• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Après les vaches à lait, les moutons

Après les vaches à lait, les moutons

 

Vous me direz qu’il y a donc pire, mais ceci n’est qu’un cheminement, surtout face à l’inaction, la non-réaction.

On se demande de plus en plus et à juste titre, jusqu’où pourra aller cet autoritarisme, ce despotisme j’ai envie de dire, de la part de nos élites, mais aussi des médias ordinaires et des instituts de sondages, souvent chapeautés par ces derniers et qui relaient volontiers toutes ces aberrations nous privant de jour en jour et de prétextes en prétextes, de ce qui nous est le plus cher juste après notre propre vie et celle de nos proches : la liberté !
Il faut dire qu’ils y mettent les moyens ;

-  à commencer par la peur financière ; Elle se paie de plus en plus cher, la liberté ! D’une attestation absente, pas ou mal remplie à l’oubli ou au refus de porter un masque lorsque rien ne le justifie, si ce n’est un arrêté abusif.
C’est là un bon moyen de faire courber l’échine à une population qui travaille pour autre chose que pour payer des amendes !

- Ensuite vient la culpabilisation ; Celle-là vous place dans la position du méchant, prêt à sacrifier la vie des autres, de vos proches même, vous seriez presque un assassin, tout au moins un mauvais citoyen, égoïste et irresponsable. Prêts à contaminer les autres en cas d’épidémie vous êtes alors le pire des égoïstes !

- Un autre moyen très efficace, une méthode qui jusqu’à présent n’était pour nous que l’aperçu de ce qui pouvait se passer ailleurs, dans des pays ou la liberté n’est plus qu’un vulgaire mot, un lointain souvenir :
La dé crédibilisation, la mise au pilori de celui, celle ou ceux qui ne pensent pas comme la bien-pensance du moment l’exige ! Ceux-là sont alors rangés dans le tiroir de la honte, dangereux, antisociaux, indésirables et nuisibles à la société et sont totalement dénigrés.
On les taxe de fascisme, de négationnisme, d’appartenance à une extrême, droite ou gauche, on les accuse d’être des empêcheurs de tourner en rond, des adeptes de la théorie du complot, ce sont de toute façon eux les méchants !

- Et en dernier recours, on envoie ce qui fait encore plus peur, ce qui révolte, ce qui hérisse le poil tellement c’est gratuit et antisocial ; les casseurs, la violence sans raison, et là l’opinion bascule !
Et tout ça a été vu plusieurs fois, dans les mouvements sociaux qui deviennent gênants notamment.
Regardez bien l’histoire, passée et encore présente : instaurer peur et terreur est pour ceux qui veulent diriger sans partage ni compromis, le moyen le plus utilisée après les incarcérations, les empoisonnements, les disparitions et les exterminations ! Vous me direz qu’il y a donc pire, mais ceci n’est qu’un cheminement, surtout face à l’inaction, la non-réaction.

Ça devient grave, un pays où l’on ne peut plus avoir une simple opinion sans être aussitôt classé dans tel ou tel tiroir, il faut absolument être rangé dans une catégorie, surtout si ça peut servir les uns ou les autres.
Je ne suis ni fasciste, ni adepte de la théorie du complot, ni anarchiste ni rien qui puisse laisser penser à une quelconque appartenance, si ce n’est à l’humanité, et pourtant je suis contre le port du masque en extérieur lorsque ça ne se justifie pas vraiment, je le mets dès que j’arrive en intérieur, me lave les mains et fait attention aux autres, je pense avoir compris que je fais partie d’une entité basée sur le respect et la protection de l’autre et qui deviendra de fait la mienne ! Ce n’est apparemment pas le cas de certain qui préfèrent leur confort, leurs privilèges et leurs biens matériels et qui en veulent toujours plus, au détriment, pour le coup, de cette humanité qu’ils n’ont plus !
Alors je suis en colère, en colère de voir qu’en plus d’être des vaches à lait, nous sommes des moutons, complétement asservis, dociles et respectueux certes, mais seulement de celui qui fera de nous quelqu’un de plus riche, de plus envié où de plus « heureux » parce que j’ai ci, j’ai ça et que je peux tout avoir si je suis le flux du moment, en courbant l’échine, en me voilant la face et en ravalant ma fierté, en vendant mon âme s’il le faut !

 « Pas grave, je suis quelqu’un ! Et tant pis si je vois tout autour de moi se rétrécir, la liberté de choisir, la liberté d’être, de parler ou la liberté de mouvement ! Et le jour où je n’aurais même plus la possibilité de simplement être libre chez moi (même ça c’est de plus en plus litigieux !), alors je pleurerai » Mais peut-être sera-t-il trop tard !
C’est aujourd‘hui qu’il faut réagir, pas demain, chacun peut porter sa pierre à l’édifice de l’avenir de nos sociétés, chacun avec son modeste comportement, ses modestes choix et ses modestes réactions qui peuvent devenir de grandes et nobles raisons d’être (Libres !).
Prenez soin de vous.
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Adèle Coupechoux 12 septembre 15:26

    @Jean-Michel

    Situation parfaitement résumée...merci à vous. J’insiste sur le fait que désormais nous ne sommes même plus libres chez-nous : nous n’avons plus d’intimité. Cela va trop loin. Une tribune de scientifiques dénonçant ce climat anxiogène commence à circuler... Tenons bon ! J’ai plus peur des flics, des délateurs, du CS, des politiques et des médias que du coronavirus !


    • doctorix doctorix 12 septembre 19:41

      @Adèle Coupechoux

      L’auteur néglige le fait que le masque pourrait être :

      D’abord inutile.

      Ses mailles sont 40 fois plus grandes que le virus, qui se propage par aérosol : autant pécher des crevettes avec un filet à harengs.

      Ensuite dangereux.

      Les médecins voient se multiplier les cas d’infection visible, cutanée, sous forme de staphylococcies ou streptococcies de la face, à haut potentiel de maliginité.

      Mais aussi des mycoses, et on parle d’infections à aspergillus, maladie tout à fait mortelle. Mais d’autres pathologies pulmonaires sont possibles. Sans compter les dentistes qui voient se multiplier les caries.

      Il faut savoir que si on a un staphylo dans le masque au temps zéro (et un seul , ce ne serait encore pas grand chose), et compte-tenu des conditions de culture parfaites (37°C, 100% d’humidité), on en a deux au bout de 20 minutes (temps de reproduction). On en a 8 au bout d’une heure, et 512 au bout de 3 heures.

      Et c’est cela qu’on respire.

      Et c’est cela qu’on répand dans l’espace (les 9/10 de l’air expiré passent sur les côtés du masque).

      Non seulement on ne se protège pas, non seulement on ne protège pas les autres, mais en plus on les infecte. 

      C’est ça, la conception gouvernementale de l’altruisme ?

      Laissez tomber l’altruisme et la culpabilisation : ce sont des manoeuvres voulues, fondées sur l’absence de connaissances réelles.

      J’ai quelque part une étude portant sur 3000 patients opérés en six mois.

      1500 avec un chirurgien masqué, 1500 avec un chirurgien sans masque.

      Devinez quoi ? Il y avait plus d’infections post-opératoires chez les patients opérés avec masque.

      Mais alors, que reste-t-il en faveur du masque ?

      Mais la terreur, juste la terreur...


    • Adèle Coupechoux 13 septembre 09:23

      @doctorix

      Vous prêchez une convaincue. Que ce soit le masque ou le confinement, il n’y a rien de positif à en retirer.
      Mon mari travaille dans un bloc opératoire et confirme ce que vous écrivez sur le masque.

      Et il suffit de le porter pour comprendre que l’air chaud que vous expirez vous brûle l’épiderme, apporte démangeaisons et boutons à cause des frottements dus à la pénible respiration.

      De plus il est évident que si nous avons une bouche et un nez c’est pour les utiliser. 
      Ce sont des voies aériennes supérieures que les médecins nous ordonnent désormais d’obstruer. Après nous avoir dit que pour rester en bonne santé, il fallait bien respirer....

      C’est tout simplement de la mauvaise foi et/ou de l’incompétence. Qui durent depuis maintenant 6 mois ! Et malgré le port du masque et le confinement, la plupart des tests sont positifs...pourquoi se poser alors la question de l’utilité du masque, c’est évident non ?

      Comme le dit justement Laurent Toubiana, nous parlons ici de tests et non de cas ! Les media utilisent des termes à tort et à travers pour conditionner la population qui entend le mot « malade » quand le mot « test » est prononcé, Et entend le mot « décès », quand celui de « malade » est prononcé. 

      Le poids des mots (et des chiffres), le choc de photos (des salles de réveil filmées en les faisant passer pour des réa).


    • doctorix doctorix 13 septembre 12:34

      @Adèle Coupechoux
      nous parlons ici de tests et non de cas !

      Mais surtout pas de malades, encore moins de morts !
      Il faut savoir qu’en France, il y a 0,4 morts par quinzaine par tranche de 100.000 habitants. Un mort pour 250.000 habitants, mais tous les 14 jours.
      C’est-è-dire un mort tous les 14 jours dans une ville comme Montpellier ou Nantes.
      https://www.ecdc.europa.eu/en/cases-2019-ncov-eueea
      Pendant ce temps, dans chacune de ces villes, ce sont près de 180 personnes qui meurent d’autre chose sur la même période.
      Moralité : foutage de gueule.


    • Francis Francis29 13 septembre 12:51

      @doctorix

       il serait peut-être pertinent de savoir si la dépendance à une drogue constitue une comorbidité.
       
      Rapport avec les craintes de certains au plus haut niveau de l’État ...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 septembre 12:53

      @Francis29

      il serait peut-être pertinent de savoir si la dépendance à une drogue constitue une comorbidité.

      Moi je m’inquiéterais plutôt de savoir si ce n’est pas un peu risqué de laisser le contrôle de la dissuasion nucléaire à une telle personne.


    • Adèle Coupechoux 13 septembre 15:00

      @doctorix

      Oui, je suis bien d’accord avec vous, je les connais ces chiffres. Tout ce cirque pour un virus mille fois moins grave que d’autres germes, c’est du pur Kafka !

      Mais à part porter l’affaire devant la cour de justice européenne, je ne vois pas comment on peut s’en sortir.

      Une tribune de scientifiques et de médecins circule pour que l’Etat et le CS retrouvent la raison. Et pour que le CS soit surtout dissout 
      200 médecins sont intervenus récemment pour qu’on foute la paix à Raoult...Les chiffres placés dans leur contexte sont pourtant parlant mais rien n’y fait. Le débat est impossible...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 septembre 15:07

      @Adèle Coupechoux

      Mais à part porter l’affaire devant la cour de justice européenne, je ne vois pas comment on peut s’en sortir.

      Si tu crois encore à la justice, fusse européenne, t’es bonne pour accrocher ton petit chausson à la cheminée pour Noël.  smiley

      Ca se terminera en révolution.


    • Adèle Coupechoux 13 septembre 16:42

      @Philippe Huysmans

      La révolution, ça va être chaud avec des flics, des agents de sécurité et l’armée presque partout...

      Non, je ne crois pas en la justice, mais j’ai du mal à attendre que ça passe.
      En revanche, je crois encore en quelques personnes. La tribune de scientifiques et de médecins bien que très consensuelle et un peu tardive, a le mérite de faire entendre des voies dissidentes. Idem pour les soutiens de 200 médecins marseillais pour soigner les malades comme le préconise Raoult.

      Le père Noël sera-t-il masqué cette année ? si c’est le cas, je le cramerai à la descente...


    • doctorix doctorix 13 septembre 19:15

      @Adèle Coupechoux
      Il faut comprendre qu’environ 1% de la population a été en contact avec le virus et donc est positive.
      Il suffit de multiplier les tests pour obtenir des 10.000 positifs par jour (actuellement 1 million par semaine). On en trouvera 20.000 si on teste deux fois plus.
      Cela ne signifie rien en termes d’épidémie.
      D’ailleurs, les USA ont renoncé à tester les asymptomatiques, et on ferait bien d’en faire autant.
      Sauf bien sur si on veut entretenir une panique artificielle...
      Mais c’est bien sur ce qu’on veut, pour faire admettre le vaccin par tous les trouillards désinformés, qui ne savent pas dans quelle galère ils vont se fourrer.


    • Adèle Coupechoux 13 septembre 19:53

      @doctorix

      Ne demandez surtout pas à Kierzec, le consultant des asymptomatiques pour TF1, ce qu’il en pense. Comme il ne porte pas de masque, il postillonne sur le plateau télévisé face à Crespo-Mara : « il faut attraper tous les asymptomatiques pour les tester ! ».

      Quel grand malade, celui-là aussi !

      Il faut arrêter avec ces tests et ce climat pourri qui font re confiner la population.


    • foufouille foufouille 13 septembre 20:01

      @Adèle Coupechoux

      prends bien la b17 de totorix pour éviter le cancer et remplace ton sang par de la flotte de quinton et totorix..


    • Francis Francis29 14 septembre 08:12

      @foufouille
       
       et toi, remplace tes lymphocytes endormis par du squalène, de l’ADN de HIV et de l’alu.


    • doctorix doctorix 14 septembre 14:38

      @Francis29
      Comme les adversaires de Raoult prennent de l’HCQ au moindre doute, foufouille s’arrangera pour me trouver pour que je lui prescrive du Laetrile quand son mauvais caractère lui aura occasionné un cancer.
      Faites ce que je dis, pas ce que je fais...


    • foufouille foufouille 14 septembre 15:14

      @doctorix

      Une de mes voisines est morte de tes conneries.

      La seule étude sur ta merde gratuite à causé 200 morts


    • foufouille foufouille 14 septembre 17:24

      @Francis29

      pas besoin de tes perlimpinpin, je suis très résistant.

      ton alu ne me fait rien du tout.


    • I.A. 12 septembre 15:30

      En voilà une, de réaction ! Et une bonne, encore !

      Le masque dans les lieux clos, contre la grippe ?? Vous voulez dire un bout de tissu ou de papier devant votre bouche et votre nez ?? Et pour vos yeux, vous faites quoi ??

      J’ai beaucoup mieux à vous proposer. Un truc qui fait crac boum hue, naturel et 100% bio, éprouvé depuis bien avant les premiers singes : VOTRE SYSTÈME IMMUNITAIRE...

      Merci pour ce coup de gueule.


      • Francis Francis29 12 septembre 15:51

        @I.A.
         
         « Votre système immunitaire m’intéresse » Big Pharma


      • Le421 Le421 12 septembre 18:51

        Je le dis souvent.

        Le diable sort toujours vainqueur de là où les gens de bien se taisent...


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 septembre 12:05

          « Les moutons vont à l’abattoir. Ils ne se disent rien, eux, et ils n’espèrent rien. Mais du moins ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera, et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que les bêtes, plus moutonnier que les moutons, l’électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des Révolutions pour conquérir ce droit. « 

          Octave Mirbeau - La Grève des électeurs


          • Odin Odin 13 septembre 16:38

            Bonjour,

            Je suis contre le port du masque. Je réside dans le sud-est et le préfet vient de pondre un arrêté pour le port du masque obligatoire dans l’espace public.

            Ce que je fais :Je monte dans le bus avec ma muselière sur le museau et une fois assis, je la baisse en dessous du menton et ensuite je vais faire ma balade quotidienne au bord de mer sans muselière.

            Hier j’ai eu droit à un contrôle, j’ai indiqué que je faisais mon sport quotidien, la marche, et que je n’avais plus l’âge de courir. Ils m’ont laissé continuer mon « sport ».

            Si la prochaine fois je tombe sur des cons, j’expliquerai que dans la hiérarchie des normes juridiques un arrêté préfectoral ne doit pas violer un décret et encore moins une loi.

            Par conséquent, l’arrêté préfectoral n° 2020-585 sur le port du masque obligatoire dans l’espace public viole la loi n° 2010-1192 du 11/10/2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public.

            S’ils me mettent quand même une prune, je la contesterai sans la payer au préalable comme le permet, depuis peu, le conseil constitutionnel. 


            • Francis Francis29 13 septembre 19:12

              @Odin
               
               ’’Hier j’ai eu droit à un contrôle, j’ai indiqué que je faisais mon sport quotidien, la marche, et que je n’avais plus l’âge de courir. Ils m’ont laissé continuer mon « sport  »’’
               
              Je pense que je dirai ça si j’ai un contrôle. En plus c’est vrai, mon médecin me conseille la marche vive, et on ne peut pas respirer correctement avec le masque.
               
              Pendant le confinement j’ai toujours usé de ce motif pour justifier ma sortie.
               
              II faut que je pense à garder ma carte d’identité sur moi pour éviter d’être conduit au poste : des fois qu’un pandore sous estimerait mon âge.
               


            • serge.wasterlain 14 septembre 08:38

              @Odin
              Vous devriez lire les lois auxquelles vous faites référence, ici la loi n° 2010-1192 du 11/10/2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public.


              Vous auriez vu que le point II de son article 2 stipule :
              "L’interdiction prévue à l’article 1er ne s’applique pas si la tenue est prescrite ou autorisée par des dispositions législatives ou réglementaires, si elle est justifiée par des raisons de santé ou des motifs professionnels, ou si elle s’inscrit dans le cadre de pratiques sportives, de fêtes ou de manifestations artistiques ou traditionnelles."


            • Odin Odin 14 septembre 15:49

              @serge.wasterlain
              Bonjour,
              Merci pour cette info complémentaire.


            • Adèle Coupechoux 13 septembre 16:49

              @Odin

              Je triche aussi comme vous. Même si à Paris, c’est plus compliqué, dans le bois de Vincennes, il faut le porter désormais. Ces abus de pouvoir sont insupportables et injustifiables.


              • zygzornifle zygzornifle 14 septembre 08:59

                Et tout ça a été vu plusieurs fois, dans les mouvements sociaux qui deviennent gênants notamment.

                Darmanin a le champ libre pour la répression , il a toute la confiance de Macron et de Castex et la bénédiction du garde des sots ....


                • HELIOS HELIOS 14 septembre 09:36

                  ... bonjour...

                  Vous allez me traiter de salaud, je le sais, j’encours même peut-etre le risque de tomber sous le coup de la loi mais :

                  Un societe vous fait perdre de plus en plus de liberté au fur et a mesure qu’elle devient moins homogène !

                  C’est simple et normal, puisque dans une société homogène, cette homogeneité sur le desir et la forme de liberté font consensus et il n’est pas necessaire d’interdire (perte de liberté) ce qui ne se fait pas ou tres peu, marginalement disons, et avec moins de consequences.

                  De plus, l’apprentissage des us et coutumes est facilité (integration et assimilation) donc la convergence de l’hétérogeneite vers l’homogeneité est plus facile et plus rapide.

                  Le taux de difference diminue donc rapidement ce qui permet d’absorber les divergences nouvelles également plus rapidement.

                  Qu’en conclure ?

                  Simple, la liberté qu’on perd au quotidien, c’est la consequence directe d’une acceptation d’heterogeneite dans notre société et cela est le cas.

                  Devinez quelle conclusion j’en tire :

                  diminuer l’heterogeneite, diminuer donc la multi-culturalité ou du moins la maitriser dans un socle incompressible pour maintenir les fondamentaux de la société, et evidement, diminuer les apports de façon a ce que l’absorbtion des differences soient plus rapide.

                  Alors, dans un monde de plus en plus en mouvement il faut savoir gerer cette hétérogenèse. puisqu’on ne peut en diminuer les flux significativement il faut s’assurer que les mesures du maintien du socle soient plus efficaces, et probablement que ce socle soit élargi.

                  Pour parler franc (lire ma premiere phrase) il faut réduire autant que faire ce peux les immigrations hétérogènes et etre tres pédagogique, voire intransigeant sur le socle qui nous permet de faire société. exemple : le port du voile, les piscines...des mesures de bon sens et de sauvegarde de notre espace.

                  note : je ne quantifie pas les qualités des cultures, je repete que le vivre ensemble est impossible sans contraintes qui vont augmenter au fur et a mesure de l’ouverture de nos frontières et de notre hétérogeneité.

                  NOTRE LIBERTE EST AU PRIX DE NOTRE HOMOGENEITE


                  • jymb 14 septembre 13:25

                    Je souris en lisant ces commentaires

                    Perso je pense le masque utile

                    Mais sur le chapitre des libertés, c’est un pard pour réagir

                    Celà fait des décennies que l’on nous a asséné sans discussion et consultation que rouler de plus en plus lentement en somnolant, dont et y compris sur une autoroute vide ou sur une route vaste et tout aussi vide, était un sévére obligation de santé publique à réprimer durement en cas d’incartade infinitésimale

                    La boîte de Pandore a été ouverte, les matins beiges qont devenus quotidiens, d’interdit en interdit ( rire, plaisanter, draguer, avoir une opinion ...)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean-Michel


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité