• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Au grand loto de l’univers, j’ai tiré peut-être le bon (...)

Au grand loto de l’univers, j’ai tiré peut-être le bon numéro

Ce matin, j'avais dans la tête le vers de la chanson s.o.s d'un terrien en détresse :

"au grand loto de l'univers,

j'ai pas tiré le bon numéro, 

J'suis mal dans ma peau

J'ai pas envie d'être un robot
Métro boulot dodo"

et en fait, je me suis demandé si j'avais pas en fait tiré le bon numéro. Des psys ont souligné que le Covid et ses conséquences réactivaient des traumatismes anciens chez nous ( avec chacun, des réactions diverses en fonction de nos traumas). Ce que ça a réactivé chez moi, c'est qu'à 20 ans, je ne voulais pas être un robot, et je ne voulais pas du "métro, boulot, dodo". J'ai été admissible à Ulm, ( admise un an après à l'ENS cachan) et à ce moment là, je pensais surtout à Jacques Thibault du livre " les Thibault" de Roger Martin du Gard, et je me souviens qu'alors je traversais à 20 ans les mêmes affres que Jacques Thibalut à son admission à Ulm ,"devenir un rouage et accepter d'être un rouage parmi d'autres rouages ou m'enfuir ?" Deux ans sont passés et je suis partie en voyage initiatique. ..autour du monde comme dans les héros de roman. Il me semblait alors que je n'avais plus rien à prouver question scolaire donc je suis partie en Pologne, en Russie, en Chine... 

A 51 ans, je suis toujours rebelle, j'ai du mal à m'adapter au rythme boulot/ dodo et à être un robot mais jusqu'à présent, je me contentais de me dire que je n'avais peut-être pas tiré le bon numéro. Et si ce n'était pas le cas ?
Si au grand loto de l'univers, je n'étais pas là par hasard ? Aurore Roegiers nous dit que nous ne nous sommes pas réincarnés par hasard pour affronter cette épreuve de 2020, comme si finalement, nous avions au contraire tiré le bon numéro au loto de l'univers pour changer la donne. 
Hier, j ai chanté l’internationale à une assemblée où pour la première fois de ma vie je suis passée parler au micro. J'ai pensé à Jean Jaurès lors de cette amicale. Le fameux Jean Jaurès dont parle Roger Martin du Gard dans les Thibault. Ce nom me revenait en boucle tout au cours de cette assemblée merveilleuse à laquelle j’ai participé. J'ai regardé ce matin la biographie de ce grand monsieur. Jean Jaurès aujourd hui serait traité de complotiste. Il dénonçait quelques heures après l'attentat de l’archiduc trucmuche l'instrumentalisation probable cmme l’étincelle qui allait donner l’occasion aux dirigeants des pays européens de déclencher la première guerre mondiale. Jean Jaurès complotait-il quelque chose ? Il avait fondé « l’humanité » pour créer un journal indépendant des instances politiques car les médias étaient déjà corrompus en 1914. 
Complotiste, Jaurès ? 
À part son affirmation que « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ! » ? qu'a-t-il pu comploter que d'essayer d'éviter la grande guerre qui, elle, a été une véritable pandémie ?

 Il a fait son dernier discours le 25 juillet 1914 avant que la guerre ne soit actée à dessein ( chaque dirigeant de chaque pays européen y trouvait son compte) sous couvert d'un attentat et la guerre a été déclenchée le 3 août ( ma fille est en 3 ème, et l’a appris il y a une semaine ). Il a fait son discours où il avait peur que cet attentat soit le détonateur de la future guerre mondiale. Qu’allait-il gagner dans cette bataille ? Rien, puisqu ils a été assassiné 5 jours après. Il était juste gênant pour les dirigeants car il ne souhaitait que réveiller le peuple. Et à ce moment ldu discours, réveiller les socialistes qui l'écoutaient. 
Il a commencé son discours par :

« Citoyens,

Je veux vous dire ce soir que jamais nous n’avons été, que jamais depuis quarante ans l’Europe n’a été dans une situation plus menaçante et plus tragique que celle où nous sommes à l’heure où j’ai la responsabilité de vous adresser la parole.

Ah ! citoyens, je ne veux pas forcer les couleurs sombres du tableau, je ne veux pas dire que la rupture diplomatique dont nous avons eu la nouvelle il y a une demi-heure, entre l’Autriche et la Serbie, signifie nécessairement qu’une guerre entre l’Autriche et la Serbie va éclater et je ne dis pas que si la guerre éclate entre la Serbie et l’Autriche le conflit s’étendra nécessairement au reste de l’Europe, mais je dis que nous avons contre nous, contre la paix, contre la vie des hommes à l’heure actuelle, des chances terribles et contre lesquelles il faudra que les prolétaires de l’Europe tentent les efforts de solidarité suprême qu’ils pourront tenter.... »

et Il a fini son discours par

« Quoi qu’il en soit, citoyens, et je dis ces choses avec une sorte de désespoir, il n’y a plus, au moment où nous sommes menacés de meurtre et, de sauvagerie, qu’une chance pour le maintien de la paix et le salut de la civilisation, c’est que le prolétariat rassemble toutes ses forces qui comptent un grand nombre de frères, Français, Anglais, Allemands, Italiens, Russes et que nous demandions à ces milliers d’hommes de s’unir pour que le battement unanime de leurs cœurs écarte l’horrible cauchemar.

J’aurais honte de moi-même, citoyens, s’il y avait parmi vous un seul qui puisse croire que je cherche à tourner au profit d’une victoire électorale, si précieuse qu’elle puisse être, le drame des événements. Mais j’ai le droit de vous dire que c’est notre devoir à nous, à vous tous, de ne pas négliger une seule occasion de montrer que vous êtes avec ce parti socialiste international qui représente à cette heure, sous l’orage, la seule promesse d’une possibilité de paix ou d’un rétablissement de la paix. »

Alors aujourd'hui si nous sommes un certain nombre de citoyens à être conscients de l'imposture du Covid à des fins politiques de destruction de la démocratie, il devient nécessaire d'écrire ensemble les fondements de la 6 ème république et de s'unir pour la créer ensemble.
Il devient urgent que le peuple rassemble toutes ses forces avec un grand nombre de frères, Français, Anglais, Allemands, Italiens, Espagnols et que nous demandions à ces milliers d’hommes et de femmes de s’unir pour que le battement unanime de nos cœurs écarte l’horrible cauchemar.

Et comme aurait pu le dire Cyrano, un de mes personnages préférés ( avec Zorro et Robin des bois quand j étais petite), il devient nécessaire d'être debout tous ensemble, et d'affirmer â nos élites que nous préférons mourir debout que vivre à genoux dans cette 5 ème république à la fois mortifère et moribonde.

 

paroles de l'internationale :

 

Couplet 1 :
Debout ! l'âme du prolétaire
Travailleurs, groupons-nous enfin.
Debout ! les damnés de la terre !
Debout ! les forçats de la faim !
Pour vaincre la misère et l'ombre
Foule esclave, debout ! debout !
C'est nous le droit, c'est nous le nombre :
Nous qui n'étions rien, soyons tout :

Refrain :
C’est la lutte finale
Groupons-nous et demain
L’Internationale
Sera le genre humain :


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Septime Sévère 13 octobre 10:06

    Vous pourriez avoir pitié de celzéceux qui n’ont pas dépassé le brevet des collèges et dire « l’école Normale Supérieure » au lieu de laisser croire que vous faites de l’ULM. 

    .

    Vous avez eu raison de n’être qu’admissible. Ma gamine qui y a été admise et thurnée en a perdu la tête et croit au mensonge international sur la covid. 

    .

    Moi aussi j’ai chanté quelquefois l’Internationale en public, mais parce que ça fait rire. Pourtant je préfère Bella ciao, bien plus entraînant. 

    Maréchal nous voilà, c’est autre chose : impossible de chanter trois vers sans que l’assemblée se mette à huer l’interprète ! 


    • Clocel Clocel 13 octobre 10:14

      @Septime Sévère

      Vrai que se déconditionner, c’est vraiment du taf à temps plein, on se surprend souvent plein de réflexes pavloviens, c’est répugnant ce que la société fait aux hommes.


    • Sarah Volt 13 octobre 12:59

      @Septime Sévère... c est vrai...J’ai oublié ou c est que je n’aime pas le dire pour ne pas paraître immodeste, bien que ce soit peut être de la fausse modestie... Et en plus C était il y a des lustres ... c était au 20 ème siècle ! En 1989. Et maréchal, nous voilà, je me le chante dans ma voiture en allant embaucher...


    • Septime Sévère 13 octobre 13:46

      @Sarah Volt
      .
      Mais bien sûr, c’est de la fausse modestie ! C’était juste une taquinerie. Je n’hésite pas à étaler mes titres : fils et père d’agrégés, fils d’une gagnante au banco du Jeu des mille euros (qui s’appelait alors Jeu des mille nouveaux francs), titulaire d’un DUT et du brevet de secouriste, petit fonctionnaire de catégorie B mais reçu premier sur 3000 à son concours, auteur de deux ouvrages sur Flight Simulator, premier au lycée au 60 mètres et dernier au lancer du poids, électeur centriste et latiniste, défenseur convaincu du nucléaire, ami d’Olivier Cabanel, lecteur passionné d’Anaïs Ségalas (c’est rare, ça !), soldat de première classe, transsexuel (exclusivement sur Agoravox), concepteur d’ULM qui ont réussi à voler, inventeur de nombreux calembours, et, brochant sur le tout, mes ancêtres jusqu’à mon bisaïeul étaient ducs ! 


    • Septime Sévère 13 octobre 13:51

      @Sarah Volt
      .
      Il faut aussi vous informer que notre collaboratrice compulsive quotidienne « Rosemar » est agrégée de lettres. Voilà un exemple de réelle modestie, car à lire ses articles jamais vous ne l’imagineriez, et penseriez plutôt tenir une copie de cinquième. 


    • nono le simplet nono le simplet 13 octobre 13:51

      @Septime Sévère
      transsexuel (exclusivement sur Agoravox)

      chapeau pour l’humour !


    • Septime Sévère 13 octobre 17:42

      @nono le simplet
      .
      Mince, vous avez tout lu ! 


    • eau-pression eau-pression 13 octobre 22:41

      @Septime Sévère

      Duc de Montmorency ou de votre palace creusois ?


    • Septime Sévère 14 octobre 00:21

      @eau-pression
      .
      Amusant. Pour l’évolution du standing ducal, c’est à peu près cela. 
      J’ai bien une Montmorency-Laval au XVIe siècle dans mon ascendance, mais les femmes ne transmettant pas leur nom, ma lignée n’est pas Montmorency et je n’ai pas éborgné Henri II. 
      En revanche j’eus une vieille tante roturière ayant longtemps habité au 99 rue Saint-Antoine à Paris, quasiment pile devant l’endroit où ce roi se prit une lance dans l’oeil en tournoi.


    • eau-pression eau-pression 14 octobre 09:05

      @Septime Sévère

      j’eus une vieille tante roturière ... qui m’inspira un personnage sarcastique ?


    • Clocel Clocel 13 octobre 10:10

      « Tout arrive conformément à la loi ; Que jamais rien n’arrive fortuitement ; Que le hasard n’existe pas. Le hasard (ou la chance) n’est que le nom donné à la loi méconnue ».

      Le Kybalion

      (Principe de cause et d’effet)


      • binary 13 octobre 12:20

        @Clocel
        Cela suppose qu il existe une « loi » pour tout. Ce qui ne peut pas être prouvé. Car si nous ne connaissons pas une loi, nous ne pouvons savoir si c est à cause de notre ignorance, ou de son inexistence. Incomplétude.


      • Clocel Clocel 13 octobre 12:34

        @binary

        Le premier axiome du Kybalion est le Mentalisme :

        « Le Tout est esprit ; l’Univers est mental ».

        Tu fais donc partie du Tout, tu obéis à ses lois lois, mais tu peux être égaré, volontairement ou non ! smiley


      • binary 13 octobre 12:55

        @Clocel
        Si Tout est esprit, il n y a pas de matière. Ni d univers pour la contenir.


      • Clocel Clocel 13 octobre 13:39

        @binary

        Qui t’informe de la présence de la matière ? Tes sens ?

        Une mouche ne perçoit pas son environnement comme toi...

        Qui a raison ?


      • binary 13 octobre 18:40

        @Clocel
        La perception est matérielle. L esprit ne fait que l interpréter. Et lui même est matériel dans son fonctionnement. Ce qui n est pas matériel, c est l organisation de la matière. Cette « organisation » n existe que si la matière existe.
        C est exactement la mème chose avec un texte sur une feuille. Le texte n est ni la feuille, ni l encre. Mais sans feuille, ni encre pas de texte, et pas de sens.


      • pemile pemile 13 octobre 10:17

        "Alors aujourd’hui si nous sommes un certain nombre de citoyens à être conscients de l’imposture du Covid à des fins politiques de destruction de la démocratie [...] il devient nécessaire d’être debout tous ensemble, et d’affirmer â nos élites que nous préférons mourir debout que vivre à genoux"

        Pendant que les services de réa restent debout 12 heures à courir de chambres en chambres et regardent les vieux mourir couchés ?


        • Bendidon Bendidon 13 octobre 10:46

          @pemile
          Où chat ?


        • Francis Francis 13 octobre 10:48

          @pemile
           
          Sarah Volt a parlé d’imposture, vous savez lire ?
           
          Vos commentaires sont de ceux qui nourrissent cette imposture.


        • nono le simplet nono le simplet 13 octobre 14:06

          Jaurès est mort dans l’indifférence générale et son assassin acquitté ...

          Caillaux qui aurait peut être pu éviter cette guerre a été tué politiquement par sa femme

          et la grippe espagnole est venue finir de faire le ménage ...

          l’Histoire ne repasse pas les plats mais les virus ont le sens de fêter les centenaires


          • ZenZoe ZenZoe 13 octobre 14:33

            Récapitulons : un prof qui a fait toute sa carrière dans l’EN, se dit socialiste, crache sur le capitalisme, rêve de fraternité béate entre les peuples, chante l’internationale en croyant ainsi défendre les prolétaires ... et qui se dit ’’rebelle’’ ?

            Allons allons... Plutôt une caricature de prof... Les rebelles, les vrais, ne sont pas dans l’EN.


            • bebert bebert 13 octobre 18:50

              @ZenZoe
              Tout à fait l’EN et la grande muette n’aiment pas les rebelles et au cas où ils arriveraient à entrer dans une de ces fabriques à moutons ils en seraient vite expulser 


            • ZenZoe ZenZoe 13 octobre 19:06

              @bebert
              Ah, vous confondez smiley
              La grande muette, c’est l’armée. L’EN, c’est la grande bavarde. Les profs sont partout, tout le temps, donnant leur avis sur tout souvent sans savoir. Connaissez-vous Rosemar ?


            • ZenZoe ZenZoe 13 octobre 19:08

              @bebert
              1000 pardons, je vous ai mal lu. Je retire mon commentaire...


            • Sarah Volt 13 octobre 20:55

              @ZenZoe euh j ai été virée de l’Ecole normale supérieure de Cachan ( pour septime sévère Je mets tout ), où j’avais été reçue 13 ème , j’aurai pu aller en physique pure, je suis allée avec les derniers en physico chimie moléculaire parce qu’ils rentraient 10 jours après en septembre, J’ai séché tous les cours magistraux où on devait aller à la fac d’Orsay... ensuite, je suis partie voir le monde , j ‘ai vécu 5 mois en Pologne, 2 mois en Russie, 2 mois à Pékin, je suis allée à Prague ... Après, j’ai fait une formation commerciale rémunérée , puis J’ai repassé le concours prof école parce que je suis à la fois une rêveuse ( donc pas commerciale) et une taiseuse ( donc impossible de passer des entretiens pour me vendre). j’ai êté admise au concours prof école en candidate libre, comme j’étais candidate libre, je n’ai pas été validée car sur le département Où je l’avais passé, on était très peu donc on me demandait à chaque fois mon parcours et chaque personne qui devait me juger y voyait un cursus de touriste, .j ‘ai fait une autre formation pour créer une école F.L.E, j’ai rencontré le père de mes enfants, je me suis alors rangée , j’ai Encore une fois repassé dans un département plus gros que le premier le concours de prof école et me revoilà à l’E.N sans rupture depuis 1999. Mais c’est plutôt un parcours chaotique. Et c ‘est la première fois que je chantais l’internationale de ma vie. Les paroles sont belles, l’idéologie du communisme comme celle du bouddhisme sont pour moi belles, je n’ai aucun à priori Contre ..et à choisir entre le capitalisme et un monde de partage des richesses De façon plus équitable entre tous, je n’ai aucune hésitation. Et aujourd hui, il me semble que c’est rebelle de vouloir plus d’equité... votre réponse le prouve quand vous ironisez en reliant socialisme et la profession de prof. Je pense effectivement et je l’espérer en tout cas que chaque prof a à cœur de permettre l’égalité des chances, avec créer en chacun un nécessaire orgueil et une suffisance humilité , pour que chacun ne se sente jamais supérieur à quiconque Et aussi jamais inférieur.


            • eau-pression eau-pression 13 octobre 22:55

              @Sarah Volt

              Vous exprimez dans votre conclusion ci-dessus des choses importantes sur les relations élève-école et élève-prof.
              J’ai eu l’occasion de croiser l’un des animateurs de l’association math en jeans qui, tout grand savant qu’il est, passe du temps avec des collégiens, prouvant par les faits qu’il ne se sent pas supérieur aux élèves.


            • Sinbuck Sinbuck 13 octobre 23:00

              @Sarah Volt
              Bravo pour ce parcours Sarah. Rares sont la probité, le désir d’expériences et l’alignement de soi dans les faits...
              Cependant, ZenZoe soulève la normalisation excessive à l’EN, et l’autoritarisme implicite des ministères de l’éducation et des armées. Donc peu de rebelles sinon c’est intenable, mais c’est possible...


            • bebert bebert 14 octobre 10:48

              @ZenZoe
              L’erreur est humaine l’important est de le reconnaître 


            • zygzornifle zygzornifle 13 octobre 14:41

              Le bon numéro donne accès au trou noir ....


              • Kapimo Kapimo 13 octobre 22:51

                Merci pour votre article.

                Vous faites donc partie de celles et ceux qui ont compris que le Covid n’était qu’une arnaque cachant de mauvais desseins.

                C’est louable et démontre que vous avez l’esprit à l’endroit, mais ça ne débouche sur rien, à part un peu de pathos socialo sur Jaures, et un espoir de lendemains unitaires (et internationalistes) dans une « 6eme république ».

                Avez-vous une idée claire de qui sont nos ennemis, et de la véritable nature de leur projet, préalable à tout combat efficace ? Votre article laisse penser que non.


                • Sarah Volt 14 octobre 08:23

                  En fait , je pense qu il y a effectivement 1% de personnes qui ont kidnappé les finances du monde et qui ont infiltré par la corruption les politiques et les médias. Qu’on les nomme Illuminati, ou 1 % importe peu. Qu’on nomme Rothschild, Rockefeller, les GAFAM , Les multinationales ( avec Mulliez, Niel, Bergé etc... pour chez nous) ou qu on les nomme milliardaires reptiliens m’importe peu aussi. Ce n’est pas nouveau , cette corruption Mondiale des médias et des politiques...Elle a tué Jean Jaurès , elle a tué Kennedy.... Mon article sur Jean Jaurès était juste pour 1) montrer que depuis ma colère et ma dépression , je passe à une phase d’attaque où j’essaie de rallier autour de moi un peu plus de lucidité pour comprendre ce qui se passe et ce n’est pas parce que c’est mondial ( excepté les pays du Nord comme dans Kingsman) qu’il faut se dire qu’il y a une vraie pandémie... la 1ère guerre était mondiale mais chaque pays engagé y avait des intérêts économiques et l’attentat n’était qu’un prètexte.
                  2) je ne peux rester bisounours Et attendre un monde meilleur et croire que les Justes vont l’emporter... si on regarde le film qui traite du complot des allemands contre Hitler nommé «  opération Walkyrie« , ce complot a surtout échoué parce qu’il y a eu des allemands qui ont eu peur et n’ont pas donné les bons ordres par peur... sinon, même si Hitler n’était pas mort, si les communications avaient été coupées depuis la tanière des loups, comme c’était prévu, le putsch aurait été acté et tous ces hommes courageux n’auraient pas été fusillés ni pendus.
                  3) chaque rebelle a un devoir de résister et de s’impliquer à sa façon dans la guerre, je dis « à sa façon » car ma façon à moi restera t elle peut être dans l’écriture et d’autres vont plus se confronter à la rue mais il est urgent de trouver des citoyens intègres pour fonder la 6 ème république.

                  C’était le but de l’article. La 5 ème est moribonde, je l’ai écrit sciemment pour lui donner l’estocacade à la Cyrano , «  à la fin de l’envoi, je touche ». On a eu 3 mandats où on a pu se rendre compte du bal des marionnettistes , il est temps pour nous de passer à une véritable démocratie en y retrouvant ses fondements. Montesquieu demandait l’indépendance des trois pouvoirs ( judiciaire, exécutif et législatif), nécessaire pour fonder toute démocratie.

                  4) je suis partie de Moscou en 1991 si je me souviens bien , juste 1 Jour avant le putsch, et depuis ma famille disait qu’après mon passage, il y avait un putsch... c’était une boutade qui m’est revenue maintenant...Tout putsch ou révolution a souvent abouti à plus de dictature car les révolutionnaires étaient souvent des grands manipulateurs, ( comme Robespierre ...) et aussi Souvent On a pu voir des dictatures surgir d’une révolution dans des pays d’Afrique ou d’Amérique du sud... Osho définit le rebelle par rapport au révolutionnaire. Le rebelle est altruiste et souvent il ne s’engage pas car il sait que les autres ne sont pas prêts..je pense qu’aujourd’hui , il faut pourtant être un rebelle intègre, une sorte de surhomme au sens nietzschéen ou bouddhiste, pour générer peut être une société Plus équitable. Les fondements de cette nouvelle société seront à écrire par des personnes aptes à le faire et qui y ont réfléchi. Je me propose de le faire en ce qui concerne l’éducation et j’ai déjà rédigé 38 pages d’un essai appelé « penser grand » pour refonder notre système d’enseignement et le rapport aux élèves ( je m’inspire d’un modèle qu’on pourrait appeler tibéto-finlandais ( les smileys ne passent pas mais là, je mets un smiley sourire).J’ai adhéré à l’association « le bon sens » pour rallier un mouvement citoyen de sylvano et j’enverrai mon essai quand il sera finalisé.

                  5) je pense que l’Afrique va être le premier continent à se rebeller et les banlieues chez nous vont s’embraser au prochain confinement. Nous devons nous y préparer et il faudra reconstruire après cette phase de destruction. Je rêve que le peuple chante «  allumer le feu » et brûle les masques en direct pour se libérer de nos chaînes et rétablir le contact et l’amour entre les humains. Il suffira d’une étincelle ou d’un mot d’amour. . Rendez vous fin octobre.


                  • Sarah Volt 14 octobre 08:34

                    @Sarah Volt
                    J ai oublié de dire que je m’inspire du modèle quantique ou même de celui des blobs, les particules explorent le chemin des possibles ( le blob aussi) et choisit le chemin viable et le moins énergivore. Le futur possible envisagé dêtermine le présent. ( J ai aussi lu « la conscience des plantes » et les plantes aussi semblent entrer en contact avec l’environnement autour pour envisager où ils vont mettre leurs feuilles Notre avenir ne me semble pas dans un capitalisme plus dur, le capitalisme qu’on a connu n’est plus viable, il asservit et sépare trop les êtres humains , le chemin des possibles le moins énergivore passera par une interconnection des êtres humains entre eux et avec leur environnement. Ce qui fait que ma couverture est un homme de vitruve assexué qui prolonge ses pieds et ses mains avec des formes de racines pour se connecter aux autres , animaux et arbres compris.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 14 octobre 09:12

                    @Sarah Volt : « modèle quantique ou même de celui des blobs, les particules explorent le chemin des possibles ». Ce délire est hégémonique, mais demeure délirant.
                    Il fascine les débutants par sa contradiction : « particule » implique silencieusement « corpuscule, vachement petit ». Silencieusement et frauduleusement.
                    Or jamais aucune onde individuelle ne se transmute en corpuscule. JAMAIS.
                    http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Zitterbewegung_Bragg_Compton.html
                    ...

                    En revanche, le bruit de fond Dirac-de-Broglie existe, et il est bidirectionnel en micro-temps. Les transactions qui réussissent et donnent lieu à un transfert sont inféodées à l’admittance entre émetteur et absorbeur. Le macro-temps newtonien n’a aucune pertinence en microphysique, ni même d’existence tout court. Et même les macro-temps locaux (ceux que donneront localement une horloge) non plus n’ont aucune pertinence en microphysique.


                  • Sarah Volt 14 octobre 09:28

                    @JC_Lavau je vais aller voir... vous me coupez mon délire poétique alors... mais dans une époque délirante, n’a t on aucun droit de délirer ? Je trouve joli cette métaphore... 


                  • Sarah Volt 14 octobre 09:36

                    @JC_Lavau.. je suis allée voir, schrodinger , ça date pour moi d’avant le putsch , donc d’avant 1991.’’ Mon cerveau capitule... moi, je délirais plus alors en pensant aux algues, aux blobs et aux plantes... jpouvez vous m’expliquer en langage clair ce qui se passe au niveau des fentes de young, si on peut changer le passé comme les particules, qui se font onde ou matière s’il y a un observateur ou pas ? Mon cerveau bute un peu sur le terme d’observateur ?


                  • eau-pression eau-pression 14 octobre 10:07

                    @Sarah Volt

                    Le passage poétique, c’est bien ? « les particules explorent le chemin des possibles ... ».
                    Sinon, ce qui me touche c’est plus votre homme de Vitruve (même s’il ne me paraît pas indispensable qu’il soit asexué, tant l’aboutissement du coït fait côtoyer la mort, et partant aimer la vie).

                    Et c’est même pas ça qui avait retenu mon attention. Votre rupture de 1991 ne sera consommée que quand nous cesserons d’envoyer des modèles explorer le futur (expériences de pensée). Enfin, c’est votre vie sentimentale ... Mais, par hasard, l’ami @Durand nous a rappelé hier la vision des choses de F.Roddier. Il applique les idées de la thermodynamique au fonctionnement de nos sociétés. C’est fascinant et en même temps ça laisse insatisfait tant qu’aucune intention n’apparaît dans le modèle.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 14 octobre 10:17

                    @Sarah Volt. « Observateur » : à jeter. « Dualité » : à jeter. « Changer le passé » : à jeter.

                    Nous, nous vieillissons. Bien des matières plastiques aussi, par oxydation. Des chaussures de montagne, ou de ski, mais de marque Koflach, volent en éclats. Des semelles de chaussures militaires de désert, mais en polyuréthane, partent en bouillie collante. Un bord de membrane de haut-parleur en mousse polyuréthane part en poussières, et tout le HP est à jeter ; pas de re-membranages pour les HP grand public. 
                    Mais ni les atomes ni leurs noyaux ne vieillissent. Un noyau de thorium 232 garde la même probabilité de se désintégrer en alpha et radium 238 dans l’année, maintenant qu’il y a 5 milliards d’années. Notre macro-temps familier n’est qu’une émergence statistique de toutes les interactions (comme la température, comme l’entropie), et il est bien trop gros pour pénétrer un atome.

                    Je suis toujours au travail, hélas ralenti par l’âge croissant, pour sortir la 9e édition du manuel de microphysique transactionnelle. En attendant est sorti le catalogue des 26 postulats subreptices que nous récusons :
                    http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/26postulats.pdf
                    La géométrie du fuseau de Fermat pour toute onde individuelle, et pas seulement les photons :
                    http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/GEOMETRIE_infond.htm

                    Les équations de Maxwell, 1873, sont pleinement applicables à chaque onde électromagnétique individuelle. La nouveauté est qu’en plus des conditions initiales, il faut compter tout autant les conditions finales. C’est particulièrement sensible dans les propriétés optiques de nos yeux : 

                    Une preuve définitive par l’astigmatisme ou la myopie

                    L’optique des ondes de matière de Schrödinger, modernisées Dirac, est peu différente de l’optique photonique. La différence est que les photons sont des bosons, grégaires, tandis que les électrons sont des fermions, anti-grégaires.
                    Cette propriété bosonique est exploitée en astronomie interférentielle à large base : plusieurs photons se sont appariés et synchronisés en fréquence et phase.


                  • Sarah Volt 14 octobre 10:18

                    @eau-pression... mais les femmes donnent la vie et par là, aiment aussi la vie. Ce sont les enfants qui ont apporté ma légitimité pour adhérer à la vie. Sinon je serai restée une taiseuse. Les enfants, ca peut faire sortir «  le loup de sa cage » et « le lion dans l’arène ». Mona Lisa était androgyne, mon homme parfait me parait androgyne aussi ... peut être que je suis femme dans cette réincarnation pour représenter tous les genres ( smiley sourire).


                  • Sarah Volt 14 octobre 10:53

                    @JC_Lavau
                    Bravo en tout cas de tout ce travail. Même si ça doit être désespérant de toucher 0.0001% de la population (smiley sourire).


                  • JC_Lavau JC_Lavau 14 octobre 11:05

                    @JC_Lavau. Oups ! Radium 228. 
                    Distraction...


                  • Sarah Volt 14 octobre 11:11

                    @JC_Lavau... en tout cas, j’ai beaucoup d’admiration pour les hommes comme vous qui s’investissent à fond dans la révision des modèles enseignés, c’est une vraie démarche scientifique oubliée... bravo pour votre réélle bienveillance ( j’ai lu votre topic) , bienveillance prônée par nos gouvernants dans l’ éducation également et malveillance en intra muros effectivement. 
                    Vous me rappelez mon prof de physique qui remplissait des tableaux d’équations en prépa. C’est réellement beau. En plus, je ne savais pas que les électrons étaient plutôt anti grégaires et les photons grégaires. Ça peut donner une idée de titre pour moi. Un électron libre peut il devenir un photon ? ( smiley sourire)


                  • JC_Lavau JC_Lavau 14 octobre 11:33

                    @JC_Lavau. Radium 228. J’oubliais d’autres déchets à jeter : « onde de probabilité », « réduction du paquet d’ondes », ...
                    J’oubliais de préciser que notre macro-espace familier est lui aussi une émergence statistique.

                    Toute l’optique que nous avions apprise en Terminale puis DEUG confondait « foule d’ondes individuelles » avec « onde ». En interférences, chaque onde individuelle (photon, électron, proton, atome d’hélium, etc.) passe bien par les deux fentes simultanément, ou par simultanément le dessus et le dessous d’un micro-solénoïde pour une expérience type Aharonov-Bohm. Mais les réactions d’absorption sont généralement de petite taille comparées à l’échelle humaine, d’où le mythe corpusculariste.


                  • Sarah Volt 15 octobre 21:38

                    @JC_Lavau...j’ai relu mais j’ai pas tout compris. l’onde passe dans les deux fentes en même temps, ce n’est donc pas remis en question.. mais alors pourquoi parfois pas d’interférence ?


                  • JC_Lavau JC_Lavau 15 octobre 22:52

                    @Sarah Volt. Dans ton esprit, « l’onde » désigne quelque onde individuelle, ou la foule globale des ondes individuelles ?
                    En classe, nous n’avions prise, expérimentalement et intellectuellement, que sur la foule, qui au lieu d’être pensée comme foule, était pensée comme une entité. C’était l’erreur obligatoire en ce temps là.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 15 octobre 23:18

                    @Sarah Volt. 

                    Tout photon a un absorbeur. Un photon est une transaction réussie entre trois partenaires : un émetteur, un absorbeur, et l’espace qui les sépare ou les milieux transparents ou semi-transparents qui les séparent, qui transfère par des moyens électromagnétiques un quantum de bouclage h, et respectivement une impulsion-énergie qui dépend des repères respectifs de l’émetteur et de l’absorbeur.

                    Complication n° 1 : en diffusion Rayleigh, la transaction est à cinq partenaires : émetteur, absorbeur, molécule de diazote pinçante et virante, et avec recul, et les deux espaces intermédiaires traversés.

                    Complication n° 2 : Une expérience de type Aspect est aussi à cinq partenaires, avec deux absorbeurs pour un seul émetteur de deux photons.

                    Complication n° 3 : C’est la différence entre deux états stationnaires de l’émetteur ou de l’absorbeur (ou des deux) qui fixe la transaction photonique à un quantum de bouclage de Planck, h , via l’équation de Schrödinger ; mais si ni l’émetteur ni l’absorbeur ne sont tenus par des états stationnaires, par exemple l’électron dans un synchrotron côté émission, alors quel miracle peut bien obtenir la seconde quantification traditionnellement postulée par l’église officielle ? Nous n’avons pas la réponse.

                    Côté absorbeur : accélérer un électron par une ddp, que ce soit dans un tube cathodique ou un accélérateur linéaire, on ne sait pas quantiser l’onde électromagnétique absorbée : zéro états stationnaires avant/après de l’électron accéléré.

                  • Sarah Volt 16 octobre 07:01

                    @JC_Lavau...ok , j ai appris Effectivement une onde au lieu d’une quantité et aussi des probabilités de présence sur les électrons autour des atomes mais je reconnais Sincèrement que vous m’avez perdu , car en fait, je suis née douée en mathématiques mais pas très douée pour comprendre la physique d’où mes délires poétiques , mes deux livres chéris restent malgré les années qui passent « le petit prince » et «  Cyrano de Bergerac »... Et mes journées , je les passe à essayer de guider des enfants d’un âge inférieur ou égal à six ans ( c’est ma règle des six) d’un point À vers un point B, avec pour chacun un chemin différent selon où il en est du chemin , ça demande du temps , de l’énergie et beaucoup d’amour...toute mon amitié Et admiration pour vos recherches mais je n’arrive pas à vous suivre sur le chemin que vous tentez de m’éclairer... 


                  • JC_Lavau JC_Lavau 17 octobre 13:31

                    @Sarah Volt. La diffusion Rayleigh, c’est ce qui fait le ciel bleu : des molécules dévient parfois la lumière, et le bleu bien plus que le rouge.
                    La déviation de la lumière par un dioptre, par exemple la surface air-eau, bon, on arrive à comprendre : ce dioptre est bien plus grand que la longueur d’onde, on arrive donc à dessiner comment se resserrent les crêtes successives, pour un photon.
                    Or en diffusion Rayleigh, la molécule de diazote qui défléchit un photon est bien plus petite que la longueur d’onde ; cela pose un problème inattendu, pour ce virage des fronts d’ondes. Seule une discussion sur Usenet avait attiré mon attention là dessus.


                  • Sarah Volt 17 octobre 18:25

                    @JC_Lavau
                    Vous me plaisez M.lavau... vous êtes à un niveau de conscience très élevée... que nous sommes nombreux à ne pas avoir atteint. J’espère que notre ciel ne deviendra pas rouge si les molécules se mettent à dévier le rouge plus que le bleu... Si nous sommes confinés en novembre, j’essaierai de suivre vos recherches ...Amitiés sincères. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité