• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Après le brexit, refonder l’Europe ? Mouais… On peut toujours (...)

Après le brexit, refonder l’Europe ? Mouais… On peut toujours rêver, le père Noël s’approche

Allez, encore quelques semaines et les sujets de Sa Gracieuse Majesté britannique vont « libérer l'Europe », comme ils l'ont déjà fait. On les regrettera ? Ou pas…

 

Allez, encore quelques semaines et les sujets de Sa Gracieuse Majesté britannique vont « libérer l'Europe », comme ils l'ont déjà fait. On les regrettera ? Ou pas…

Revenons quelques décennies en arrière. Depuis les premiers pas de l’Europe (CECA puis Marché commun), les Anglais se sont posé cette question : quelle est la meilleure place pour la foutre en l’air, être dedans ou rester dehors ? L’histoire a montré que lorsque les Anglais entrent dans une organisation, c’est soit pour la dominer et la réduire à servir ses seuls intérêts, soit pour la faire foirer. Vieux réflexe impérialiste que nous connaissons bien, nous aussi...

Lorsqu'ils étaient là, ils ont obtenu une telle foultitude de dérogations, avantages, exemptions, chèque de retour, statuts particuliers, etc., que ça foutait les boules à bien d'autres nations européennes.

Mais peut-on jeter la pierre aux Anglais de vouloir sortir de cette Europe de la déception ? Ils ont au moins eu le courage de poser la question à leur peuple et, après bien des péripéties, ils respectent le verdict des urnes, contrairement à nous, qui avons laissé un président tricheur se torcher sans vergogne avec la victoire du « Non » à la constitution européenne.

L’UE salopée par l'idéologie ultraliérale, ce sont d’abord des réalités sociales lourdes et connues.

C'est la Loi Travail dite loi El Khomri née des recommandations pour ne pas dire des injonctions de la Commission européenne au gouvernement français et du marchandage de François Hollande avec Angela Merkel en matière de déficit.

Ce sont les services publics dévastés par la libéralisation du rail, de l’énergie, etc. et par les politiques d’austérité.

C’est la délocalisation à domicile institutionnalisée avec le système de détachement de travailleurs qui permet de faire travailler en France un salarié d’un autre pays de l’UE en payant les cotisations sociales de son pays d’origine.

C’est évidemment le libre-échange absolu, par exemple en matière de sidérurgie : les multinationales ferment les usines en Europe mais peuvent importer librement de l’acier chinois.

L’UE, c’est enfin la concurrence déloyale et le dumping social et fiscal comme seule méthode « d’harmonisation », c’est-à-dire l’harmonisation par le bas.

Les Grands Bretons « libérant le territoire », un espoir se fera jour : une refondation de l’Europe basée sur une réelle alliance, sinon de coeur au moins de raison, entre France et Allemagne ouverte à ceux qui voudront en accepter les règles.

Oui mais quelles règles ? Il faudrait instituer une diplomatie, une armée, voire une police commune, une organisation sociale, des règles fiscales compatibles sinon communes, tout en laissant s’épanouir séparément la culture, le mode de vie, la langue évidemment, l’éducation. Ceci impliquant une prise de distance avec les « amis » et « alliés » étasuniens. Mais comment la France peut-elle parler d’égal à égal avec l’Allemagne ? Macron en a fait l'amère expérience...

Parce que ce ramdam autour de la sortie de la Grande-Bretagne cache le véritable problème de l’Europe devenue une colonie allemande. Ceci ne l’oublions pas, à cause de la faiblesse et du renoncement politique de la France. Frau Merkel à la baguette a mené l’orchestre et la danse européenne, mais avec une musique exclusivement allemande. Avec des effets désastreux pour les nations de l’U.E. sauf… pour l’Allemagne.

Pourtant la France est un des deux pivots de l’équilibre continental avec l’Allemagne. Mais il n’y a pas de signe égal entre ces deux nations, la seconde ayant prolongé dans la paix les méthodes de violences et d’annexion économique qu’elle gérait autrefois par la guerre. Les Grecs en savent qurlque chose.

Son économie est prospère ? Oui mais elle est basée sur l’exploitation éhontée de la main-d’œuvre des ex-pays de l’Est, sous payée, supportant des conditions de travail « à la chinoise ».

Elle exporte ainsi ses produits industriels avec le label « made in Germany » alors qu’ils sont souvent faits ailleurs, Tchéquie, Hongrie, Roumanie, etc. et seulement assemblés voire juste étiquetés en Allemagne.

Elle fout en l’air l’industrie laitière et l’élevage des autres pays européens, en industrialisant l’agriculture avec ses usines à lait ou à viande, exploitant là encore la main d’œuvre détachée de ses marches de l’Est.

Ses décisions en matière de politique internationale sont catastrophiques, comme toujours lorsqu’elle se laisse griser par sa puissance.

Ainsi elle a étranglé et humilié la Grèce avec une brutalité et une morgue qu’on croyait rangées aux poubelles de l’Histoire.

Ainsi elle a ouvert toutes grandes, avec une effarante stupidité, les portes de l’Europe à une immigration sans limite… pour ensuite faire marche arrière.

Elle veut agrandir ses marches en ouvrant les portes de l'Union à l'Albanie musulmane et à la Macédoine du nord.

Elle est allée (Frau Merkel) négocier la gestion des immigrés du Moyen-Orient - de sa propre initiative sans mandat ni même concertation de ses partenaires européens - avec le dictateur turc Erdogan qui s’est fait une joie de lui imposer ses diktats, et qui continue, brandissant la menace de « lâcher sur l'Europe » plus de trois millions d'immigrants.

Elle négocie avec la Chine ses seuls intérêts, s’implique en Ukraine comme un toutou docile des Yankees, donnant toutes facilités à l’Otan pour provoquer le voisin Russe, elle pousse à la roue pour remettre en route l’horreur économique qu’est le traité Tafta.

Mais elle se garde bien de s’impliquer dans les problèmes du Moyen-Orient et de l’Afrique, laissant la France s’épuiser par son effort militaire bien solitaire au profit pourtant de toute l’Europe.

Et pourtanr qui peut faire face à cette Allemagne à volonté hégémonique ? Comme le montre l’Histoire, seule la France est en mesure de le faire. Dès lors, l’avenir de l’Europe dépend en grande part de nous. Encore faut-il que nous le voulions.

La réalité du« Brexit », conjugué aux difficultés de l'Allemagne découvrant la fragilité relative de son économie trop tributaire de l'exportation, peut être ce coup de pied dans la fourmilière qui permettra de rebattre les cartes.

Il faut pourtant avoir l'idée européenne chevillée au corps pour s'enthousiasmer encore de ce que les ultralibéraux ont fait de cette Europe qui ne fait plus rêver personne. Parce qu'elle est laide, injuste, sans ambition humaine.

Le progrès social ? Avec la directive service, l’interdiction de l’harmonisation sociale et fiscale, il ne saurait en être question. Depuis le traitement infligé à la Grèce, on sait que de cette Union européenne ne viennent que chômage et misère.

Le rêve spatial ? Galileo, le GPS européen n'est pas encore opérationnel et si les Chinois et même les Indiens ambitionnent d'envoyer quelqu'un des leurs sur la Lune, les Européens sont aux abonnés absents.

La paix ? Oui. C'est ce qui est le ciment de tous ceux qui n'ont pas encore abandonné cette belle idée de l'Europe unie. Mais il faudrait pourtant expliquer pourquoi nous avons repris la guerre froide et parfois chaude comme en Ukraine avec la Russie.

Où est le « projet européen » ? Tout juste l'ambition d'un groupement d'épiciers rances… On se demande dès lors pourquoi « ce peuple de boutiquiers vindicatifs » – comme Napo qualifiait les Rosbifs – la quitte.

 

Illustration X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  1.9/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • nono le simplet nono le simplet 18 décembre 2019 08:04

    @Fifi Brind_acier
    ah ?
    Nicola Sturgeon la première ministre écossaise à dit ça il y a 5 jours
    « Les résultats dans le reste du Royaume-Uni sont terribles, mais cela souligne l’importance d’accorder un choix à l’Ecosse. Boris Johnson a pour mandat de faire sortir l’Angleterre de l’UE mais il doit accepter que j’ai un mandat pour donner à l’Ecosse le choix d’un autre avenir »



  • nono le simplet nono le simplet 18 décembre 2019 08:20

    @nono le simplet
    je rajoute, mutin, que ce serait fort de café que l’UPR refuse le droit à l’Écosse de faire une demande d’indépendance vis à vis de l’Angleterre par un référendum ... smiley


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 09:01

    @nono le simplet
    « 15 décembre, Londres exclut un nouveau referendum en Ecosse. »

    Le précédent en 2014, avait donné 55% de non.


  • Attila Attila 18 décembre 2019 09:16

    Réclamer son indépendance pour pouvoir rester dans l’asservissement imposé par l’UE, c’est carrément ubuesque !
    Il n’y a aucune indépendance dans le cadre de l’UE, c’est un pouvoir supranational.

    .


  • nono le simplet nono le simplet 18 décembre 2019 09:18

    @Attila
    Réclamer son indépendance pour pouvoir rester dans l’asservissement imposé par l’UE, c’est carrément ubuesque

    préférer l’Europe à l’Angleterre ... y sont cons ces écossés ... si ça se trouve c’est rien que pour faire chier l’UPR smiley


  • JL JL 18 décembre 2019 09:32

    @Fifi Brind_acier
     
    Les Écossais se passeront de l’accord de Londres : ils feront comme les Catalans, et leur leader aura le soutien de Bruxelles.
     


  • JL JL 18 décembre 2019 09:35

    Les Écossais se passeront de l’accord de Londres, ils feront comme les Catalans, et leur leader sera soutenu par Bruxelles, comme Puidgemont, et

    deux fois plutôt qu’une : l’Espagne ne quittait pas l’UE


  • JL JL 18 décembre 2019 09:38

    @Fifi Brind_acier
     
     la politique internationale n’est pas conforme aux discours de François Asselineau ! Et l’inverse n’est pas vrai non plus.
     
     Les biais de confirmation ne font pas la réalité du monde ;


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 10:02

    @JL
    Faire éclater les Etats Nations arrange les affaires du capitalisme mondialisé, qui déteste que des pays souverains nationalisent leurs ressources, comme le Vénézuéla a nationalisé son pétrole.

    Il déteste les taxes aux importations, il déteste les frontières et la démocratie, il déteste les lois qui séparent les banques, il déteste les pays qui veulent préserver un modèle social fort etc
    .
    Retrouver la Gauche aux côtés du capitalisme européen & mondialisé, n’est pas étonnant. L’Internationalisme fantasmé de la Gauche, qui hait les frontières et les Nations, est un excellent soutien à la mondialisation, ils défendent les mêmes valeurs !
    .
    C’est la raison pour laquelle Mélenchon est médiatisé, et pas l’ UPR, qui du coup, se trouve plus anti capitaliste que la Gauche, avec son programme CNR ! Même paradoxe que les Brexiteurs, obligés de voter Conservateurs pour faire respecter leur vote. On vit une époque formidable, les Conservateurs plus démocrates que la Gauche, qui aurait imaginé ça ?
    .
    PS : L’Internationalisme réel, ce sont des accords de coopération gagnant/gagnant entre des pays souverains, comme Cuba, qui échange des médecins contre du pétrole vénézuélien.
    .
    Ni Cuba, ni le Vénézuéla n’ont pour autant abandonné leurs souverainetés, ils ont des frontières, ils gèrent leur budget, font leurs propres lois etc
    L’Internationalisme, c’est la coopération, alors que l’ UE, c’est la mise en concurrence de chacun contre tous.


  • Cadoudal Cadoudal 18 décembre 2019 10:05

    @nono le simplet
    Un califat en Écosse est de toute façon inévitable à moyen terme, les roastbeefs auraient plutôt intérêt à se débarrasser de ce futur shitole le plus rapidement possible, récupérer les réfugiés indigènes et laisser les neuneus français le prendre financièrement en charge...

    « D’emblée, le coût d’entrée en Écosse est moins cher qu’ailleurs, explique M. Meer. L’identité écossaise ne repose ni sur la religion, ni sur la blancheur de la peau, ni sur la langue ou sur le fait d’avoir été Écossais pendant des générations. Du coup, il est beaucoup plus facile pour les minorités de s’identifier à la nation, contrairement au Québec ou à la Catalogne, par exemple. »

    Quand il y a eu l’attentat terroriste à l’aéroport de Glasgow, la première chose qu’Alex Salmond a faite est d’aller dans une mosquée pour rassurer la communauté musulmane. »

    https://www.lapresse.ca/international/europe/201409/15/01-4800301-lecosse-et-le-vote-ethnique.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B17_la-presse-en-ecosse_2679853_section_POS2

    Le SNP (Scottish National Party) a provoqué la polémique après avoir conseillé aux enseignants de ne plus utiliser l’expression « valeurs britanniques » car jugée trop stigmatisante pour certains élèves.

    https://www.thescottishsun.co.uk/news/scottish-news/2476137/snp-teacher-warning-british-values/


  • Cadoudal Cadoudal 18 décembre 2019 10:19

    @Cadoudal
    La BBC a protégé le pédophile Saville , a fermé sa gueule sur l’islamisation de la GB , les scandales de Rotherham, Telford etc..

    Go BoJo...lol...

    Manque d’objectivité, préférences éditoriales, pour le Premier ministre la BBC ne mérite pas de recevoir des fonds publics.

    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/mon-info/boris-johnson-s-attaque-a-la-bbc-sur-son-impartialite_3728011.html


  • nono le simplet nono le simplet 18 décembre 2019 10:29

    @Cadoudal
    L’identité écossaise ne repose ni sur la religion, ... , ni sur la langue ou sur le fait d’avoir été Écossais pendant des générations

    s’il commence sa démonstration en écrivant des conneries ton blaireau ...


  • Cadoudal Cadoudal 18 décembre 2019 10:38

    @nono le simplet
    Va voir ton pote Pemile, il t’expliquera le pourquoi de la surdélinquance de mes petits cousins et la nécessité d’éradiquer définitivement le problème...lol...

    Le vice-premier ministre écossais a condamné l’apparition d’autocollants avec le slogan « C’est pas grave d’être blanc » dans le centre-ville de Perth.

    « Cela rend malade et dégoûte de savoir que des gens pensent comme ça. »

    https://twitter.com/JohnSwinney/status/1206855421488709632?ref_src=twsrc%5Etfw

    « Le blanc sera le juif du XXIème siècle »


  • JL JL 18 décembre 2019 10:38

    @Fifi Brind_acier
     
     
    « ... Comme il est devenu maintenant apparent, la doctrine libérale n’a rien eu de plus pressé que de déclarer l’espace national dépassé et de promouvoir les transformations structurelles (déréglementations en tout genre) susceptibles d’inscrire cette affirmation dans la réalité. L’histoire des XIXe et XXe siècles a donné suffisamment de raisons de se méfier de l’hypertrophie du principe national qui a pour nom « nationalisme ». : si la mondialisation n’est en définitive pas autre chose que la dissolution des souverainetés par la marchéisation de tout, alors démondialiser c’est repolitiser. » Pour soumettre les choix économiques à la délibération politique : Et si on commençait la démondialisation financière ? (par Frédéric Lordon, 2010)
     
    Frexiter n’est pas démondialiser.

    Ps. « Un peu d’internationalisme éloigne de la patrie, beaucoup y ramène. ». (Jean Jaurès)


  • nono le simplet nono le simplet 18 décembre 2019 10:52

    @Cadoudal
    je suis obligé de reconnaître que tu es phénoménal ... et à part un coup de pelle je vois pas trop quoi faire smiley


  • Cadoudal Cadoudal 18 décembre 2019 11:08

    @nono le simplet
    T’es pas au champignon aujourd’hui ?

    C’est bien, laisse les un peu se reproduire :

    « C’est pas grave d’être un champignon ! »...lol...

    Yves Cochet propose que NOUS arrêtions de faire des bébés pour laisser plus de place aux migrants. C’est le grand remplacement en accéléré. Disparaitre pour laisser la place aux autres est la forme ultime du MASOCHISME SUICIDAIRE.

    https://twitter.com/dr_l_alexandre/status/1080886709951320064?ref_src=twsrc%5Etfw

    Pour Greta Thunberg, la crise climatique est liée “aux systèmes d’oppression coloniaux, racistes et patriarcaux”

    https://www.valeursactuelles.com/societe/pour-greta-thunberg-la-crise-climatique-est-liee-aux-systemes-doppression-coloniaux-racistes-et-patriarcaux-113756

    l’Allemagne nazie « promulgua les plus importantes législations qui soient à l’époque touchant la protection de la nature et des animaux »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Protection_de_la_nature_et_des_animaux_sous_le _Troisi%C3%A8me_Reich


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 13:30

    @nono le simplet
    que ce serait fort de café que l’UPR refuse le droit à l’Écosse de faire une demande d’indépendance vis à vis de l’Angleterre par un référendum ...

    .
    Dans l’ UE, rien à voir avec la Charte des Nations Unies et « la liberté des peuples » !

    Si depuis 2013, vous aviez fait l’effort de regarder la conférence sur les euro-régions, vous sauriez qu’ils s’agit pour les mouches de changer d’âne... et rien de plus.
    .
    Rien à voir avec une quelconque indépendance, mais des régions « à taille européenne », directement rattachées à Bruxelles, et faisant disparaître les Etats Nations.


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 14:15

    @ JL,

    si la mondialisation n’est en définitive pas autre chose que la dissolution des souverainetés par la marchéisation de tout, alors démondialiser c’est repolitiser. 

    Merci de fournir le décodeur ! Sinon, ce que j’ai lu ( le reste est réservé aux abonnés), c’est un tissu d’âneries. Comparer la dette de la Grèce avec le Japon, qui est un pays souverain, et où la dette appartient aux Japonais, c’est juste comparer des chats avec des pommes.

    .

    Lordon vit sur une autre planète que l’ Union européenne... « Il y a quelque chose qui va se trouver mis en accusation le 5 décembre et c’est un monde »


    "Un monde selon lui vicié par « la célébration de la marchandise », « la féerie de la consommation », « la prostitution marchande du service public » et sa « dévolution à l’empire de la marchandise ». Il qualifie ce monde d’« univers inhumain »."

    Les millions de Français en dessous du seuil de pauvreté seraient bien volontaires pour consommer... ! Lordon est un nanti qui n’a pas de problème de fin de mois. Et impasse complète sur les Traités européens, et toutes les mesures qui ont dérégulé la finance depuis les années 70/80. Il ne sait pas ou il joue les idiots ?

    se méfier de l’hypertrophie du principe national qui a pour nom « nationalisme ». 

    L’UPR ne parle jamais de nationalisme, qui est la haine des autres pays et de leurs habitants (cf Cadoudal, c’est le spécialiste maison), mais de liberté, d’indépendance et de souveraineté.

    .

    On peut donc supposer, si souveraineté c’est pareil que nationalisme, que Lordon, à la Libération, aurait été désespéré que la France retrouve sa souveraineté ??

    Vous voyez où ça mène de tout mélanger ?

    Il faudrait mettre un peut d’ordre dans vos concepts.

    « A mal nommer les choses, on aggrave le malheur du monde », disait Camus.

    Mélanger la souveraineté avec le nationalisme ; de Gaulle, les Résistants, avec Mussolini, c’est du grand n’importe quoi.


  • JL JL 18 décembre 2019 14:36

    @Fifi Brind_acier
     
     on a bien compris : tout ce qui bouge à droite comme à gauche, et qui n’est pas de la secte, est pourri jusqu’à l’os.


  • JL JL 18 décembre 2019 14:40

    @Fifi Brind_acier
     
     ’’Mélanger la souveraineté avec le nationalisme ’’
     
     Mais qui mélange ici, sinon vous, et seulement vous ?
     
    C’est incroyable, cet aveuglement. Pfff !
     
     smiley
     


  • julius 1ER 19 décembre 2019 08:01

    @Fifi Brind_acier

    et maintenant le discours de la « victimisation » on croirait du Le Pen !!!


  • Tall Tall 17 décembre 2019 18:01

    Bravo ! L’essentiel est dit sur l’UE.

    Concrètement, c’est la puissance des lobbys de Bruxelles qui oriente le job ultralibéral de l’UE. On y compte au moins 20.000 lobbyistes.

    Delevoye était au service du + puissant d’entre eux : finance, banques, assurances ..


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 20:39

      @Tall
      Delevoye était au service du + puissant d’entre eux : finance, banques, assurances

      Macron aussi, il a reçu en juillet dernier les PDG des fonds de pension, dont celui de BlackRock.


    • julius 1ER 17 décembre 2019 19:00

      l hégémonie allemande est juste théorique, la France pourrait essayer de faire corps avec d’autres pays européens pour peser contre l’Allemagne, rien n’est jamais écrit ni définit à l’avance ....

      il me semble que l’Europe est au milieu du gué maintenant, ????

      soit elle continue à n’être qu’un espace commercial (voulu par les anglais qui ont tout fait pour)

      soit elle va vers plus d’intégration, ce qui implique une défense commune, une harmonisation fiscale et sociale et une réelle volonté politique 

      soit on laisse le status quo ??? et les populistes vont la faire exploser cette Europe imparfaite, mais il ne faut pas croire au père Noël, il n’y a pas de Plan B ou C

      le retour aux Etats-nation et aux frontières n’est qu’une chimère, c’est un pas en arrière et pas un mouvement vers l’avant, je vois mal comment chaque état pourrait peser sur le plan international face aux blocs qui se mettent en place à l’échelle internationale ....

      l’Europe s’est déjà « suicidée » 2 fois au siècle dernier,.... alors une fois de plus et ce sera définitif, en somme c’est la chronique d’une mort annoncée !!!!


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 20:36

        @kimonovert
        Vus refaites l’histoire comme ça vous arrange...
        De Gaulle ne voulait absolument pas des USA, ni des Britanniques dans l’Europe.
        .
        Il a viré, dès le débarquement, l’AMGOT, les dollars français que les USA s’apprêtaient à distribuer en France, espérant l’occuper jusqu’à la St Glinglin.
        .
        Puis il a viré le Commandement intégré de l’ OTAN, qui a demandé asile politique à Bruxelles..
        .
        Il a fallu attendre la mort de de Gaulle, pour que Pompidou organise un referendum en 1972 « pour l’élargissement de l’ Europe » à la Grande-Bretagne, Danemark, Irlande et Norvège


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 20:49

        @julius 1ER
        je vois mal comment chaque état pourrait peser sur le plan international face aux blocs qui se mettent en place à l’échelle internationale ....

        Tandis que l’Europe nous protège des grands méchants US et Chine !?
        Il n’y a pas plus myope qu’un européiste religieux...
        .
        La liberté de circulation du capital permet à la Chine de faire son marché en toute tranquillité : elle a acheté le Port du Pirée, les vignobles du Bordelais, les terres agricoles en France, l’entreprise allemande qui fabrique des trains...
        Tout cela est acheté par les Chinois, qui ont les caisses pleines de $ !!
        .
        C’est même une entreprise chinoise qui construit un pont en Croatie, avec des fonds européens ! C’est à dire avec vos impôts. Au lieu de faire travailler une entreprise européenne...


      • julius 1ER 18 décembre 2019 07:56

        Tandis que l’Europe nous protège des grands méchants US et Chine !?
        Il n’y a pas plus myope qu’un européiste religieux...

        @Fifi Brind_acier

        procès d’intention FIFI, je suis pragmatique pas idéaliste !!!
        la seule chose qui importe c’est la volonté politique de faire les choses, !!!!
        tu fais bien de parler des chinois car eux, ils l’ont ...et pour de multiples raisons ...

        eux veulent l’hégémonie mondiale dans les 10 ans qui viennent pour se venger du sort qui leur a été fait par les occidentaux au 19 ie siècle, je ne partage pas ce concept car on ne fait pas les choses par dépit ou par vengeance c’est contreproductif à terme !!
        mais en tous cas c’est un moteur pour eux actuellement, alors s’il faut redevenir bolcho, pour faire bouger l’Europe, redevenons Bolcho !!!

        de toutes façons tu rêves FIFI , car même avec ton Assholineau au pouvoir vous ne feriez rien car il faut du monde pour faire bouger un pays et encore plus de monde pour faire bouger un continent entier !!
        et surtout un projet et l’espérance d’un monde meilleur, mais pas seulement pour quelques « happy fews » mais pour un maximum de gens sinon rien !!


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 08:01

        @julius 1ER
        soit elle continue à n’être qu’un espace commercial (voulu par les anglais qui ont tout fait pour)


        .
        Vous racontez n’importe quoi, tellement vous détestez les Anglais. L’UE telle que nous la connaissons, était déjà dans le Traité de Rome de 1957, alors que la GB n’y est entrée qu’en 1972.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 08:12

        @julius 1ER
        car il faut du monde pour faire bouger un pays et encore plus de monde pour faire bouger un continent entier !!


        A/ Vous croyez que la classe politique corrompue que nous avons, les Français vont la supporter éternellement ?
        A l’ UPR tous les candidats aux élections ont un casier judiciaire vierge.
        .
        B/ L’objectif de l’ UPR est de sortir la France de l’ UE, pas « de sauver l’ Europe », dont nous nous fichons éperdument !
        .
        C’est la France Insoumise qui veut sauver l’ Europe !
        Pourquoi vous mêlez-vous des affaires intérieures des autres pays ?
        En quoi cela vous concerne ? Vous les croyez incapables de s’occuper de leurs affaires ?
        .
        Vous allez assister en direct à l’éclatement de l’ UE.
        Exemple la Pologne, où un sondage donne la majorité à la sortie de l’ UE.
        Et ce n’est qu’un début, le Brexit a ouvert la voie, on comprend pourquoi les européistes ont tout fait pour qu’il n’ait pas lieu.


      • julius 1ER 18 décembre 2019 08:30

        A/ Vous croyez que la classe politique corrompue que nous avons, les Français vont la supporter éternellement ?

        @Fifi Brind_acier
        les français.. combien de divisions ????? et pour quels objectifs ????
        avec quelle vision globale ????
        20 ou 30 options politiques avec quels dénominateurs communs ???
        tu es une vraie idéaliste FIFI ???


      • julius 1ER 18 décembre 2019 08:36

        Vous racontez n’importe quoi, tellement vous détestez les Anglais

        @Fifi Brind_acier
        encore une fois tout faux FIFI, les anglais je les connais bien car j’ai vécu plusieurs années au RU et c’est justement à l’époque de leur adhésion à l’UE ...alors ???
        déjà à l’époque la question était :
        pourquoi l’UE parceque nous avons les reliques de l’Empire cad le Commonwealth
        et ceux qui ont voté Brexit pour une grande part sont dans l’illusion de l’Empire déchu !!!!


      • Attila Attila 18 décembre 2019 09:04

        @julius 1ER
        «  procès d’intention FIFI, je suis pragmatique pas idéaliste !!! »
        Inculte, surtout :
        «  il n’y a pas d’alternative entre le pragmatisme et l’idéologie parce que le pragmatisme est une idéologie »
        Lien
        .
        «  de toutes façons tu rêves FIFI , car même avec ton Assholineau au pouvoir »
        Un point de vue valable se défend par des procédés intellectuellement honnêtes. Quand on se laisser aller à utiliser des procédés aussi pourris que le jeu de mot « assholineau » ( asshole veut dire « trou du cul » en brittonique) c’est qu’on n’est pas capable de défendre son point de vue par des procédés normaux et, donc, il ne vaut rien.

        .


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 09:08

        @julius 1ER
        avec quels dénominateurs communs ???
        tu es une vraie idéaliste FIFI ???

        .
        Et bien lisez le programme de l’ UPR, ça vous donnera des idées !
        Le dénominateur commun, c’est le programme du CNR, qui sert de base au programme de l’ UPR.
        .
        Avant de « sauver l’ Europe », les Français apprécieraient que vous sauviez la France et les Français, c’est normalement ce qu’on attend de la Gauche, qu’elle s’occupe de l’intérêt général.
        .
        Les deux qui ont voulu « sauver l’ Europe », Tsipras et Corbyn viennent de prendre un coup de pied au cul historique, cela devrait vous faire réfléchir...


      • Drugar Drugar 18 décembre 2019 09:48

        @Attila
        Merci pour ces rappels tout à fait à propos smiley


      • julius 1ER 19 décembre 2019 08:28

        A l’ UPR tous les candidats aux élections ont un casier judiciaire vierge

        @Fifi Brind_acier
        c’est sûr que pour être corruptible, il faut qu’il y ait matière à corruption ????
        dans un parti croûpion avec aucun élu, on ne voit guère ce qui pourrait donner lieu à corruption ????
        c’est la position sociale avec des décisions clefs qui favorisent la corruption avec l’attribution de marchés ou passe-droits mais tout cela n’existe pas dans un parti fantoche !!!
        c’est de la transparence et de la Démocratie dont on a besoin ... pas les évangiles selon l’UPR !!!


      • nono le simplet nono le simplet 19 décembre 2019 08:42

        @Fifi Brind_acier
        A l’ UPR tous les candidats aux élections ont un casier judiciaire vierge.
        la virginité judiciaire est un état provisoire qui peut aussi bien prouver qu’on est honnête comme qu’on ne s’est pas fait encore coincer ...
        à LREM ils sont devenus prudents à ce sujet smiley


      • doctorix doctorix 19 décembre 2019 10:15

        @julius 1ER
        dans un parti croûpion avec aucun élu, on ne voit guère ce qui pourrait donner lieu à corruption ????

        Ca vous fait jouir, hein, d’insulter les gens. On note chez vous un penchant particulier pour tout ce qui touche au trou du cul. Ca doit être votre problème, lié à l’enfance, ce côté scato.
        Mais vous faites un procès d’intention.
        Les motivations des adhérents (et donc des futurs élus) de l’UPR n’ont rien à voir avec des appétits financiers, contrairement à la grande majorité des élus actuels.
        Ils ont juste un idéal de justice, de liberté et de démocratie.
        Il leur faut d’ailleurs beaucoup de courage pour passer outre les sarcasmes de tous les profiteurs du système pourri qui nous domine actuellement, et que finalement vous défendez bec et ongles.
        Parce que les LREM, les FI, les RN, tous en croquent. On adhère à ces partis et on se fait élire pour se faire du fric, rien d’autre.
        Les UPRistes ont de bien plus nobles ambitions. L’honnêteté de leur président, tellement évidente, est peut-être ce qui désarçonne le plus ses adversaires : on n’est plus habitués, depuis De Gaulle.
        Alors on essaye de salir, de discréditer. Comme si on avait du mal à penser qu’on pourrait un jour sortir de la pourriture ambiante, tellement on y est habitués.
        Mais nous, on y croit.


      • nemo3637 nemo3637 17 décembre 2019 20:03

        Les souverainistes se trompent d’époque.

        Parler des « Anglais » ou des « Français » permet de noyer le poisson en faisant croire que tous ont les mêmes intérets que leurs compatriotes.

        Les Français, riches et investisseurs, pensent avant tout à leurs intérêts et sont les premiers à investir à l’étranger. Il y a belle lurette qu’ils se foutent de la France : c’est un mythe qu’ils laissent pour les pauvres. Vous qui avez beaucoup voyagé devez savoir ce genre de choses, que pas mal de nos compatriotes sont de vrais s...

        Le départ de la France de l’Union Européenne favoriserait sans doute une partie du petit patronat français qui bénéficierait alors, au moins dans un premier temps, de la baisse des salaires due à une monnaie dévaluée (le « nouveau franc » !) et d’une main d’oeuvre à merci. C’est là le seul et discret espoir d’une partie de ces petits patrons !

        UE, Brexit or Frexit business will go on as usual !

        Et on continuera de tenter de mystifier les pauvres clampins avec le rêve d’une « glorieuse nation unie » ayant les mêmes intérêts, de Tottenham à Bagnolet.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 20:26

          @nemo3637
          Pourquoi seulement les petits patrons ? D’abord, sortir de l’UE permettrait d’arrêter l’hémorragie de la vente des joyaux industriels français, aux Chinois ou aux Américains, comme Alstom ou Latécoère.
          Cf UPR -L’OPA des Américains contre la France"
          .
          Ensuite, remettre en place les frontières, les quotas et/ou les taxes aux frontières aux importations, permettrait de faire revenir des entreprises délocalisées, de développer le made in France, qui peine à se développer, tant la concurrence des pays à bas coût les asphyxie.
          .
          De plus, produire en France des produits durables et réparables, ça crée des emplois ici, et ça évite aux produits d’être fabriqués à l’autre bout du monde, ou de faire 100 fois le tour de la planète...
          .
          Sortir de l’ UE et remettre en route l’économie française est la priorité. Nous avons perdu 40% de nos usines en 20 ans, voilà le brillant résultat des Traités européens.


        • julius 1ER 18 décembre 2019 08:04

          Pourquoi seulement les petits patrons ? D’abord, sortir de l’UE permettrait d’arrêter l’hémorragie de la vente des joyaux industriels français

          @Fifi Brind_acier

          AH bon.... et au nom de quoi et en vertu de quoi ??????????
          encore une fois c’est la « volonté politique » de faire ou ne pas faire ... et ce n’est pas dû au fait d’appartenir ou pas à l’UE ...
          FIFI tes simplismes sont affllgeants !!!!!


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 09:21

          @julius 1ER
          encore une fois c’est la « volonté politique » de faire ou ne pas faire


          Que peuvent faire les gouvernements quand les entreprises délocalisent ou sont achetés par les pays étrangers ? Rien, rien du tout, car c’est autorisé par les Traités.
          .
          Il n’y a plus de contrôle des mouvements de capitaux depuis les années 70. C’est interdit par le TFUE, les capitaux doivent circuler librement à l’intérieur de l’ UE et avec les « pays tiers », c’est à dire le reste du monde.
          .
          Si vous voulez remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux, comme le prévoit l’UPR, soit vous sortez de l’ UE, soit vous violez les Traités.

          Et ils vont tous vous tomber dessus, les 26 autres pays, la Commission et la Cour de Justice européenne !


        • julius 1ER 19 décembre 2019 08:12

          Que peuvent faire les gouvernements quand les entreprises délocalisent ou sont achetés par les pays étrangers 

          @Fifi Brind_acier

          et c’est Assholineau qui va régler çà d’un coup de baguette magique ????
          tu dis tout et son contraire dans la même minute FIFI .... aucun pays aujourdhui ne peut tout produire sur son sol .... c’est un mensonge !!!
          pour accéder à certains marchés, il faut installer des usines sur place sinon rien pas d’accès .....
          si nos multinationales se contentaient du marché français aucune n’auraient survécu depuis 30 ans et ce même si çà nous dérange c’est juste le mouvement de l’Histoire.... l’expansionnisme !!!!


        • doctorix doctorix 19 décembre 2019 10:28

          @julius 1ER

          aucun pays aujourdhui ne peut tout produire sur son sol .... c’est un mensonge !!!
          Trois choses :
          D’abord notre monnaie (allemande) est trop chère, ce qui empêche notre compétitivité.
          Ensuite, compte tenu du prix des transports, c’est parfois pour gagner quelques sous par pièce qu’un patron français décide de délocaliser. Une monnaie à sa juste valeur évitera cela.
          Enfin, le contrôle par l’Etat du transfert des capitaux et donc des délocalisations fera que ce ne sera autorisé que pour des raisons d’intérêt national. Et la simple morale aura son mot à dire (éviter les sarcasmes, pour nous, la morale n’est pas un gros mot).


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 20:13

          Merci à l’auteur de démontrer, involontairement, que l’Allemagne a toujours fait comme la GB, elle s’est occupé de ses intérêts d’abord ! Ce qui est normal, le couple franco allemand** est une légende urbaine destinée aux Français, alors que le vrai couple est germano-américain.

          .

          Les couillonnés de l’histoire, c’est nous ! Et en particulier tous ceux qui, gavés de propagande euro-atlantiste, ont rêvé d’une Europe où les pays coopèreraient. Un rêve, uniquement un rêve..., au réveil, c’est le cauchemar.

          .

          Depuis le Traité de Rome, l’ UE n’est qu’un marché. Un marché soumis aux règles de la concurrence, ce qui est le contraire exact de la coopération. Le Traité de Maastricht a ouvert les portes à la mondialisation, avec les dégâts décrits par l’auteur.

          .

          Le seul avenir pour les peuples européens, c’est d’en sortir, de retrouver la démocratie et la souveraineté, et de signer des accords de coopération gagnant/gagnant avec tous les pays du monde, comme le font les pays de l’ Eurasie.

          Les Britanniques ont juste compris l’arnaque un peu plus vite que les Français qui ont du mal à reconnaître qu’on les prend pour des truffes depuis 70 ans.

          ** « UPR Le mythe du couple franco-allemand »


          • julius 1ER 18 décembre 2019 08:17

            Merci à l’auteur de démontrer, involontairement, que l’Allemagne a toujours fait comme la GB, elle s’est occupé de ses intérêts d’abord !

            @Fifi Brind_acier
            on va en reparler dans les mois qui viennent de ton Brexit dur ou mou ???
            l’UE absorbe quand-même près de 50% des exportations du RU alors qu’avec les Yankees c’est 15%, on va voir avec les hausses des tarifs douaniers ce qu’il restera des 50% d’exports vers l’Europe ????
            car FIFI tu peux blablater pendant des heures mais les parts de marchés tu ne les as pas comme çà d’un claquement de doigts, et ce n’est pas ni les Yankees, ni l’ex Commonwealth qui absorbera la différence ......
            les chiffres sont têtus, le résultat prévisible, c’est que les Yankees vont augmenter leurs exports vers l’Angleterre ( toute la merde qu’ils n’arrivent pas à fourguer ailleurs cad le poulet au chlore, le boeuf dopé aux hormones etc.... 
            et c’est le petit peuple anglais, ceux qui ont voté BOJO qui vont consommer cette merde,dans leurs hard discounter .... triste ironie mais ironie du sort !!!


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 09:33

            @julius 1ER
            et c’est le petit peuple anglais, ceux qui ont voté BOJO qui vont consommer cette merde,dans leurs hard discounter .... triste ironie mais ironie du sort !!!

            Merci Mme Irma pour vos prévisions cataclysmiques !
            .
            Aucun projet législatif, pour après la sortie, n’a été à ce jour publié, donc vous ne savez absolument pas quels seront les projets à l’intérieur de la GB, ni les droits de douanes qui seront appliqués entre la GB & l’ UE, et entre la GB et les autres pays du monde. Ne faites pas comme si vous saviez, personne n’en sait rien !
            .
            Johnson a effectivement été élu par une bonne partie de l’électorat travailliste !
            Si Corbyn avait été malin, il aurait ajouté le Brexit à son programme, et il aurait appliqué un programme social après la sortie...
            .
            La faute à qui, si les Brexiteurs ont été obligés de voter Conservateurs ?
            Balayez un peu devant la porte de la Gauche européenne ! Vous passez votre temps à soutenir l’ Europe, dont les citoyens ne veulent plus, et vous couinez quand ils laissent tomber la Gauche, pour voter pour d’autres...

            Il va falloir vous réveiller, camarades, votre stratégie européenne, les électeurs n’en veulent plus.


          • av88 av88 18 décembre 2019 12:24

            @julius 1ER
            Le tarif extérieur commun (droits de douane pour rentrer dans l’UE) est en moyen de 2,4%.
            Donc une baisse de 2,4% de la livre/euro et il se passe quoi, rien !
            Les produits Britanniques se retrouve au même niveau qu’avant le Bretix.


          • julius 1ER 19 décembre 2019 08:18

            @av88
            et les contrôles ?? le temps qu’il va falloir pour acheminer les produits c’est quoi ??
            à l’ ère des flux tendus le temps c’est un facteur primordial cela va rendre les produits anglais bien moins compétitifs d’autant plus que eux aussi importent pour assembler les produits .... c’est un volet que tu sembles ignorer !!!


          • doctorix doctorix 19 décembre 2019 10:44

            @av88

            Donc une baisse de 2,4% de la livre/euro et il se passe quoi, rien !

            A la différence de nous, les britanniques peuvent le faire.
            C’est à cause de notre impuissance à gérer la valeur de notre monnaie que nous perdons notre compétitivité et 40% de nos industries en 20 ans.
            C’est pourquoi sortir de l’euro est un impératif vital.
            Je ne sais pas si l’UE, c’est la paix, mais ce que je sais, c’est que l’Euro, c’est la mort.
            Quant aux droits de douanes, les anglais les mettront au niveau raisonnable qui leur conviendra, sans qu’aucun organisme supranational ne vienne les leur imposer. Ce seront des accords individuels entre deux nations, au meilleur intérêt de chacun.


          • doctorix doctorix 19 décembre 2019 10:54

            @julius 1ER
            et les contrôles ?? le temps qu’il va falloir pour acheminer les produits c’est quoi ??

            Décidément, vous avez faux partout. C’est un vrai parti-pris, de vous gourer tout le temps !

            Jean-Marc Puissesseau, Président directeur général du Port Boulogne Calais, précise (le 2 avril) : «  Nous avions annoncé dès le début 2019 que notre port serait prêt pour faire face aux enjeux d’un Brexit sans accord, et nous sommes prêts ! L’ensemble de ces aménagements couplé à la frontière « dématérialisée » élaborée en parfaite intelligence avec les services de la douane française et les compagnies maritimes permettront de conserver la fluidité du trafic des poids-lourds et d’accompagner au mieux nos clients ».
            https://www.portboulognecalais.fr/fr/post-brexit-le-port-de-calais-est-pret

            Et encore, il parlait d’un brexit sans accord...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès