• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Après le Louvre et Chambord, la Bastille ?

Après le Louvre et Chambord, la Bastille ?

On sait que Sa Majesté Narkissos 1er a choisi la modestie et la simplicité pour emblèmes de son règne et préfère le sobriquet de « Jupiter » qu’elle (Sa Majesté) a choisi à tout autre hétéronyme (il faut bien être hétéro quelque part). Ainsi donc, c’est sur la discrète gentilhommière de Chambord que Son Altesse Sérénisime a jeté son dévolu pour célébrer son quarantième anniversaire en toute intimité, sans fleurs ni couronnes, loin des pompes et des fastes dont raffolent les paparazzis par trop vulgaires.

Le grand argentier du royaume a insisté pour que le bon peuple sache que c’est avec « ses deniers personnels » (ceux qu’il avait accumulés au cours de juteuses transactions qu’il avait menées dans sa vie terrestre d’agent de change roturier), que Sa Grandeur a réglé la note au tavernier.

Le perfide félon Dupont-Aignan, un des ligueurs menant la fronde a une fois de plus jeté l’anathème sur notre bon Prince en proclamant des balivernes dont l’exagération éhontée ne trompera personne et fera bien rire les serfs réunis devant l’âtre de leur masure au cours d’une de ces veillées d’hiver qu’ils affectionnent : "Pendant que les Français subissent impôts, insécurité et immigration, M. Macron fête ses 40 ans à Chambord. Les époques passent, l'oligarchie coupée du peuple reste", a-t-il proféré par la voie de la gazette magique qui touitte les paroles à toutes les oreilles, et dans une espèce de charabie que lui seul semble entendre. 

 

Un autre frondeur, le chevalier Collard, s’est rendu coupable de blasphème en faisant circuler des images offensantes montrant le couple royal en tenue de fêtes, laissant croire à une débauche ou un sabbat impie et mentionnant ce perfide commentaire : "Le roi s'amuse". 

Le tiers-état n’est pas en reste dans cette vague de moqueries que la cour veut ignorer tant il est clait que c’est bien l’esprit du malin qui guide les brocardeurs. Une femme du peuple élue aux états généraux, la femme Benbassa (qui est une sorcière) a proféré des incantations magiques qui ont effayé les paroissiens en parlant des " malheureux 1,24% de revalorisation du SMIC au 1er janvier annoncés vendredi. On a connu communication mieux maîtrisée", a-t-elle marmonné sous sa cape, les yeux remplis des flammes de l’enfer. 

L’insoumis Mélenchon s’est gaussé du décorum de la fête : "Chambord, c'est un peu traditionnel. Quelle drôle d'idée. Je trouve ça ridicule mais il en faut pour tous les goûts", a-t-il ironisé sans se rendre compte qu’il étalait ainsi sa jalousie et son amertume de gueux ignorant.

Le grand argentier a heureusement eu raison de tous ces persiflages en indiquant que Sa Splendeur avait élu domicile pour l’occasion en un pauvre logis proche de la gentilhommière qu’une famille de bûcherons avait mis à Sa disposition moyennant quelques ducats : la Maison des Réfractaires, ancienne maison forestière sise "au cœur du domaine royal", à quelques mètres de la salle des fêtes. Cette demeure abrite plusieurs chambres dans lesquelles couchaient les enfants du bûcheron avant qu’ils ne se perdent malencontreusement dans la forêt.

Il manque à ce merveilleux conte de fée un épilogue, mais il semble bien que la Bastille soit le dernier décor qui siée à la mise en scène d’une arlequinade dont la première scène se déroula dans la cour du Louvre. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • petit gibus 17 décembre 2017 17:10
    « ah ça ira ça ira ça ira
    les aristocrates à la lanterne
    ah ça ira ça ira ça ira 
    les aristocrates on les pendra »  smiley


    • Fergus Fergus 17 décembre 2017 17:19

      Bonjour, Jeussey

      Voilà un persiflage de bonne guerre, mais qui ne repose - ayons l’honnêteté de le reconnaître - sur rien de répréhensible, ni même de choquant.

      Que Macron ait choisi Chambord et les superbes abords du château pour loger dans un gîte rural à l’occasion d’une fête en famille ne nous concerne pas. Et libre à lui d’avoir choisi de louer l’une des salles du château pour le repas de fête : en faisant ce choix, il rejoint des milliers de familles qui, chaque année, louent également une salle dans un lieu prestigieux à l’occasion d’un évènement familial.

      Il y aurait eu matière à scandale si des fonds publics avaient été engagés. Cela n’a pas été le cas, alors que cela l’eût été dans le cadre de La lanterne !

      Ne trouvez-vous pas qu’il y a autrement plus matière à combattre Macron sur ses projets de régression sociale ?


      • Dr Faustroll Jeussey de Sourcesûre 17 décembre 2017 17:45

        @Fergus

        bonjour Fergus.
        Vous écrivez :

        « Ne trouvez-vous pas qu’il y a autrement plus matière à combattre Macron sur ses projets de régression sociale ? »

        L’un n’empêche pas l’autre, et si cette broutille est en effet dérisoire, ça fait du bien de temps en temps de se joindre aux impertinents pour libérer un peu de l’adrénaline accumulée à l’occasion de la lecture des gazettes.

        Et puis on dirait qu’il prête le flanc à ce genre de moquerie en donnant des verges pour se faire battre. Le « petit marquis poudré » de Fabius excelle dans l’arrogance d’autant plus crispante qu’elle est peut-être involontaire parce qu’acquise depuis l’enfance. Ca ne m’empêchera pas de participer à toutes les actions qui contribueront à dénoncer et combattre la casse sociale.

      • Cateaufoncel 17 décembre 2017 18:11

        @Fergus

        « Ne trouvez-vous pas qu’il y a autrement plus matière à combattre Macron sur ses projets de régression sociale ? »

        Tout ce qui peut porter atteinte à son image et faire ressortir son arrogance et son narcissisme est bon à prendre.

        Hollande a eu 60 ans en 2014, Chirac, 70 ans en 2002, Mitterrand, 70 ans en 1986, Giscard, 50 ans en 1976, je n’ai pas eu connaissance de réjouissances « monarchiques », en ces occasions

        Macron a marqué des points en assistant aux obsèques de Johnny, c’est en choisissant Chambord pour son anniversaire qu’il risque d’en perdre, pas par ses projets de régression sociale.

        Ce type de comportement doit être apprécié en termes de retombées auprès de l’opinion publique, c’est tout ce qui compte.

        Souvenez-vous du Fouquet’s de Sarkozy. Pour beaucoup de gens, il n’y avait, là non plus, rien de répréhensible ni de choquant. N’empêche que ça lui a collé aux basques pendant tout son septennat.


      • Fergus Fergus 17 décembre 2017 19:09

        Bonjour, Cateaufoncel

        Je ne vois pas là d’« arrogance », mais un goût pour l’apparat et les lambris qui m’est totalement étranger.

        Pour autant, et bien que cela ne me tente en aucune manière, il ne m’est à aucun moment venu à l’esprit de critiquer l’un de mes voisins - un homme sympathique et d’abord simple - qui a tenu à organiser le mariage de sa fille dans l’un des plus prestigieux châteaux d’Ille-et-Vilaine. Le choix de Macron relève du même type de démarche.

        Rien à voir avec le Fouquet’s qui avait réuni le soir même de l’élection Sarkozy, ses amis politiques et quelques puissants oligarques en un moment chargé d’une grande puissance symbolique.


      • Cateaufoncel 17 décembre 2017 20:39

        @Fergus

        « Je ne vois pas là d’« arrogance »... »

        L’arrogance est dans le mépris implicite pour le qu’en-dira-t-on de la part d’un président de la République qui prêche les économies, la rigueur et l’austérité.

        Cette virée - d’une quinzaine de personnes tout de même ! - à Chambord est à la fois un manque de tact et une faute de goût.


      • Mejad 17 décembre 2017 21:48

        @Jeussey de Sourcesûre


        « L’insoumis Mélenchon s’est gaussé du décorum de la fête : "Chambord, c’est un peu traditionnel. Quelle drôle d’idée. Je trouve ça ridicule mais il en faut pour tous les goûts", a-t-il ironisé sans se rendre compte qu’il étalait ainsi sa jalousie et son amertume de gueux ignorant. » Très juste, l’insoumis Mélenchon n’est en rien insoumis, il fait de la vitrine, et puis ça fait démocratique. Notre France est démocratique.

        « Le grand argentier a heureusement eu raison de tous ces persiflages en indiquant que Sa Splendeur avait élu domicile pour l’occasion en un pauvre logis proche de la gentilhommière qu’une famille de bûcherons avait mis à Sa disposition moyennant quelques ducats : la Maison des Réfractaires, ancienne maison forestière sise « au cœur du domaine royal », à quelques mètres de la salle des fêtes. Cette demeure abrite plusieurs chambres dans lesquelles couchaient les enfants du bûcheron avant qu’ils ne se perdent malencontreusement dans la forêt.

        Il manque à ce merveilleux conte de fée un épilogue, mais il semble bien que la Bastille soit le dernier décor qui siée à la mise en scène d’une arlequinade dont la première scène se déroula dans la cour du Louvre. »

        Vous n’y êtes pas du tout, l’auteur. Macron est parti pour un deuxième mandat. Il est jeune, a des idées, va de château en château, et c’est ce qu’aime le français moyen. A travers Macron, il se haute. Et surtout qu’il est jeune, rompt avec les politiques des systèmes cadenassés. Il faut simplement l’aimer, ce qui ne posera pas de problèmes, d’autant plus que l’argent n’a pas d’odeur.


      • Trelawney Trelawney 18 décembre 2017 07:25

        @Cateaufoncel
        Tout ce qui peut porter atteinte à son image et faire ressortir son arrogance et son narcissisme est bon à prendre.

        Politiquement, ça ne fait que marginaliser l’opposition populaire. Car pour le coup, Mélenchon est dans le pur style poujadiste.

        Est-ce que vous n’avez jamais visité le château de Versailles, de Chambord, de Chantilly, les cathédrales de Reims, Saint Denis, Amiens ? Vous avez un problème avec l’histoire de France ?

      • Cateaufoncel 18 décembre 2017 09:51

        @Trelawney

        Je ne comprends pas le sens de vos remarques.

        Je constate simplement qu’après avoir passé une partie de sa journée du samedi 9 décembre parmi ceux qui ne sont rien, Macron a renoué, une semaine plus tard, avec le style m’as-tu-vu et les pratiques suffisantes de ceux qui pensent avoir réussi.


      • Fergus Fergus 18 décembre 2017 11:14

        Bonjour, Trelawney

        « Politiquement, ça ne fait que marginaliser l’opposition populaire. Car pour le coup, Mélenchon est dans le pur style poujadiste. »

        Je vous donne totalement raison : ce n’est évidemment pas sous cet angle, tout à la fois démagogique et dérisoire, qu’il faut attaquer Macron et sa politique.

        En montant en épingle des faits de ce genre, Mélenchon enferme la France Insoumise dans une opposition impuissante à faire entendre se voix sur les vrais sujets d’inquiétude des classes populaires et réduite de ce fait à tenter d’exploiter des évènements sans importance. C’est une faute politique.


      • Trelawney Trelawney 18 décembre 2017 11:57

        @Cateaufoncel
        Macron a renoué, une semaine plus tard, avec le style m’as-tu-vu et les pratiques suffisantes de ceux qui pensent avoir réussi.

        En louant un gîte à 800 euro et en visitant l’hiver un château qui appartient au domaine public ? Vous avez une drôle de conception du m’as-tu-vu


      • bob14 bob14 17 décembre 2017 17:41

        La bourgeoise parvenue veut une dame de compagnie titrée. Républicaine, elle affirme ainsi la préséance de sa roture ; royaliste, elle se faufile dans la noblesse par la porte de service.
        Citation de Eugène Marbeau


        • hans-de-lunéville 17 décembre 2017 18:51

          bonsoir ; si vous aimez les belles voitures, allez sur ce lien


          • marmor 17 décembre 2017 18:57

            Ces gens n’ont aucun sens de la démesure, et je crois qu’ils se pensent vraiment au dessus de la mêlée. J’ai croisé, dans la semaine, le convoi du premier ministre se déplaçant à Cahors avec sa cour. Péage de sortie Montauban : une dizaine de fourgonnettes de pandores, plus cinq ou six breaks noirs du Raid, anti gang ou autre. Un ou deux gendarmes sur chaque pont enjambant l’autoroute, puis le convoi sur l’autoroute, l’apothéose ! une cinquantaine de motards, une vingtaine de véhicules,le tout encadrant trois autobus haut de gamme ! Ils ont peur d’un attentat, ou ce sont les "élites qui se déplacent ? Parce que si c’est pour les proteger, ils devraient se déplacer un peu plus incognito ! Si j’étais terroriste, je peux vous affirmer que ce serait simplissime de les arrêter, trois hommes et trois lance roquettes sur un pont enjambant l’autoroute , et l’affaire est réglée ! Avant que le Raid ou le GIGN atteigne la départementale, depuis l’autoroute, il va se passer un bon moment !


            • Fergus Fergus 18 décembre 2017 11:18

              Bonjour, marmor

              « Si j’étais terroriste, je peux vous affirmer que ce serait simplissime de les arrêter, trois hommes et trois lance roquettes sur un pont enjambant l’autoroute , et l’affaire est réglée ! »

               smiley A ce détail près que, lorsqu’un itinéraire est connu - ce qui est loin d’être toujours le cas - les ponts autoroutiers sont placés sous surveillance par la gendarmerie, que ce soit par des véhicules envoyés sur place le temps du passage du convoi ou par une surveillance par hélicoptère en aval de ce même convoi !


            • marmor 18 décembre 2017 11:49
              @Fergus
              A ce détail près qu’un seul pont était surveillé sur le trajet Toulouse /Montauban, à ce détail près qu’il n’y avait qu’un seul homme sur le pont, facilement neutralisable, à ce détail près qu’il tombait des cordes, et les hélicos à la maison car inutiles, à ce détail près que j’étais sur place et je sais de quoi je parle, à ce détail près que vous ne savez pas tout, à ce détail près que cette expression est un peu condescendante....

            • Fergus Fergus 18 décembre 2017 12:42

              @ marmor

              Aucune « condescendance », rassurez-vous. En l’occurrence, je me suis fié au contenu de votre commentaire, et notamment à ceci « Un ou deux gendarmes sur chaque pont enjambant l’autoroute ». Or, il est impossible d’être sur tous les ponts d’autoroute au moment du passage du convoi ; d’où ma réaction.


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 décembre 2017 15:13

              @marmor



              Mais la flicaille a toujours était de service pour la protection des Présidents de la République.


              T’in à l’époque ou j’étais de service, ben pour De gaulle, ont surveillaient la voie ferré, et le grand Charles prenait l’hélico !!

              @+ P@py


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 décembre 2017 19:36

              l’histoire ne se répète ainsi,....


              • Clocel Clocel 17 décembre 2017 19:40

                Allons, allons, ne faites pas vos mijaurées, merde !!!

                Depuis le temps qu’ils vous parcourent le boyau cullier et que vous en redemandez, vous n’allez pas nous la faire style Marie-Chantal ! Si ???

                La perversité, c’est comme le reste, ça s’assume ! smiley


                • Diogène diogène 18 décembre 2017 09:00

                  Mais vous ne dîtes pas où logeaient les pilotes d’hélicoptères chargés de la surveillance aérienne, l’escadron de gendarmerie chargé de surveiller les ponts, les barbouzes anti-terroristes, ni le budget total de l’opération. La location d’une chambre d’hôte et d’une salle de bal, c’est peanuts à côté.


                  Mais bon, ça énerve, les falbalas, c’est normal !

                  • flourens flourens 18 décembre 2017 09:44

                    c’est quand même un petit joueur, au moment ou les grec sont prêts à vendre jusqu’à la moindre pierre de leur pays, son altesse élyséenne aurait été plus inspirée de louer l’Acropole, jupiter oblige (bien de la bas ce soit zeus)


                    • Vers 18 décembre 2017 10:04

                      Hollande, lui, se déplaçait incognito en scooter
                      Trop fort !
                      Et avec ça économe des deniers publics comme on arrive plus à imaginer...
                      La cour vient de se voter 1200€ par mois pour pouvoir payer son loyer après avoir supprimé 5€ d’APL
                      C’est pas les socialistes qui auraient fait un truc pareil...


                      • alinea alinea 18 décembre 2017 11:44

                        Il l’a déjà fêté son anniversaire ?
                        Les superstitieux disent que ça porte malheur de le faire avant l’heure ! Puissent-ils avoir raison ! smiley


                        • capobianco 18 décembre 2017 13:29

                          A l’auteur.

                           « ...sans se rendre compte qu’il étalait ainsi sa jalousie et son amertume de gueux ignorant... »

                          Quel humour !


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 décembre 2017 15:11

                            Salut Jeussey,


                            Le gueux Mélenchon , ben dis donc comme gueux avec un pareil patrimoine !


                            @+ P@py



                            • Le Comtois 18 décembre 2017 16:08

                              Il a 40 ans, vous vous rendez compte que s’il fait une carrière à la Giscard on va se le farcir encore minimum pour 50 ans ! Pire qu’un scénario de fin du monde cela 


                              • In Bruges In Bruges 18 décembre 2017 16:42

                                Une Chambord, c’est fait pour aller à Versailles ( autre version du même modèle).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès