• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bébés nés sans bras : Motus !!!

Bébés nés sans bras : Motus !!!

JPEG

Tout le monde joue les étonnés en France : « Nous ne savions pas », « Nous allons mener une enquête approfondie » et blablabla... Il suffit d’aller sur des sites américains, où au moins là est nommé un chat, un chat. Ils ont même un surnom ces babies sans bras : the Immokalee babies,[1] du nom d’une bourgade de Floride spécialisée dans la culture de la tomate intensive, et donc arrosée de pesticides. Le lien a été fait entre la grossesses des mères, les malformations des bébés et les produits toxiques, appelés pour ne pas faire peur « phytosanitaires ». L’histoire qui a mis sur la carte ce bled au nom imprononçable fut qu’à noël, il y a 15 ans, 3 jeunes femmes en bonne santé en l’espace de 7 semaines ont accouché.

- La première donna vie à un garçon appelé Carlitos, qui à sa naissance avait une maladie extrêmement rare appelée Syndrome de Tétraamelia, qui le laissa sans bras ni jambes.

- La seconde accoucha d’un garçon nommé Jésus qui avait le syndrome Pierre Robin Séquence  : une déformation de la mâchoire inférieure. En conséquence, sa langue risquait constamment de retomber dans sa gorge, ce qui l'exposait à un risque d'étouffement. Le bébé devait se nourrir par un tube en plastique.

- La troisième, eu un garçon nommé Jorge. Il avait une seule oreille, pas de nez, un rein, pas d'anus et aucun organe sexuel visible. Quelques heures plus tard, après un examen approfondi, les médecins déterminèrent que Jorge était une fille. Ses parents le renommèrent Violeta. Ses anomalies congénitales étaient si graves qu'elle ne pu survivre que trois jours.

Une organisation gouvernementale américaine, le CDC (Center for Desease Control and Prévention) écrit noir sur blanc :

- « Certains pesticides ont été associés dans des études sur les humains à des problèmes tels que : les fausses couches, les anomalies congénitales et les troubles d’apprentissage ou du développement chez les enfant (autisme). Certains pesticides peuvent également passer dans le lait maternel. »[2] On ne peut être plus clair non ? Pourtant ailleurs...

Traversons l’atlantique et atterrissons dans le département de l’Ain.[3] Depuis dix ans, dans trois communes y sont recensés des cas d'enfants, nés avec des anomalies des membres supérieurs. Et là, car nous sommes en France le pays qui a vu le nuage de Tchernobyl contourner ses frontières « Simple hasard ou conséquence d’une exposition aux pesticides ? Certains scientifiques alertent sur un possible scandale sanitaire. » Hey ! les gars, il suffit d’aller consulter en anglais ! Je sais, ce n’est pas la langue favorite du gaulois, mais là nous parlons « d’hommes/femmes de science », bien souvent directement ou indirectement salariés des labos producteurs de cette chimie... Ah, collusion quand tu nous tiens !!!

Le signalement a été réalisé par les parents de sept enfants, nés entre 2009 et 2014, résidents tous dans un périmètre de 17 km en territoire rural. Ici, le nombre de cas de malformations, rapporté au nombre de naissances, est 50 fois plus élevé que la normale. C’est ce qu’on appelle, en termes scientifiques, un "cluster", une accumulation de cas inhabituels. On a trouvé le même type de situation en Loire-Atlantique et en Bretagne.

Selon Santé Publique France : l’organisme d’état estime que la multiplication de ces enfants nés avec une anomalie est sans doute le fruit du hasard ou d’origine inconnue. A l’opposé le Registre des malformations de Rhône-Alpes et sa directrice, l’épidémiologiste Emmanuelle Amar, conteste ces affirmations. « Exactement la même malformation, ça ne s'est jamais passé dans l'histoire des malformations"-"La probabilité que ça soit liée au hasard est plus qu'infinitésimale. On est face à un plausible scandale sanitaire. »[4] Quant au sérieux pris concernant ce drame : il n’y a eu qu’une seule réunion nationale entre tous les services concernés. Elle a eu lieu en 2016, et d’après le compte-rendu que France info s’est procuré, c’était une réunion houleuse. Les participants n’étaient pas d’accord entre eux. Emmanuelle Amar était pour « il faut réunir des spécialistes pour définir de quel type d'études nous avons besoin pour ce type de signalements. » en réponse elle obtint : « on ne veut pas savoir quel type d'études car on ne veut pas faire d'études ». Ne pas perdre de vue qu’en notre pays les labos pharmas, chimiques (fabricants d’armes) ont les deux oreilles de tous les présidents présent et passé : se rappeler les scandales, le sang contaminé, suite à la distribution de lots sanguins infectés par le virus du SIDA, le scandale de l'amiante, dû à son utilisation en connaissance de sa dangerosité, le scandale de l'Isoméride, un coupe-faim engendrant de graves problèmes de santé, le scandale du Médiator, un médicament ayant causé des centaines de morts, le scandale de la Dépakine, un traitement ayant provoqué de graves handicaps chez les enfants, le dernier en date : le Levothyrox.[5] Et j’en passe car la liste est longue... Donc, avoir sur les bras (sans mauvais jeu de mot) la responsabilité de la malformation de quelques bébés, doit passer dans la colonne des profits et pertes... C’est dégueulasse de l’écrire mais c’est ainsi, d’où le courroux de toutes ces familles se sentant humiliées et impuissantes.

----------------------------------------------

Comment s’est résolu le cas des the Immokalee babies  ? ben avec du fric. Une « class action » ou action de groupe a réussi à obtenir une « Civil litigation », ou si vous préférez un « petit arrangement à l’amiable » qui, en payant beaucoup (en millions de dollars), les plaignants s’engagent à la boucler : money can buy le silence !!! Chez nous, ben, même si le tribunal finalement condamnait les fabricants de pesticides, cela prendrait des années pour au final obtenir des clopinettes ; Voir les malheureux de l’amiante et leurs vingt milles euros chacun après des décennies de combat... 

La différence fondamentale entre les States et chez nous, c’est que le juges tapent très dur au porte monnaie les grossiums ; chez nous ils sont intouchables ; comme sous Obama : Yes we can ! chez nous ce serait : « Yes allez vous faire foutre ! » De toutes manières ces gros Monsanto, Bayer, Sanofi, Berk et autres peuvent s’en sortir avec leurs armées d’avocats spécialisés. Mais surtout leurs connecxions au plus haut niveau de l’état.

La ministre de la santé Agnès Buzyn est en 1ère ligne pour freiner des quatre fers. Pourquoi le service Santé Publique France qui dépend du ministère de la santé, arrête-t-il son enquête sur « le mystère » des bébés sans bras ? Et comment se fait-il que la ministre, ne s’exprime pas sur ce sujet ? S’interrogent deux ex ministres de l’écologie que sont Delphine Batho et Corinne Lepage. La députée européenne Michèle Rivasi (EELV), spécialiste des questions d’environnement, est très critique elle aussi : « Je demande que Santé publique France reconnaisse qu’il a fait une erreur. Il est incompréhensible qu’il ne prenne pas en compte les 7 cas d’enfants nés mal formés dans l’Ain qui l’ont été dans un rayon très réduit de 17 km ». « Et il faudrait vraiment en chercher les causes : s’agit-il des pesticides ? De produits chimiques ? Du nucléaire ? Ou d’une autre raison ? On a l’impression que l’État fait tout pour étouffer l’affaire. » Et « l’état » enfonce le clou en s’en prenant à Emmanuelle Amar, (citée plus haut), directrice de la structure qui recense les malformations dans la région Rhône-Alpes, et qui fait l’objet d’une procédure de licenciement, de même que les cinq personnes qui travaillent avec elle au sein de l’association. Un fois de plus une « lanceuse d’alerte » va payer très cher sa volonté de faire bien et avancer les choses... Le plus croquignolet c’est que le mari d’Agnès Buzyn, la sinistre de la santé est dans le coup, car c’est lui, Yves Lévy qui était à la tête de l’Inserm, l’organisme qui a pris la décision de licencier… »[6]

-----------------------------------

Et le cœur des faux culs est En Marche depuis que cette histoire fait du ramdam sur les réseaux sociaux :

- Toujours cette épouvantable Agnès Buzyn[7] qui par en dessous démolit toutes possibilités d’aboutir, mais bien hypocritement annonce : « On ne peut pas se satisfaire de dire qu'on n'a pas trouvé de causes, c'est insupportable. » 

- Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, écolo du dimanche, « nous avons décidé de relancer une enquête » - « Bébés nés sans bras : s'en remettre à la fatalité n'est pas acceptable ! »

- Le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume lui n’a pas encore pigé d’où venait le vent... Il a déclaré que : « les scientifiques devraient faire la preuve que l’usage des pesticides avait des conséquences sur la santé, dans l’affaire des bébés nés sans bras. »[8]

La sénatrice écologiste Esther Benbassa sur Twitter la présenté comme : « Le nouveau ministre des pesticides. On attend toujours la nomination d’un ministre de l’agriculture  ». Mais qu’est-ce qu’on se poil !!!

Tout cette tambouille en famille de l’ancien monde, insipide et perfide, est chapeautée et téléguidée par le grand timonier Mcron... Mais qui en d’autre part reçoit régulièrement les PDG des grands labos en son palais de lupanar-Elysée. La main droite ne sait pas ce que fait la gauche et vice et versa... Jeux de main, oui demain...On verra.

En attendant des bébés naissent avec des malformations qui handicaperont leur vie. Des mères se sentant mal, car, en donnant naissance à un enfant « malformé » cela suscite chez ces femmes bien souvent un sentiment coupable qui les habitera à vie. Des parents qui devront se battre pour trouver des écoles adéquates afin qu’ils aient une scolarité normale, dans un pays très pauvre en structures accueillantes. Ceux qui en auront les moyens d’envoyer leurs petits en Suisse ou Belgique très bien, quant aux autres, achetez des mouchoirs... Et pendant ce temps là, CHAMPAGNE à la louche et caviar en magnums ! Les actionnaires se gavent à en crever, se vautrant sur des amas d’or. Picsou président qu’ils souhaitaient ? Les Rapetous ont eu raison : Leurs rêves d’irréalité est devenu LA réalité !

 

Georges Zeter/octobre 2018

 

Vidéo : Toxic pesticide protects crops but attacks humans

 https://www.youtube.com/watch?v=XuaVkpGrhZY

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • NEMO p’tite Annick 29 octobre 11:44

    Comme quoi le négationnisme peut être officiel.


    • George L. ZETER George L. ZETER 29 octobre 12:03

      @p’tite Annick
      oui, mais la loi ne s’applique qu’à 1 négationnisme... 1 seul !


    • Le421 Le421 30 octobre 08:31

      @p’tite Annick
      Et comme dirait le con moyen...
      Tant que c’est pas les miens, OSEF !!


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 30 octobre 10:05

      @p’tite Annick
      Si une loi condamnait toute forme de négationnisme avec un impacte historique , demain serait un jour nouveau pour la démocratie et la pratique de la politique .....(Peut être que cela nous débarrasserait de toutes les sectes et loges qui manipulent le pouvoir en France)

      En France la seule loi sur le négationnisme(ciblé) est une loi clientéliste....

       smiley


    • Aristide Aristide 30 octobre 11:06

      @Le421

      Et comme dirait le con moyen...

      Une petite question, cela ne vous interroge pas une seconde de penser souvent aux mêmes idées que pourraient avoir ces cons ?


    • Sergio Sergio 29 octobre 12:28

       « Et il faudrait vraiment en chercher les causes : s’agit-il des pesticides ? De produits chimiques ? Du nucléaire ? Ou d’une autre raison ? ....... "


      Ne nous inquiétons pas, ils vous diront que c’est surement à cause de l’effet tératogène de la prise de cocaïne chez les mères des enfants. La contre attaque des labos et consorts, ne va pas tarder dans ce sens. J’exagère, à peine.

      • velosolex velosolex 29 octobre 19:10

        @Sergio
        Le ministre des pesticides, euh non de l’agriculture, a dit qu’il faut qu’on amène les preuves....
        Le pauvre n’a pas encore les éléments de langage et va même finir par fâcher Montsanto....Euh non Bayer, tant ce mec révèle les accointances avec les lobbys. Un député d’avant marche au garde à vous, a aussi une sortie fabuleuse, en jugeant qu’on devrait interdire le VTT pendant les périodes de chasse, un Vététiste s’étant fait descendre. 

        Le député Alain Perea propose d’interdire le VTT pendant la période ...https://bit.ly/2PvpF5t

        La connerie progresse à toute allure, et amplifie le réchauffement. L’histoire des pesticides est un long chemin de mort parsemé de secrets, d’hypocrisie, de mensonges. La terre agonise. En 1962, une pionnière, Rachel Carson écrit « le printemps silencieux ». Pour la première fois, elle fait à partir de l’usage intensif du DDT le bilan déjà d’un désastre global qui touche en priorité les oiseaux, leur reproduction. 

        A la suite surtout d’une paranoia sur les « fourmis rouges », qu’il fallait absolument éradiquer...Inoffensive, cette bestiole a légitimé des milliers de tonnes de pesticides. 

        Printemps silencieux — Wikipédia

      • jjwaDal jjwaDal 31 octobre 07:55

        @velosolex
        Une « suite » plus actualisée, « Our stolen Future » (1996) est aussi à lire. Très documenté, le livre montre avec l’exemple animal ce qui doit inévitablement nous arriver et nous y sommes. Aucune maladie génétique, ni aucun cancer chez la génération des grands-parents et parents, arrivent les enfants et cancers, trouble bi-polaire, austisme, maladie de Werdnig-Hauffmann, j’en passe. On va dire la faute à « pas de chance » ...


      • foufouille foufouille 29 octobre 13:48
        What is not known ?
        • We don’t know what causes most miscarriages, birth defects, and other reproductive problems. If you work with pesticides and have a miscarriage or baby with a birth defect, we often can’t tell if it was caused by exposure to pesticides or if it was caused by something else.
        • We don’t know what levels of exposure to pesticides are safe for pregnancy and breastfeeding. Try to reduce or eliminate your exposure as much as possible during pregnancy and breastfeeding.
         smiley


        • aimable 29 octobre 13:55

          @foufouille
          Mon régime intellectuel ma interdit d ’apprendre la langue de la perfide Albion , alors restons Français .


        • George L. ZETER George L. ZETER 29 octobre 13:58

          @foufouille
          Good god ! Your English sucks my poor boy, you had better try in French language...


        • velosolex velosolex 29 octobre 18:46

          @aimable
          Il arrive que les cas les plus touchés par les pesticides se mettent à parler un erstatz de langue khmers rouges qui débarquent. ..Cad les anglais, en dehors de toutes règles.


        • fou666 29 octobre 19:17

          @velosolex
          ces deux commentaires ont été censurés par ton pote.



        • fou666 29 octobre 19:18

          @velosolex
          Et pour info, en dehors de la sauvegarde perso, il existe plusieurs webcache qui font des copies de agoravox .........


        • jjwaDal jjwaDal 29 octobre 20:00

          @fou666
          « Your english sucks » se traduit par « Ton anglais est nul » selon Google. Où est l’insulte ?


        • jjwaDal jjwaDal 29 octobre 20:06

          @foufouille
          Ne pas oublier le meilleur « CDC : 24/7 saving lives, protecting people » . Les « people » en question n’émargent pas au dessous de 100 millions de $ de patrimoine personnel, sinon tout est exact. smiley


        • George L. ZETER George L. ZETER 29 octobre 20:30

          jjwaDal

          merci, c’est exactement ce que j’ai écrit ; en réponse à un commentaire en anglais (pourquoi) de ce monsieur qui était incompréhensible... oui, où est l’insulte par contre me faire traiter de « bouffon » çà va 5 minutes, je l’ai donc bloqué et il est revenu avec une autre adresse que j’ai aussi bloqué. marre des hystérique, nous sommes ici pour échanger, accessoirement apprendre, pas plus.


        • velosolex velosolex 29 octobre 21:12

          @George L. ZETER
          Effectivement le dénommé foufouille commence à devenir préoccupant...Voilà le message qu’il m’avait envoyé, dans l’article sur l’epadh..

          @velosolex

          encore un taré vert. je n’ai jamis pris de statines, pauvre tache. le sucre est composé de glucides comme les patates. je te souhaite un bon cancer que tu demanderas à cabanon de soigner.
          ---------------------------
           Qu ’il est des problèmes psychologiques certains, ne nous empêchent pas de réagir. Je n’aime pas me servir de la modération, mais il me semble que le 80 heures est largement dépassé. 

        • George L. ZETER George L. ZETER 29 octobre 21:20

          @velosolex
          il est normal d’être critiqué lorsque l’on met ses opinions sur papier (écran), mais aussi sec que je lis des grossièretés, je bloque et signale, car sur ce site seulement quelques personnes se comportent mal, il faut donc agir !


        • blablablietblabla blablablietblabla 29 octobre 22:37

          @velosolex
          Tiens on dirait que vous découvrez que foufouille est un taré de première , pourtant c’est pas compliqué il suffit de jeter un œil sur son historique pour se rendre compte du personnage que c’est . Ce type est complètement givré, il débite des conneries à la longue .


        • aimable 29 octobre 14:03
          pour nos dirigeants et leurs lobbys que peuvent représenter quelques bébés par rapport au fric gagné .
          c’est pour cela qu’il faut faire un grand battage médiatique sur la durée pour que cela deviennent a leurs yeux un scandale incontournable .

          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 29 octobre 14:07

            Pas de chocolat !

            O_o

            ....

            ok je sors ^^


            • amiaplacidus amiaplacidus 29 octobre 16:55

              @ l’auteur qui dit :

              « Pourquoi le service Santé Publique France qui dépend du ministère de la santé, arrête-t-il son enquête sur « le mystère » des bébés sans bras ?  »

              Au nom du principe de non-précaution.


              • George L. ZETER George L. ZETER 29 octobre 17:03

                @amiaplacidus
                désolé mais « l’auteur » ne dit pas ! il cite, deux ex ministres de l’écologie...lisez à nouveau.


              • velosolex velosolex 29 octobre 18:42

                Bravo pour votre article. En France, on a résolu le problème en virant la lanceuse d’alerte. Les pesticides c’est de la dynamite, et on n’a pas fini de payer la note. Le roundup cache la forêt. Ces derniers temps c’est le natram soduim qui fait parler de lui...Une suspension vient d’être décidé par le gouvernement...Jusqu’à Janvier. 

                « kalachnikov »... Inquiétudes autour du métam-sodium - Franceinfo

                La Kalash qu’on dit....Ainsi donc, le maraîchage semble le lieu de tous les dangers. Au Mexique, et en Californie, les cas d’autisme explosent autour des champs traités. 


                • Sergio Sergio 29 octobre 19:57

                  @velosolex

                  « Cultivons notre jardin » et encore !

                  Que va-t-on expérimenter contre le ver Obama. Le salaud, il va nous faire émerger un pesticide de l’espace, j’imagine bien qu’il pourrait être un ’ sous-marin ’ de Bayer afin d’expérimenter une nouvelle molécule. Le mot molécule est beau, d’ailleurs nous pourrions parler des médicaments, mais j’ai l’impression qu’on en invente et qu’après on cherche les maladies qui vont plus ou moins avec !


                • Ruut Ruut 30 octobre 10:02

                  @Sergio
                  Même dans ton jardin, les coulée de boue lors des orages amènes les pesticide des champs dans ton jardin.


                • lloreen 29 octobre 21:54

                  Cette affaire rappelle un scandale sanitaire qui s’est déroulé dans les années soixante en Europe.

                  https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/les-annees-lumiere/segments/entrevue/22149/thalidomide-medicaments-malformations-enfants-femmes-enceintes

                  En Allemagne, l’utilisation de ce médicament connu sous un autre nom (Contergan) fit également des ravages.

                  https://www.welt.de/gesundheit/article13727581/Das-harmlose-Schlafmittel-und-der-grosse-Skandal.html

                  C’est affolant et affligeant de voir que ces scandales sanitaires dont certains ministres ont réussi à se tirer d’affaire avec un mépris inégalable-« responsable mais pas coupable »... n’ont toujours pas ébranlé le suivisme béat de certains face à une industrie qui prospère grâce à la maladie.

                  Il faut de temps à autre se remémorer les sages paroles du Dr Mathias Rath au sujet de ce cartel pharmaceutique et des racines nazies de l’UE.

                  https://www.youtube.com/watch?v=zkooBI-HPCU

                  A faire circuler pour information.

                  VaXXed, un documentaire sur l’abomination vaccinale:de la dissimulation à la catastrophe.

                  https://vimeo.com/203540788.


                  • velosolex velosolex 29 octobre 23:11

                    @lloreen
                    Je lis actuellement « Un empoisonnement universel » de Fabrice Nicolino. Un état des lieux qui part plus ou moins de la guerre de 14, avec ces chimistes fous, inventeurs du gaz sarin, du Ziclon B plus tard , de toutes les expérimentations, du recyclage des criminels de guerre dans l’industrie de la chimie agricole qui poursuit le même combat. Vous ne voyez plus les champs de la même façon. Un très bon livre
                    https://fabrice-nicolino.com/?p=1776

                    Je crois (je suis sûr) que j’ai besoin de vous | Planète sans visa

                  • blablablietblabla blablablietblabla 29 octobre 22:39

                    Très bon article , il en faut beaucoup des comme ça, hélas les médias n’en parlent pas motus et bouche cousue.


                    • zygzornifle zygzornifle 30 octobre 08:21

                      @blablablietblabla

                       les médias nous font un bras d’honneur car eux en ont encore .....


                    • exocet exocet 4 novembre 17:23

                      @zygzornifle
                       les médias nous font un bras d’honneur car eux en ont encore .....

                      .
                      Encore leurs bras, bien sûr, pour l’honneur, par contre....


                    • L'Astronome L’Astronome 30 octobre 07:59

                       

                      Pourquoi voulez-vous que les zofficiels réagissent ? Eux-mêmes sont atteints de dégénérescence neuronale aggravée ou d’atrophie cordiale irréversible.

                       


                      • zygzornifle zygzornifle 30 octobre 08:20

                        C’est a cause du réchauffement climatique , et hop une taxe écolo de plus ....


                        • math math 30 octobre 08:31

                          Le productivisme à la Française (des jeux) dans l’agriculture ne peut apporter que de la merde dans nos assiettes au nom de la connerie des agriculteurs !

                          Ils nous empoisonnent pour avoir plus de profits…

                          C’est « CON » un agriculteur non ?


                          • chantecler chantecler 30 octobre 08:31

                            Hier matin , tout à fait par hasard ,sur FI, je suis tombé sur une émission qui invitait notre ministre de l’agriculture .

                            Une personne au téléphone lui a transmis une question :

                            Il déplorait , il se scandalisait , qu’un agriculteur, épandait des pesticides à la limite d’une cité pavillonnaire qu’ il habitait ... .

                            Et demandait au gouvernement, au ministre , de réagir .

                            Réponse de se dernier :

                            Avez vous discuté avec cet agriculteur ?

                            Parce que moi ministre de l’agriculture il n’est pas question d’arbitrer sur ce sujet car je soutiens autant l’agriculture intensive , avec donc ses procédés chimiques , ses pesticides que les autres agricultures plus traditionnelles .

                            Le tout en langue de bois particulièrement élaboré .

                            Il a ajouté que suite au dernier scandale sanitaire où il avait été décidé de suspendre l’utilisation d’un produit très toxique qui avait provoqué par dizaine d’intenses malaises ..

                            Pour 3 mois .


                            • chantecler chantecler 30 octobre 09:43

                              @phil 168
                              Apparemment cette interdiction légale n’est pas mise en pratique .
                              Il faut se résigner à en « discuter » avec le pollueur délinquant .


                            • velosolex velosolex 30 octobre 10:39

                              @chantecler
                              Exemple parlant, pour situation classique. Les ministres sont à la solde des lobbys, et les agriculteurs refusent d’envisager de changer leur pratique ; Le roundup est l’arbre qu cache la forêt détruite. Les cas d’intoxication sont légions. L’affaire des bébés sans bras est tout sauf une surprise, et les interrogations sont surjouées. Des cas par milliers dans le monde. Dans le monde animal, non seulement les animaux sont en disparition, mais ceux qui restent, à l’instar de l’abeille, sont désorientés. Les parents abandonnent leur nid, ne les défendent pas contre les prédateurs. Les femelles deviennent agressives. On peut se demander, si nous mêmes, en dehors des nouvelles identifications culturelles, nous ne sommes pas impactés d’une façon biologique. Hypothèse qui rencontrerait un front d’opposition, l’homme se croyant toujours au moins maître de sa pensée. Pourtant, je ne vois pas comment on pourrait se cliver des autres mammifères. ....
                              On tente en tout cas désespérément de mettre un couvercle sur la poubelle !


                            • Aristide Aristide 30 octobre 11:15

                              @velosolex

                              Ouahh, en voilà du bon scénario sur la fin du monde animal auquel nous appartenons. 

                              Je ne sais pas les causes de ces malformations, apparemment ici, nul besoin d’études : les spécialistes auto-proclamés du coin ont trouvé. Nul besoin de tenter de trouver la ou les causes de ces accidents, ...

                               


                            • Arthur Gohin 30 octobre 08:51

                                Effectivement la probabilité d’une telle concentration de la même malformation est infinitésimale. 

                                Il ne peut pas s’agir d’un produit chimique commun car ces malformations seraient alors très répandues. Il doit s’agir d’un essai. Tous les responsables et politiciens jouent la commédie qui leur est demandé de jouer, le reste ils s’en fichent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès