• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Arkéa/CMB : Jean-Pierre Denis quitte le navire  !

Arkéa/CMB : Jean-Pierre Denis quitte le navire  !

On s’en doutait — et on l’espérait — depuis plusieurs semaines et voilà que c’est chose faite : Jean-Pierre Denis «  prend du recul  ». Autrement dit, il avoue sa défaite cuisante et sonne le glas de son projet d’indépendance.

JPEG

« Arkéa : la défaite en rase campagne de Jean-Pierre Denis face au Crédit Mutuel ». Telle est la réjouissante nouvelle annoncée par Mediapart ce week-end. Car cela fait plusieurs années que Jean-Pierre Denis se sert de notre banque à des fins personnelles, et donc autant d’années que nous vivons dans le mépris et la peur. Mais il semblerait bien que le règne de la terreur touche à sa fin : finies les manifestations obligatoires, la censure syndicale, les manipulations d’urnes...

Le départ de Ronan Le Moal, qui avait senti le vent tourner il y a quelques mois, et dont la relation avec son président s’était assombrie jusqu’à devenir houleuse, sonnait déjà la fin de l’aventure ubuesque dans laquelle les deux hommes s’étaient embarqués. La polémique autour des rémunérations variables des deux compères aura été le coup de grâce pour Jean-Pierre Denis, qui l’a d’ailleurs avoué en annonçant fin juin aux administrateurs du CMB qu’il « réduirait sa présence dans l’entreprise en proportion de la baisse de rémunération qui lui a été imposée » peut-on lire dans l’article de Mediapart.

« Imposé »… drôle de terme pour qualifier l’abandon d’une rémunération illégale engrangée pendant des années. Dès lors, une question demeure : qu’entend notre patron par « réduire sa présence » à hauteur des « seuls » 530 000 euros qu’il va désormais percevoir ? « J’ai décidé de me concentrer sur des fonctions de président du conseil d’administration du groupe. Je vais désormais prendre du recul et faire bouger sensiblement ma place dans la gouvernance. Cela me conduira à l’avenir à réduire très sensiblement ma présence et mon interaction avec l’entreprise », a-t-il alors précisé. Une bonne nouvelle.

Mais attention, M. Denis gravitera tout de même autour de notre banque. Souvenez-vous, en 2012, notre filiale, Suravenir, s’était portée acquéreur du domaine du Château Calon Ségur, un vignoble de 55 hectares, pour la modique somme de 170 millions d’euros. De quoi faire pâlir les assurés de Suravenir. A l’époque, bien qu’acquis par la filiale d’Arkéa, Jean-Pierre Denis avait décidé de s’approprier la gestion du domaine en s’auto-proclamant président de la société Calon Ségur. La raison sous-jacente à cela ? Le domaine dispose d’un château dont notre président « apprécierait les charmes »…

Aujourd’hui, contraint d’abandonné sa colossale rémunération variable, Jean-Pierre Denis entend se consoler, là encore, dans le monde viticole, en se portant acquéreur – enfin, notre banque j’entends – de non pas un, ni deux, mais bien de trois vignobles. Mes amis, si nous continuons comme ça, nous ne présenterons bientôt plus des offres de crédit, mais des Bordeaux et des Saint-émilion…. Et encore une fois, les caprices de notre président coûtent cher : le montant total de ces acquisitions dépasse ici aussi la barre des 100 millions.

Pas de quoi s’inquiéter de l’avenir de notre président donc. Malgré le million d’euros dont il devra désormais se priver chaque année, ce dernier entend tout de même mener la vie de château.


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Marcus Hadock 30 juin 23:30

    Bonjour BretonEnColère,

    Il devrait bien y avoir une solution pour qu’il quitte le navire le plus rapidement possible ! Non, le petit « chatelain » voire roitelet à des privilèges, il prend tout son temps pour « mettre toutes ses affaires à jour », de bien caler sa future retraite, toujours sur le dos des sociétaires, propriétaires du CMB, des salariés et des organismes syndicales.

    Sur toutes les décisions qu’il a prise depuis quelques années, aucunes n’allaient dans le sens du mutualisme et toutes n’étaient que pour lui et seulement lui. Il vous mène en bateau depuis tant d’année et tout se retourne contre lui !

    Lui continue de se goinfrer avec de l’argent qui ne lui appartient pas.

    Je ne suis pas salarié du CMB ou d’une entité du Groupe Arkéa, ni un ancien salarié du Groupe aigri. Je ne suis pas rétribué ou influencé par qui que ce soit.

    Je suis juste outré de voir qu’il continue de servir à sa guise dans les caisse du Groupe Arkéa. Quand je lis tous les articles sur lui, j’ai l’impression que vous avez peur de lui.

    Et vous, vous vous laissez faire !

    Quand on perd une guerre, on capitule et on se retire.

    Il a perdu. Qu’il rende l’argent acquis illégalement et qu’il démissionne !

    Aucune classe, petit il est, petit il restera !


    • chantecler chantecler 1er juillet 06:15

      C’est un prédateur .

      Seule la justice pourrait le virer et lui faire recracher le magot ..

      Mais attention : notre système les fabrique en série ces types d’escrocs mégalos.


      • Marcus Hadock 1er juillet 20:59

        Bonjour chantecler smiley,

        Malheureusement vous avez raison. Pas de moralité, lui il part avec des poches pas assez grandes pour tout emmener.

        Toutefois, le fait qu’il ne l’emmènera pas au paradis ne me console pas.


        • Nanou 2 juillet 14:19

          Cela fait maintenant près de 2 ans que vous publiez des articles à raison d’un article par mois, dans ces articles vous ne parlez exclusivement que de Jean Pierre Denis mais le groupe Arkea ne se résume pas à son président. C’est un groupe de femmes et d’hommes heureux de se lever pour y aller travailler tous les matins. C’est un groupe dynamique qui crée de la valeur et des emplois en région et qui soutient parfaitement l’économie locale. Cette façon de résumer le groupe Arkea à un seul homme prouve bien votre méconnaissance de l’entreprise et prouve également que vous n’en êtes pas salarié... vous me faites penser au DG de l’Alliance Fédérale qui avait pris un pseudo (bretonpascon) pour vomir sa haine du groupe sur les réseaux sociaux ! Cette façon de résumer le groupe Arkea à un seul homme ressemble à un écran de fumée pour détourner les yeux du vrai problème qui est la centralisation programmée par le crédit mutuel Alliance Fédérale ! Ce problème la Bretagne le prend malheureusement et encore une fois de plein fouet avec la fermeture du site Hop à Morlaix. Sachez que vous n’êtes pas digne de parler au nom des bretons car vous n’êtes pas breton, vous n’êtes pas digne de parler au nom salariés d’Arkea car vous ne l’êtes pas ! Et chers lecteurs de tout ce torrent de haine depuis maintenant deux ans, posez vous les vrais questions ...


          • Marcus Hadock 3 juillet 00:51

            @Nanou

            Bonjour nanou,
            Ca c’est un parti pris !
            Aucune source pour étayer ce que vous avancer.

            « Cette façon de résumer le groupe Arkea à un seul homme prouve bien votre méconnaissance de l’entreprise »
            c’est ce que vous même vous faites et sans preuves en parlant d’Alliance fédérale. C’est mal connaitre le Groupe Crédit Mutuel et ses 74500 salariés et encore moins son dirigeant alors oui posez vous les bonnes questions !

            "Cette façon de résumer le groupe Arkea à un seul homme ressemble à un écran de fumée pour détourner les yeux du vrai problème qui est la centralisation programmée par le crédit mutuel Alliance Fédérale !« 
            La centralisation programmée par JPD. Ce qu’il a mis en place : c’est le centre de décision qui va des caisses vers le Reluecq. Ce qu’il dénonce, à tord, la centralisation programmé existe depuis que la confédération est l’organe de contrôle de la BCE, la Banque de France, de l’ACPR, Gouvernement ...et pas seulement depuis qu’il a pris le pouvoir (Vous me donnez l’impression de ne pas connaître le Groupe). D’autre part, il a jugé utile de ne plus se faire noté par une agence parce qu’elle a osé dire qu’il fallait recapitalisé Suravenir (540 M€). Alors oui posez vous les bonnes questions.

             »Ce problème la Bretagne le prend malheureusement et encore une fois de plein fouet«  
            JPD en bretonnisant SON PROBLEME vous a bien manipulé. Le sujet n’est pas la Bretagne, ni l’indépendance et encore moins la centralisation. Il s’agit seulement d’un égo démesuré, une avidité de pouvoir et d’avoir sa propre banque. Alors oui, posez vous les bonnes questions.

             »Sachez que vous n’êtes pas digne de parler au nom des bretons car vous n’êtes pas breton« 
            On ne parle pas au nom des bretons, on essaye juste de vous faire ouvrir les yeux sur les vrais problèmes que pose JPD et l’ex DG RLM. Pour exemple, le roitelet aime le vin alors il a fait acheter par Suravenir, avec l’argent des clients et des sociétaires un château avec une suite pour »monsieur« et l’autre, il aime bien le cyclisme et alors on crée une équipe cycliste professionnelle qui coûte bonbon. Alors oui, posez vous les bonnes questions.

             »vous n’êtes pas digne de parler au nom salariés d’Arkea car vous ne l’êtes pas« 
            A ceux de la SCD Arkéa ou à ceux du Crédit Mutuel de Bretagne qui se lèvent tous les matin pour bien faire leur job et ramener assez de contrats pour faire les rémunérations de ceux de la SCD ? Alors oui, posez vous les bonnes questions.

             »Et chers lecteurs de tout ce torrent de haine depuis maintenant deux ans, posez vous les vrais questions "

            Torrent de haine qui est repris, etayer et argumenter pour ne viser que JPD et ceux qu’il tient en laisse, càd les 181 cadres dirigeants qui ont perçus en moyenne 379 491€ de rémunération en 2018. Le salariés qui se lève tous les matins n’a pas une rémunération aussi monstrueuse.
            Alors oui, on peut déjà avoir la haine, pas contre le CMB et ses salariés mais sur tout ce que JPD a mis en place avec Arkéa !

            Alors oui, posez vous les bonnes questions !


          • Petit Zef 5 juillet 21:54

            Bonjour,

            J’habite Le Relecq Kerhuon, je ne suis pas salarié du CMB Arkéa mais j’en connais et leur crainte dans ce dossier c’est une perte d’autonomie de cette banque et à terme une destruction d’emplois.

            Il n’est pas besoin d’être devin pour prédire qu’à terme une centralisation des pôles de décision au niveau du Crédit Mutuel Alliance Fédérale entrainera la disparition au siège du CMB Arkéa de services et d’emplois existants déjà à Paris ou dans l’est.

            Voilà à mon sens la bonne question à poser à Monsieur Théry.


          • Marcus Hadock 7 juillet 01:03

            Bonjour Petit Zef,

            Le CMB a toujours eu toute son autonomie. Demandez à la fédération du Nord ou celle des Antilles/Guyane ou les fédérations qui ont rejoint la CMAF sans qu’il y ai eu le moindre licenciement. Ce n’est que de la manipulation intellectuelle de la part de JPD pour accroitre sa main mise sur le CMB.

            « Aucune décision n’a jamais été remise en cause » par la Confédération si ce n’est celle unilatérale qu’à prise JPD pour prendre son indépendance et sortir du Crédit Mutuel. Elle ne peut pas contraindre les présidents des Fédérations. (avis personnel, j’aurais bien aimé que la CNCM ait cette possibilité pour que JPD et son ancien acolyte RLM soient viré manu military, mais heureusement, elle n’a pas ce droit) et encore moins celle de la CMAF qui d’ailleurs n’a pas de lien direct avec le CMB et donc de subordination.

            Jean-Luc Le PACHE Directeur du Crédit Mutuel Arkéa en tant que qu’administrateur et Hélène BERNICOT DG de la Caisse Interfédérale du Crédit Mutuel Arkéa du Comité de coordination de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel pourraient vous le confirmer. Eh oui, ils en font partie smiley.

            Quant à la destruction d’emploi, je ne crois pas qu’il y est des doublons d’emploi avec Paris (CNCM). Ils sont moins de 250 personnes et pour la CMAF non plus comme je viens de vous l’expliquer plus haut.

            Je suggère aux salarié de se renseigner un peu + plutôt que de prendre pour argent comptant ce que dit JPD et sa « clique ».

            Allez sur le site de la Confédération, juste pour voir, vous en déduirez ce que vous voulez smiley.

            Mais je comprends tout à fait les appréhensions et les questions que se posent les salariés.

            C’est par la crainte mais surtout la peur que se fait le management de JPD et son ancien acolyte RLM pour règner sur le « troupeau » des salariés. Et pour bien s’assurer que personne ne sorte de son cercle, il a mis en place la SCD Arkéa où tous les cadres supérieurs ont de très bonnes rémunérations mais sont tenus en laisse, pour faire leur travail de garde du troupeau, des organismes sociaux du Groupe ou des syndicats des salariés.

            Je remarque que vous avez utilisé le mot devin et pas druide, donc je pense qu’il y a un peu d’espoir et de bon sens dans vos paroles. 

            Et pour finir, quelle est la bonne question à se poser ?

             


          • Marcus Hadock 7 juillet 01:17

            Voici un extrait du communiqué de presse du 18/06/2016 de la Confédération (ou son présent toutes les fédérations yc JPD pour Arkéa) :

            4. La Confédération nationale souligne que les nouveaux statuts confédéraux respectent strictement ces principes, en traitant les problèmes au plus près du terrain et au niveau le plus adéquat, pour assurer un développement solide du Crédit Mutuel et le respect de son identité. Les accusations de centralisation, d’OPA rampante ou de menaces sur l’emploi ou le financement dans les régions ne reposent donc sur aucun fondement (unanimité moins une voix).


          • caillou14 rita 6 juillet 07:31

            Il est le fils de la mère Denis à c’est ben vrai !

             smiley)


            • Nanou 9 juillet 14:04

              Marcus haddock c’est plus de 50 commentaires exclusivement sur les articles de Bretonencolere pour vomir sa haine du groupe Arkea, comment dire... Soit c’est pathologique soit c’est votre métier, cela me fait penser que Nicolas Thery a recruté, à la même période, un « spécialiste » du numérique dont c’était justement le métier durant deux élections présidentielles !! Sur ce, je vous donne un peu de lecture :

              https://www.facebook.com/ArkeaResist/

              Mais que cela ne vous empêche pas de dormir smiley


              • Marcus Hadock 9 juillet 21:14

                Moi, je ne vous agresse pas et je n’ai aucune haine. Je me base sur des données factuelles que même le Groupe Arkéa a dû reconnaitre dans des documents ce qu’il y a de plus officiels entre autres ceux édités par Arkéa eux même, les Arkéa_document_référence2019-2018-2017, les statuts, les bilans … et il est vrai aussi des médias pro-Arkéa, anti-Arkéa et indépendants. Je ne souhaite pas surtout vous faire changer d’avis mais d’ouvrir un peu les yeux des salariés du CMB et peut-être de ceux de SCD Arkéa qui sont en train de subir une purge et « des têtes coupées » depuis début de l’année suite au départ de RLM et qui doivent certainement avoir des grands regrets de s’être fait embarquer dans cette galère.

                Donc, à vous entendre, en Bretagne dans le pays de JPD et d’Arkéa, les vérités ne sont pas bonnes à dire ou à entendre.

                J’ai dit dans plusieurs de mes post et à chaque fois que je peux dire du bien du CMB, certes pas de la Société des Cadres Dirigeants d’Arkéa, j’essaye de défendre le salarié qui se lève le matin pour aller faire son job, que le CMB est un petit bijou. Le Nord, le Sud, le Centre, l’Ouest, dans les Îles Antilles-Guyanes nous sommes tous pareils et pourtant si différents. La force du Crédit Mutuel est dans la diversité de ses fédérations yc et avec le CMB et CMSO.

                CMB que JPD pille en toute impunité (recapitulation de 540M€ de Suravenir parce l’année d’avant tout le résultat a été transférer vers Arkéa (bilan d’Arkéa – baisse de la notation chez Moody’s, …). Malgré son « prétendu » retrait, il continue le pillage en organisant sa future retraite, en négociant pour 100M€ l’achat de 3 châteaux avec l’argent des clients et sociétaires de Suravenir, parce JPD est « tombé sous le charme de ce vin ». Je ne suis pas économiste mais je pense que le CMB devrait avoir d’autres priorités comme la solidarité avec les entrepreneurs bretons, où il n’augmente que de 2M€ le fond. Quelle largesse !

                Et je ne vous parle pas de toutes les institutions – le Conseil d’état (étrille Arkéa) – Tribunal de l’UE- Jugement de la Cour Européenne, Gouvernement, BDF, ACPR, BCE …) qui ont tous débouté l’Arkéa de JPD même s’il a créé « VentDebout » avec tous ses amis politique qui pratiquement tous, l’ont laissé tomber. Je n’invente rien et on ne peut pas m’attaquer en diffamation.


              • Marcus Hadock 4 août 17:45

                @Nanou
                Je viens de découvrir un article qui jette encore plus de haine que moi !
                https://www.juriguide.com/2020/08/03/credit-mutuel-arkea-independance/
                 smiley smiley


              • Marcus Hadock 9 juillet 21:14

                Moi, je n’insulte personne, je relève, c’est tout.

                J’ai cliqué sur votre lien et le regrette. Je n’ai pas de mot …BEURK ! C’est le site où Bernard et Jean éjecte leur bile.

                Vous, à part des suppositions portées par votre haine et des documents fictifs trafiqués, je ne vois rien qui soit basé sur du factuel.

                Tout mais vraiment tout ce que j’ai pu lire sur votre ... Je ne trouve pas de mots ! torchon ? … PQ ?… me fais vomir.

                Je mets un extrait de votre … que vous osez appeler de la … lecture !

                « Vous avez dessiné les ombres d’un voleur, d’un escroc, d’un pourri. A longueur de lignes, à longueur de pages. Toujours la même logorrhée sans talent. Vil radotage.
                Vous avez vomi sur mon nom depuis des mois. Sans aucun souci pour la vérité. Sans le moindre respect pour l’homme et sa famille. Vous avez menti, calomnié, instrumentalisé, diffamé. »

                Mais bon, cela vient de … « Bernard et Jean, 2 artistes, on vous dit ! », on comprend mieux.

                Alors garder votre soupe, elle est infecte !


                • Marcus Hadock 9 juillet 21:14

                  Je reprends votre article « Soit c’est pathologique soit c’est votre métier, cela me fait penser que Nicolas Thery a recruté, à la même période, un « spécialiste » du numérique dont c’était justement le métier durant deux élections présidentielles !! »

                  Déjà, vous n’êtes pas toubib pour poser un diagnostic et ensuite, malheureusement pour vous, et j’espère que cela ne va se retourner contre moi, vu l’inventivité de vos propos … je suis au CHÔMAGE et je ne touche qu’une rémunération de Pôle emploi sinon rien d’autre de qui que ce soit, alors honte à vous !

                  Ma pauvre Nanou, je ne suis qu’un client et fier d’être sociétaire au Crédit Mutuel, il est vrai avec un peu de connaissance du Groupe Crédit Mutuel, de la Confédération, de la Fédération du Nord, du Crédit Mutuel Océan, du CMB, de Suravenir, des ACM, Euro information, Cofidis, Targo Bank, CIC, Fortuneo … mais certainement pas un « spécialiste » et encore moins du numérique.

                  Je finirais avec ce post, d’un fils d’un ancien président devrait vous faire réfléchir tant soit peu !

                  « Enfant, j’ai vécu la création, par mon père, d’une caisse locale, de l’idée au dépôt des statuts par les administrateurs-fondateurs. La dynamique était toute autre, les caisses étaient le socle. Trente-cinq ans administrateurs, il a assisté aux dérives, à la confiscation. Et pas connu le pire. Arkéa est un cas d’école. Une captation d’héritage »

                  PLC 7/6/2020 sur le dernier article sur JPD Président d’Arkéa.

                  Et puis maintenant, j’ai peur d’aller me coucher. Je risque de trouver le grand méchant JPD sous mon lit ☹.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

BretonEnColère


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité