• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Au seuil d’un nouvel ordre en Europe : les résultats de la rencontre (...)

Au seuil d’un nouvel ordre en Europe : les résultats de la rencontre de Lavrov à Paris

En marge de la Conférence internationale sur la Libye, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et la ministre des Armées, Florence Parly, ont reçu à Paris le 12 novembre leurs homologues russes, les ministres, Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou, dans le cadre du Conseil de coopération sur les questions de sécurité, a indiqué le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères. Les diplomates russes se réjouissaient du déplacement à Paris.

JPEG

Le format des consultations entre la Russie et la France a été créé le 6 février 1992 à l'initiative des dirigeants des deux pays. Il a fonctionné sans heurts jusqu'en 2014, date à laquelle Paris a bloqué ses travaux en raison de la situation en Ukraine.

Les travaux du Conseil ont été rétablis en 2019 après une rencontre entre les dirigeants de la Russie et de la France, Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, qui a eu lieu à Saint-Petersbourg et à la résidence d'été des présidents français, au fort de Brégançon

Les principaux sujets de négociations au sein du Conseil étaient, traditionnellement, les problèmes de sécurité internationale et régionale, ainsi que la prévention des incidents au cours des activités militaires. Sergueï Lavrov a expliqué aux journalistes : « Nous apprécions la volonté du Président français, Emmanuel Macron, de trouver des points de contact sur les questions stratégiques dans la région euroatlantique, et de développer des relations constructives et mutuellement avantageuses avec la Russie. Dans ce contexte, nous avons évoqué la sécurité globale, la situation dans la région euroatlantique, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique. Par tradition, nous n'avons pas évité les éléments problématiques et avons évoqué les domaines où nos approches peuvent être divergentes, voire contradictoires ».

Le ministre russe a signalé : « Nous avons attiré l'attention sur le fait que la situation dans le monde restait assez tendue. Cette situation résulte, à notre avis, de la volonté de plusieurs Etats occidentaux, tout d'abord de nos collègues américains, de maintenir et de renforcer de manière artificielle leur domination, de détruire l'architecture basée sur les Nations unies et formée après la Seconde Guerre mondiale, et d'imposer à l'opinion publique mondiale, à la communauté internationale, un certain "ordre basé sur des règles" qui contredit directement le droit internationale ».

Sergeï Lavrov a aussi mentionné « les tentatives pour endiguer le développement de la Russie. L'Alliance atlantique et les Américains en parlent ouvertement », et constaté « des actions agressives de l'Otan par rapport à la Russie » : « Il y en a eu beaucoup d'exemples ces derniers jours, notamment avec le déploiement de forces supplémentaires autour de la mer Noire, l'envoi d'un nombre inhabituel de navires de combat dans la région, ou d'autres actions assez belliqueuses ».

Alors que Paris confirme qu'il n'y a pas d'alternative aux mesures de Minsk, il faut souligner que, néanmoins, leur interprétation est de plus en plus différente de celle de la Russie. La France est de plus en plus encline à penser que la Russie doit d'abord respecter les accords de Minsk.

Le ministre russe a constaté « la volonté » des « interlocuteurs [français] de renforcer et de confirmer la politique de l'Union européenne dans les relations avec la Russie, politique qui reste inchangée depuis des années », mais « l'élément-clé de cette dernière consiste en ce que l'UE sera prête à normaliser les relations dès que la Russie mettra en œuvre les accords de Minsk ». La diplomatie russe a « présenté des exemples de l'absurdité de cette affirmation et a cité les clauses des accords de Minsk soulignant clairement la nécessité de la concertation d'un grand nombre d'éléments entre Kiev, Donetsk et Lougansk, notamment le statut spécial de ces régions, l'organisation d'élections sur leur territoire, l'amnistie, etc. ».

Le ministère russe des Affaires étrangères souligne que « nous avons proposé d'examiner des moyens de sortir de l'impasse formée dans les relations entre la Russie et l'Union européenne », « rappelé que nous avions salué à l'époque l'idée, avancée par le Président Français, Emmanuel Macron, de former une architecture de sécurité européenne avec la Russie et pas contre la Russie ». Aussi, selon Moscou « l'essentiel est de transformer ces paroles en actions pratiques ».

Sur l'Ukraine, la Russie a réaffirmé, « comme nos collègues français », « l'absence d'alternative aux Accords de Minsk », mais signalé que l'interprétation du côté français diverge » car « nos collègues affirment de plus en plus que c'est la Russie qui doit les accomplir ». Sergueï Lavrov avertit sur « le caractère insensé et infondé d'une telle approche est flagrant pour tous ceux qui ont lu, même en diagonale, le texte des Accords de Minsk approuvés par une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies » car « conformément à ce document, Kiev, Donetsk et Lougansk doivent se mettre d'accord sur plusieurs questions dont dépend le règlement de la crise ukrainienne ».

Moscou a analysé le calendrier de ses contacts politiques à venir et exprimé un intérêt réciproque à poursuivre le travail du format « 2+2 ».

Sergeï Lavrov a affirmé que « nous souhaitons travailler avec l'UE » et que « notre détermination et notre résolution à établir des relations constructives avec l'UE, qu'elle a elle-même détruites, demeurent » même si l'inertie de la minorité russophobe impose sa ligne à tous les membres sensés de l'UE. 

 Cette attitude et cette volonté de dicter à la Russie comment vivre n'a pas été vue pour les Etats-Unis. Le président français, Emmanuel Macron, n' a pas fait de telles remontrances lors de ses entretiens la semaine dernière envers la vice-président américaine, Kamala Harris, et des Etats-Unis ou encore plus tôt lors d'une réunion en marge du sommet du G20 à Rome avec le président américain, Joe Biden. Pourtant, le président français avait une très bonne raison pour le faire. Alors qu' avec le dossier AUKUS, les Etats-Unis ont trahi la France, la diplomatie française, préfère continuer dans l'humiliation en servant servilement les Etats-Unis et mépriser la Russie qui est, pourtant un allié véritable.

Olivier Renault

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3324


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Albert123 17 novembre 2021 14:53

    Sur la photo 2 Hommes et 4 trous du culs masqués


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 novembre 2021 13:38

      @Albert123

      Grandeur de l’argumentation smiley


    • ASTERIX 20 novembre 2021 11:22

      @Albert123
      LE NOUVEL ORDRE mondial PFIZER FURHER ADJOINT JUPITER LE SERPENT DIT LE MARQUIS DU TOUQUET POUDRE DE BLANC  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



      • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 novembre 2021 15:57

        @samy Levrai

        c’est sûr, c’est un coup des américains.

        T’as des actions dans Gazprom pour réagir comme Christelle Néant ?


      • samy Levrai samy Levrai 17 novembre 2021 16:04

        @Olivier Perriet
        Comme d’habitude l’ado attardé que tu es n’a aucun argument juste des slogans de cretins...


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 novembre 2021 16:26

        @samy Levrai

        pour les slogans de crétins, faut voir Christelle :

        touiller une information de 2e zone sur les retards d’un projet, pour y voir un coup bas diplomatique, faut vraiment être c...


      • tonimarus45 17 novembre 2021 19:56

        @samy Levrai___bonjour -l’attitude de berlin et d’une maniere generale des europeens, est inacceptable ...En effet apres que la russie ait accepte d’augmenter ses livraisons de gaz au dela des contrats qui la liait a l’europe , tout de suite une vacherie de la part de berlin, en « retardant » la mise en service des nouvelles conduites .Et pourriture de chez pourriture cela durera jusqu’apres l« hiver ou l’europe ,les grands froids passes ,aura besoin de moins de gaz, et pourra repousser »ad-vitam aeternam« le mise en service du »nord stream 2".Les russes ont etes bien bons et une fois de plus on les a trompes


      • V_Parlier V_Parlier 17 novembre 2021 23:26

        @Olivier Perriet
        C’est bizarre, c’est tout à coup que quelque chose bloque la certification. On ne connaissait pas la procédure avant...


      • tonimarus45 17 novembre 2021 23:33

        @V_Parlier---«  »«  »«  »C’est bizarre, c’est tout à coup que quelque chose bloque la certification. On ne connaissait pas la procédure avant...«  »«  »"dites vous

        Non ça vient de sortir ?????

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 novembre 2021 15:57

        La diplomatie russe pacifiste est morte de la mise au pas de l’Arménie par les chiens fous turcs et azéris l’année dernière, et très récemment, des foucades du président bargeot de Biélorussie

        C’est fini, votre place est à la poubelle


        • samy Levrai samy Levrai 17 novembre 2021 16:15

          @Olivier Perriet
          Pourquoi toujours vouloir étaler le fait que tu t’abreuves aux médias de masse euro atlantiste et ton incapacité à comprendre la politique ? 
          La Russie respecte toujours ses engagements et la souveraineté des pays ( pas vraiment le cas du club de blancs chretiens d’apartheid, elle l’a fait avec l’Arménie et le fait avec la Biélorussie.
          La Russie n’a pas attaqué : la Yougoslavie, l’Irak, la Syrie, la Libye, la Somalie, le Yémen, l’Afghanistan,... qui a t’elle attaquée ? 


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 novembre 2021 16:28

          @samy Levrai

          au moins la Pologne, ducon (on imagine mal le capitaine de bâteau ivre biélorusse capable d’agir tout seul, maintenant que c’est le nouvel obligé de Poutine !).

          Sinon l’Ukraine, l’Arménie via ses chiens enragés


        • samy Levrai samy Levrai 17 novembre 2021 16:56

          @Olivier Perriet
          La Pologne est attaquée par la Biélorussie et la Russie ? 
          L’Ukraine est attaquée par la Russie ?
          L’Arménie serait attaqué par la Russie qui garantit ses frontières ? pour toi la Turquie n’est pas dans l’OTAN ? 
          Tu n’es donc jamais sérieux.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 novembre 2021 17:10

          @samy Levrai

          envoyer des pouilleux qu’on a fait venir par avion faire le siège d’un poste frontière t’appelle ça comment toi ? être sympa ?


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 novembre 2021 17:19

          @samy Levrai
           

          Les situations de la Russie par rapport l’Arménie, et de la Turquie par rapport à la Russie sont un peu subtiles pour un primitif comme toi. De fait la Turquie est toujours dans l’OTAN, se chamaille souvent avec Poutine mais trouve toujours un accord à la fin avec lui, ce qui est la définition même d’un allié.

          Quant à l’Arménie, Poutine a juré la perte de son gouvernement et la soutient comme la corde le pendu. La ligne de cessez le feu de l’année dernière est évidemment un truc temporaire qui est prêt à péter tous les jours (hier encore)

          Pour l’Ukraine, on imagine mal les « Républiques Populaires de l’Est » subsister par leurs propres moyens, simple réalité géographique


        • samy Levrai samy Levrai 17 novembre 2021 17:21

          @Olivier Perriet
          Quand les pouilleux ( qui fuient les guerres que nous avons créées...) arrivent par d’autres frontières c’est cool mais quand ça arrive par les frontières Est cela ne va pas ?
          D’ailleurs qui organise cette immigration ? 


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 novembre 2021 20:10

          @samy Levrai
          Encore la fable des gentils Zarabes qui sont trop bêtes pour s’entretuer seuls, et le font sur commande... Des Zoccidentaux. T’as trouvé que ça ?


        • V_Parlier V_Parlier 17 novembre 2021 23:24

          @Olivier Perriet
          Quoiqu’on pense des clandos et des raisons pour lesquelles ils arrivent, n’esquivez pas le sujet principal :
          Orban les bloque => C’est un salaud
          Loukachenko nous les achemine => C’est un salaud
          Poutine rigole de cette incohérence (discrètement) => C’est un salaud
          A Bruxelles on dit que les clandos c’est une richesse pour l’UE mais que ceux de Loukachenko (quelques millers seulement d’ailleurs) sont une « arme de déstabilisation ».
          => Ca dure jusqu’à quand ce spectacle de clowns ?


        • tonimarus45 17 novembre 2021 23:38

          @V_Parlier---Ah mais non il y a les bons immigres ceux qui passent dans les frontieres autres que celles du belarus.Tout les immigres qui sont a calais donc ayant franchis les frontieres de l’europe cela c’est des bons immigres


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 novembre 2021 13:37

          @V_Parlier

          Vous êtes un clown aussi, comme l’UPR :

          Vous renoncez officiellement à mener votre combat par vous même pour vous mettre dans la main d’un pays étranger qui va vous utiliser et vous jeter comme de la merde après, car des gens comme vous, quand on est vraiment nationaliste, ça vaut zéro.

          Un peu comme les soi-disant « patriotes » des années 30 qui trouvaient la république trop molle et se sont précipités, par pur patriotisme, dans les bras d’Hitler. 

          Euh pour les quotas de pêche, je suppose que vous pro Johnson aussi ?


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 novembre 2021 13:38

          @tonimarus45

          je ne sais pas où vous avez entendu ou lu quelqu’un dire ça...


        • V_Parlier V_Parlier 19 novembre 2021 19:05

          @Olivier Perriet
          Quelqu’un dire ça ? Il suffit de comparer les réactions selon les provenances. Pas besoin qu’ils en disent plus.


        • V_Parlier V_Parlier 19 novembre 2021 19:13

          @Olivier Perriet
          Mais quel pays étranger devrait me prendre dans sa main ? Là où certains constatent le jeu prévisible et évident des actions-réactions en politique internationale, ou constatent la folie autodestructrice qui mène l’Europe depuis 30 ans, d’autres comme vous se mettent dans tous leurs états...

          Ne vous en faites pas, personne ne va venir s’occuper de nos problèmes. Il faudrait juste qu’on s’en occupe nous mêmes et qu’on foute la paix aux autres. Si les Polonais repoussent les clandos ça ne me pose aucun problème. Mais voir le bal des hypocrites coincés dans leurs contradictions ça vaut le coup, même s’il faut encore se ramasser 3000 clandos pour ça (une quantité négligeable par rapport à la performance annuelle). Et le fait que ça vous fasse trépigner m’amuse aussi.

          Ce n’est pas une fois que tout est par terre qu’il faut encore geindre de ce qu’on risque de perdre. C’est déjà perdu, pas besoin de Loukachenko (et même des clandos, bien que je n’en veuille pas) pour ça.


        • SilentArrow 20 novembre 2021 16:18

          @Olivier Perriet

          envoyer des pouilleux qu’on a fait venir par avion faire le siège d’un poste frontière t’appelle ça comment toi ? être sympa ?

          Et envoyer des pouilleux en Syrie pour commettre des atrocités, vous appelez ça comment ? Du bon travail de Laurent Fabius ?

        • Sauf que les anglais souhaitent envoyer des troupes à la frontière EST de l’Europe .

          Alors qu’ils ne sont plus Européen .


          • V_Parlier V_Parlier 17 novembre 2021 23:27

            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
            Ben... les USA sont bien sortis de quelque part, c’est dans les gènes...


          • Ecureuil66 17 novembre 2021 20:17

            je suis nul en politique....mais j’ai des yeux pour voir et une tête pour penser : ce que je constate c’est que les habitants des pays bombardés cherchent à quitter les lieux  jusque là simple bon sens....et où vont ils ? là ou les bombes ne pleuvent pas , et c’est où ça ? eh bien dans les pays de ceux qui les lancent , tiens !


            • V_Parlier V_Parlier 17 novembre 2021 23:29

              @Ecureuil66
              Mouais, un peu vite conclu. Vous iriez, vous, vivre pacifiquement dans des pays qui ont détruit le vôtre ? Ou alors, si c’est vraiment la raison, vous y iriez avec une idée de vengeance...


            • Ecureuil66 18 novembre 2021 12:52

              @V_Parlier
              oui ce que vous dites est probable : dans un premier temps leur souci c’est d’éviter d’être tué....ensuite il faut survivre... et finalement certains chercheront à se venger 
              ce que vous écrivez est tout à fait logique c’est pourquoi la violence ne résout rien ....celui qui a été vaincu par la force ou humilié cherchera forcément à se venger un jour (sauf à faire une thérapie , se rattacher à une religion enfin soigner son âme quoi !)
              les bombardements sont des fabriques de terroristes et nous y participons individuellement avec l’argent de nos impôts...


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 novembre 2021 13:30

              @Ecureuil66

              Je ne savais pas que la Pologne, ou la Grèce, avaient bombardé la Syrie.

              D’ailleurs les USA se sont refusé à le faire aussi.

              Je crois que vous êtes nul tout court


            • Ecureuil66 18 novembre 2021 14:14

              @Olivier Perriet
              formidable votre argumentation ! entre parenthèse c’est vous qui citez des pays ! je crois que vous êtes un prisonnier des médias main stream et d’ailleurs vous copiez leurs méthode de travail qui consiste à reprendre en les dénaturant les propos de leurs contradicteurs ...je pense que vous devez être de bonne foi mais que vous avez des œillères...par ailleurs l’expression 

              « vous êtes nul tout court » montre que vous êtes piqué à vif et que vous réagissez avant de réfléchir , prenez du recul et parfois cherchez à vous mettre dans la peau des autres pour mieux comprendre leurs problèmes 


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 novembre 2021 14:24

              @Ecureuil66

              ah, les migrants ne sont pas envoyés par les satellites de Poutine (Turquie, Biélorussie) en Grèce et en Pologne ?

              Encore un complot des médias main stream


            • Ecureuil66 18 novembre 2021 15:03

              @Olivier Perriet
              je ne cherche pas à donner raison ou tort à l’un ou à l’autre, je ne suis pas assez documenté sur le sujet, mon premier post visait simplement à exposer ce que je vois et comprend depuis mon ordinateur : il n’y a pas un camp des bons et un camp des méchants 


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 novembre 2021 15:55

              @Ecureuil66

              Oui, oui, tout se vaut, tout est inutile, et rien de sert, on connaît.


            • Ecureuil66 18 novembre 2021 16:06

              @Olivier Perriet
              et tout le monde a le droit de vivre


            • Ecureuil66 17 novembre 2021 20:26

              Autre constat : les gens des pays où ils sont affamés sont irrémédiablement attirés par les pays où l’on mange à sa faim et là encore simple logique...IL y a très longtemps j’ai lu un livre prévoyant l’invasion des pays pauvres vers les pays riches ...la question était une fois les frontières bien « fortifiées » faut ils ouvrir le feu à la mitrailleuse sur les vagues d’envahisseurs ? on y est pas encore mais pas loin ...

              D’où la solution souvent mise en pratique depuis longtemps mais complètement incomprise de la majorité des occidentaux (et de moi-même autrefois) : il faut les aider chez eux ! les aider à se débrouiller sans nous ! 

              Nous , les terriens, sommes tous interdépendants les uns des autres


              • tonimarus45 17 novembre 2021 20:50

                @Ecureuil66---Tout a fait de bon sens. ;C’est ce que je dis pourqupi on en arrive a cela -C’est un peu comme les imbeciles qui montrent le doigt du sage qui montre la lune., aulieu de regarder ce qu’il montre on a foutu la panique militairement dans de nomvreux pays comme la libye ,la syrie , l’irak ; resultat immigration.. on met a la tete des pays africains des hommes de paille pour pouvoir mieux piller ces pays : resultat grance pauvrete et donc immigration


              • Ecureuil66 17 novembre 2021 21:17

                @tonimarus45
                exactement ! il faut les aider sans les piller bien sûr ! merci de cette précision ...


              • tonimarus45 18 novembre 2021 10:02

                @Ecureuil66-Surtout comme le dit l’auteur sur un autre article que la pologne «  »«  »n’a pas le kul tres propre«  »«  »«  »
                «  »«  »«  »« Et dans le cas précis mentionné – la Pologne devrait faire profil bas – au même titre que ses collègues de nombre de pays occidentaux. Faut-il le rappeler – Varsovie a activement participé aux actions sous-traitantes pour le compte de Washington et de l’Otan en Irak, comme en Afghanistan ? D’ailleurs le site du gouvernement polonais le rappelle ouvertement : 20 années de présence militaire en Afghanistan. Une présence achevée évidemment récemment suite à la déroute de la coalition occidentale en terre afghane, USA en tête. »«  »«  »«  »«  » Et d’ou viennent ces immigres ???d’afganistant et d’irak, qu’elle surprise


              • Aristide Aristide 18 novembre 2021 12:01

                @tonimarus45

                la déroute de la coalition occidentale en terre afghane,

                Amnésique ? Il me semble que la première déroute date de l’URSS. Serait ce donc qu’il ne faille analyser ce conflit qu’à l’aulne des interventions occidentales.

                Il ne s’agit pas ici de justifier quoi que ce soit des interventions extérieures dans des conflits nationaux, que ce soit en Irak, en Lybie, en Tchétchénie, en Syrie, en Géorgie, au Yémen, en Somalie, en Ukraine ... mais il me semble assez juste de revenir tout de même à un principe assez clair consistant à ne pas lire le passé avec des œillères ... 
                Tous les états ont des interets propres par des alliances et des liens historiques, économiques, ... TOUS !!! Désigner encore une fois la seule responsabilité occidentale est une manipulation.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 novembre 2021 13:46

                @Aristide

                Ah mais la présence de 100 soldats polonais en Afghanistan a été déterminante dans « le pillage » de ce pays le plus pauvre du monde, comme on dit chez les tiersmondistes  smiley


              • Ecureuil66 18 novembre 2021 14:22

                @Olivier Perriet
                la participation- même minime  des pays européens aux guerres pilotées par les USA est essentielle pour ces derniers car ils se prennent pour les défenseurs du monde libre et ils ont besoin d’une caution morale pour s’engager (ce sont des bons chrétiens , ne l’oublions pas !)
                D’ailleurs regardez leur réaction disproportionnée lorsque un seul pays , la France, a refusé de les suivre dans leur croisade contre l’Irak ( il paraît même qu’ils boycottaient les frites appelées là-bas french fries !) 


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 novembre 2021 14:27

                @Ecureuil66

                La menace de véto français à l’ONU n’a pas empêché la guerre en Irak,

                alors 100 polonais ou ukrainiens de plus ou de moins en Afghanistan...


              • Aristide Aristide 19 novembre 2021 11:59

                @Ecureuil66

                la participation- même minime  des pays européens ....

                D’accord et pour la participation massive de l’URSS en Afghanistan, c’était aussi pour le monde libre ? Et en Tchétchénie, et en Georgie ? 

                ils boycottaient les frites appelées là-bas french fries !

                Vous avez raison, pendant l’intervention soviétique, ce sont les mères des soldats tués ou blessés qui manifestaient ... pour arrêter le carnage. 

                Une autre comparaison :
                  morts URSS : 26.000 coté afghan : autour de 90.000 sur 10 ans
                  morts USA : 2.500 coté afghan 160.000 sur 30 ans

                Un carnage de deux puissances qui se croyaient autorisées à mener de telles guerres !


              • zygzornifle zygzornifle 18 novembre 2021 11:08

                Vont t’ils se reproduire ?


                • V_Parlier V_Parlier 19 novembre 2021 19:15

                  @zygzornifle
                  Comme il y a 95% d’hommes, je laisse répondre les volontaires... féminines.


                • Fanny 18 novembre 2021 11:25

                  Ce qui m’inquiète est que nos médias sont déjà dans une configuration de propagande de guerre à propos de nos relations avec la Russie.

                  J’avais lu un ou deux articles dans notre grande presse qui reprenaient une dépêche AFP comme quoi la France était prête à défendre la souveraineté de l’Ukraine. Le style de cette dépêche rappelle l’avant guerre (mais nous n’avons finalement et malheureusement pas déclaré la guerre à Hitler en 36, ce qui aurait pu éviter 50 millions de morts et l’effacement de l’Europe au profit des Etats-Unis).

                  Donc la France est prête à faire la guerre à la Russie, en cas de besoin (AFP).

                  Mais le fait que Lavrov et Choïgou se sont déplacés en France et ont discuté de pas mal de sujets avec Le Drian et Parly, et en quels termes, notre grande presse n’en parle pas. L’article ci-dessus donne la vision de la partie russe, mais c’est mieux que rien. Il faut venir sur Agoravox pour en être informé.

                  Naufrage de notre grande presse, sur le sujet le plus sensible de la politique étrangère européenne. Pourquoi ce naufrage, après celui de l’EducNat, de notre industrie, de nos hôpitaux ... C’est à se flinguer, alors qu’on habite le plus beau pays du monde, doté d’une culture et d’une langue magnifiques.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 novembre 2021 13:49

                    @Fanny

                    le naufrage des hôpitaux de notre beau pays ?

                    Mais...à quel moment avez-vous vu que nos hôpitaux n’étaient pas en crise ?

                    à ce niveau, la crise n’est pas conjoncturelle, elle est structurelle, depuis 40 ans... et encore.

                    La dernière épidémie de grippe, en 1969, n’a tout simplement pas été soignée, et cela n’a fait aucune polémique, « dans notre grande presse qui était beaucoup mieux que celle de maintenant »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité