• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Belgique : L’obligation de télétravail est de moins en moins (...)

Belgique : L’obligation de télétravail est de moins en moins respectée

 

Le télétravail est de moins en moins respecté en Belgique. Fin janvier 2021, 30% des entreprises contrôlées n'étaient pas en ordre, selon un nouvel avis du groupe d'expertise GEMS ( Groupe d'experts qui conseille le gouvernement sur la crise sanitaire Covid 19 )Les membres du personnel se trouvaient sur leur lieu de travail au sein de ces entreprises alors que leur présence n'était pas justifiée. Le GEMS propose donc, au gouvernement, de renforcer les contrôles dans les entreprises et de les sanctionner en cas de non-respect de la consigne liée au télétravail.

Entre le 28 octobre 2020 et le 28 janvier 2021, 3.075 contrôles ont été effectués pour vérifier que les entreprises respectaient bien cette règle d'or. Douze pour cent des employeurs n'étaient pas en ordre, avec des employés présents sans que cela ne soit justifié. Plus préoccupant, le télétravail est de moins en moins respecté. Entre le 21 décembre et le 28 janvier, 1.581 entreprises ont été contrôlées, dont 20% ne respectaient pas les règles du télétravail. Fin janvier, la proportion de sociétés en infraction monte même à 30%.

Lors des contrôles "flash" ( Contrôles non annoncés aux chefs d'entreprises ) dans le secteur tertiaire ( Secteur des services ), où le télétravail est généralement applicable, 16,3% des entreprises inspectées n'étaient pas en ordre. Le GEMS conseille dès lors au Comité de concertation de prendre des mesures supplémentaires. L'organe consultatif recommande aussi d'améliorer la sécurité dans les entreprises où les employés doivent tout de même venir sur place.

Les chefs d'entreprises expliquent cette situation par le fait que le télétravail diminue la productivité et la concentration des travailleurs. Le patronnat explique également que de nombreux travailleurs utilisent leur temps de travail pour leurs activités personnelles et leurs distractions.

Les syndicats, quant à eux, relèvent un manque de confiance des chefs d'entreprises envers leurs employés et une déshumanisation des conditions de travail. Ces syndicalistes estiment que le télétravail doit être assorti d'une liberté totale des prestations et de périodes de divertissement pour pouvoir faire face à cette période difficile qu'engendre la crise sanitaire.

Face à cette situation, le citoyen peut donc s'attendre à des actions syndicales qui entâcheront la relance économique et le fonctionnement des entreprises, qui souffrent déjà énormément de la crise sanitaire.

 

ericm862002

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 17:21

    Bêêêêêêêê


    • Jeekes Jeekes 27 février 18:02

      ’’Le télétravail est de moins en moins respecté en Belgique.’’

       

      Et ben en v’la une nouvelle qu’elle est bonne.

      C’est pas comme le contenu de ce n’artik tout naze...

       


      • Feste Feste 27 février 18:16

        Incroyable exemple de soumission ce pseudo article


        • Ouallonsnous ? 28 février 09:20

          @Feste

          Le télétravail est un confinement qui ne dit pas son nom !


        • Bendidon Bendidon 27 février 18:31

          Faut les dénoncer à la GESTAPO !


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 20:38

            @Bendidon

            Ausweis !
            Schnell !


          • tobor tobor 27 février 23:47

            Même les veaux et les moutons n’en veulent pas du télétravail tellement c’est vide et chiant. Ils pensaient que le belge était mieux formaté à baver de joie à l’idée de bosser avec de la technologie de pointe (5G) sans quitter son pyjama ou sur le pot, mais non, voilà qu’y va encore falloir serrer des vis et mettre des colsons !


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 février 11:40

              @tobor

              on ne demande pas l’avis des moutons ou des veaux pour les tondre ou les transformer en blanquette
              mais il se pourrait bien que les moutons ne produisent plus de laine et que les veaux dépérissent, auquel ca leur élevage n’a plus aucun intérêt
              la question est de savoir si l’éleveur a envisagé cette éventualité et, si c’est le cas, la question c’est aussi de savoir ce qu’il a prévu pour sa propre survie. (parce qu’en fait, les veaux et les moutons, il en a rien à glander)


            • devphil30 devphil30 28 février 05:47

              C’est étonnant car ça aurait permis de réduire les surfaces de bureaux , les temps de transports , réduire les salariés des transports , réduire les salaries du nettoyage , réduire la pollution etc ...

              Un vrai plan d’enfermement des travailleurs chez eux sans contacts sociaux réels , réduction de la natalité

              Et les salariés ne veulent pas du télétravail ?

              Ces décideurs de la vie des millions de personnes en se permettant de créer des crises , des virus sont des génocidaires financiers et humains qui ne connaissent rien de la vie sorti de leur cercle.

              Ils ont pensé mettre le monde en ordre suivant un plan bien établi , le bétail a suivi mais cela ne durera pas car le vent de la révolte sera d’une puissance équivalente à la tromperie sur ce virus.

              Il faut attendre que la majorité ouvre les yeux en attendant la minorité reste dans le rôle du complotiste et tente d’ouvrir la réflexion aux cerveaux embrumés par une peur illégitime.


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 février 10:45

                @devphil30

                bien vu

                le plus stupéfiant dans cette « stratégie », c’est l’énormité de son champ d’applications :
                 reset : crever la bulle financière et redonner une santé aux « marchés » en obligeant états et entreprises à emprunter
                 contrôle social : mise en place des traçages individuels (passeport sanitaire ?) et renforcement de la dépendance connectique (généralisation des vidéo-conférences.
                 contrôle politique : pérennisation de l’état d’urgence permettant une répression permanente
                 exclusivité de l’accès aux richesses et au pouvoir par la destruction de tous les systèmes d’ascenseurs sociaux et d’aides

                la majorité n’« ouvrira certainement pas les yeux », mais il est possible qu les génies qui ont échafaudé ce plan se soient plantés dans la mesure de la pression qui fera exploser la marmite par simple décompensation psychique. Si chaque individu n’est pas un aigle, le troupeau humain fonctionne comme une fourmilière qui s’auto-régule. Les rejets sont du même type que dans une greffe. Et ça fait des dégats dans tous les camps.


              • Aristide Aristide 28 février 13:01

                @Séraphin Lampion

                Vous y croyiez vraiment ou c’est simplement pour en rajouter au tableau apooooocalyptque de Devphil ?


              • Passante Passante 28 février 13:07

                @Aristide
                je n’enlèverai pas une virgule...
                et encore c’est une vue générale, il est gentil
                pas de plans rapprochés..


              • Aristide Aristide 28 février 13:30

                @Séraphin Lampion

                Et de trois ...


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 février 15:21

                @Aristide

                argumentez, de temps en temps, au lieu de lancer des fatwas !


              • devphil30 devphil30 1er mars 06:52

                @Séraphin Lampion
                Je pense à une lame de fond qui une fois arrivé à son point haut repart dans l’autre sens avec intensité
                Dans les deux cas elle charrie tout sur son passage


              • Aristide Aristide 1er mars 10:27

                @Séraphin Lampion

                Vous usez d’un procédé assez habile consistant à mettre le doigt sur un fait et en déduire une volonté, un plan, ... 

                Exemple :

                « contrôle social : mise en place des traçages individuels (passeport sanitaire ?) et renforcement de la dépendance connectique (généralisation des vidéo-conférences. »

                Personne ne peut contester que le passeport sanitaire est dans les dispositifs très probables, ni par ailleurs que le télétravail soit encouragé et même plus en ces temps.

                Oui mais voilà, que ce serait donc du controle social !!! Alors que la passeport sanitaire existe déjà si on veut voyager dans certains pays et d’un autre coté que les enfants doivent être vaccinés pour accéder à l’école. Le télétravail ? Allons, la plupart des entreprises tertiaires usaient de ce dispositif bien avant, d’ailleurs encouragées par les retours très positifs de ceux qui en « bénéficiaient ». Et les projets de l’étendre existaient aussi ...

                Voilà simplement, une illustration de votre méthode consistant à essayer de voir un plan machiavélique dans des faits assez communs, cette méthode est assez cohérente avec votre référence à une fatwa par le simple fait que je doute de la pertinence de votre discours.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ericm862002


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité