• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Après vos lasagnes, vous prendrez bien un peu de gâteau !

Après vos lasagnes, vous prendrez bien un peu de gâteau !

Ne jamais négliger l’alerte sanitaire ! Elle est au hit-parade des best-of de la rumeur. Les services qu’elle peut rendre sont infinis, intemporels et magnifiques.

Si vous greffez un symbole sur votre alerte sanitaire, vous décuplez les effets de votre rumeur. Plus le symbole est puissant et émotionnellement chargé, plus il emportera l’adhésion. Il suggère et n’impose rien. Rappelons que pour bien fonctionner, une rumeur doit faire appel à quatre sentiments de base : la joie, la peur, la colère ou bien encore le dégoût. Ces quatre sentiments sont universels et reconnus par toutes les cultures même par les cultures exclusivement orales.

Quelques éléments tels que le racisme (ou plus globalement la haine de l’étranger) sont généralement saupoudrés sur notre rumeur. La haine de l’autre est encore une fois un pari gagnant.

Dans l’histoire des lasagnes au canasson, on remarquera que le cheval est roumain. Dans l’inconscient collectif français, un roumain est au pire un voleur ou au mieux, un agaçant laveur de pare-brise à la mendicité agressive. D’ailleurs, en 2010, Hortefeux expliquait l’augmentation de 259 % de la "délinquance roumaine" à Paris en dix-huit mois.

La rumeur qui frappe Ikea est plus croquignolesque ! Cette rumeur nous dit que des traces de matières fécales seraient présentes dans les gâteaux au chocolat "chokladkrokant" distribués par la marque. Gardons à l’esprit que l’alimentation représente 4,7 % du chiffre d’affaires d’Ikea, avec des ventes de 1,3 milliard d’euros. Cette rumeur est inoxydable et rappelle la phrase issue du Père Noël est une ordure, "C’est de la m… ? Non, c’est du kloug". On remarquera au passage que le produit incriminé est suédois.

Pour continuer dans ce registre, on se souviendra d’une vieille légende urbaine : le prélèvement d’organes. Ce prélèvement a toujours lieu sur des organes qui vont par deux (généralement les reins ou les yeux) et est effectué dans quelques bidonvilles. Ces réseaux sont là pour fournir des nababs occidentaux et malades. C’est l’exploitation ultime du pauvre par le riche. La symbolique rumorale ne fait pas nécessairement dans la finesse pour être efficace.

La rumeur d’étrons dans le chocolat est largement aussi épaisse que régressive. Elle ressemble à une blague que tous les enfants du monde ont faite. On pourra aisément remplacer le chocolat par du boudin.

Cette rumeur sous-tend que tout et n’importe quoi est possible dans notre système alimentaire.

De plus, elle apporte un sentiment de finalité qui n’existe pas dans le cas des lasagnes. En nous faisant consommer nos propres déjections, il ressort une forte sensation selon laquelle la boucle est bouclée et l’arroseur arrosé.

Et ça, c’est diaboliquement ex-cell-ent !

Alors, fromage ou dessert ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • takakroar 8 mars 2013 08:49

    J’ai lu, il y a quelques jours qu’un thanatopracteur avait été arrêté à Perpignan. A chaque préparation d’un corps il est récupéré 5 litres de sang et des viscères qui doivent être incinérés. Ce que ne faisait pas le bonhomme. Dans son garage on a trouvé 666 litres de sang. (comme par hasard 666, le nombre du diable...). C’est quand même un peu bête de laisser perdre de la marchandise.

    Pour me requinquer, je vais m’offrir un petit punch, avec quelques boudins antillais... C’est vrai qu’on n’est jamais certain de ce qu’il y a dedans. Qu’est-ce qui vous fait tiquer ? A quoi vous pensez ? De toute façon la chair humaine et le sang sont comestibles, non ?


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 8 mars 2013 09:48

      Ben oui , il suffirait de faire une tuyauterie reliant les intestins et la vessie au tube digestif et la boucle serait bouclée . ... smiley




      • rocla (haddock) rocla (haddock) 8 mars 2013 09:48

        Quelle économie de PQ !


        • J-J-R 8 mars 2013 11:30

          Ces scandales alimentaires ne sont pas des rumeurs mais de la tromperie au détriment des consommateurs. Pire, les traces fécales nous coupent l’envie de nous goinfrer de produits transformés à base de viande d’origine douteuse. Aucune traçabilité alimentaire, des tas d’intermédiaires, voilà ce que nous apporte la mondialisation et la technostructure européenne de Bruxelles.  Quand le bon sens voudrait que nous privilégions les savoir faire locaux, nos traditions culinaires, nos emplois,


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mars 2013 12:44

            Les gateaux sont fabriqués en Chine ....Y vont un jour délocaliser meme les boulangeries ...
            Voudrais une baguette ...
            Ah m’sieur on est en rupture de stock ,vous l’aurez dans 2 mois ...
            Mais elle sera rassie ....
            M’sieur vous etes raciste !


            • LE CHAT LE CHAT 8 mars 2013 12:56

              et dire qu’à Koh Lanta édition Vatican , les candidats n’ont droit qu’à des hosties , jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un seul ! smiley


              • hunter hunter 8 mars 2013 15:06

                Quel est l’intérêt de cet article ?

                Ah si je crois que j’ai compris : si on ose dire qu’on est pas d’accord pour se faire refourguer de la bouffe dégueulasse, fabriquée par des multinationales agroalimentaires, alors on est racistes c’est ça ?

                Et en plus, ce sont des rumeurs ?

                Donc d’après l’auteur, il n’y avait pas de vieux canasson roumain dans les lasagnes ?

                Ne plus en acheter, c’est donc s’opposer à la fameuse « mondialisation heureuse » ?

                L’histoire du saumon industriel traité aux pesticides, c’est de la légende urbaine ?

                Relisez l’article de Camus d’hier, j’ai vérifié, tout ce qu’il cite est attesté  !

                L’auteur officierait-il pour Findus ?

                H /

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès