• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Assassinat de Soleimani : le mandat d’arrêt de l’Iran contre (...)

Assassinat de Soleimani : le mandat d’arrêt de l’Iran contre Trump, symbole de la déchéance des Etats-Unis

Par Finian Cunningham

Source : RT, 29 juin 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

Le mandat d'arrêt contre Donald Trump (et 35 autres responsables politiques et militaires) délivré par l'Iran à Interpol au sujet de l'assassinat de son Commandant de la Force Quds pourrait trouver des preneurs inhabituels. Tels que… les Démocrates aux États-Unis ?

La politique américaine est devenue extraordinairement toxique et fractionnée, au point qu'on peut se demander s'il ne serait pas possible que les opposants au Président puissent envisager de l'arrêter s'il mettait pied dans leur juridiction d'État.

Les Démocrates et leurs médias honnissent de toute façon Trump comme un agent russe, c'est-à-dire un ennemi de la nation. Cette semaine, il est assailli pour trahison contre les forces armées pour avoir prétendument ignoré les briefings du renseignement affirmant que des agents russes payaient des militants afghans pour assassiner les troupes américaines [soit dit en passant, c'était un des prétextes justifiant l'assassinat de Soleimani].

Jusqu'à où la réputation de Trump peut-elle descendre aux yeux obsédés de ses rivaux démocrates ? S'il est déjà coupable de la litanie de crimes et délits dont il est accusé, alors pourquoi ne pas profiter d'une éventuelle notice rouge d'Interpol au moment où il descendra d'Air Force One dans un État gouverné par un démocrate ?

Plus sérieusement, le mandat d'arrêt émis par l'Iran pour le meurtre du général Qassem Soleimani en janvier montre à quel point le bureau de la présidence américaine s'est entaché d'infamie. Trump s'est ouvertement vanté d'avoir ordonné l'assassinat du commandant iranien largement vénéré.

Il fut un temps où les Présidents américains faisaient au moins preuve de discrétion pour liquider des ennemis étrangers. Pas Trump. Il s'est délecté du meurtre. Pour les apologistes les plus libéraux de la multinationale de l'assassinat que sont les Etats-Unis, le genre de bravade de Trump est embarrassant. Le Président n'est tout simplement pas censé divulguer la réalité sanglante du caractère sans foi ni loi de Washington.

Il est peu probable que le mandat iranien dépasse le symbolisme. L'administration Trump l'a rejeté comme un « coup de propagande ».

Interpol, basée en France, sert d'agence internationale reliant les forces de police nationales. Elle a déclaré à RIA Novosti que si elle recevait une demande d'arrestation de Trump, ses propres règles ne lui permettraient pas d'agir.

Soutenir que la décision iranienne est illégitime parce qu'elle est « politiquement motivée » est vide de sens. On peut soutenir que Trump est en effet responsable du meurtre du Général Soleimani, dont la voiture a été frappée par un drone américain alors qu'il s'éloignait de l'aéroport international de Bagdad, sur ordre de l’hôte de la Maison-Blanche. Les autorités iraniennes ont donc parfaitement le droit de poursuivre Trump et des dizaines d'autres responsables de l'administration désignés dans l'inculpation pour le meurtre de Soleimani.

On peut être sûr que si c'était l'Iran qui avait assassiné un responsable américain, Washington pousserait des cris d'orfraie jusqu'à ce qu'Interpol émette des notices rouges contre les Iraniens qui seraient désignés comme responsables, avec ou sans preuves.

Il est extrêmement douteux que Trump se rende un jour dans un pays qui pourrait procéder à son arrestation au nom de l'Iran.

Néanmoins, le mandat d'arrêt ne manquera pas de le faire réfléchir, car les autorités iraniennes se sont engagées à poursuivre Trump même après qu'il aura quitté son poste et redeviendra un simple citoyen. Le Donald devra faire des évaluations des risques de sécurité lors de l'ouverture de nouveaux terrains de golf au Moyen-Orient.

Mais le symbolisme ultime est qu'un Président américain a été frappé d'un mandat d'arrestation par un autre pays. Le simple fait qu'Interpol traite une telle demande de mandat d'arrêt international est en soi une énorme souillure pour la présidence américaine.

Signalé par Twitter pour discours de haine, décrié par ses alliés européens pour son manque de leadership, et maintenant inscrit sur une liste officielle de criminels, Trump jette plus que jamais le discrédit sur un bureau autrefois considéré comme le plus puissant du monde.

Pas étonnant que certains opposants américains souhaitent —du moins malicieusement— le voir détenu.

Voir notre dossier sur le meurtre de Soleimani

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.


Moyenne des avis sur cet article :  2.52/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Samson Samson 7 juillet 15:02

    "Il fut un temps où les Présidents américains faisaient au moins preuve de discrétion pour liquider des ennemis étrangers. Pas Trump. Il s’est délecté du meurtre. Pour les apologistes les plus libéraux de la multinationale de l’assassinat que sont les Etats-Unis, le genre de bravade de Trump est embarrassant. Le Président n’est tout simplement pas censé divulguer la réalité sanglante du caractère sans foi ni loi de Washington.« 


    Notons au passage que sa »malheureuse« rivale alors Secrétaire d’État du dernier »Prix Nobel de la paix" se réjouissait de manière tout aussi obscène du meurtre de Kadhafi.


    • JPCiron JPCiron 7 juillet 21:43

      < la réalité sanglante du caractère sans foi ni loi de Washington.

      Noam Chomsky confirme que « Trump est indéniablement le plus grand criminel de l’histoire . » Cependant, l’esprit de barbarie suprémaciste n’est pas exclusivement concentrée à Washington.

      On le trouve au Congrès qu’ont élu une majorité de la population qui a été informée/désinformée par des Médias dominés par le même type d’idéologie.

      Un monde dont le masque démocratique fait sourire...

      .


    • Samson Samson 7 juillet 15:33

      Eu égard à l’état de décadence et de délitement d’une puissance impériale U$ et occidentale s’effondrant littéralement sous nos yeux, certains croyants croient voir en Trump le signe de la trompette du Jugement final, qui s’annonce aussi terrifiant qu’impitoyable !


      • xana 7 juillet 17:01

        Il faut un début à tout.

        Et puis, quand les USA seront devenues la proie des guerres civiles, Trump sera certainement arrêté (dans le meilleur des cas) ou assassiné. Et s’il survit on trouvera probablement des gens pour l’extrader vers l’Iran où il subira le même sort que Adolf Eichmann.

        La justice peut parfois être patiente...


        • HELIOS HELIOS 8 juillet 12:31

          ... il faut esperer, de toute notre force, que les USA ne deviennent pas un terrain de jeu pour des guerres civiles.

          Si cela était, permettez moi de vous rappeler, juste pour un exemple technico economique, qu’internet sera coupé au moins pour une vingtaine d’année. Les imbéciles qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, du doigt du sage, et du gourou écolo se réjouiront surement mais nous assisterons en temps réel a une chute de civilisation tres difficile a reconstruire dans le meilleur des cas et probablemet jamais car d’autres forces entreront en jeu et pas les plus civilisées.

          Alors, imaginez des violences et un demantelement brutal d’une structure comme les états unis en termes, même imparfaits, « d’état de droit », de force économique, scientifique, technique, industrielle, spirituelle, politique (eh, oui, aussi), diplomatique, d’entrainement civilisationnel... tout en fait.... pensez vous sincèrement que nous n’y participerons pas, nous n’en subirons pas les effets ?

          Pire qu’un recul moyenageux, je pense qu’une catastrophe de cette ampleur, nous retrogradera tous, chinois compris, a un état moyenageux dont les pires dictatures théocratiques nous paraîtrons comme des havres de sécurité et de bien-être...

          Il faudra probablement des centaines d’années, des guerres a répétition, des progroms, des shoas banalisées, des catastrophes biologiques, écologiques que les gentils réveurs plus ou moins verts, debout face a quelques particules dans l’air ne peuvent imaginer tant ils sont des enfants face a la barbarie dont nous n’avons plus aucune idées depuis pres de 1000 ans et dont les media nous cachent la réalité (où sont les images, les vraies, des tours jumelles ou des simples escarmouches militaires actuelles ?... même les accidents sont occultés !)... pour nous en remettre, peut-être ! 

          Il faut se garder de jouer avec les allumettes, nous avons déjà un enorme problème de migrations qui importent dans des societe que 2 ou 3 siecles de culture ont reussi a pacifier malgres quelques rechutes localisées.... regardez quelques Noël ou quelques épisodes dans le sud est de l’italie, de l’allemagne du nord ou de la Suede, si nous avions des images, nous parlerions differement à l’évidence...

          Alors imaginez maintenant que ces « mâles blancs », exaspérés et poussés au choix de la survie, retrouvent ce que la barbarie rendait possible, leur souveraineté sur leurs terres, en Europe comme en Amerique... nous trouverons peut être que Daech et autres Al Qaida sont des amateurs... tournez vous quelques instants vers l’histoire de la Russie et des pays actuels du nord lorsqu’ils n’etaient pas encore « élevés » par une spiritualité chretienne post inquisition....

          Penser a la chute des USA, c’est penser a la chute de toute une civilisation de la moitié de la planete et il n’y aura pas de retour en arriere, c’est en prendre pour plus de 1000 ans de punition sans garantie de s’en remettre... alors, permettez moi de contester, je prefère Trump, tres largement même réelu pour 4 ans (de toutes façon, il ne peut pas plus) qu’une cata comme un eclatement des USA.... aprés tout et malgré les imperfections qui peuvent se corriger, nous vivons bien, même les plus pauvres et défavorisés.


        • buratino buratino 9 juillet 10:10

          Faudrait d’abord s’occuper du nain Sarko et de son gourou nobel par anticipation de la paix OBOUANA qui ont rempli la Méditérannée de cadavres, remplissage qui se poursuit encore


        • QAmonBra QAmonBra 7 juillet 17:43

          Merci @ l’auteur pour le partage.

          L’assassinat de Soleimani était une exigence des $ionnards qui, comme les morpions, tiennent solidement les « roronès » de Trump, mossades fréquentations « epsteinnienes »  ?

          D’où le fait qu’il satisfasse toutes leurs folles demandes, comme jamais un président U$ ne l’avait fait avant lui !

          Il donne l’impression de leur céder, comme pour se soulager de leur pression, et l’avoue haut et fort pour mieux camoufler les véritables prescripteurs de cette grosses connerie, dont les conséquences seront et sont déjà catastrophiques pour les yankees et leur alliés dans la région.

          Réelu ou non en novembre prochain, D. Trump n’est dès à présent pour les U$A que ce que M. Gorbatchev et B. Eltsine ont été consécutivement pour la défunte URSS : Le terminateur de la puissance impériale U$, voire de l’union fédérale des états d’Amérique du nord. . .


          • popov 7 juillet 18:38

            Est-ce que ce vieux corbeau d’ayatollah Khomeini a fait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour l’assassinat du traducteur japonais des Versets Sataniques Hitoshi Igarashi et pour l’attaque au couteau du traducteur italien Ettore Capriolo ?


            • Samson Samson 7 juillet 19:01

              Comme le dit le proverbe : ’Le Shah parti, les houris dansent !"


            • OMAR 7 juillet 19:36

              Omar9

              .

              @popovitch

              .

              Et comme dit un proverbe de ton bled :

              « Quand il n’y a plus de vodka, il reste la moujike... ».


            • xana 7 juillet 21:09

              Il se fait appeler « popov », mais son vrai nom est Benoît Dugenou...


            • buratino buratino 9 juillet 10:17

              On a pas le droit de l’écrire, comme les saloperies et autres égorgements que l’on découvre en France, c’est catalogué folie ou rite tribal sacré, intouchables quoi !


            • popov 8 juillet 02:32

              @Samson, mollah omar, xana

              Le Shah parti, les houris dansent !

              Quand il n’y a plus de vodka, il reste la moujike...

              Il se fait appeler « popov », mais son vrai nom est Benoît Dugenou...

              Toutes ces plaisanteries très fines ne répondent pas à ma question.


              • Cyrus Parpaillot 8 juillet 02:39

                @popov

                ouep y ’ en as haut marre 

                faut prendre un xana X

                ya plus qu’ as faire sans le son 

                >je t’ acorde que c’ est petit :)

                Admetont qu’ on ais demander un mandat contre khomeini 

                on l’ aurais eu immediadement ...

                l’ inverse n’ est pas vrai , les iranien pisse en l’ air et s’ etonne d’ etre tout mouiller .

                Soit il attaque maintenant et peuvent encore gagner , soit ils attende et c’ est foutus .tu as vu l’ usine de concentrateur , il ne peuvent pas gagner numeriquement .

                il n’ y as que l’ attaque massive par l’ autoroute irakienne qui peut les sauver s’ il prenne le pays de rael .


                le reste c’ est du vent


              • OMAR 8 juillet 10:55

                Omar9

                .

                @popovitch

                .

                Le mandat d’arrêt international contre Khomeini existe, mais faute de facteur, l’intéressé n’est pas au courant et donc, ne s’est pas présenté devant la justice.

                .

                Tiens, @popovitch, voici son adresse et va lui remettre la convocation, fissa.

                Heu, essaie d’être un peu présentable et surtout sobre :

                .

                28 rue des racines du pissenlit, Behesht-e Zahra, Téhéran, Iran.

                .


              • caillou14 rita 8 juillet 08:11

                Son ami Poutine (dictateur à vie) lui apporte toute son estime !

                 smiley


                • Samson Samson 8 juillet 10:50

                  « dictateur à vie »

                  ... parce qu’il est à chaque fois réélu ???

                  Il est vrai qu’en Occident, même avec des sondages bidouillés, pas un de nos dirigeants ne peut se prévaloir d’un tel taux de popularité, et encore moins sur une aussi longue durée,

                  ... peut-être parce qu’aucun d’entre eux ne peut non plus se prévaloir d’avoir - que du contraire ! aussi spectaculairement servi son peuple et redressé son pays !

                  Mais donc, si un dirigeant élu est tout à la fois efficace et populaire au point d’être à chaque scrutin reconduit dans ses fonctions, ce serait selon les critères de rigueur en Occident, en €urocratie et dans nos merdias un affreux dictateur,

                  ... et la condition en Pensée Unique néo-libérale pour garder le statut de « démocrate » reviendrait donc à — l’un n’excluant évidemment pas l’autre soit être suffisamment inefficace et corrompu pour que çà se voie, soit prendre en strict respect du dogme de la Sainte Croissance des mesures suffisamment impopulaires (TINA) pour garantir la mascarade d’une pseudo-alternance.

                  Merci de m’éclairer : je commence enfin à mieux comprendre les subtilités de la politique !!! smiley

                  En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


                • caillou14 rita 8 juillet 11:06

                  Vous avez une drôle de vision de la démocratie ?..suis je bête en Russie c’est une dictature !


                • sylvie 8 juillet 11:20

                  « suis je bête » OUI


                • caillou14 rita 8 juillet 11:38

                  Aucun sens de l’humour les « rouskofs ».. ?

                  Depuis Staline l’évolution ne fonctionne plus ?

                  MDR... smiley


                • popov 8 juillet 15:24

                  @rita

                  Aucun sens de l’humour les « rouskofs ».. ?

                  MDR..

                  Faut pas confondre l’humour et le rire.


                • caillou14 rita 8 juillet 16:22

                  Vous êtes comme les arabes susceptible comme des gonzesses ?

                   smiley


                • buratino buratino 9 juillet 10:13

                  Comme Obama le nobel de la paix et sa copine, la cocue et hystérique Hillary ont donné l’absolution pour effacer la Libye et les massacres qui ont suivis


                • vraidrapo 12 juillet 10:19

                  @rita

                  Je ne dirais pas que les « gonzesses » sont susceptibles mais, j’en ai trouvé très rarement qui pratiquent l’autodérision. Encore moins que les ...

                  La capacité d’autodérision peut-elle être un caractère distinctif majeur entre des Cultures ? A débattre ! Un bon sujet de bac français dans l’air du temps.


                • QAmonBra QAmonBra 8 juillet 10:28

                  D. Trump n’est qu’une marionnette des $ionnards comme tous ceux l’ayant précédé à la présidence des U$A depuis la fin de la seconde guerre mondiale, à l’exception de JFK dont la cause profonde de son assassinat, ainsi que celui de son frère seulement 4 ans plus tard, va devenir évidente pour de plus en plus de gens, quand l’incroyable étendue de leur malfaisance, deviendra une réalité incontournable pour une majorité de citoyens  !

                  Apparaitre comme un champion de la cause « National Zionism » est assurément la meilleure « assurance vie » pour un président U$, notamment en raison du niveau de violence de cette « nation passée de la barbarie à la décadence sans connaitre la civilisation ».

                  A court terme, ne doivent donc craindre pour leurs fesses, que les anciens pantins aux performances dépassées et devenus aussi inutiles que gênants.

                  Ce héraut d’une grandeur U$ phantasmée, à défaut de retrouvée, ne cesse de claironner « América first » mais, dans les actes, c’est plutôt « eretz apartheid first », quelles que soient les conséquences pour son bienaimé pays, tout le reste n’étant Qu’encre de pieuvre, pour mieux leurrer un Quidam totalement dépassé par la crasse épaisseur de mensonges stratifiés et se cumulant depuis des décennies. . .


                  • JC_Lavau JC_Lavau 8 juillet 12:40

                    Combien de fois faudra-t-il te rappeler que le mahométisme est un dérivé du judaïsme, via les scribes des premiers khalifes ?


                  • Samson Samson 8 juillet 13:17

                    A cette aune, le christianisme aussi !

                    Ne le dites surtout pas, mais Jésus était juif, et ses apôtres aussi !

                    Mon Dieu !!! smiley


                  • vraidrapo 12 juillet 10:09

                    La déchéance des Yankee c’est un mythe... Avec le dollar, ils ont sournoisement réussi à créer une trame insubmersible associant leur armée et l’économie européenne.

                    Quiconque quitte la toile est destiné à sombrer isolé de tous.

                    Le destin du Yankee est devenu le nôtre : il n’est que de comparer l’incidence de Wall-Street sur notre économie.

                    C’est révoltant mais, c’est la réalité. Merci, à l’UMPS ( pour faire court).

                    Toutes les marques de déférence au Général sont du foutage de gueule !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité