• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Après le « Coronavirus » : … à quand la « course au virus » (...)

Après le « Coronavirus » : … à quand la « course au virus » ?

Après le « Coronavirus » : … à quand la «  course au virus » ?

 

Le cas du coronavirus, de sa diffusion et de ses effets, offre aux chercheurs un champ d’investigation.

A partir de données qu’ils vont pouvoir exploiter.

Portant, entre autres, sur les éléments suivants :

- rapidité et étendue de la diffusion de l’épidémie, - dans le secteur d’apparition, - dans l’ensemble du pays d’origine et - dans les pays tiers.

- nombre de morts dans chaque pays selon l’appartenance à une catégorie de population ( - civils, - militaires, - appartenance à telle strate sociale, …) ;

- facteurs de propagation, - supports de propagation, et - identification des « propagateurs ».

- attitude des gouvernants (selon le pays : - délais de réaction ; - liste et nature des mesures prises ou non prises) (*)

- équipements sanitaires ayant pu être mobilisés.

- temps mis par les scientifiques à trouver le remède ; - localisation du lieu de la découverte, - identification des collaborations transnationales.

 - temps mis à la diffusion du remède compte tenu de l’implantation géographique des industries de fabrication de ce dernier.

- conséquences sur - l’activité économique et sur - les activités financières - du pays « souche » et - des pays affectés de manière collatérale ;

- recensement des phénomènes spéculatifs (- origine, - produits concernés, réaction des gouvernants, - conséquences sociales et politiques)

- conséquences sur les possibilités de mise en action des moyens militaires de chaque Etat pendant l’épidémie.

Etc…

 

Il est probable que les spécialistes (dans les universités ou dans les sphères gouvernementales ou para gouvernementales) des questions militaires, économiques, géopolitiques, ainsi que les démographes feront ces études.

En profitant du fait que l’apparition et le développement du coronavirus se sont produits dans un cadre idéal-typique pour des recherches : 1/ Un virus inconnu jusqu’alors ; 2/ qui est apparu à un seul endroit d’un pays ; 3/ le pays en question constituant un « ennemi » potentiel économique et militaire, concurrent d’un autre bloc économique et militaire ; 4/ pays dont la population constitue, de par son nombre, et au regard de divers enjeux, un problème spécifique.

Ces études faites, les Etats qui entretiennent des laboratoires étudiant la création de diverses armes chimiques ou biologiques, peuvent élaborer une stratégie de rechange à la guerre ouverte de populations jetées les unes contre les autres, ou à la déstabilisation habituelle (par l’organisation de guerres civiles ou par des « sanctions ») ou par l’élimination physique de gouvernants se refusant à satisfaire les intérêts économiques portés par d’autres gouvernants.

Il suffit aux Etats intéressés de fabriquer un virus qu’ils porteront ou feront apporter (ne serait-ce que par un ou plusieurs "touristes", agents de leur nationalité ou plus subtilement d’une ou de plusieurs autres) là où, de leur point de vue, … il le faut. A un endroit ou à plusieurs en même temps, selon l’ampleur de l’effet destructeur ou déstabilisateur espéré.

Et de fabriquer en même temps un antidote qu’ils mettront à la disposition de qui ils veulent et au tarif qu’ils détermineront.

 

Il est extrêmement difficile de concevoir un système juridique efficace pour prévenir de telles menées.

Surtout que des instruments internationaux, comme la « convention sur l’interdiction des armes chimiques », qui, si l’on se réfère à son économie et à la liste des substances qu’elle dresse, n’est pas tellement adaptée au cas des virus.

Conventions internationales qui ne peuvent pas organiser le contrôle de ce qui est fait dans les laboratoires de recherche.

Lesquels peuvent d’ailleurs découvrir à tout moment le mal en recherchant le bien.

 

La question est de savoir, si, comme avec les armes proprement dites, notamment l’arme nucléaire qui est actuellement l’arme dissuasive par excellence, les Etats les plus puissants ou … les plus vulnérables, se livreront prochainement (pour autant qu’elle n’a pas commencé) à la « course au virus ». Se substituant à la course à l’arme nucléaire. 

Pour autant, bien évidemment, que le virus ne soit utilisé comme moyen ultime de régulation de la population de telle ou telle partie du monde.

 

Se posent en outre aux gouvernants – au moins aux personnes capables d’apostasie et ayant la faculté de se projeter dans l’avenir (*), diverses questions politico économiques :

l’Etat doit-il organiser l’autosuffisance en matière de production des produits médicaux ?

l’Etat doit-il prendre des mesures anti spéculation en cas d’épidémie ? …

l’Etat doit-il s’affranchir des règles sur les brevets ?...

... ou l’Etat (dans la personne de ceux qui le font fonctionner) doit-il toujours se tenir au dogme du libre jeu des marchés y compris dans ces domaines ?

 

Marcel-M. MONIN

m. de de conf. hon. des universités.

 

(*) On peut déjà comparer les réactions de certains gouvernants avec les réactions des gouvernants français qui, selon des appréciations critiques, privilégieraient la communication : président de la République - qui se montre dans les hôpitaux, comme les rois de jadis qui étaient censés guérir des écrouelles ; - qui organise autour de lui, à grand renfort de promotion télévisuelle, des réunions avec tout ce qui est « réunissable » comme comités, conseils et têtes de gondoles de la politique ; ministres qui « en toute transparence » lisent d’heure en heure des statistiques sur l’évolution du nombre des victimes). Et la logorrhée : expliquant à l'occasion pourquoi on n’a jugé utile d’annuler des manifestations ou l’on pas organisé de contrôles là ou d’autres estimaient nécessaire qu’on les fasse ; et qu’on attend, en définitive, la déclaration de nouveaux cas de contamination. Sans trop annoncer comment ils seront traités par des hôpitaux qui ont déjà du mal à faire face aux urgences en temps habituel.

L’analyse des réactions des gouvernants, comme l’analyse des discours, permet accessoirement d’évaluer ce que Emmanuel Todd (« Les luttes de classes en France au XXIe siècle », Ed. du Seuil) estime être un décrochage entre le « niveau » du diplôme, et l’intelligence des diplômés constituant l’élite dirigeante. Et permet de mettre au jour des données de fait, qui sont de nature à permettre à des dirigeants étrangers de « savoir à qui ils ont affaire », donc de « prévoir » les réactions de l’ « élite » d’un pays lorsque cette dernière est confrontée à une situation donnée. Et, pour lesdits dirigeants étrangers, d’agir en conséquence.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • njama njama 29 février 17:03

    Une pandémie, vraiment ? depuis deux mois je vois qu’on spécule à tout-va et en tous sens sur ce qui n’est pour l’instant qu’une petite grippette.

    Qu’est-ce que quelques décès de personnes très âgées et en mauvaise santé pour la plupart quand les maladies de l’appareil respiratoire causent quelques 40.000 décès par an en France.

    Chiffres du Cepidc (Centre d’épidémiologie sur les causes médicales des décès) de 2016 / 2015 / 2014 :
    Maladies de l’appareil respiratoire Total 40512 / 42067 / 34759

    Grippe : 915 / 1890 / 317
    Pneumonie : 13018 / 13164 / 10840
    Asthme : 885 / 853 / 825
    Autres maladies chroniques des voies respiratoires inférieures : 10271 / 10607 / 8874
    Autres maladies de l’appareil respiratoire : 15423 / 15553 / 13903

    La France compte 67 millions d’habitants, l’Italie 60, et la province de Wuhei 60 également.


    • pemile pemile 29 février 17:18

      @njama « qu’on spécule à tout-va et en tous sens sur ce qui n’est pour l’instant qu’une petite grippette. »

      Soyez cohérent, c’est une « petite grippette » (non) ou l’arme « de la guerre économique que les USA (l’occident ?) ménent contre la chine » ?


    • berry 1er mars 09:43

      @njama
      Une grippette qui peut infecter potentiellement de 40 à 70 % de la population et qui fait :
      14,8 % de décès parmi les octogénaires infectés
      8,0 % parmi les septuagénaires
      3,6 % parmi les sexagénaires
      1,3 % parmi les quinquagénaires
      0,4 % parmi les quadragénaires
      0,2 % parmi les gens plus jeunes

      A vos calculs !
      https://lesakerfrancophone.fr/le-virus-corona-setend-dans-le-monde-car-les-gouvernements-reagissent-trop-lentement


    • njama njama 1er mars 10:49

      @berry
      « potentiellement »...
      tout est dit, 100 % de supputations... avec des si... les statistiques ce n’est pas de la science surtout en médecine.
      Notons que ce #Covid-19 a la délicatesse de ne s’attaquer essentiellement qu’aux seniors... du coup on comprend que la classe politique s’en inquiète davantage.
      Nos sénateurs (moyenne d’âge 61 ans) ont bien plus de soucis à se faire que les électeurs qui verraient peut-être d’un bon œil cette sélection naturelle qui permettrait de revitaliser la vie politique.

      Si un vaccin anti-Covid-19 voit le jour (pour l’instant le marché « potentiel » est assez insignifiant, qu’est que deux milliers de morts en deux mois sur la planète...) , la classe politique acceptera-t-elle de servir de cobayes pour cette vaccination qui sera nécessairement très « expérimentale » ?
       smiley


    • Le421 Le421 1er mars 20:55

      @njama
      Combien de morts pour la grippe espagnole ?
      Ou mieux, combien de victime du tabac par an en France !!
      Tout est relatif, disait Einstein !!  smiley


    • pemile pemile 1er mars 21:03

      @Le421 « @njama Combien de morts pour la grippe espagnole ? »

      Pour njama, les morts sont dus à des surdoses d’aspirine smiley


    • njama njama 1er mars 21:44

      @Le421

      entre 10 et 100 millions suivant les sources, ce qui dénote du peu de sérieux de ceux qui avancent ces chiffres qui ne sont que des projections statistiques tirés de sources diverses sur la population mondiale de l’époque, elle-même « estimée » à 1,7 ou 1.8 milliard, comme si la situation était endémique sur tous les continents sous toutes les latitudes.
      Mais comme toujours avec les mythes on tombe facilement dans l’emphase dramaturgique
      Rappelons qu’à l’inverse de ce #Covid-19 cette grippe espagnole ne touchait principalement et étonnamment que de jeunes adultes dans les troupes et des civils qui gravitaient autour, elle épargnait enfants, femmes et vieillards... ce qui devrait faire réfléchir...

      « Les historiens se sont saisis plutôt tardivement de la grippe espagnole à partir de la fin des années 1970,… »
      La grippe espagnole : une historiographie centenaire revisitée
      https://journals.openedition.org/lerhistoria/4004


    • njama njama 1er mars 21:51

      @pemile

      Grippe espagnole Un siècle après, on nous mène toujours en bateau !
      Par Kim-Anh Lim
      Trois études publiées aux États-Unis – le pays, rappelons-le, où la « 
      grippe espagnole » a débuté en Occident – devraient définitivement
      mettre fin au mythe d’un virus hyper-virulent venu de nulle part.
      http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Juin-2013/Grippe_espagnole_Nexus89.pdf

      Salicylates and Pandemic Influenza Mortality, 1918–1919 Pharmacology, Pathology, and Historic Evidence
      Karen M. Starko
      https://academic.oup.com/cid/article/49/9/1405/301441

      « La production d’Aspirine de la SCUR passe de 3.554 kg en 1908 à 33.118 kg en 1914, et plus de 60.000 kilos en 1918 »
      « En 1917, l’Aspirine est inscrite dans le Formulaire militaire du service de santé »

      L’Aspirine en France : un affrontement franco-allemand
      Andre Frogerais

      https://hal.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/848459/filename/La_marque_Aspirine_en_Fra nce_11_EnregistrA_automatiquement_.pdf

      ACIDE ACETYLSALICYLIQUE 500 mg
      DC SURDOSAGE
      L’intoxication est à craindre chez les sujets âgés et surtout chez les jeunes enfants (surdosage thérapeutique ou intoxication accidentelle fréquente) où elle peut être mortelle.
      Symptômes :
      Intoxication modérée : bourdonnements d’oreille, sensation de baisse de l’acuité auditive, céphalées, vertiges, sont la marque d’un surdosage et peuvent être contrôlés par réduction de la posologie.
      Intoxication sévère : chez l’enfant, le surdosage peut être mortel à partir de 100 mg/kg en une seule prise. Les symptômes sont : fièvre, hyperventilation, cétose, alcalose respiratoire, acidose métabolique, coma, collapsus cardio-vasculaire, insuffisance respiratoire, hypoglycémie importante.
      Conduite d’urgence :
      Transfert immédiat en milieu hospitalier spécialisé.
      Décontamination digestive et administration de charbon activé.
      Contrôle de l’équilibre acide base.
      Diurèse alcaline permettant d’obtenir un pH urinaire entre 7,5 et 8, possibilité d’hémodialyse dans les intoxications graves.
      Traitement symptomatique.
      https://www.vidal.fr/Medicament/aspirine_upsa-1571-surdosage.htm


    • velosolex velosolex 2 mars 10:32

      @njama
      Une petite grippette ?...Croyez vous que les chinois, qui sont ne sont pas des rêveurs, ni faisant dans la sensibilité excessive, se seraient résolus à mettre leur économie en berne, si les événements ne les avaient pas obligés ?. Je pense moi au contraire que les mesures sont bien au deçà de ce qu’elle auraient du être prises, dans ce grand déni et tentative de minoration. 

      Les cas sont bien plus importants qu’on le dit. Je lis ce matin que L’écrivain Sepulvada qui était à un salon du livre à Porto, a très certainement contracté la maladie au Portugal, où officiellement n’existe pas de malades..

      .Les pays à force tendance touristique sont tétanisés par les enjeux, et ne communiquent pas, ne veulent pas mettre en danger la manne. Un professeur est mort en France après avoir contacté le virus en egypte. un pays qui officiellement vient d’enregistrer son deuxième cas son matin. 
      Les mesures évidentes à prendre dés le début de cette épidémie, aurait été tout simplement d’arrêter le transport aérien, et le tourisme prédateur et contaminateur. Utopique, évidemment. Nous crèverons d’être réalistes et rêveurs à la fois


    • nono le simplet nono le simplet 2 mars 10:41

      @velosolex
      je crois bien qu’on va assister à une explosion en Europe dans les jours qui viennent comme en Italie qui vient de doubler le nombre de cas répertoriés en 24h ...


    • velosolex velosolex 2 mars 10:49

      @nono le simplet
      Salut
      La France et l’Italie sont les deux première destinations touristiques du monde.
      Ceci explique sans aucun doute cela.
      Comment expliquer qu’un type rentre avec un masque dans l’avion en chine, et sort libre comme l’air à Roissy ?
      Effet du mystérieux « french air » qui nous a déjà prémuni du nuage de Tchermobyl ?
      Il y a trois semaines, des touriste chinois venaient visiter les bords de Loire et Paris pour se mettre au vert de la contagion et de la psychose en chine. 
      Il se pourrait bien que des Français, bientôt tentent d’aller faire un tour à Pékin pour se changer les idées. 
      Mais je doute alors qu’on les laissera entrer. 
      Alors enfin on pourra rire jaune !


    • njama njama 2 mars 11:05

      @velosolex
      Disons que je relativise, par philosophie, et aussi parce que j’entrevois une part de fiction médiatique au mieux d’un réel qui ne paraît pas encore très alarmant, sauf pour des personnes âgées (encore que la plupart sont très sédentaires et qu’il n’est nul besoin de les mettre en quarantaine puisqu’elles y sont déjà dans les maisons de retraite et Ehapad smiley
      Pour ce qui est de la grippe espagnole pour avoir investigué sur le sujet j’en ai déduit que la seule responsabilité du virus dans cette pandémie est plus que très improbable. Chacun sa foi, lol.
      Dans la catégorie catastrophe sanitaire mondiale je mettrais en tête de liste Tchernobyl et Fukushima et les différentes pollutions radioactives ... dont les effets délétères vont se poursuivre encore longtemps et sans que l’on puisse les évaluer. Puis ensuite les pollutions chimiques...
      Et puis la peur n’écartant pas le danger, elle serait plutôt cause d’une hystérie collective qui fera des morts sans rapport avec ce Covid-19 puisqu’un p’tit coup de fièvre vous rendra suspect d’office, ou qu’un diagnostic positif pourrait mettre la personne en état d’hyper-stress, avec un infarctus ou un cancer à la clé peut-être (?)
      La panique est relatif au dieu Pan, inspiré par les forces invisibles et mystérieuses de la nature et paniquer c’est perdre les pédales...


    • velosolex velosolex 2 mars 11:07

      @nono le simplet
      As tu lu la déclaration de Virginie Despentes dans Libé. Un belle Marianne, Virginie. Extrait : 

      Vous savez très bien ce que vous faites quand vous défendez Polanski : vous exigez qu’on vous admire jusque dans votre délinquance. C’est cette exigence qui fait que lors de la cérémonie tous les corps sont soumis à une même loi du silence. On accuse le politiquement correct et les réseaux sociaux, comme si cette omerta datait d’hier et que c’était la faute des féministes mais ça fait des décennies que ça se goupille comme ça : pendant les cérémonies de cinéma français, on ne blague jamais avec la susceptibilité des patrons. Alors tout le monde se tait, tout le monde sourit. Si le violeur d’enfant c’était l’homme de ménage alors là pas de quartier : police, prison, déclarations tonitruantes, défense de la victime et condamnation générale. Mais si le violeur est un puissant : respect et solidarité. Ne jamais parler en public de ce qui se passe pendant les castings ni pendant les prépas ni sur les tournages ni pendant les promos. Ça se raconte, ça se sait. Tout le monde sait. C’est toujours la loi du silence qui prévaut. C’est au respect de cette consigne qu’on sélectionne les employés.

      Et bien qu’on sache tout ça depuis des années, la vérité c’est qu’on est toujours surpris par l’outrecuidance du pouvoir. C’est ça qui est beau, finalement, c’est que ça marche à tous les coups, vos saletés. Ça reste humiliant de voir les participants se succéder au pupitre, que ce soit pour annoncer ou pour recevoir un prix. On s’identifie forcément - pas seulement moi qui fais partie de ce sérail mais n’importe qui regardant la cérémonie, on s’identifie et on est humilié par procuration. Tant de silence, tant de soumission, tant d’empressement dans la servitude. On se reconnaît. On a envie de crever. Parce qu’à la fin de l’exercice, on sait qu’on est tous les employés de ce grand merdier. On est humilié par procuration quand on les regarde se taire alors qu’ils savent que si Portrait de la jeune fille en feu ne reçoit aucun des grands prix de la fin, c’est uniquement parce qu’Adèle Haenel a parlé et qu’il s’agit de bien faire comprendre aux victimes qui pourraient avoir envie de raconter leur histoire qu’elles feraient bien de réfléchir avant de rompre la loi du silence. Humilié par procuration que vous ayez osé convoquer deux réalisatrices qui n’ont jamais reçu et ne recevront probablement jamais le prix de la meilleure réalisation pour remettre le prix à Roman fucking Polanski. Himself. Dans nos gueules. Vous n’avez décidément honte de rien. Vingt-cinq millions, c’est-à-dire plus de quatorze fois le budget des Misérables, et le mec n’est même pas foutu de classer son film dans le box-office des cinq films les plus vus dans l’année. Et vous le récompensez. Et vous savez très bien ce que vous faites - que l’humiliation subie par toute une partie du public qui a très bien compris le message s’étendra jusqu’au prix d’après, celui des Misérables, quand vous convoquez sur la scène les corps les plus vulnérables de la salle, ceux dont on sait qu’ils risquent leur peau au moindre contrôle de police, et que si ça manque de meufs parmi eux, on voit bien que ça ne manque pas d’intelligence et on sait qu’ils savent à quel point le lien est direct entre l’impunité du violeur célébré ce soir-là et la situation du quartier où ils vivent. Les réalisatrices qui décernent le prix de votre impunité, les réalisateurs dont le prix est taché par votre ignominie - même combat. Les uns les autres savent qu’en tant qu’employés de l’industrie du cinéma, s’ils veulent bosser demain, ils doivent se taire. Même pas une blague, même pas une vanne. Ça, c’est le spectacle des césars. Et les hasards du calendrier font que le message vaut sur tous les tableaux : trois mois de grève pour protester contre une réforme des retraites dont on ne veut pas et que vous allez faire passer en force. C’est le même message venu des mêmes milieux adressé au même peuple : « Ta gueule, tu la fermes, ton consentement tu te le carres dans ton cul, et tu souris quand tu me croises parce que je suis puissant, parce que j’ai toute la thune, parce que c’est moi le boss. »


    • velosolex velosolex 2 mars 11:22

      @njama
      Je ne pousserai pas à la panique, ayant été infirmier. Mais autant le virus H1N1 m’avait paru instrumentalisé, autant celui ci m’inquiète. Et me rend furieux de voir qu’on court maintenant derrière le carrosse qu’on a laissé partir. Les autorités prennent maintenant des mesures débiles et orientées, tels ces interdictions de démarchage envers les maraichers, pour faire oublier leur inconséquence dans la gestion de cette phase de pré infection où il aurait été possible de freiner l’extension. Le virus, s’il ne prenant pas l’avion, ne se serait pas répandu ainsi. On peut parler d’une mondialisation de l’économie, mais aussi de la bétise, les deux notions étant d’ailleurs liées ….Les hôpitaux marchent à flux tendus. On a supprimé 100 000 lits en 20 ans. Le coranovirus n’est pas encore totalement identifié au niveau de sa dynamique ; Il peut très bien muté. Surtout justement dans ce brassage inédit et rapide. Sa létalité n’est pas celle du cholera, c’est sûr, mais il exige une hospitalisation pour les personnes qui sont en détresse respiratoire. Quant à sa contagion, on a vu ce que ça donnait sur ce paquebot de croisière, dont une personne soi disant saine a réinfecté d’autres personnes, lors d’une escale. Notre apragmatisme, notre façon de courir après le problème, et non pas de le devancer, rappelle celui dont nous faisons preuve devant les problèmes du réchauffement et de la pollution. Un mot d’ordre : Il est urgent de prendre son temps, de ne pas contrarier surtout la sacro sainte économie. Les bourses chutent, celles de Pollanski et celles de NY. La bandaison devient dure, et ne dure plus. Manquerait plus qu’on ait la chaude pisse ! ...Je tape vite, et tant pis pour les fautes d’orthographe et d’atteinte aux mœurs. Quoi qu’on dise, on ne parviendra jamais à effleurer le scandale 


    • velosolex velosolex 2 mars 11:44

      @nono le simplet
      « 2 cas à Brest : un couple de septuagénaires domiciliés à Plougonvelin revenant d’Egypte et hospitalisés en réanimation au CHU de Brest. »
      Encore une fois se pose le problème de voyageurs rentant de pays en fait très certainement largement contaminés, et ne présentant au niveau officiel aucun risque…..
      Ces pays ont visiblement choisi de faire le dos rond, tant leurs dépendances au tourisme leur apparait primordiale. Ils ne géreront en aucun cas les inconséquences. 
      En clair, il est urgent que l’Europe prenne des directives claires, et évidentes pour se protéger, après avoir identifié elle même les pays touchés. Qu’elle empêche les vols de nos ressortissants vers les pays touchés, d’une part, et autant ceux en partant. 


    • vachefolle vachefolle 2 mars 18:54

      @njama
      Il y a une semaine, une iranienne footballeuse de 23 ans est morte du virus, alors arretez votre char avec l’argument qu’il n’y a que des vieux qui meurent.(plein d’autres cas de jeunes dans la trentaine en Chine idem).

      Ils meurent plus souvent que les autres c’est vrai, mais je ne connais pas votre age.
      Néamoins sachez que si vous fumez ou si vous avez une quelconque maladie en bonus genre diabete, vous avez de l’ordre 2 a 3% de chance d’y rester.

      Lancez des dés et vous verrez que ca arrive plus frequement qu’on ne le veut.

      Mantenant le débat avec la grippe est STUPIDE (j’en ai marre de répeter toujours la meme chose sur Agoravox, j’ai l’impression que personne ne sait lire ni compter sur Agoravox) :
      https://www.worldometers.info/coronavirus/

      % d’etre infecté de la Grippe : environ 10/15% aux US (stats en cours). C’est lié a la vaccination et aux immunités précédentes.

      % d’etre infecté de ce virus : clairement pas loin de 100% si vous etes au contact de quelqu’un de malade car ZERO immunité. On va partir sur une hypothese de 30%, en gros ce qui est arrivé avec H1N1.

      % de mortalité de la grippe : 0,1% (chiffres US et Europe)
      % de mortalité du virus : 2,3 %

      Multipliez les différentes proba :

      Mortalité Grippe France : 67M x 12% x 0,1% = 8000 personnes
      Mortalité Virus France : 67M x 30% x 2,3% = 460 000 personnes

      Ca fait un ecart TRES significatif !

      On peut considérer que le 2,3% chinois (statistique sur 40000 personnes) sera amélioré en France avec nos super hopitaux, mais compte tenu de la population plus vieille ce n’est pas sur.

      Donc ca ne veut pas dire que ca va arriver, si toutes les precautions sont prises on va eviter ce scénario, mais pas avec des clowns comme vous (et d’autres) qui ne savent pas faire une multiplication.

      Donc arretez de comparer le Virus a une simple grippe, ou alors reprenez des cours de calcul elementaire.


    • exocet exocet 2 mars 22:46

      @vachefolle
      "On peut considérer que le 2,3% chinois (statistique sur 40000 personnes) sera amélioré en France avec nos super hopitaux

      « 
      .
      Bonsoir, en effet on a souvent entendu de la part de représentants de nos autorités médicales que »la France a l’un des meilleurs systemes de santé au Monde"......et le très simple remède au coronavirus révélé par une étude Chinoise, (et par le professeur Didier Raoult, expert virologue internationalement reconnu, lui) a été moqué par ces mêmes représentants.....les Chinois !
      .
      J’ai vu des videos tournées dans les hôpitaux Chinois ; soignants équipés de pied en cap, masque, gants, lunettes anti-projection, bottes et combinaison étanche...
      Et une soignante de dire : ici nous avons tous été malades au moins une fois....
      .
      Et vu à notre bonne télé la prise en charge d’un malade par des soignantes en France en blouse courte bras et jambes nus, avec seulement un masque.
      .
      Depuis des années le retour de la grippe signe l’engorgement des urgences et des services, avec le manque de lits et de personnels....
      .
      Deux hopitaux de référence ont déja une partie de leur personnel en quatorzaine.....
      Et si épidémie il risque d’avoir, elle n’a même pas encore véritablement commencè dans notre pays,....
      Non, je ne suis pas très optimiste pour nous, ici, en France, si la situation venait à empirer sérieusement.
      .


    • exocet exocet 2 mars 23:08

      @exocet
      depuis le début de cette crise, avant même le premier malade sur le sol Français, tout est à l’avenant :
      .
      -Santé Publique France ou autre agence du même tonneau qui calcule que « nous n’avons que de 5% à 13% de risques d’avoir un malade du coronavirus en France »..
      .
      -Pas de contrôles de température des voyageurs aux arrivées des aéroports et débarquement des bateaux et aux frontières terrestres (les autres Pays le font mais pour nos élites « c’est inefficace et inutile »)
      .
      -Répétition par de soi-disant spécialistes télévisuels « que le virus ne survit que quelques heures sur une surface sèche » (bè non, cé pas la grippe, les Chinois ont établi à plusieurs jours, jusqu’à 25 jours selon la température et l’humidité la durée de vie du virus sur une surface)...c’est peut-être pour ça que des videos montrent en Chine des engins nettoyer les rues en permanence.
      .
      -Pour les soignants, pas grand chose comme protections face au virus à part un masque, pour nous autres pas de masques, pas de gants jetables, les premiers malades traités l’ont été avec du paracétamol....et pour les autres ce sera le flou artistique, les antiviraux évoqués par les autorités coutant la peau des fesses...on ne doit pas avoir en stocks de quoi soigner beaucoup de gens...Enfin, on tentera de sauver les meilleurs, les hautes huiles, les LREM assez hauts dans la hyérarchie (zut faute d’orthographe j’ai mis un igrec comme à hyène).....
      .
      Bref, nous, je parle de ceux qui ne sont rien ou pas grand chose, on est dans la m.... je le sens venir


    • njama njama 29 février 17:08

      Cette pandémie, un épisode de la guerre économique que les USA (l’occident ?) ménent contre la chine ?

      Wuhan est la Silicon Valley chinoise...

      POURQUOI WUHAN ? Selon Nikkei, c’est un coup en plein cœur du « Made In China 2025 ». 27 février 2020
      Julie Ball : une ancienne résidente de Wuhan, nous aide à combler les lacunes. Non, il n’y a pas de preuve irréfutable. Juste de quoi alimenter la réflexion…
      [...]
      En 2016, les Chinois ont désigné Wuhan comme la ville modèle pour le déploiement de la route de la soie numérique, de l’IA, de la 5G et de l’initiative « Made in China 2025 ». Le ministère chinois de l’industrie et des technologies de l’information doit donner la priorité à Wuhan pour toutes les ressources, projets et programmes. Il s’agit là d’une menace importante pour le complexe militaro-industriel américain. Alors, Wuhan continue de faire parler de lui, n’est-ce pas ?
      C’est une course à l’armement technologique et les États-Unis sont en train de perdre. Ils recourent donc à de nombreux sales coups. Beaucoup d’entre eux. Je ne fais pas de liens. Je dis que les États-Unis n’étaient pas contents de Wuhan.

      Texte envoyé par Rania Tahar — Traduit par Avic – Réseau International
      Sources : https://www.facebook.com/groups/947867908642430/permalink/2751178531644683/

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Made_in_China_2025


      • Marcel MONIN Marcel MONIN 2 mars 12:25

        @njama

        Mes remarques se bornent à attirer l’attention sur le fait que la diffusion du virus coronavirus fournit / fournira différents instruments de mesure ( notamment sur les effets souhaités et sur les effets non souhaités) aux décideurs pouvant être tentés par l’usage ( usage effectif, ou usage dissuasif) de virus à l’appui d’une politique.

        Elles ne portent pas sur les causes possibles du départ de la contagion.

        Mais de mon point de vue, diverses questions se posent à ce sujet, auxquelles il n’a pas encore été répondu, ni par les scientifiques, ni par les politiques, parmi lesquelles : 1/ Ce virus s’est-il créé dans des organismes vivants, qui, par exemple, auraient transformé un virus pré existant ? 2/ Ce virus est-il le résultat de manipulations de scientifiques travaillant pour mettre au point des armes d’un nouveau genre, ou tout simplement pour trouver des antidotes à différents agents viraux menaçant la vie ?

        Evidemment, dans la deuxième hypothèse, se pose la question de savoir pourquoi et comment le virus serait passé d’un laboratoire au monde environnant. Et si on le sait, l’analyse de la communication des politiques peut être l’objet d’une autre étude.

        On note de plus en plus, dans ce genre de problématique, qui relève en réalité d’une démarche scientifique, ou lorsque certaines hypothèses de travail sont posées, la manifestation du toc du complotisme.

        Qui se manifeste principalement chez deux catégories d’individus : les idiots, qui, ontologiquement, ne sont pas faits pour réfléchir ; les malhonnêtes qui ont quelque chose à cacher.

        Comme vous, je lis ce qui est écrit en la matière, dans l’espoir de me faire une idée sur la réalité des faits. (Surtout que l’existence de la convention que je cite ne me paraît avoir été ni rédigée, ni signée par des « complotistes »).


      • njama njama 2 mars 12:55

        @Marcel MONIN
        Vos deux hypothèses s’excluent l’une et l’autre. A la question 1/ pour l’instant les médias n’ont apporté aucun élément dans ce sens si ce n’est qu’une simple allégation qui ne vaut pas plus qu’une rumeur, sans la moindre preuve qu’un animal (pangolin, serpent,..) ou un autre en aurait été le vecteur contaminant.
        A la question 2/ actuellement tout est possible techniquement scientifiquement, manipulations pour la recherche biologique, recherche pure, comme pour des armes biologiques.
        Si cette souche virale s’est échappée d’un des deux laboratoires P4 de Wuhan, accidentellement ou intentionnellement, la probabilité que ces instituts et chercheurs le reconnaîtraient est assez improbable, ils s’en défendront, ces lieux étant théoriquement très hautement sécurisés. Nous restons donc cantonnés face à ces deux hypothèses, pour l’instant.
        Cependant un cas similaire de contamination virale s’est déjà produit en Angleterre dans un environnement qui n’était pas urbain, sans qu’il soit reconnu formellement que ves laboratoires en étaient responsables.

        Fièvre aphteuse : deux laboratoires soupçonnés
        par RFI Article publié le 05/08/2007
        ...Il n’y a que cinq kilomètres entre les deux laboratoires de Pirbright et la ferme où le foyer de fièvre aphteuse a été découvert. Très vite, les autorités ont suivi cette première piste. Leurs recherches ont montré que la même souche du virus qui a infecté les animaux de l’exploitation de Normandy, se trouve bel et bien sur ce site voisin.

        Cette souche est présente d’abord dans l’Institut de la santé animale, voisin de l’exploitation. Elle est aussi présente dans le laboratoire pharmaceutique Merial, situé également à proximité. Encore récemment, le mois dernier, ce laboratoire spécialisé dans les maladies animales a fabriqué des vaccins avec cette souche de la fièvre aphteuse.

        http://www1.rfi.fr/actufr/articles/092/article_54863.asp

        La fièvre aphteuse d’août 2007 en Angleterre

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Fi%C3%A8vre_aphteuse_d%27ao%C3%BBt_2007_en_Angleterre


      • njama njama 2 mars 13:11

        @Marcel MONIN
        Par le biais d’un commentaire ici sur AV un internaute signalait cette étrange analyse qui signale pa présence de quatre inserts HIV dans le coronavirus :

        Analyse génétique du coronavirus (2019-nCoV) dans BioRxiv
        Beaucoup plus étrange est l’analyse faite par des Indiens et pré-publiée le 31 janvier 2020. Elle montre que le génome du coronavirus (2019-nCoV) est dans l’ensemble similaire à des coronavirus normaux déjà connus.

        Mais elle montre aussi que le génome contient quatre inserts, et ô surprise, ces inserts sont des protéines du virus du sida HIV‑1. Trois
        inserts encodent la glycoprotéine de surface gp120 et le quatrième encode la protéine Gag. Ces deux protéines permettent respectivement l’accrochage sur la cible et l’assemblage du virus du sida HIV‑1.

        Les auteurs de l’analyse s’étonnent de la présence de ces inserts de virus du sida humain HIV‑1 dans le génome d’un coronavirus de chauve-souris. Sans aller jusqu’à dire explicitement que ces inserts sont une création artificielle, ils ne croient pas que leur présence puisse être fortuite. Je cite : « It is unlikely that all 4 inserts in the 2019-nCoV spike glycoprotein fortuitously match with 2 key structural proteins of an unrelated virus (HIV‑1). » : « Il est peu probable que les quatre inserts dans la glycoprotéine du (2019-nCoV) puissent par hasard correspondre à deux protéines structurellement essentielles d’un autre virus non-apparenté (HIV‑1). »

        Ils parlent d’une évolution non-conventionnelle et se demandent comment un coronavirus a pu acquérir naturellement de tels inserts d’un autre virus.

        Autrement dit, si on lit entre les lignes, ce coronavirus (2019-nCoV) est une chimère, créée en laboratoire, qui combine habilement et sournoisement un coronavirus de chauve-souris plus ou moins banal avec des protéines essentielles du virus du sida (HIV‑1).

        Autrement dit, c’est une arme de guerre bio-engénierée qui se retrouve dans la nature, sans doute à cause d’une erreur ou d’une défaillance quelconque. Voilà à quoi nous avons affaire."

        Le document en anglais

        Uncanny similarity of unique inserts in the 2019-nCoV spike protein to HIV-1 gp120 and Gag
        Prashant Pradhan$1,2, Ashutosh Kumar Pandey$1, Akhilesh Mishra$1, Parul Gupta1, Praveen Kumar Tripathi1, Manoj Balakrishnan Menon1, James Gomes1, Perumal Vivekanandan*1and Bishwajit Kundu*1
        1Kusuma School of biological sciences, Indian institute of technology, New Delhi-110016, India.
        2Acharya Narendra Dev College, University of Delhi, New Delhi-110019, India $Equal contribution
        https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.01.30.927871v1.full.pdf


      • njama njama 2 mars 13:15

        @Marcel MONIN
        Cependant bien que cette publication PDF reste en ligne sur le site BioRxiv on peut lire que les auteurs ont retiré le document de la Page BioRxiv.
        Uncanny similarity of unique inserts in the 2019-nCoV spike protein to HIV-1 gp120 and Gag

        Prashant Pradhan, Ashutosh Kumar Pandey, Akhilesh Mishra, Parul Gupta, Praveen Kumar Tripathi, Manoj Balakrishnan Menon, James Gomes, Perumal Vivekanandan, Bishwajit Kundu

        Abstract :
        This paper has been withdrawn by its authors. They intend to revise it in response to comments received from the research community on their technical approach and their interpretation of the results. If you have any questions, please contact the corresponding author.
        https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.01.30.927871v2

        (traduction)

        Étrange similitude entre les inserts uniques de la protéine de pointe 2019-nCoV et les gp120 et Gag du VIH-1
        Ce document a été retiré par ses auteurs. Ils ont l’intention de le réviser en réponse aux commentaires reçus de la communauté des chercheurs sur leur approche technique et leur interprétation des résultats. Si vous avez des questions, veuillez contacter l’auteur correspondant.


      • ZXSpect ZXSpect 2 mars 19:02

        @Marcel MONIN

        « Mais de mon point de vue, diverses questions se posent à ce sujet, auxquelles il n’a pas encore été répondu, ni par les scientifiques, ni par les politiques, parmi lesquelles : 1/ Ce virus s’est-il créé dans des organismes vivants, qui, par exemple, auraient transformé un virus pré existant ? 2/ Ce virus est-il le résultat de manipulations de scientifiques travaillant pour mettre au point des armes d’un nouveau genre, ou tout simplement pour trouver des antidotes à différents agents viraux menaçant la vie ?

        Evidemment, dans la deuxième hypothèse, se pose la question de savoir pourquoi et comment le virus serait passé d’un laboratoire au monde environnant. »
        .
        « la manifestation du toc du complotisme » c’est exactement ce que vous faites, avec aucun recul ni compétence, sur un sujet de santé publique en cours
        .
        « Comme vous, je lis ce qui est écrit en la matière, dans l’espoir de me faire une idée sur la réalité des faits. »
        .
        comme beaucoup sur les media « sociaux », vous vous répandez sans compétence et sans recul...


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 février 17:29

        Des extraits d’un livre publié en 1981 sont en train de faire un carton sur les réseaux sociaux. Il faut dire que l’histoire racontée par l’Américain Dean Koontz dans « The Eye of Darkness » ressemble furieusement à l’actuelle crise du coronavirus. Ce roman de 312 pages raconte le parcours de Christina Evans, une maman endeuillée cherchant à comprendre ce qui est arrivé à son fils, mort un an auparavant lors d’un voyage en camping.

        L’héroïne découvre finalement que le jeune homme est en fait vivant, mais qu’il est retenu dans une base militaire secrète parce qu’il a été infecté par une arme biochimique créée au centre de... Wuhan. « Un scientifique chinois nommé Li Chen a fait défection aux États-Unis, transportant une disquette de la nouvelle arme biologique chinoise la plus importante et la plus dangereuse de la dernière décennie », explique l’un des personnages du livre. Il poursuit : « Ils appellent ce truc « Wuhan-400 » parce qu’il a été développé dans leurs laboratoires de RDNA à l’extérieur de la ville de Wuhan, et qu’il s’agit de la quatrième souche viable de micro-organismes artificiels créée au centre de recherche. »


        • njama njama 29 février 22:24

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Très juste, Panamza a révélé cette étrange coïncidence il y a deux jours.

          1989 : un romancier mystique évoque un virus fabriqué à Wuhan

          30 ans avant l’apparition du coronavirus COVID-19 en Chine, un auteur de science-fiction, catholique traditionnaliste et explorateur du paranormal, avait imaginé une arme biologique dénommée « Wuhan-400 ». La preuve par les sources.

          Le 26.02.2020 à 16h28

          Vous trouverez très peu d’articles francophones sur le sujet : à l’inverse, la presse anglophone fourmille (depuis deux semaines) de nombreux papiers consacrés à une troublante coïncidence.

          lire l’article :

          https://www.panamza.com/260220-coronavirus-prediction/


        • Ouallonsnous ? 1er mars 19:21

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Il suffit de compléter ce récit pour qu’il colle à ce que l’on veut nous faire croire, mais surtout que le dit virus a été retourné à Wuhan par l’oligarchie financiére anglo-yankee en mauvaise posture économique par rapport à la Chine et au reste du monde non aligné !


        • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 1er mars 23:35

          @Ouallonsnous ?
           
          Si seulement tu pouvais tenter de nous expliquer et détailler ce que tu désignes par « l’oligarchie financière anglo-yankee »...
          Si seulement tu pouvais SAVOIR que contrairement à ce que tu ’ crois ’, la finance occidentale se porte mieux que jamais...
          Si seulement tu pouvais avoir un semblant de cohérence mentale...

          Tu n’as pas su ?
          Les entreprises se sont déjà ’ adapté ’, contrairement à toi qui n’a jamais fait que stagner, pour maintenant régresser, lobotomisé par ta télé...
           
          Mais c’est bien, tu as pour le moment abandonné ton obsession de ’ maffia gouvernementale « , c’est une belle victoire sur ta maladie mentale.
           
          Après, il va falloir que tu nous explique tout de même pourquoi ton » oligarchie financière anglo-yankee " aurait ’ retourné ’ un truc qui venait de là ou ton oligarchie l’aurait renvoyé...
           
          Non mais on comprend tous que ton esprit bat la campagne.
           
          Le seul qui ne peut pas comprendre que ce qu’il écrit est totalement incohérent, c’est toi...
          Et les autres se contrefoutent de ton état de santé, ou sont dans un état obsessionnel équivalent...
           
          Sans aucune moquerie, essaye de lire ce que je t’ai écrit, ensuite essaye de nous faire un commentaire cohérent à propos de ce que tu as écrit.
           
          Peut-être réussiras-tu à comprendre que tu as besoin d’aide.
           


        • Ouallonsnous ? 2 mars 00:17

          @Seul le contenu compte

          Si une foi tu te servais de ce que tu devrais avoir entre les deux oreilles, nous serions soulagés car nous ne subirions plus, du moins nous l’espérons, tes logorrhées d’âneries et méchancetés toutes plus débiles les unes que les autres !


        • velosolex velosolex 2 mars 10:37

          @Ouallonsnous ?
          Le problème lié à l’acceptation de cette bombe sale c’est qu’elle vous revient dans la figure par le premier vol.
          Même Trump a été obligé de réviser ses discours. 
          Les théories du complot ont leurs limites, liées à celle de la bombe qui vous explose dans les mains


        • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 2 mars 18:23

          @Ouallonsnous ?
           
          La propension à s’imaginer être représentatif d’autres individus est un des principaux symptômes du complotisme.
          Et lorsque le complotiste en arrive à s’exprimer au nom de ces prétendus pairs, il se créé son univers.
          La thérapie de groupe opposants les ’ théories ’ des malades réussit parfois à faire prendre conscience à certains de la maladie dont ils souffrent.
           
          Pour celui-ci, c’est peine perdue, il en est rendu à s’exprimer au nom de ses multis, d’où son ’ nous ’...
           
          Et alors quant à le voir un jour considérer les arguments exposés...
          Il a bien intégré quelques nouveaux mots à son vocabulaire, mais cela n’a pas perduré...
           
          Le placer face à ses contradiction vous semble peine perdue ?
          Ce n’est pas vraiment pour lui, que je le fais.
          C’est pour ceux qui pourraient commencer à devenir comme lui, en se laissant contaminer par la déliquescence qu’il revendique.
           
           


        • Ouallonsnous ? 4 mars 02:59

          @Seul le contenu compte

          Ca suffit le troll, si tu n’étais pas protégé par des compères dans la modération censure, il y a longtemps que tu aurais été éjecté du site !


        • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 4 mars 08:19

          @Ouallonsnous ?
           
          Une nouvelle évidence de l’affection dont tu souffres.
          T’imaginer quelque copinage lorsque l’on te décrit l’affection dont tu souffres pour ne pas avoir à considérer ton état.
          L’exemple-type du raisonnement du complotiste.
          Incapable de quelque recul sur lui-même, préférant se forger des certitudes basées sur son ignorance.
           
          Merci de l’avoir démontré une nouvelle fois à ceux qui pourraient se laisser aller à imiter ce qui te sert d’intellect.


        • Ouallonsnous ? 5 mars 00:27

          @Seul le contenu compte

          J’ajoute à tes protections par tes compères de la modération-censure, tes logorrhées ressemblant furieusement dans leurs répétitions aux éléments d’intervention des trolls des FDI !

          Et c’est probablement pour cà que tu es intouchable malgré tes nuisances !


        • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 5 mars 08:42

          @Ouallonsnous ?
           
          Je suis désolé...
          J’ ai cherché la signification de l’ acronyme que tu as employé, mais je n’ai trouvé aucune correspondance...

          Est-ce que tu voudrais bien avoir l’obligeance de nous instruire de TA signification de l’acronyme « FDI » ?
           
          Pour le reste, chacun peut constater que tes invariables refus de considérer quelque argument que ce soit sont autant d’évidences du niveau intellectuel que tu revendiques. 
           
          Pour un esprit tel que tu t’imagines être, il devrait pourtant être si facile d’écrire un simple contre-argumentaire édifiant de quelques lignes.
           
          C’est juste que tu en es incapable...
          C’est ce qui te caractérise, toi et tes ’ petits camarades ’...
           
          Tu n’as toujours pas remarqué que pendant que tu ’ réagis ’ à mes tentatives de te faire évoluer, tu n’écris plus d’inepties pour tout commentaire...
          Seras-tu un jour capable de comprendre que c’est de cette manière que tu es manipulé par ceux qui ne veulent que te faire réagir au lieu de t’instruire et t’informer...
           


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 février 18:11

          Eye of Darkness ou le regard de la Méduse. Ceux qui osait la défier mouraient. Persée ou Thésée avait compris l’astuce et lui renvoyèrent son propre regard par le reflet de leur bouclier. Gorgoneion ou masque https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9duse_(mythologie)

           : 


          • ZXSpect ZXSpect 29 février 18:14

            Le « m. de de conf. hon. des universités » a le complotisme prudent : il se prétend prophétique (coronavirus aujourd’hui, arme demain) tout en sachant que les lecteurs et commentateurs développeront au présent toutes les théories complotistes possibles... !


            • ZXSpect ZXSpect 29 février 18:54

              @ZXSpect
              .
              Le « m. de de conf. hon. des universités » peut se réjouir, son article a été validé avant le copié/collé d’ObservateurContinental : "Francis Boyle : « Le COVID-19, une arme biologique parfaite », encore en attente de modération, mais qui ne manquera pas d’être publié !


            • ZXSpect ZXSpect 29 février 18:57

              @ZXSpect
              .
              Quelle concurrence !

               smiley


            • ZXSpect ZXSpect 29 février 19:08

              @ZXSpect
              .
              à 19h05
              .
              80 visites de l’article
              8 réactions
              .
              ça cartonne
               smiley


            • Le Sudiste Le Sudiste 29 février 20:37

              @ZXSpect
              Il est là cet article, sur son site.
              Mais sinon, vous avez des infos qui vous donnent la certitude que ce n’est pas un virus fabriqué par l’homme ?
              Donnez moi vos sources, ça m’intéresse.

              Avez-vous seulement la moindre idée de ce qu’il se fabrique ?
              Quant à savoir comment on teste des armes chimiques, biologiques, bactériologiques... je vous donne mes sources hautement complotistes.



            • Patrice Bravo Patrice Bravo 6 mars 14:04

              @ZXSpect pourquoi copier coller ? Observateur Continental a contacté Francis Boyle pour parler de ce qu’il dit. ZXSpect toujours méchant avec Observateur Continental ? 


            • rita rita 1er mars 07:54

              Les politiques forcent sur ce petit virus, pour que la peur d’installe dans la tête des Français, un moyen de faire oublier la calamiteuse gestion du pays par la Macronie !

              La grippe saisonnière elle est dangereuse, tuant 1.000 personnes par semaines !

               smiley


              • ZXSpect ZXSpect 1er mars 20:09

                Le « m. de de conf. hon. des universités » spécialisé en droit... a la critique facile.
                .
                Mais, qu’il nous dise ce qu’il ferait si il avait la responsabilité de gérer cette crise sanitaire.
                .
                Il lui est tellement plus facile de surfer sur la vague complotiste pour exister sur le web !


                • Le421 Le421 1er mars 20:50

                  Intéressant le cas de la fermeture des marchés dans certaines petites villes.

                  L’hypermarché d’à côté reste ouvert sans restriction.

                  Normal ?

                  Ou calcul mercantile.

                  La politique a ses priorités qui ne sont pas celles des citoyens.

                  Rien de nouveau sous le soleil...


                  • velosolex velosolex 2 mars 10:43

                    @Le421
                    Assez extraordinaire de bétise en effet.
                    Les élus simplement montrent qu’ils agissent.
                    On s’en prend au maraicher sur la place de l’église, plus facile à verbaliser que le centre Leclerc. 
                    Ce genre d’épidémies amènent des décisions irrationnelles et hystériques, tentant de faire oublier la bétise qui les a favorisé.
                    Il aurait été tout de même facile d’empêcher de prendre le virus de prendre l’avion, et de continuer les voyages organisés comme si de rien n’était


                  • sweach 2 mars 15:52

                    @velosolex
                    Il aurait été tout de même facile d’empêcher de prendre le virus de prendre l’avion, et de continuer les voyages organisés comme si de rien n’était
                    Non il aurait été plus simple d’admettre que le Covid-19 est une souche virale comme des dizaines d’autres, capable de provoquer des syndromes grippaux, sans être ni plus ou moins grave.

                    Il aurait plus simple d’admettre que chaque année on a des centaines de milliers, voir des millions de personnes en France qui souffre de « syndromes grippaux » et que fatalement on a des dizaines de millier de personnes qui en meurt.

                    Il aurait été plus simple de ne pas parler de ce virus en particulier qui est un sujet insignifiant, à moins de l’englober avec tout les autres capable de provoquer des « syndromes grippaux » qui est un vrai sujet en période hivernal.


                  • exocet exocet 2 mars 23:37

                    @Le421
                    Bonsoir, je pensais aux marchés, justement car je connais bien un marchand forain.
                    Ces commerçants se déplacent chaque jour dans une ville différente : je pense qu’ils représentent un risque de transmission plus élevé en risquant de passer le virus d’une ville à l’autre.....ils font face chaque jour à un nombre élevé de clients d’horizons divers.....et ce virus semble, d’après les chiffres qui s’affolent en Chine, en Corée du Sud et ailleurs, très facilement contagieux....


                  • rita rita 2 mars 11:35

                    Grippe saisonnière

                    Selon les années, deux à six millions de personnes sont touchées par la grippe. L’hiver dernier (2018-2019), l’épidémie a été particulièrement sévère, malgré sa courte durée de huit semaines. Santé Publique France estime que plus de 65 600 passages aux urgences ont été recensés pour syndrome grippal. Par ailleurs, 8 100 décès tous âges confondus ont pu être attribués au virus. A ce jour, pour l’épidémie 2019-2020, 44 décès sont survenus parmi les patients admis en réanimation.

                     smiley


                    • sweach 2 mars 11:39

                      Science Fiction.

                      Sur le phénomène qu’on vit en se moment avec le Covid-19, votre scénario d’arme biologique ferait un flop totale.

                      Covid-19 n’immobilise pas une population, il n’infecte qu’une faible parti de la cible et en exagérant beaucoup on peut dire que seul 0.2% de la population est touché.

                      Sur ces 0.2%, seul 20% serait vraiment malade et sur ces 20% seul 2% pourrait en mourir.

                      Bref on parle d’une perte de 0,005% de la population ciblé par l’arme biologique, les investigateurs de cet arme serait très déçus du résultat.

                      Ce qui provoque les dégas lié au coronavirus, ce ne sont pas ses capacités infectieuse qui sont minime, mais la gestion de la lutte contre ce virus.

                      Immobiliser les mouvements des populations et fermer les usines de production est une réaction disproportionné face au problème viral.

                      L’arme ne réside pas dans un virus fabriqué par l’homme, non cette arme se trouve dans les médias et dans la capacité de faire croire que c’est catastrophique, ce qui permet d’immobiliser homme et industrie, bien plus efficacement que l’aurait fait un virus.

                      L’exemple de la défaite de l’armé Française en 1940 devrait nous servir de leçon, notre peuple à connu bien plus de mort suite à l’annonce de cette défaite que par la défaite en elle même.

                      Nous avions perdu quelques dizaine de millier de solda et on a capitulé face à l’ennemie. Face à cette annonce plusieurs millions de personnes ont entrepris une exode pour fuir les Allemands, les conséquences ont été dramatique : familles dispersées, enfants perdus ou abandonné, famine, mort, etc ...

                      Bref les conséquences d’un événement peuvent être bien pire que l’événement en lui même, surtout quand c’est la peur qui en est le moteur.


                      • Le Sudiste Le Sudiste 2 mars 14:47

                        @sweach
                        Bonjour sweach,
                        ce que vous dites est intéressant à plusieurs titre. Vous dites vous-même à la fin du com presque l’inverse de ce que vous dites au départ. En tous cas, c’est une façon d’envisager les choses, je vous l’explique. Je vais vous expliquer ce que vous n’avez pas vu dans ce que vous écrivez !

                        On commence donc par la fin :
                        "Bref les conséquences d’un événement peuvent être bien pire que l’événement en lui même, surtout quand c’est la peur qui en est le moteur.« 
                        Vous avez un motif parfait, que vous déterminez vous-même, pour justifier l’utilisation d’une arme, la fabrication d’un évènement, qui permettrait ce résultat. Ce virus en l’occurrence dont vous dites au départ :  »votre scénario d’arme biologique ferait un flop total.« 
                        Non, c’est bien vous-même qui en démontrez le contraire. Que vous ne fassiez pas directement le lien vient d’une erreur simple.
                        Au départ, pour vous, si c’est une arme alors ça doit faire plein de morts. C’est là où vous vous trompez parce que vous donnez alors des objectifs à cette arme. Mais dans le cas où ce serait vraiment une arme, comment pourriez-vous connaitre les objectifs de ceux qui l’auraient fabriqué ?
                        La cible du 11 septembre par exemple, ce ne sont pas les 3000 qui vont mourir dans ces massacres, la cible ce sont les millions de cerveaux de ceux qui regardent dans la télé. C’est ça la cible de tous ces massacres appelés »attentats islamistes".
                        Idem pour le Bataclan. La cible de ces massacres organisés par le pouvoir, ce ne sont pas les malheureux qui se sont fait mitraillés. Ce sont TOUS les autres.

                        Et c’est pour ça que j’ai trouvé votre commentaire intéressant ! Vous donnez vous-même la réponse contradictoire à votre propos. Vous êtes capable d’identifier un résultat concret sans pourtant considérer que ce puisse être l’objectif de départ. Rien ne vous dit que si c’est une arme, les conséquences que vous voyez ne soient pas justement celles recherchées.
                        Ca fait bien longtemps que la cible du pouvoir est le cerveau.
                        Si vous ne connaissez pas, faites donc quelques recherches sur l’Institut Tavistok...


                      • sweach 2 mars 15:36

                        @Le Sudiste
                        Ok j’ai mit un petit moment à comprendre votre réponse.

                        Mon commentaire est pour l’argument mit en avant dans le poste, soutenant la thèse qu’un virus pourrait être utilisé comme une arme.

                        Hors ce postula est faux, car si on souhaite utiliser un virus identique au coronavirus comme arme, il faudrait être sur et certain que la réaction du pays visé soit équivalent à celle de la chine actuellement, où n’importe qu’elle autre nation suffisamment crédule pour donner du crédit aux médias.

                        La véritable arme, ce n’est pas le virus, mais la manipulation médiatique.

                        Je suis d’accord avec votre interprétation et l’état actuel de la gestion du coronavirus qui est clairement une arme médiatique, le but est de viser les cerveaux, sans avoir un réel impact sur les peuples, comme vos exemples du bataclan et du 11 septembre, avec des conséquence plus grave que l’acte en lui même.

                        Ce sentiment de « contraire » vient de l’hypothèse de l’auteur, qui part du principe qu’on pourrait réutiliser un virus pour provoquer la réaction actuel face à ce virus comme une arme, hors l’arme ne réside pas dans le virus mais dans la réaction.

                        Si un pays décide d’utiliser une arme biologique et que le pays cible décide de passer sous silence cette attaque, les conséquences de l’attaque peuvent être minime.
                        Par contre même si il n’y a pas d’arme biologique et que le pays décide de dire qu’il a été attaqué, là il peut y avoir de grosse conséquences, perso je me rappel de l’autre avec sa petite bouteille de poudre blanche.


                      • Le Sudiste Le Sudiste 3 mars 14:57

                        @sweach
                        salut,
                        c’est vrai qu’il est un peu bordélique mon com ! Plein de fautes d’orthographe en plus, j’en ai mal aux yeux !
                        Et ça risque d’être encore plus bordélique ! J’ai beaucoup trop d’interrogations sur cette histoire, il y a beaucoup trop d’éléments contradictoires, beaucoup trop de choses que je ne comprends pas.

                        Dans l’hypothèse d’une arme, on ne peut absolument rien exclure face à des stratégies à multiples bandes, face à des intérêts occultes que l’on peut difficilement comprendre d’où l’on est, face à tout ce que l’on a déjà pu voir par le passé.
                        Exemple :
                        " car si on souhaite utiliser un virus identique au coronavirus comme arme, il faudrait être sur et certain que la réaction du pays visé soit équivalent à celle de la chine actuellement,

                        « 
                        Cela sous-entend ici que la Chine n’en serait pas responsable, que la Chine ne serait pas à l’origine même de ce virus. Rien ne permet de l’exclure ! Cela doit rester une hypothèse.
                        Que la Chine ait elle-même produit ce virus ? Qu’elle l’ait disséminé dans son propre pays ? Oui, c’est bien ce que je dis. Il n’y a rien permettant d’exclure une telle hypothèse.
                        C’est impensable ? Peut-être mais si c’est impensable il y a alors justement une énorme opportunité pour le faire si c’est utile. Parce que c’est impensable ! Parce que l’on est certain que cela passera sans problème, que l’on ne risque rien dans une telle stratégie où la victime (les peuples, pas les états et leurs pouvoirs plus ou moins obscurs) ne pourra imaginer une telle stratégie, un tel vice.
                        J’aborde/ vous abordez aussi le corolaire occidental que sont ces massacres organisés, ces »attentats« de barbus fabriqués par le pouvoir occidental directement contre ses propres populations dans le but entre autre d’aller casser la gueule à une autre partie du monde !

                        Pour ces stratèges de la politique underground, les peuples ne sont rien. En sacrifier une partie dans une vision à moyen ou long terme est une option, souvent la seule d’ailleurs !
                        Quel que soit le pouvoir, quand il se sent menacé il devient de plus en plus violent. Ces puissances, ces pouvoirs occultes n’ont absolument aucune limite si la question est de s’assurer de leur pérennité et cette question de conserver/accentuer son pouvoir est nécessairement le moteur principal.
                        Ordo ab chaos ? Oui, c’est exactement ça et si c’est un marqueur maçonnique »connu", il peut s’appliquer parfaitement à tout pouvoir, quel qu’il soit, quelle que soit son ampleur, son domaine, ce sur quoi il s’exerce... C’est une règle absolue de la conservation du pouvoir, une règle absolue du conflit, de la guerre.

                        Tout ce qui précède est un cas particulier de cette hypothèse où ce virus soit créé et disséminé volontairement. Et ce dernier point reste à prouver...
                        Wait and see.

                         


                      • ETTORE ETTORE 2 mars 12:33

                        Tant que cette « contagion » en reste à un« niveau acceptable et maitrisable » par les paroles....c’est une excellente fenêtre de tir pour les politichiens, afin de faire passer leurs dictats, ce n’est que pain béni.

                        C’est ce qui caractérise, le seul horizon, de ces arrivistes sans foi ni loi.

                        Accumuler, maintenant, leurs intérêts, après....

                        La peur est la vaseline des pauvres.

                        Une fois passé au stade critique de pandémie, ce virus verras fondre comme neige au soleil, tous ceux qui aujourd’hui s’essayent à la corde raide.

                        Prévenir, mais pas trop !

                        Alerter, mais pas trop !

                        Mais parler pour maintenir un équilibre de la terreur, juste ce qu’il faut...ça ils savent faire !

                        Vous la voyez où vous, la sauvegarde de la nation, par ces cloportes ?


                        • Arogavox 2 mars 19:18

                          C’est l’histoire du nénuphar dont la surface doublait chaque jour et qui avait recouvert toute la mare au bout de 15 jours.

                           à quel moment ce nénuphar ne recouvrait-il que la moitié de la mare ?


                          • L' Hermite (IX) prong 2 mars 19:24

                            @Arogavox

                            je te donne que la moitié de la réponse , l’ avant dernier jour est le bon
                            ...sauf si le con de jardinier en enlève les 3/4 tout les jours ...
                            idem pour les poisson :)


                          • L' Hermite (IX) prong 3 mars 00:10

                            @Arogavox

                            vu que tu aime bien les enigme je t’ en offre une :)

                            10 mine 
                            10 nain 
                            1 voleur prend 1g sur chaque lingot ...

                            Tu as droit a une seule pesée pour trouver le nain voleur :)
                            bon courage :)


                          • exocet exocet 2 mars 23:13

                            @vachefolle
                            "On peut considérer que le 2,3% chinois (statistique sur 40000 personnes) sera amélioré en France avec nos super hopitaux

                            « 
                            .
                            Bonsoir, en effet on a souvent entendu de la part de représentants de nos autorités médicales que »la France a l’un des meilleurs systemes de santé au Monde"......et le très simple remède au coronavirus révélé par une étude Chinoise, (et par le professeur Didier Raoult, expert virologue internationalement reconnu, lui) a été moqué par ces mêmes représentants.....les Chinois !
                            .
                            J’ai vu des videos tournées dans les hôpitaux Chinois ; soignants équipés de pied en cap, masque, gants, lunettes anti-projection, bottes et combinaison étanche...
                            Et une soignante de dire : ici nous avons tous été malades au moins une fois....
                            .
                            Et vu à notre bonne télé la prise en charge d’un malade par des soignantes en France en blouse courte bras et jambes nus, avec seulement un masque.
                            .
                            Depuis des années le retour de la grippe signe l’engorgement des urgences et des services, avec le manque de lits et de personnels....
                            .
                            Deux hopitaux de référence ont déja une partie de leur personnel en quatorzaine.....
                            Et si épidémie il risque d’avoir, elle n’a même pas encore véritablement commencè dans notre pays,....
                            Non, je ne suis pas très optimiste pour nous, ici, en France, si la situation venait à empirer sérieusement.


                            • exocet exocet 2 mars 23:14

                              depuis le début de cette crise, avant même le premier malade sur le sol Français, tout est à l’avenant :
                              .
                              -Santé Publique France ou autre agence du même tonneau qui calcule que « nous n’avons que de 5% à 13% de risques d’avoir un malade du coronavirus en France »..
                              .
                              -Pas de contrôles de température des voyageurs aux arrivées des aéroports et débarquement des bateaux et aux frontières terrestres (les autres Pays le font mais pour nos élites « c’est inefficace et inutile »)
                              .
                              -Répétition par de soi-disant spécialistes télévisuels « que le virus ne survit que quelques heures sur une surface sèche » (bè non, cé pas la grippe, les Chinois ont établi à plusieurs jours, jusqu’à 25 jours selon la température et l’humidité la durée de vie du virus sur une surface)...c’est peut-être pour ça que des videos montrent en Chine des engins nettoyer les rues en permanence.
                              .
                              -Pour les soignants, pas grand chose comme protections face au virus à part un masque, pour nous autres pas de masques, pas de gants jetables, les premiers malades traités l’ont été avec du paracétamol....et pour les autres ce sera le flou artistique, les antiviraux évoqués par les autorités coutant la peau des fesses...on ne doit pas avoir en stocks de quoi soigner beaucoup de gens...Enfin, on tentera de sauver les meilleurs, les hautes huiles, les LREM assez hauts dans la hyérarchie (zut faute d’orthographe j’ai mis un igrec comme à hyène).....
                              .
                              Bref, nous, je parle de ceux qui ne sont rien ou pas grand chose, on est dans la m.... je le sens venir


                              • ETTORE ETTORE 3 mars 11:43

                                @exocet
                                Ce constat est exact à 100%.
                                Prenons un cas bien actuel et vérifiable.

                                Dans une usine de 1000 personnes.....
                                Une personne rentre de croisière ( sur un bateau italien)
                                cette personne tousse et à de la fièvre.
                                Avant de reprendre le travail, elle consulte son médecin, qui la mets sous anti biotiques.
                                Elle arrive à son travail, et à force de quintes de toux et récit de ses escales de croisière, ses collègues ( dont un femme enceinte) s’inquiètent pour sa santé ( et la leur) font appel à la direction de l’entreprise, qui mandate le médecin sur place, pour mettre cette personne dans une pièce destinée à isoler les cas possibles.
                                Le médecin appelle le SAMU, le SAMU répond que cette personne doit rentrer chez elle. La personne rentre en taxi.
                                Dans l’après midi, le médecin d’entreprise appelle le SAMU pour avoir des nouvelles  :
                                Réponse : ON NE PEUT RIEN VOUS DIRE  !
                                Le médecin appelle le patient qui lui dit, : Ils m’ont posé des questions, et comme je ne viens pas d’une région à risque, je reviens au travail.....demain !

                                Elle n’est pas belle l’organisation de la santé en France ?
                                Devant de tels agissements, j’en suis à me demander si l’expansion de ce virus n’est pas souhaitable pour les vues, quelles qu’elle soient, pour certains crétins.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès