• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ave Vladimir Vladimirovitch !

Ave Vladimir Vladimirovitch !

20 - 21 Juin 2011. Inauguration du salon du Bourget, nouvelles célébrations autour du contrat de fourniture de  deux navires de guerre Mistral à la Russie (déjà signé en présence du président Russe), arrivée à Paris de Vladimir Vladimirovitch Poutine.

Le Collectif France Russie salue l’évènement.
« Longue vie à l’Amitié Franco Russe !
Venez avec des drapeaux russes et français ! »

Au delà des comptes rendus officiels imposés aux organes gouvernementaux d’information, presse et télévision stipendiées, on pourra s’interroger sur la nature des échanges et des conversations réels entre les représentants des deux nations, Sarkozy et Poutine. On sait parfaitement que ce dernier agit pratiquement en tant que président. D’ailleurs, Dmitri Medvedev confirme : "Ce serait difficile de se représenter (une concurrence avec M. Poutine) ne serait-ce que pour une raison. Nous, avec Vladimir Poutine, mon collègue et vieux camarade, représentons dans l'ensemble une seule et même force politique", a-t-il déclaré récemment au Financial Times.

Il n’est pas certain que Sarkozy et Poutine soient sur la même longueur d’ondes.

Avant même d’évoquer les dissensions politiques nombreuses, rappelons les étranges images auxquelles avait donné lieu un précédent entretien, à l’issue d’un certain G8.. « Je ne résiste pas à l’envie de vous montrer le début de la conférence de presse du président français Nicolas Sarkozy à l’issue de ce sommet. Il sortait d’un entretien avec son collègue russe Vladimir Poutine et apparemment, il n’avait pas bu que de l’eau.. ». Sarkozy entre alors en scène et, entre hilarité et comportements mal assurés, il commence à s’excuser de son retard, qu’il justifie par la longueur de l’entretien avec Poutine. Ensuite, le ridicule s’enchaîne et provoque l’hilarité du spectateur même le moins averti, même le plus pro-sarkozy. Un florilège de ses mimiques et tics, mais concentré : bafouillage, langage approximatif, réajustement de cravate, haussement d’épaules, doigts sous le nez..

Que s’est-il-passé ce jour-là. Le monde s’est perdu en conjectures. Les organes officiels français ont très peu relayé. Mais l’Internet conserve la mémoire de ce haut et historique moment, il suffit de taper « sarkozy Poutine » dans Google video.

Les deux hommes ont des personnalités très-différentes, c’est le moins qu’on puisse dire. Sarkozy semble se préoccuper de sa taille au point de porter talonnettes, de recourir à des stratagèmes complexes pour les images officielles. Au « nerveux… ne doutant de rien et surtout pas de lui » décrit par Jacques Chirac, s’oppose le « Renard rouge », impénétrable, flegmatique comme aucun Anglais ne le sera jamais. Sarkozy était avocat avant d’être président. Ses jogging de début de mandat sont les seuls exercices physiques qu’on lui connaisse. Poutine est d’un tout autre gabarit, excellent tireur au fusil, excellent manieur d’armes de poing, ceinture noire de judo. Avant d’être propulsé sur le devant de la scène par son mentor Anatoly Sobtchak, puis désigné par Boris Eltsine le premier janvier 2000 pour le remplacer à la tête de la Russie, c’est au KGB qu’il a fait ses classes. Sa petite taille ne semble pas l’indisposer. Il suffit de la voir passer en revue ses troupes de géants, de le voir monter les escaliers monumentaux de ses palais entre deux rangs de gardes géants, d’observer ses attitudes lorsqu’il s’adresse à la Douma ou aux grands de ce monde : impassible, énigmatique, à l’aise, le regard oblique du renard, sur de lui, dominateur et conquérant. Il fait partie, comme le rappelle Vladimir Federovski, l’un des proches de Brejnev, de ces hommes de l’ombre, ces éminences grises qui ont forgé la Russie, Parvus, le financier occulte de Lénine, convoyeur des valises pleines de billet en provenance de la Loeb et de la Warburg, Beria, le directeur de conscience de Staline, Yakovlev, le démiurge exécuteur du communisme. Toujours à propos de Poutine, héritier des Tsars, de Staline, des Possédés : « de ses gestes émane une étrange certitude, une assurance tranquille que possèdent souvent ceux qui ont risqué leur vie pour combattre les idées reçus », il parle l’Allemand sans accent, il évoque en permanence l’histoire de la Russie..

« Dans le monde actuel, seul le surgissement de personnalités exceptionnelles pourra, profitant peut-être d’une crise ou d’un bouleversement, faire cesser l’ère du statu quo dominée par le règne des masses. Les mases ne se reconnaissent plus dans rien, elles ne trouvent plus de figure à laquelle s’identifier, n’ayant en pâture que l’hédonisme technicisé. Pourtant, dans l’inconscient européen, le besoin subsiste toujours de se redonner une âme, de se forger une identité, de se retrouver en tant que peuple » écrivait déjà Guillaume Faye en 85.

 Ave Vladimir Vladimirovitch !

En 2006, Alexandre Douguine écrit :

« La géopolitique allemande et le juriste Carl Schmitt insistaient sur la nécessité d’introduire le concept « les nôtres » pour exprimer l’autodétermination géopolitique d’une nation, d’un Etat ou d’un bloc ethnique. Actuellement on peut l’identifier avec tout le réseau des partisans du grand bloc continental, de l’axe Paris-Berlin-Moscou, de la nation eurasienne. « Les nôtres » c’est le Front de « notre » Europe, l’Europe opposée à « l’Occident », l’Europe de la Tradition, du Sol, de l’Esprit »

On pourrait tout aussi bien dire « de la Révolution, de l’Espace sans frontières, du Droit Divin ». L’idée de troisième Rome s’inscrit dans le champ de cette compréhension.

Vladimir Vladimirovitch sait bien que :

  • L’identité russe est l’aboutissement d’une alchimie originale entre les éléments slaves et turco-musulmans, que la Russie constitue un troisième continent situé entre l’Occident (matérialiste et décadent) et l’Asie.
  • L’ère soviétique n’est qu’un pont entre l’idée impériale Russe et une nouvelle conception du monde
  • L’histoire devra trancher entre les ambitions de « l’ Ile mondiale » (US & UK) et la terre mondiale.
  • La Thalassocratie est anglo-saxonne, protestante, d’esprit capitaliste. L’autre, la Tellurocratie, est d’origine Gréco-latine, orthodoxe et musulmane.
  • Le grand bloc continental eurasien est la seule alternative au chaos.

L’heure ou l’eschatologie se mêle à la géopolitique..

Il est peu probable que ce puissant axe Paris-Berlin-Moscou soit pour demain, Peu probable l'avénement de la Troisième Rome pour le moment. Mais l’histoire est le lieu de l’inattendu..

Ave Vladimir Vladimirovitch. Ave Tsar. Ave Caesar.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    



    • moussars 21 juin 2011 15:34

       « impénétrable, flegmatique » et plus loin, « impassible, énigmatique, à l’aise » dites-vous.
      En réalité, Poutine, est un malade comme nombre d’hommes politiques, et plus encore lorsqu’ils sont de petite taille. Avez-vous écouté sa façon de parler et, plus généralement de s’exprimer. C’est un tendu, un inquiet, un inculte (université ou pas) qui parle très mal, dans un « style » heurté et pénible à écouter longtemps. Toute son attitude, ses postures sont du même tonneau que sa diction.

      « propulsé sur le devant de la scène par son mentor Anatoly Sobtchak. » : Sobtchak fut sous la menace d’un mandat d’arrêt d’Interpol.Lorsqu’il était un des ses lieutenants, son attitude était des plus critiquables également (http://www.svobodanews.ru/content/article/1972366.html)..
      Son comportement envers la Tchétchénie est des plus monstrueuses :http://owni.fr/2011/05/05/wikileaks-les-sales-dessous-de-la-guerre-de-tchetchenie/

      Aujourd’hui, Poutine est un des hommes les plus riches de Russie (http://moscouactu.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/03/11/combie n-de-millions-a-vole-poutine.html) sans qu’aucune explication sérieuse ne puisse le justifier...
      Poutine, c’est tout sauf l’« assurance tranquille » dont vous parlez.

      Enfin, et le plus grave, c’est que, depuis son arrivée au pouvoir, maintenant qu’il y a la paix en Russie, la corruption, la criminalité en col blanc (dont celles des magistrats et des policiers) n’a jamais été aussi importante et terrible.
      Et sur ce point, j’en connais un rayon et sur la lâcheté des autorités de la France aussi d’ailleurs...


      • Montagnais Montagnais 21 juin 2011 16:50

        Bien vu. Mais, profitons-en pour dire qu’il y a un peu de second degré dans mon papier. Un zest d’ironie.. 


        Un de mes amis russe vient de me dire que, pour lui, la Russie de Poutine, c’est « Putes à tous les étages ».. ça suffit pas à disqualifier le personnage. On serait mal placé pour faire la morale, vu l’ampleur des sex-scandals dans le journal.

        Au milieu des Google News : 

        - Putin is saint and saviour for Russian cult

        - Vladimir Putin : When Family Is Virtually a State Secret

        - In Russia, Weiner Texts May Have Stayed Private

        - Putin is no apostle and Russia is not Europe : World View

        L’actualité autour de Sarkozy n’est pas dans la même tonalité..

        • Kessonfait ? 21 juin 2011 20:05

          Pour faire la nation eurasienne ne manque-t-il pas la Chine, l’Inde et L’Iran (au minimum) ?


          • Montagnais Montagnais 21 juin 2011 21:22

            Excellente question. Attendez-vous à apprendre que, après-demain matin, l’armée luxembourgeoise envahit la Russie.


            Lëtzebuerger Arméi - http://www.armee.lu/ : ils sont spécialisés dans l’aide humanitaire, ça tombe bien. 

            Maintenant.. Ne me demandez pas ce qu’il feront l’après-midi.

          • Kessonfait ? 21 juin 2011 21:40

            Non je ne vois pas l’armée luxembourgeoise envahir la Russie ( ou pas seule entout cas) mais je ne vois pas le rapport avec ma question. Pourrais-tu m’expliquer ta réponse-question ?


          • Montagnais Montagnais 21 juin 2011 22:26

            Elle est là la réponse, terrifiante !



          • Kessonfait ? 21 juin 2011 23:50

            Non si tu pouvais être plus clair ce serait cool parce que là je ne comprend toujours pas. Quelle est la raison de l’attaque luxembourgeoise contre une puissance atomique ? Où as-tu trouvé ça ?


          • eric 22 juin 2011 07:08

            Pas très clair tous cela.
            Douguine est une sorte de facho. Sa dernière réunion ou j’ai été , il y avait toute sorte de beaux jeunes gens avec des brassard et un sigle ressemblant étrangement a des choses déjà vues dans le passe. L’animation était faite par des néo cosaques avec un mélange de nationalisme, d’ésotérisme.
            Il es t finance par les autorités.
            Guillaume Faye, je l’ai vu aussi a Moscou. La dernière fois c’était pour le congres international de défense de la race blanche et la traduction en russe de son livre sur l’archeo futurisme.
            La partie Russe invitante, qui affirme que les gens de couleurs sont le fruit d’amours zoophiles était financée par les autorités.
            Au même moment J’ai dine avec le directeur du musée d’ethnologie de Saint Petersbourg, en charge d’un programme pour lutter contre le racisme l’antisémitisme et développer l’amities entre les peuples de Russie. Finance par les autorités.

            Et tout est l’avenant. Si vous avez un sympathie pour l’un ou l’autre de ces auteurs, il faut que vous compreniez que leur financement n’est pas le signe d’une adhésion du pouvoir, mais le fruit d’une culture d’entreprise, celle du FSB, qui consiste a tout contrôler, tout infiltrer, tout financer, au cas ou, dans le domaine politique....
            Mais dans le domaine économique, c’est pareil. Et cela va très loin. Quand la nouvelle direction de l« aéroport Cheremetievo avait voulu que les chariots a bagages et les taxis ne soient plus un racket, ils avaient eu des appels de l’administration présidentielle sur le thème, pas touche, c’est nos copains. Dans le même genre d’intervention publique vraiment importante, en ce moment, sous l’égide du nouveau maire désigné par le pouvoir, a lieu une très sérieuse reprise en main des étales de souvenirs pour touristes a Moscou ! Sont expulses les vendeurs qui existaient pour être remplaces par des copains des Nashi et Russie Unie (essentiellement des gros bras de club de supporter de foot, vous voyez le profil ?).

            Il faut savoir que Poutine vient d’une organisation qui suivait de très prêt les ruches privée de peur que les rares églises ouvertes ne puissent produire elles même des cierges, les vendre et ainsi disposer de moyens propres qui lui aurait permis de menacer le pouvoir en place....

            Pour le reste, que d’erreur factuelles ! Sarko fait plus de vélo que du Jogging, Poutine a une formation de base juridique comme lui. Casse toi pauvre con et on va les ecraser au fond des chiottes, des types d’expression pas si éloignés que cela.

            Quand a la synthèse islam orthodoxie.....
            Il y a un truc qui est bien en Russie, c’est que le politiquement correct n’en est qu’a ses début et les gens disent encore ce qu’ils pensent. Vous devriez venir faire un tour ici et parler avec les locaux... D’ailleurs ce n ;est même pas la peine, chargez un photo d’église orthodoxe et dans bien des cas, vous verrez qu’il y a un croissant sous la croix somitale, pour rappeler que le christianisme a pour vocation de mettre l’islam a la raison...
            Et puis, comme toujours, les gens votent avec leurs pieds. Les russes sont nationalistes, mais des qu’ils ont les moyens, ils envoient leur gosses etudier a l’etranger, essentiellement dans les »iles, capitalistes protestantes".

            Il me semble que vous êtes comme guillaume et ses potes, Vial and co. Faute de connaitre la Russie, vous projetez vos propres fantasme dessus.
            C’est un peu le pendant des after post neo gauchistes qui ont le sentiment de trouver en Chavez le Castro qui leur manque tant.


            • Montagnais Montagnais 22 juin 2011 09:22

              Perspicace.. Toute la situation est embrouillée et difficile à comprendre pour les non initiés. Et même pour ceux-là..


              Aidez-nous, qu’est-ce qu’il a dit publiquement Poutine sur le Ché ? Et c’était quoi cette soirée début mars à Moscou où Poutine se trouvait en compétition avec le Ché ?

              Vous êtes sur que le croissant c’est pas une faucille ?

              Je vais relire vos articles qu’un premier vol m’a fait trouver bien intéressants.

            • eric 22 juin 2011 17:52

              SI vous voulez en savoir plus, le numéro de Hérodote sur la Russie est très interessant


              • Kessonfait ? 22 juin 2011 20:17

                Effectivement c’est beaucoup plus clair comme ça mais des zones d’ombres persistent.

                 - la Russie a montré qu’elle ne se laisserait plus marché sur les pieds avec l’intervention de 2008 en Géorgie, la Chine a aussi manifesté un agacement préoccupé de la volonté de détruire le Pakistan. Quelle est l’ambition de la Russie ? Y aller seul, une Europe de l’Oural à L’Atlantique ou une alliance avec la Chine à moins d’une surprise ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès