fois qu’on a privatisé dans ce pays ça a été pire.
            Vous voulez essayer ou vous goinfrer d’actions ou mieux créer un fond d’investissement pour tondre les petits porteurs comme du temps d’Eurotunel ?


          • Eric F Eric F 2 juillet 18:56

            J’ai signé la pétition il y a une quinzaine de jours, et en vérifiant tout à l’heure avec le numéro de récépissé, elle a été prise en compte. Mais il faut passer le cap du code captcha vicelard, les minuscules sont difficiles à distinguer des majuscules.

            Je pense, comme Fergus, que si le nombre de signataires est très élevé, le gouvernement reculera à mettre en oeuvre la privatisation, même sans aller jusqu’au bout de la procédure. Mais le problème est qu’il n’y a pas de campagne de sensibilisation (l’opposition politique est timorée, les média font bouche cousue), et que le quorum de 4,7 millions est extrêmement élevé, il n’y a aucune pétition qui ait atteint ce niveau. S’ajoute, comme on le lit ici, les abstentionnistes compulsifs qui sont contre la privatisation d’ADP, mais ne veulent pas se mouiller pour une pétition dont ils contestent le mécanisme. Pain béni pour Macron, ses ses pompes et ses oeuvres.


            • Le421 Le421 2 juillet 19:32

              @Eric F
              Je pense que CE gouvernement n’en a strictement rien à foutre de l’opinion des français.
              Sauf à trois mois des municipales et à six mois des présidentielles.
              Et en apparence !!
              Seulement en apparence...


            • Eric F Eric F 2 juillet 20:49

              @Le421
              La macronie se soucie donc de l’opinion au niveau du risque de « sanction électorale ».
              Du reste, si on regarde les 100 euros de prime d’activité ou le remboursement de la hausse de CSG pour les moyennes retraites, cela montre qu’il lâche du lest quand la pression est forte, certes pas pour tout le monde, et ceux qui financeront ne sont pas les 1% de très grandes fortunes, mais ça lui a évité une trop forte branlée électorale aux européennes, et du coup sa cote se redresse.


            • microf 2 juillet 22:06

              Un proverbe dit ceci « lorsque l´Ogre termine de manger les enfants des autres, il s´attaque á ses propres enfants et se met á les manger un á un »

              Celá peut se vérifier aujourd´hui dans les privatisons sauvages en France.

              Dans les pays francophones que la France contrôle, la France a tout privatisé

              Ces pays africains francophones avaient commencés á mettre sur pieds, des industries qui marchaient.                                         Arrivent les années 80, commence le phénomène des privatisations, pourquoi, la réponse était parceque nous les africains ne savions pas gérer, qu´il fallait privatiser pour les rendre plus rentable.

              Après des décénnies de privatisations, nombreuses de ces industries n´existent plus aujourd´hui, elles ont carrement fermées mettant á porte des milliers de personnes qui gagnaient bien leurs vies et n´avaient pas besoin d´émigrer.      Et ce que nous fabriquions á l´époque, est aujourd´hui importé rendant le cout de la vie plus cher.

              Tout a été privatisé, la seule chose qui reste á privatiser, c´est l´air que nous respirons, ceci n´a pas encore été fait parcequ´ils ne peuvent pas capter cet air pour le domestiquer, sinon, ils l´auraient déjá fait.

              Je disais souvent á certains amis en France que ce phénomène que nous connaissons en Afrique, qu´ils vont l´expérimenter un jour en France. Que c´était un système fait pour broyer, pour écraser, ils me répondaient non pas chez eux en France, mais, voilá, nous y sommes.

              En Afrique l´Ogre a tout mangé, aujourd´hui, il s´attaque á ces propres enfants en France pour ne citer qu´elle car ce phénomène s´étend presque partout.

              Ce qu´il faut faire c´est de lutter de toutes les forces contre ce système, car il ne fera pas de cadeaux, la preuve, la manière dont ils traitent les gilets jaunes.


              • Old Dan Old Dan 8 juillet 01:04

                Pour faire court :

                Si ce referendum avait une chance d’aller contre les « projets financiers de qq’uns »,

                jamais il n’aurait été proposé à la population !

                (d’après Coluche)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès