• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Arrêt de la Centrale de Tricastin

Arrêt de la Centrale de Tricastin

Pendant que toute la presse bien pensante, et ses lecteurs, se moque des cheveux violets de Mélenchon, j’ai juste une nouvelle à vous faire passer, et comme je n’aime pas me répéter à l’infini, je n’ai pas de commentaire à faire !

Je vous en souhaite bonne lecture

 

 

 

Tricastin-Danger : l'ASN impose à EDF d'arrêter la centrale nucléaire et à Areva de ne pas relancer deux de ses installations

Par rédaction le jeudi 28 septembre 2017, 15:06 - Tricastin - Lien permanent

tricatin-1-2.jpg Par décision du 27 septembre 2017, l’ASN vient d'imposer à EDF la mise à l’arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin dans les délais les plus courts. Il en va de la sécurité et de la survie de toute une région face à la menace atomique. C'est une première en France. Si l'actuelle injonction de l'Autorité de Sûreté Nucléaire s'appuie sur un risque de rupture d’une partie de la digue du canal de Donzère-Mondragon qui protège en théorie le site atomique, une autre décision vise aussi deux des installations d'Areva implantées sur le même site. Et là ne réside pas toute la menace.

__

Alors qu'il y a un mois, le 18 août 2017, EDF avait déclaré à l’ASN un "événement significatif pour la sûreté" concernant un risque de rupture en cas de séisme de la digue du canal de Donzère-Mondragon bordant le site du Tricastin sur une longueur de près de 400 mètres : l'ASN feint de découvrir cette menace permanente sur toute la région.

Vue_Generale_site_nucleaire_Tricastin_France_800_copie.jpg Or ce n'est pas d'aujourd'hui qu'une inondation - liée ou pas à un séisme - conduirait inéluctablement à un accident de fusion du combustible nucléaire des quatre réacteurs de la centrale atomique et rendrait impossible toute mise en œuvre de moyens de gestion d’urgence qu'ils soient internes ou externes. En effet l'ensemble du site atomique du Tricastin se trouve sous le niveau du canal de Donzère. Six mètres en dessous ! L'ensemble des huit autres installations nucléaires d'Areva implantées au Tricastin tout comme les deux du Commissariat à l'Energie Atomique ou l'installation nucléaire secrète militaire ne résisteraient pas non plus.

Ce 26 septembre 2017 les éléments complémentaires apportés par EDF - qui n'en est pas à son premier mensonge - à l'ASN pour la rassurer ont visiblement plutôt fait trembler. Le risque à court terme existe réellement. C'est ce que dit et démontre depuis plus de cinq ans la CAN-SE et le CAN-Vaucluse. La digue n'est qu'une illusion et des infiltrations pénètrent jusque dans les sous-bassement d'au moins un des réacteurs nucléaires. Si en plus, la digue constituée de remblais sablo-graveleux présente en plus des signes inquiétant de fragilité et rupture...

L'ASN met donc à l'arrêt la centrale atomique du Tricastin. Provisoirement. C'est une première en France. EDF est sommé de compléter ses "investigations géotechniques afin de caractériser plus finement la constitution de la partie de la digue concernée et procéder, avant le redémarrage des réacteurs, aux renforcements nécessaires pour assurer la résistance de la digue au séisme maximal retenu dans la démonstration de sûreté nucléaire".

Un état de délabrement qui doit conduire à l'intransigeance

Tricastin_reacteur_fissure.jpg Qu'on y prenne gare : la digue n'est qu'un des aspects menaçant la vie et la sécurité de toute la région car c'est tout l'état de délabrement de la centrale atomique qui est en cause. La centrale atomique n'a pas été conçue pour être reliée au réseau électrique mais pour fournir aux installations d'uranium d'Areva l'énergie dont elles avaient besoin pour produire leur produits de fission atomique, les réacteurs 1 et 3 sont au bout du rouleau, les autres ne vont pas mieux. Les enceintes béton sont fissurées, un des réacteurs repose sur une marne glauque sans stabilité ce qui impose un pompage permanent de l'eau en sous-sol, la tuyauterie est constamment sous tensions à l'image des salariés qui n'en peuvent plus (près de 30% sont sous médicaments tranquillisants ou ont consulté un médecin selon une enquête interne), les réacteurs sont gorgés du "Mox" instable d'Areva comme à Fukushima.

Areva aussi dans le viseur

La digue du canal de Donzère-Montdragon menace aussi les installations d'Areva qui menacent elles-mêmes et contaminent l'ensemble de la région. Ici Areva manipule jusqu'à 2000 tonnes d'uranium par an.

Areva qui a aussi été auditionnée par l’ASN le 26 septembre 2017 sur les conséquences d’une rupture d’une partie de la digue sur les 8 installations nucléaires (6 INB et 2 ICPE) qu’elle exploite sur le site du Tricastin est également visée par une décision similaire à celle de EDF.

Ainsi l'installation nucléaire ComurhexI-Areva est aussi dans le viseur de l'ASN. Elle est pour le moment en "arrêt technique". Là le nucléariste transforme le tétrafluorure d'uranium/UF4 (en provenance du site de Malvési dans l'Aude), en hexafluorure d'uranium/UF6, destiné à être ensuite traité dans l'usine Georges-Besse/Eurodif-Production pour produire de l'uranium enrichi destiné soit à l'armement soit à la fabrication de produits de fission atomique pour les réacteurs dit civil.

La reprise de l’activité de Comurhex 1-Areva est conditionnée elle aussi aux mises à niveau de sécurité indispensables. Mais pas que, car l’ASN lui prescrit aussi d'autres mesures telles la mise à niveau des moyens de limitation des conséquences des rejets chimiques tant pour Comurhex1 que pour une de ses autres installations, la "W" qui transforme l'hexafluorure d'uranium naturel appauvri en provenance de l'usine Georges Besse et de la SET/Georges Besse II, en oxyde d'uranium stable permettant un entreposage de longue durée. Mais là encore on a l'impression que l'ASN s'accommode de faire les gros yeux pour laisser ensuite carte blanche et toute latitude aux exploitants atomiques. Ainsi dans sa décision n° 2015-DC-0489 du 8 janvier 2015 l'ASN n'avait-elle pas déjà fixé à Areva les prescriptions à appliquer dare-dare au vue de ses inspections qui révélaient qu'on était bien loin d'une conformité de l’installation aux obligations minimales de sécurité ?

Alors " l'arrêt - très provisoire pour un mois - de la centrale atomique du Tricastin est-il pour l'ASN une manière de se redorer le blason alors qu'elle s'apprête à valider par ailleurs la cuve défectueuse de l'EPR de Flamanville ?"

les décisions de l'ASN :

0_logo_pdf.png 0_logo_pdf.png 0_logo_pdf.png 0_logo_pdf.png

 .

__

le communiqué commun de la Coordination antinucléaire du sud-est et du Collectif antinucléaire de Vaucluse :

L'ASN impose à EDF d'arrêter la centrale nucléaire du Tricastin et à Areva de ne pas remettre en services deux de ses installations du site du Tricastin (Vaucluse-Drôme). La Coordination antinucléaire du sud-est (CAN-SE) et le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) se réjouissent que l'ASN confirme par sa décision le bien fondé de leur lutte pour l'arrêt immédiat et inconditionnel du nucléaire.

Par décision du 27 septembre 2017, l’ASN vient d'imposer à EDF la mise à l’arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin dans les délais les plus courts. Il en va de la sécurité et de la survie de toute une région face à la menace atomique. C'est une première en France.

L'actuelle injonction de l'Autorité de Sûreté Nucléaire s'appuie sur un risque de rupture d’une partie de la digue du canal de Donzère-Mondragon qui protège (en théorie) le site atomique. Cette menace conduit à une autre décision de l'ASN qui vise aussi des installations d'Areva implantées sur le même site.

L'état de la digue est tel qu'il pourrait conduire par inondation ou séisme à un accident de fusion du combustible nucléaire des quatre réacteurs de la centrale atomique et qu’il rendrait impossible la mise en œuvre des moyens de gestion d’urgence internes et externes

2011-03-19_Rassemblement-Tricastin_2.jpg La Coordination antinucléaire du sud-est (CAN-SE) et le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) se réjouissent, alors qu'elles dénoncent depuis plus de cinq ans les contaminations radioactives générées au quotidien par les installations atomiques du site du Tricastin et la menace qu'elles représentent sur la vie et le territoire, que l'ASN confirme par sa décision le bien fondé de leur lutte pour l'arrêt immédiat et inconditionnel du nucléaire.

Pour autant le danger demeure tant que le site atomique du Tricastin n'est pas définitivement mis à l'arrêt et fermé.

En effet le Tricastin (Vaucuse-Drôme) qui s'étend sur 650 hectares se compose non seulement de la centrale nucléaire de EDF mais aussi d'une autre installation EDF de matériels contaminés, de 8 installations nucléaires d'uranium de Areva - dont deux font l'objet aussi d'un refus de redémarrage de la part de l'ASN -, d'une installation nucléaire secrète militaire, de deux installations du Commissariat à l'Energie Atomique dont un tumulus de déchets radioactifs.

De fait : la zone Rhône-Durance/Paca est la région la plus nucléarisée d'Europe avec les sites atomiques du Tricastin (Areva-CEA-EDF), de Marcoule dans le Gard (Areva et CEA ), de Cadarache dans les Bouches du Rhône (Areva et CEA), de Cruas en Ardèche (centrale atomique de EDF). Ces quatre sites atomiques du sud-est regroupent à eux seuls près de 40 installations nucléaires (INB).

La CAN-SE appelle la population à exiger l'arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire partout en France. Il en va de la survie du pays, de nos territoires, des générations présentes et à venir.

_

 

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2017/09/28/Danger-%3A-l-ASN-impose-%C3%A0-EDF-d-arr%C3%AAter-la-centrale-nucl%C3%A9aire-du-Tricastin

 

Vous trouverez d’autres articles sur le web

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/28/edf-sommee-d-arreter-provisoirement-la-centrale-nucleaire-du-tricastin_5192946_3234.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

183 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 30 septembre 2017 08:49

    J’ai hâte de voir ce qu’ils vont faire de cette poubelle immonde...


    • Le421 Le421 1er octobre 2017 09:56

      @Clocel
      Une pensée émue pour cette dame qui avait contrecarré (de façon bien piètre !!) Mélenchon à la télé lors de la présidentielle... Elle ne parlait qu’emplois, emplois et encore emplois.
      Les risques...


    • Clocel Clocel 1er octobre 2017 10:07

      @Le421

      Désolé, je n’ai pas de télé, pas de temps de cerveau disponible pour ça... smiley


    • Le421 Le421 1er octobre 2017 14:51

      @Clocel
      Je ne suis pas parfait, rassurez-vous.
      Petit avantage, j’en ai conscience !!  smiley


    • Fergus Fergus 30 septembre 2017 09:46

      Bonjour, Alinea

      Merci pour l’info. On savait déjà que ce site nucléaire était l’un des plus exposés à un risque majeur en cas d’inondation catastrophique, et a fortiori de séisme suivi d’inondation.

      Ce document ne fait que conforter les craintes et nous oblige collectivement à faire pression sur les pouvoirs publics pour que les « poubelles » dénoncées ci-dessus par Clojea - à juste titre - soient définitivement mises à l’arrêt, quel qu’en soit le coût pour la collectivité.


      • sarcastelle 30 septembre 2017 10:03

        La première chose à lire est bien entendu la décision de l’ASN du 27 septembre, le premier des 4 PDF dont le lien est dans l’article. 

        .
        Qu’y lit-on ? 
        .
        Que la digue résiste au plus fort séisme local historiquement vraisemblable, c’est-à-dire basé sur une période de mille ans. 
        Que la digue ne résiste pas au séisme forfaitairement majoré, c’est-à-dire au précédent affecté d’un coefficient multiplicateur tenant compte du fait que si on n’a pas de bol, il peut y avoir demain un séisme plus fort que celui qu’on n’a pas eu en mille ans. 
        .
        Qu’une solution provisoire de renforcement proposée ne permet pas de repasser, dans un délai court, de la résistance face au séisme millénaire à la résistance demandée au séisme millénaire majoré. 
        .
        Donc on arrête la centrale pour ne pas s’exposer aux conséquences de la survenue dans les temps qui viennent d’un séisme plus fort que celui qu’on n’observe déjà pas en mille ans. 
        .
        ....................................................
        .
        Eh bien, voilà du bon boulot.
        On arrête la centrale, alors même que naguère on aurait presque haussé les épaules devant le critère de sécurité retenu. De quoi dès lors se plaint-on ? 
        .
        ....................................................
        .
        A noter que l’impossibilité de repasser à court terme de la sécurité face au séisme millénaire à la sécurité face au séisme millénaire majoré, s’est vue transformer sur une grande radio (je l’ai hier entendu personnellement) en risque d’inondation à court terme, ni plus ni moins. Voilà pour nos media honnêtes et compétents. 
        .
        ...................................................
        .
        Le reste de l’article n’appelle pas de commentaire particulier : c’est le train-train normal des accusations d’enceintes fissurées et de mensonges d’état, la simple routine écologiste. 





        • Fergus Fergus 30 septembre 2017 11:49

          Bonjour, sarcastelle

          La catastrophe de Fukushima a montré qu’en matière de sécurité nucléaire, il faut toujours aligner les normes sur le plus fort risque - aussi élevé soit-il -, eu égard aux conséquences pour les populations des villes, notamment en aval, et par conséquent soumises aux courants d’eau ou aux vents pollués (Orange, Avignon, Nice, Aix et Marseille).

          En Bretagne, les spécialistes estiment que la probabilité d’un séisme supérieur à une magnitude de 4 est très faible, et celui qui vient de toucher la région de Rennes avec 3,9 reste dans ce schéma. Mais tel n’avait pas été le cas en 2002 à Hennebont où l’on avait atteint une magnitude - jamais mesurée en Bretagne - de 5,4. Cela pour dire qu’il y a toujours un moment où les prévisions les plus pessimistes sont atteintes, voire dépassées.

          Or, le site de Tricastin est dans une zone de sismicité plus élevée que la Bretagne et de surcroit proche de zones encore plus exposées. En réalité, le niveau de sismicité de Tricastin est à peu près identique à celui de la Vendée où, à la fin du 19e siècle, a été enregistré un séisme évalué par les experts à 7,4. Une puissance qui, dans la vallée du Rhône, pourrait sinon détruire les installations de la centrale mécaniquement, du moins détruire les digues et provoquer un accident nucléaire, tout particulièrement si l’épicentre est proche du canal de Donzère-Montdragon.


        • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 2017 12:05

          @sarcastelle
          c’est le train-train normal des accusations d’enceintes fissurées et de mensonges d’état, la simple routine écologiste. 

          arg, nuages en vue, mais là c’est mon tour !
          l’Etat, actionnaire majoritaire d’EDF, de plus macroniste, serait à la solde de l’écologie ?
          l’ASN serait une succursale de Green Peace ? 

        • sarcastelle 30 septembre 2017 13:02

          @nono le simplet

          .
          Je n’ai pas compris le sens de vos deux questions. 

        • sarcastelle 30 septembre 2017 13:05

          @Fergus

          .
          C’est une autre affaire si votre étude sismique personnelle est plus pessimiste que celle qui a précédé l’installation de la centrale, et vous devez transmettre vos conclusions à l’ASN. 

        • Fergus Fergus 30 septembre 2017 13:47

          @ sarcastelle

          Tout d’abord, un erratum : le séisme vendéen s’est produit non à la fin du 19e siècle, mais du 18e.

          Je n’ai pas d’études personnelles sur la question, et cela d’autant plus que je ne suis en aucune manière spécialisé, ni en matière de sismologie, ni en matière de sûreté nucléaire.

          Je dis simplement que l’on doit toujours envisager la configuration la pire, aussi improbable soit-elle, particulièrement en ce qui concerne l’industrie nucléaire, de loin la plus dangereuse.

          Pour mémoire, rappelons-nous de la catastrophe maritime de 1953 aux Pays-Bas. Les digues avaient été entretenues sans trop de zèle en se basant sur les rapports des experts du moment qui les estimaient en l’état aptes à résister à n’importe quelle dépression. Or, contre toute attente, la conjonction d’une violente tempête et d’un coefficient de marée élevé a entraîné une surcote de 4 m qui a éventré les digues en divers points et précipité la mer à l’assaut des polders à une vitesse telle que les paysans ont été piégés. Résultat : plus de 2 500 décès, des dizaines de milliers d’animaux morts, et des milliers de maisons et de fermes détruites !

          Depuis, les experts néerlandais ont repensé les systèmes d’endiguement et considérablement revu à la hausse leurs normes de sécurité. Mais il aura fallu, comme pour le Japon à Fukushima, une catastrophe majeure !


        • pipiou 30 septembre 2017 14:00

          @Fergus

          C’est très théorique, car on ne peut pas prevoir le pire.
          Imaginez qu’une meteorite tombe dans l’atlantique et qu’un tsunami déferle sur la France.
          Toutes les centrales seront balayées par la vague.
          On sera tous irradiés, mais comme on aura été noyés auparavant ça n’est pas un problème.

          Sérieusement, on est un pays plutôt parano, principe de précaution, ceintures et bretelles, on ne pas pas empiler les coefficients de sécurité à l’infini.

          Cet article est surtout là pour agiter les peurs, l’auteur n’étant pas spécialement une experte en génie civil.


        • Fergus Fergus 30 septembre 2017 15:48

          Bonjour, pipiou

          On est là sur une hypothèse qui sort de l’épure des évènements dont la probabilité de survenue est relativement élevée à une échelle de temps humain. Et les mesures de précaution relatives à ce type d’évènement sont impossibles à prendre.


        • alinea alinea 30 septembre 2017 16:04

          @Fergus
          Je pense qu’en ce domaine les Français « experts » ont un petit complexe de supériorité malgré leur carence certaine en philosophie humaniste ! C’est beau la foi, mais cela devient dangereux quand les fidèles croient savoir !!


        • amiaplacidus amiaplacidus 30 septembre 2017 16:21

          @Fergus
          Bonjour Fergus,

          La durée de vie des déchets nucléaires sort totalement de l’échelle de temps humaine. Il suffit de comparer la durée de vie moyenne des êtres humains, admettons 80 ans, avec la demi-vie des actinides qui se chiffres en millions d’années.

          Sans compter que leur désintégration génère souvent des produits encore plus nocifs. Par exemple le thorium, demi-vie de 14,5 milliards (14’500 millions) d’années, relativement peu actif à cause de cette durée de vie, se désintègre en radium et radon, infiniment plus toxiques.

          Alors, parier sur une gestion des déchets à très long terme humain, par exemple maîtriser cette gestion sur 1000 générations (20’000 ans), vraiment raisonnable ou le pari de Dr Maboul ? 


        • sarcastelle 30 septembre 2017 16:33

          @alinea

          .
          C’est beau la foi, mais cela devient dangereux quand les fidèles croient savoir !!
          .
          Aussi avez-vous choisi une foi où l’on ne croit pas savoir parce qu’on ne veut surtout rien savoir, moyennant quoi on est fondé à signifier à qui sait quelque chose qu’il n’est pas fondé à faire usage de ses connaissances. 
          On ne peut qu’admirer cet humanisme. 

        • sarcastelle 30 septembre 2017 16:34

          @amiaplacidus

          .
          Cela tombe bien puisque dans les réacteurs à thorium ce métal dangereux sera détruit ! 



        • amiaplacidus amiaplacidus 30 septembre 2017 17:19

          @sarcastelle

          Détruit pour fabriquer quoi ?
          .
          Si j’en crois votre message, vous semblez savoir qu’EDF/Areva laisse(nt) tomber l’EPR pour passer à la filière thorium.
          Décidément, en matière de désinformation, vous n’avez peur de rien.


        • alinea alinea 30 septembre 2017 17:32

          @sarcastelle
          Ce que je sais, c’est qu’à partir d’un certain niveau de mauvaise foi de l’interlocuteur, mieux vaut se retirer ! smiley


        • HELIOS HELIOS 30 septembre 2017 17:49

          @alinea


          surtout que ... quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage, n’est-ce pas ??

        • pipiou 30 septembre 2017 18:46

          @alinea
          En matière de croyances il y a la bonne foi et la mauvaise foi


        • alinea alinea 30 septembre 2017 18:52

          @pipiou
          Je ne doute pas que sarcastelle soit de bonne foi vis à vis d’elle même, c’est la définition du sarcasme,non ? smiley


        • pipiou 30 septembre 2017 19:00

          @alinea

          Non, je ne pense pas.Le sarcasme est souvent une façon peu agréable de dire une vérité.
          La mauvaise foi, elle, est sournoise.


        • sarcastelle 30 septembre 2017 19:00

          @alinea

          .
          à partir d’un certain degré de mauvaise foi...
           ;
          Zut, les nuages ! 

        • sarcastelle 30 septembre 2017 19:03

          @amiaplacidus

          .
          Qu’est-ce que vous racontez, vous ?!

        • alinea alinea 30 septembre 2017 19:08

          @pipiou
          Non, c’était une boutade, le sarcasme est une ironie amère et ces ironiques là manipulent bien avec la mauvaise foi !
          Les gens de bonne foi font plutôt figure de niais, de naïfs ! j’en sais quelque chose !! dans les rapports de pouvoir, la mauvaise foi est supérieure !


        •  Christian Ratatouille 1er octobre 2017 00:53

           @alinea
          mieux vaut se retirer !
          en 30 minute tu est NEW YORK

          Avec sa « Big Fucking Rocket », Elon Musk veut rallier Paris à New-York en 30 minutes
          ... Elon Musk a aujourd’hui dévoilé une utilisation inédite de la BFR : convoyer des passagers d’un point à l’autre de la planète en moins d’une heure. Et ce, pour le même prix qu’un billet en classe économique dans un avion conventionnel.

          Atteignant une vitesse maximale de 27 000 km/h, la BFR pourra ainsi relier Hong Kong à Singapour en 22 minutes. smiley
          https://www.youtube.com/watch?time_continue=113&v=zqE-ultsWt0
          dieu à intérêt à planquer son trou de balle.

          en plus c’est cabanel qui va être content ça marche aux pets de vache et l’ oxygène.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 2017 07:35

          @alinea
          Les gens de bonne foi vous expliquent qu’il n’y a pas de production d’énergie qui ne pose de problèmes. Que ce soient les panneaux solaires ou les éoliennes, leur fabrication nécessite des terres rares ou de l’acier en quantité.


          Ce qui va poser, à terme, la question de ces ressources, si on veut les appliquer dans le monde entier. Par exemple, si l’ Afrique, quasiment pas électrifiée, veut l’électricité partout...

          La seule énergie qui ne pose pas de problème, c’est celle qu’on n’utilise pas.
          Or, « la modernité » implique toujours plus d’électricité, l’Etat propose des aides financières pour acheter des voitures électriques...

        • alinea alinea 1er octobre 2017 12:01

          @Fifi Brind_acier
          Bien d’accord Fifi ! et bien consciente de cela depuis fort longtemps.


        • JMBerniolles 30 septembre 2017 11:26
          C’est le genre d’article dont ce site devrait se garder.

          L’auteur fait « passer » une information orientée (émanant de groupuscules de moins en moins représentatifs animés par des responsables à multiples casquettes) que visiblement elle ne comprend pas elle-même.
          Je me gardera de provocations bien que l’allusion à Mélenchon, dont elle ne veut visiblement pas reconnaître qu’il déçoit beaucoup de gens y compris chez ses partisans, y invite.

          Les réacteurs nucléaires du Tricastin dont une des fonctions premières est d’alimenter l’usine de séparation isotopique de Pierrelatte, qui mobilise à pleine charge 3 réacteurs nucléaires sur 4 environ, ont toujours par ailleurs alimenté le réseau électrique. [il y a peut-être une confusion avec G1 G2 et G3 à Marcoule à destination militaire initialement qui ont ensuite été couplés, G2 et G3 au réseau électrique].

          On peut même dire que la centrale de Tricastin est d’une importance clé pour l’alimentation électrique du sud-est de la France et de la région PACA en particulier. Avec l’inconvénient d’un réseau électrique mal structuré où une ligne à très haute tension fait défaut.

          Une ligne à très haute tension est tirée entre Tricastin et Cadarache afin d’alimenter les expériences de Fusion contrôlée (Tore Supra d’abord puis ITER ensuite) Ces expériences mobilisent la puissance d’un réacteur nucléaire dans leur phase d’expérience sur le plasma.

          Donc la centrale de Tricastin a une utilité fondamentale et multiple.

          C’est pourquoi l’arrêt est provisoire.

          Cet arrêt provient d’un problème qui n’est pas nouveau. Régulièrement le tenue au séisme de la digue (et des réacteurs nucléaires) est examinée. C’est l’EDF qui a informé l’ASN qu’il faudrait renforcer la digue sur certain points sensibles. 

          Le site du Tricastin est très loin d’être le lieu le plus exposé au séisme de la vallée du Rhône.
          La valeur du séisme historique retenue est un peu supérieure à 4. Le séisme de Lambesc au début du XXéme siècle à été supérieur à 6.

          Les calculs de résistance au séisme prennent en compte un séisme de référence majoré de deux degrés (cela donne le séisme de sécurité. Dont le niveau a néanmoins été atteint sur le site de Fukushima Daiichi par exemple). 

          l’EDF a lancé un grand programme de renforcement de sa sûreté dans l’optique de Fukushima Daiichi précisément. On ne peut pas à la fois en dénoncer le coût (100 milliards d’euros environ au total) et ne pas reconnaître ses effets bénéfiques.

          Si la digue venait à céder, ce n’est qu’hypothétique compte tenu de son renforcement, le site de la centrale serait inondé mais cela ne provoquerait pas la fusion des réacteurs.

          On notera que l’EDF renforce la digue ce qui a effet général bénéfique et ne choisit pas une solution de digue autour de la centrale par exemple.

          En décembre l’affaire sera close parce que Tricastin est indispensable cet hiver. 

          J’imagine que le déchainement des groupes anti nucléaires du sud-est, agents commerciaux des courants éoliens et photovoltaïque, est aussi du au rejet des éoliennes par les populations, particulièrement marquée dans le sud-est, mais aussi dans les Pyrénées.

























          • capobianco 30 septembre 2017 12:32

            @JMBerniolles
            « Je me gardera de provocations bien que l’allusion à Mélenchon, dont elle ne veut visiblement pas reconnaître qu’il déçoit beaucoup de gens y compris chez ses partisans, y invite. »

            Une réalité ou un « espoir » ? La campagne anti JLM continue de plus belle, peut-être que la FI commence à inquiéter très sérieusement, c’est bien !


          • JMBerniolles 30 septembre 2017 12:45
            @capobianco

            Non. L’arnaque Mélenchon ne me plait pas du tout, mais je reconnais volontiers qu’il y a derrière lui des forces progressistes..... 

            Mélenchon est par ailleurs un anti nucléaire primaire ignorant. Le domaine de l’énergie est un terrain où il étale sans complexe cette ignorance et où il délivre ses affirmations absurdes 

          • alinea alinea 30 septembre 2017 16:07

            @JMBerniolles
            Je ne vois pas ce que Mélenchon vient faire là-dedans, mais puisqu’on y est, parlez nous de la compétence de Macron, de Sarkozy, de Chirac, de Mitterrand et de Giscard en matière d’énergie.
            Quant à de Gaulle, il s’était entouré de bons et loyaux ingénieurs qui avaient fait leurs classes, plus ou moins officiellement, aux USA, mais je ne suis pas sûre que lui-même était un « expert » !


          • capobianco 30 septembre 2017 16:11

            @JMBerniolles
            « mais je reconnais volontiers qu’il y a derrière lui des forces progressistes.....  » Vous êtes trop bon, et vous vous classez parmi eux peut-être ?

            Evidemment JLM est « anti nucléaire primaire ignorant » alors que tous les autres politiques sont de vraies pointures en ce domaine. On sent bien dans vos propos « mesurés » cette objectivité qui semble la règle sur avox depuis quelques temps.


          • JMBerniolles 30 septembre 2017 17:02

            @alinea

            C’est vous-même qui avez introduit Melechon dans votre article. Mitterand était un opportuniste qui a échangé Plogoff (avec raison. Je pense qu’il fallait respecter le site de la pointe du raz comme il faut préserver les baies bretonne de l’éolien offshore au coût exorbitant par ailleurs) contre le développement du reste du palier 900MWe avec EDF. Les autres sont des anti nucléaires par adhésion au néo libéralisme dont l’écologie politique est un agent actif.

            Je ne savais pas que l’école des Mines et d’autres grandes écoles d’ingénieurs étaient aux USA. De Gaulle était tellement apprécié des américains que la CIA a cherché à le tuer plusieurs fois. Le seul problème de cette époque c’est le fait d’avoir donné la bombe atomique aux israéliens.

            De Gaulle a donné sa vraie place au nucléaire. C’est à dire un domaine stratégique pour l’indépendance politique, pour la recherche, la santé et naturellement l’énergie. Je n’étais pas gaulliste, j’ai défilé souvent contre sa politique sociale, mais je dois reconnaître qu’il était un grand dirigeant. Tous les suivants sont des nains politiques par rapport à lui.


          • alinea alinea 30 septembre 2017 17:27

            @JMBerniolles
            Ah c’est vrai ! mais c’était tellement insignifiant et rien à voir avec le nucléaire que j’avais oublié avoir mentionné son nom !
            Vous ne manquez pas de cran de dire que l’écologie est l’alliée du libéralisme ! vous êtes abusé quand ça vous arrange !
            Quant aux ingénieurs de De Gaulle, je parle de bien avant, pendant la guerre, parce que, pour avoir des enseignants à Polytechniques, il fallait des professeurs ! et ceux-ci de la France Libre étaient allés travailler aux US pendant que de Gaulle était à Londres,et étaient revenus avec des trésors de guerre !
            Pour ma part, je n’aime pas laisser ma vie entre les mains de ces gens-là, ma vie, ça ne serait rien, mais de tout ce que j’aime dans ces coins ! Alors j’ai confiance pour l’avenir, la recherche, et le respect de l’autre,quel qu’il soit.


          • JMBerniolles 30 septembre 2017 18:12

            @alinea

            Vous lisez comme cela vous arrange. Je parle de l’écologie politique. Cohn-Bendit est un vrai laquet du néo libéralisme au Parlement européen. Je n’ai rien contre la défense de l’environnement, au contraire.

            Nicolas Hulot c’est le business qui s’empare du thème de l’écologie et c’est la compromission tout azimuts, y compris dans le sens du nucléaire s’il le faut.

            Ce que j’ai vu dans les classes de prépa c’est l’enseignement de sommets de la pensée humaine en maths et en physique. Avec une très grande présence de savants français.

            L’obscurantisme anti nucléaire c’est la négation et la mort de tout cela. De ce qui a fait notre force.

            D’ailleurs notre pays est en train de sombrer définitivement.


          • JMBerniolles 30 septembre 2017 18:44

            @capobianco

            Melenchon n’est pas l’objet de l’article.

            Conformément à la volonté politique de Nicolas Hulot de fermer des centrales nucléaires, L’ASN, qui est une administration qui dépend du ministère de l’environnement et non un gendarme, monte des problèmes en épingle pour aboutir à cela.

            Cela fait partie intégrante du plan Macron, sous la tutelle allemande comme le montre, entre autres l’affaire Alstom, de désintégration de notre pays.

            Au passage Melenchon et une bonne partie de la Phi a voté Macron.


          • alinea alinea 30 septembre 2017 18:58

            @JMBerniolles
            OK, mais ce ne sont pas eux qui ont fait cet article !
            Il sombre et pourtant, il a le nucléaire, alors vous focalisez ce naufrage dessus, alors que ça n’a rien à voir ; en revanche partir plein pot vers de nouvelles technologies vers de nouvelles énergies, hum, cela pourrait redorer le blason du pays, non ?
            La dorure du blason, personnellement je n’en ai un peu rien à foutre, mais mettre son intelligence au service de l’humain, de la Vie en respectant la nature, je dois dire que cela me plaît bien. Et attacher moins d’importance à tous ces gadgets énergivores, serait un plus sur lequel je ne cracherais pas.


          • capobianco 30 septembre 2017 19:09

            @JMBerniolles
            JLM a appelé à ne pas donner une voix au fn. La FI n’est pas un parti aussi aucune discipline de vote autre que celle-ci n’aurait été justifiée. Restait donc trois options, l’abstention (qui a été massive), le vote blanc ou pour certains le vote macron . Après, les estimations officielles valent ce chacun peut en juger. Vous avez de la chance de connaître le vote de JLM, un intime peut-être ?

            Que macron ait la volonté de détruire notre pays ( les barrages vendus, le tgv...), pas de doute mais qu’il faille sortir du nucléaire et déjà s’y préparer ne fait pas de doute pour beaucoup et pas seulement pour des « anti nucléaires primaires et ignorants ». Vous êtes peut-être salarié d’edf pour tenir à ce point à cette techbologie.


          • alinea alinea 30 septembre 2017 19:13

            @JMBerniolles
            capobianco ; bien sûr qu’il n’a pas voté Macron !! Il sait compter !!


          • JMBerniolles 30 septembre 2017 20:40
            @alinea


            Je ne vais pas polémiquer avec vous là-dessus. Mais en tout cas il n’a pas dit clairement je m’abstiens. Ce n’aurait pas été une consigne de vote, juste un homme politique qui prend ses responsabilités. Ou vote blanc si on tient au formalisme électoral.

            Toutes les abstentions et votes blancs pèsent maintenant. On dit que Macron ne représente pas une majorité de français. 


          • alinea alinea 30 septembre 2017 21:31

            @JMBerniolles
            Je ne défends pas sa position, j’ai essayé de la comprendre, et j’ai compris que parmi les électeurs FI, il y en avait pas mal qui ont voté macron ; aussi, n’étant pas chef de parti mais porte-parole d’un mouvement, il a juste indiqué les trois choix qui restaient : tout sauf Le Pen !
            mais soyez sûr qu’il n’a pas voté Macron ( j’ai l’impression de radoter !) puisqu’il avait répondu à une question de Bourdin, bien avant les élections !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 2017 07:40

            @JMBerniolles
            Merci pour ses précisions.
             


          • CRICRI59 CRICRI59 1er octobre 2017 10:02

            @JMBerniolles
            Bonjour
            Pour moi macrot est illégitime et pour ne plus avoir ce genre de probléme

            il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macrot a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière.


          • Le421 Le421 1er octobre 2017 10:07

            @JMBerniolles
            Vous lisez comme cela vous arrange

            Et vous, vous interprétez comme ça vous arrange.

            Mélenchon critiqué par ses propres collaborateurs ?
            Disons plutôt qu’il y a des divergences qui s’expriment*. La France Insoumise n’est certainement pas une formation caporaliste avec un Dieu à sa tête !!
            Mais bref.
            Votre verdict de la France qui sombre me semble exagéré depuis que Jupiter a repris les commandes, non ??
            Nous sommes le premier pays verseur de dividendes en Europe.
            Le CAC40 « à la déroute » a annoncé 53 milliards, non pas de chiffres, mais de BENEFICES au premier semestre.
            Je ne doute pas de votre qualité intellectuelle, mais elle ne vous autorise pas pour autant à nous prendre pour des jambons de Bayonne (pour rester courtois) !!
            Bien à vous.

            *Au fait !! Quelques exemples qu’on juge « sur pièce » ?? Où c’est de l’info BFMTV ?


          • JMBerniolles 1er octobre 2017 10:41
            @Fifi Brind_acier

            Excusez moi ce ne sont que des précisions à 1 étoile  !

          • JMBerniolles 1er octobre 2017 10:55
            @Le421

            J’ai pris beaucoup de recul par rapport à l’actualité politique... 

            Tous les indices économiques fondamentaux montrent une situation très grave :

            * La dette s’accroit à un rythme très important par rapport à la croissance (effectivement il y a une forte accumulation du capital qui n’a aucun effet sur l’économie réelle)

            * le déficit extérieur devient abyssal et se creuse encore

            * la liquidation de notre production et de notre agriculture continue de plus belle

            * Il n’y a aucun investissement sérieux, aucun grand programme (je dirai ferroutage par exemple) qui puissent laisser augurer d’un avenir meilleur.

            * le chômage réel s’aggrave énormément. La situation des jeunes 18-24 ans est très mauvaise dans son ensemble

            * l’Education est détruite et notre Recherche a des moyens de plus en limités. De plus elle est accablée par des interventions politiques nocives... Un Labo du climat qui ne serait pas dans la ligne politique (ce n’est que cela d’ailleurs) du Giec serait privé de fonds.

            Pour pouvoir redresser le pays il faut bien connaître sa situation réelle et ses causes.


          • JMBerniolles 1er octobre 2017 10:57
            @alinea

            Bon, je vous fais confiance là-dessus .... Mélenchon est votre problème, un gros problème à mon sens. 

          • Le421 Le421 1er octobre 2017 14:54

            @JMBerniolles
            C’est le genre d’article dont ce site devrait se garder.

            Visiblement, vous avez un problème avec la liberté d’expression.
            Nous savons tous ici que vous êtes un « chien de garde » du lobby nucléaire.

            Pour notre part, nous respectons votre droit de réponse.
            Dont vous savez parfaitement user, voire abuser jusqu’à la mauvaise foi.

            Parfois, avec les gens comme vous, il deviendrait souhaitable qu’un accident majeur se produise.
            Si les conséquences n’étaient si dramatiques.


          • Le421 Le421 1er octobre 2017 15:01

            @JMBerniolles

            * La dette s’accroit à un rythme très important par rapport à la croissance (effectivement il y a une forte accumulation du capital qui n’a aucun effet sur l’économie réelle)

            * le déficit extérieur devient abyssal et se creuse encore

            * la liquidation de notre production et de notre agriculture continue de plus belle

            * Il n’y a aucun investissement sérieux, aucun grand programme (je dirai ferroutage par exemple) qui puissent laisser augurer d’un avenir meilleur.

            * le chômage réel s’aggrave énormément. La situation des jeunes 18-24 ans est très mauvaise dans son ensemble

            * l’Education est détruite et notre Recherche a des moyens de plus en limités. De plus elle est accablée par des interventions politiques nocives... Un Labo du climat qui ne serait pas dans la ligne politique (ce n’est que cela d’ailleurs) du Giec serait privé de fonds.

            Et... Vous critiquez Mélenchon à qui mieux mieux !!
            Dyslexie ou mauvaise foi ??
            Hier, un intervenant parlait de « dissonance cognitive »...

            Au fait, ce sont les « salauds de gauchistes » qui ont amené à cette situation ?
            Je vous écoute !!

          • JMBerniolles 1er octobre 2017 16:55
            @CRICRI59

            Oui ,mais il y a un vrai problème à propos de la démocratie directe

          • JMBerniolles 1er octobre 2017 18:51
            @Le421

            Les bases avaient été posées avant, mais c’est avec Mitterrand que nous avons eu le tournant néo libéral en France, ensuite nous avons eu l’atroce gauche plurielle dont il ne reste que compromissions, désillusions, trahisons.... Je me souviens avoir été vraiment choqué de voir Jospin (de formation trotskiste dans une obédience assez infiltrée par la CIA) brader Thomson équipements médicaux (le résultat de recherches multiples, - électronique, biologie, et un instrument indispensable pour le diagnostic médical) pour un franc. Qui était symbolique de la braderie de nos acquis qui prenait de l’ampleur sous cette gauche plurielle. Dont faisant partie Mélenchon l’homme du oui à Masstricht. Ce n’est pas un sujet qu’il me plait de développer, mais il faut connaître l’histoire pour avancer. 

            Je vous préciserai aussi pour que ce soit bien clair que je n’ai pas de leçons de gauche à recevoir de vous. 


          • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 2017 12:07

            merci Alinéa pour cet article !


            • sarcastelle 30 septembre 2017 13:07

              Merci Alinéa de nous montrer comment la diligence que montre le nucléaire à prévenir des risques même académiques peut être habilement retournée contre lui !


              • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 2017 13:31

                @sarcastelle
                pffffff !

                l’ASN est au « nucléaire » ce que le gendarme est au voleur !
                et pour ce qui est de la diligence ( qui n’a qu’une aile ) la réaction outrée du PDG d’EDF à cette injonction de l’ASN, on peut dire que la diligence à prévenir les risques est à EDF ce que l’envie de rendre l’os qu’il ronge est au chien !


              • sarcastelle 30 septembre 2017 13:56

                @nono le simplet

                .
                Le système dans sa totalité apparemment marche assez bien, la diligence dans mes propos était celle de l’ASN, et nul n’est tenu de faire sien votre point de vue criminalisant sur EDF. Bon, j’ai du travail, dont vous verrez tout à l’heure le résultat. 

              • sarcastelle 30 septembre 2017 14:06

                Chère Alinéa, il ne faut pas sous-estimer ma bonne volonté dans le combat antinucléaire. Je profite donc de votre article atomique pour faire ce qui certes est un peu hors sujet, mais devrait vous plaire quand même. Il s’agit du texte de l’article que je n’ai pas réussi à convaincre le site de vous charmer. 

                .

                .

                .

                                  Texte du nartic

                .

                 Sait-on que l’énergie nucléaire civile pacifique était objet de grandes réserves avant même qu’on sût comment l’exploiter ? Avant même qu’on sût si cela serait possible ? Voilà qui donne à réfléchir : n’y a-t-il pas dans le nucléaire quelque chose d’intrinsèquement étranger à toute aspiration humaine, un domaine à rejeter sans même s’interroger plus avant ?

                .

                Arthur Eddington (1882 – 1944) compte parmi les plus grands physiciens britanniques de son temps. Il est connu pour avoir été après la Première Guerre mondiale un propagandiste efficace de la Relativité Généralisée. Il en a en particulier fourni une première preuve expérimentale : la RG prédit que la lumière tout comme la matière est sous l’emprise de la gravitation ; Eddington a mis le fait en évidence dès 1919 en observant durant une éclipse la déviation de la lumière d’une lointaine étoile par la masse du soleil.

                .

                On raconte comment Eddington écoutait un jour une conférence faite sur la Relativité par un orateur verbeux et emphatique. Celui-ci aurait dit quelque chose ressemblant à : « la théorie de la Relativité, mesdames et messieurs, est si difficile d’accès que trois hommes seulement dans le monde entier la comprennent ! » Eddington méditatif aurait alors murmuré : « Je me demande qui est le troisième ».

                .

                Nous consulterons ici le chapitre VIII « L’Energie subatomique » de son recueil de conférences données en 1932 et traduit en français chez Hermann en 1934 sous le titre Nouveaux Sentiers de la science, afin de montrer comment cet auteur condamnait l’exploitation de l’énergie nucléaire avant même de savoir comment on pourrait s’y prendre pour la produire.

                .

                Citons Eddington en 1932 :

                .

                « Je vais vous faire subir le supplice de Tantale en vous donnant la vision de réserves énormes d’énergie surpassant les désirs les plus fantastiques des ingénieurs – des ressources illimitées au point que l’idée d’une économie de combustible pourrait être chassée de l’esprit. »

                .

                « l’énergie dont je vous parle existe abondamment dans tout ce que nous voyons et tout ce que nous touchons. Seulement, elle est cadenassée d’une manière si sûre que, pour tout le bien qu’elle peut nous faire, elle pourrait être tout aussi bien dans l’étoile la plus lointaine – à moins que nous ne sachions trouver la clef du cadenas. »

                .

                La clef du cadenas est la fission de l’uranium, découverte en 1938 par Otto Hahn et Lise Meitner. A l’époque de sa conférence, Eddington n’a donc aucune idée de la technique à mettre en œuvre.

                .

                « Nous construisons une grande station génératrice de, mettons, 100 000 kilowatts […] un jour viendra où […] nous l’amènerons à travailler en se contentant d’un simple régime d’énergie subatomique[...] Si ce jour arrive […] la réserve d’une année de combustible pour la génératrice sera apportée dans une tasse de thé, 30 grammes d’eau – ou 30 grammes de ce qu’on peut avoir sous la main. »

                .

                Une centrale de 100 mégawatts fonctionnant sans interruption fournit 876 millions de kWh par an. Par application de la relation de 1907 E = mc², l’annihilation de 30 grammes de matière quelconque donne 750 millions de kWh. Les « 30 grammes » sont probablement la traduction approximative de « une once », tandis que le rendement de la centrale est écarté pour la clarté du raisonnement ; on n’en voit pas moins que faute de savoir par quel moyen on libérera l’énergie atomique, Eddington suppose un procédé qui transforme 100% de la matière en énergie. En réalité la fission nucléaire ne convertit en énergie que la millième de la masse fissionnée, et la fusion des éléments légers ne fournit que dix fois plus.

                .

                La fission en 1932 est inconnue, mais la fusion dans son principe ne l’est pas puisque l’auteur l’évoque expressément en parlant de la source d’énergie des étoiles ; plus loin il développe abondamment ce sujet et laisse probablement entendre à son auditoire que telle serait la source d’énergie d’une hypothétique centrale nucléaire.

                .

                C’est alors que s’abat le tonnerre :

                .

                « J’ai fait allusion à l’utilisation pratique de l’énergie subatomique comme à un espoir trompeur qu’on aurait tort d’encourager ; mais dans l’état actuel du monde, c’est plutôt une menace qui ferait encourir une grande responsabilité à celui qui voudrait n’en tenir aucun compte. Il est indéniable que pour une société qui doit créer la disette pour préserver ses membres de la famine, pour qui l’abondance s’appelle désastre (c’est nous qui soulignons) et une énergie illimitée signifie une puissance illimitée de guerre et de destruction, il s’élève au loin un nuage sinistre bien qu’il ne soit pas encore plus gros que la main d’un homme. »

                .

                Eddington n’imagine pas ici la bombe atomique mais la capacité meurtrière classique d’une industrie et d’une armée aux moyens illimités. Ainsi pour ce sage qui regarde une centrale de 100 MW comme une grosse unité là où chacun de nos réacteurs nucléaires en fait 1300, il convient de « créer la disette pour éviter la famine », étant visible qu’il ne s’agit pas ici d’une disette alimentaire ou autrement vitale. En langage contemporain, nous dirions que le mince filet d’énergie coulant des renouvelables ne doit pas nous consterner, mais qu’il convient au contraire de nous réjouir de la discipline malthusienne salvatrice qu’impose sa maigreur.

                .

                Eddington ne connaissant pas la fission n’a aucune idée de ses déchets radio-actifs ni du plutonium ; songeant à la fusion, il n’imagine aucun Tchernobyl. Qu’importe, un humanisme prononcé lui permet d’exprimer de grandes réserves sur le nucléaire sans le moindre besoin de tout le discours écologique contemporain, qui se noie dans d’inutiles démonstrations à la technicité vaine et superflue.

                .

                Voilà qui rejoint parfaitement ce mot profond d’un grand penseur : « le nucléaire est plus grand que nous. »

                .

                Puissent donc les nucléopathes trop nombreux ici parmi les commentateurs lire davantage les vrais savants.

                .

                Notons enfin ces mots prophétiques : « il s’élève au loin un nuage sinistre... »

                .

                Il ne s’agit évidemment ni d’un champignon atomique ni d’un nuage de centrale atomique éclatée, choses que l’auteur n’envisageait pas... mais comment ne pas être saisi malgré cela par l’apparition de ce « nuage sinistre » sous une plume qui sans pouvoir l’expliquer rationnellement, ressentait terriblement ce caractère sinistre ?

                 


                • sarcastelle 30 septembre 2017 14:09

                  @sarcastelle

                  .
                  Ça commence bien, avec une grosse faute de syntaxe à la fin du premier paragraphe !  smiley smiley

                • alinea alinea 30 septembre 2017 14:13

                  @sarcastelle
                  J’ai voté pour,pourtant en modé !! merci de le passer ici.


                • sarcastelle 30 septembre 2017 14:16

                  @alinea

                  .
                  Merci, mais vous avez compris qu’il s’agit d’un exercice de style, dont je ne pense pas le premier mot. smiley

                • alinea alinea 30 septembre 2017 16:09

                  @sarcastelle
                  Je ne pense rien du tout, je lis et vois qu’il fut un temps où même les scientifiques avaient une vision du monde et ne s’en tenaient pas à la myopie de leurs recherches.


                • sarcastelle 30 septembre 2017 16:36

                  @alinea

                  .
                  Eh bien quelqu’un vient de moinsser mon article ! smiley

                • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 2017 17:47

                  @sarcastelle
                  si j’aurais été réacteur, j’aurais voté contre ...


                • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 2017 17:54

                  PS : l’arrogance, la moquerie, le cynisme, la condescendance étant l’apanage des vainqueurs, je m’entraîne smiley

                  cela dit j’ai rien compris ! 

                • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 2017 19:57

                  @sarcastelle
                  sérieusement cette fois smiley

                  ton texte est un peu touffu avec un défaut de faire des phrases trop longues et avec un manque de ponctuation. (j’en parle d’autant plus savamment que c’est un de mes défauts)
                  sinon je te félicite pour ta brillante malhonnêteté intellectuelle sur la quelle je n’avais aucun doute ( je parle de brillante bien sûr ) 


                • sarcastelle 1er octobre 2017 06:54

                  @nono le simplet

                  .
                  Vous parlez de malhonnêteté intellectuelle envers le nucléaire, puisqu’un antinucléaire peut reprendre mon texte à son compte. 

                • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 07:12

                  @sarcastelle
                  tu es vraiment tordue smiley


                • JMBerniolles 30 septembre 2017 14:08
                  J’ai du mal à comprendre pourquoi des gens qui se prétendent de gauche (il est incontestable que la gauche a des racines et une grande histoire en France, mais son gros problème actuel c’est d’actualiser ces valeurs, sa démarche, ses objectifs et finalement son discours à la situation actuelle. Je veux la situation réelle) associe nécessairement cet engagement idéologique à une position anti nucléaire extrême. A laquelle s’associe un discours stéréotypé basé sur des arguments, faux mais assénés par les médias avec force et régularité, par ailleurs mal digérés.

                  Fergus est typique de cette attitude. Il devient grand spécialiste des séismes, connaît tout sur les bétons spéciaux, se pose en grand expert du vieillissement des réacteurs nucléaires ......

                  Pour ne citer qu’un seul exemple, le texte « passé » par Alinéa, fait référence au Mox, pour affirmer sans justifications,- normal puisque c’est faux- que ce combustible Mox serait plus instable neutroniquement que l’U235O2 simple. 

                  Je ne crois pas que la démocratie, la gauche, ce soit « passer » des arguments concoctés par une petite minorité agissante. et surtout manipulatrice.


                  • sarcastelle 30 septembre 2017 14:27
                    Ma foi j’aurais bien voulu être de gauche et le suis socialement parlant (les partageux, ça fait mon affaire...) mais pas du tout intellectuellement. Cela m’est impossible précisément parce qu’adhérer à la gauche m’est apparu comme donner dans tous les domaines son cerveau à nettoyer au pressing. En somme la droite veut voler ma force de travail et ses fruits, tandis que la gauche veut voler mon autonomie mentale. Elle peut toujours courir. 

                  • JMBerniolles 30 septembre 2017 14:43
                    @sarcastelle

                    En somme vous adhérez aux valeurs de gauche, mais refusez son « église ».
                    Vous n’avez pas tort, les mouvements qui se réclament de la gauche ont une structure et un fonctionnement de sectes.

                    Mais pour moi c’est une déviance grave, un compromis, au sens littéral, historique catastrophique.

                    Le matérialisme dialectique ce sont pas les évangiles. Marx n’est pas mort. D’ailleurs les capitalistes appliquent activement un certain nombre de ses principes : accumulation du capital, lutte contre la baisse tendancielle du taux de profit, extension des modes d’exploitation, notamment par la monnaie. Un aspect que Marx avait un peu négligé.
                    Donc Marx n’est pas mort, il a été abandonné.

                  • Patrick Samba Patrick Samba 30 septembre 2017 16:39

                    @JMBerniolles

                    je proteste, je m’indigne, je peste, je regimbe et rue dans les brancards : Marx est mort et bien mort !
                    C’est une honte, un sacrilège que d’affirmer le contraire, tout comme on peut parler à tort de Fukushima quand il s’agit en réalité de Fukushima Daïchi ! C’est une honte ! Que dis-je ? une double, une triple honte !

                    Je suis choqué, mon dieu que je suis choqué.


                  • Patrick Samba Patrick Samba 30 septembre 2017 17:38

                    Excusez-moi, je n’ai pas salué l’agora contrairement à mon habitude, alors je le fais avec retard, mais s’il vous plait comprenez-moi, je suis choqué, tellement choqué....


                  • JMBerniolles 30 septembre 2017 18:23

                    @Patrick Samba

                    C’est de l’humour ?

                    Marx fait partie du panthéon qui rassemble tous les grands penseurs qui ont fait progresser les connaissances humaines.

                    Ce que l’humanité a fait de leurs découvertes et enseignements, ils n’en sont nullement responsables. Einstein n’est pas responsable de la bombe atomique.

                    Je suis un peu désolé de rappeler que les grandes pensées ne proviennent pas d’assemblée citoyennes. Cela ne remet pas en cause l’idée de démocratie. Par contre cela condamne la démagogie.


                  • Patrick Samba Patrick Samba 30 septembre 2017 18:48

                    @JMBerniolles

                    « C’est de l’humour ? »

                    Mon dieu, Berniolles, bien sûr que c’est de l’humour !

                    Ah, la,la, étonnez-vous qu’avec des spécialistes de cet acabit le parc nucléaire français soit dans cet état, et que la fuite en avant nucléaire (en particulier avec un EPR à la cuve défectueuse) soit la politique énergétique de la France....

                    Pauvres de nous....


                  • JMBerniolles 30 septembre 2017 20:12

                    @Patrick Samba

                    Vous n’avez pas compris que je trouvais cela un peu lourd. Dans la Préfecture de Fukushima, magnifique d’ailleurs, il y a deux centrales nucléaires : Fukushima Daiichi et Fukushima Daini où il y a tout de même 4 réacteurs nucléaires. Cette dernière centrale bien qu’exposee également au séisme et au tsunami n’a pas été accidentée. Alors pour un technicien dire Fukushima Daiichi pour les accidents nucléaires me paraît obligatoire. Si vous ne le faites pas je ne vous en tiendrai pas rigueur, mais si c’est le Président de L’ASN qui fait cette confusion dans une déclaration telle que : un Fukushima est possible en France cela me paraît grave. D’autant que c’est faux. Il faudrait dire un TMI pour le moins.


                  • Patrick Samba Patrick Samba 30 septembre 2017 21:49

                    @JMBerniolles

                    « Vous n’avez pas compris que je trouvais cela un peu lourd. » : un peu seulement ? Figurez-vous que votre obtusité requiert une ironie de rouleau-compresseur. Depuis qu’on vous connait on vous sait inaccessible au moindre argument, du plus fin au plus « massue ».
                    Je vous rappelle que sur Agoravox vous ne vous adressez sans doute jamais au Président de l’ASN, ce qui ne vous empêche pas de répéter à l’envie cette précision de forme pour contrer le moindre argument de fond, alors que « Fukushima » est une simple convention de langage.
                    Vous êtes un monument de mauvaise foi et de mensonges que vous tentez de masquer par un discours technique dissocié de la réalité la plus élémentaire.


                  • Patrick Samba Patrick Samba 30 septembre 2017 22:14

                    Cette réalité, pour faire simple :
                    la moindre erreur humaine nous expose à un nouveau Tchernobyl.
                    Un évènement naturel sous-évalué nous expose à un nouveau Fukushima.
                    Et personnellement je ne souhaite aucune de ces alternatives ni à notre pays ni à aucun autre pays.


                  • alinea alinea 30 septembre 2017 22:28

                    @Patrick Samba
                    C’est incroyable qu’il faille le dire ! Quand on sait que l’erreur humaine est possible dans les meilleures conditions... quand on sait que Dame Nature toujours nous surprendra, on peut se poser la question de savoir ce qui anime ceux qui occultent cela.
                    On peut se poser la question de savoir pourquoi ils pensent l’Homme au dessus de tout, en maîtrise, en intelligence, en anticipation ; on peut se poser la question de l’enjeu de ce risque : j’ai toujours pensé que si, pour survivre seulement, l’humain était obligé de faire tout cela, on pourrait, même, on l’accepterait sans questions. Mais ce n’est pas le cas, on en est à des gabegies, des gaspillages, de futiles éléments de « confort ».
                    Réfléchir à notre place sur cette terre devrait être inhérent à notre être, au lieu de quoi les plus civilisés, pour ne pas dire formatés par des études scientifiques, sont complétement inaptes à la moindre réflexion de bon sens.
                    J’ai dit pourtant que je ne voulais pas faire de commentaires, je ne voulais pas intervenir, tellement, c’est toujours la même chose.
                    En tout cas, merci d’être passé.


                  • Patrick Samba Patrick Samba 30 septembre 2017 22:31

                    Et puis, pour enfoncer le clou, je vous sais tellement obtus que, oui effectivement, j’ai pensé que vous pouviez ne reconnaitre ni humour, ni ironie. Prenez-vous en à vous seul.


                  • Patrick Samba Patrick Samba 30 septembre 2017 22:44

                    @alinea

                    merci à mon tour pour vos remerciements et pour cet utile article.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 2017 07:44

                    @JMBerniolles
                    Il faut préciser la Gauche sans le PCF, qui a toujours soutenu le nucléaire civil.
                    Disons, que les anti nucléaires, c’est plutôt la Gauche bobo Vert pomme ..., non ?


                  • Le421 Le421 1er octobre 2017 10:13

                    @JMBerniolles
                    Vous n’avez pas tort, les mouvements qui se réclament de la gauche ont une structure et un fonctionnement de sectes.

                    Je vous mettrais bien un texte de Audiard sur les cons, mais je préfère m’abstenir.
                    Je n’en pense pas moins.
                    Signé : un disciple du grand gourou !! (à ne pas confondre avec le Kangoo roux de mon collègue !!)
                     smiley


                  • JMBerniolles 1er octobre 2017 11:22
                    @Fifi Brind_acier

                    Depuis Joliot Curie (qui était aussi le fondateur du mouvement de la Paix) jusqu’aux frères Cohen-Tanoudji le PCF a toujours eu de grands scientifiques du nucléaire.
                    D’où sa position.

                    Celle-ci a largement évoluée avec la ligne opportuniste qui dirige ce parti. Déjà avec Robert Hue complètement immergé dans la gauche plurielle qui a arrêter Super Phénix avec l’abstention des communistes. J’ai connu leur représentant sur cette affaire Roger Meï de Gardanne qui s’est abstenu totalement malgré nos mises en garde. 

                    Un point crucial a été atteint avec l’opposition de la Fédération CGT des mines (énergie) et sa branche EDF, aux projets d’EPR en Angleterre sur la base d’ arguments concoctés par les anti nucléaires du système.

                    Je connais personnellement pas mal d’ingénieurs du PCF experts du nucléaire. La plupart sont marginalisés et mis de côté. Notamment dans les commissions énergie et écologie. Où fleurissent les idées classiques de la mouvance anti nucléaire qui se dit de gauche.

                    Lors des débats sur la LTE la prestation de Chassaigne, qui s’est abstenu au final sur une Loi de privatisation de l’hydroélectrique et de la production de courant en général, a été d’une médiocrité sans nom si l’on considère la qualité de certains de des membres du PCF sur le sujet.









                  • JMBerniolles 1er octobre 2017 11:37
                    @Le421

                    C’est un fait que Mélenchon a lancé Phi avec son état major et placé ses hommes clé à la tête des groupes spécialisés : Jacques Généreux à l’économie, Jean-Marie Brom à l’énergie ....

                    Je ne sais pas si vous avez remarqué mais dans la vie il y a une grosse différence entre l’idée que l’on se fait de soi-même et la manière dont les autres vous considèrent...


                  • JMBerniolles 1er octobre 2017 11:39
                    @Patrick Samba

                    Donc, trêve de Blabla ... on attend des arguments fins et subtils de votre part

                  • JMBerniolles 1er octobre 2017 11:48
                    @alinea

                    Il n’y a rien de pire que croire savoir :

                    Une erreur humaine peut conduire à l’accident grave, c’est la cas de TMI, une référence pour nous.
                    Ce facteur humain a fait ensuite l« ’objet de beaucoup d’études qui ont amené à une meilleure sûreté sur ce plan.

                    Ce qui caractérise le développement d’un accident nucléaire grave c’est qu’il évolue sur une longue période où l »on peut réfléchir intervenir sur tous les plans. TMI a fini par être contrôlé, et si la situation de l’environnement n’avait pas été si catastrophique des camions portant des générateurs électriques auraient pu arriver à temps à Fukushima Daiichi et les fusion des cœurs auraient été évitées. Elles ont failli l’être même sans cela ; En tous cas les corium ont été figé sur les fonds de cuve majoritairement.

                    En France nous nous sommes dotés d’éléments d’interventions .... L’erreur humaine initiale peut être compensée


                  • Le421 Le421 1er octobre 2017 15:04

                    @JMBerniolles
                    son gros problème actuel c’est d’actualiser ces valeurs...

                     ???

                    On est vraiment des buses à la FI, hein ?
                    Le seul groupement politique a avoir écrit un programme « L’Avenir en Commun » de façon participative...

                    C’est bien ce que je disais.
                    Vous allez jusqu’à la mauvaise foi.

                    Mais bon.
                    Jusque là, c’est parfaitement autorisé !! Encore heureux d’ailleurs !!

                    Ca ne veux pas dire qu’on avale...  smiley


                  • Le421 Le421 1er octobre 2017 15:12

                    @JMBerniolles
                    Oui, c’est vrai.
                    A la place de Jacques Généreux, Il avait pensé à Bernard Trifouillon de Mézidon sur Yvette, mais il s’est désisté.
                    S’entourer de gens compétents, ça vous ennuie ?
                    Sans déconner.
                    Visiblement, ce type (JLM) vous agace.
                    C’est bon signe.
                    Très bon signe !!


                  • Le421 Le421 1er octobre 2017 15:14

                    @JMBerniolles
                    Il n’y a rien de pire que croire savoir :

                    J’en ai une aussi sur des histoires de confiture à étaler, mais je ne sais plus exactement...

                    Nous sommes sauvés, votre clairvoyance ouvre l’esprit des timorés que nous sommes !!


                  • JMBerniolles 1er octobre 2017 17:10
                    @Le421

                    Jacques Généreux est un économiste contesté et contestable. C’est un partisan de l’Euro. Position qu’il habille avec un baratin qui passe mal. Je me suis une fois tapé son exposé sur l’écosocialisme à un congrès du Parti de Gauche. L’impression qu’il m’a fait c’est de ne pas y croire lui-même. Son exposé n’était pas convainquant comme la partie économique de l’Avenir en commun. Où sans aucune démonstration on vient affirmer que la transition écologique est source de progrès économique et générateur d’emplois. sans aucune démonstration.. sans parler des emplois qu’elle supprime.

                    Jean-Marie Brom est un physicien nucléaire connu et respecté mais qui ne connaît pas grand chose aux réacteurs nucléaires au point de reprendre les élucubrations de groupes anti nucléaire à propos de Fessenheim dans un article de DNA notamment.

                    Cela fait longtemps que je connais Mélenchon, j’en suis plutôt à regarder avec un certain amusement les soubresauts que ses déclarations intempestives provoquent chez ses adeptes.

                    Il vous plait de me décrire come quelqu’un de méprisant. C’est votre droit, mais je ne prendrais pas le temps de discuter ici si c’était le cas.

                  • alinea alinea 1er octobre 2017 17:26

                    @JMBerniolles
                    Vous savez, vous avez peut-être tout à fait raison, mais d’une part il n’y a pas qu’un économiste à la FI, et le programme a été approuvé par bon nombre de pointures internationales. Ce n’est pas Généreux qui l’a fait ce programme, mais plusieurs personnes.
                    Sinon, ce que je vous reproche personnellement, ce n’est pas de ne pas être un adepte inconditionnel de FI, je ne le suis pas moi-même, mais vu l’état d’urgence ( sans jeu de mot !) dans lequel on se trouve, vu l’état de délabrement de toute pensée construite et porteuse d’avenir, je ne vois pas bien à quoi riment vos effarouchements de bourgeois.
                    Il n’y a que les nantis qui chipotent, c’est une espèce de luxe que, pour ma part, je trouve indécente par les temps qui courent.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 2017 20:08

                    @JMBerniolles
                    J’aurais dû préciser.
                    Quand je parle du PCF, c’est du PCF d’avant Mitterrand, qui était pour la souveraineté du pays et combattait la construction européenne !

                    Depuis il se décompose, colle aux basques du PS et il est devenu pro- européen. .


                  • JMBerniolles 1er octobre 2017 20:42
                    @Fifi Brind_acier

                    Oui.... malheureusement 

                  • JC_Lavau JC_Lavau 30 septembre 2017 15:55

                    Ce sont surtout Shell et BP qui ont intérêt à la destruction de tout électronucléaire français, qui pourrait diminuer un peu la dépendance envers leurs gisements pétroliers. C’est bien pourquoi ils ont financé la guerre civile contre toute indépendance énergétique de notre pays.


                    • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 2017 19:23

                      raz le bol de ces savants de Marseille qui m’expliquent que tout va bien ...

                      quarante ans qu’on nous ment ... alors je me demande qui dit ou a dit le plus de conneries sur le nucléaire ...

                      il n’y a aucun risque qu’on nous disait ... 40 ans plus tard 5 réacteurs ont fondus dont 4 de manière dramatique ...

                      c’est comme si on nous disait qu’il n’y a aucun risque à prendre un avion et qu’il y en ait un qui se casse la gueule toutes les 20 mn 


                      • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 2017 19:31

                        @nono le simplet
                        et encore je suis cool ... 438 réacteurs construits dans le monde en 2014 ... 5 fusions

                        50 000 vols par jour ça fait un paquet d’avions construits depuis 40 ans ... 1 toutes les 20 mn c’est de la rigolade, de la sûreté proche de la perfection ....

                      • JMBerniolles 30 septembre 2017 20:16

                        @nono le simplet

                        C’est plus que simplet, je dirai que c’est primaire.. Il s’agit de la France par ailleurs le pays le plus électronucleairise du monde. Et cela fait des dizaines d’années que des gens comme vous nous prédisent un accident grave pour tout de suite.


                      • Ciriaco Ciriaco 30 septembre 2017 21:53

                        @JMBerniolles
                        Il y a quelque chose que vous ne comprenez pas. Vous trouverez toujours des gestionnaires pour vous fournir des arguments de l’ordre du rationnel (dont le sous-bassement est, sur ce sujet, l’énergie et la démographie). Faites très attention à cette rationalité. Peut-être n’avez jamais été surpris de là où elle pouvait vous emmener. Elle n’a pas pour bénéfice de cultiver le doute. Mais peut-être est-il passé d’époque ?


                        Maintenant c’est une remarque d’ordre général. Qui devrait alerter tout esprit formé à la réflexion. 

                        Plus profondément encore, on peut comprendre, avec un peu de sensibilité et d’expérience humaine, que des gens saisissent intimement quelque chose de cette histoire : que les modes de vie et les grandes machines misent en place ont quelque chose... d’anormale. Et j’allais dire irrationnelle.

                        Ces gens dont je parle, et dont vous avez un echo ici, opposent quelque chose à cela. Quelque chose qui mérite une grande attention.

                      • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 05:41

                        @JMBerniolles
                        des gens comme vous nous prédisent un accident grave pour tout de suite

                        oh là là ! non,non ! nous on ne prédit rien du tout ... au contraire, ce sont les exploitants de centrales qui nous prédisent le contraire ...
                        nous, on a seulement peur que ça arrive, chez nous, en France, parce qu’ailleurs c’est déjà fait !


                      • sarcastelle 1er octobre 2017 07:01

                        @nono le simplet

                        .
                        Vivre dans la peur, c’est terrible..
                        Ma peur à moi est différente : si une centrale française pétait, il semble d’après les documents que j’ai pu trouver, qu’on serait évacué de chez soi manu militari dès contamination locale supérieure à 20 mSv/an, c’est-à-dire pour des valeurs qui font rire un radiologue et sont apparemment déterminées comme compromis avec la peur du public. Après la dictature de l’émotion, celle de la peur. 

                      • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 07:31

                        @sarcastelle

                         on serait évacué de chez soi manu militari dès contamination locale supérieure à 20 mSv/an
                        sur le plan médical, je remarque que tu réfutes d’un revers de la main la différence entre les différentes contaminations possibles ...
                        être bombardé par des radiations c’est une chose.
                        ingérer soit par voie respiratoire soit par l’alimentation des éléments radioactifs en est une autre ...
                        pour l’irradiation il suffit d’évacuer certes ... enfin, évacuer à temps ... et en France c’est pas gagné ...

                        pour la contamination radioactive le problème est plus complexe quand il s’agit de protéger, diagnostiquer et de « traiter » les personnes contaminées ...

                      • sarcastelle 1er octobre 2017 07:43

                        @nono le simplet
                        .

                        Eh bien !
                        Irradiation externe ou interne par contamination, un mSv est un mSv ; inutile d’inventer autre chose.
                        Tout votre message ainsi est vide, simple accumulation de mots. 
                        Il apparaît que la passion antinucléaire se nourrit de mots et de dédain de la connaissance.


                      • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 08:04

                        @sarcastelle
                        allons bon !

                        un mSv est un mSv
                        oui bien sûr , sauf qu’une ingestion ce sont de mSv pour des mois et des mois, voire des années ...
                        ce n’est pas par hasard que les radiologues sont protégés, si ? et ils rigolent pas avec ça ...

                      • sarcastelle 1er octobre 2017 08:14

                        @nono le simplet

                        .
                        Oui, ça dépend de la grosseur des tiers. 


                      • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 08:32

                        @sarcastelle
                        ah ! je prends ça pour un compliment ! Vive Raimu !

                        mais à part cette pirouette, cette saillie drolatique ? 

                      • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 09:02

                        @sarcastelle

                        pour en revenir aux accidents, tu sais très bien, mieux que moi, toi qui est férue d’aéronautique, qu’un accident est assez souvent la concomitance d’incidents mineurs en soit mais qui provoquent une synergie fatale.

                        Maintenance mal faite, fatigue, défaut d’un instrument, mauvaise formation,mauvaise réaction, méconnaissance … tout un concours de circonstances qui peut mener à une catastrophe … et je ne crois que quiconque dans l’aéronautique oserait dire que ça n’arrivera plus … chaque accident est étudié méticuleusement avec une recherche de solutions pour éviter que cela ne se reproduise plus…

                        Je ne doute pas que dans le nucléaire il soit de même mais il reste toujours la ou les hypothèses que l’on a pas envisagé ou négligé comme à Fukushima …


                      • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 09:04

                        @nono le simplet
                        pour éviter que cela ne se reproduise plus…

                        pour éviter que cela se reproduise ou pour que cela ne se reproduise plus…
                        évidemment smiley

                      • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 09:55

                        @sarcastelle

                        Allez, encore une couche …

                        Concernant la toxicité de contamination d’éléments radioactifs, naturels ou pas d’ailleurs, on manque suffisamment de recul, faute d’études récentes, objectives et poussées dans ce domaine, si l’on excepte celle des japonais après Hiroshima et Nagasaki … d’au tant que les moyens techniques ne sont pas les mêmes …

                        Il faut aussi, ajouter le possible (voire probable) manque de volonté voire du négationnisme comme frein d’une étude sereine …

                        Bon, tu vas dire que j’affabule …

                        Sauf que l’exemple de la contamination à l’amiante est là pour éclairer mon propos …

                        Depuis 40 ans tout à été fait pour réfuter, nier, minimiser … la toxicité de l’amiante …

                        Alors qu’elle présente deux particularités :

                        -  Un cancer spécifique à l’amiante qui ne peut laisser planer aucun doute

                        -  Des malades liés, soit à un lieu en contact direct avec l’amiante soit un travail en contact direct avec l’amiante

                        Le lien direct est donc évident et simple … et pourtant … que d’années de lutte … que de morts avant de reconnaître du bout des lèvres cette toxicité …

                         

                        Il est donc prudent de se hâter de ne pas rigoler …


                      • alinea alinea 1er octobre 2017 17:13

                        @sarcastelle
                        Je n’ai aucune envie d’être évacuée de chez moi.


                      • JMBerniolles 1er octobre 2017 17:15
                        @nono le simplet

                        Si c’est votre seule source de peur dans notre monde actuel vous pouvez dormir sur vos deux oreilles.

                        Il faut au moins lire ce que j’écris. Je dis qu’en plus de cinquante ans de réacteurs nucléaires en France il n’y a pas eu d’accidents graves. [les accidents de Saint Laurent des Eaux graphite-gaz ne sont pas à ce niveau là. Il n’ont eu aucun impact sur l’environnement)


                      • baldis30 30 septembre 2017 22:09

                        Avant de causer de n’importe quoi il vaudrait mieux que vous examiniez deux choses :

                        a) quels sont les écoulements dans le Rhône et par quels moyens .... cela répond déjà à une très grosse partie de la question

                        b) comment en cas de crue , parce que pour avoir inondation il faut qu’il y ait crue , se répartissent les eaux !

                        Qu’il y ait un problème de digue c’est une chose mais que vous saisissiez le prétexte sans savoir comment se gère une crue dans ce secteur cela prouve que vous n’êtes même pas capable de connaître le cours du Rhône tel qu’il est ni comment il se gère ....

                        Au fait avez-vous protesté quand les suisses ont fait installer une des tranches pour leurs besoins ?

                        Je sais très bien que je vais attitrer toutes les injures, tout le mépris dont certains sont capables parce qu’ils ne savent pas lire une carte et poser des questions intelligentes ...

                        Il est urgent de remettre en route les lois réprimant fortement la diffusion de renseignements erronés susceptibles de provoquer des troubles graves dans la population ....


                        • alinea alinea 30 septembre 2017 22:15

                          @baldis30
                          Vous pourriez être plus clair ? Ça serait intéressant !


                        • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 05:32

                          @baldis30
                          arg ! expert en nucléaire mais aussi en hydrométrie !

                          je suis subjugué smiley

                        •  Christian Ratatouille 30 septembre 2017 23:37
                          Un nouveau départ pour les vignerons
                          Le décret autorisant le changement de nom de l’appellation “Coteaux du Tricastin” en “Grignan Les Adhémar” est paru le 17 novembre 2010 au Journal officiel.

                          D’autres fois on change le nom Windscale (le site a ensuite été rebaptisé Sellafield).


                          •  Christian Ratatouille 30 septembre 2017 23:40

                            @Ratatouille
                            je propose Kacafumenchi pour les japonos


                          • Le421 Le421 1er octobre 2017 15:06

                            @Ratatouille
                            Ben quoi !!

                            Des rouquilles qui éclairent la nuit, c’est cool, non ??  smiley


                          •  Christian Ratatouille 30 septembre 2017 23:49

                             avant mon cher nobyle ,l’on nous disait "un assi dent nuk c’est impossible.
                            maintenant on te dit :

                            360 ou 75 kilos d’uranium dans les eaux ?(la fuite d’uranium du site nucléaire de Tricastin 2008)

                            La pêche, les activités nautiques et la consommation d’eau et de poissons sont toujours interdites, bien que l’ASN affirme que la pollution serait en « constante diminution » et peu dangereuse. Le risque est classé au niveau 1 sur une échelle qui comporte 7 degrés de dangerosité.


                            • sarcastelle 1er octobre 2017 07:27

                              @Ratatouille

                              .
                              360 ou 75 kilos d’uranium dans les eaux ? (la fuite d’uranium du site nucléaire de Tricastin 2008
                              .

                            • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 09:13

                              @sarcastelle
                              le même jour dans le même article le premier commentaire 

                              Bill Grodé 11 août 2009 20:53

                              Et allons y donc ! Encore une couche du lobby antinucléaire.
                              Ces gens là sont ils prêts à payer leur électricité 2 ou 3 fois plus cher ? 
                              Et fournie par des producteurs privés, à peu près aussi fiables que les chemins de fer britanniques après privatisation ? 
                              Des incidents de niveau 1, il y en a 80 à 100 par an. IL faut bien le mois d’août pour qu’on en parle.


                              bon c’était avant Fukushima et à l’époque où le nucléaire était à 40€ et les EnR à 120 €, il y a un siècle smiley


                            • sarcastelle 1er octobre 2017 10:52

                              @nono le simplet
                              .

                              L’amiante, les chemins de fer...
                              Pourquoi pas. 
                              Alors on ne connaît pas les effets statistiques des rayonnements. On n’a pas assez de recul. Ah bon. 
                              Dire que la relation dose-cancer est mal connue n’est pas recevable. Ce n’est que pour les très petites doses qu’il y a débat, de l’ordre du millisievert annuel et au-dessous ; on est là dans des chiffres noyés dans l’épaisseur du trait et du style : « si on veut éviter ces morts-là on en aura davantage en produisant de l’énergie autrement, et plus encore en en produisant moins ». 
                              Le prix du kWh est comme j’ai déjà dit un mauvais indicateur d’intérêt global d’une filière. La quantité et la régularité de la production sont prioritaires. 
                              C’est singulier tout de même qu’avec un prix EnR toujours plus bas le kWh domestique (mais non pas industriel ; les ménages le subventionnent) en D/Dk très équipés d’EnR soit double du nôtre. Cependant c’est peut-être comme avec le communisme : si ça ne marche pas c’est parce qu’on n’en a pas fait assez ; si le kWh est si cher c’est peut-être parce que D/Dk ont encore plus de moitié de production électrique classique. Allez savoir. Laissez tomber le prix du kWh pour le particulier, sans rapport avec les prix annoncés qui sont sérieux comme les chiffres de consommation des voitures, prix qui deviendra dément si le système est intégralement EnR. 

                            • sarcastelle 1er octobre 2017 12:31

                              @sarcastelle

                              .
                              Cela dit, je sature. Je n’interviendrai plus qu’en cas d’élément matériel nouveau. 

                            • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 14:07

                              @sarcastelle
                              C’est singulier tout de même qu’avec un prix EnR toujours plus bas le kWh domestique (mais non pas industriel ; les ménages le subventionnent)

                               ?????
                              le prix d’un mW d’une plateforme éolienne offshore est subventionnée par les ménages ?


                            • sarcastelle 1er octobre 2017 16:56

                              @nono le simplet

                              .
                              J’ai fait une phrase trop longue.
                              C’est le kWh industriel, que subventionnent les ménages.
                              En France le kWh pour les particuliers coûte moitié plus que le kWh industriel. Au Danemark par exemple il est trois fois plus cher. Ainsi le kWh des industriels danois n’est-il pas pénalisant pour leurs exportations car il n’est pas plus cher que le kWh des industriels français. Je cite le Danemark avec son kWh pour les particuliers à 0,30 euro (converti des couronnes) parce que je me suis plus particulièrement penchée sur l’électricité danoise lorsque Cabanel en a parlé savamment comme il sait faire. 
                              .
                              Ainsi : moins le kWh est cher à la sortie de la centrale classique ou de l’ensemble centrale intermittente/stockage, doublement moins il sera cher pour les ménages qui ont moins à subventionner l’industrie. 
                              .
                              Maintenant je vous laisse pour aller m’occuper d’Alren qui me fait passer pour un nul quand je corrige ses affirmations aéronautiques qui valent presque le discours énergétique de l’architecte-chanteur. 


                            •  Christian Ratatouille 1er octobre 2017 22:03

                              @sarcastelle
                               COUCOU
                              pas de nouvelle de krolik 1 (il éty mort ? °) j’aimai bien, mon krorkro .
                              merci de me rappeler à sa mémoire .de toute façon plus il y aura de rayon X moins il y aura de cancer ,vu que c’est avec ça qon guérie cette maladie.
                              par contre pourquoi on raz pas le mont blanc pour récup l ’uranium ?,c’est un bête tout ce gachji .


                            • sarcastelle 1er octobre 2017 23:52

                              @Ratatouille

                              .
                              Toujours là, ses archives sont une mine. Régalez-vous !

                            • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 2017 03:34

                              @sarcastelle


                              on a aussi, dans nôtre beau pays, une autre manière de taxer les « ménages » mais sans passer par le prix du kW ...
                              la recapitalisation d’Areva va coûter entre 2 et 5 milliards, celle d’EDF a coûté 4 milliards ... et comme la recapitalisation ne joue pas sur le prix du kW ...
                              si on avait cette audace cela mettrait le kW à 0.27 € environ ( 8 milliards pour 150 TW + augm des taxes et TVA ) ...
                              étonnant, non ?


                            • sarcastelle 2 octobre 2017 08:59

                              @nono le simplet

                              .
                              Recapitalisation d’Areva ou reconstruction du réseau, on choisit selon sa philosophie, comme Alinéa.
                              .
                              En divisant 8 milliards d’euros par 150 milliards, je ne trouve que + 5,3 centimes par kWh ; on est dès lors autour de 20 centimes, pas de 27.
                              .
                              En outre je constate que vous êtes pour un apurement rapide des dettes, puisque vous voulez en somme les régler en environ 6 mois. Est-ce bien ce que vous avez voulu dire ? En ce cas, on commence aujourd’hui avec la prochaine facture et on est débarrassés en avril. Avant, même, puisque c’est l’hiver et qu’on va consommer davantage. Ce n’est pas méchant.
                              .
                              Ecrivez kWh, TWh, etc., pour contribuer à l’éducation du public qui en ne comprenant pas la différence entre puissance et consommation, continue par son ignorance à soutenir l’écologie. 


                            • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 2017 09:25

                              @sarcastelle
                              chez moi, au vu de ma dernière facture divisée par ma consommation je suis à 22.014 cent le kw

                              donc 22+5 = 27 cent ... taxes et TVA comprises bien sûr ( et pourtant mon chiffre HC est sup à HP )
                              pas dur de vérifier avec sa propre facture smiley
                              CQFD

                              et pour l’apurement des dettes l’’Etat cherche 7 milliards d’économies sur le budget 2018 smiley

                            • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 2017 09:34

                              je rajoute , bien évidemment, que je consomme peu et que, comme le montant de la location du compteur est « fixe », on peut trouver un chiffre un peu plus bas ...


                            • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 2017 09:37

                              oups, kWh bien sûr, simple négligence de ma part smiley


                            • foufouille foufouille 2 octobre 2017 09:45

                              @nono le simplet
                              « chez moi, au vu de ma dernière facture divisée par ma consommation je suis à 22.014 cent le kw »
                              donc si tu consommes juste un kwh, ce sera encore plus cher.
                              genre 20€ .................


                            • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 2017 12:22

                              @foufouille
                              éh bé oui, moins on consomme plus on paye cher l’unité , pareil pour l’eau ...


                            • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 2017 12:25

                              pareil pour le téléphone, les frais d’achat de biens immobiliers, les découverts bancaires ...

                              les frais fixes !

                            • foufouille foufouille 2 octobre 2017 13:15

                              @nono le simplet
                              réponse débile. tu ne peut comparer que ce qui est comparable donc le prix hors taxes du kwh.
                              ou tu es un tordu de PN.


                            • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 2017 13:39

                              @foufouille
                               tu as calculé combien tu payais ? ça fait mal, hein ? un coup à vous dégoûter de défendre EDF ! mdr de chez mdr comme on disait naguère


                            • foufouille foufouille 2 octobre 2017 14:17

                              @nono le simplet
                              j’ai une facture ...........
                              je ne suis pas chez EDF.
                              je paye aussi une taxe pour les ENR bidons même sans abonnement « vert ».
                              je paye aussi pour les pays « vert » qui achète de l’électricité et font augmenter les prix.


                            • alinea alinea 2 octobre 2017 14:40

                              @nono le simplet
                              l’eau !!! j’en suis à 9 euros quarante le m3, juste parce que je suis très économe... frais fixes, taxes et dividendes à scam !!!!


                            • sarcastelle 2 octobre 2017 16:48

                              @alinea
                              .

                              Vous avez perdu. J’ai payé l’an dernier 82 euros fixes plus 7 mètres cubes à 1,30 le m3 ; soit 13,01 euros le m3. C’est moi la plus écolo. 

                            • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 2017 17:50

                              @foufouille
                              camarade foirfouille,

                              concernant les prix HT ou TTC tu serais bien inspiré de relire le dialogue que j’ai eu avec Sarcastelle, ce qui t’éviterais de dire ... des bêtises
                              et concernant ta facture j’aimerai que tu m’expliques où ce situe cette taxe bidon 
                              en TCPE, en CSPE ou en CTA ?
                              je ne demande qu’à m’instruire smiley

                            • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 2017 17:54

                              @alinea
                              pour l’eau (sans assainissement ) je suis à ..........0.349 € le m3 TTC


                            • alinea alinea 2 octobre 2017 18:52

                              @sarcastelle
                              oui !! merdalors ; 7 m3, voyons, vous n’aviez pas une Irish qui a elle toute seule m’en pompait 1 smiley ( c’est vrai, au minimum !)... pourtant, je ne bois que du vin !!! smiley et ne me lave pour ainsi dire jamais !!! il faut que je réfléchisse pourquoi j’arrive à 18 par an smiley


                            • alinea alinea 2 octobre 2017 19:00

                              @nono le simplet
                              l’assainissement est le plus cher, mais si vous avez une gestion communale, c’est normal !
                              J’ai eu l’habitude d’avoir l’eau de source gratuite pendant vingt ans, quand je suis arrivée ici, et dieu sait que ce n’était pas le prix d’aujourd’hui, j’étais effarée !


                            • sarcastelle 5 octobre 2017 20:15

                              @alinea
                              .

                              je........ne me lave pour ainsi dire jamais !!!
                              .
                              Moi non plus, sauf les dents une fois par mois ; sinon mon chien se détourne de moi. 


                            • alinea alinea 5 octobre 2017 20:17

                              @sarcastelle
                              Moi, c’est pour les chevaux, car ils ont un bon odorat mais, en plus, ils sont très délicats !! smiley


                            • nono le simplet nono le simplet 6 octobre 2017 04:13

                              @alinea & @sarcastelle
                              et dire qu’ils parlent d’ordis transmettant les odeurs .... je mettrai le « son » au plus bas ...


                            •  Christian Ratatouille 1er octobre 2017 01:20

                              DERNIER MESSAGE.....ICI LONDRE... !!!

                               ATTENTION. !!!!... ATTENTION. !!!!...JE répète.

                              LA CAROTTE EST DANS LE TUNNEL.. !!!.
                              LA CAROTTE EST DANS LE TUNNEL... !!!
                               ET LA BETTERAVE AUSSI


                              • nono le simplet nono le simplet 1er octobre 2017 10:45

                                un coucou et encore un merci à Alinéa !

                                j’avais promis à Sarcastelle que je me battrai avec la dernière énergie au premier article sur le nucléaire smiley
                                le sien n’est pas sorti, je l’ai défendu sans l’avoir lu, elle a pu le passer sur ton article en commentaire ... tout va pas si mal finalement ...
                                j’ose une bise amicale
                                bonne journée à toi 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès