• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Aquarius : le banquet des faux culs !

Aquarius : le banquet des faux culs !

Faut-il crier haro sur l'Italie ? L’Italie, en première ligne face à la déferlante des migrants, n’en peut plus et n’en veut plus.

Et son gouvernement légitime accorde son action avec ce que veulent ou plutôt avec ce que veulent plus les Italiens : le déversement sur leurs côtes de centaines de milliers de migrants par des ONG qui, sous couvert « d’humanitaire » favorisent voire organisent de véritables navettes faisant passer les migrants de Libye vers l’Italie. Depuis 2015, une douzaine de navires « humanitaires » privés patrouillent au large de la Libye et se partagent ce trafic d’êtres humains, en complicité avec les passeurs libyens.

Et voilà que Macron se permet de dénoncer « l’attitude "cynique" et "irresponsable" de l’Italie, qui refuse d’accueillir le navire Aquarius et ses 629 migrants, invoquant le droit pour justifier la décision de la France de ne pas le laisser accoster » (Reuters). Plus faux cul que moi, tu meurs !

Et voilà que les dirigeants nationalistes corses ont proposé mardi matin d’accueillir l’Aquarius dans un des ports de l’île. Proposition rejetée à l’issue du Conseil des ministres par le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. Ils ont bien changé les Corses.. ! Quelle idée leurs dirigeants nationalistes, plutôt chatouilleux sur la « corsitude » ont-ils derrière la tête ? Simplement une occasion de se donner une bonne image, altruiste et sympathique à peu de frais, pour la bonne raison que l’autorisation de faire escale dans un port français est de la seule compétence du gouvernement. Plus faux cul que moi, tu meurs !

Les ONG « altruistes » donnent l’occasion à la presse de se vautrer dans une dégoulinante de bien-pensance. L’Aquarius fait là un superbe coup de pub, avec plein de dons à la clé !

Ces ONG effectuent des véritables services de navettes pour les migrants qui vont d’Afrique en Italie. Cette flotte de "sauveteurs" réduit les coûts pour les passeurs, ce qui augmente leurs profits. En même temps leur statut d’ONG « altruistes » fait qu’il y a moins de risque d’être intercepté par les officiers de police. Moins de coûts, moins de risque, rien d‘étonnant si le trafic explose.

L’Europe ultralibérale facilite ainsi sournoisement – en agissant sur la bonne volonté, l’altruisme, la compassion des gens - les migrations à travers des ONG et des associations soi-disant altruistes qui font tout pour faciliter l’arrivée massive de migrants. Pour les patronats européens, l’arrivée massive de main-d’œuvre corvéable à merci est un levier fort efficace contre toute prétention de hausse des salaires et de lutte contre la précarité…

Comment ça marche ? Ce sont les gardes-côtes italiens qui, prévenus à l’avance par les passeurs, appellent les navires des ONG pour les orienter 10 ou 12 heures à l’avance vers la zone prévue pour l’organisation du « sauvetage » en mer. Et ce n’est qu’une fois le dispositif en place et par beau temps et mer calme que les passeurs libyens font partir les zodiacs remplis à ras bord de clandestins. Les trafiquants récupèrent les bateaux vidés de leur cargaison humaine pour les faire resservir…

Lors du Conseil des ministres, Emmanuel Macron "a tenu à rappeler le droit international maritime qui veut que dans ces cas-là de détresse, ce soit la côte la plus proche qui assume la responsabilité de l’accueil". Pourtant, les navires « sauveteurs » débarquent toujours leur cargaison non pas dans le port le plus proche du lieu du « naufrage » – dans un port libyen, tunisien, voire maltais - ce qui serait logique et conforme au droit international qu’invoque Macron, mais en Sicile où la toute-puissante mafia locale fait le reste. Les migrants tombent sous la coupe des mafieux qui louent les hommes comme quasi esclaves dans les exploitations agricoles et dans le bâtiment, quant aux femmes, si elles ont quelques « attraits monnayables », c’est le tapin qui les attend. Ceux qui s’en sortent tentent de passer en France mais sont renvoyés chez les Italiens qui en ont les aliboffis qui explosent ! Plus faux cul que moi, tu meurs !

Pour faire le tri entre ces associations, l’Italie a mis en place un code de « bonne conduite » en treize points qui interdit notamment aux navires d’entrer dans les eaux libyennes et de communiquer avec les passeurs, y compris au moyen de toute forme de signaux lumineux et imposant la présence à bord de policiers italiens. Les ONG – qui voient là un sérieux frein à leur activité – rechignent à signer la charte…

Les ONG concernées sont les suivantes : MOAS, Jugend Rettet, Stichting Bootvluchting, Médecins Sans Frontières, Save the Children, Proactiva Open Arms, Sea-Watch.org, Sea-Eye et Life Boat.

Et si, derrière les beaux sentiments, il s’agissait d’une grande escroquerie et d’une opération illégale de trafic humain ?

Tous les pays rivalisent pour avoir leur ONG. Mais l’intention réelle des personnes derrière ces ONG n’est pas claire. Leur motif peut être tout simplement le fric.

Plus faux cul que moi, tu meurs !

Et puis, au lieu de chougner sur le sort des malheureux qui tentent de traverser et le Sahara, et la Méditerranée, il faudrait aussi et avant tout tenter de remédier à ce qui lance ces gens vers ce miroir aux alouettes qu’est le prétendu eldorado européen. Les raisons de cet état de fait sont économique, politique et démographique.

Économique. Un plan de développement efficace doit être débarrassé du racket et de l’exploitation par les multinationales des ressources gigantesques de cet énorme continent. L’Afrique attire les « investisseurs » internationaux. Mais pour quel développement ? Pour un développement prédateur, néocolonialiste. Ces firmes voyous saccagent les forêts, extraient les arbres les plus rentables, puis déboisent et plantent des palmiers à huile. Ces entreprises parasites extraient les minerais d’uranium, de cuivre, de cobalt, d’or, de diamants et laissent une terre ruinée de latérite stérile et polluée. À côté des firmes voyous, il y a les états voyous, états voleurs de terre : (Chine, Corée du Sud, Arabie saoudite, Libye, Qatar, etc.) et les investisseurs voyous privés (fonds de pensions, banques, etc.). Ces bandits achètent la terre, le territoire, envoient les bulldozers, saccagent, défrichent, font fuir les paysans avec l’aide musclée des potentats locaux à la patte grassement graissée, puis plantent des cultures d’exportation (cacao, arachide, café, riz, fleurs). Et ça rapporte quoi aux Africains ça ? Rien. Par contre ça les envoie à travers déserts et Méditerranée vers le miroir-aux-alouettes de l’Europe.

Politique. La démocratisation qui devait suivre la décolonisation a été ratée. L’Afrique est « dirigée' par des potentats locaux qui ont mis en place des dynasties de dictateurs avides et sans vergogne, soutenue en loucedé par les anciens colonisateurs. Ils se servent au lieu de servir leur pays. Ils se laissent acheter par les multinationales étrangères au détriment du développement de leurs pays. Pas de travail, pas de perspectives d’avenir pour une jeunesse pléthorique. Les migrants, candidats à l’inconnu, sont pour beaucoup de jeunes diplômés sans emploi. La classe politique africaine est aussi responsable de cet état de fait par son impuissance à chasser du pouvoir ces politiques véreux et à proposer un projet fédérateur. Les responsables locaux soutiennent sournoisement le mouvement migratoire pour deux raisons : elle se débarrasse ainsi d’une partie remuante de sa jeunesse à laquelle elle est incapable de donner du travail et de l’espoir ; elle récupère par l’argent envoyé au pays par les migrants des sommes conséquentes, supérieures à toutes les aides des pays européens. Le détournement des deniers publics, est un hold-up social qui accentue la paupérisation et la fuite des bras et des cerveaux. Les crises migratoires actuelles ont donc aussi pour cause la mauvaise gouvernance de quasiment tous les pays d’Afrique.

Démographique. Enfin, il est une question taboue qu’il faut pourtant bien aborder : les bienfaits de la médecine moderne ont fait chuter heureusement la mortalité infantile. On s’en réjouit. L’espérance de vie s’en est trouvée allongée. Et donc la démographie a explosé tandis que la production restait au niveau d’une agriculture de subsistance, elle-même ruinée par les exportations subventionnées de produits européens. Les quatre pays les plus représentés parmi les migrants, tant venants d’Afrique que des proche et moyen-Orient, sont la Syrie, l’Érythrée, la Somalie, l’Afghanistan. Depuis 1950, la population de la Syrie est passée de 3,4 à 20,7 millions soit une multiplication par 6,1 ! Dans le même temps l’Érythrée est passée de 1,1 à 5,2 millions et la Somalie de 2,3 à 10,8 millions, soit pour ces 2 pays une multiplication de la population par 4,7 ! L’Afghanistan, malgré les guerres, est passé de 7,8 à 32,5 millions d’habitants, soit une multiplication par 4,2. Les taux de fécondité sont de 3,1 pour la Syrie, 4,9 pour l’Érythrée, 6,8 pour la Somalie, 5,4 pour l’Afghanistan. Ceci à cause de l’œcuménisme de l’obscurantisme : l’islam, le catholicisme, les sectes évangéliques et toutes ces névroses collectives nommées « religions » abrutissent les femmes et les poussent à faire des enfants qu’elles ne pourront jamais nourrir, éduquer, soigner. Avec pour corollaire une obligation d’émigrer. Parce que chaque famille choisit un ou deux membres, se cotise pour lui payer le « passage » vers « l’eldorado européen » puis lui réclame remboursement avec intérêts.

Conclusion : une aide massive ne s’évaporant pas dans des poches corrompues doit se conjuguer avec une régulation efficace de la surpopulation. Au delà de toute coercition, la manière la plus efficace de limiter les naissances, c’est l’éducation.

Faute de résoudre ce double défi : développement économique de l’Afrique et limitation des naissances, l’Europe va se trouver confrontée, dans les décennies qui viennent, à une gigantesque question migratoire. Qui ne se résoudra pas avec le sourire…

Photo X - Droits réservés

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.21/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 13 juin 10:28

     
    Officines Négrières Goinfrées (par Soros, 18 milliards...)
     
    NE SAUVENT PAS DES MIGRANTS EN « DÉTRESSE »,
    LES CHARGENT À LA FRONTIÈRE :
     
    des eaux territoriales, 25km, et font 95% du parcours.
    Rdv pris avec les mafias islamiques qui les sifflent au portable.
    Gocho, le collabo faux-cul du Capital.
     
    https://archive.fo/sy9Xy#selection-1887.0-2067.380
    (article avec souscription Financial Times : https://www.ft.com/content/3e6b6450-c1f7-11e6-9bca-2b93a6856354)


    • ZenZoe ZenZoe 13 juin 11:11
      Je suis surprise que ce sujet n’attire pas plus de commentaires, l’immigration est un sujet porteur sur AX d’habitude smiley

      Sinon, d’accord avec l’auteur, surtout quand il dit qu’il ne s’agit plus d’immigration là, on n’est plus dans ce registre. Il s’agit bel et bien s’agit de trafic d’être humains à une échelle jamais connue peut-être depuis la période esclavagiste. Il est essentiel de reconnaître cette distinction, et de mettre en oeuvre la seule réponse possible : une répression des trafiquants qui s’abat sur eux comme des tonnes de béton. Et la fermeture des aides aux dirigeants corrompus d’Afrique. Et la reconduite systématique des bateaux vers leur port d’origine.


      • #Nono LP/R #Nono LP/R 13 juin 11:14

        @ZenZoe

        Passe sur RENAUD cache-cailles (chut)


      • Âne-Solo Âne-Solo 13 juin 11:17

        @tandem

        Pasqué tu le veau bien ! ^^^ ?


      • mmbbb 13 juin 20:37

        @ZenZoe cet auteur ne semble pas citer l origine de cette vague migratoire le chaos apres l intervention Lybienne Si l etat major francais s ’est felicite des performances du Rafale, le volet politique en revanche est desatreux BHL et Sarko devraient rendre des comptes BHL pérore dans les medias et personne ne le remet a sa place Il faudra un jour qu un intervenant lui claque sa sale gueule Quant a l Europe , La France est intervenue seule dans ce conflit , les Italiens se sont demmerdes seul avec ces migrants L Europe a ete completement incohérente , Macron avec son arrogance habituel, vient donner des lecons . Je suis tout de même etonné que personne dans les médias remettent les pendules a l heure Quant aux ONG elles sont le moteur de cette migration et sont les idiots utiles des trafiquants des mafias Que feront il en France ? Rien , ils ne pourront jamais etre integres les banlieues posent deja assez de problemes. Aucun signale fort est envoye L instabiite politique et la croissance demographique de ces pays ne feronnt qu alimenter ce flux Une fuite en avant perpétuelle qui amènera a des heurts 


      • troletbuse troletbuse 13 juin 11:19
        Ces ONG financées par Soros ne sont pas là pour le bien de ces gens. Ils sont les principaux acteurs de l’invasion européenne par les gens appelés « migrants » par notre pourriture merdiatique et politicarde. Au passage, elles touchent peut-être un pourcentage sur l’argent escroqué par les passeurs.
        Manque plus que Kouchner et sa pouffiasse

        • Goldored 13 juin 21:26

          @troletbuse
          Pitié. Un peu moins de parano complotiste, un peu plus de compassion. Avec des réfugiés. Pas des migrants.


        • HELIOS HELIOS 14 juin 00:58

          @Goldored


          désolé, mais un réfugié c’est quelqu’un qui en danger, chez lui, et qui fuit provisoirement en attendant des jours meilleurs. Un réfugié a peur pour sa vie, il s’en va rapidement en abandonnant ce qu’il possède sur place et reste a proximité de chez lui, il ne choisit pas un pays dans le monde pour s’installer

          Un migrant, c’est quelqu’un qui préfère aller ailleurs, parce qu’il ne veut pas faire l’effort de développer son pays. Il s’en va après avoir choisi le pays qui l’accueillera le mieux et n’y va pas pour attendre un avenir meilleur, il y va pour rester tant qu’il ne trouve pas mieux ailleurs... un migrant n’est pas dans son pays d’accueil pour s’intégrer mais pour y développer son petit business a lui. ce qu’il n’a pas fait chez lui, il ne le fera pas non plus, il va là où il peut profiter.

          ... et entre les deux, il y a quelques réfugies, plutôt couards qui ne sont pas prêts a se battre pour leur pays, qui s’échappent en abandonnant tout, parents, femme et enfants, qui se disent (probablement) qu’ils vont gommer leur vie, la recommencer ailleurs et tant qu’a faire, autant choisir bien son pays d’accueil !


          Normalement, tout réfugié, celui qui a peur et ne peut pas se battre pour lui-même ; sort de ses frontières et reste au plus prés..... 

          Les afghans, les érytréens sont entourés par de nombreux pays qui ne sont pas en guerre et qui de plus sont proches ethniquement et culturellement. De plus ils n’auraient pas a passer une mer dangereuse, et encore plus, payer pour cela alors qu’ils n’ont plus rien.
          La Tunisie, l’Algerie, le Maroc ne sont pas submergés par les réfugiés... pourquoi tout ces « malheureux » ne leur demandent pas l’asile ???... et au fait qui paye les passeurs, les smartphones et les abonnement datas... en réalité qui financent ces flux dont les chemins sont bien établis et les lois des pays d’accueils sont mieux connus que les nationaux qui y resident ???

          ... et je ne parle pas des migrants...

          Enfin, dites mois, comment on peut invoquer les lois internationales de la mer tout en les piétinants comme cela se fait ?

          Ces lois de la mer, s’appliquent pour les cas de catastrophe, pas pour les comportements volontaires.
          Grimper sur un zodiac alors que les passeurs ont téléphoné pour donner la position des « réfugiés en danger » ce n’est plus une catastrophe mais une piece de theatre. Et, l’application que nous faisons de la loi ets bien discutable... ramener au port le plus proche....ce n’est pas l’Europe, Ce sont les cotes d’Afrique du nord. quand aux bateaux... pourquoi les rendre aux passeurs pour qu’il continuent a faire des économies alors que ces mêmes lois de la mer destinent le matériel récupéré aux sauveteurs ???

          Je suis totalement opposé a la récupération des « migrants ».... Tous sans exceptions peuvent se présenter a un consulat de France dans n’importe quel pays, et en particulier aux 3 les plus proches... Maroc, Algérie, Tunisie et déposer un dossier d’admission. les vrais réfugiés seront pris en charge... jusqu’à ce que les conditions d’un retour soit possible... c’est la France qui décidera s’ils peuvent rester ensuite.


        • Goldored 14 juin 07:59

          @HELIOS

          Et vous, vous connaissez précisément la biographie de chacun de ses êtres humains et donc pouvez faire le tri entre migrant et réfugiés ?
          Et à leur place, vous feriez quoi, grand malin ?

        • HELIOS HELIOS 15 juin 18:11

          @Goldored


          en 1914, mon grand père s’est battu et y est passé un mois avant l’armistice...
          en 1939 mon père et ses frères (mes oncles) se sont battuset deux d’entre eux y sont restés.
          Pour que les vieux et les jeunes ne soient pas exposés, ils ont été envoyé a la campagne a 10 km de la ville.

          Personne n’a pris la route, le bateau, n’est monté sur un train ou sous un camion en abandonnant le reste de la famille, les plus fragiles. Quand la guerre fut fini, et qu’il y avait encore des tickets de rationnement, tous les membres de ma famille se sont regroupés (y compris les veuves) pour recontruire leur chez soi, leur commerce, leur activité et ils ont participé a la reconstruction du pays.

          Alors non, je ne connais pas l’histoire des « migants ». Ce que je sais seulement, c’est que ce n’est pas moi qui partirait face a l’adversité. je défendrais, comme l’a fait le reste de ma famille quand c’etait nécessaire et si vous me parlez de ces français qui sont partis a Londres ou en Afrique du nord a cette époque, ils se sont chargé d’organiser leur retour en constituant de nouvelles"forces armées qui sont venus liberer le pays lorsque cela fut possible.

          Où sont ils, les syriens, les lybiens let ceux de la corne de l’Afrique et que font ils ? 

          Vos leçons sont inacceptables. ce n’est pas quelques personnes incapables de se battre, les vieux et les enfants que nous recevons, ce sont des gens en pleine santé qui devraient etre chez eux pour se battre et construire leur pays...40% d’algériens sur l’Aquarius ça ne vous etonne pas ?

          Je peux garder la tête haute, moi, je ne brade pas mon pays en rien ni économiquement, ni humainement sous des faux airs d’humanisme.

        • foufouille foufouille 15 juin 18:50

          @Goldored

          la plus grande partie est constitué de jeunes hommes en bonne santé avec des vêtements neufs ou presque.


        • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 15 juin 19:20


          @HELIOS
          Bravo et merci pour ce commentaire émouvant et lucide. Les beaux esprits nous serinent à longueur de plateaux télé que un million de migrants par an pour cinq cents millions d’européen, ce n’est rien. Mais ils oublient que ces migrants veulent aller où sont déjà leurs frères en allah : dans quelques pays, et quelques régions et quartiers où ils créent des ghettos communautaires, ferments de tous les terrorismes, et – pire – point d’appui pour la renaissance de La Bête, cette extrême droite qui pointe dangereusement son nez partout en Europe en réaction au laxisme des dirigeants.

          Oui mais alors que faire ? Arrêter cette lâcheté qui nous paralyse et faire preuve de pragmatisme. Les « réfugiés » fuient un pays en guerre. Les Français, les Belges l’on fait lors de la dernière grande boucherie européenne. C’est normal. Mais la vocation d’un réfugié n’est pas de s’installer dans le pays qui l’accueille, mais d’y attendre des temps plus propices pour regagner son pays. Pour les plus motivés, les plus courageux, organiser la résistance depuis les pays d’accueil. Ce que faisaient les Français, les Belges, les Polonais réfugiés en Angleterre. Tous ces hommes jeunes – ils représentent 70 % des migrants – qu’attendent-ils pour demander aux autorités des pays d’accueil de les entrainer et de les envoyer, en bataillons équipés et armés, à la reconquête de leur pays ? Ils attendent qu’on y envoie nos troufions s’y faire trouer la paillasse pour eux ?

          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/syrie-migrants-et-si-on-cessait-l-180100


        • Milka Milka 13 juin 11:36

          Et ben ils vont vers l’Espagne et quand L’Espagne fermera ils iront vers la France.... Et Macron l’aura dans le fion *


          • robert robert 13 juin 12:32

            avec plus de 500 personnes a bord sur un navire spécialisé, mais non conçu pour le transport de passager ou de marchandise son armateur est pour le moins irresponsable ainsi que son capitaine

            ce navire a-t-il tous ses documents pour appareiller ? à l’arrivée dans le premier port il doit être saisi et son capitaine mis aux fers ne serait- que pour avoir mit cette populace en danger

            le plus sage serait de le renvoyer d’où il est parti, sinon ce sera une noria a moins que les européens ne se révoltent...mais à ce jour ce sont des vaux


            • zzz'z zzz’z 13 juin 12:57

              @robert


              On ne peut pas empêcher un bateau de secourir des naufragés ! Même si les naufragés sont des fakes ! Ce sont les lois d’assistance maritimes.

              Ensuite l’Aquarius plein comme un œuf… Le considérer comme navire en perdition, c’est une autre paire de manches ; je ne pense pas que l’équipage du bateau ait les couilles de rendre le bateau assez minable pour que l’on classe le tout en tant qu’en perdition ; ce qui serait marrant, d’ailleurs, le sauveteur pouvant réclamer une grande partie des biens matériels sauvés.

              Enfin, vous avez raison sur le fait que l’aquarius frôlant les eaux libyennes, si il est en perdition, et, qu’il choisisse malgré tout le cap au nord, par rapport à un cap sud, le capitaine peut en effet avoir quelques problèmes en cas de naufrage réel.

            • Goldored 13 juin 21:28

              @robert

              Ils auraient pu aussi les laisser crever en mer pour satisfaire les gens aussi sympas que vous... Non ? Ca aurait eu l’heur de vous plaire, j’en suis sûr... vous, dont le premier souci n’est pas la santé de ces malheureux mais de savoir si le bateau a... les papiers pour appareiller...
              Quelle grandeur d’âme !

            • Croa Croa 13 juin 14:03
              Ça ne sent pas très bon par ici... Réalisez-vous qu’il s’agit tout de même d’êtres humains ?
              *
              Ceci dit nous récoltons le fruit de nos actions. Lorsque la Libye était encore un pays prospère et indépendant les migrants issus d’Afrique noire terminaient pour une grosse proportion leur voyage en Libye. Grâce à Monsieur Sarkozy ce pays est cassé et il ne fait plus bon s’y attarder. Les italiens, dindons de la farce ont raison de ne pas vouloir supporter les pots cassés (des accord de rétention avaient été négociés avec succès entre l’Italie et la Libye d’avant.) Par contre ce serait la moindre des choses pour la France d’assumer un peu non ?

              • zzz'z zzz’z 13 juin 14:22

                @Croa
                Ça sent le nauséabond des heures les plus sombres de notre histoire dont le ventre de la bête est fécond ? (poil aux roustons).


                Sarko ayant supprimé le crime de haute trahison, livrons le à la cpi ; Ça, serait assumer !

              • Croa Croa 13 juin 15:08

                À zzz’z, La CPI ne puni hélas que des perdants. Dans l’attente la France se devrait de recevoir les migrants en provenance de Libye.


              • zzz'z zzz’z 13 juin 16:08

                @Croa

                Si c’est pour se charger de leur renvoi, je suis d’accord avec vous.

              • Pale Rider Pale Rider 13 juin 18:25

                @Croa

                Enfin un commentaire un peu sensé au milieu de cette bile déversée.
                L’article est intéressant ; mais je trouve un peu réducteur de dire que les humanitaires ne sont inspirés que par le business. Personnellement, j’ai plus de confort chez moi que sur ce rafiot avec ses remugles de pipi-caca et sans doute de vomi. Peut-être certains des commentateurs devraient-ils aller faire un stage d’une semaine sur l’Aquarius...

              • foufouille foufouille 13 juin 18:44

                @Pale Rider

                faut voir ça avec les potes passeurs qui leur apportent des migrants. il existe des camps payés par l’ONU dans certains pays proches.


              • Phalanx Phalanx 13 juin 20:55

                @Pale Rider

                Ils se sont mis volontairement dans cette situation parce qu’ils ont entendu vos promesses d’entrer en Europe.

                Vous voulez les laisser entrer ?

                Bien, il en viendra plus, et plus, et vous pourrez continuer à vous plaindre de la « bile déversée » de ceux que vous voulez remplacer.

                Sauvetage oui, bien sur, puis retour au bercail. Sinon ce n’est pas un sauvetage mais une opération de taxi.

              • confiture 15 juin 12:02

                @foufouille
                oui, d’autre part, si tu te mobilises et conduit 3 réfugiés de vintimille à calais tu risques gros, si un « truc » va chercher les « réfugiés » au large de la lybie, pas de problème.... j’imagine que nous sommes face à un Très gros problème....


              • Albert123 13 juin 14:53

                « Ceci à cause de l’œcuménisme de l’obscurantisme : l’islam, le catholicisme, les sectes évangéliques et toutes ces névroses collectives nommées « religions » abrutissent les femmes et les poussent à faire des enfants qu’elles ne pourront jamais nourrir, éduquer, soigner. Avec pour corollaire une obligation d’émigrer. »


                 ???

                un gauchiste finit toujours, comme un disque rayé, par citer les religions du livre (enfin pas toutes bien évidement) comme maux à tous les (ses) problèmes, 

                son propre dieu, Mammon ne saurait être ainsi pointé du doigt.

                jamais il ne viendrait à l’esprit du gauchiste que ces religions existaient bien avant 1789 et qu’elles ne posaient aucun problème migratoire.

                Un esprit fonctionnel en déduirait sans problème que la cause de ces flux migratoires est ailleurs, que la cause est avant tout économique (une conséquence du déploiement du capitalisme voulu par les bouffeurs de curés lucifériens justement) et que contrairement à l’idéal contre nature typiquement malthusien et transhumaniste du gauchiste qui s’ignore, donner la vie n’est pas un phénomène religieux mais juste l’ordre naturel des choses.

                Mais le problème du gauchiste c’est qu’il croit en la suprématie de sa propre religion, qui est son idéologie, aussi part il en croisade contre toute les autres pour s’assurer que la sienne restera la seule et que jamais elle n’aura a assumer les fruits empoisonnés de son arbre pourri jusqu’à la racine.















                • Goldored 13 juin 21:30

                  @Albert123

                  "Mais le problème du gauchiste c’est qu’il croit en la suprématie de sa propre religion, qui est son idéologie, aussi part il en croisade contre toute les autres pour s’assurer que la sienne restera la seule et que jamais elle n’aura a assumer les fruits empoisonnés de son arbre pourri jusqu’à la racine."
                  C’est exactement la même chose pour les fachiottes de votre acabit.

                • Albert123 14 juin 09:47

                  @Goldored

                  le « fachiotte » c’est ce qui permet de soulager la « gauchiasse » non ?

                  en tout cas merci pour votre intervention rafraîchissante qui doit faire le bonheur de la cour de récréation de votre école et la joie de vos admirateurs sur tweeter.


                • eddofr eddofr 13 juin 17:04

                  La bonne solution face aux migrants moi je la connais ... créer une « bulle » dans leur pays d’origine.


                  On les secoure, on les accueille dignement, on les ramène gentiment dans leur pays, où on aura pris soin de négocier avec le potentat local (un p’tit bakshish) la création d’une bulle sous protection occidentale où on les aidera à monter un business honnête et rémunérateur tout en leur procurant eau, nourriture et soins de qualité.

                  • hans-de-lunéville 13 juin 18:05

                    @eddofr
                    bien sûr, seul problème c’est impossible à réaliser.


                  • Phalanx Phalanx 13 juin 20:34

                    @hans-de-lunéville

                    Bon bah qu’on les débarque sur la plage alors. Les amener en Europe est la plus folle des solutions.

                  • Montdragon Montdragon 13 juin 18:01
                    Cher ami « ’d’un pays en guerre » entrez donc, voici mon portefeuille, ma femme..non ??ma fille..non ? mon fils donc...Voilà je vous laisse les clés de la voiture, le code CB ainsi que 10 000 € en cash pour commencer.
                    Je m’en vais de ce pas au Grand Incinérateur Benoit Hamon et ainsi réaliser les prophéties..je vous salue et bonne journée.

                    • Phalanx Phalanx 13 juin 20:33

                      @Montdragon

                      Le culte de Baal a atteint les romains. Sacrifier ses enfants pour apaiser les Dieux (de l’antiracisme).

                    • Goldored 13 juin 21:38

                      @Montdragon

                      Il vaudrait mieux, selon vous, les laisser crever ?

                    • OMAR 13 juin 22:55
                      Omar9
                      .
                      @Montdragon qui pète ses phantasmes par derrière.
                      .
                      Si, effectivement le flux migratoire actuel pose de sérieux problèmes socio-économiques, et si malheureusement, il existe quelques racailles parmi les migrants, aucun d’eux, et je te défie de prouver le contraire, n’a toqué, ou ne toque à ta porte, même si très souvent ces migrants crèvent la dalle, et/ou de froid.
                      .
                      Par contre, en scénarisant ainsi ta propre famille et ta personne, tu démontres le niveau psychopathique et méprisable que tu a atteint.
                      .
                      En vérité, tu fais de la peine,car pour associer les lecteurs à ta haine et ta xénophobie, tu te victimises au point où tu apparais comme un corniaud acceptant un sort issu totalement de ta répugnante imagination.
                      .
                      Je te conseille un séjour à Embrun.
                      En plus de l’air pur des Alpes, tu pourras mesurer toute l’étendue des valeurs françaises, plus particulièrement, celle de l’hospitalité :

                    • Phalanx Phalanx 13 juin 23:25

                      @Goldored

                      Si le seul choix est entre leur mort et leur debarquement en Europe. Alors oui.

                      Mais, normalement, meme si c’est tres tres tres difficile à imaginer, il existe d’autres options.

                    • zzz'z zzz’z 14 juin 10:04

                      @OMAR

                      Dans les Pyrénées catalanes, des gentils ont fait pareil avec les pauvres espagnols pourchassés… Beaucoup de ces espagnols qui n’étaient pas si fauchés que ça reposent dans les chemins, un coup de pelle bien placé pour paiement de l’hospitalité… 

                      Ils sont bizarres ces montagnards !

                    • jef88 jef88 13 juin 19:22
                      La danse des faux culs ou le banquet des faux culs ? ? ? ?
                      Je tranche : Les faux culs aux chiottes ..........................

                      • funky5 13 juin 19:57
                        Bon je suis un peu naïf
                        Mais l’Europe devrait faire front commun,au lieu de se renvoyer les migrants les uns(Italie) aux autres(Espagne).
                        Selon Michel Drac, les australiens une fois les migrants arrivés chez eux,les renvoient dans les eaux territoriales du coup plus de migrants.(10X moins de migrants que pour l’ Europe)

                        Pour venir en Italie,ils viennent dans les environs de la Syrie ils envoient une fusée de détresse et on vient les chercher.D’après ce que j’ai compris.

                        (voir vidéo Michel Drac actu mai 2018)


                        • Phalanx Phalanx 13 juin 20:26

                          « l’Europe va se trouver confrontée, dans les décennies qui viennent, à une gigantesque question migratoire. »


                          Bien sur que non, la question se pose parce que nos dirigeants veulents remplacer les europeens par des africains.

                          Il suffirait, tout simplement, de dire « non » et plus personne ne viendrait. L’Italie, la Hongrie, la Slovénie, la Pologne, l’Arabie Saoudite, l’Inde etc.... disent « non », renvoient les envahisseurs et du coups ... les envahisseurs ne viennent plus.

                          Ce n’est qu’une question de volonté. Une volonté de vivre.



                          • cétacose2 13 juin 20:35

                            Face à l’action ignoble de SOS Méditerranée le nouveau gouvernement italien fait preuve d’une immense clairvoyance et d’un courage exemplaire ; mais malheureusement les autres gouvernants ne font que s’avilir devant le déferlement criminel de la ,pègre africaine.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès