• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Après l’arrêt économique dû au Covid-19, quelle recette pour une (...)

Après l’arrêt économique dû au Covid-19, quelle recette pour une reprise optimale en 2021 ?

La crise sanitaire actuelle débute en Chine puis se propage rapidement dans tous les pays de la planète. Partout l’économie est confinée et est réduite à la production des biens et services les plus indispensables. Malgré l’arrêt de l’économie, les principales bourses mondiales ont haussé en 2020 sauf les bourses françaises et anglaises.

Cette situation s’explique par le fait que dans une crise économique on a la faillite de grandes entreprises systémiques (d’où la chute de l’ensemble des bourses mondiales en 2009) alors que dans l’arrêt économique consécutif au confinement, les pertes ne sont pas assez importantes pour entraîner des faillites en cascade. Le confinement a donc une limite, à un certain moment il faudra bien commencer à produire pour vivre si l’Etat résiste c’est la guerre civile assurée. Mais je crois que ce scénario est improbable puisque le confinement est probablement passé.

Selon les différentes prévisions de croissance du PIB pour 2021, la reprise ne permet pas d’atteindre le niveau de fin 2019. Cela est dû au fait que le déconfinement n’est pas total et que des restrictions à la consommation et à la production persisteront pour longtemps. Une partie de la population ayant des revenus élevés peut se permettre d’être inactif pour longtemps alors qu’elle était active en 2019 d’où une baisse de la demande globale pour les entreprises actives d’où une phase de rattrapage plus longue.

Mais si le PIB n’atteint pas son niveau de 2019 cela signifie l’existence d’un chômage supplémentaire par rapport à 2019. Comment faire pour effacer ce chômage supplémentaire ?

C’est là que les investissements de l’Etat seront importants pour stimuler l’économie face à la limite du privée pour accélérer la reprise. Mais il faut utiliser judicieusement ces investissements. La connaissance du fonctionnement global de l’économie est importante et cela grâce à la révolution macroéconomique des schémas de reproduction élargie du PIB de Karl Marx.

Comprendre le fonctionnement global de la croissance du PIB

L’ensemble de la production sociale est divisé en deux sections : la section des biens de production (section I) et la section des biens de consommation (section II). Chaque section se subdivise en valeur en trois parties : le capital constant c (valeur des biens de production), le capital variable v (valeur des salaires bruts), la plus-value p (les profits industriels, intérêts, rentes, etc. bruts).

Le schéma de Marx peut s’écrire :

I.4000+ 1000v + 1000p = 6000 milliards d’€

II.1500c + 375v + 375= 2250 milliards d’€

PIB = I + II = 8250 milliards d’€. 

1ere année d’investissement la productivité du travail c/v=4

Dans ce schéma, nous voyons que 1000 Iv + 1000 Ip est supérieur à 1500 IIc , telle est la condition essentielle de la croissance du PIB sinon si I(v + p) est égale où inférieur à IIc alors la croissance du PIB devient impossible. 

Admettons que la section I investisse 45 % de sa plus-value soit 450 Ip. Pour cela, conformément à la composition organique du capital c/v = 4 (4000/ 1000v), elle doit consacré 360 Ià l’achat de nouveaux biens de production et 90 Ip à l’embauche de nouveaux salariés. Le schéma d’investissement est alors 450 Ip —>[360 Ic + 90 I].90 Iv en salaires doit être échanger contre 90 IIc de biens de consommation. Pour cela, la section II doit investir 112,5 IIde sa plus-value soit 90 IIen biens de production et 22,5 IIv en salaires(c/v = 4 dans la section II).

Dans la section I, 1000 Ien salaires doit s’échanger contre 1000IIen biens de consommation ; l’investissement de 450 Ip implique que 550 Ip soit dépensé comme revenu. En somme, 1000Iv + 550Ip en argent doit s’échanger contre des biens de consommation de la section II autrement dit 1550 I(v + p) doit s’échanger contre IIc mais IIc n’est que de 1500.

La section II doit donc investir 62,5 IIp de sa plus-value, soit 50 IIp en biens de production et 12,5 IIp en biens de consommation, pour que 1550 I(v + p) puisse s’échanger contre 1550 IIc.

En somme on a deux schéma d’investissement dans la section II :

112,5 IIp —>[90 IIc + 22,5 IIv]

62,5 IIp —>[50 IIc + 12,5 IIv]

À la fin de l’année, le schéma du PIB devient :

I. (4000c + 360c) + (1000+ 90v) + 1090p(le taux d’exploitation p/v = 100 %)

II. (1500c + 90c + 50c) + (375v + 22,5v + 12,5v) + 410p(le taux d’exploitation p/v = 100%)

Soit 

I.4360c + 1090v + 1090p = 6540 milliards d’€.

II. 1640c + 410v + 410p = 2460 milliards d’€. 

La section II passe de 2250 à 2460 milliards d’euros soit une croissance de 9,33% alors que la section I passe de 6000 à 6540 milliards d’euros soit 9%.

Lors de la croissance du PIB, la production des biens de consommation s’accroît plus vite que la production des biens de production « Si les choses doivent se dérouler normalement, la croissance doit se faire plus rapidement dans la section II que dans la section I, parce que, sinon, la fraction de I(v + p), qui doit être convertie en marchandises IIc croîtrait plus rapidement que les IIc contre lesquelles seulement elle peut s’échanger  » [1]

Ici, Marx veut parler de la hausse de la productivité. Dans la réalité, chaque année la productivité du travail hausse c/v devient de plus en plus grand avec un taux de profit uniforme dans les deux sections. Car dans chaque pays avec la libre circulation des capitaux, les deux sections ont la même productivité (Voir le second schéma de Marx dans son livre II) et donc aussi le même taux de profit.

2eme année d’investissement, la productivité du travail hausse de 5% (c/v= 4,2)

Supposons qu’à la deuxième année, la productivité hausse de 5%, le rapport c/v devient 4,2. Le schéma devient avant l’investissement :

I.4360c + 1038,10v + 1141,9p (p/v=110%) = 6540 milliards d’€

II.1588,1c + 378,12v + 415,93p (p/v=110%) = 2382,15 milliards d’€

La hausse de la productivité ne signifie pas la croissance du capital constant par rapport au capital variable mais la décroissance du capital variable par rapport au capital constant. C’est pourquoi la grandeur de la section I ne change pas (6540 milliards d’€) après la hausse de la productivité. Cette différence est capitale pour faire la distinction entre hausse de la productivité, qui signifie une augmentation de c/v, et hausse de la production qui signifie une augmentation des capitaux.

On voit que le capital constant de la section II passe de 1640 à 1588,1 parce que le salaire de la section I passe de 1090 à 1038,10. Et dans les deux sections le taux de profit (p/(c +v)) est le même 0,21 car la productivité est la même(c/v=4,2).

Maintenant on peut commencer l’investissement. Supposons que la section I investisse 45% de sa plus-value comme à la première année et à la fin de la deuxième année le schéma devient :

I.4775,04c + 1136,92v + 1250,61p = 7162,57 milliards d’€

II.1764,97c + 420,23v + 462,25p = 2647,45 milliards d’€

La section II s’accroît de 11,14% et la section I s’accroît de 9,52%. Donc la production des biens de consommation va toujours plus vite par rapport à la production des biens de production. Pour le constater, il faut faire la distinction entre hausse de la productivité et hausse de l’investissement(production). C’est pourquoi :

  1. Du fait de l’augmentation de c/v de 4 à 4,2 la section des biens de consommation est devenue plus petit que la section des biens de production. A la fin de la première année, le rapport entre les deux sections était de 6540/2460 = 2,65 et à la fin de la deuxième année 7162,57/2647,45 = 2,71.
  2. Du fait de l’investissement, la production des biens de consommation s’accroit de 11,14% et la production des biens de production de seulement 9,52%. Que se passerait-il si la section II s’accroit à la même vitesse que la section I (Ce que les économistes anglo-américains marxistes appellent balanced-growth model) ? Alors on aura une pénurie de biens de consommation de -8,85 dans la section II. Si la production des biens de production s’accroît plus vite que la production des biens de consommation, cette pénurie ne ferait que s’aggraver. C’est ce qui s’est passé en URSS au XXe siècle où l’Etat planifiait le développement plus rapide de la production des biens de production par rapport à la production des biens de consommation.

Nécessité d’augmenter les minimas sociaux au même niveau que le SMIC pour stimuler la demande globale

Comme on le voit une croissance optimale et harmonieuse du PIB passe par un taux d’investissement plus grand dans les biens de consommation qui stimule la croissance de la production des biens de production. Les confinements dus au Covid-19 ont créé un sur-chômage baissant sensiblement la consommation globale. Il faut donc une hausse exceptionnelle des minimas sociaux pour les élever au même niveau que le salaire minimum. Sans cela il est quasi-impossible que le niveau PIB à la fin de 2019 soit atteint au cours de l’année 2021.

On peut aussi augmenter le SMIC non seulement pour rattraper le PIB de 2019 mais pour le dépasser au cours de 2021 ! Pourquoi ? Parce que les smicards épargnent peu ou pas du tout. Ils échangent directement leur revenu contre des biens de consommation ce qui stimule rapidement la demande globale de toutes les entreprises surtout les entreprises des biens de production qui représentent la plus grande partie de l’économie.

Donc, sans aucun doute, une reprise accélérée de l’économie passe un investissement exceptionnel dans les dépenses sociales : création d'un revenu minimum exceptionnel ayant le même montant que le salaire minimum (SMIC) pour l’année 2021 pour rattraper et dépasser le PIB d'avant Covid-19.

 

 

[1] : Karl Marx Livre 2 du Capital, Éditions Sociales Paris 1977 , p 448-449.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Yoann Yoann 7 janvier 11:45

    D"accord pour le PIB, vos calculs, que j’ai lu en diagonal mais qui semblent justes ...

    Mais il faut sortir de ce paradigme de la production/productivité du système ... Ce qui se joue actuellement est un changement de système donc votre article s’écrase sur la réalité.

    Le but du covid est de décroitre, de rationner les pauvres qui n’avaient déjà pas grand chose, bref , c’est la fin du capitalisme et de la consommation de masse tel que nous les connaissions ....

    Je vois bien dans la continuité du nivellement par le bas, la mise en place d’un revenu universel de 500€/mois pour accueillir l’armée de chômeurs/d’inactifs que nos politiques sont en train de créer. Les élites ont bien compris que seule la faim ferait bouger le troupeau, et c’est loin d’être récent comme idée ...

    Bref il ne faut pas regarder que l’aspect économique pour comprendre, il faut aussi regarder l’histoire, la science, la médecine, la philosophie, la psychologie, la politique, etc .... Et là, tous les voyants sont au rouge !!!


    • @Yoann Excellent commentaire. C’est parce que pendant des années depuis 1984, notre societé fut gérée par les économistes que nous en sommes là. L’économie et le civilisation n’ont rien en commun. Ne pas confondre l’anus et le cerveau.


    • amiaplacidus amiaplacidus 7 janvier 17:59

      @Yoann

      La seule utilité de la prévision en économie est de rendre l’astrologie respectable”. 
      John Kenneth Galbraith


    • Yoann Yoann 8 janvier 07:49

      @Mélusine

      Ne pas confondre l’anus et le cerveau.


      Vous faites bien de le préciser smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 janvier 13:55

      « Il n’y aura jamais de retour à la normale » a dit Klaus Schwab, le grand Mamamouchi du Grand Reset.

      Donc avec ou sans Marx, l’économie sera pilotée à la chinoise, avec vaccins, passeport sanitaire, contrôle strict des citoyens et des libertés publiques.


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 janvier 22:45

      @Seul le contenu compte
      Mais mais mais, que dis ton gourou asselineau, à ce propos ?

      Pauvre cloche, Asselineau s’occupe des traitements pour soigner les malades du Covid !! Il a écrit une lettre à Véran, avec Dupont Aignan et Philippot.
      Et vous, vous faites quoi pour aider les Français ?

      jeudi 7 janvier 2021— Objet :Dupont-Aignan, Asselineau et Philippot écrivent à Véran sur les traitements anti-Covid

      Nicolas Dupont-Aignan, Président de Debout La France, François Asselineau, Président de l’Union populaire républicaine et Florian Philippot, Président des Patriotes, ont envoyé le 2 janvier 2021 une lettre commune à Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé, lui demandant d’informer les Français, de façon hebdomadaire, de l’état des traitements testés et développés contre la Covid-19 dans le monde et en France.

      Cette lettre commune est jointe au présent communiqué.

      Cette demande correspond à l’attente de millions de Français qui constatent que le gouvernement a négligé jusqu’à présent, contrairement au bon sens, la piste des traitements prophylactiques ou thérapeutiques, qui sont nombreux et diversifiés pour tenter de contrer l’épidémie (ivermectine, azithromycine, hydroxychloroquine, nigelle, nouvel antidote annoncé par la Russie, etc.) 

      Cette mise à l’écart de toute recherche sur les traitements distingue malheureusement la France de bien des États étrangers qui s’en sortent mieux que nous.

      Cette démarche pragmatique ne s’oppose pas à une stratégie de vaccination. Elle en est au contraire un complément naturel et logique, le but de tous étant de sauver le plus grand nombre de vies. 

      Elle est d’autant plus nécessaire que la stratégie vaccinale du gouvernement rencontre actuellement de graves difficultés qui font la Une de l’actualité.

      Nicolas Dupont-Aignan, François Asselineau et Florian Philippot – dont les formations politiques ont, ensemble, rassemblé près de 6% des suffrages exprimés lors des dernières élections nationales (européennes de mai 2019) -, espèrent que l’exécutif donnera, enfin, aux Français les explications claires auxquelles ils ont droit sur les traitements anti-Covid disponibles qui, tout autant et peut-être même plus que les vaccins, peuvent sauver des vies et permettre un redémarrage de l’économie.

      Cette lettre adressée à Olivier Véran, a été également transmise pour information au Président de la République, Emmanuel Macron."


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 janvier 10:13

      @Seul le contenu compte
      Et ensuite, repartez de la base.
      Et c’est quoi, repartir de la base, selon vous ?
      La base, c’est zéro, en l’occurrence.
      Un résultat que les « élites » obtiennent généralement par des guerres.
      Ici, on a le résultat d’une guerre totale mais sans guerre : la pauvreté généralisée.
      C’est ça, le grand reset.
      Disparition de la classe moyenne vers une société misérable et dépendante du bon vouloir de ceux qui ont pris les rênes et se sont encore enrichis au delà de l’impensable.
      C’est ça, votre idéal ?
      Vous allez avoir du mal à nous le vendre.
      Les jours qui viennent peuvent mettre à terre ce plan diabolique.
      Notre sort ne dépend plus que de la réélection de Trump.
      Sa suppression définitive de Twitter était le signal attendu. Il va y avoir maintenant un black out (coupures des communications, au moins aux USA).
      Pendant ce temps les arrestations en masse de tous les traîtres (y-compris une partie des élus démocrates qui viennent de trahir visiblement en se ralliant à biden).
      Ensuite, l’armée va mettre en oeuvre le système de communication d’urgence, et l’Amérique va découvrir le degré de perversité et de corruption chinois de tous ceux qu’elle a failli mettre au pouvoir, au travers des révélations que Trump va produire, malgré les tentatives désespérées de Pelosi pour le faire taire ou le faire passer pour fou:elle sera parmi les premières arrêtées.
      Les révélations vont faire très mal, et les américains vont se retrouver derrière celui qui les aura sauvés, y-compris du grand reset, tous unis ou presque quand ils auront compris.
      Ensuite, la contagion gagnera l’Europe et le monde entier.
      Les jours de macron, traître parmi les traîtres, sont comptés à l’Elysée.
      Vous pourrez comprendre le scénario au travers de ces deux vidéos :
      http://www.brujitafr.fr/2021/01/usa-trump-l-echec-impossible.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
      et  https://urlz.fr/eEXk
      Ce n’est plus le moment des sarcasmes : c’et votre vie qui se joue ici : priez pour que j’aie raison, au lieu de ricaner comme un crétin.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 janvier 10:21

      @Seul le contenu compte
      Je ne répondrai pas à vos commentaires su l’UPR : vous êtes trop minable, et nullement un interlocuteur respectable.
      Simplement ceci : quand les circonstances auront mis macron au ban de la société, c’est-à-dire incessamment, les Français referont les comptes et se tourneront vers le seul homme politique qui les a avertis de ce qui allait arriver, et le seul à s’être occupé de leurs intérêts, dleur santé et de leur bonheur. Tant mieux si Phillipot a compris enfin les mêmes choses. Mais tous les autres sont indignes d’un bulletin de vote.
      Le choix va donc se rétrécir....


    • Bendidon Bendidon 9 janvier 10:22

      @doctorix, complotiste
      zé vré zé vu chat la : http://clearlook.unblog.fr/2021/01/07/le-chant-des-coyotes/
      « En application de cette loi, toutes ces personnes sans aucune exception, seront mises au secret sur la base de Guantanamo (pour 74 000 d’entre elles) et sur la nouvelle base pénitentiaire ultrasecrète de Castle Rock 7 (pour les 400 000 restants) dans le Nevada plus connue du grand public sous le nom de Zone 51.  »
      474000 personnes vont etre emprisonnées dont 74000 à Guantanamo ???
      Bigre plus de monde qu’à Buchenwald et sur un tout petit espace
      Punaise les QANon je me demande ce qu’ils fument mais c’est de la bonne 
       smiley
      QAnon mon cul https://youtu.be/kAhLglcUtGs


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 janvier 10:27

      J’ajoute que si Trump repasse, il va y avoir un gigantesque ménage au sein des media américains d’abord, et par répercussion européens ensuite.
      Les dirigeants de Big Tech seront arrêtés, Facebook, Twitter, Google seront restitués au peuple, après l’incarcération de leurs dirigeants corrompus.
      Les données de l’information vont se modifier radicalement, et les « bonnes » voix seront enfin entendues par tous les Français.
      Et ça changera tout.
      Le grand Reset va se transformer en Grand Réveil pour toute l’humanité.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 janvier 10:34

      @Bendidon
      Merci, je n’avais pas vu ce lien important.
      C’est effectivement le plan en cours.
      Je crois que Guantanamo, ce sont seulement 13.000 places pour les VIP.
      Trump a fait réaménager la base en ce sens.
      Ce n’est pas le moment de vous moquer, mais d’observer.


    • Gollum Gollum 9 janvier 11:26

      @Bendidon

      474000 personnes vont etre emprisonnées dont 74000 à Guantanamo ???
      Bigre plus de monde qu’à Buchenwald et sur un tout petit espace
      Punaise les QANon je me demande ce qu’ils fument mais c’est de la bonne 

      Ah ? Un début de bon sens qui émerge ? smiley Il n’est jamais trop tard pour retrouver la lumière mon fils... smiley


    • Gollum Gollum 9 janvier 11:27

      @Seul le contenu compte

      Et bien atteint... Mais on va se marrer sous peu...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 janvier 12:28

      @Seul le contenu compte

      Quel taré...

      Superbe argumentaire....
      On n’en n’attendait pas plus.
      En attendant, les événements sont en cours, pendant que vous discutez du sexe des anges.
      Hier, Trump discutait tout sourire entre amis, et tenait contre son coeur un gros dossier rouge. Dans ce dossier figure toute votre honte à venir, quand vous verrez,avec toute l’amérique, que vous avez soutenu, en plus d’un vieux gâteux pédophile, d’horribles satanistes assassins d’enfants et buveurs de sang : c’est ça, l’élite mondialiste, et la fraude et la corruption ne sont pas le pire.
      Actuellement, Nancy Pelosi, qui a bien compris ce qui lui arrive, essaye de destituer Trump, au prétexte qu’il pourrait appuyer sur le bouton rouge (on tremble à l’idée que biden pourrait avoir ce pouvoir). Elle chie littéralement dans son froc, et pense que remplacer Trump par Pence réglerait son problème. Mais c’est pour cela que Pence a accepté le rôle du traître. C’est en fait un double de Trump, pour attirer la confiance des démocrates.
      C’est encore raté. Il fallait que TOUS les corrompus se révèlent avant de lancer l’opération, y-compris les traîtres au sein du parti républicain.
      C’est chose faite.
      Et vous êtes un âne.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 janvier 12:52

      DEVILSTORM ENCLENCHÉE
      Lin wood vient de publier que Ashli Babbit est vivante, et que c’était une opération false flag pour saisir les ordinateurs des démocrates, dans la panique qui a suivi le coup de feu.
      Ils correspondaient avec la Chine (dit-on).
      Le type aux cornes est en fait un Marine infiltré au sein des BLM et antifas.
      Il aurait filmé tout avec des caméras planquées dans ses cornes.

      https://urlz.fr/eEZz

      Sous toutes réserves, bien sur...
      Mais vous êtes toujours convaincus que Trump est le roi des cons ?
      A moins que ce ne soit vous...


    • Gollum Gollum 9 janvier 12:57

      @doctorix, complotiste

      Mais vous êtes toujours convaincus que Trump est le roi des cons ?

      Trump peut-être pas...

      Mais vous alors.. Sacrée couche hein... smiley


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 janvier 13:08

      @Gollum
      Vous devriez postuler à BFM TV : vous avez le talent de parler pour ne rien dire pendant que les événements s’accumulent.
      Un emploi de courte durée d’ailleurs, car une révolution nous attend au sein de nos media, où les branquignoles habituels n’auront plus leur place.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 19:45

      @Gollum
      Mais vous alors.. Sacrée couche hein... 

      Wikileaks vient d’ouvrir tous ses dossiers en ligne, ça va faire des dégâts côté Démocrates et état profond !


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 janvier 20:00

      @Captain Marlo
      Oui, et pas seulement : il y a aussi de nombreux pourris chez les députés et sénateurs républicains.
      La pantomime du 6 Janvier n’était faite que pour les déterminer : ils se sont dénoncés eux-mêmes en se ralliant à biden.
      Le ménage sera ainsi plus facile et plus complet.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 janvier 12:08

      La crise financière, génératrice de la crise économique préexistait à la pandémie qui a donné un prétexte au confinement destructeur des PME qui, soit périront et seront remplacées par de nouvelles structures qui feront appel à des financements et s’endetteront, soit continueront à exister mais devront s’endetter pour reconstituer leur trésorerie rackettée par les mesures de confinement et de fermeture.

      C’est un nouveau plan Marshall sans bombardements, mais avec destructions immatérielles, celles des emplois et des fournisseurs de services.


      • Clocel Clocel 7 janvier 12:12

        @Séraphin Lampion

        Qui aurait cru ?

        Un pangolin adepte de Schumpeter ! smiley



      • Yoann Yoann 7 janvier 12:54

        @Clocel

        Très bon, vraiment smiley


      • Alain Dussort Alain Dussort 8 janvier 13:57

        @Clocel
        il suffit d’avoir une piquouse en allant chercher son dolipranne ou son pain ..


      • Il n’y a pas de recette : 2021 sera encore pire de 2020. 


        • Clocel Clocel 7 janvier 14:01

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          La fin du Kali Yuga !? smiley


        • cyrus ㄈϤ尺Цら 7 janvier 14:05

          @Clocel

          mheu non ca commence a peine ...


        • Clocel Clocel 7 janvier 14:36

          @ㄈϤ尺Цら

          Morte-couille ! On m’aurait ésotériquement fourvoyé ! smiley


        • @Clocel Les alchimistes parlent d’Oeuvre au noir.....Noir comme Saturne (plomb) .... On dit que quand l’opération est terminée, on passe à l’oeuvre au blanc (le nettoyage des scories (pas avant 2026), Matzneff, Duhamel et « qu’on sort », La liste risque d’être très très longue). Mais Saturne. et Jupiter sont rentrés en verse eau (l’oeuvre au blanc commence). Mais rien ne dit que se sera sans douleur. Soigner le cancer de notre terre me semble une épreuve bien lourde. S’il fallait évaluer le nombre de cinglés sur terre, on risque la surdose...


        • binary 7 janvier 13:15

          Tant que l on calcule l économie avec comme unité de mesure une monnaie, on ne trouve RIEN. 

          Une monnaie est un produit artificiel dont la valeur est ce que l on veut. Avec la monnaie on cache, par une spéculation, la vraie valeur productive du produit , qui est un travail pondéré par une compétence.

          La monnaie que vous utilisez dans vos calculs n a plus aucune valeur. Vos caculs se résument à : 0 + 0 + 0 = 0


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 janvier 14:05

            @binary

            Sauf que certains peuvent traduire les zéros en yachts.



            • Jeekes Jeekes 7 janvier 16:09

              ’’Après l’arrêt économique dû au Covid-19’’

               

              C’est con de foutre en l’air votre article par une stupidité pareille.

              Nan, ’’l’arrêt économique’’ n’a rien à voir avec ce tout petit virus de rien du tout.

              L’arrêt économique est du aux magouilles de nos pourriticards corrompus (aux ordres de la finance) qui en profitent pour nous enfiler leur reset.

               

              Jetez donc un coup d’oeil sur les bourses pour en être convaincu.

              Les plus riches se sont encore enflés de centaines de milliards de profits.

              Et comme à chaque fois, c’est les sans-dents-qui-ne-sont-rien qui trinquent !

               

              Mais bon dieu, cessez de plonger tête-baissée dans ces poncifs à la con. On dirait du BFM-Chiottes et leurs z’experts...

               


              • Le421... Résistant Le421 7 janvier 16:44

                Si on pouvait calculer la confiance des gens avec un tableur Excel, toutes les prévisions pourraient être faites.

                Mais ce n’est pas le cas.

                Les richesses étant de moins en moins réparties, la France, qui est un pays basé sur la consommation, est bien mal barrée.

                Il ne suffit pas de se pointer la bouche en cœur à la télé pour que ce soit la fête dans les foyers.

                En plus, notre président a aussi à gérer la succession de Trump, si j’ai bien compris...  smiley


                • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 13:05
                  quelle recette pour une reprise optimale en 2021 ?

                  Bosse et crève pour les survivants ....


                  • ETTORE ETTORE 8 janvier 13:53

                    La réalité ?

                    Celle voulue ! Celle mise en place sous couverts d’aides larmoyantes ?

                    La voilà ! Et elle seras d’autant plus désastreuse, que vous la voudriez en perte de gains, qu’en pertes humaines.

                    Il faut s’attendre à un raz de marée de fermetures de négoces en tous genres.

                    Ceux qui tiennent encore le fil de l’ouverture, à coup de subventions, n’auront qu’une seule porte de sortie, quand les aides (aléatoires) s’arrêteront,

                    mettre la clé sous la porte.

                    Tout cela, est largement prévisible, surtout par un chief d’état, sorti de la banque.

                    C’est ce suicide collectif, qu’il faudra expliquer, et surtout pourquoi on l’a aidé et mené, si bien à son terme .

                    C’est la seule réalité tangible, et elle se cristallise, jour après jour .

                    Bien visible tout autour de nous, et par tout un chacun .

                    Les chiffres, restent les chiffres, même si ce sont des sparadraps lénifiants.

                    A l’arrachage, cela fait toujours plus mal, qu’à la pose de ces derniers.


                    • microf 8 janvier 22:22

                      CORONA = le signe de la bête 666.

                      1— C— 3e position de l´alphabet. 3

                      2— O—— 15e position de l´Alphabet. 15

                      3— R—— 18e position de l´Alphabet. 18

                      4— O—— 15e position de l´Alphabet. 15

                      5— N—— 14e position de l´Alphabet. 14

                      6— A—— 1ere position de l´Alphabet. 1

                      3+15+18+15+14+1 = 66

                      CORONA = ce sont 6 chiffres ce qui fait 6 6 6.

                      Alors la marque du Diable. Restez chez vous, restez chez vous, ce sont des signes.

                      Message qui circule dans les médias.


                      • ETTORE ETTORE 9 janvier 12:37

                        microf @

                        Etonnant que @Pignard, ne soit pas sur le coup !

                        Après tout, n’est ce pas notre « MONARC » qui à susuré « la bête est là » ?

                        Le regard dans le vide, l’air songeur, avec un calme peu rassurant !

                        Je me suis demandé si il n’y avait pas eu un retard de livraison. lol

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

M’bafo Pian


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité