• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > #balancetonporc : Sandra Muller condamnée en première instance

#balancetonporc : Sandra Muller condamnée en première instance

Début octobre 2018 je revenais sur ce site pour parler d'un livre : #chassealhomme écrit par Néandertal (éditions des Sans-voix) à la suite des mouvements #balancetonporc et #MeToo. Le cas de Sandra Muller, à l'origine de #balancetonporc, avait été évoqué. Elle vient d'être condamnée en première instance pour diffamation à l'encontre d'Eric Brion.

Qui a entendu parler de #balancetonporc ? Tout le monde. Qui a entendu parler de la condamnation en première instance de Sandra Muller pour diffamation ? Peu de monde. Tous les organes de presse qui ont démultiplié les articles parlant de cette affaire ont à peine ébauché cette condamnation.

 

L'histoire est la suivante. Lors d'une soirée festive, Eric Brion, quelque peu éméché a déclaré à Sandra Muller « sa flamme ». Extrait du livre : 

« Le 13 octobre 2017 la journaliste Sandra Muller a écrit, alors qu’elle est à Manhattan, sur son compte Twitter : " Tu as des gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit" Eric Brion ex patron de Équidia #balancetonporc
Elle ne s’est pas contenté de ce message elle a lancé le mouvement en appelant tout simplement à la délation publique : à travers le hashtag #Balancetonporc. « 
Toi aussi raconte en donnant le nom et les détails un harcèlement sexuel que tu as connu dans ton boulot. Je vous attends »
Eric Brion s’est expliqué dans une tribune du
Monde le 30 décembre dernier dont je reproduis ici la seule partie disponible au grand public - Le Monde dans sa croisade pour la justice ne donne la parole aux accusés que lors de tribunes accessibles uniquement aux abonnés alors que les attaques comme #Balancetonporc, sont diffusées largement, juste des accusations, sans contextes, sans explications, comme seule vérité factuelle - : Tribune. Il y a deux mois et demi, mon nom a été le premier associé à une campagne de dénonciation sur les réseaux sociaux consacrée au harcèlement sexuel. Dans un premier temps, j’ai délibérément choisi de garder le silence, toute parole à chaud pour tenter de rétablir la vérité ou corriger les inexactitudes étant laminée par les réseaux sociaux.
Quel rapport entre mon comportement et l’affaire Harvey Weinstein, accusé de viols et de harcèlement sexuel par plusieurs femmes ?
Mais ce silence laisse planer trop de doutes et de questions auxquels je souhaite ici répondre. J’ai effectivement tenu des propos déplacés envers Sandra Muller [la journaliste à l’origine du hashtag #balancetonporc], lors d’un cocktail arrosé très tard dans une soirée, mais à une seule reprise. Elle me plaisait. Je le lui ai dit, lourdement. Et une seule fois, je tiens à le préciser. Je ne veux certainement pas me disculper de ma goujaterie d’alors. Je lui réitère ici mes excuses.
Néanmoins, quel rapport entre mon comportement et l’affaire concernant Harvey Weinstein, accusé de viols et de harcèlement sexuel par plusieurs femmes ? Les deux premiers tweets quasi simultanés de Sandra Muller laissent pourtant volontairement planer une ambiguïté sur ce qui s’est passé ce soir-là, en me « balançant » après avoir appelé les femmes à donner les noms d’hommes qui les ont harcelés « au boulot » et en plaçant cela dans le prolongement des attaques contre le producteur américain.
La machine, inarrêtable, était lancée
Or, je n’ai jamais travaillé avec Sandra Muller. Je n’ai jamais été son collaborateur ou son supérieur hiérarchique, comme j’ai pu le lire ici ou là.... Cela est aisé à vérifier, mais, une fois que la machine infernale est lancée, on ne peut pas l’arrêter. Les conséquences personnelles et professionnelles de cet amalgame entre drague lourde et harcèlement sexuel « au boulot » ont été extrêmement importantes et pénalisantes. »

 

Eric Brion s'est comporté grossièrement envers Sandra Muller mais a présenté des excuses le lendemain par SMS, ce qui n'a pas ému Sandra Muller. Cet homme dont la vie a été broyée à cause d'une grossièreté a décidé de porter de plainte pour diffamation. Sandra Muller qui n'a pas hésité à une vengeance publique totalement disproportionnée, a, elle, de son côté, fait appel à la générosité publique pour financer son procès. Elle a dû trouver un grand nombre de bonnes âmes pour lui donner assez d'argent pour sa défense. Elle a pu avoir Francis Szpiner comme avocat. Sandra Muller a été désignée comme femme de l'année, avec d'autres, par le magazine Time. Elle est devenue le symbole et la héroïne de la libération de la parole, comme si la parole n'avait jamais été libérée avant (souvenez-nous de l'affaire de Tristane Banon).

 

Le jugement est clair et sévère : « Dans la mesure où Sandra MULLER n’écrit pas qu’Eric BRION était son supérieur hiérarchique (…) et où il est notoire que Sandra MULLER est une journaliste indépendante, l’imputation pour ce tweet n’est pas celle d’un harcèlement sexuel au travail au sens de l’article L1153 du code du travail ». Le tribunal note aussi l’absence de preuve de répétition induite par la notion de « harcèlement ». « Quel qu’ait pu être le ressenti subjectif de Sandra MULLER à la suite de paroles d’Eric BRION (…), la base factuelle dont elle disposait était insuffisante pour tenir les propos litigieux accusant publiquement le demandeur d’un fait aussi grave que celui du délit de harcèlement sexuel et elle a manqué de prudence dans son tweet, notamment en employant des termes virulents tels que “porc” pour qualifier le demandeur, l’assimilant dans ce contexte à Harvey WEINSTEIN, et “balance”, indiquant qu’il doit être dénoncé et en le nommant, précisant même ses anciennes fonctions, l’exposant ainsi à la réprobation sociale ».

 

La justice est passée, mais bien trop tardivement et avec un écho infime en regard de celui qui avait été fait aux deux Tweets de Sandra Muller. Sandra Muller a fait deux amalgames honteux et destructeurs : le premier, en pleine affaire Weinstein, a été celui de laisser croire qu'il y avait un rapport de subordination professionnelle entre elle et Brion. Ce qui est moralement et judiciairement aggravant. Mettre à profit son pouvoir hiérarchique pour abuser d'une femme. Le second concerne celui d'une parole déplacée avec la notion de harcèlement. Ne parlons même pas de l'extraordinaire distorsion qu'il peut y avoir entre un propos déplacé (et aviné) et une agression sexuelle violente. Il faut aussi noter que l'accusation contre Eric Brion a suivi son premier message #ballancetonporc de 4 heures ne laissant aucun doute quant au lien à faire entre Brion et les porcs qui harcèlent des femmes en étant leur supérieur hiérarchique ou leur collègue au travail, sens du premier message (Toi aussi raconte en donnant le nom et les détails un harcèlement sexuel que tu as connu dans ton boulot).

 

On peut remarquer que la base originelle de ce mouvement est donc vicié. Mais surtout c'est le principe même de cette démarche qui est à mettre en cause. En toute théorie la justice est là pour régler les conflits, les délits, les crimes. La vindicte populaire non. La délation non. On a vu ensuite que nombre d'accusations publiques, et mêmes de plaintes se sont révélées fausses, même si le mal était fait. Cette histoire nous plonge dans la société actuelle où l'émotion, la volonté de paraître pour un héros, un lanceur d'alerte, où l'immédiateté répondent à tout et bloquent toute réflexion, toute vérification, tout droit à la présomption d'innocence. On est condamné parce qu'accusé. Les dégâts causés par Sandra Muller ne s'arrêtent pas à Eric Brion (et ils furent considérables : amis enfuis, compagne disparue, enfants blessés, travail évanoui, dépression pendant que Sandra Muller se pavanait de plateau en plateau, marthyre médiatique et héroïne des temps modernes féministes), mais ont touché nombreux soi disant porcs en dehors de toute justice et du simple droit à pouvoir se défendre. Le simple fait que non seulement on donne peu de place à la condamnation de Sandra Muller en regard de la marée offerte à son #ballanbcertonporc, mais que cette condamnation est remise en cause par nombreux qui vont avoir cet argument facile, honteux et biaisié : on veut nous faire taire, démontre une société affolée et irraisonée, et donc dangereuse. Bien évidemment ce jugement n'a aucun objectif de faire taire qui que ce soit mais rétablit un peu la balance quand une femme diffame un homme par deux amalgames destructeurs et totalement faux : la relation hierarchique professionnelle et le harcèlement et en mettant sur le même pied d'égalité un abus sexuel avec une phrase grossière et déplacée, sans conséquence. Elle veut nous faire croire que cette phrase l'aurait profondément meurtrie et déstabilisée psychologiquement. Si c'était le cas elle ne pourrait être journaliste indépendante dans le monde de l'audiovisuel où elle officie et où les paroles sont, on peut le dire, très libres et violentes, et les hommes politiques se suicideraient dès le premier mois de leur carrière.

 

Cette histoire est révélatrice de la société du spectacle où dominent la colère, l'indignation éruptive, sélective et sans réfexion, l'immédiateté, et des conséquences sans communes mesures avec les faits.

 

 Rappel : ce livre, dont ce jugement prouve la justesse de son analyse déjà en octobre 2018, se conclut par cette phrase :

Un mot pour terminer : la femme est supérieure à l’homme en ce qu’elle donne la vie.

 

Voici des liens pour ce livre :

Livre broché

KIndle

FNAC

iTunes

 

Préambule

 

 Toute personne qui a croisé un jour la route d’une victime d’agression sexuelle a été confronté à sa douleur, sa sidération, sa dévastation parfois, sa colère ou sa tristesse, son mutisme, son dégoût d’elle-même et ou des autres, sa peur, sa difficulté plus ou moins grande à s’en sortir et parfois n’y arrivant pas, parfois y arrivant. Sauf à manquer totalement d’humanité, personne ne peut rester indifférent et ne peut qu’avoir tout à la fois un minimum de compassion pour la victime et la volonté farouche que son agresseur soit condamné, et ce sans remords. Toute personne ne peut que souhaiter, non d’éradiquer les agressions comme le promettent des politiques qu’il n’y aura plus jamais de sans abris dans la rue, mais de tout mettre en œuvre pour en diminuer de façon drastique le nombre par tous les moyens les plus efficaces qui soient, et d’aider au mieux les victimes. Personne, personne ne peut rester indifférent à la victime dans son individualité, et dans la somme des individualités meurtries et c’est avec tout ceci constamment à l’esprit que ce livre a été écrit. On se doit, aussi, absolument de regarder la société française telle qu’elle est pour être le plus efficient possible, car à mauvais diagnostic, mauvaise solution, et non de la présenter sous le pinceau modernisé de Jérome Bosch.

 

 L’auteur de ce livre est du côté des victimes et non des agresseurs qu’il exècre.

 

Résumé :

Après l'apparition des #MeToo et autres #balancetonporc, et dans une ambiance parfois de guerre civile, il était important d'analyser les faits d'agressions faites aux femmes, des contextes, du climat général de violence. Une juste cause doit être justement défendue. Un mauvais diagnostic entraîne de mauvaises solutions. La stigmatisation d'un ensemble en lieu et place d'une minorité n'est pas une solution. Ce livre, avec la conscience aiguë des traumatismes engendrés par les violences, sans la moindre indulgence pour les agresseurs, veut regarder en face la réalité sans ni la minorer, ni l'exagérer. Il a pour vocation par l'apaisement, sans oubli ni compromission, à ce que la confiance mutuelle entre les hommes et les femmes permettent de diminuer drastiquement toutes les violences en s'affrontant aux dogmatiques d'un féminisme outré et agressif tout en étant parfaitement inefficace sauf à dresser les femmes contre les hommes et inversement.

 

Néandertal :

Finalement un de ces hommes qui prennent la parole au nom de ceux qui sont fatigués d’être accusés à tort, et en masse, par des idéologues et dogmatiques d’une cause à laquelle ils nuisent en utilisant des biais, des statiques déformées, et une analyse orientée, souvent de l’aveuglement et de l’agressivité maladive.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • CLOJAC CLOJAC 30 septembre 10:29

    La France est en train de s’américaniser avec 30 ou 40 ans de retard. Là bas, un regard un peu soutenu, un sourire appuyé, un compliment anodin peuvent vous conduire devant la cour. 

    Cela induit des comportements de prudence. Ainsi lorsque je recevais une femme en tête à tête dans mon bureau, je veillais à ce que la porte reste ouverte et j’enregistrais notre conversation.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 septembre 12:02

      @CLOJAC

      comme Epstein et Weinstein ?


    • biquet biquet 30 septembre 17:35

      @CLOJAC
      Comme l’affaire des joueurs de rugby du FC Grenoble. Elles avaient porté plainte pour un viol collectif dans un hôtel. Manque de bol, il y avait une camera vidéo à l’entrée de l’hôtel, elles ne semblaient pas menacées du tout, bien au contraire. Quand on gagne beaucoup de fric, il faut se méfier.


    • mmbbb 30 septembre 20:56

      @CLOJAC une femme tombe dans la rue, je passe mon chemin , comportement absurde dicté par l absurdité des relations humaines qui deviennent procédurieres 


    • leypanou 30 septembre 11:38

      Excellent article dont je partage à 100% la ligne : rare dans cette époque ce prêt-à-penser sur différents sujets.


      • ETTORE ETTORE 30 septembre 11:38

        Voilà ce que c’est d’avoir des seins plus gros que le pois chiche de cerveau.

        Gaffe au bruit quand ça siffle.

        Elles veulent toutes être des héroïnes.....tenez...prenez la Schiappa.


        • Piere CHALORY Piere CHALORY 30 septembre 12:14

          Bonjours,

          Simple réflexion, d’ordre purement esthétique ; quand je vois la photo de S.Muller, je ne peux m’empêcher de faire un rapprochement subjectif bien entendu, entre le #Porc qui a été #Balancé sur #Twitter, et sa femelle ; la #Truie

           smiley

          En allant plus loin, sans compter que le harcèlement incriminé fut fait lors d’un cocktail particulièrement festif, càd très arrosé, on pourrait m^me affirmer que Sandra choisit d’#accuser, comme par hasard, l’animal dont elle se sent, consciemment ou non, la plus proche ; le #Porc.

          Une sorte d’anthropomorphisme.e...


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 septembre 13:32

            @Piere CHALORY

            Vous pensiez à Miss Piggy, peut-être ?


          • Abou Antoun Abou Antoun 30 septembre 18:53

            @Piere CHALORY
            Vous m’avez devancé. En fait le seul reproche sérieux qu’on peut faire au bonhomme c’est d’avoir mauvais goût.


          • sls0 sls0 30 septembre 20:19

            @Abou Antoun
            C’est vrai qu’elle est pas du tout attirante.
            Il faut vraiment être bourré pour lui faire des avances.


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er octobre 09:01

            @Piere CHALORY

            cela dit, moi je la baiserais bien, la grosse !


          • covadonga*722 covadonga*722 1er octobre 09:12

            @Séraphin Lampion
             bonjour , votre gout pour le bon mot vous rendrait il immodeste ?.....vous l’honoreriez 
             volontiers .....volontiers .....

            cdtl
            asinus 


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 1er octobre 09:19

            @Séraphin Lampion

            C’est vrai qu’après une soirée - bien - arrosée, why not ; j’ai déjà trouvé pire dans mon lit au réveil, notamment après des soirées cocktail ou autre...

            Mé car il y a un mè, admettons que la donzelle ne soit pas satisfaite de la performance nocturne et qu’elle raconte tout sur Twitter le lent deux mains ?

             smiley

            hem...


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er octobre 09:23

            @covadonga*722

            Pourquoi immodeste ?

            Où va-t-on si on ne peut même plus assouvir ses fantasmes et ses pulsions grâce aux photos d’Agoravox ?


          • troletbuse troletbuse 1er octobre 09:25

            @Séraphin Lampion
            Mais vous n’êtes pas à la mode. Il est malsain de B.... avec quelqu’un du sexe opposé. Et si vous voulez un héritier, attendez la GPA qui sera remboursée par la SS, pas comme les dents et le lunettes. Tiens c’est marrant la SS, ça me rappelle quelque chose


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er octobre 09:34

            @troletbuse

            j’ai pas parlé de baiser avec elle
            j’ai dit que je la baiserais bien, la grosse


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er octobre 09:42

            @Piere CHALORY

            « admettons que la donzelle ne soit pas satisfaite de la performance nocturne et qu’elle raconte tout sur Twitter le lent deux mains  »
            mon ami Bitoniot n’a jamais connu de défaillances ni de réclamations, Môssieu


          • Aimable 1er octobre 15:09

            @Séraphin Lampion
            Attention , elle peut se transformer en boa constrictor  smiley


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er octobre 17:54

            @Aimable

            wauahhhh, le pied, arghhhhhh


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 septembre 13:11

            « Balance tes spores », disaient les champignons smiley


            • troletbuse troletbuse 30 septembre 13:46

              @Olivier Perriet
              Et ca vous fait rire ? Il ne vous faut pas grand chose pour déclencher votre hilatité. Vous êtes vraiment nul..J’espère que vous allez voir les spectacles de Guignol


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 septembre 14:49

              @troletbuse

              Oui je comprends, c’est moins valorisant que se payer la tête d’un « ami » en difficultés personnelles, comme c’est l’habitude chez les faux jetons prétentieux dans votre genre.

              C’est moins toxique aussi


            • Ruut Ruut 30 septembre 13:14

              Moralité ces action inappropriées et fortement médiatisées auront discrédité une fois de plus les vrais victimes féminines et accusé à tort, une fois de plus, l’ensemble des hommes de comportement inappropriés.

              Triste époque où le paraitre est plus important que les faits.
              C’est vraiment ça le progrès que nous vendent les médiats ?
              Ça ressemble plus à une régression….


              • Piere CHALORY Piere CHALORY 30 septembre 13:45

                @Ruut

                Tout à fait Ruut, et en continuant ce cheminement de pensée, ce qu’a fait Sandra Muller est GRAVE  ! et les twitteuses, plutôt que se jeter dans la dénonciation gratuite des harceleurs supposés, ravalés au rang de bêtes à jambon se vautrant dans la fange fornicatrice, auraient mieux fait de se retourner contre celle qui les accuse toutes, indirectement certes mais quand m^me, de n’être finalement que des #Truies qui se font agresser par des #Porcs qui en veulent à leur #Couenne.  

                Ces adjectifs animalisants, ignominieux et gras c’est le cas de le dire, appliqués aux hommes et aux femmes sans distinction aucune, n’est rien d’autre qu’une négation de leur qualité intrinsèque d’êtres pensant.s à Cortex, un avilissement autoritariste et même...

                 smiley

                Un crime contre l’Humanité !

                Bon, j’exagère un peu mais ça défoule.


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 septembre 13:51

                @Ruut

                régression à tous les étages, en effet :
                dans le système de santé (déserts médicaux, urgences en crise),
                dans le système de retrait (travailler plus longtemps pour percevoir moins),
                dans l’accès à l’emploi et la possibilité d’« ascenseur social »,
                dans l’éducation et la formation professionnelle (élitisme exclusif)
                et dans les services publics (privatisations, ouverture à la concurrence et hausse des tarifs)
                l’alignement sur les Etats-Unis se fait par le bas
                pour l’article sur « #balance ton porc », un commentateur dit que nous avions vingt ans de retard sur les Etats-Unis, mais il n’a pas dit que pour les « rattraper », il fallait descendre, pas monter


              • covadonga*722 covadonga*722 1er octobre 09:16

                @Piere CHALORY
                 non , s’agissant de déshumanisations le terme schwein était d’usage à l’égard des prisonniers
                des camps de la mort , plus prés de nous le récurent « chiens » dans les diatribes
                islamistes .......


              • L'Astronome L’Astronome 30 septembre 14:22

                 

                Pour les néo-féministes, les hommes ne sont que du vulgum pecus — ou plutôt du vulgum porcus (balance ton porc).

                 


                • mmbbb 30 septembre 20:57

                  @L’Astronome cette femme a une tête de truie ! 


                • ETTORE ETTORE 30 septembre 14:41
                  L’Astronome 30 septembre 14:22

                   

                  Pour les néo-féministes, les hommes ne sont que du vulgum pecus — ou plutôt du vulgum porcus (balance ton porc)

                  _____________________________________________________________

                  Et pourtant, et pourtant.....certaines se ruent dans les sex shop, histoire d’en acquérir une en forme de queue de cochon tirebouchonnée !

                  L’offre et la demande n’est plus, à les entendre, il n’y a plus que des OPA ....agressives.


                  • L'Astronome L’Astronome 30 septembre 16:45

                     
                    @ETTORE
                     
                    Si, dans chaque homme « il y a un cochon qui sommeille », est-ce dans chaque femme il y a une cochonne qui veille ?
                     


                  • Pierre 30 septembre 15:12

                    Une claque bien méritée par cette grosse pouffe !


                    • njama njama 30 septembre 15:21

                      « Tu as des gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit »

                      C’était juste la parole de trop... et puis quelle prétention ! parole d’étalon (?),

                      c’est du lourdingue, du gros-cul

                      après faut assumer, l’ébriété (joyeuse apparemment) n’est pas une excuse.

                      Il parlera mieux aux femmes à l’avenir


                      • sweach 30 septembre 16:29

                        @njama
                        Comme dit dans l’article tu met sur un pied d’égalité un abus sexuel avec une phrase grossière.

                        Réalise que les hommes sont obligés d’aborder les femmes, car ce sont les femmes qui les ont mit dans cette position difficile pour la séduction.

                        hors la frontière entre séduction et propos déplacés est relativement mince, surtout quand cette frontière est laissé aux jugements des femmes.

                        Là avec des trucs comme balance ton porc, la frontière est mise entre séduction et harcèlement sexuel, toujours laissé au simple jugement des femmes uniquement.

                        *Il parlera mieux aux femmes à l’avenir*
                        Ben NON, il ne leur parlera plus.

                        Un truc comme balance ton porc, ne ré-freinera jamais les comportement déplacés des mauvais garçons, par contre les bons eux ne vous aborderont plus.

                        En matière de séduction, de maternité, de rapport sexuel, etc ... les femmes ont aujourd’hui presque tout les pouvoir dans les relations hommes-femmes, tu trouve ça juste ?

                        Personnellement je ne trouve pas étonnant le retournement de situation, mais c’est totalement la faute aux femmes.


                      • njama njama 30 septembre 16:56

                        @sweach
                        Je ne conteste pas le jugement du TGI dont les arguments sont pertinents. Pour sa part dans l’embrouille elle est condamnée à verser 15 000 euros de dommages et intérêts à Éric Brion en réparation de son préjudice moral.
                        Comme dit l’auteur de l’article Imhotep ça « rétablit un peu la balance »
                        J’espère simplement qu’il contrôlera mieux sa langue la prochaine fois qu’il aura une poussée de testostérone, en étant éméché ou pas... et si ça peut servir de leçons à d’autres...
                        Y a des mecs il faut les calmer... ils se croient tout permis avec les nanas ils les prennent pour de la viande.
                        Le p’tit Patrick Bruel en ce moment il doit pas en mener large et faire profil bas j’imagine maintenant que plusieurs témoignages convergent qu’il demandait des prestations sexuelles à des masseuses...
                        On ne va quand même pas blâmer les femmes qui le #balancent... faut lui apprendre à vivre ou le rééduquer.


                      • sweach 30 septembre 17:40

                        @njama
                        *Y a des mecs il faut les calmer... ils se croient tout permis avec les nanas ils les prennent pour de la viande.*
                        Oui et tu crois qu’en mettant sur la place plubic, n’importe qu’elle premier venu, tu vas changer les mentalités d’une minorité ?

                        Par contre cela a un impact sur la majorité des hommes et éloigne encore une fois les relations hommes-femmes qui n’ont pas besoin de ça au vue de notre taux de fécondité.

                        Patrick Bruel a le Default d’être connu, il est maintenant présumé coupable jusqu’à preuve du contraire avec cette vindicte populaire, belle notion de justice.

                        *il demandait des prestations sexuelles à des masseuses*
                        Et ? il les a violé ? il les a menacé ? il est a frappé ? il a abusé d’un quelconque pouvoir ?

                        Perso je n’y étais pas, on a juste une seule version des faits, celle de l’accusation.

                        Il est donc peut être coupable d’avoir « DEMANDÉ » à une femme de coucher avec lui.
                        Heuuu ? c’est un crime ça ? rassurez moi ?

                        *On ne va quand même pas blâmer les femmes qui le #balancent*
                        Pour le coup, elles reprochent a un homme d’avoir demandé de coucher avec elle, si on punie ce genre d’action aussi maladroite qu’elle puisse être, je ne souhaite pas vivre dans cette société.


                      • njama njama 30 septembre 18:22

                        @sweach
                        non mais là c’est le décalage qu’il donne entre l’image du pote sympa et le gros bourrin qui demande à la première venue qu’il ne connaît que depuis 5 minutes une fellation pour se détendre...
                        il pourrait se payer des putes, mais il mélange les genres.
                        Qu’il se prenne une ruade bien fait pour sa gueule ça lui apprendra à vivre


                      • covadonga*722 covadonga*722 30 septembre 18:34

                        @njama
                         une ruade un peu comme celle que se prend Mr Tarik Ramadan ?


                      • njama njama 30 septembre 19:04

                        @covadonga*722
                        C’est surtout sa réputation qui va en prendre un coup, adieu Bruel le grand romantique...le personnage peut être trivial aussi c’est le scoop !
                        On ne va pas le plaindre c’est lui tout seul qui s’est mis dans cette situation.


                      • covadonga*722 covadonga*722 30 septembre 19:08

                        @njama
                        c’est bien pour cela que j’évoquais la similitude avec m Ramadan

                        un chanteur romantique et un prêcheur si probe  et que l’on découvre si proche 
                        l’un de l’autre ......


                      • sweach 30 septembre 19:12

                        @njama
                        Je comprend ton point de vu, mais là on parle de « ruade » bien réel sans que la preuve de la culpabilité soit établie.

                        La présomption d’innocence joue un rôle capital dans notre société et son absence à de gros impacts sur le vivre ensemble.

                        Dans le cas de la pédophilie et surtout dans la sexualité en générale retirer la présomption d’innocence de l’équation, rend tout les hommes présumés coupable sans autre forme de procès, ce qui affecte le vivre ensemble et indirectement le taux de fécondité.

                        On arrive sur une société où le nombre de célibataire et de divorcé qui explosent, sans que cela affecte pour autant le nombre d’agression sexuel, ou bien le nombre de femme tué par des hommes.

                        Les arguments mit en avant pour justifier les lynchages n’ont pas les conséquences souhaité et pire on arrive même à avoir l’effet inverse.

                        Donc non ça ne lui apprendra pas à vivre, ça va surtout lui pourrir la vie et c’est profondément injuste si c’est faux.
                        Personnellement je ne peu pas me prononcer, il n’a pas été jugé, pourquoi avoir un opinion forcement négatif sur lui ?


                      • njama njama 1er octobre 00:03

                        @covadonga*722
                        Le point commun entre Bruel et Ramadan c’est qu’ils n’ont pas de couilles à vrai dire car c’est aux travailleuses du sexe qu’ils auraient dû s’adresser pour se détendre... car avec elles au moins c’est très clair, et consenti, il y a une prestation et un tarif, et l’un et l’autre avait les tunes et pouvaient même laisser des jolis pourboires aux dames.
                        mais voilà les deux qui ne sont pas compères sont des parvenus, ils en ont commun d’avoir de la notoriété et du blé... ils préféraient être prédateurs sexuels auprès de femmes qui étaient à mille lieux de leurs fantasmes ou de leurs pulsions sexuelles.
                        faut leur apprendre à vivre et que ça serve de leçon au moins à eux et si possible à d’autres, et tant pis si ça écorne un peu leur ego surdimensionné.
                        Oui la terre est basse et ça fait mal de se ramasser la gueule.


                      • Ruut Ruut 1er octobre 06:38

                        @sweach
                        Je partage ton analyse.


                      • Ruut Ruut 1er octobre 06:43

                        @njama c’est aux travailleuses du sexe qu’ils auraient dû s’adresser pour se détendre...

                        Sauf qu’en France c’est Illégal non ?
                         La loi du 16 avril 2016 sanctionne l’achat d’acte sexuel.
                        https://www.francetvinfo.fr/societe/prostitution/la-loi-sur-la-prostitution-a-precarise-toute-l-activite-du-travail-du-sexe-denonce-le-syndicat-du-travail-sexuel_3156593.html

                        Alors il leur reste quoi ?


                      • sweach 1er octobre 10:23

                        @njama
                        Comme te dit @Ruut la prostitution est illégal.

                        Il est relativement incroyable que vous cautionnez l’exploitation sexuel des femmes et en même temps vous condamniez des hommes qui souhaitent coucher avec des femmes.

                        Dit plus crûment si la femme avait dit oui pas de problème, par contre si elle dit non l’homme est le pire des salops. Une société où l’appréciation d’une proposition sexuel uniquement laissé au jugement des femmes me fait froid dans le dos.

                        Pour le cas de Tariq Ramadan, la justice est en cour, mais à première vu il s’agit plus d’une personne qui pratique des relations un peu libertine, bien plus qu’un violeur.
                        Après autour de sa personne il y a la religion musulmane et sa vision du rôle de la femme, on est donc sur quelque chose de polémique et impossible de faire la différence entre l’idéologie et la véracité des femmes qui l’accuse.
                        C’est à la justice de trancher, mais l’idée féministe derrière ça est surtout de lui faire fermer sa gueule, bien plus que de lui reprocher des faits.

                        Pour Bruel c’est différent, son nom est jeté sur la place public parce qu’il a demandé à des femmes de coucher avec lui, (visiblement maladroitement).
                        Hors dans notre pays nous avons encore des femmes qui sont violenté et d’autres violés, pourtant là on met sur le banc des accusés un homme qui souhaitait coucher avec une femme, autant mettre directement tout les hommes en justice si c’est un crime.

                        Dans le pire des cas Bruel risque l’outrage sexiste, dans le meilleur des cas ça sera l’acquittement, mais dans les deux cas de figure son nom est traîné dans la boue et les conséquences sont immédiates, réel et bien pire que ses actes qui reste encore à prouver.


                      • foufouille foufouille 1er octobre 10:33

                        @njama

                        C’est ridicule pour Bruel qui a toujours une tonne de fan qui veulent se faire sauter.


                      • njama njama 1er octobre 11:13

                        @foufouille

                        @njama

                        C’est ridicule pour Bruel qui a toujours une tonne de fan qui veulent se faire sauter.

                        ben alors c’est à lui de trouver son bonheur dans son cheptel de groupies qui ne demanderait que ça à vous entendre.
                        Bruel a p’t-être un gros problème avec les femmes, il ne sait pas en garder une


                      • foufouille foufouille 1er octobre 11:25

                        @njama

                        Tu peux chercher sur le net, ses groupies sont nombreuses et oui, une groupie ferait n’importe quoi pour un chanteur.


                      • sweach 1er octobre 12:05

                        @njama
                        *Bruel a p’t-être un gros problème avec les femmes, il ne sait pas en garder une*
                        OUI ! mais on s’en fou

                        Bruel peut bien avoir une vie sexuel totalement délurée et coucher avec des milliers de femme, c’est sa vie privé.

                        Là il se retrouve dans une « enquête préliminaire » parce qu’il a demandé à une femme de coucher avec lui et elle a dit non. Aussi fou que ça puisse paraître pour les féministes totalement timbrés : « Une proposition à caractère sexuel ne constitue pas crime ni même un délit. »

                        Il est relativement impossible que le chef d’accusation d’harcèlement sexuel et d’exhibitionnisme soit retenu et que ça finisse en justice au vu du vide sidérale de preuve matériel.

                        Depuis peu il existe l’« outrage sexiste », donc si des propos font atteinte à la dignité, sont dégradant, humiliant, intimidante, hostile ou offensante et surtout qu’il y en a la preuve ou un témoin, cela peu être punis d’une amande de 750 euros.

                        En justice la charge de la preuve incombe toujours à l’accusation, donc la fille doit prouver qu’il y a eu exhibitionnisme et harcèlement sexuel.

                        dans ce cas précis les filles n’ont rien eu, il est plus que certain que la plainte va être rejeté à la suite de l’enquête, mais c’est trop tard les dégas sur l’accusé sont déjà fait.

                        Réalise le pouvoir que cela donne à n’importe qu’elle femme, il lui suffi d’accuser un homme de viol sans la moindre preuve pour qu’il soit lourdement punis sans le moindre procès.

                        Ceci n’est pas de la justice.


                      • claire1549 claire1549 1er octobre 12:48

                        @sweach
                        « Là il se retrouve dans une « enquête préliminaire » parce qu’il a demandé à une femme de coucher avec lui et elle a dit non. »
                        Dans une série policière,la femme flic qui a le premier rôle complètement ivre à la fin du premier épisode se jette sur son collègue pour une partie de jambes en l’air dans la voiture,on voit donc que dans une fiction,une femme peut avoir une conduite qui ne serait pas acceptée pour un homme,quant à la réalité,n’en parlons même pas,il devrait s’en expliquer devant un tribunal !
                        Dans les films,téléfilms,reportages etc. depuis les années 70,on fait croire aux femmes qu’elles peuvent avoir une vie sexuelle débridée comme les hommes qui collectionnent les aventures sans lendemain et aux hommes qu’ils n’ont pas à prendre des gants avec les femmes puisque maintenant elles sont comme eux et couchent dès la première rencontre avec le premier venu !
                        Les femmes se rendent compte un peu tard qu’elles ont été piégées par cette propagande qui leur a fait croire qu’elles pouvaient se comporter comme des hommes,alors elles font marche arrière,elles portent plainte pour des propos grossiers et des propositions à caractère sexuel au cours d’une soirée arrosée sans voir qu’elles ont aussi une responsabilité dans ce malentendu !


                      • sweach 1er octobre 14:14

                        @claire1549
                        J’ai un ami qui a travaillé dans l’enfance et il m’a expliqué que cela se reflète dès notre éducation :
                        Au petit garçon on leur : « Soit bien sage avec les Filles ! »
                        Au petite fille on leur dit : « Méfis toi des Garçon ! »

                        Cette relation conflictuel homme-femme avec une mise sur un pied d’estale de la femme est éduqué dès le départ, où est l’égalité la dedans ?

                        Sinon j’ai trouvé la vidéo parfaite pour illustrer le sujet de Bruel :
                        https://www.youtube.com/watch?v=wxFin3oW5sA

                        Alors est-ce que phobie doit porter plainte ? Est-ce que Paolo doit être lynché sur la place public ? doit-il subir une enquête judiciaire ? ou carrément un procès pour agression ?


                      • Aimable 1er octobre 15:19

                        @covadonga*722
                        Tous dans la lignée de notre brave Strauss khan smiley


                      • In Bruges In Bruges 30 septembre 15:23

                        Pour moi, tout cela a à voir avec l’horlogerie.

                        Le principe du balancier.

                        Comme pour les limitations de vitesse, la lutte anti-alcool, le climat, l’écologie, etc, bref comme toutes les bien-pensances du moment et les nouveaux « dieux » devant lesquels on est censés se prosterner depuis 20 Ans.

                        Parce qu’il y a eu à l’évidence, par le passé,des excès et des truc inexcusables pour tout ce que je viens de citer, et ça dans l’indifférence quasi-générale, nous avons sombré dans l’excès inverse.

                        C’est devenu le ball-trap , avec le fusil à la portée du premier con ou de la première conne venue, pour passer sur BFM et les réseaux sociaux.

                        Quand le balancier s’arrétera-t-il au milieu ?


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 septembre 15:42

                          @In Bruges

                          Y’a pas de mileu . Le balancier l’es bloqué crainte de la vie humaine . Les vertiges de l’amour c’est fini . Lol ....


                        • the clone the clone 30 septembre 15:25

                          Les éleveurs de porcs sont satisfaits ....


                          • ribouldingue ribouldingue 30 septembre 16:07

                            Avec tous ces machos pervers, les hommes sincères en arrivent à se demander comment aborder les femmes pour les draguer. Il paraît d’après une étude de l’institut « trucmuche » que 99,99 % des hommes du XXIème siècle seraient tentés par l’homosexualité pour éviter l’abstinence et de peur de choper le cancer de la prostate. C’est simple, l’homme n’ose plus regarder une femme, il préfère se retourner sur les transsexuelles c’est moins risqué.

                            « Les femmes seront les égales des hommes le jour où elles accepteront d’être chauves et de trouver ça distingué. » Coluche.


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 septembre 16:42

                              @ribouldingue
                              Sacré Cabanel, le seul à écrire Sarkozy avec un tréma...

                               smiley


                            • sweach 30 septembre 16:07

                              Merci pour cet article qui reprend les faits et donne une autre version que ceux mit en avant depuis des mois.

                              *On est condamné parce qu’accusé*

                              Cela est vrai pour les relations hommes-femmes où l’homme a systématiquement le mauvais rôle et se retrouve à devoir prouver son innocence.

                              Mais je vous laisse imaginer les relations hommes-enfants, dans notre société qui se voudrait pseudo égalitaire, la simple peur d’un soupçon de pédophilie éloigne considérablement les hommes des enfants qui n’ont plus leur place dans l’éducation.

                              Cette folie féministe contre productive pour les femmes commence à faire émerger des mouvements comme les « masculinistes » au Quebec et probablement bientôt un équivalent chez nous aussi.

                              La féminité et la virilité sont des valeurs qui sont mise à mal par nos médias et les réseaux dit sociaux , à nous de les défendre et d’envoyer promener ceux qui veulent les détruire.

                              Je suis un homme, je suis un père, je suis un marie et ceux et celles à qui ça ne plait pas, je les emmerdes !


                              • Kapimo Kapimo 30 septembre 16:29

                                Cette histoire est la plus belle claque à laquelle on pouvait rêver à l’encontre des féministes d’opportunité.

                                Finalement, cette mythomane aura fait plus de mal qu’autre chose à la « cause des femmes », laquelle cause prend de nos jours l’aspect d’un salmigondi de frustrations et d’agressivité idéologisées.


                                • Aimable 1er octobre 15:34

                                  @Kapimo
                                  Pour éviter tous quiproquos , il faut créer , pour satisfaire tout le monde des bordels pour hommes et des bordels pour femmes ( en principe il ne devrait plus y avoir de frustrés et cela limiterait les naissances ) smiley


                                • eau-pression eau-pression 30 septembre 16:35

                                  De « lui il est trop beau, c’est quand il veut » à « qu’il est moche, qui en voudrait », il n’est pas difficile d’apprécier la délicatesse de ces dames quand elles donnent la parole publique à leurs hormones.

                                  La vraie question, c’est de savoir si cette affaire (je découvre Eric Brion) a un rapport avec la fermeture de la chaîne Equidia Loisir, sur laquelle on voyait de bons reportages où le cheval était plus un prétexte à découverte qu’un accessoire sportif.


                                  • eau-pression eau-pression 1er octobre 12:35

                                    @eau-pression
                                    Puisque personne ne s’intéresse au sort de Kamel Boudra, je suis allé voir les dates. Annonce de la fin d’Equidia Life : 09/2017. Tweet de S.Muller : 10/2017. A priori, la fin de ma chaîne préférée n’est pas une conséquence de #balancetonporc.

                                    Je trouve la reine d’Angleterre plus fine qu’E.Brion : elle qualifiait Diana de « belle pouliche » Il y a peut-être un Equidia anglophone, qui sait.


                                  • kirios 30 septembre 16:51

                                    si la photo accolée au titre de l’article est celle de Sandra Muller , à l’évidence Eric Brion doit être condamné ... pour manque de gout


                                    • alinea alinea 30 septembre 17:07

                                      Ces femmes sont des cinglées !! Où est passé l’humour ? Un mec me dit ça, je réponds : « vantard va ! » et je rigole !!

                                      C’est quoi la société dont elles rêvent et « qu’on » déroule les tapis rouges pour la réaliser ?

                                      Vous allez me trouver goujate, mais je ne trouve pas grossier qu’un homme menace une femme de la faire jouir toute la nuit ! smiley


                                      • eau-pression eau-pression 30 septembre 17:13

                                        @alinea
                                        Ca ne m’éclaire pas beaucoup sur ce que je devrai faire quand tu me crieras « arrêtes, arrêtes ! »


                                      • exol 30 septembre 18:02

                                        @alinea
                                        Oui mais toi t’as pas de gros nibards , c’est pour çà que les mecs te le diront jamais . Et pour ce de jouir toute la nuit , dans tes rêves . Ah les gros nibards , un délice.


                                      • claire1549 claire1549 30 septembre 18:03

                                        Je ne peux m’empêcher de penser que si une femme ne veut pas être draguée plus ou moins lourdement,elle devrait éviter les décolletés provoquants,les talons aiguille,le maquillage etc.,pourquoi se mettre en valeur de cette façon si ce n’est pour plaire ?
                                        Autrefois on traitait les filles d’allumeuses quand elles en faisaient un peu trop pour attirer un garçon qu’elles ignoraient ensuite !
                                        Aujourd’hui,on demande aux hommes d’être indifférents au physique avantageux d’une femme et on s’indigne s’ils osent un geste un peu leste ou une parole un peu déplacée !


                                        • Abou Antoun Abou Antoun 30 septembre 19:02

                                          @claire1549
                                          Je ne peux m’empêcher de penser que si une femme ne veut pas être draguée plus ou moins lourdement,elle devrait éviter les décolletés provoquants,les talons
                                          Solution : la burqua !


                                        • claire1549 claire1549 30 septembre 20:14

                                          @Abou Antoun
                                          Mais en effet,sans parler de la burka,si maintenant des femmes jeunes se couvrent les cheveux et cachent le corps sous des djellabas ou le burkini alors que celles de la génération précédente se découvraient ,c’est sûrement pour envoyer un message aux hommes qui voudraient les draguer:en réaction justement à la libération des moeurs dans nos pays depuis les années 70 !
                                          Mais on préfère dire que c’est l’Islam politique qui leur impose de se couvrir ainsi,c’est sans doute vrai pour certaines pas pour toutes !


                                        • JMPBW 30 septembre 21:09

                                          @claire1549

                                          Indépendamment du cas particulier de ces personnes, je ne peux m’empêcher de constater qu’il y a beaucoup de mecs qui feraient bien de se regarder dans un miroir, de face et de profil avant de se lancer.
                                          Geste leste ou parole déplacée rien n’y fera, ils ne sont pas à la hauteur de leurs ambitions.

                                          La réponse est ensuite disproportionnée j’en conviens, mais peut être justifiée par la combinaison d’une tentative incongrue et d’une technique détestable.
                                          Les vieux beaux ont du mal à se rendre à l’évidence.
                                          Ils s’obstinent alors qu’ils ne sont plus dans la course ou ont visé beaucoup trop haut.
                                          Les plus chanceux se couvrent simplement de ridicule.
                                          Mais les moins prudents finissent au tribunal.

                                          Changement d’époque.


                                        • Cadoudal Cadoudal 30 septembre 21:17

                                          @JMPBW
                                          Changement d’époque.

                                          Et oui, les vieilles peaux importent du jeune mâle africain...

                                          Les vieux foutent le camp en Thaïlande...lol...

                                          « C’est un désert affectif avec tous les déchets, les névrosés — et j’en fais partie. » La journaliste a recueilli leurs propos sans exprimer son point de vue, sondant un sujet tabou du côté des clients qui consomment cette jeunesse comme s’ils faisaient de l’humanitaire.

                                          https://www.telerama.fr/radio/podcast-en-thailande,-ils-cherchent-des-jeunes-femmes-pour-leurs-vieux-jours,n6434609.php


                                        • Cadoudal Cadoudal 30 septembre 21:20

                                          @Cadoudal
                                          Saloperie de bourgeois...

                                          « Je me sens mourir, ici, se désole Aline, 81 ans, habitante de Saint-Denis. Je suis venue parce que j’étais obligée, j’ai une petite retraite de 800 euros, je ne peux pas aller ailleurs. »

                                          https://www.lejdd.fr/Societe/les-seniors-en-banlieue-premiers-touches-par-la-solitude-3922406


                                        • claire1549 claire1549 1er octobre 11:12

                                          @JMPBW,
                                          « Les plus chanceux se couvrent simplement de ridicule.
                                          Mais les moins prudents finissent au tribunal. »


                                          Oui,mais ces hommes imprudents auraient été plus prudents avant la libération des moeurs qui a fait croire aux femmes qu’elles pouvaient avoir une vie sexuelle débridée comme les hommes qui collectionnent les aventures sans lendemain et aux hommes qu’ils n’avaient pas à « être prudents » puisque maintenant les femmes étaient comme eux et couchaient dès la première rencontre avec le premier venu,que de temps gagné pour celui qui ne veut pas s’engager dans une relation durable !
                                          Dans une série policière,la femme flic qui a le premier rôle complètement ivre à la fin du premier épisode se jette sur son partenaire pour une partie de jambes en l’air dans la voiture,on voit donc que dans une fiction,une femme peut avoir une conduite qui ne serait pas acceptée pour un homme,quant à la réalité,n’en parlons même pas,il devrait s’en expliquer devant un tribunal !
                                          Les femmes se rendent compte un peu tard qu’elles ont été piégées par cette propagande qui leur a fait croire qu’elles pouvaient se comporter comme des hommes alors elles font marche arrière,elles portent plainte pour des propos grossiers au cours d’une soirée arrosée sans voir qu’elles ont aussi une responsabilité dans ce malentendu !


                                        • Aimable 1er octobre 15:38

                                          @claire1549
                                          Peut être que certaines femmes aime jouer les vierges effarouchées allez savoir smiley


                                        • JMPBW 1er octobre 18:00

                                          @claire1549
                                          Bonjour,

                                          Dans leur démarche de libération certaines femmes ont en effet adopté les plus gros défauts des hommes.
                                          Les statistiques du cancer du poumon commencent à montrer les conséquences de cette tendance, le foie et le pancréas suivront, l’action de l’alcool est plus sournoise. Certaines y voient un immense progrès.....


                                        • mmbbb 3 octobre 07:29

                                          @Cadoudal pourquoi trouve t on sur les sites tant de femmes proposant des services a la personne . Il suffit de payer . Elles sont moins putes que ces putes , que cette femme au visage de truie 
                                          Quant aux femmes occidentales, elles vont se faire ramoner au Senegal par exemple .
                                          Quant a cette societe occidentale , en europe nous prenons le chemin des USA .
                                          Elles ne veulent plus de la saillie mais de la paillette puisque que la PMA a ete adoptée 


                                        • Abou Antoun Abou Antoun 30 septembre 19:00

                                          Je ne sais plus dans quel film, le mec attaque son plan cul par une classique invitation à dîner. La nana lui répond « on peut baiser tout de suite si tu veux ».

                                          Soit elle a un bon sens pratique soit elle fait un régime.


                                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 septembre 19:19

                                            @Abou Antoun

                                            Salut . Youtube : Dites ça vous dirais...avec moi ...souvenirs.


                                          • troletbuse troletbuse 30 septembre 20:01

                                            Quand on voit le chemin fait depuis les années 80, on peut dire que la dictature est bien installée.

                                            https://www.youtube.com/watch?v=R4ogKTH9OXU


                                            • troletbuse troletbuse 30 septembre 22:21

                                              @troletbuse
                                              Le Snif Necker m’a viré. Normal pour un atteint de Lremie.


                                            • leypanou 30 septembre 23:23

                                              @troletbuse
                                              depuis février 2018, ce f. m’a banni après un seul post où il n’y a aucun mot vulgaire.
                                              c’est çà que cette p...ersonne n’a pas supporté.


                                            • troletbuse troletbuse 1er octobre 09:11

                                              @leypanou
                                              C’est bien un représentant de la LREMie qui ressemble à leur cheftaine : j’ai vu sur un article précédent qu’il était retraité vivant en HLM. Bien la peine d’avoir une carte de visite longue comme un jour sans fin pour finir sa vie en habitation à loyer modéré. Pourtant, c’est pas un modéré, plutôt tendance dictatorriale.


                                            • troletbuse troletbuse 1er octobre 09:13

                                              @troletbuse
                                              Ces associations pourrait reverser les dons au parti pour les municipales où, je l’espère, ils prendront une veste mémorable.


                                            • ETTORE ETTORE 30 septembre 21:35

                                              De toute façon, moi je reste au marché à l’ancienne.

                                              Je tâte, et j’achète ensuite !

                                              Cela permet de voir ce qui a déjà été bien tâté et ramolli à force, ce qui est encore vert, et surtout ce qui est empilé et ciré comme un mur retapé au stuc.

                                              Quand il y a étalage, c’est qu’on veut faire (a)paraître certaines choses.

                                              Mais si on ne le dit pas clairement, et qu’on se plaint de harcèllement, c’est qu’on est responsable de la mauvaise traduction de la notice.


                                              • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 1er octobre 07:49

                                                @ETTORE
                                                Les fesses rebondissantes sont un excitant, après, difficile de se retenir.


                                              • eau-pression eau-pression 1er octobre 09:29

                                                @ETTORE
                                                A moins que ce l’étalage ne soit là que pour choisir le client le plus vert.


                                              • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 1er octobre 07:46

                                                Balance ton porc, c’est ce que font les truies ?


                                                • Raymond75 1er octobre 08:23

                                                  Il faut vraiment être bourré pour être excité par ce cageot !


                                                  • Armelle Armelle 1er octobre 10:43

                                                    @Raymond75
                                                    Et comme les cageots n’intéressent que les patates et les cornichons, la greluche frustrée se trouve une bonne raison d’en vouloir à tous les autres...Histoire de soulager son aigreur...


                                                  • rugueux 1er octobre 10:23

                                                    L’arroseuse arrosée !

                                                    Cette grosse pouffe qui se prétend journaliste mais ne l’est pas se fait retoquer au tribunal...au vu de sa mauvaise foi, cette teigne misandre va surement faire appel...l’affaire n’est pas close donc mais c’est un premier pas pour arrêter les délires hormonaux des féministes hystériques...

                                                    Je note en passant que le monsieur devait tenir une sacrée biture pour avoir draguer ce gros thon.


                                                    • legrind legrind 1er octobre 12:53

                                                      Une bonne nouvelle qui a rempli mon cœur d’allégresse. N’oublions pas qu’un acteur connu ( Samy Naceri ?) a cassé la gueule de Sandra Muller à Cannes (elle refuse de reveler son identité) , les policiers lui ont dit de porter plainte mais elle a chié dans son froc et s’est défoulé sur le pauvre Eric Brion, 5 ans plus tard.


                                                      • ddacoudre ddacoudre 1er octobre 13:30

                                                        bonjour

                                                        Merci pour cet article qui démontre les dérives de lutte saine contre la violence faite aux femmes.

                                                        sauf que souvent les citoyens sont dans la plus part du temps des analphabète de l’histoire humaine et ignore que dans toutes les civilisations religieuses celles ci ont assurées la protection de la femme. les juifs ont même exigé des hommes qu’il honorent la femme ce qui signifiait la « baise » . mais si dans chacune l’on trouvent des dérives, elles ne sont que le faits de ceux qui utilisant le pouvoir qu’elles offaient s,en sont arrangées suivant l’évolution des environnements.

                                                        si les science de la psychologie et de la psychiatrie sont aujourd’hui nécessaires pour éclairer nos comportement lié a nos émotions elle ne peuvent inverser les fondement innées avec lesquels nous naissons. l’homme lutte pour déterminer le meilleur géniteur et seulement cela. s’il manger le premier c’est pour les conserver en l’état et non parce que que c’est un con d ;égoïste.  

                                                        pour être certain de m ettre au monde la meilleure descendance il s’accouplait avec différente femelle car elles ne se livrent pas à un combat autre que celui de la séduction pour se placer au prés du dominant dans l’espoir d’avoir aussi la meilleure descendance et protection.

                                                        qu’au fils des âges il y ait eu nombres de paradigme de cela jusque a aujourd’hui 

                                                        tant que ce ne sont pas des cons qui les organisent. LES hommes ont adulé tour à tour Gaia, Niti, la vierge Marie pour la dernière représentation de la femme qui enfante le monde. cette parabole de la place de la femme n’est même pas comprise de celles ci qui s’en gaussent de la fierté de leurs analphabétismes.

                                                        https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=217783

                                                        cordialement


                                                        • Pierre 2 octobre 15:11

                                                          Je viens de voir la Muller à la télé : ce n’est pas un sexologue que le Brion doit aller voir mais un ophtalmo !


                                                          • arthes arthes 2 octobre 19:00

                                                            Tu as des gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit"

                                                            Pour faire simple elle aurait pu répondre : T’es trop con, t’es moche , t’as une petite bite et tout le monde sait que tu es impuissant.

                                                            Bon, ensuite, faut assumer, les mecs ils aiment pas qu’on leur dise leurs faiblesses, mais au moins, c’est cash.


                                                            • mmbbb 3 octobre 07:32

                                                              apres « balance ton porc » « crache sur la truie » 


                                                              • legrind legrind 6 octobre 19:46

                                                                Dans le cul porcinette et ses avocats Szpiner et Baroin  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès