• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Arkéa : bienvenue en Corée du Nord

Arkéa : bienvenue en Corée du Nord

Absence totale de contradiction, manifestation payée par la direction, pressions et manipulations diverses et variées : Arkéa s'enfonce dans la dictature.

« Régime politique dans lequel le pouvoir est détenu par une personne ou par un groupe de personnes qui l'exercent sans contrôle, de façon autoritaire ; (...). Pouvoir absolu exercé par une personne ou un groupe dans un domaine particulier ; tyrannie » : après la Corée du Nord, la définition que donne du terme « dictature » le Larousse s'appliquera-t-elle bientôt à notre banque, Arkéa ? On en prend dangereusement le chemin.

Certes, Jean-Pierre Denis n'est pas Kim Jong-un et les rues de Brest n'ont pas encore l'allure des avenues de Pyongyang. Mais dans nos locaux du Relecq-Kerhuon, et dans nos caisses et agences dans toute la France, c'est marche ou crève – ou va-t'en d'Arkéa –, silence dans les rangs et petit doigt sur la couture du pantalon. Aucune contestation n'est possible contre notre direction, et encore moins contre son projet d'indépendance.

Au moins pouvait-on espérer débattre sereinement de ce projet de scission à l'extérieur de notre entreprise. C'est ce que propose, dans un esprit d'ouverture, l'ancienne ministre Marylise Lebranchu et son collectif « Restons mutualistes ». Las, nos dirigeants refusent d'assister ou de se faire représenter lors de débats contradictoires, seul format à même d'éclairer la décision de nos vrais propriétaires, nos vrais patrons : nos sociétaires.

Pour leur défense, on peut comprendre la frilosité de Jean-Pierre Denis et Ronan Le Moal : débattre, cela veut dire accepter d'écouter les arguments inverses des siens, chose à laquelle ils ne sont en rien habitués ; débattre surtout, c'est prendre le risque que la dangerosité de leur projet éclate au grand jour : fin du mutualisme, disparition de nos caisses locales, dégradation de notre note financière, concurrence de futures agences Crédit Mutuel en face des nôtres, etc. Sans parler des rémunérations hallucinantes que s'octroient nos dirigeants, qu'ils seraient bien en peine de justifier publiquement devant leurs collaborateurs.

Et qu'on ne nous remémore pas la pathétiquement célèbre « première manifestation de banquiers » de mai dernier pour justifier du « soutien » des salariés d'Arkéa au projet de leur direction. Chacun d’entre nous se rappelle très bien des conditions dans lesquelles cette pantalonnade a été organisée : pressions de nos managers, menaces diverses sur nos carrières, et trajet tous frais payés par nos propres employeurs. Sans aller jusqu'aux manif' sauvages des Black Block, on a connu manière plus spontanée de battre le pavé.

Mais pas d'inquiétudes, répondent en cœur nos dirigeants : leur projet est solide – même si toutes les autorités de contrôle du secteur affirment le contraire – et nous resterons « mutualistes » et « coopératifs ». La preuve ? Notre belle démocratie interne : le « vote » de nos caisses locales, à main levée et sur une période inexplicablement longue, a abouti à un résultat sans appel. Avec 92% de taux de participation et 94,5% des suffrages en faveur de l'indépendance, nous faisons, certes, moins bien que les 100% obtenus par les candidats nord-coréens aux dernières élections législatives...
...mais nous nous en approchons à grands pas. Encore un effort, Ronan Le Moal et Jean-Pierre Denis, « Chers dirigeants, qui sont l'incarnation parfaite de l'apparence que devraient avoir des dirigeants », « Commandants invaincus à la volonté de fer », « Soleils » du mutualisme, « Etoiles brillantes du Mont » d'Arée et « Leaders incontestés » d'Arkéa : la dictature parfaite est à notre portée.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

BretonEnColère


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès