• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Avec Hollande et Valls, tous perdants, sauf le FN !

Avec Hollande et Valls, tous perdants, sauf le FN !

Politiquement, le PS est le premier perdant de la politique gouvernementale. Le reste de la gauche ne profite guère du mécontement suscité pour le pouvoir. Malgré sa victoire aux municipales, l'UMP n'est pas forcément la mieux placée pour profiter de la situation... Face à ces deux forces qui peinent à se distinguer, le FN semble voir s'ouvrir un boulevard. On ne peut prétendre sa progression sans redonner vie par une véritable recompoistion politique à un clivage gauche-droite que le solférinisme à bout de souffle ne cesse d'affaiblir.

Comme Blair et Schröder en leur temps, Hollande et Valls appliquent dans une large mesure le programme de la droite en matière économique. Agissent-ils ainsi par pur dogmatisme, ou espèrent-ils eux-aussi gagner leur réelection ?

On connait l'idée de la fameuse triangulation, consistant à emprunter aux idées de l'adversaire pour mieux le neutraliser. Blair et Schröder, bien qu'impopulaires et ayant perdu les élections intermédiaires ont pu être réelus. Mais comparaison n'est pas raison. Schröder avait pu bénéficier de sa gestion des inondations, Blair de l'état de déliquescence du Parti Conservateur. On notera aussi que les deux prophètes de la gauche de droite, ont, sur le long terme, durablement affaibli leurs partis. Naguère le SPD pouvait dépasser les 40%, aujourd'hui même les 30% sont presque inatteignables... Et la gauche française a une tradition de résistance au néo-libéralisme bien plus forte que ses homologues...

Cet affaiblissement, dans le cas du PS, est déjà bien réel. Le parti d'Epinay a essuyé aux municipales sa pire défaite sous la Ve République. On peine à concevoir comment il pourrait miraculeusement redresser la barre d'ici 2017. Qui peut douter que la perte de confiance dans ce parti soit profonde et durable ? Seule la faiblesse de l'adversaire pourrait encore sauver le PS.

L'UMP, il est vrai, n'est pas en aussi bonne posture qu'on pourrait le croire. Son triomphe aux municipales fut assez largement par défaut, facilité par l'abstention massive et les très mauvais reports de voix à gauche. Bon nombre de conquêtes de la droite ont été enregistrées avec un nombre de voix inférieur au précédent. Les élections européennes, premier scrutin national depuis 2012, ne s'annonçent pas forcément sous les meilleurs auspices pour les amis de Sarkozy. Si le rapport de force que dessinent les sondages devait se vérifier, mais UMP d'un côté, UDI-Modem de l'autre recueilleraient ensemble autour d'un tiers des sondages. Rappelons qu'à ce meme scrutin européen, la droite parlementaire (RPR/UDF, MPF/RPF, DL, UMP, Modem) a pu totaliser plus de 40% dans les années 80, et jamais moins de 35% par la suite...

Comment s'étonner de cette situation ? Confrontée à un gouvernement appliquant peu ou prou son programme, la droite se trouve face à un terrible dillemme. Qu'elle admette son approbation, et on se demandera inévitablement quelle est son utilité. Qu'elle choisisse la surenchère ultra-libérale pour se démarquer du PS, et elle risque de faire fuir la fraction modérée de son électorat.

Dans ces conditions, le FN qui semble avoir réussi à fidéliser son électorat parait avoir le vent en poupe. Cela reste encore à vérifier, il est vrai dans un scrutin d'ordre national (malgré ses succès, le FN gère ainsi dix fois moins de villes de plus de 30 000 habitants qu'un PCF pourtant très affaibli). Mais logiquement, un parti qui arrive à garder et à amener aux urnes ses électeurs est promis à de francs succès dans un contexte de désarroi et d'abstention massive des autres forces politiques. Serrer les rangs sans avoir besoin de trop les étoffer...

Il ne faut pas sous-estimer une Marine Le Pen, reine du marketing politique réussissant à rassembler un électorat sociologiquement et idéologiquement très divisé. Mais le FN est surtout fort des faiblesses d'un système politique à bout de souffle, profitant à plein du brouillage du clivage gauche-droite. En divisant, deséspérant et démobilisant l'électorat de gauche, le gouvernement contribue grandement à la prospérité du FN. Certains députés socialistes semblent en avoir conscience, qui manifestent leur mécontement d'une façon inédite.

On ne peut que les encourager à aller jusqu'au bout de leur logique. Le gouvernement n'écoute rien ni personne. Il n'a tenu compte ni de la raclée des municipales, ni des avertissements de ses propres amis. Clairement aujourd'hui, Hollande, Valls, et la politique qu'ils mènent ne sont pas la solution, mais le problème. Si les députés PS contestataires devaient céder aux appels à la discipline ou se contenter de concessions de façade, ils portraient une lourde responsabilité.

Avec ou sans eux, dans la douleur ou en douceur, la recomposition de la gauche se fera. Il parait téméraire de compter uniquement sur leur lucidité et leur courage. Alors, le 25 mai, par notre vote, montrons que la gauche peut survivre au solférinisme !


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Nicolas_M bibou1324 24 avril 2014 09:31

    A la base, ceux qui utilisent les mots « droite » et « gauche » ont un esprit limité, ils considèrent que l’ensemble des choix politiques peut se positionner sur une ligne. Ce qui est évidemment crétin.


    Ensuite, vous raisonnez UMPS, PS ou FN. En gros, pour vous et pour les citoyens, il ne doit y avoir que 3 voir 4 choix de monarques possibles. Et vous vous satisfaisiez de ce système, qui ne vous laisse quasiment aucun choix, en espérant que le candidat le moins loin de vos espérances passe. Candidat faisant obligatoirement parti d’un parti politique, c’est à dire d’un réseau mafieux qui interdit à tout citoyen ne faisant pas parti d’un autre réseau mafieux de se présenter. L’ensemble des partis politiques en France, c’est moins de 0.8% de la population. Ils ne devraient JAMAIS pouvoir gouverner, en démocratie. Raisonner en terme de parti dénote une mentalité de soumis.

    Et si, au lieu de voter pour des candidats qui aussitôt au pouvoir font magouilles et coups bas, on votait plutôt pour des idées ? Si on condamnait pour haute trahison l’ensemble des membres de tous les partis de France, et qu’on instaurait une démocratie ?

    • fcpgismo fcpgismo 24 avril 2014 09:52

      Le choix ne doit pas être entre l’umps ou le Fn ou autre le choix serai d’ aller vers une Démocratie ou le peuple Souverain, seul gouverne. http://www.le-message.org


      • Fab81 24 avril 2014 09:57

        Je n’ai jamais dit que l’alternative serait entre l’UMP, le PS, et le FN...


      • Alpo47 Alpo47 24 avril 2014 10:25

        Voter pour un parti « extrémiste » sera surtout un moyen d’exprimer le rejet viscéral de cette mafia au pouvoir.

        Effectivement, il n’y a pas que l’UMP, le PS et le FN, il y a aussi ... l’abstention. Le premier parti de France, sans aucun doute.


      • julius 1ER 24 avril 2014 09:54

        Comme Blair et Schröder en leur temps, Hollande et Valls appliquent dans une large mesure le programme de la droite en matière économique. Agissent-ils ainsi par pur dogmatisme, ou espèrent-ils eux-aussi gagner leur réelection ?

        @l’auteur,
        La réponse est dans la question si je puis dire, d’ailleurs dans cet article vous posez des questions mais vous y répondez aussi ........ En divisant, deséspérant et démobilisant l’électorat de gauche, le gouvernement contribue grandement à la prospérité du FN.
        c’est aussi dans le texte et la réponse est clairement le FN n’est fort que parceque la Gauche est faible et pourquoi la Gauche est faible ?????? eh bien parcequ’elle mène une politique de Droite..... et pourquoi mène -t- elle une politique de Droite ????? eh bien parce qu’elle a sacrifié ses valeurs sur l’autel de l’Ultra-libéralisme qui n’est qu’une chimère car celui-ci, veut faire croire que le marché va répondre aux besoins des gens, mais ce marché ne fait qu’amplifier les besoins des gens ce qui de fait, produit une course mortifère puisque des besoins en perpétuels augmentations ne peuvent jamais être satisfaits, puisque le citoyen est devenu accroc au toujours plus, même si celui-ci devient suicidaire , c’est la quadrature du cercle, et finalement bien peu le savent ............


        • Fab81 24 avril 2014 15:31

          D’accord avec votre constat. La bataille à mener est avant tout culturelle. Même si la France est rétive par tradition à l’idéologie du tout marché, la matraquage médiatique et la pression du conformisme font de gros dégâts. En outre, les périodes de crise tendent à accentuer les phénomènes d’égoïsme et de repli sur soi : on croit pouvoir s’en sortir tout seul, on cherche des boucs émissaires sur le pas de sa porte au lieu de s’intéresser à ce qui se passe dans les hautes sphères... et il y a une désespérance terrible. Malheureusement, on peine encore à formuler, populariser un modèle de société alternatif encore balbutiant... Cette bataille culturelle, nous n’avons que des moyens dérisoires pour la mener. Mais cela peut marcher si on compte sur l’intelligence collective face à la propagande arrogante de l’oligarchie, qui finalement peut avoir un effet repoussoir (cf. référendum 2005)...


        • Castel Castel 24 avril 2014 09:57

          « Clairement aujourd’hui, Hollande, Valls, et la politique qu’ils mènent ne sont pas la solution, mais le problème. »

          Que faites-vous de la mentalité d’élite-animateur-homme/femme-de-paille de l’ensemble de la classe politique gauche-droite confondue ?


          • Robert GIL ROBERT GIL 24 avril 2014 10:09

            l’avantage avec Valls c’est que si l’UMP ou le FN gagne la prochaine presidentielle il peut rester premier ministre !

            voir : VALLS ANNONCE TRANQUILLEMENT LA FIN DE NOTRE PROTECTION SOCIALE


            • claude-michel claude-michel 24 avril 2014 10:54

              bof...le FN ramasse les miettes de l’UMP/S...sans rien faire de particulier...Même les ouvriers (dans leur grande majorité) sont pour le FN... !


              • jaja jaja 24 avril 2014 11:23

                « Même les ouvriers (dans leur grande majorité) sont pour le FN... ! »

                Ce qui est un poncif sans valeur ! Majoritairement les ouvriers s’abstiennent ! et historiquement la classe ouvrière a toujours eu de 20 à 25% de gens de droite même au temps du PCF au plus haut dans les urnes...
                C’est parmi ceux là qu’il faut chercher les électeurs du FN ! FN qui ne peut même pas entrer dans les usines en grève sans se faire virer comme ce fut le cas à Aulnay et ailleurs....


              • claude-michel claude-michel 24 avril 2014 12:28

                Par jaja....Je ne fais que rapporter ce que tous les médias disent...je n’y suis pour rien...Tous les sondages le disent également...ça vous dérange peut être mais ce n’est que la réalité.. !


              • jaja jaja 24 avril 2014 12:54

                Essayez de lire des études intelligentes et ne pas vous laisser abuser par les médias à la botte :
                « Directrice de recherche au CNRS, la sociologue et politologue Nonna Mayer remet elle aussi en cause le « mythe » d’un « gaucho-lepénisme », « un thème séduisant » selon lequel « on passerait de l’extrême gauche à l’extrême droite »

                « Qui vote le plus pour Marine Le Pen en 2012 ? Pas les ouvriers précaires – qui, quand ils sont allés voter, ont d’abord voté Hollande. Ce sont les ouvriers non-précaires, dont le vote pour Marine Le Pen a atteint 36,8 %. Ce sont ceux qui ont peur de tomber. Ils regardent vers le haut mais aussi vers le bas désormais, ils ont peur d’être déclassés. »

                La chercheuse dresse leur profil. Ils sont « un peu plus catholiques, ont un plus fort taux d’équipement des ménages, habitent plus hors des grandes villes, ont un petit diplôme : ils ont un petit quelque chose qu’ils ont peur de perdre ».

                http://www.ldh-france.org/region/aquitaine/2014/02/27/en-finir-avec-les-idees-recues-sur-le-fn-parti-des-ouvriers/


              • foufouille foufouille 24 avril 2014 13:08

                « un peu plus catholiques, ont un plus fort taux d’équipement des ménages, habitent plus hors des grandes villes, ont un petit diplôme : ils ont un petit quelque chose qu’ils ont peur de perdre ».

                ils ont peut être que leur boulot soit délocalisé ou que le smic européen soit de 500 à 700€


              • claude-michel claude-michel 24 avril 2014 13:26

                Par jaja...MLP récolte tout ce que la gauche a perdu depuis des années en faisant une politique de droite tout simplement...et le PCF a contribuer a cela...puisque vous votez (pour exister) a voter PS...Faut prendre ses responsabilités et ne pas tenter de cacher ses échecs..Le votre est cuisant mais les carottes sont cuites...et pour longtemps !

                Essayer (pour une fois) de reconnaitre les faits.. !

              • jaja jaja 24 avril 2014 13:30

                Bon je ne suis pas PCF non plus... faut pas déconner quand même smiley


              • claude-michel claude-michel 24 avril 2014 13:35

                Par jaja....Pas au FN non plus...Ou êtes vous donc.. ?


              • jaja jaja 24 avril 2014 13:42

                Je suis dans un parti qui présentera aux Européennes sur les 5 régions (sur 7) où il aura les moyens financiers de se présenter 3 ouvriers et deux employés en activité dont un postier comme têtes de liste... smiley

                Il est dommage que le mythe du sauveur suprême fasse encore des ravages et que celles et ceux qui disent que pour changer les choses il faut se bouger ne soient pas (encore) entendus !

                Les médias qui servent la soupe à l’UMPSFN font le reste....


              • claude-michel claude-michel 24 avril 2014 14:34

                Par jaja....Vous présentez aux Européennes...quelque part c’est vouloir être dans le système non.. ?


              • jaja jaja 24 avril 2014 15:42

                Ce qui est totalement faux ... et démenti de longue date ! Il y aura aussi Philippe Poutou (Ford Blanquefort) et Pierre le Méhanès, ancien leader CGT des Fonderies de Bretagne... Chistine Poupin, technicienne dans l’industrie chimique (GPN)... Bref des gens qui travaillent contrairement à tes escrocs du Château de Saint-Cloud, riches comme Crésus sans avoir jamais rien branlé de leurs 10 doigts...

                http://npa29.unblog.fr/2014/04/24/europeennes-pierre-le-menahes-tete-de-liste-npa/

                Et pendant ce temps là le maire FN du LUC augmente son indemnité de 15%, pourquoi se gêner alors que pour nous c’est l’austérité ?
                http://www.francetvinfo.fr/elections/municipales/municipales-le-maire-fn-du-luc-augmente-son-indemnite-de-15_584605.html


              • claude-michel claude-michel 24 avril 2014 16:05

                Par jaja...Tous les « Branquignoles » de l’extrême gauche...On rigole bien avec vous.. !


              • jaja jaja 24 avril 2014 16:38

                C’est un peu pénible d’avoir deux crétins fascistes collés à ses basques... Que répondre à toutes leurs âneries ?

                Il y en a même un (un connaisseur) qui prétend décerner les qualificatifs de « rouges » aux « bons » militants de gauche et donc faire le tri entre la gauche et la gôche ? Et l’autre abruti de Claude Michel qui rit... il ferait mieux d’écrire quelque chose d’à peu près sensé celui-là...pour une fois !

                Bref les amis des écuries fascistes de Saint-Cloud ras-le-bol smiley


              • claude-michel claude-michel 24 avril 2014 16:51

                Par bobo...Exact la vraie gauche à disparue pour ne laisser que des pantins+++


              • claude-michel claude-michel 24 avril 2014 16:52

                Par jaja...Bonne soirée gamarade... !


              • Fab81 24 avril 2014 17:26

                Le patronat peut utiliser la main d’oeuvre immigrée pour faire pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail, mais aujourd’hui il a (hélas) bien d’autres moyens pour ça. Le principal intérêt pour lui est de monter l’ouvrier « autochtone », contre l’ouvrier immigré, tout comme il monte ce même ouvrier contre le chômeur, le salarié du privé contre le « fonctionnaire parasite », etc. Le FN qui rentre dans sa logique lui rend (délibérément ?) un fier service...


              • jaja jaja 24 avril 2014 19:11

                Mon pauvre Bobo tu lis Marx comme un bourrin :

                La conclusion que tire Marx de la situation irlandaise c’est la nécessaire solidarité des prolétaires anglais avec les Irlandais et leur lutte d’indépendance... Pas de les foutre dehors smiley Le même soutien apporté par les porteurs de valise au Fnl algérien pour l’indépendance de l’Algérie alors que ton Dieu, le fasciste Le Pen était l’un des soudards professionnels bourreaux du peuple algérien soulevé !
                N’oublies pas Le Manifeste communiste qui dit : « Les travailleurs n’ont pas de patrie. » et « Les prolétaires n’ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! »
                Il ne dit pas Prolétaires de tous les pays bouffez-vous la gueule !

                Voici la conclusion de Marx sur l’Irlande « Étant la métropole du capital et dominant jusqu’ici le marché mondial, l’Angleterre est pour l’heure le pays le plus important pour la révolution ouvrière ; qui plus est, c’est le seul où les conditions matérielles de cette révolution soient développées jusqu’à un certain degré de maturité. En conséquence, la principale raison d’être de l’Association internationale des travailleurs est de hâter le déclenchement de la révolution sociale en Angleterre. La seule façon d’accélérer ce processus, c’est de rendre l’Irlande indépendante.

                La tâche de l’Internationale est donc en toute occasion de mettre au premier plan le conflit entre l’Angleterre et l’Irlande, et de prendre partout ouvertement parti pour l’Irlande. Le Conseil central à Londres doit s’attacher tout particulièrement à éveiller dans la classe ouvrière anglaise la conscience que l’émancipation nationale de l’Irlande n’est pas pour elle une question abstraite de justice ou de sentiments humanitaires, mais la condition première de leur propre émancipation sociale. »
                http://www.marxists.org/francais/marx/works/00/parti/kmpc062.htm


              • jaja jaja 24 avril 2014 19:30

                « Karl Marx et Friedrich Engels, in le Manifeste du Parti Communiste a écrit : Là où elle est arrivée au pouvoir, la bourgeoisie a détruit tous les rapports féodaux, patriarcaux, idylliques. Elle a impitoyablement déchiré la variété bariolée des liens féodaux qui unissaient l’homme à ses supérieurs naturels et n’a laissé subsister d’autre lien entre l’homme et l’homme que l’intérêt tout nu, le dur « paiement comptant ».

                Quand tu cites Marx essaie de comprendre toute l’ironie qui se dégage de ce qu’il dit sachant que pour lui le mode de production féodal basé sur le servage était dépassé au moment où il se fait renverser et que la bourgeoisie représentait un stade supérieur de la société avec la naissance du salariat qui finirait lui-même par supprimer le mode de production capitaliste de la bourgeoisie.... pour instaurer le communisme !


              • jaja jaja 24 avril 2014 19:49

                Ah j’oubliais je n’ai rie à redire à ce que dit Trotski sur la non appartenance des communistes à la Franc-maçonnerie donc ne me fait pas de procès à ce niveau...
                Quand à Chavez je l’ai toujours soutenu dans sa lutte contre l’impérialisme US sans en faire non plus un nouveau Che Guévara... Au Vénézuéla le mode de production est, hélas, toujours capitaliste et Chavez ne fut pas toujours glorieux, notamment lorsqu’il livra des combattants des FARC à la Colombie !

                Non tu comprends bien que Marchais le clown et encore plus Staline l’assassin et chef des nomenklaturistes ayant imposé leur dictature aux prolétaires russes ne sont pas ma tasse de thé....


              • jaja jaja 24 avril 2014 20:02

                « et marx était pour l’indépendance de l’irlande, il était contre la domination et l’écrasement d’une nation, or les gauchistes sont pour la domination mondialist »
                Bon c’est la dernière fois que je réponds sur ce fil à tes conneries....

                Quand on soutient le Vietnam contre les USA, la Palestine et son droit à l’État, la Kanaky et son droit à l’autodétermination et qu’on soutient toujours le droit aux Irlandais à se libérer de l’oppression britannique on veut l’écrasement des Nations ?

                La souveraineté populaire que l’on souhaite nous partout dans ce monde c’est la domination « mondialiste » ? Mondialisme qui ne veut en plus rien dire... le monde étant encore pour longtemps divisé en blocs impérialistes rivaux qui se bouffent partout le nez sous tes yeux aveugles..... La rivalité de l’impérialisme US, qui souhaitait instaurer le Nouvel Ordre Mondial, avec la Chine et la Russie est la grande contradiction du XXIème siècle. La gouvernance mondiale, c’est pas demain la veille...

                Mais Marine préfère parler de mondialisme ce qui est bien plus vague que de dénoncer un impérialisme bien tangible à qui elle est même allée lécher le cul.. (visite à l’AIPAC)...


              • jaja jaja 24 avril 2014 20:16

                Nous soutenons la révolution syrienne et non les Jihadistes du Qatar ni l’impérialisme US....

                « Hommage aux combattants assassinés des Factions de la Libération du Peuple, et à tous les martyrs de la révolution populaire en Syrie


                Chers camarades, 

                Le Nouveau Parti Anticapitaliste de France soutient depuis des années, avec fierté et angoisse la lutte du peuple syrien et en particulier celle du Courant de la Gauche Révolutionnaire de Syrie pour la chute du régime de Bachar Al-Assad, et contre les différentes contre-révolutions qui tentent d’écraser la révolte extraordinaire qui se poursuit dans votre pays malgré toutes les difficultés. Nous avons appris la nouvelle terrible de l’assassinat par les forces islamistes extrémistes de deux combattants des Factions de la Libération du Peuple le 12 avril dernier, alors qu’ils allaient renforcer celles et ceux qui luttent contre le régime criminel à Alep. Nous voudrions vous assurer de toute notre solidarité dans cette épreuve, et nous incliner devant la mémoire de vos camarades, comme devant celle de tous les révolutionnaires syriens qui luttent pour la liberté, la démocratie et la justice sociale, pour la souveraineté et contre le sectarisme religieux. Cette lutte est la nôtre  !

                Fraternellement

                 Pour le NPA

                Olivier Besancenot, Alain Krivine, Christine Poupin, Philippe Poutou


              • jaja jaja 24 avril 2014 23:43

                L’égalité devrait être la règle...Les 4 partis gauchistes comme tu dis présentent chacun des candidats. Est-ce que tu ajoutes le temps de parole de MLP avec l’UMP et les autres partis de droite ?

                De plus les résultats électoraux correspondent presque pile poil aux temps de passage médiatiques. Pour le NPA sur BFN-TV les 4 premières semaines de campagne des Municipales c’est 0% ! et sur les tableaux à décortiquer que tu nous met en lien j’ai ouvert 2 PDF et le NPA n’apparaît même pas !

                Pour la campagne présidentielle... Temps de passage radio :
                 Marine le Pen, 33 Heures
                 Philippe Poutou, 3,5 heures...

                Temps de passage TV
                Marine le Pen, 69 Heures
                Philippe Poutou, 8,5 heures
                http://www.lexpress.fr/actualite/po...

                Voila comment sont construits les scores électoraux !


              • jaja jaja 25 avril 2014 00:13

                « car ils ont à peu prés les mêmes idées »

                Faux entre NPA et FdG il y a un gouffre ! par contre à droite vous avez tous à peu près la même idée lorsque vous êtes au pouvoir ! Le FN sera le dernier rempart de la bourgeoisie comme l’ont toujours été les fascistes de tous poils ! Si tu ne me crois pas va demander « au Reagan français » il t’expliquera smiley


              • jaja jaja 25 avril 2014 00:31

                Pour toi ça va être un peu long... Quand on est pour le putsch fasciste les divergences au sein de la gauche vous passent largement au-dessus de la tête.... Surtout avec les caractérisations stupides que tu fais des orgas de gauche existantes...comment veux-tu t’y retrouver...

                Sur ce je vais me coucher...


              • jaja jaja 25 avril 2014 00:42

                Bon une dernière...Première divergence...Le FdG dit vouloir la Révolution citoyenne par les urnes... Ce qui en fait un parti réformiste...

                Pour le NPA les urnes n’accoucheront jamais d’une société socialiste. C’est par la rue que le socialisme l’emportera...ce qui en fait un parti révolutionnaire !


              • leypanou 24 avril 2014 12:35

                @auteur :

                Votre titre est défaitiste : pourquoi tous perdants sauf le FN ? Il faut convaincre les millions d’abstentionnistes qu’on peut toujours faire quelque chose. Et ceux qui n’essaient pas de faire quelque chose ne méritent pas qu’on s’apitoie sur eux.

                Même si discuter avec son voisin de palier peut paraître dérisoire, je ne rate jamais de dire mon point de vue sur les choses politiques, surtout vue la propagande qu’on nous assène matin, midi et soir, sur toutes les chaînes de télévision et de radio ainsi que les journaux importants.

                J’exhorte les forumeurs à lire La Malfaçon de F Lordon : cela traite justement de l’erreur d’une certaine gauche concernant l’euro et la souveraineté (entre parenthèses, le PS est désormais appelé soit la Deuxième Droite soit la Droite Complexée, pour qu’il n’y ait plus d’ambiguïté dans la bataille idéologique).


                • Fab81 24 avril 2014 15:21

                  J’avais envisagé un autre titre, « sortir du solférinisme pour sauver la gauche ! », mais il avait le défaut de laisser croire que ma réflexion ne portait que sur la gauche. Mais rassurez-vous, je suis bien de ceux qui continuent à se battre !


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 avril 2014 19:08

                  Fab 81
                  Je suis désolée de vous le dire, il n’y aucun moyen de sauver la Gauche.
                  Elle est entièrement européiste , et les deux Partis qui en proposent la sortie, le M’PEP et le PRCF appellent à l’abstention !

                   Que ce soit le PS, le FDG, le NPA, LO, ils sont tous pour que la France reste dans la construction européenne, avec des changements dans les Traités qui n’arriveront jamais, à cause de l’unanimité nécessaire des 28 pays, divisés sur tout.

                  Ce que veulent les citoyens, ce sont des Partis politiques qui s’occupent de la France et des Français, ce qui impose de sortir unilatérale de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.
                  Autant le faire légalement et pacifiquement, sans conflit avec les pays voisins, et sortir par l’article 50.

                  En refusant de s’occuper de la France et des Français, ils ouvrent la porte au FN, qui n’a aucunement l’intention de changer quoi que ce soit, mais qui a bien vu ce que veulent les électeurs.

                  Il n’y a que l’ UPR qui propose la souveraineté et la sortie de l’ UE, et présente des listes dans les 8 circonscriptions.


                • DanielD2 DanielD2 24 avril 2014 14:14

                  « Alors, le 25 mai, par notre vote, montrons que la gauche peut survivre au solférinisme ! »

                  Et qu’est-ce que la gauche non solferiniste a à dire sur le libre-échange ? Sur l’immigration dont tout le monde sait qu’elle est voulue par le patronat ? Sur l’Europe ? Sur l’Islam ? Sur la souveraineté de la France ?

                  Rien, elle est coincée par son internationalisme bébête. Ca la rend inaudible. Le programme du FN est clair en proposant une démondialisation intégrale au forceps, donc il progresse. 


                  • Fab81 24 avril 2014 15:18

                     « Et qu’est-ce que la gauche non solferiniste a à dire sur le libre-échange ? »

                    Elle ne vous a pas attendus pour dénoncer les méfaits du libre-échangisme à tout crin, et notamment du projet de Grand Marché Transatlantique. Le FN, lui, dénonce ce projet euro-américain devant les caméras, mais, tout comme l’UMP et le PS ne vote pas les résolutions proposées aux conseils régionaux pour faire des zones hors-GMT...

                    « Sur l’immigration dont tout le monde sait qu’elle est voulue par le patronat ? »

                    Que veut le patronat ? Une main d’oeuvre taillable et corvéable à merci. Il la trouve à l’étranger, avec les délocalisations. La casse du code du travail, qui laisse le FN totalement indifférent (quand il ne l’encourage pas !) , va aussi dans ce sens... L’épouvantail de l’immigré voleur d’emploi, une vieille ficelle de l’extrême-droite pour faire diversion. Certaines questions la dérangent, partagée qu’elle est entre ses vieilles convictions reaganiennes et son discours « social » pour attirer l’électorat populaire...

                    Je ne nie pas que la main d’oeuvre sans-papier (qui ne peut revendiquer ses droits qu’au prix de gros risques) peut être bien utile au patronat de certains secteurs. Mais qui lutte le plus efficacement contre cette forme d’exploitation ? L’expulsion systématique (perspective par ailleurs peu réaliste), c’est donner un moyen de pression supplémentaire au patronat. La régularisation des travailleurs sans papiers, au contraire, leur redonne une capacité revendicative, et profite directement aux travailleurs français en limitant la pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail...
                    Pour la gauche (la vraie !) « le problème, ce n’est pas l’immigré, c’est le banquier ». Le FN pense l’inverse. C’est son droit, mais qu’il n’aille pas se prétendre défenseur des travailleurs...

                    « Sur l’Europe ? »
                    La gauche digne de ce nom a pris conscience depuis longtemps des méfaits de l’Europe libérale. Elle s’est battue pour le NON en 2005, a été bien seule à dénoncer la forfaiture de la ratification du traité de Lisbonne, puis la trahison de Hollande signant sans discuter ce qu’il avait promis de rediscuter. Aujourd’hui, le Front de Gauche propose une vraie démarche de rupture en désobéissant en traités européens. Nous n’avons pas de leçons à recevoir de vous dans ce domaine !

                    « Sur l’Islam »
                    Il peut y avoir des visions quelque peu différentes au Front de Gauche sur le sujet. Mon parti, pour sa part, est de tradition résolument laïque. A titre d’exemple, nos élus au Conseil de Paris s’étaient opposés à l’Institut des Cultures d’Islam, car cela constituait le financement déguisé d’un lieu de culte. Mais comme nous ne pratiquons pas, nous, une laïcité à géométrie variable, ils se sont également toujours opposés aux subventions pour les crèches Loubavitch.Nous n’avons aucune indulgence pour les minorités intégristes qui menacent les valeurs de la République, toutes religions confondues. Mais nous refusons de les prendre comme prétexte pour montrer du doigt telle ou telle religion en particulier, et attiser ainsi les peurs et les haines à des fins électoralistes. Qui respecte nos lois et nos valeurs a le droit de pratiquer librement sa religion sans être désigné à la vindicte populaire...

                    Sur la souveraineté de la France ?
                    Nos gouvernements se sont mis entre les mains de Bruxelles, instrument bien commode pour faire échapper les politiques néo-libérales à la souveraineté populaire. Que faire ? Avant tout remettre de la démocratie dans tout cela, casser ce système écrasant la volonté des peuples (cf. la question sur l’Europe). Sur la question de la souveraineté, certains parmi nous la conçoivent essentiellement dans un cadre national. D’autres sont plus nuancés...

                    Rien, elle est coincée par son internationalisme bébête.
                    Internationalisme oui, mais certainement pas internationalisme naïf tel que vous le concevez ! Tous les partis de la gauche digne de ce nom n’ont pas évolué au même rythme sur cette question. Mais en ce qui nous concerne, notre réflexion a beaucoup évolué.

                    Ca la rend inaudible.
                    Inaudible, je ne crois pas. Mais il est évident qu’une force politique qui porte un discours politique complexe peinera toujours plus à se faire entendre qu’une bande de démagogues qui cherche avant tout à séduire l’électorat. Nous n’adoptons pas la démarche de marketing politique d’une Marine Le Pen, qui cible des clientèles, adapte ses positions et son discours pour leur plaire. Le FN tient le discours qui peut lui rapporter des voix, nous disons ce qui nous semble juste... Du reste, pour être audible, encore faut-il avoir la parole. Et nous ne sommes pas comme Marine Le Pen qui passe son temps à la télé à claironner qu’elle ne passe pas à la télé puisqu’on la censure...


                  • DanielD2 DanielD2 24 avril 2014 16:35

                    Merci d’avoir parfaitement illustré ce que je disais.

                    - C’est compliqué, c’est nuancé, nous discutons entre nous, ne soyons pas démagogue, etc.

                    Ce qui donne lieu à des choses plutôt cocasses de ce genre :

                    https://www.youtube.com/watch?v=XfxaRdzSHv0


                  • foufouille foufouille 24 avril 2014 16:40

                    "La régularisation des travailleurs sans papiers, au contraire, leur redonne une capacité revendicative, et profite directement aux travailleurs français en limitant la pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail..."

                    non car le patron esclavagiste ne les embauchera plus mais d’autres clandestins


                  • DanielD2 DanielD2 24 avril 2014 16:56

                    De toute façon qui peut être assez maboule pour régulariser tout les gens qui arrivent à poser un pied en France, avec tout ce qui va avec en droit sociaux, etc ? Des millions d’Africains feront le voyage le lendemain.


                  • Fab81 24 avril 2014 17:27

                    On n’a jamais proposé de « régulariser tous ceux qui posent le pied sur le sol français ».


                  • foufouille foufouille 24 avril 2014 18:26

                    donc lesquels ? et tu vires les autres arrivants ? avec 5000 000 de chômeurs ?


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 avril 2014 19:10

                    Que faire ?
                    On arrive à un moment où il ne s’agit plus de dénoncer les méfaits de l’ UE, mais d’en sortir !


                  • DanielD2 DanielD2 24 avril 2014 20:28

                    « On n’a jamais proposé de « régulariser tous ceux qui posent le pied sur le sol français »

                    Mais vous proposez quoi à la fin ?

                    Est-ce que quelqu’un au moins est au courant ?


                  • Le421... Résistant Le421 24 avril 2014 21:21

                    @ DanielD2

                    Zéro sur toute la ligne...
                    Arrêtez la télé, y’a urgence !!


                  • Le421... Résistant Le421 24 avril 2014 21:26

                    Du reste, pour être audible, encore faut-il avoir la parole. Et nous ne sommes pas comme Marine Le Pen qui passe son temps à la télé à claironner qu’elle ne passe pas à la télé puisqu’on la censure..

                    Pour les Municipales : 42 à 0 !! Score en pourcentage de présence entre le Front de Gauche et le Front National sur BFMTV.
                    Je ne vous dis pas en faveur de qui, bien sûr !!
                    Alors, arrêtez de nous prendre pour les cons que vous voudriez que nous soyons...


                  • jaja jaja 24 avril 2014 23:37

                    L’égalité devrait être la règle...Les 4 partis gauchistes comme tu dis présentent chacun des candidats. Est-ce que tu ajoutes le temps de parole de MLP avec l’UMP ?

                    De plus les résultats électoraux correspondent presque pile poil aux temps de passage médiatiques. Pour le NPA sur BFN-TV les 4 premières semaines de campagne des Municipales c’est 0% ! et sur les tableaux à décortiquer que tu nous met en lien j’ai ouvert 2 PDF et le NPA n’apparaît même pas !

                    Pour la campagne présidentielle... Temps de passage radio :
                     Marine le Pen, 33 Heures
                     Philippe Poutou, 3,5 heures...

                    Temps de passage TV
                    Marine le Pen, 69 Heures
                    Philippe Poutou, 8,5 heures
                    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-temps-de-parole-des-candidats-a-la-presidentielle_1089052.html

                    Voila comment sont construits les scores électoraux !


                  • sandre08 24 avril 2014 15:24

                    Tous perdants ?
                    Non,le patrimoine de Hollande et de Royal augmente pendant que la majorité des Français qui ont cru ces personnes se serrent la ceinture .
                    que les barons du PS se méfient du retour de manivelle .


                    • kitamissa kitamissa 24 avril 2014 16:37

                      le dernier sondage donne 55 % d’ouvriers et employés ont l’intention de voter FN, parmi les participants au débat ce matin sur Europe1, il y avait un retraité Algérien ayant travaillé en France toute sa vie qui a très bien expliqué le problème, durant des années la gauche que ce soit PCF ou PS faisaient croire qu’ils défendaient les classes populaires que pour obtenir des voix !! 


                      En fait ce sont les plus dédaigneux et arrogants, formatés bien souvent à l’ENA avec la langue de bois qu’un représentant du PS, de l’équipe Anne Hidalgo, ne pouvait s’exprimer que de cette façon, ce qui lui a d’ailleurs fait remarquer ce retraité qui lui a bien dit « la seule personne qui écoute les petites gens, c’est Marine le Pen » ...et idem pour beaucoup de travailleurs modestes mais lucides qui ont fait cette remarque et dit leur intention de voter FN alors qu’ils votaient autrefois PCF ou PS !! 

                      • Le421... Résistant Le421 24 avril 2014 21:18

                        Mais oui, mais oui !!
                        Les membres du PCF formés à l’ENA...
                        Et la marmotte elle plie le chocolat dans le papier comme ça...


                      • kitamissa kitamissa 25 avril 2014 12:49

                        421 vous êtes un ignorant !


                        L’ ENA a été fondée en 1945 par le gouvernement provisoire et mise en place par Maurice Thorez, ministre communiste !

                      • Scual 24 avril 2014 17:47

                        Politiques, médias et finance semblent adopter conjointement une politique déterminée à amener le FN au pouvoir afin de faire en France comme en Ukraine au profit des USA.

                        On en est pas sorti si les gens continuent de se laisser faire comme des moutons.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 avril 2014 19:22

                          fab 81,
                          Lisez attentivement le commentaire de Katamissa... , le FN, lui, a parfaitement compris l’abandon de la France et des Français par la Gauche..., il en fait son beurre !

                          Les électeurs de Gauche ont accompagné pendant 50 ans la Gauche, en pensant qu’elle les défendrait. Et se rendent compte que la Gauche les a trahis.

                          Dès que l’ UPR parle de sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, elle est censurée par les médias dominants, et toute la bienpensance européiste et internationaliste pousse des cris d’orfraie !

                          « La France rance et moisie », la Gauche dans son entier, lui vomit dessus, et refuse avec la dernière énergie de s’en occuper.

                          C’est la politique ultralibérale et européiste de la Gauche qui est responsable du FN ! Mitterrand l’a poussé dans les médias, la Gauche s’en est servie pour faire peur, et certains électeurs s’en servent maintenant pour leur dire m.... !

                          Ne venez pas vous plaindre, pendant 40 ans, le FN a permis à la Gauche de conserver ses postes..
                          Tout a une fin. 


                          • Le421... Résistant Le421 24 avril 2014 21:16

                            Souvent, je vous suis dans vos idées...
                            Mais là !!
                            Dire que la gauche suit le PS !!
                            Enfin, je veux dire la vraie gauche, pas celle à Pujadas, Pinpin et Rikiki avec le nez rouge.
                            Vous partez du mauvais pied.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 avril 2014 06:42

                            Le421,
                            Vous faites sans doute la différence, mais pour les électeurs, c’est la même chose, ou plutôt, c’était la même chose.

                            La Gauche dite radicale n’a pas l’intention de s’occuper davantage de la France et des Français que le PS. Demandez à Mélenchon s’il veut sortir de l’ UE !


                          • Le421... Résistant Le421 24 avril 2014 21:10

                            malgré ses succès, le FN gère ainsi dix fois moins de villes de plus de 30 000 habitants qu’un PCF pourtant très affaibli...

                            Et bé pourtant !!

                            Quel tapage sur les ondes !!

                            C’est Ségala et sa horde de publicitaires en dix fois mieux...

                            Et c’est pas parce qu’on dit que la lessive lave plus blanc... Quand on l’essaye, merde !! C’est pas tout à fait ça...


                            • izarn izarn 25 avril 2014 01:07

                              Il se passe une chose qui ne passe pas les divisions classiques en partis politiques.
                              Une critique anti-sytème, se trouvant autant au FdG qu’au FN. Ce qui démarque Marine Le Pen c’est surtout ça.
                              Les attaques contre l’euro, les traités ordonnant une austérité calamiteuse, l’UE, l’OTAN...Bref tout ce qui est atlantiste et Wall Street pour résumer. Tout le monde sait désormais que la BCE ets dirigée par un ex de Goldamn Sachs.
                              A forec de mensonges, de promesses non tenues, de foutage de gueule systématique depuis 10 ans et plus...Le sytèmecommence à etre au bout du roulot, et ne tient qu’aux vieillards peureux qui vont majoritairement voter.
                              Notre politique est sénile, voila tout...La France va vers la mort.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès