• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Au bistro de la toile : L’Arc de triomphe « burquisé » par (...)

Au bistro de la toile : L’Arc de triomphe « burquisé » par Christo

« L'art contemporain ce sont des objets sans valeur créés par des gens sans talent et vendus par des gens sans scrupule à des gens sans culture. »

- Eh, vous avez vu les mecs : le ci-devant « artiste » décédé Chisto a mis sous le voile le monument le plus altier de Paris !

- Mais non, Victor, t’y comprend rien, c’est pas une méga burqa, c’est une œuvre d’art.

- Ah bon… Moi je croyais que l’Art, c’était la recherche, que dis-je le culte du Beau, l’expression de l’Émotion. Dans l’empaquetage de l’Arc de Triomphe, où est l’Art, où est le Beau, où sont les Émotions ? C’est le triomphe du mercantilisme, du moche, du ridicule, de l’attrape gogos.

La seule chose digne d’intérêt résulte dans la performance des quatre-vingt-quinze cordistes maîtres du vide qui ont installé 25 000 m² de tissu retenus par 3 000 mètres de corde. C’est une performance que l’on peut apprécier, et moi qui ai fait de la varappe, j’apprécie Loulle, mais cela n’a rien à voir avec l’Art. Et Christo ne mérite en rien le beau nom d’artiste puisque ses « œuvres » peuvent être réalisées malgré son absence pour cause de mort ! Il est vrai qu’on n’a que les artistes que l’on mérite.

Parait que ça a coûté quatorze millions d’euros cette « œuvre d’art ».

- Mais les médias de grands chemins nous assurent que ça ne coûte rien aux contribuables, c’est financé par des fonds privés. Pour financer leurs multiples projets, les artistes vendent leurs très nombreux travaux préparatoires, maquettes, dessins ou croquis (dont beaucoup de projets qui n’ont jamais eu lieu).

- Peut-être Loulle. Encore heureux. Mais rappelons-nous l’histoire d’une autre « œuvre » d’un pseudo « artiste, le ci-devant Jeff Koons le bien nommé. Le bouquet de tulipes « offert » par « l’artiste » à la ville de Paris en souvenir des évènements tragiques du Bataclan. Des mauvaises langues y voient plutôt onze anus colorés montés sur tiges ! En fait de cadeau, le Koons a offert seulement le dessin. Tout est opaque dans cette affaire. Qui a décidé quoi ? Qui finance l’opération ? Qui sont les commanditaires ? Pour quels montants ? Avec quelles contreparties ? Maintenant ce bouquet de trous du cul « embellit » un jardin municipal près du Petit Palais.

Et notre belle maire de se pâmer de ce « cadeau » : « Que cet immense artiste décide d’offrir à la Ville de Paris l’idée originale d’une œuvre monumentale, symbolisant la générosité et le partage, témoigne de l’attachement irrévocable entre notre capitale et les États-Unis ». Quelle triple buse.

- Mais non Victor, t’as rien compris à l’œuvre. En fait, il s’agit d’un bouquet de sous-marins stylisés, les fleurs étant les hélices !

- Ah alors, vu sous cet angle… On va en parler à tonton Le Drian qui semble n’avoir pas compris le cadeau…

Je ne sais plus qui a dit : « l’art moderne ce sont des objets sans valeur créés par des gens sans talent et vendus par des gens sans scrupule à des gens sans culture. » mais je souscris. Ces pseudo-œuvres d'« art » ne sont que des escroqueries artistiques, morales et politiques. Leur moteur, c’est la spéculation financière, leur outil le marché de l’art manipulé par des galeristes et marchands d’art au service de milliardaires que les me (r) dias aux ordres encensent comme des bienfaiteurs assurant en fait leur promo avec des palanquées d’aides fiscales pris dans nos poches.

Mais cet « Art » merdique du parasitisme et de la roublardise, s’il ne produit aucune richesse artistique, génère par contre beaucoup de valeur financière ! N’est-ce pas Pinault ? N’est-ce pas Arnault ?

Le marché se fout de la qualité d’une œuvre, ce qui compte c’est sa cote et le bénéfice qu’on peut en attendre. C’est la loi de l’offre et de la demande. Ainsi des merdes entourées de papier doré se vendent des fortunes, ont une valeur, mais reste cependant, au niveau de la richesse artistique des merdes !

- Ouais Victor, mais ces milliardaires créent des fondations mettant des œuvres de grande valeur à la vue du public. C’est bon pour le peuple ça non ?

- Ben voyons… Ah les fondations ! Tiens, Pinault a racheté les bâtiments de la Bourse de Paris, en plein centre-ville, y a mis un pognon de dingue pour en faire SA FONDATION, dans laquelle il héberge SA collection d’art contemporain qui représente près de 10 000 « œuvres » de 400 « artistes » : peintures, sculptures, vidéos, photographies et œuvres sonores. Bon. Ce n’est que de « l’art contemporain » et tu sais ce que j’en pense Loulle. Les fondations sont surtout des moyens de planquer du pognon à l’abri du fisc (merci Fabius !). Et de se donner des airs de mécène généreux, de protecteur éclairé des arts, de bienfaiteur de la culture, de soutien des artistes. D’autant plus que le pognon mis par les pleins de thunes comme Pinault ou Arnault, c’est à 60 % le nôtre puisque les fondations sont exonérées d’impôts dans cette proportion. Ça vous intéresse ? Des officines s’occupent de tout pour vous (lien).

C’est le cas de toutes les fondations. Les pleins de thunes lancent des « artistes » bidon, spéculent sur des « œuvres » nullissimes et travaillent ainsi pour leur « gloire » avec notre fric.

- Il n’y a pas que des œuvres nullissimes comme tu dis Victor. Tiens j’ai lu quelque part qu’en 1961, l’artiste Piero Manzoni, a chié dans 90 boîtes de conserve. Chacune, intitulée Merda d’artista hermétiquement fermée, vaut son poids en or. La valeur de certaines a depuis largement excédé le prix de l’or, atteignant 182 500 livres sterling (202 980 €) en 2015, chez Christie’s.

Ça donne des idées ça non Victor ? Serions-nous des « artistes » contemporains qui s’ignorent ?

- Allez, met ma tournée, artiste de mon cœur !

 

Illustrations : Chimulus et X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    



    • Aimable 20 septembre 23:48

      @Docteur Faustroll
      Vous n’êtes pas sans savoir qu’une merde bien lavée c’est délicieux et sans odeur .


    • eddofr eddofr 20 septembre 13:09

      « L’art c’est provoquer l’émotion » disent certains.

      Le capitalisme c’est de l’art ?

      Le terrorisme c’est de l’art ?

      En attendant, il y en a qui font du lard.


      • MagicBuster 20 septembre 14:26

        Une « vraie » expo de trouduc.

        https://lelombrik.net/78618

        Un concept de merde pour faire du fric, on est dans le fondement de l’art moderne.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 septembre 15:19

          Voilà qui me ramène en 1985. Petite belge je montais à PARIS dans le quartier des Halles. ET CHRISTOS d’emballer le Pont-neuf. Une nouvelle vie commençait pour moi...Selon l’expressions, j’étais vraiment emballée. Tout est dans : Axes majeurs et et portails temporel. Les clés des grands travaux du Monarque (Mythe Errant, de la Rose d’Alésia à L’hypercube. Johan Dreue. Christ, Christos. Faut-il voir une signe... ???


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 septembre 15:29

            Bien sûr, c’était l’époque des colonnes des Buren. Dont tout le monde ignore le sens alchimique .Hé là Mélusine : tu donnes des perles au cochon..


            • ZenZoe ZenZoe 20 septembre 15:30

              J’adore la première phrase, elle est de qui ?

              Sinon, j’ai des doutes sérieux sur l’affirmation selon laquelle l’empaquetage de l’Arc de triomphe aurait été réalisé sur fonds privés. Dans le cas de l’Arc, il s’agit d’une vente aux enchères organisée par Sotheby’s. Or, toute opération visant à promouvoir l’art (mécénat, acquisition, possession...), amène d’une manière ou d’une autre une réduction d’impôts conséquente, financée in fine par le contribuable, donc fonds publics non ?

              Quelqu’un pourrait-il donner un avis éclairé là-dessus ?


              • Schrek Docteur Faustroll 20 septembre 15:59

                @ZenZoe

                Il suffit de lire Wikipedia pour comprendre que le « mécénat » est une opération boursière comme aune autre, question d’image et de cotation des actions :

                « Un rapport de l’Inspection Générale des Finances d’avril 2017 considérait que les actifs détenus par les fondations françaises s’élevait à 22 milliards d’euros tandis que les fondations allemandes en détiendraient 100Mds€ et les fondations britanniques 70Mds€24. Le même rapport indique que « plusieurs pays permettent aux fondations d’avoir un objet commercial, si bien qu’elles y sont utilisées comme outil de détention et de protection d’entreprises – 54 % de la capitalisation boursière danoise serait détenue par des fondations. Des groupes d’ampleur mondiale tels que Carlsberg, Rolex ou Lego sont détenus par des fondations ». 

                Le champ d’action des fondations peut être vaste, de la peinture à la photographie, en passant par les lettres ou l’architecture. La Fondation du Patrimoine a ainsi pour but de financer la restauration du patrimoine local qui ne sera jamais classé. Le Fonds mondial pour les monuments, financé par des mécènes américains, a payé la restauration de 450 monuments dans 90 pays, comme le cloître de Saint-Trophime à Arles ou Preah Khan au Cambodge. »

                La contrepartie, c’est la valorisation des actifs. Difficile à suivre pour des béotiens.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 septembre 15:38

                216 colonnes de Buren. Comme c’est étrange...Enfin pour ceux qui ont lu Pythagore...


                • zygzornifle zygzornifle 20 septembre 17:08

                  C’est bon point de départ pour le lancement de la grande Europe Saoudite tant espérée pas la gauche pro islam ....


                  • wagos wagos 20 septembre 18:03

                    Manque les trous pour les yeux !


                    • troletbuse troletbuse 20 septembre 18:12

                      Mais qui paye cette cochonnerie ?


                      • Fergus Fergus 20 septembre 19:48

                        Bonsoir, troletbuse

                        Je m’associe à votre questionnement.


                      • Schrek Docteur Faustroll 21 septembre 08:56

                        @troletbuse
                        @Fergus

                        Réponse : Sotheby’s « multinationale américaine de vente aux enchères d’œuvres d’art et d’objets de collection, (qui) organisera dans ses galeries à Paris une exposition de 25 esquisses et collages exécutés par Christo et Jeanne-Claude. »


                      • Fergus Fergus 21 septembre 09:07

                        Bonjour, Docteur Faustroll

                        Merci. 
                        Cet emballage de l’Arc de Triomphe n’en est pas moins hideux.


                      • Aristide Aristide 21 septembre 17:18

                        @Fergus

                        Une précision dans cet article qui précise tout de même les modalités précises de cet autofinancement qui n’en est pas tout à fait un :

                        Anne Bory, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Lille et spécialiste du mécénat d’entreprise, résume  : « On ne peut pas dire que cela remet en cause le modèle de l’autofinancement car dans les faits, du point de vue de l’Estate Christo et par nature juridique, l’argent vient bien des entreprises privées. Mais au final, ce qui est présenté comme une acquisition privée correspond en partie à des fonds publics auxquels l’Etat a renoncés. »



                      • Aristide Aristide 21 septembre 17:21

                        @Aristide

                        L’Etat n’a donc pas perçu l’impôt qui lui aurait été du pour cette opération. Christo et sa société ont tout payé ... sauf à l’Etat français qui leur a ristourné une part de impôt du !!!


                      • lunatique 21 septembre 07:06

                        L’art ça pourrait être : soulever un coin du voile...


                        • zygzornifle zygzornifle 21 septembre 09:28

                          Si seulement on pouvait emballer Macron et le renvoyer sur Jupiter ....


                          • troletbuse troletbuse 21 septembre 11:28

                            L’babillage de l’Arc de Triomphe me fait penser au personnel soignant qui était vêtu de sacs poubelle en mars 2020.  smiley


                            • Fanny 21 septembre 11:53

                              Le Pont Neuf, c’était merveilleux

                              La plus belle avenu du monde (euh …) devenue champ de blé aussi

                              Mais l’arc de triomphe empaqueté, un horrible raté, un tas de serpillères fichues n’importe comment recouvrant notre gloire passée.


                              • slave1802 slave1802 21 septembre 12:23

                                C’est de l’art éphémère...

                                Dès le mois d’Octobre, tout aura disparu !

                                Par contre, votre étroitesse de vue et votre conformisme petit bourgeois seront encore là pour un moment...

                                Enfin ce qui est rassurant, c’est que dans 150 ans, aucuns des cons vivant en 2021 ne sera encore là pour radoter.

                                Le pont neuf s’était merveilleux nous dit la belle Fanny, pourtant, à l’époque déjà cela avait été un concert d’aigris et de grincheux...

                                Le monde est un éternel recommencement qui n’obéit qu’à une seule règle : c’était mieux avant !


                                • ETTORE ETTORE 21 septembre 13:18

                                  Nous sommes de plein pied, dans l’Ere du « Masquage » !

                                  Les Monuments sculptés, qui délivraient un message historique....Masqués !

                                  Les voitures, qui auparavant avaient une calandre ajourée, ......

                                  avec les z ’electriques.....Face avant pleine et.....Masquée !

                                  Les personnes, avant qui pouvaient et venir, et parler à visage découvert.

                                  Masqués !l

                                  La politique....Non, mauvais exemple, elle à toujours masqué ses intentions...

                                  Bref, c’est le Carnaval à perpétuité, mais sans les habits rutilants.

                                  Tout le monde avance masqué, dans un monde, masqué, qui à la longue, ne fait que démasquer une crétinerie absurde, de faux culs, qui se contentent d’un superficiel, comme d’une nouveauté, à leur vie, qu’ils ont rendue, tout aussi effacée, face aux responsabilités et au sens commun.,

                                  C’est certain, que foutre un masque sur l’Arc de Triomphe, quel TRIOMPHE !

                                   C’est le LINCEUL MORTUAIRE, que cet état moribond tire à lui, sous prétexte d’oeuvre d’artiste, qu’il n’est absolument pas.

                                  C’est bien, un bâillon, qui symbolise un quinquennat, à son image ! 


                                  • biquet biquet 21 septembre 15:44

                                    Maintenant que les bouseux (vous savez « ceux qui ne sont rien ») sont plus éduqués qu’il y a un siècle, il faut bien que la bourgeoisie puisse encore se distinguer d’eux culturellement. L’art contemporain vient les aider : faire du n’importe quoi et dire qu’il y a un sens caché que seule les élites peuvent comprendre.


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 11:18

                                      C’est pourtant simple. ARC de triomphe qui justement correspondent au 700ème anniversaire de la mort Dante. Et à 500 ans de la mort de Léonard de Vinci... A. R.C.  


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 septembre 11:21

                                        Qui correspond.. Le Triomphe de l’ARC..


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité