• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Belgique : Des carnavaliers bravent les mesures sanitaires à (...)

Belgique : Des carnavaliers bravent les mesures sanitaires à Liège

 

Samedi 20 février 2021, sous une météo printanière, alors que la Covid 19 impose des mesures sanitaires strictes, plus de 1000 personnes se sont rassemblées, à Liège dans le Quartier Saint-Léonard ( nord de la ville ) afin d'organiser le carnaval du quartier.

Tout est parti, vendredi 19 février 2021, par des messages diffusés sur les réseaux sociaux invitant les artistes de la ville à se rassembler pour protester contre les mesures sanitaires en vigueur. Pour rappel, le secteur culturel et artistique du pays est à l'arrêt, depuis de nombreux mois, et aucune perspective d'avenir n'est annoncée par les autorités sanitaires.

Cet appel à manifester a provoqué une décision des autorités communales de Liège d'interdir ce rassemblement conformément aux mesures sanitaires en vigueur. Tout rassemblement de plus de 4 personnes est interdit sur tout le territoire belge.

Les artistes se sont donc rassemblés par groupe de 4 personnes sur la Place Saint-Léonard de la ville. Vers 14h30, les autorités ont dénombrés une trentaine de personnes qui respectaient les mesures sanitaires telles que le port du masque et la distanciation sociale. Ce rassemblement était pacifique, joyeux et n'a pas été interrompu par les autorités communales.

Vers 16h00, ce rassemblement a pris une toute autre ampleur. Des liègeois et des gens des villes voisines ont rejoint les manifestants. Beaucoup d'entre eux étaient déguisés et équipés d'instruments de musique. Tout s'est transformé en véritable carnaval où plus de 1000 personnes étaient rassemblées et dansaient sur des airs joyeux. Des bars éphémères se sont installés et le quartier s'est "enflammé" en fête populaire. Des images diffusées dans les journaux télévisés ont montré que plus aucune mesure sanitaire n'était respectée. Les carnavaliers ont déclaré aux journalistes présents que le ras-le-bol des mesures sanitaires était à son comble et qu'il était plus que temps de mettre fin au confinement et au couvre-feu imposés.

La police n'a pas encadré cet évènement. Selon le bourgmestre de Liège, des policiers en habits civils auraient infiltré les carnavaliers en vue de les identifier et de les sanctionner. Il a également ajouté que la population était saturée par la crise sanitaire et qu'elle avait besoin d'un divertissement. Les images de cet évènement montrent que l'identification des carnavaliers était quasiment impossible.

A nouveau, des citoyens ont bravé les interdictions alors qu'une majorité de la population respecte strictement les décisions des autorités sanitaires. Le plus inquiètant est que l'Autorité Communale semble soutenir cette initiative qui peut provoquer un rebond des contaminations.

 

ericm862002


Moyenne des avis sur cet article :  1.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 février 10:23

    « Samedi 20 février 2021, sous une météo printanière, alors que la Covid 19 impose des mesures sanitaires strictes, »


    ça ne serait pas plutôt l’UE qui imposent ces mesures strictes aux gouvernements qui les imposent aux populations des états qu’ils sont censés diriger ?


    • Aristide Aristide 22 février 12:28

      @Séraphin Lampion

      ça ne serait pas plutôt l’UE qui impose

      Et en Amérique du Nord et du Sud en passant par le centre, dans les pays de l’est, en Asie, en Océanie, en Afrique, en Inde ... c’est qui les méchants dictateurs ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 février 12:39

      @Aristide

      devine !


    • Aristide Aristide 22 février 13:09

      @Séraphin Lampion

      C’est vous le spécialiste !


    • troletbuse troletbuse 22 février 10:27

      En France à part Phillipot, je ne vois rien

      Désolant.



      • troletbuse troletbuse 22 février 10:36

        @Séraphin Lampion
        Tout à fait. Après la gratuité des masques, il faut bien qu’il trouve un truc pour faire croire que c’est un opposant.
        Désolant et lamentable


      • Francis, agnotologue Francis 22 février 11:10

        @Séraphin Lampion
         
         si les brevets étaient dans le domaine public, alors dites moi qui aurait un intérêt mercantile à en vendre ?
         
        Et si personne ne faisait de profits sur les vaccins, qui donc serait assez fou en payer la pub ?
         
        Je pense contrairement à vous que c’est LA solution à ce problème de santé publique. D’autant que les brevets ont été développés sur fonds publics, et que les dégâts seront assurés sur fonds publics ce qui fait deux véritable scandales.
         
        Sur ce coup, Mélenchon et ses amis ont mille fois raison.
         
        «  Ils sont une cinquantaine, dont Jean-Luc Mélenchon, les anciens chefs d’État brésilien Lula et équatorien Rafael Correa ou encore le vice-président du comité consultatif au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, Jean Ziegler, à signer une tribune pour la levée des “brevets sur les vaccins contre le Covid.” »


      • Francis, agnotologue Francis 22 février 11:12

        @troletbuse
         
         la gratuité des masques c’est une chose : l’obligation en est une autre. En réclamant la gratuité on consent à l’obligation. Et c’est cela qui est condamnable.


      • Francis, agnotologue Francis 22 février 11:54

        @Séraphin Lampion

        @troletbuse

         
        Il ne faut pas confondre gratuité et service public.
         
        Les vaccins sont gratuits, et cependant on les paye très chers.
         
        Les 100 millions de doses H1N1 de Bachelot n’ont pas été perdues pour tout le monde.


      • troletbuse troletbuse 22 février 12:22

        @Francis
        Je ne dis pas le contraire. Mais la Méluche veut faire croire qu’il est une alternative. Il prend do,c des sujets qui ne ma,gent pas de pain. Et si il s’attaquait aux vrais conflits d’intérêt ? C’est pathétique


      • Francis, agnotologue Francis 22 février 14:18

        @Francis
         
         lire : « si les brevets des vaccins étaient dans le domaine public, alors dites moi qui aurait un intérêt mercantile à en vendre ?

         :


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 février 14:24

        On dit carnavaleux ...épicétout.


        • osis 22 février 16:30
          "Belgique : Des carnavaliers bravent les mesures sanitaires à Liège

          Ils ont mis leur masques...

          Où est le problème ???


          • osis 22 février 16:34

            Moi, aujourd’hui, tiens, je suis Liégeois.

            Vive le carnaval et mort aux cons.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ericm862002


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité