• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Au pays des enfants heureux !

Au pays des enfants heureux !

JPEG

Au Danemark les enfants de 6 à 16 ans reçoivent des cours d’empathie...[1] Oui, oui, d’empathie ! Et ils sont obligatoire. Alors peut être n’est-ce un hasard : classé 2ème, « pays le plus heureux du monde  » en 2017 derrière la Norvège. La France est 31ème. The World Happiness Report[2] classe 155 pays en fonction de sept critères principaux : l'aide sociale, la liberté, la générosité, l'honnêteté, l'espérance de vie, le PIB par habitant et la confiance accordée aux dirigeants. Vous me direz que tous ces classements ça vaut ce que ça vaut, mais ce sont tout de meme Les Nations Unies qui sont à l'initiative de ce projet.

Ce serait bien évidemment un raccourci facile de lier directement le bon classement du Danemark dans la liste des pays les plus heureux du monde aux cours d’empathie qui sont dispensés dans les écoles. Il faut dire que le système scolaire du pays se distingue par bien d’autres aspects : ainsi, les élèves ne sont pas notés avant l’âge de 14 ans, si bien qu’avant cet âge, ils ne sont pas constamment poussés à comparer leurs notes à celles des autres et d’être toujours en compétition, compétition qui est reconnue comme anxiogène et injuste. Un autre aspect socio-économique est à prendre en compte : les inégalités entre les plus riches et les pauvres sont moins marquées dans ce pays.

A quoi consiste un cours d’empathie ?[3] A privilégier la coopération à la compétitivité, voici ce qui est enseigné aux enfants scolarisés dans les écoles dès leur plus jeune âge. À raison d’une heure par semaine (pendant 10 ans) les jeunes suivent ces cours d’empathie ; une matière qui encourage à se préoccuper du bien-être des autres et à écouter son prochain pour mieux le comprendre et dépasser les catégorisations qui se cristallisent lors de notre développement.

Comment est organisé un cours d’empathie ? Pendant le cours, les enfants apprennent à lire, à comprendre et à écouter les émotions des autres. À l’aide d’images représentant d’autres enfants qui traversent différentes émotions, comme la tristesse, la peur, la joie, la frustration, la colère, ils sont appelés à décrire les sentiments des autres avec leurs propres mots et à exprimer leurs ressentis propres. Ces cours sont l’occasion d’exprimer des émotions en public et d’écouter celles d’autrui. Selon Brené Brown, auteure et conférencière américaine, le sentiment d’empathie se caractérise par la capacité à adopter la perspective d’un tiers, la capacité à ne pas porter de jugement et enfin la capacité à reconnaître les émotions chez les autres et à le communiquer. En cela, l’empathie se distingue de la sympathie ou encore de la compassion. C’est cette posture qui consiste à « se mettre à la place de l’autre » qui permet notamment de trouver les mots justes pour aider une personne ou comprendre ses agissements singuliers (souvent différents des nôtres). Cet exercice se fait dans une logique descriptive : il s’agit d’expliquer le ressenti de l’autre, et jamais porter un jugement sur ses sentiments ou ce qui en est la cause, commente Jessica Joëlle Alexander, co-auteure du livre The Danish way of parenting. Selon elle, c’est une belle manière de s’intéresser aux individus au lieu de se concentrer sur sa propre réussite personnelle, son « moi-moi ». C’est la bonne manière d’encourager des valeurs comme l’entraide et la solidarité.

L’enseignement de l’empathie est donc plutôt le révélateur d’un état d’esprit général qui règne dans ce pays et d’une culture où la coopération entre les individus est au moins autant – si ce n’est plus – valorisée que la réussite personnelle. L’école et la manière dont elle est organisée est bien évidemment un vecteur essentiel pour transmettre cette culture à tous, acceptée par chacun...

-----------------------------------------

Du pays des enfants heureux à celui des enfants roi

Eh bé, on en est loin, nous les français 31ème dans les 36ème dessous concernant l’entraide et surtout la solidarité ! Nous vivons plutôt dans une société qui intègre Le darwinisme social qui considère que la lutte pour la vie entre les êtres humains est l'état naturel des relations sociales et que les conflits sont aussi la source fondamentale du progrès et de l'amélioration de l'humanité. Ainsi, la concurrence entre les êtres ou groupes ne doit pas être entravée par des obstacles comme les mesures de protection sociale et d'assistance de l'Etat Providence, la solidarité ou la charité. En clair, c’est la loi de la jungle du chacun pour soi et l’empathie aux orties...[4] Car, le modèle français pousse à torturer, dès l’enfance à intégrer des normes, des injonctions, des règles, des modèles qui ne correspondent pas bien souvent aux aspirations profondes des citoyens et sont souvent incomprises car par trop tortueuses. Il faut toujours « mieux faire » et non pas « bien faire ». Ce système basé sur la compétition de individu et ses frustrations pousse à persuader que les autres, eux, savent « bien faire », alors toujours happé par l'urgence de se mesurer de « faire », chacun ne voit plus qu'en réalité il ne fait plus rien : ce n’est qu’agitation et oubli de l'essentiel. Oublier d'oser et surtout « se foutre la paix ! » ; car il n'y a pas d'autre moyen de redécouvrir ses possibilités vraies que tout à chacun a complètement oublié. Stopper tout ! Et avoir ce qui s’appel des moments à soi, de l’introspection quoi ! C'est le seul moyen d'agir. Se Libérer des protocoles, des procédures, des pseudo-urgences qui n'en sont pas, alors là, il jaillira de l'enthousiasme, de la spontanéité et surtout l'envie de regarder plus loin que son simple nombril.... Et s’intéresser aux autres en oubliant par exemple de ne pas répondre au téléphone lorsqu’un ami vous parle. Apprécier le moment enfin !

Je suis persuadé que cette notion d’empathie de vivre ensemble en bons termes (et non pas DU vivre ensemble qui n’est qu’un slogan) doit s’apprendre dès le plus jeune âge, car, je peux vous garantir après 10 ans d’enseignement que nous en sommes très-très-très loin.

A la décharge des citoyens français, il faut avouer que depuis toujours « l’homme de la rue » a été traité par ceux « qui savent » comme un limité intellectuellement dans le meilleur des cas, à un abruti des bois qui ne comprendra jamais rien. C’est culturel et donc jamais remis en cause ; « eux » savent, nous, eh ben, « on peut rien y faire »... « eux » sont responsables, « nous » pas. Donc en grandissant de manière individualiste et irresponsable comment voulez vous que devenu adulte, la majorité des citoyens de ce pays ne voit le monde qu’à partir de lui même, et reste coincée entre un « moi et moi égotiste/narcissique ». Je vais prendre un exemple de mise en responsabilité dès l’âge de 15 ans.

Prenons l’exemple d’un adolescent vivant en Finlande, dont les résultats scolaires sont classée dans le top 5 mondial depuis 25 ans. Ces jeunes gens vont dans un « lycée à la carte » : à partir de la seconde, la vie du lycéen prend une tournure plus individuelle, censée le responsabiliser. L’année scolaire est rythmée en cinq périodes de sept semaines. Pour chacune, les élèves sélectionnent eux-mêmes les matières qu’ils étudieront. Cet enseignement à la carte se traduit par la disparition des classes traditionnelles. Il est rare qu’au fil de l’année, des élèves se retrouvent en cours avec les mêmes camarades, chacun ayant choisi ses matières et, autant que possible, les horaires qui lui conviennent le mieux. Certains évitent ainsi les cours trop matinaux... En outre, pour certains modules complémentaires, il est possible d’étudier chez soi, de manière autonome, au lieu d’aller au lycée.

Je ne vais pas expliquer par le menu le système finlandais,[5] mais ce que je vois c’est une vraie mise en responsabilité, de se prendre en main de ces jeunes qui, comme partout afin de se construire ont besoin de cela. Chez eux ça fonctionne très bien, pourquoi n’essayerons nous pas ? Il faudra peut être deux ou trois générations pour réussir, mais le jeu en vaut la chandelle : vivre dans une société où le citoyen est capable d’interagir, de parler avec les autres et de considérer le collectif aussi important que le « moi même », et ne plus jamais dire « rien à battre ! » ; de plus, et je le sais, par expérience lorsque l’on donne à un jeune des responsabilités, rarement on est déçu...Sauf si on prend en exemple le petit % qui va déconner et qui fera que toutes les règles découleront de son comportement déviant... Mais là... C’est culturel vous dis-je !

Georges Zeter/aout 2018

Une suggestion : au lieu d’attendre tout de l’éducation nationale, pourquoi, vous parents ne donneriez vous pas une heure par semaine une leçon d’empathie à la maison ? Un soir par exemple ; éteindre TV, tablette, téléphone et hop ! c’est parti !



Moyenne des avis sur cet article :  3.09/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    



    • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 11:28

      @covadonga*722
      ahah très français ! prendre un acte isolé et en faire une généralité, ou une réponse à un article sur l’empathie ; vous avez raison, tous ces vikings des barbares qui mangent les petits zenfants.


    • covadonga*722 covadonga*722 22 août 2018 12:23

      @George L. ZETER
      ben non , moi j’aime les pays nordiques et leurs peuples , juste ils découvrent les affres qui étaient dévolus uniquement pour l’instant aux vilains pays colonialistes 


    • V_Parlier V_Parlier 22 août 2018 13:49

      @George L. ZETER

      Vous n’avez apparemment pas lu le commentaire non plus. Ce que je peux dire après lecture de votre récit idyllique, c’est qu’il me fait penser au paquet cadeau qui sert à emballer actuellement les réformes sociétales en Europe (l’école sans notes, gronder c’est pas bien, la famille c’est ringue, les leçons de bisounours pour faire passer tout ça. Ca ne m’étonnerait pas qu’on ait aussi de l’initiation au LGBT au passage). Enfin, dire que l’éducation française actuelle est basée sur la compétition... Mpfff je pouffe de rire... Si déjà on demandait d’atteindre un certain niveau...

      Vous passez aussi sous silence bon nombre de contreparties demandées aux élèves pour que le système finlandais soit à peu près viable. Bon nombre d’entre elles déclencheraient les foudres de ceux-là mêmes qui n’ont que le mot Finlande à la bouche quand il faut justifier l’éducation sans travailler.

    • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 14:09

      @V_Parlier
      parlez moi donc de votre expérience d’enseignant...


    • Albert123 22 août 2018 15:05

      @George L. ZETER


      « Baisse des allocations pour les réfugiés, peines de prison doublées, éviction des criminels des cités, crèche obligatoire : le gouvernement danois veut éliminer les ghettos d’ici 2030 grâce à 22 mesures radicales »


      visiblement le cas est si particulier que le gouvernement Danois prend tout de même des mesures radicales pour l’endiguer.

      Quand à l’empathie, la plupart des humains la confond avec la sympathie qui est l’épicentre de la pleurnicherie émotive quand l’empathie est celui de la raison.

      « une matière qui encourage à se préoccuper du bien-être des autres et à écouter son prochain pour mieux le comprendre et dépasser les catégorisations qui se cristallisent lors de notre développement. »

      ça s’appelle du dressage et c’est tout sauf empathique car contre nature et donc aliénant.

      On tient encore là tout le paradoxe des humanistes en peau de lapin qui ne peuvent concrétiser leurs dystopies qu’en créant de toute pièce un humain 2.0 qui est tout sauf humain.

      le Danemark comme les autres ne fait pas exception, une fois l’hystérie des idéologues bisounours passée, le réel reprend ses droits.




    • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 15:25

      @Albert123
      bon, reste plus qu’à se flinguer, quant à moi, je choisi la corde !


    • eddofr eddofr 22 août 2018 15:30

      @covadonga*722

      Je note le commentaire du père de l’un des auteurs présumés : 

      « Si vous êtes avec une fille, chez elle, ce n’est pas un viol »

      Rien que ça, ça en dit long sur une « culture » ...

    • Albert123 22 août 2018 16:33

      @George L. ZETER

      Quand on accepte la nature humaine pour ce qu’elle est et non pour ce que l’on voudrait qu’elle soit, on le vit assez bien.



    • Christ Roi Christ Roi 22 août 2018 21:07

      Détruit par la LGBT locale, le Danemark est en pleine dégénérescence. Dans ces pays, leur ministre est obligé de demander à ses concitoyens de faire l’amour, tellement l’école a foutu en l’air les gosses qui une fois adultes, sont complètement dégénérés. Leur situation est dramatique mais elle sert de terrain d’expérimentation pour les autres pays qui s’en inspire. C’est pourquoi notre LGBT nous vend leur échec comme un modèle. 


    • V_Parlier V_Parlier 22 août 2018 23:18

      @George L. ZETER
      Parce-qu’il y a besoin d’être enseignant pour prendre connaissance de ce qui se fait à l’école ? (surtout quand on a des enfants) Et pour se renseigner sur ce qui se fait en Finlande ?


    • velosolex velosolex 23 août 2018 18:00

      @George L. ZETER
      Vous vous attaquez à un sujet à haut risque : L’école, et ses hussards zélés, aussi vigilant à s’adapter à la modernité que nos généraux en 39. 

      L’école est un bastion de gauche, mais où les pratiques de la droite la plus réactionnaire, continuent à perdurer, engendrant des résultats catastrophiques (statistiques internationales qu’on apprécie quand elles sont élogieuses, et qu’on  se moquent quand elles fustigent) , des records en ce qui est des transmissions inégalitaires, et des élèves à qui ont apprend que curiosité, vie, et parcours atypique ne sont pas appréciés.
      J’aurais rêvé comme tant d’autres d’une école à la finlandaise, mais j’ai constaté, avec mes enfants, 30 ans plus tard, que l’école que j’avais subi comme un traumatisme n’avait non seulement pas changé d’un iota,mais qu’elle s’était encore caricaturée. 

    • George L. ZETER George L. ZETER 23 août 2018 18:30

      @velosolex
      cher velosolex vous carburez au bon sens. c’est tout à fait ça, mais en pire !



      • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 11:31

        @Sozenz

        bonjours, voyez c’est pour cela que j’aime écrire sur AV, car entre le commentaire d’un @covadonga*722 et vous, c’est bien deux mondes qui vivent en parallèle et qui je le crains ne se croiseront jamais.
        merci pour le lien fort intéressant.

      • Ecométa Ecométa 25 août 2018 09:50

        @George L. ZETER

        Alors pourquoi réponde et surtout commencer par ah ah bien français !
        je suis bien français et je ne me suis pas comme ça !

        Vous aussi vous faites des généralités à partir d’un cas.

      • Passante Passante 22 août 2018 11:51
        peu d’espoir d’appliquer le modèle
        et de ramener ça chez soi au soleil,
        trop de coqs au compteur déjà..

        mais la question devient : comment se fait-ce que les nordiques
        soient si souvent plus efficaces, plus futés, plus intelligents, vraiment... ?
        moins de corruption par ces glaces ?
        moins de colonisation peut-être...
        moins d’hystérie ? moins de poses au soleil ?

        bref, debout dans la grande idiotie,
        voir l’intelligence à l’oeuvre -
        c’est tragique.




        • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 12:02

          @Passante
          j’ai ma tite théorie sur la question des vikings honnêtes : d’abord ils vivent dans un congélo, avec 80 jours de beau temps, donc pour se réchauffer faut être proche, on retrouve ça dans les populations françaises des alpes, j’y ai vécu et je dois dire qu’il y a plus de solidarité et d’aide qu’ailleurs en, France. ensuite, il fallait être sacrement solidaire sur un drakkar pour affronter les mers et même conquérir l’amerique 500 ans avant le boucher Colomb.


        • Passante Passante 22 août 2018 12:22
          @George L. ZETER

          je me disais aussi... le soleil
          mais y’a le Zeus hospitalier des Grecs...
          il y a l’hospitalité méditerranéenne,
          donc c’est bien le bateau qui fait la différence
          et le petit bateau pour être précis..
          sinon oui, c’est cancer du colomb

        • Alren Alren 22 août 2018 12:47
          @Passante

          La France, l’Espagne, la GB, l’Allemagne, les USA sont ou ont été de grandes puissances, induisant un sentiment de puissance et de supériorité sur les autres peuples.

          Ce sentiment cultivé par les gouvernants est à l’origine du racisme qui est l’antithèse de l’empathie.

          Le Danemark, la Finlande n’ont jamais été des puissances et leur langue étant locale, il leur faut connaître une langue étrangère, l’anglais pour avoir une ouverture sur le monde.

        • V_Parlier V_Parlier 22 août 2018 13:52

          @Alren
          Je crois qu’il y en a beaucoup qui ne connaissent pas la vraie histoire des Vikings, loin d’être plus tendres que les autres. Mais c’est juste un peu plus vieux.


        • Alren Alren 22 août 2018 17:40
          @V_Parlier

          Il ne s’agit pas de « tendresse » mais du sentiment d’appartenir à une nation dominatrice et d’être de ce fait dominateur.
          Et puis remonter aux Vikings pour expliquer l’attitude moyenne des scandinaves aujourd’hui c’est comme parler des Francs de l’époque de Charlemagne pour analyser celles des Français du XXIe siècle !

          Les Danois, les Finlandais ont conscience de ne pas être citoyens d’un pays qui fut ou est une grande puissance impérialiste, colonisatrice.

          D’où, plutôt que le maintien de la « grandeur » dans un esprit de compétition, la recherche de la qualité de la vie qui passe par la qualité des relations humaines.

        • Fergus Fergus 22 août 2018 17:44

          Bonjour, George L. ZETER

          « ils vivent dans un congélo, avec 80 jours de beau temps »

          Heu... avec 150 à 160 jours de précipitations sur 365 à Copenhague, cela laisse pas mal de temps pour apprécier la météo.

          Qui plus est, où est le « frigo » ? Le Danemark n’est pas la Laponie, et s’il y fait plutôt froid l’hiver, les températures y sont rarement négatives, et en général elles sont agréables de juin à septembre.

          Il est vrai que j’aime bien la météo des pays scandinaves.


        • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 18:07

          @Fergus
          mea culpa, j’ai prêché par ignorance car le plus haut où je suis allé dans le nord est akemar en hollande


        • Surya Surya 22 août 2018 11:54

          Super intéressant article, notamment par le fait qu’il n’est pas autocentré : je n’aime pas du tout l’attitude qui consiste à dire : « font c’qu’ils veulent chez eux mais nous on est Français donc NOUS on fait comme ça, même si comme vous dites c’est mieux ailleurs, et si zêtes pas contents ben zavez qu’à aller vivre là bas ! » (mais ne vous inquiétez pas ce n’est pas purement français comme attitude, on voit aussi ça ailleurs) 


          Article qui au contraire observe et relate ce qui se passe dans d’autres pays, d’autres sociétés, et même si vous critiquez la société française (qui est loin d’être la pire dans le monde concernant le manque de solidarité, la compétition, etc) avec un peu d’agressivité tout de même, vous le faites surtout, je pense, dans le but d’en tirer des enseignements susceptibles d’améliorer notre propre pays, et c’est exactement ça qu’il faut faire, et l’atttitude qu’il faut avoir : s’inspirer de ce que font les autres lorsqu’ils font mieux que nous, sans rancoeur ni jalousie, afin de se transformer soi même. 

          Toujours chercher à s’améliorer. Se changer soi-même en côtoyant les autres, en s’inspirant de ce qu’ils font, pour, au final, même si comme vous le dites ça prend une ou deux générations, changer notre société, la rendre plus heureuse.

          La vraie révolution, ce n’est pas celle que l’on apprend à l’école en France. Je ne comprendrai jamais pourquoi nous sommes supposés être si fiers d’une période de l’histoire qui n’a en réalité été qu’un gigantesque règlement de comptes et un immense bain de sang. 

          La vraie révolution, elle est totalement pacifique, elle n’en veut à personne, ne montre aucun ressentiment ni haine envers qui que ce soit, elle ne cherche à détruire personne, et ne cherche à exclure personne, bien au contraire.

          Votre article donne la pêche car il montre une voie positive à explorer, des choses nouvelles à essayer. Alors pourquoi ne pas, en effet, essayer ?


          • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 12:06

            @Surya
            merci chère surya (surya delli, la chanson de charleli ?) les révolutions se font dans la tête et dans l’éducation, c’est un parcours personnel, sinon, les Révolutions avec un grand R se font à coups de canon.


          • Fergus Fergus 22 août 2018 17:46

            Bonjour, Surya

            Je partage globalement votre opinion sur cet article. Ce n’est pas en regardant sans cesse son propre nombril que l’on peut progresser, mais en tirant parti des expériences conduites ailleurs et manifestement porteuses d’effets positifs.


          • Raymond75 22 août 2018 12:07
            Les gens du Nord ont toujours eu une approche pragmatique : trouver des compromis et des solutions pour résoudre les problèmes.

            Nous en France, on s’insulte et on se jette à la figure des débats idéologiques, mais sans volonté de les résoudre.

            Deux éléments différent ces pays du notre : une tradition protestante, plus rigoureuse, qui encourage la réussite à condition d’en faire bénéficier la collectivité, et un climat rigoureux qui fait que, dans le passé, sans coopération et cohésion sociale, on disparait.

            J’ai toujours regretté que les Français ne se comportent pas ainsi ...

            • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 13:15

              @Raymond75
              totalement 100% d’accord !


            • V_Parlier V_Parlier 22 août 2018 14:01

              @Raymond75
              C’est drôle de voir, sur ce site où les bouffeurs de curés sont légion, des gens louer une « tradition protestante » dans des pays où les femmes étaient encore accusées en masse de sorcellerie et brûlées... au 18e siècle ! (Finlande et surtout Norvège) Mais non mais non, maintenant ils ont la cool attitude donc tout ça n’a jamais existé. Il n’y a que les français qui ont une histoire pourrie, puisqu’on vous le dit mes braves gens.


            • Raymond75 22 août 2018 12:11
              Dans les années 70 la contre culture s’était très bien développée au Danemark, et une sorte de société parallèle se développait.

              Je me souviens d’un reportage où une jeune femme ingénieure, mais qui avait fait un choix de vie matériellement modeste, répondait à la question « pourquoi faites vous cela ? ». Réponse : « c’est pour montrer que si on peut être heureux chez nous, on peut l’être partout »  smiley

              • Arogavox 22 août 2018 12:33

                 « Stopper tout ! [...] C’est le seul moyen d’agir. »  
                - oh, oui ! : bien au-delà du seul boycott du veaute !
                 
                     
                  
                 « ...  chacun ne voit plus qu’en réalité il ne fait plus rien :
                 ce n’est qu’agitation et oubli de l’essentiel 
                 »
                 - gâcher sa vie à vouloir la ’gagner’ par des contrats de subordination ...
                 

                    
                   Il faut toujours « mieux faire » et non pas « bien faire ».
                  - cf la sage maxime : « Le mieux est l’ennemi du bien  » !!
                   

                « le modèle français pousse à torturer, dès l’enfance à intégrer des normes, des injonctions, des règles, des modèles qui ne correspondent pas bien souvent aux aspirations profondes des citoyens et sont souvent incomprises car par trop tortueuses. »
                 - dans notre pays où il était naturel de dire : «  c’est simple comme bonjour »
                 ... connaissez-vous encore beaucoup de lieux où le simple bonjour est encore vu comme une politesse plutôt que suspecté d’un manque de déférence ?

                 Il est pourtant des lieux, ou par culture, avant même que par e-ducation, des gens savent encore dire bonjour, même à des passants.


                • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 13:17

                  @Arogavox

                   « Il est pourtant des lieux, ou par culture, avant même que par e-ducation, des gens savent encore dire bonjour, même à des passants. » je vis dans le sud finistere et c’est encore comme ça, dire bonjour à des inconnus.


                • L'enfoiré L’enfoiré 22 août 2018 13:47
                  @George L. ZETER,

                   Vous vous souvenez de cette chanson « Le premier pas ».
                   Il suffit d’oublier à qui est destiné dans la chanson et l’étendre à des inconnus.

                • Abou Antoun Abou Antoun 22 août 2018 12:35
                  IL y a quand même des paradoxes.
                  Je connais bien les pays scandinaves (en touriste) j’ai voyagé plusieurs fois dans chacun d’eux. C’est une destination que je recommanderais pour les vacances (quoiqu’un peu chère).
                  Maintenant quand à y vivre, pas question !
                  Bien trop chiant !
                  Les Finlandais viennent se défouler en masse à Saint-Pétersbourg, se libérer de la foule d’interdits qui conditionnent leur vie quotidienne.
                  Pour ce qui concerne les cours d’empathie, le catéchisme faisait fonction autrefois, pour quels résultats ?


                  • V_Parlier V_Parlier 22 août 2018 14:05

                    @Abou Antoun
                    Je pense qu’il y a pas mal de gens qui confondent la tranquillité confortable et le bonheur. Bien sûr, la tranquillité confortable ça aide mais ça ne suffit pas pour donner un sens à la vie.


                  • raymond 2 22 août 2018 19:40

                    @Abou Antoun
                    Un bémol le taux de suicide doit tout de même être lié a l’ensoleillement tous le monde déprime avec des nuits de 18 heures !


                  • bonnes idées 22 août 2018 12:39

                    Alors le dicton des anciens qui martèlent « ne perd pas le nord » serait donc vrai et je le pense car une boussole ne donne qu’une seule direction et c’est évidement celle là et tout le reste n’est que déduction. Qui veut dans l’avenir monter là-haut vers le Nord afin de moins ressentir les effets de cette transition indispensable à la survie de notre nature propre ? Est-on prêt à accepter le terrible choix de se priver de tout ?


                    • Jeekes Jeekes 22 août 2018 17:16

                      @bonnes idées

                       
                      ’’Alors le dicton des anciens qui martèlent « ne perd pas le nord » serait donc vrai’’
                       
                      Ben woui.
                      Faut quand même pas oublier ’’qu’au Nord, c’étaient les corons’’
                       
                       
                      Bon, ben là, je sors...
                       



                    • L'enfoiré L’enfoiré 22 août 2018 13:34
                      @Georges,

                       Merci. Ajouté en commentaire à mon dernier billet  smiley

                      • L'enfoiré L’enfoiré 22 août 2018 13:39

                        Toujours les mêmes pays scandinaves.


                      • franc tireur 22 août 2018 13:39
                        C’est plutot au pays des enfants roi . Dailleurs il me semble que la suède fait machine arrière , constatant la tyrannie de leur progéniture, très vite frustrée.
                        Cours d’empathie ? waf ! Mes gamins connaissent je leur donne plutot une bonne baffe au moindre écart , on a jamais rien fait de mieux pour faire comprendre a des enfants le bon chemin .Il parait que je risque la taule . Les juges doivent nous dire comment élever nos gosses !

                        • L'enfoiré L’enfoiré 22 août 2018 13:43
                          @franc tireur,

                           Vous avez raison.
                           On apprend presque tout à l’école, mais on n’apprend pas à être parent.
                           Les enfants arrivent souvent « par accident » alors les nouveaux parents assument ces arrivées soudaines au risque de casser les couples qui aujourd’hui se séparent et divorcent plus vite que leur ombre..
                           ..

                        • zygzornifle zygzornifle 22 août 2018 14:02

                          Et plus tard ça devient malheureux ....


                          • Loatse Loatse 22 août 2018 14:36

                             «  Lorsque des fonctionnaires danois furent informés de l’imminence de la rafle des juifs, sans concertation mutuelle, ils firent en sorte de prévenir les juifs et de les cacher. Ainsi, les juifs danois étaient déjà cachés plusieurs jours ou plusieurs semaines avant l’exfiltration vers la Suède qui accordait l’asile. Le transport s’effectua par voie de mer vers la suède. Toutes sortes d’embarcations furent utilisées, depuis les gros bateaux de pêche de 20 tonnes jusqu’aux bateaux utilisés pour les compétitions d’aviron. Certains réfugiés prirent place également sur des ferries qui assuraient le service de fret entre les deux pays. (sources wiki) »


                            , ce peuple a donc prouvé dans un récent passé qu’il n’avait pas besoin de cours d’empathie - 


                            Comment donc en sont ils arrivés là ? j’ai bien une petite idée..

                            Ceux ci à mon humble avis, entre temps, sont devenus acteurs/victimes de la doxa « humaniste » actuelle occidentale qui est : « procure de la nourriture, des soins, un logement à tous indifféremment de leurs intentions et de leurs propos,  de l’éducation à leurs enfants, et ils te seront reconnaissants, te respecteront etc... »

                            Pourtant le réel est là pour nous démontrer que,parmi ces malheureux venant chercher asile dans nos pays de libertés, se trouvent aussi des gens qui haissent, méprisent leurs hôtes pour ce qu’ils sont, quoique ces derniers fassent pour eux...Qui enseignent, transmettent cette haine de l’autre à leurs enfants, auquel cas, tu auras beau donner jusqu’à ton slip c’est pas gagné... car pour se mettre à la place de l’autre, il faut avant tout considérer que l’autre est ton égal humainement parlant, ce qui implique également d’être impartial quand cela s’avère nécessaire.

                            Passer outre cette réalité dérangeante pour les biens pensants, c’est se donner bonne conscience à moindre coût, en évitant les questions qui fâche donc.

                            Cette forme d’empathie disons le : « de gauche », implique qu’il y ait à terme (et il y a déjà) des dommages collatéraux, des souffre-douleurs et de l’injustice : N’ai je pas vu des profs demander à leurs élèves frappés quotidiennement, de continuer à subir des coups de poing, de pieds, des insultes gratuites et ce, sans se défendre toute l’année scolaire sous prétexte que leur bourreau était un enfant malheureux ?!)

                            L’ humanisme béat de nos voisins nordiques me fait peur...



                            • paulau 22 août 2018 14:48
                              @Loatse

                              Pour l ’autre je suis l ’ Autre. Donc l ’ Autre doit me respecter .

                            • paulau 22 août 2018 14:49

                              ... et en particulier l ’ Autre doit respecter mes lois sur l ’immigration.

                            • leypanou 22 août 2018 15:37

                              @Loatse

                              N’ai je pas vu des profs demander à leurs élèves frappés quotidiennement, de continuer à subir des coups de poing, de pieds, des insultes gratuites et ce, sans se défendre toute l’année scolaire sous prétexte que leur bourreau était un enfant malheureux : çà s’appelle être crétin.

                              L’ humanisme béat de nos voisins nordiques me fait peur... : si vous avez entendu parler des derniers évènements en Suède où dans plusieurs villes, plusieurs voitures ont été brulées presque en même temps, cela vous donne raison (chose qu’ils n’ont jamais connue avant).



                            • zygzornifle zygzornifle 22 août 2018 15:10

                              Tant qu’ils ne croisent pas la route d’un curé ou d’un djihadiste ....


                              • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 15:27

                                @zygzornifle
                                dis monsieur... y’a pas de curé djihadiste ?


                              • Ruut Ruut 22 août 2018 15:33

                                Bien que je ne partage pas vos cours d’empathie qui n’ont rien a faire a l’école, comment la France peut elle avoir un bon score sur les critères suivants ?
                                Happiness Report[2] classe 155 pays en fonction de sept critères principaux :

                                l’aide sociale  En baisse en France, résultat des politiques actuelles menées
                                la liberté  En baisse en France, résultat des politiques actuelles menées
                                la générosité Pénalement sanctionnée en France dans certains cas, et dons souvent volée, voir détournés si donnée a des associations donc naturellement en baisse.
                                l’honnêteté  L’exemple donné par nos élites n’est pas de Nature a la promouvoir.
                                l’espérance de vie Vue la régression des Hôpitaux et la perde de notre autonomie médicamenteuse elle ne peut que baisser baisser.
                                le PIB par habitant L’appauvrissement globale et grandissante des Travailleurs, conséquence des politiques actuelles, ne vas pas aider.
                                la confiance accordée aux dirigeants. Directement lié a l’honnêteté et au respect de nos dirigent envers ceux qu’ils gouvernes et c’est de plus en plus bas a cause des politiques inadaptées menées.

                                Honnêtement, je suis surpris que la France soit si haute, mais tous dans la politique actuellement menée, fait tendre notre pays vers le bas du classement.



                                • Cateaufoncel2 22 août 2018 15:33
                                  "Car, le modèle français pousse à torturer, dès l’enfance à intégrer des normes, des injonctions, des règles, des modèles qui ne correspondent pas bien souvent aux aspirations profondes des citoyens et sont souvent incomprises car par trop tortueuses."

                                  Dans les pays scandinaves et en Finlande, ce qu’ils ont, depuis les années 30, c’est pas mal non plus. Ca s’appelle la Loi de Jante et c’est une forme de castration psychique tendant à faire comprendre à l’individu qu’il n’est rien au milieu de tous les autres qui sont autant que lui, ni plus ni moins, c’est-à-dire rien.

                                  P.S. - Voilà qui pourrait donner des idées au mirobolant de l’Elysée, même si ça ne correspond en rien à la mentalité française, râleuse, individualiste et querelleuse.

                                  • eddofr eddofr 22 août 2018 16:20

                                    L’empathie s’est percevoir et comprendre ce que perçoit ou ressent l’autre (ce n’est ni l’approuver, ni l’excuser, ni le juger, ni même l’aimer).

                                    C’est donc admettre que l’autre est surtout un autre moi.

                                    Si nous sommes face à face, et qu’un objet est à ma gauche, pour vous il sera « à droite ».

                                    L’empathie me permet de savoir trouver l’objet si vous me dites qu’il est « à droite ».
                                    L’empathie me permet également de vous dire que l’objet est « à ma gauche » ,ou encore « à votre droite ».
                                    L’empathie me permet surtout de vous expliquer qu’on a pas besoin de se foutre sur la gueule pour savoir si l’objet est à ma gauche ou à votre droite !!!

                                    On ne parle donc pas là de valeur (pas de jugement donc), seulement de faits et de « perception relative ».

                                    Ce qui n’empêche pas le jugement, mais seulement dans un deuxième temps, un fois qu’on a bien compris ce qu’on prétend juger.

                                    • eddofr eddofr 22 août 2018 16:22

                                      @eddofr

                                      Combien de temps je perds, à expliquer à des abrutis (là j’émets un jugement) qu’on est d’accords, mais qu’on ne le dit pas de la même manière ...

                                    • eddofr eddofr 22 août 2018 16:25

                                      @eddofr

                                      Y’en a même à qui j’arrive à faire croire qu’on est d’accords ... 
                                      Alors qu’on ne l’est pas du tout ... 
                                      Simplement en leur montrant que j’ai « compris leur point de vue » .. ;

                                    • arthes arthes 22 août 2018 16:34

                                      @eddofr

                                      ça c’est Macron, il est assez fort à ce jeu la.
                                      Mais au dela de cette farce, , je pense qu’il est empathique, s’pour ça qu’il roule dans la farine.

                                    • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2018 12:13

                                      @arthes
                                      Macron serait plutôt emphatique.


                                    • arthes arthes 22 août 2018 16:22

                                      Tiens, j’ignorais que l’empathie pouvait s’apprendre par des cours...Je pensais qu il s’agissait une aptitude de l’Esprit (et non propre au cognitif, ni à l’intelligence intellectuelle)

                                      Donc le gamin qui n’a pas encore pris conscience de son « moi » doit déja évacuer ce moi (qui n’’ a pas eu le temps de s’affirmer) afin de « se mettre à la place de l’autre moi d’un môme qui par ailleurs n’a pas encore , lui non plus eu le temps de sentir exister ce moi en lui, et faire fi de valeurs de jugement qu’il n’a de toutes manière pas eu le temps d’acquérir autrement que par mimétisme (au mieux).

                                      Et les parents français (lesquels naturellement savent ce que c’est que l’empathie , donc ils sont tous capables d’empathie (donc ils savent forcément que ce n’est ni de la compassion, ni de la contagion émotionnelle et sont capables de l’appliquer) devraient apprendre à leurs enfants l’empathie.

                                      Et bin, mazette !!!!

                                      C’est une idée pour »tuer l’individualité dans l’oeuf" ???








                                      • arthes arthes 22 août 2018 16:32

                                        @arthes
                                        Je précise tout de même que chacun à sa définition de l’empathie, mais je pense qu’elle est surtout à tort confondue avec compassion et/ou contagion émotionnelle et haute valeur morale, or, on peut être empathique et un fiéffé salaud.


                                        Pour moi c’est une manière de « discerner l’autre » dans son âme , en mettant sa propre pensée en état de « veille » pour se trouver dans un état de conscience modifié, et cela en toute lucidité. c’est une faculté de l’esprit et je ne vois pas comment cela peut être enseigné, il faut que cela se développe en soi, comme venant de soi, donc il faut « être » d’abord.


                                      • Arogavox 22 août 2018 17:32

                                        empathie, nom féminin :

                                        « Capacité à ressentir les émotions de quelqu’un d’autre,
                                         arriver à se mettre à la place d’autrui.
                                         L’empathie cognitive consiste à comprendre les idées d’un autre et
                                         l’empathie émotionnelle à partager ses sentiments
                                        Contraire : égocentrisme, égoïsme, indifférence. » 


                                      • arthes arthes 22 août 2018 18:16

                                        @bébert
                                        Bin...C est justement....Et lol, je viens d ailleurs de rebondir a ce sujet sur un post de JC Lavau avant de vous avoir lu.


                                      • alinea alinea 22 août 2018 20:05

                                        @Passante

                                        "On peut en dire autant de la contagion du rire à laquelle «  succombent  » principalement les enfants, et plus particulièrement les enfants du sexe féminin, moins sensibles et ayant les réactions plus faciles."
                                        ... pour qui donc est-ce un truisme ? Je n’ai pas vu de nom d’auteur !
                                        Je reste sur ma faim de tout ce que j’ai lu et entendu ce jour à ce sujet. Je suis quelqu’un d’extrêmement empathique et comme j’ai la flemme là de creuser davantage, je dirai qu’elle est très liée à l’attention, le contraire exact de l’indifférence.
                                        Alors je pense que coucouner ses enfants, les mettre dans ce qu’on croit être une sécurité affective mais qui n’est en fait qu’une prison, n’aide pas à l’écoute de l’autre, à développer son attention ; pour faire attention,il faut être hors soi, quand on est hors soi on est dans l’empathie.
                                        Les orientaux savent bien tout ça.
                                        Les occidentaux beaucoup moins, mais le fait est que c’est très profond et non pas une technique ni une recette, aussi je crois plus aux conditions favorables qu’à un cours une heure par semaine qui, au mieux apprendra une certaine politesse, sauf à ceux qui la possède déjà ( l’empathie).

                                      • arthes arthes 22 août 2018 23:38

                                        @Arogavox




                                        Contagion émotionnelle donc et compassion ?
                                        Partager les sentiments

                                        C est bien ce que je disais.
                                        Vous avez l air malin avec votre dico internaute.
                                        Incapable de parler par vous même.

                                        Gogol est le maître à penser !

                                        Bon, donc l empathie est devenue la nouvelle moraline pour gogos 

                                        Et bien je maintiens ma définition à moi. (Precitee)

                                      • Arogavox 23 août 2018 10:03

                                        @arthes
                                        Merci pour ce cours d’empathie ... avec votre « votre dico » : qui n’est pas le mien ! 

                                          
                                        « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. »
                                         disait Albert Camus. 

                                         ( mais si : c’est bien moi qui le cite, dans ce contexte précis !)
                                            
                                         C’est donc avec vos « je disais » et je maintiens ma définition à moi’ que vous prétendez parler par vous-même !
                                         Et les intervenants que vous ne savez pas comprendre ne sont que des ’gogos’ ...
                                          Nous somme alors édifiés sur votre moi, certes, reste à deviner quelle empathie il peut susciter.


                                      • George L. ZETER George L. ZETER 23 août 2018 10:28

                                        @Arogavox
                                        waouh ! vous avez mangé du cheval ce matin !!! attention de ne pas hennir !!!


                                      • DACH 22 août 2018 17:05

                                        « Heureux comme un Danois » écrit par une Danoise qui vit à l’international, chez O Jacob, montre quelques uns des aspects réussis de cette société nation qui vient d’interdire la Burqua...


                                        • DACH 22 août 2018 17:19

                                          Encouragemens à l’auteur, qui aimera les démarches pédagogiques de l’exploratorium de San Francisco et en parallèle celles de l’exploradome de l’Ile de France. Car ils offrent des réponses aux enjeux de civilisation : il ne sert à rien d’avoir des génies dans le labo si des barbares enragés vont en enfoncer la porte ! La découverte de la méthode expérimentale via des expériences scientifiques leur donne accès au plaisir irremplaçable de comprendre par soi-même et les éloignent des tentations de dogmatisme, de fanatatisme de croire aveuglément. Démarche pour découvrir la tolérance.


                                          • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 17:26

                                            @DACH
                                            bonjour, originally i am from San Francisco and i heard fine the pedagogic experimentation at the Exploratorium...


                                          • DACH 22 août 2018 18:08

                                            @George L. ZETER=well done. You can find a little son with Exploradome, founded by Goéry Delacote, ex chairman in San Francisco.


                                          • DACH 22 août 2018 18:09

                                            @bébert=bébête, au fond qu’est-ce que vous en savez ?


                                          • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 18:15

                                            @bébert

                                            who’s « we » ?
                                            you meant : as we can read... or better, as I can read.... but much better : as I can see...
                                            and « are you a real English teacher ? instead of : » Are you a really English teacher"
                                            man, you’re a joke !

                                          • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 18:15

                                            @DACH
                                            can you develop ?


                                          • covadonga*722 covadonga*722 22 août 2018 18:39

                                            @George L. ZETER
                                            monsieur Zeter me pardonneras ou pas , mais pour un homme voulant un monde meilleur 

                                            enseigner la langue vecteur de la mondialisation mercantile et des arasements culturels n’est ce pas la faire preuve a minima 
                                            de collaboration avec le diable ?

                                          • Passante Passante 22 août 2018 18:47
                                            I knew it ! just another silicone agent
                                            using the teaching BS as a cover
                                            nice try...

                                          • Hecetuye howahkan 22 août 2018 19:10

                                            @covadonga*722


                                            Salut , pour détruire le diable il faut le connaître donc connaître sa langue, ses habitudes, ses manies etc

                                            comment détruire ce que l’on ne connaît pas ,dont on ne sait rien ? IMPOSSIBLE...

                                            on fait pareil avec soi même pour commencer..nous souffrons, on fait semblant que non mais c’est faux, c’est le mensonge le plus courant on n’apprends pas ce que c’est , sa nature, sa raison d’être et alors en essayant de fuir ce qui ne peut se fuir , cela ne fait que tordre et resserrer la corde de la souffrance à laquelle nous nous sommes nous même pendus ..

                                            c’est cela qui rend certains hommes tellement mauvais..c’est leur souffrance...qu’ils essayent de fuir or il n’y a que une personne qui souffre....

                                            la haine semble au début faire oublier cela...mais cela ne marche pas longtemps et la haine persiste....

                                          • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 19:44

                                            @covadonga*722
                                            et vous cher monsieur communiquer dans la langue d’un ex colonisateur, qui créa des bagnes indignes... de plus l’anglais est parlé au belise et par des hommes du nord canadiens


                                          • covadonga*722 covadonga*722 22 août 2018 20:04

                                            @George L. ZETER
                                             oh moi je n’aspire pas a un monde meilleurs peuplés d’empathiques bisounours locuteurs d’un globish ou tout comportement sociétal est égal pourvu qu il releve du melting pot ou l’occident beat se soumet a l’exotisme 

                                            Et s’agissant de colonisateur j’admire la supériorité Anglo-saxonne dans ce domaine , imaginez le Maghreb colonisé tel l’amérique du nord par eux , nos ennuis de banlieue seraient a la hauteur des soucis causés par les reste d’amérindiens .......

                                          • DACH 22 août 2018 22:08

                                            @George L. ZETER=of course, but what thema ? Not in rubbish langage....


                                          • covadonga*722 covadonga*722 22 août 2018 18:35

                                             yep , moi j’ai de l’empathie pour les pratique ancienne nordique .


                                            dans l’Edda de Snorri un veil adage noroît ne dit il pas ?

                                            Dans le doute ? cogne ! cogne encore ...

                                            oui moi j’aime les pays Nordiques 

                                            • Hecetuye howahkan 22 août 2018 18:59
                                              Salut, je trouve curieux toutes ces réponses négatives voir totalement agressives et remplies de vomis ,sauf exceptions bien sur, sur le fait de parler d’empathie..c’est pareil quand je parle de compétition et surtout de coopération et de partage..personne n’en veut , on va crever de cela mais personne n’en veut...

                                              c’est intriguant pour le moins ..pour le plus je vous laisse deviner.


                                              vu la réaction, l’auteur a du voir juste..le troll est souvent un bon indicateur

                                              En Irlande l’éducation des jeunes se rapproche assez de cela , je ne développerais pas, trop d’aigris ici sur ce fil..


                                              voila 15 ans au total que nous y sommes, on a fait une tentative de retour en 2012 dans une région que nous aimons, les hautes Pyrénées, Lourdes pour être précis, c’est le seul endroit ou je puisse vivre en France..enfin en Pyrénées ..pour les enfants à cause de l’école incroyablement malsaine nous serions bien reparti quasiment de suite mais coté boulot il fallait assurer des contrats avant de repartir donc on a fini cela..

                                              mon dernier ne voulait même plus entendre parler de l’école en France...lui justement ayant une empathie naturelle pour les autres , il fut mis a rude épreuve..quelle violence !!!!!

                                              mais je ne développerais pas non plus..

                                              Merci à l’auteur que je salue ..



                                              • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 19:55

                                                @Hecetuye howahkan
                                                merci infiniment pour votre encouragement ; et oui, que de bile déversée dans ces commentaires ; je passe ma dernière année en France et j’émigre au chili en juillet 2019 ; marre d’ici !


                                              • covadonga*722 covadonga*722 22 août 2018 20:09

                                                @George L. ZETER



                                                beau pays a la devise pas trop empathique par ailleurs 

                                              • Hecetuye howahkan 22 août 2018 20:17

                                                @bébert


                                                Salut

                                                parce que seul des siths sont aussi ................

                                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 août 2018 20:20

                                                @George L. ZETER

                                                Nous irons à Valparaíso...good bye Farewell...good bye Farewell...


                                              • Hecetuye howahkan 22 août 2018 20:23

                                                @George L. ZETER


                                                Salut

                                                encouragements spontanés...c’est naturel..il y a une certaine communication qui s’établit..

                                                Je n’ai plus que un de mes enfants sur 5 qui est encore en France , enfin en zone occupée comme nous disons ici car nous avons fuit, c’est devenu simplement invivable dans trop d’endroit , pas partout bien sur ..il y a des îlots de résistance, des poches qui résistent encore et toujours à l’envahisseur et à la bêtise absolue portée au pinacle ....

                                                bonne chance au Chili.....mais d’ici là nous chemins se recroiseront peut être ...

                                                Pour l’instant je ne bouge pas, « éducation » à finir du dernier oblige..mais la chine me tente....à voir ..

                                              • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 20:28

                                                @Hecetuye howahkan
                                                j’ai vécu en Asie du sud est et c’est pas évident, car les langues sont presque impossible à apprendre, les mentalités assez incompréhensibles ; j’adore les populations, car riantes et tolérantes, un gros point noir, leur système économique et la corruption. bonne chance in china !


                                              • Hecetuye howahkan 22 août 2018 21:40

                                                @George L. ZETER


                                                Si le plan marche , merci..

                                                mais c’est encore trop tôt..juste un point à l’horizon...de mes 68 ans..

                                                 smiley

                                                in the meantime, all the best , and well , keep it easy if possible at all..

                                                cheerio

                                              • covadonga*722 covadonga*722 23 août 2018 12:41

                                                @Jean Neymar
                                                z’etes aimable , mais rien que du trivial et de l’anonyme la vie de nous tous. Sauf a avoir de réelles choses a dire le reste ne serait que « poser son cul sur la commode »et pour ça il y a des pros ici .Puis se retourner c’est voir un passé monochrome ou sépia , les couleurs des bonheurs des peines et des peurs s’estompent déjà. Reste quelques séquences un peu comme des stries à l’âme ou des rides au front .Me suis succinctement exprimé ailleurs sur quelques modestes expériences l’accueil bienveillant et tolérant y fut pour beaucoup Disons le .Après cela serait redite un peu comme mes propos ici que ne renierait pas

                                                Jérémie ,ma seule certitude étant qu’un jour je dirais ici « je vous l’avais bien dit ».
                                                Un livre ? sur une vie telle ,celle que m’éprise si profondément la gauche éduquée présente ici ou ailleurs , leur dire quoi la certitude que leur discours dissimule si mal leur peur leur lâcheté leur incapacité a admettre que nous sommes sur la route des enfers ça serait vain mon cher , déja mes colères sont moins profonde déjà je sens bien l’inanité l’inutilité de hair ces jouisseurs hédonistes inconséquent et donneurs de leçons ...yep, un livre sur quoi j’ai été parfois vainqueur souvent vaincu surtout j’ai été vivant mon cher vivant et debout ! tout le reste n’est que silence ..........

                                                asinus : ne variatur 

                                              • alinea alinea 23 août 2018 17:48

                                                Vous savez Hecetuye, l’école peut être un lieu où l’empathie est favorisée, où l’entraide est valorisée, où la compétition est reléguée à l’intérêt que l’on porte au sport de haut niveau, ce qui est loin d’être la norme en France même si l’on trouve dans des villages des instits qui n’obéissent pas au doigt et à l’œil à la parano ambiante ; mon doute est qu’elle puisse s’enseigner une heure par semaine, mais je ne crache pas sur cette heure, on pourrait tout aussi bien y faire du yoga, de la relaxation, de la musique...


                                              • Hecetuye howahkan 22 août 2018 19:02
                                                encore un point , à chaque fois qu’il est question de « bonté » , la patrouille sioniste ou une partie se ramène...

                                                j’en vois bien les raisons ..

                                                • docdory docdory 22 août 2018 19:04

                                                  @George L. Zeter

                                                  La fonction sociale de l’école n’est pas d’éduquer,mais d’instruire.
                                                  L’enseignement de l’empathie relève de l’éducation, ce qui est du domaine parental et non du domaine scolaire.

                                                  Les graines de la détérioration de l’enseignement en France ont été semées en 1932 par le gouvernement Edouard Herriot qui décida de façon inconsidérée de remplacer le Ministère de l’Instruction publique par le Ministère de l’Education nationale.
                                                  Le noble but de l’instruction publique était de former des enfants instruits, et donc par voie de conséquence des citoyens instruits. Dès lors que l’Etat s’est mêlé de vouloir les éduquer à la place des parents plutôt que de les instruire, la situation s’est dégradée. En effet, si l’on peut mesurer objectivement l’instruction ( un élève a acquis ou n’a pas acquis telle ou telle connaissance ), il est impossible de mesurer l’éducation : tout parent d’élève aura tendance à considérer ses enfants comme bien éduqués et les enfants des voisins comme des malappris. De même, chaque professeur aura tendance, en fonction de ses affinités politiques, idéologique, philosophiques ou religieuses à avoir sa propre conception de ce qu’est un enfant bien éduqué, alors qu’il peut savoir par des critères objectifs si l’enfant dont il a la charge améliore ou non son instruction suite à l’ enseignement qu’il lui prodigue.

                                                  L’empathie ne saurait faire sérieusement l’objet d’un cours, car elle n’est pas sérieusement mesurable ni susceptible d’être notée. Par ailleurs, l’empathie n’est qu’une caractéristique de l’individu, mais n’est pas une qualité en soi : il est des circonstances de l’existence dans lesquelles c’est une caractéristique favorable et d’autres dans lesquelles c’est une caractéristique défavorable, alors qu’il est toujours préférable de savoir faire les 4 opérations et de savoir écrire le français sans faire de fautes que de ne pas savoir compter et d’être analphabète ...


                                                  • George L. ZETER George L. ZETER 22 août 2018 19:58

                                                    @docdory
                                                    pourtant l’empathie est enseigné depuis 1994 et ce 1 heure par semaine de 6 ans à 16 ans...doivent avoir rien compris ces danois !


                                                  • docdory docdory 23 août 2018 13:20

                                                    @George L. ZETER


                                                    Le fait que ce soit enseigné ne veut pas dire que ce soit efficace. 
                                                     Une étude néerlandaise a prouvé que les élèves à qui étaient donnés des cours de multiculturalisme et d’antiracisme avaient tendance à être plus racistes et intolérants que les élèves qui n’avaient pas ce genre d’enseignement.
                                                    Méfions-nous comme la peste des enseignements visant à changer les comportements...

                                                  • Aristide Aristide 22 août 2018 19:53

                                                    Encore un article qui se base sur un fait anecdotique pour tirer une conclusion générale.


                                                    La Norvège est un pays riche, la manne pétrolière et gazière lui permet de vivre très bien sans que les prélèvements obligatoires augmente. Au contraire, une baisse constante des prélèvements avec des services publics et sociaux qui servent de mieux en mieux. Pas étonnant donc que ce classement dans les indices de bonheur soit aussi bon.

                                                    Ce tableau idyllique aurait-il un revers ? Si on est norvégien pas de problème, par contre l’étranger ou le migrant quand il est accepté doit se tenir à carreau



                                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 21:21

                                                      j’attends toujours mon procès pour homophobie et dégoût que mon médecin a dû gérer pendant un an ainsi que mon entourage quand j’ai appris que la Belgique autorisait des homosexuels à "élever des homos. J’aurais le temps et la force, je vais en procès contre MARCELLA IACUB, BUTLER et ROUDINESCO. Mon dossier est prêt,.... Je sais que le le gagnerai avec un énorme dédommagement. Bon ! A suivre. Je sais l’effroi qu’on connu les psys (la moitié. Discours de taubira :Alors vous pouvez continuer à refuser de voir, vous pouvez continuer à refuser de regarder autour de vous, vous pouvez continuer à refuser de tolérer la présence y compris proche de vous, y compris peut-être dans vos familles de couples homosexuels. Vous pouvez toujours conserver le regard obstinément rivé vers le passé et encore, et encore, en regardant bien le passé vous trouverez des traces durables de la reconnaissance officielles y compris par l’Eglise de couples homosexuels. Vous avez choisi de protester contre la reconnaissance des droits de ces couples, c’est votre affaire, nous, nous sommes fiers de ce que nous faisons, nous sommes fiers de ce que nous faisons. Et nous sommes si fiers de ce que nous faisons que je voudrais le définir par les mots du poète Léon-Gontran DAM AS : « L’acte que nous allons accomplir est beau comme une rose dont la tour Eiffel assiégée à l’aube voit enfin s’épanouir les pétales. Il est grand comme un besoin de changer d’air, il est fort comme le cri aigu d’un accent dans la nuit longue ». Merci à vous. Non MADAME : pas de rose dont la tour Effel assiégée à l’aube voit enfin s’épanouir les pétales. Ces personnes auront un jour des comptes à rendre.....Et là, cela va faire très très mal......


                                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 21:39

                                                        Beau lapsus révélateur : élever des enfants,...


                                                      • hebum hebum 22 août 2018 22:03

                                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                        J’exige que vous indentiez vos propos, sous peine que je refuse de les analyser.

                                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 août 2018 21:36

                                                        sachez que 50 pourcent des psys étaient opposés clairement au droit à l’adoption par des homos. Eux au moins, aujourd’hui dorment tranquillement. (éthiquement s’entend). Si vous allez consulter un psy qui est pour. Sachez que dans son mental, il doit y avoir quelques problèmes et qu’il ne pourra dès lors jamais vous aider,...étant lui-même : cinglé.


                                                        • DACH 22 août 2018 22:14

                                                          A l’auteur : empathie, bienveillance, compassion mais à exercer avec lucidité....Encouragements pour porter là où il ira nos valeurs d’humanité, de courage et d’intelligence. Le problème de l’éducation est essentiel à l’avenir de notre civilisation ! Bonne chance à notre ministre....


                                                          • Jean Keim Jean Keim 23 août 2018 08:37

                                                            On dira ce qu’on voudra ou plus exactement ce qu’on pourra, car on ne peut parler que de ce qu’on connaît ou croit connaître, mais enseigner à des enfants que la solidarité est préférable à la compétition et à l’égoïsme est une démarche rationnelle.


                                                            Sans forcer le trait, il suffirait d’aller ensuite un peu plus loin avec les enfants dont l’intelligence est encore en éveil et de leur demander d’où vient ce que d’instant en instant il pense et qu’elle est la valeur d’un tel processus

                                                            • Ecométa Ecométa 25 août 2018 10:54
                                                               C’est simple, on pourrait même dire simpliste, mais pour notre époque moderne au modernisme, celle du changement pour le changement, véritable paroxysme de modernité et plus simple modernité, la science est devenue générique de savoir et du « SAVOIR » et, il n’y aurait plus de « Savoir » comme d’ailleurs de « valeurs », même de « PRINCIPES », que de nature scientifique et technique… c’est ce qu’on appelle l’humanisme (le rationalisme humaniste) qui nous envoie droit vers le transhumanisme et la fin du principe d’humanité et donc de l’Humanité ! 

                                                              Au diable l’Ontologie, la Déontologie, l’Éthique et l’Altérité : tous ces acquits intellectuels humains ! Renvoyée, aux calendes grecques et aux oubliettes de l’histoire, la « métaphysique », cette « épistémologie » première philosophie et première interrogation sensée qui sortait l’humain de l’état de pure croyance religieuse.

                                                              Une question se pose : sommes-nous plus intelligent avec notre pléthore de savoirs technoscientifiques ?

                                                              Non, il semblerait que non ; il semblerait même que nous soyons toujours au fond de la caverne avec les ombres qui s’agitent car toujours aussi ignorant de la « Nature », comme des « états de nature » qui ont émergés, dont la nature humaine : nous sommes de plus en plus ignorant de l’humain et du principe d’humanité !

                                                              Il ne s’agit pas d’être contre la science et la technique, qui sont utiles et nécessaires à l’humain et à l’Humanité, mais de les civiliser, non pas exclusivement en termes d’un rationalisme humaniste voué à un technoscientisme dogmatique, mais en fonction du « principe d’humanité » : des concepts d’Ontologie, de Déontologie, d’Éthique et d’Altérité !

                                                              Devenu totalement paranoïaque et schizophrénique ce monde moderne au modernisme, paroxysme de modernité et plus simple modernité, est réellement malade !Ne cherchez plus Docteur, c’est la tête !

                                                              Une sérieuse remise en cause épistémologique s’impose.

                                                              • Old Dan Old Dan 27 août 2018 07:38
                                                                Excellent article pour promouvoir l’humanisme

                                                                 [... complètement orthogonal à notre éducation « normée » libéralo-consommatoire qui relève de Mad Max chez les pieds-Nickelés...]

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès