• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Au bistro de la Toile : Jonhysse, smic, Jérusalem

Au bistro de la Toile : Jonhysse, smic, Jérusalem

- Oh ! Victor, on t’a pas vu hier. C’est le deuil national qui t’a empêché de sortir ?

- Bof… À vrai dire Loulle, je fuis ce harcèlement johnnyxuel. Il faut donner aux choses l’importance qu’elles ont. Certains en sont à comparer notre sympathique Jojo à Victor Hugo. Tè, je vais te réciter quelques vers de l’immense Hugo qui pourraient convenir à la mort de Johnny :

Il n’avait pas encor pu saisir une cime,
Ni lever une fois son front démesuré.
Il s’enfonçait dans l’ombre et la brume, effaré,
Seul, et derrière lui, dans les nuits éternelles,

Tombaient plus lentement les plumes de ses ailes.
Il tombait foudroyé, morne silencieux,
Triste, la bouche ouverte et les pieds vers les cieux,

L’horreur du gouffre empreinte à sa face livide.
Il cria : Mort ! les poings tendus vers l’ombre vide.

-… tenh ! C’est pas gai ton truc.

- Eh ! La mort n’est pas souvent gaie. J’ai une autre idée pour ne pas oublier le ci-devant Smet Jean-Philippe, Victor Hugo de consommation courante, ersatz d’Étasunien mais vrai contribuable helvétique : mettre sa photo et celle de ses poumons sur les paquets de clopes !

- Eh ! Oh ! Tu veux la mort des buralistes ? Déjà que les Smicards sont dans le collimateur des « Zexperts », qui viendra s’encanailler dans mon rade ?

- Les riches Loulle. Les riches. Voilà une clientèle solvable, et qui est en progression. Pour augmenter leur pouvoir d’achat, un ami m’a proposé quelque chose d’intéressant : « Instaurer le DMIC, le Dividende Minimum Inter-actionnarial de Croissance, d’un montant de 100 000 € alloué à chaque actionnaire, qui serait financé par une cotisation de 50 % des revenus bruts de tous ces salauds de nantis que sont les smicards, les RSAïstes, les polemployïstes et les fonctionnaires. »

- Il manie avec bonheur l’ironie sarcastique ton pote, comme toi concernant Johnny. Bon. Changeons de sujet. Tiens, la dernière Trumpade n’est pas mal et ressemble à une chanson de Johnny : « Allumer le feu ! ». Voilà que ce taré veut en remettre une couche au Moyen-Orient avec son truc d’ambassade à Jérusalem…

- C’est vrai que ce type se révèle grandiose : le Mozart de la konnerie. Il devient une illustration parfaite de cette boutade d’Einstein qui dit en substance : « Il y a deux choses dont je sois sûr : la bêtise humaine et l’expansion de l’univers. Encore que pour l’expansion de l’univers, on peut douter… », et que moi je reprends en disant : « La konnerie humaine est la seule approche que l’on puisse avoir de l’infini. »

Jérusalem, Loulle, je ne vois que deux solutions concernant le devenir de cette ville qui est le symbole des pires névroses collectives en « isme » : le judaïsme, le christianisme, l’islamisme. Soit en faire une ville ouverte, un territoire en soi, indépendant comme l’est le Vatican par exemple, ou Monaco. Avec bourrage de crâne à tous les étages et promesse de paradis, fiscal bien entendu, c’est plus réaliste que l’autre !

- Et la seconde solution ?

- Puisqu’on est dans le sarcasme et l’exagération : faire fuir la population dans le désert puis vitrifier la ville avec trois bombes atomiques, l’une venant d’Israël, l’autre de chez Trump, la troisième fournie par le Pakistan…

- Fatche ! Tè ! Puisqu’on est dans les machines de mort, buvons plutôt un canon…

 

Illustration : hommage à Chimulus


Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Durand Durand 8 décembre 01:27

     


    Le Kremlin réagit à la décision de Trump sur Jérusalem :

    https://fr.sputniknews.com/international/201712071034214710-kremlin-trump-jerusalem/


    Avec le deep-State qui veut sa mort, Trump doit faire beaucoup avec peu s’il veut sauver son programme !...
    Là, juste en déménageant une embrassade, il tranquillise sa communauté juive, il fout le boxon au proche-Orient (il brouille les cartes d’une partie qu’il perdait...) mais également en Europe, où nos gouvernants sont sérieusement embarrassés pour choisir entre le CRIJF qui se congratule (les cons !) et le peuple palestinien, déchiré, au milieu d’un monde arabo-musulman qui ne l’est pas moins... 
    Et surtout, une brèche apparaît également au sein-même de la « communauté » juive et forcément en Israel...

    D’autre part, plus l’épicentre du conflit arabe se rapprochera d’Israel, et plus Israel dépendra d’une aide extérieure...

    Bref, un joyeux boxon qui va occuper tout le monde, y compris le deep-State..., pendant que Trump continuera à appliquer tranquillement son programme intérieur : AMERICA FIRST !

    www.voltairenet.org/article198945.html

    Quant à Moscou..., préoccupée..., vraiment ?...

     

    • francois 8 décembre 08:17

      un blanc sec svp 


      • MAIBORODA MAIBORODA 8 décembre 08:21

        Panégyriques enflammés, dithyrambes hyperboliques pour un chanteur « héroïsé » dont le mérite national est tout de même un peu volé à la Belgique.


        On approuve la revanche du Smet dont l’enfance ne fut pas rose, tant du fait des foucades paternelles que du fait de la franchouillardise de l’après-guerre à l’encontre du supposé ou décrété fils de collabo.

        On salue la carrière du chanteur qui brilla au firmament du show bizz durant tant de décades et nous éloigna des mélodies sirupeuses autant que des mièvreries susurrées de l’après guerre et  qui accompagna à sa manière, dans les années soixante, le réveil de la jeunesse.
        Mais bon, n’allons pas, comme certains l’ont fait, suggérer le Panthéon.

        Quant à l’autre « allumeur de feu », fasse le ciel ou le Dieu des évangélistes qu’il revienne à la raison. Mais un tel souhait, hélas, semble relever du vœu pieux. 

        • Le421 Le421 8 décembre 20:36

          @MAIBORODA
          C’est fou comme la France, avec Johnny, Depardieu ou Pagny, bade les exilés fiscaux qui lui mettent un doigt...
          Elle aime ça la Marianne, faut croire.

          Et pendant ce temps là...
          On côtise.

          Tiens, je surveille la CSG sur les retraites.
          En attendant, je ne donne rien au Téléthon, histoire de « provisionner » le manque à gagner futur.
          Le bénévolat, pareil.
          Escargot et frein à main serré.

          En plus, la petite manif de demain, ça va coûter une blinde !!


        • bob14 bob14 8 décembre 09:06

          Jonhysse..l’idole « déjeune » avec les anges !


          • Montagnais Montagnais 8 décembre 10:50

            Paris doit être divisée en deux avec Daech, les droits doivent être reconnus aux terroristes revenus de Syrie .. Paris ne peut pas être décrétée capitale de la France, pas plus que Jérusalem ne peut ..


            ... 

            Un canon pour Loulle patron, ou deux c’est mieux .. et une Mort Subite pour Victor .. Une ! 

            NB : vous connaissez la blague de Jamel Debouze et du perroquet ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires