• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Attentats du 13 novembre : à la fois prévisibles et inévitables

Attentats du 13 novembre : à la fois prévisibles et inévitables

Les attentats du 13 novembre étaient à la fois prévisibles et inévitables. Par quelle magie ? C’est la conséquence d’une succession de petites et grandes lâchetés - et d’une erreur stratégique majeure.

 Prévisibles, ces attentats l’étaient depuis le renoncement de la France à sa grande « politique arabe ». Cette politique étrangère plutôt pro-arabe, mise en place par le général de Gaulle dans la foulée de la décolonisation, fut poursuivie par ses successeurs jusqu’à Jacques Chirac inclus. Il est à noter que cette politique était loin d’être non-sens compte-tenu de la forte population d’origine arabo-musulmane accueillie par la France dès les années 60. Elle a contribué à la paix sociale du pays.

Tout change en 2007 avec l’arrivée de Nicolas Sarkozy au Pouvoir. L’une de ses premières décisions est de réintégrer la France dans le commandement intégré de l’OTAN (annonce faite le 7 novembre 2007). Dès lors, la politique arabe de la France passe par la fenêtre et sa politique étrangère va s’aligner de plus en plus sur celle des Etats-Unis, dont le Président est un grand admirateur.

La passivité de la diplomatie française dans la résolution du conflit israëlo-palestinien et l’intervention en Libye de 2011 sont l’illustration de ce tournant.

François Hollande a poursuivi dans la voie tracée par son prédécesseur en bombardant avec beaucoup de désinvolture les positions de Daesh en Syrie, à partir de septembre 2015. Nul doute que les Américains, les Russes et les Iraniens, déjà à la manœuvre depuis longtemps dans la région, attendaient avec impatience l’intervention de la France et de sa douzaine d’avions…

L’abandon de la grande politique arabe de la France est intervenu au plus mauvais moment, alors que nous étions sans doute le pays occidental le mieux placé pour jouer un rôle positif dans un dialogue Islam – Occident de plus en plus tendu.

 

Inévitables, ces attentats le sont devenus en raison d’une incroyable série de lâchetés et de reculs de la République depuis 30 ans.

Le premier crime contre la République a été commis en plein jour par Jacques Chirac lorsqu’il a annoncé la fin de la conscription le 28 mai 1996. Si cette décision pouvait sembler justifiée dans le contexte de l’après guerre froide ; il était prévisible qu’elle aurait des répercussions sur l’assimilation de toute une génération.

Depuis, les banlieues n’ont cessé de se ghettoïser pour aboutir aux émeutes d’octobre 2005. Trois mois plus tôt, Nicolas Sarkozy en visite à La Courneuve aboyait encore et promettait de « nettoyer tout ça au Kärcher ». Il récidive en juillet 2010 lors du fameux discours de Grenoble à l’occasion duquel il déclare la « guerre » à la délinquance – rien de moins. Mais dans le même temps, il réduit massivement la capacité militaire et les forces de sécurité intérieures de la Nation. Près de 10 000 postes sont supprimés dans la Police (1) et la Gendarmerie et 30 000 dans les Armées entre 2007 et 2012.

En fait, derrière ces postures martiales, les politiques de droite et de gauche ont tenté de profiter de l’essor de l’Islam dans les quartiers pour acheter la paix sociale. « Surtout pas de vagues » devient le nouveau mot d’ordre et tant pis si cet essor de l’Islam s’accompagne d’une ressentiment croissant à l’égard de la République.

François Hollande ne fera à peu près rien pour corriger l’héritage calamiteux de son prédécesseur. Ses grandes annonces de recrutement dans les forces de l’ordre, consécutives aux attentats du 13 novembre, ne feront que ramener leur niveau à ce qu’il était au moment de l’arrivée de Nicolas Sarkozy au Pouvoir en 2007…

 

François Hollande et Laurent Fabius n’ont de cesse que de répéter que Bachar el Assad ne peut faire partie de la solution en Syrie car il est à l’origine du problème. Peut-être ferait-il bien de se demander si cette sage maxime ne s’applique pas également à eux-mêmes - et à leur prédécesseur…

Car en effet, on est en droit de se demander si la solution peut venir de ceux-là mêmes qui ont laissé le communautarisme se développer par lâcheté (la droite) ou par calcul politique (la gauche), et contribué à l’affaiblissement de la République avec des motivations souvent bassement budgétaires ou électoralistes.

Mais puisqu’on nous assure que le vote pour les représentants de ces partis serait le seul votre « républicain »…

 

 

(1) http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/22/effectifs-et-horaires-des-policiers-les-erreurs-de-sarkozy_4561658_4355770.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • MagicBuster 9 décembre 2015 17:25

    Le référendum sur «  le projet de loi relatif à la création de régions et à la rénovation du Sénat » a eu
    lieu le 27 avril 1969.
    Le résultat négatif a conduit à la démission du président de la République Charles de Gaulle le lendemain.

    En 1969 - La France a voté NON à la régionalisation.
    Vous connaissez la suite.

    En 2005 La France a voté NON à l’Europe
    Vous connaissez la suite.

    .....


    • Allexandre 9 décembre 2015 17:30

      Très bonne analyse. Le pire dans toute cette affaire, c’est que l’Etat français est assujetti à Washington, à Tel-Aviv et à Bruxelles. Partant de là comment peut-on changer les choses ? Et il faut ajouter à cela, que les autorités françaises, complices avec les médias, font tout pour dissimuler les réalités aux Français, qui, il faut bien le dire, se laissent manoeuvrer comme des enfants de choeur !


      • izarn izarn 10 décembre 2015 01:10

        @Allexandre
        Mais c’est Washington qui est l’origine de la politique de Sarkosy et de Hollande, bien sur.
        On se demande quand et ou ces deux présidents ont osé contredire Bush et Obama ? Le FMI ? La BCE ?
        Pourtant, il y avait de quoi !


      • juluch juluch 9 décembre 2015 17:49

        je ne suis pas convaincu sur la fin de la conscription....


        Elle est tout d’abord juste suspendu et la journée d’appel est surement un recensement de « futurs » soldats.

        Ensuite, je suis pour le volontariat, étant moi meme réserviste opérationnel je trouve ça parfait.

        je suis volontaire pour servir tout en étant civil. Cela n’empêche en rien de faire comme mes camarades d’actives avec les memes formations et les memes exercices.

        je pense pas que le SN soit vraiment pour quelque chose dans la tragédie du 13 novembre.

        Merci à vous pour le partage Lem civa.

        • filo... 10 décembre 2015 00:16

          La France est une grande frustrée européenne, un exemple type de la grandeur et décadence occidentale.

          Incapable d’accepter ce fait d’être tombée du haut de son piédestal, la France avec ses pouvoirs successifs a choisie la fuite en avant et quoi de mieux pour le moral (pense le pouvoir en place) qu’une guerre.

          Et actuellement votre pays mène plusieurs guerres en Afrique et au Moyen Orient.
          Tiens, en Syrie p.ex. vous n’avez strictement rien à faire ; vous vous êtes invités vous même.

          Comment est possible que vous n’arrivez toujours pas à vous débarrasser de votre esprit néocolonial.

          Vous avez un président de la république qui n’est pas sincère du tout. C’est un politicard invertébré. Car s’il était sincère il aura déjà fait démettre de ses fonctions son ministre des AE.

          Souvenez vous ce ministre a affirmé haut et fort que les islamistes font du bon boulot.
          Ceci est grave, très grave même !

          Une guerre (et vous en menez actuellement plusieurs) est illégale. Elle tue des innocents. Et elle cultive chez vous les français un esprit néocolonial.

          Tuer des innocents en Afrique ça de la même valeur que tuer des innocents à Paris. N’est pas ?

          Cessez donc de faire vos cacas nerveux !

          Tant que vous les néocolonialistes français, vous tuez des innocents en Libye, Ukraine, en Syrie, en Afrique etc. vous continueraient d’avoir peur et de vous attendre à d’autres drames qui feront des victimes innocentes en France.

          Votre agissement sème la haine


          • izarn izarn 10 décembre 2015 01:20

            @filo...
            J’ai répondu plus haut à ce genre de critique : Sarkosy et Hollande obéissent aux USA.
            Ne cherchez pas plus loin.
            Bien sur, nous les avons élu, sur des promesses idiotes....
            Tous les peuples sont parfois trés cons...
            Voyez aux USA....
            Et au Royaume Uni....
            Et meme en Allemagne...
            Vous la trouvez bien la Merkel ?
            Et le Rajoy, il est sympa non ?
            Et le Tsipras qui fait le fiers à bras et qui se dégonfle, c’est-y pas beau ça ?
            Et j’en oublie des joyeux lurons qui votent des sanctions à la Russie....
            Dites moi, des occidentaux pas cons, ou se trouvent-ils ? En Suisse ?
            Ou sur la planète Mars ?


          • Osis Oxi gene. 10 décembre 2015 06:01


            Symbole extraordinaire de la France actuelle.

            -Observez, le bleu allégorique et républicain, impuissant, mais fierté et noblesse sur la couture...

            -Voyez le blanc empesé, amidonné, figé, de nos pseudos et cranes aristocrates élus, rigides et trop nourris. Ce blanc qui s’entre déchire, s’agrippe et saigne le rouge et bleu comme le gui parasite l’arbre.

            -Regrettez, le rouge qui s’effiloche et tente vainement de s’affranchir du blanc...
            C’est toujours le rouge qui claque.


            • Osis Oxi gene. 10 décembre 2015 06:01

              http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L225xH225/drapeau-francais-dechire-2-4ba28.jpg


              Symbole extraordinaire de la France actuelle.

              -Observez, le bleu allégorique et républicain, impuissant, mais fierté et noblesse sur la couture...

              -Voyez le blanc empesé, amidonné, figé, de nos pseudos et cranes aristocrates élus, rigides et trop nourris. Ce blanc qui s’entre déchire, s’agrippe et saigne le rouge et bleu comme le gui parasite l’arbre.

              -Regrettez, le rouge qui s’effiloche et tente vainement de s’affranchir du blanc...
              C’est toujours le rouge qui claque.


              • foofighter foofighter 10 décembre 2015 09:01

                Bel article plein de hauteur.



                  • Claude Simon Gandalf 10 décembre 2015 11:52

                    @Oxi gene.


                    De toute façon, plus on palabre de Daech, plus on se trouve dans la dèche.

                  • EpiqueTête EpiqueTête 10 décembre 2015 11:14

                    Ne croyez pas que nos dirigeants ignorent les causes de nos maux - ils les connaissent, ils les acceptent. C’est le prix de la soumission aux étasuniens, de nos bonnes relations avec l’allié américain pardon.


                    • Claude Simon Gandalf 10 décembre 2015 11:56

                      @EpiqueTête


                      On pourra se demander si nos intérêts ne sont pas divergents avec ceux des US, dans un objectif relationnel, et dans le fond.
                      D’ailleurs, ils sembleraient remettre en cause parfois le fondement de leurs intérêts.

                      Donc, il n’y a pas lieu à soumission, lorsqu’il n’y a pas domination.

                    • Claude Simon Gandalf 10 décembre 2015 11:35

                      La France s’est essayé à tout dans le printemps arabe dans un espoir de propager son modèle démocratique ou la stabilité :

                      - soutien du régime tunisien ;
                      - destruction du régime lybien ;
                      - abandon de la destruction du régime syrien et probablement de Daesh ;

                      La contrepartie saoudienne dans ce fait d’histoires ne permet pas d’accabler la France outre-mesure.

                      Par ailleurs, elle essuye les plâtres d’une déstabilisation du moyen-orient qui date de 1979, par Kissinger et de la déstabilisation du Proche-Orient par l’établissement de l’état d’Israël.

                      Elle s’essaye à une loi de composition interne, vouée à l’échec par les uns, constat de fait pour les autres.

                      Tout ceci n’est pas très serein, mais l’histoire entre le nord et le sud de la médittéranée ne l’a jamais vraiment été. S’il faudra, un jour, tourner la page des hydrocarbures, ceci avait valeur de test, je dirais.

                      Il est évident que le néocolonialisme est regrettable, mais cette expérience recquise par certains, notamment pour sa plus-value en terme de connaissance, d’échanges, d’apport culturel, est ce qu’il y peut y avoir de fécond, malgré le brouhaha de tensions entre les différentes communautés religieuses, et les intérêts belliqueux ou terroristes.
                      On pourra peut-être évoquer le terme de contre-colonialisme par ces communautés afin de mettre en échec les abus néo-coloniaux, et de contre-influence par la péninsule arabe, de par le wahabisme, son modèle économique et religieux, son système politique et judiciaire.

                      Souvenez-vous que les attentats contre Charlie Hebdo étaient axés contre les caricatures de Mahomet et que les fusillades du 13 novembre ont débuté lors d’un chant rock sataniste. L’islamisme ne frappe pas au hasard, et n’est pas une menace totale à l’ordre public (ce qui était le cas des guerres occidentales, et les révolutions pour passer à la république ou la démocratie).


                      • BA 10 décembre 2015 19:19

                        Jeudi 10 décembre 2015 :

                        Donald Trump progresse dans les sondages après ses propos anti-musulmans.

                        Il provoque, il propose des lois inconstitutionnelles et anti-musulmans mais Donald Trump continue à progresser dans les sondages. Selon un sondage Purple Strategies PulsePoll pour Bloomberg publié mardi, deux tiers des Républicains sont d’accord avec l’idée de Donald Trump d’empêcher les musulmans d’entrer aux Etats-Unis.

                        37% des personnes interrogées ont également indiqué qu’elles étaient davantage susceptibles de voter pour Trump après ces propos.

                        Un autre sondage publié également mercredi montre que Donald Trump accentue son avance sur ses rivaux républicains. Avec 38% des voix, il devance désormais Ben Carson (13%) et Marco Rubio (12%), indique l’institut Zogby. 

                        http://www.lejdd.fr/International/USA/Apres-ses-propos-anti-musulmans-Donald-Trump-progresse-dans-les-sondages-763623


                        • Artius 10 décembre 2015 19:59

                          Bof.

                          Analyse limitée au champ des relations internationales qui témoigne d’une méconnaissance totale de ce qui se passe réellement dans les banlieues, en France.
                          En gros, tout allait bien avant Sarkozy, et ce n’est que depuis 2007 qu’il y a des problèmes.
                          Sauf qu’AMHA, y’a 40 ans de tiédeur dans les politiques de non-intégration qui expliquent la situation actuelle.



                          • ddacoudre ddacoudre 11 décembre 2015 14:09

                            bonjour lem civa

                            tu cible bien la transition et l’erreur de la fin de la conscription qui permettait à tout citoyen de se sentir impliqué dans la défense de sa nation, même si parfois la circonscription été décrié par la jeunesse et a fait l’objet de quelques objecteurs de conscience. elle représente l’implication citoyenne dans une démocratie. alors qu’aujourd’hui cela ressemble plus à du mercenariat ou a du suicide altruiste que l’on achète, même si l’évolution technologique des armes et des stratégies demandait toujours plus de perfectionnement. la guerre ou l’armée ce n’est pas un métier.
                            son maintien aurait permis d’intégrer toute cette jeunesse issus de l’immigration dans la notion de patrie républicaine et démocratique, et cela n’aurait pas fait de mal aux autre jeunes.
                            le choix de leur intégration par le sport ne semble pas donner les mêmes résultats.
                            mais notre difficulté n’est pas un problème de personnel ni de budget, c’est un problème d’espérance.
                            voir mon article au choix.
                            cordialement.


                            • troletbuse troletbuse 11 décembre 2015 17:06

                              Et si tout était prévu comme le dit cette vidéo. Intéressant à 49 mn la même fille qui était aussi aux attentats de Boston. Seuks, les journaux étrangers parlent de Hollande comme responsable. A 1H07, même Hollandouille fait le signe de la bête, une position des doigts qui n’est pas naturelle mais voulue.

                              https://www.youtube.com/watch?time_continue=5116&v=61xBH24NUMk


                              • troletbuse troletbuse 11 décembre 2015 17:23

                                Le 13 novembre, Cazeneuve développait son plan de lutte contre le trafic des armes à feu. Il aurait mieux fait de surveiller la route Bruxelles-Paris ? ce rigolo

                                http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/11/13/01016-20151113ARTFIG00007-trafics-d-armes-cazeneuve-degaine-son-plan-de-lutte.php

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité