• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Benzema, le retour : un choix au risque de la division

Benzema, le retour : un choix au risque de la division

Bien sûr, nul ne voudrait assombrir la perspective de l’Euro et gâcher la fête. Mais le retour de Benzema en bleu ne peut laisser indifférent, tel qu’il a été accompagné par une campagne médiatique digne de la propagande : « Équipe de France : "Benzema mérite à 100% d’être à l’Euro », « Benzema, Deschamps ne peut plus l'ignorer », « Benzema, la plus grosse injustice de l’histoire ? » ou encore "Deschamps, le crime avec Benzema doit s'arrêter"… Être un bon buteur serait-il aujourd’hui le seul critère pour faire une équipe nationale ? Depuis ce retour acté par Deschamps, on ne parle que de lui, comme s’il était le sauveur suprême, et ce, au point d’éclipser totalement une équipe pourtant championne du monde en titre. Un problème qui résonne bien au-delà des seuls critères sportifs. Deschamps, se serait-il sur ce coup-là, fait en quelque sorte, déborder ?

Mais qu’a voulu Deschamps par ce retour ?

Raymond Domenech, ancien sélectionneur de l’équipe nationale, après avoir salué le retour du joueur estime que cette présence pourrait poser problème : "Il faut peser le pour et le contre. Le contre, c'est justement que cette équipe de France, maintenant et que Karim soit venu, tout se focalise sur Karim. […] les autres à côté se sentent un petit peu éteints, qu’ils ne sachent plus trop où est leur place… […] C’est un côté un peu gênant. » Sous cette pression, on va scruter le moindre geste du joueur, mais surtout du sélectionneur qui risque de ne plus être maître de ses choix, ni de l’équipe. Un article titre : « Équipe de France : les ventes de maillots explosent depuis le retour de Benzema », comme si cette équipe-là n’était pas déjà un phénomène. Lizarazu, champion du monde 98, consultant, apporte aussi son bémol, parlant de cohérence, d’équilibre à trouver. « Quand on a Griezmann, Mbappé, Dembélé, Benzema, Giroud, Coman, ça fait quand même beaucoup de matière. […] Mais il faut trouver la bonne formule - les bons équilibres - les bonnes combinaisons de joueurs, parce que ce n’est pas en mettant sept joueurs offensifs qu’on va marquer forcément plus de buts que l’adversaire. Il faut attaquer et défendre. »

On sait le mauvais sort réservé en général à Olivier Giroud par les journalistes de ce sport, souvent comparé sinon opposé à Benzema. L’ancien agent de Karim Benzema, Karim Djaziri, interrogé sur RMC avant son retour, le réclamait sur l’argument que Didier Deschamps sélectionnait des internationaux qui ne jouaient pas dans leur club… Particulièrement visé, Olivier Giroud, le nouvel entraîneur de son équipe, Chelsea, l’ayant laissé fréquemment sur le banc de touche. Un oubli ici de taille, ce dernier est le second meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale, dépassant Michel Platini ! Benzema n'hésite pas à clamer en 2020 "On ne confond pas la F1 (lui) et le karting (Giroud)", argument d’une élégance peu commune. « Chez les fans de football. "Quand tu es pro-Benzema, tu es quasiment automatiquement anti-Giroud", résume Pierre Ménès dans le documentaire Olivier Giroud, le mal aimé, diffusé sur la chaîne L’Équipe. […] En équipe de France, notamment avant l’Euro 2016 en France, Giroud est sifflé par une partie du public. Il a pris la place de Benzema et certains supporters ne l’acceptent pas. » tel que le rapporte Jean-Louis Sigismondi récemment dans Marianne (1). Lors de l’interview donnée à TF1 par le sélectionneur français après la présentation de sa liste, le journaliste met en avant « Benzema, Mbappé, Griezmann », mais pas Giroud, il faut que ce soit l’interviewé qui rappelle qu’il a huit attaquants. Un article intitulé « Benzema va rabibocher Griezmann et Mbappé » est publié pour dire qu’entre eux, selon le journaliste Dominic Séverac, il faut rajouter « un troisième larron, qui a beaucoup plus de puissance qu’un Olivier Giroud. » Super l’ambiance… Mais qu’a donc cherché Deschamps en choisissant ce retour avec tout ça, alors qu’il avait à sa main une équipe huilée, au top, et titrée comme l’une des meilleures ?

Une erreur de jugement lourde de conséquences

Pour comprendre la situation, on doit revenir sur l’origine de la non-sélection de Benzema pour l‘Euro de 2016. Elle tient à l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena en 2015, qu’on aurait tenté de faire chanter, contre la non-diffusion de celle-ci. Benzema s’est alors retrouvé dans la tourmente, placé en garde à vue puis mis en examen pour « complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs » et placé sous contrôle judiciaire. Le président de la FFF Noël Le Graët révèle alors que Benzema est écarté de l'équipe de France « jusqu'à ce que la situation évolue ». Il ne sera pas retenu ensuite par Didier Deschamps pour l’Euro. Après plusieurs rebonds judiciaires autour de la procédure, le 7 janvier 2021, le parquet de Versailles annonce que Karim Benzema est renvoyé en correctionnelle dans l'affaire en question. La situation de ce point de vue n’a donc pas changé.

Benzema après ce revers en 2016 déclare dans un entretien à « Marca » que Didier Deschamps et Le Graët ont cédé « à une partie raciste de la France ». Le maillot bleu qu’il a porté est alors entaché par ce procès, laissant planer sur le sélectionneur un doute intolérable. Le bleu unit, soudain Benzema divise. Jamel Debbouze rebondit sur ce propos de Benzema, regrettant de n’avoir « aucun de nos représentants en équipe de France. », sous-entendu d’origine Nord-africaine. Lui qui fait partie du Top des personnalités préférées des Français avec les Omar Sy et consorts, donne ainsi à cela du grain à moudre. Sans compter avec le procès fait par Eric Cantona à Didier Deschamps sur ce thème, dont les mots méritent de ne pas être cités. C’est dans ce contexte que la maison du sélectionneur est vandalisée, taguée du mot « raciste »… Blessé, il dira ne plus être le même depuis. Pour la petite histoire, on trouvait pourtant dans l’équipe tricolore Adil Rami, français d’origine marocaine...

On comprend d’après les informations qui transpirent que Deschamps a fait le premier pas vers le joueur du Real Madrid, pour acter sa sélection. Mais celui-ci ne s’est jamais excusé de ses propos, non seulement auprès de Didier Deschamps, mais vis-à-vis de la France qui était la première visée. Le sélectionneur a mis ici inconsidérément la charrue avant les bœufs.

Un choix qui fait le jeu des diviseurs

Un article titré « Benzema, c’est la banlieue » analyse Riolo », en rajoute une couche. Le Consultant pour RMC Sport, Daniel Riolo, parle de « la cristallisation autour d’un joueur star, de pas mal de problèmes de notre société », avant d’expliquer que « bon gré mal gré, Benzema est un porte-voix, un symbole. Il incarne le bi-national en malaise avec la France […] Benzema, c’est la banlieue. Celle dont la France a raté l’intégration ». Que dire d’une telle caricature de la banlieue assignée à ce « raté » ! L’Observatoire des inégalités dit qu’à classe sociale égale les enfants d’immigrés et de non-immigrés réussissent aussi bien, il faut donc chercher le problème ailleurs. Selon une étude du ministère de l’Intérieur, les parents d’immigrés sont près d’un quart à n’avoir jamais été scolarisés dans leur pays d’origine (2), ce dont n’est pas responsable la France. Ni des résistances culturelles ou religieuses de certains à l’intégration qui n’ont rien d’un fantasme. Comment ne pas voir cette équipe de France championne du monde comme le symbole de l’intégration, à moins d’être d’une mauvaise foi sans nom !

Le problème, c’est que ce discours n’a rien de neutre chez certains supporters de Benzema. Le journaliste Jean-Louis Sigismondi, dans le même article de Marianne, concernant Giroud et Benzema, constate : « Par leurs profils, les deux joueurs incarnent deux France différentes ». Pour imager son propos, il reprend les dires de l’humoriste Yassine Belattar (qui selon le même journal en 2017 « entretien le déni de l’islamisme » ce qui lui a valu que soient annulées plusieurs représentations du spectacle de sa tournée Ingérable (3)) « Pendant plusieurs années, il a projeté dans ce débat footballistique une dimension raciale et sociale, en multipliant les messages renvoyant l'un et l'autre à leur couleur de peau et leur origine ethnique. » Le 7 avril 2015, explique-t-il, lors d'un France-Belgique, Giroud est sur le terrain (Benzema est lui blessé), Belattar tweete : "Pardon mais l'équipe de France est moins bonne sans arabe". […] Le 23 avril 2017, Belattar classe Giroud, avec deux autres joueurs, parmi ceux qui resteraient sélectionnés en Bleu en cas d'accession au pouvoir de Marine Le Pen… » Pour le journaliste, « Ces saillies outrancières […] expriment, à voix haute et avec l'excès dont est coutumier l'artiste, un sentiment partagé par une frange des supporters de Karim Benzema. » C’est ainsi qu’Olivier Giroud est caricaturé sur internet « la plupart du temps en bourgeois des beaux quartiers. » Ce qui n’a rien à voir avec ce joueur, mais ce qui sert ici à justifier ressentiment et victimisation, voire un séparatisme voulu par certains.

A ce tableau, s’ajoute la polémique autour de la Marseillaise pas chantée par Karim Benzema "On ne va pas me forcer à chanter", maugréait-il dans Le Figaro en 2013. On se plaint dans un article du retour de cette « polémique » pour donner la parole à « son grand ami, la star du rap, Booba » qui dit « S’il n’a pas envie de chanter la Marseillaise, il ne chante pas la Marseillaise. Il n’est pas payé pour chanter. C’est moi qui chante. Il est payé pour jouer au foot, marquer des buts ou faire des passes décisives ». Autrement dit, l’équipe de France, c’est-à-dire de la France, ça n’a aucun sens... Quel décalage avec l’idée même d’équipe nationale ! Platini lui-même s’y met, pour dire « Nous, on ne chantait pas en équipe de France, pourtant on était tous blancs », relatant une autre époque où personne ne la chantait, mais rien à voir avec le cas Benzema. Comment oublier que ce dernier a, quelques jours après l’assassinat de Samuel Paty, liké un post du 30 octobre 2020 de Khabib Nurmagomedov, le champion de MMA, qui réclamait la punition divine envers ceux qui empiètent sur l’honneur de Mahomet, tout en insultant le président de la République parce qu’il avait défendu la liberté d’expression ? Où est passé l’exemplarité au regard de tels comportements, et bien au-delà, ce qu’il donne en identification à ces jeunes des quartiers qui s’accrochent à son image ? Le Rassemblement national en fait inévitablement ses choux gras, puisqu’on lui sert sur un plateau cette vision d’affrontement identitaire, à laquelle s’alimente ses outrances (4). Quel gâchis, Monsieur Deschamps !

L’équipe de France de foot, peut-elle être encore celle de la nation ?

L’équipe de France est censée être à l’image de notre République, qui ne reconnaît aucune communauté mais des individus de droit, indépendamment de l’origine, la couleur, la religion… C’est tout le contraire de cette vision caricaturale d’un pays divisé sur un mode identitaire. Nous sommes les héritiers de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT), des Offices municipaux des sports, des Fédérations et Ligues nationales, avec une politique des communes du quotient familial en direction des familles et de leurs enfants, largement partagée, ce qui est loin d’exister partout, pour permettre un accès de masse, entre autres, à la pratique du football. Un sport populaire qui peut donner l’exemple, aider à dépasser les préjugés, pour rassembler, fraterniser. Tout le contraire de ce fatras qui tient plus des jeux du cirque que du ballon. Un sport-fric qui fait rêver les gamins des quartiers à coups de millions, plus que du sens attaché à la chance d’être sélectionné en équipe de France pour représenter son pays, une nation, ce qui ne s’achète pas. Une démesure qui donne d’ailleurs aux journalistes de ce secteur une puissance de voix que certains n’hésitent pas à utiliser aux fins d’analyses politiques de comptoir de bar. Les équipes nationales, face à ce système devenu fou, redonnent au ballon une certaine valeur collective, intégrative, dénouée de l’unique argent-roi et de la mégalomanie qu’il provoque parfois, ainsi que de certaines polémiques, qui ailleurs font rage. Malheureusement, c’est ce que Deschamps n’aura pas, à l’expérience, su protéger. Espérons que cela ne fasse pas le jeu de la fragmentation sociale plutôt que de l’unité autour d’une même nation. Mais on peut en douter.

1-La rivalité Giroud-Benzema, révélateur des fractures françaises, Karting vs F1

Par Jean-Louis Sigismondi, publié le 14/10/2020

https://www.marianne.net/societe/la-rivalite-giroud-benzema-revelateur-des-fractures-francaises

2-Diplôme selon le lien à la migration et les origines sociales

https://www.interieur.gouv.fr&nbsp ;

3- Yassine Belattar, faux clown et vrai danger, Portrait. Par Martine Gozlan, publié le 15/12/2017. https://www.marianne.net/societe/yassine-belattar-faux-clown-et-vrai-danger&nbsp ;

4- Football : l'hymne des Bleus par Youssoupha, c'est "céder à une partie racaille de la France" selon Bardella https://www.midilibre.fr/2021/05/20/football-lhymne-des-bleus-par-youssoupha-cest-ceder-a-une-partie-racaille-de-la-france-selon-bardella-9556077.php


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • jocelyne 27 mai 11:47

    Rubrique Sports


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 27 mai 11:49

      l’autre n’a pas bougé...


      • vaietsev1 3 juillet 11:10

        @Séraphin Lampion
        Je ne m’attaque pas à vous ,j’en resterai à l’éloge que je vous ai faites sur votre votre métaphore sur les sols agricoles.
        Pour le reste ,no comment ,je dirai que j’ai bien été aidé ,et que s’il en fallai un pour faire trébucher ,fallait que ce soit celui là .
        Copier-coller,c’est moche .

        à part ça ,je voies que les français et les Autres suivrent les moindres de mes pas ,aussi je comprend depuis bien longtemps tout mes dérapages ,ses gens là ses autres m’accompagne bien ,aussi car ils se plaisent à dire que je l’ai voulu ou que j’ai voulu un tel .lol trop drôle.



      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 mai 11:52

        J’ai envie de dire que c’est important, mais « en même temps » que ça concerne pas des prix Nobel de littérature. Je laisse à Zemmour le choix de commenter.


        • Fergus Fergus 27 mai 13:21

          Bonjour, Olivier Perriet

          Pourquoi laisser à Zemmour le soin de commenter ? Chacun ne peut-il avoir un avis personnel ?
          En ce qui me concerne, jamais Benzema n’aurait dû être invité à porter à nouveau le maillot de l’équipe de France.
          Et cela eu égard : d’une part, à son rôle dans la lamentable l’affaire de la sextape aux dépens d’un autre sélectionné ; d’autre part, au fait qu’un type qui se dit pleinement algérien mais français uniquement pour le football n’a rien à faire en sélection nationale !

          Cela dit, on est là sur du pipi de chat. smiley


        • Aristide Aristide 27 mai 13:56

          @Fergus

          Ce n’est pas pour vous contrariez, quoique ... Mais Benzema est présumé innocent, le jugement aura lieu en Octobre 2021. C’est vrai que votre insoumission s’étend jusqu’au refus de ce qui est la base de la justice ... Pas la première fois, ni la dernière malheureusement ...

          d’autre part, au fait qu’un type qui se dit pleinement algérien mais français uniquement pour le football n’a rien à faire en sélection nationale !

          Moi qui croyais que l’insoumis était très éloigné des propos du RN !!!


        • Fergus Fergus 27 mai 16:36

          @ Aristide

          L’affaire est archi-connue et les faits avérés. Dès lors, la seule incertitude qui pèse au plan judiciaire concernant Benzema n’est pas de savoir s’il est coupable, mais quel est son niveau de responsabilité dans cette affaire de chantage !
          Qui plus est, nous sommes là au café du Commerce, pas sur un plateau médiatique de radio ou de télévision. smiley

          Pour ce qui est de la sélection en équipe nationale, j’ai toujours été sur la même ligné, notamment depuis que j’ai été en charge  durant des années  de jeunes footballeurs, et de ce fait porteur d’un discours d’exemplarité.
          C’est pourquoi je me suis également prononcé contre le retour des frères Karabatic en équipe de France de handball après leurs magouilles de matches truqués.


        • Drougeok Drougeok 27 mai 17:23

          @Fergus Deschamp ne pouvait pas ne pas accepter. Il s’était interdit, avec raisons, le retour de Benzema. Mais la présence, et le come back bruyant de ce joueur en équipe de France est l’objet, sans aucun doute, d’une volonté politique macronesque , à l’approche des présidentielles, histoire de recueillir des voix immigrantes. En plus, pour que l’impétrant ne soit plus gêner, on supprime la Marseillaise, pour un hymne des bleus... le but étant que Benzema puisse participer à ce chant youssouphesque sans cracher, mais en pensant très fort à Zemmour...
          Beurk, beurk, beurk !


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 mai 08:48

          @Aristide
          Mais tous les automobilistes sont présumés innocents.Ils prennent pourtant 13 millions de PV par an et vous ne vous nsurgez pas.


        • L'apostilleur L’apostilleur 28 mai 09:33

          @Fergus

          « ... benzema un type qui se dit pleinement algérien mais français... »

          Bien vu Fergus. 
          Bel exemple d’une binationalité imposée par sa naissance en France, que l’intéressé regrette avec ses nombreuses déclarations, dont celle-ci :

          « Mes parents sont français, nés en France, après oui, mon sang, il est algérien, voilà. »

          La France devrait le libérer de ses obligations nationales en lui rendant la nationalité de son sang. 


        • L'apostilleur L’apostilleur 28 mai 10:02

          @Olivier Perriet

          « ...ça concerne pas des prix Nobel de littérature.Je laisse à Zemmour le choix de commenter »

          Il y aurait ici un Prix Nobel de littérature ?



        • Aristide Aristide 28 mai 13:06

          @Fergus

          L’affaire est archi-connue et les faits avérés. Dès lors, la seule incertitude qui pèse au plan judiciaire concernant Benzema n’est pas de savoir s’il est coupable, mais quel est son niveau de responsabilité dans cette affaire de chantage !

          Je crois rêver quand je vois avec quelle désinvolture vous foulez au pied les principes de base de la justice dans un pays démocratique ...

          Voilà donc que vous savez ce qui en est : « archie connue », voilà donc que le procès qui est le seul débat contradictoire qui vaille en matière de justice serait donc inutile puisque VOUS avez décidé qu’il était coupable, le seul doute qui vous effleure c’est son niveau d’implication ...

          Pour éviter toute ambiguïté, moi je ne sais rien ni de son implication, de sa culpabilité, ... ce sera à notre justice de le dire après que TOUTES les parties défendent leur point de vue, déclare LEURS vérités, que le débat ait lieu et que la justice tranche ...


        • Aristide Aristide 28 mai 13:11

          @Daniel PIGNARD

          Mais tous les automobilistes sont présumés innocents.Ils prennent pourtant 13 millions de PV par an et vous ne vous nsurgez pas.

          Vous devriez vous renseigner sur ce qu’est un PV et les voies de recours dont vous disposez.

          Et accessoirement connaitre les bases qui constituent la hiérarchie des infractions : la contravention, le délit et le crime ...Vous verrez cela evite de dire n’importe quoi !



        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 31 mai 11:57

          @Aristide
          Quand vous devez payer avant les voies de recours, il n’y a plus présomption d’innocence. Sarkozy n’est pas obligé de payer dans ses procès avant qu’ils ne soient définitivement jugés.
           De plus, après avoir utilisé les voies de recours pour les PV, vous payez automatiquement plus cher, ce qui est une atteinte au droit de recours.
           C’est donc vous qui devriez vous renseigner sur la présomption d’innocence sur les PV.


        • Mirlababo 1er juin 12:01

          @Aristide

          ZAHIA mineure OK ? 
          Sextape 2015
          Re prostituée en 2015 
          Des déclarations stupides à la pelle contre la France et Olivier Giroud le karting...
          Non content d’avoir mis OUT Valbuena, il s’en prenait ensuite à Giroud, quelle intelligence !

          Il n’a formulé aucune forme d’excuse...


        • jymb 27 mai 13:05

          Ce néant absolu me laisse de marbre 

          que des neuneus acceptent de voir des millions d’euros se promener et passer d’une poche à l’autre pour une baballe...bon c’est vrai un peuple décérébré et inculte c’est plus facile à asservir 


          • Drougeok Drougeok 27 mai 17:02

            @jymb Au tennis, ce sont des millions aussi pour une baballe... mais c’est le tennis, sport autrefois réserver aux bourges, alors il a droit au respect. Le foot est un spectacle qui plait à beaucoup de monde, et la baballe du foot à droit aux mêmes égards que la baballe du tennis.


          • Mirlababo 1er juin 12:03

            @Drougeok

            Avez vous déjà écouté un joueur de tennis s’exprimer ? Et un joueur de foot ?

            Il existe une singulière différence, un peu comme vous...


          • Fergus Fergus 27 mai 13:24

            Bonjour, guylain

            Si cela vous intéresse : Je hais le football ! (Plus que jamais).


            • Aristide Aristide 27 mai 13:58

              @Fergus

              Si on ne le sait pas !!!


            • Drougeok Drougeok 27 mai 17:36

              @Fergus J’adore le foot, enfin j’ai adoré pour y avoir beaucoup joué, il y a 60 ans. Aujourd’hui, tout le sport est pourri, faussé par l’argent, et maintenant le sport féminin faussé par les LGBT, le comble du féminisme !... Je note que le dopage s’est complètement tu sauf contre les Russes alors que les Américains nous ont bousillé le tour de France comme des salauds. Donc entre le pognon de dingue et la politique, c’est tout le sport et pas que la baballe qui est putréfié, et le covid pour Tokyo, ça promet... alors Benzema ou pas Benzema, on n’est plus à cela près.


            • nemesis 27 mai 14:04

              Il faut voir la banale réalité en face.

              La nouvelle France est encore en train de payer sa dette à la guerre d’Algérie :

              en faisant abstraction de Carine Benzina, il n’y a pas un seul joueur algérien dans l’équipe du Coq alors, comme il faut payer le tribu à la communauté ad-hoc, le µicron a complété la chorale de la Marseillaise !

              Ca fera toujours un peu de répit pour les forces du désordre, en supposant la trêve des herboristes... à l’instar de la « trêve des Confiseurs ».

              E.Z a constaté comme moi que Carine n’a jamais marqué un but en équipe de France... les Bleus risquent de sortir plus tôt que prévu de la course.

              Pour moi, ce n’est pas plus mal : rien de plus stupide que d’entendre des ahuris se secouer en hurlant « on est des champions ».


              • microf 27 mai 14:58

                @nemesis

                « La nouvelle France est encore en train de payer sa dette à la guerre d’Algérie : »
                Pouvez chiffrer á combien s´élève la dette que la France paye á l´Algérie ?

                Vous ne devriez certainement pas connaitre l´histoire de la France, lisez ceci :

                Haïti : le poids d’une dette vieille de 200 ans ( Jusqu´au milieu du XXe, siècle, le Haiti l´un des pays les plus pauvres du m,onde, payait toujours la dette á la France )
                France Télévisions

                Rédaction Afrique

                François Hollande a donné de faux espoirs aux Haïtiens lorsqu’il a évoqué, dans un discours le 10 mai 2015, la dette qu’il acquittera à l’égard d’Haïti. Beaucoup ont compris qu’il s’agissait des 150 millions de francs or versé par Haïti en 1825 pour obtenir son indépendance. Mais le président n’a parlé que de dette morale. Retour sur l’origine de cette dette.

                Le 1er janvier 1804, Haïti proclame son indépendance, obtenue après une longue guerre. Jusque dans les années 50, le premier État noir de l’histoire moderne a remboursé à la France, ex-puissance coloniale, une dette qui équivaudrait à 17 milliards d’euros d’aujourd’hui. Cette dette a considérablement entravé le développement de l’un des pays les plus pauvres du monde.

                Le 17 février 2010, Nicolas Sarkozy est le premier chef d’Etat français à se rendre en visite à Haïti depuis l’indépendance. « Notre présence ici n’a pas laissé que de bons souvenirs », déclare-t-il alors. "Les blessures de la colonisation et, peut-être pire encore, les conditions de la séparation ont laissé des traces qui sont encore vives dans la mémoire des Haïtiens", poursuit-il.

                Un retour en arrière s’impose. En 1791, en pleine Révolution française, éclate sur l’île d’Haïti, alors Saint-Domingue, une révolte d’esclaves noirs sous la conduite de Toussaint Louverture, ancien esclave qui sera nommé général et gouverneur du territoire. Le mouvement aboutit en 1793 à l’abolition de l’esclavage par la Convention. Mais l’abolition passe mal auprès des créoles et des négociants qui obtiennent de Bonaparte en 1802 son rétablissement. Il faut dire qu’à cette époque, celle que l’on surnomme « la perle des Antilles » est une île riche et prospère : les colons ont du mal à accepter de perdre une main d’œuvre taillable et corvéable à merci.

                Le premier consul envoie un corps expéditionnaire de plusieurs milliers d’hommes. Des combats s’engagent alors avec les hommes de Toussaint Louverture qui est capturé par les Français et mourra au fort de Joux (Doubs) en 1803. Son adjoint, le général Jean-Jacques Dessalines, reprend le flambeau et l’emporte contre son homologue français Rochambeau lors d’une guerre qui fait des dizaines de milliers de morts. En 1804, Dessalines proclame l’indépendance.

                Double dette
                La France a du mal à accepter la perte de celle qu’on appelle « la colonie la plus riche du monde ». Des négociations commencent entre les deux parties pour tenter de trouver une issue. Elles traînent en longueur. En 1825, le roi Charles X « concède » son indépendance à Haïti en échange d’une indemnité de dédommagement de 150 millions de francs or. Cette somme représente « l’équivalent d’une année de revenus de la colonie aux alentours de la Révolution, soit 15 % du budget annuel de la France », rapporte l’écrivain haïtien Louis-Philippe Dalembert. Pour contraindre Haïti à signer l’accord, la France impose un blocus maritime.

                Pour payer, le nouvel Etat doit donc emprunter des sommes considérables sur la place de Paris. Il lui faut donc acquitter ce que certains historiens ont appelé « la double dette de l’indépendance »  : l’indemnité et les intérêts des emprunts. Dans le même temps, les recettes de l’ancienne perle des Antilles, ravagée par des années de guerre et de blocus, fondent. Le cours du café, sa principale ressource, a considérablement baissé. Dans le même temps, par crainte des Français, les autorités insulaires investissent beaucoup dans des constructions militaires. Dans ce contexte, Haïti est dans l’incapacité de payer.


                La pauvreté à Port-au-Prince, racontée par Elvanise Tidor, 83 ans, une habitante du bidonville de Port-Soleil

                Un accord n’est trouvé avec la France qu’en 1838. Le roi Louis-Philippe accepte de réduire l’indemnité à 90 millions, somme qui équivaudrait à 17 milliards d’euros d’aujourd’hui. Pour la régler, le nouvel Etat doit lever de lourds impôts. La dette est soldée en 1883. Mais l’ancienne colonie ne finira de payer les agios de l’emprunt… qu’au milieu du XXe siècle !

                Aujourd’hui, Haïti est l’un des pays les plus pauvres du monde. "L’incurie, la corruption et l’incompétence des Haïtiens eux-mêmes y sont certainement pour beaucoup. La mainmise des Américains au début du XXe siècle a achevé la dérive de ce petit pays. Mais le versement de la dette de l’indépendance à la France et l’emprunt ainsi contracté y ont aussi contribué", analyse Louis-Philippe Dalembert.

                 


              • L'apostilleur L’apostilleur 28 mai 09:57

                @nemesis

                Vous n’êtes pas seul à douter de l’intérêt sportif Benzema...

                L’Equipe avait décortiqué les résultats de l’équipe de France :

                Depuis que Didier Deschamps est sélectionneur, soit après l’Euro 2012, les victoires sont plus fréquentes (65%) sans Benzema qu’avec lui (52%) et les Bleus sont un peu plus efficaces en attaque : 1,7 but par match avant l’avant-centre du Real Madrid ; 2,2 en son absence..."


              • nemesis 28 mai 11:42

                @L’apostilleur

                Benzina a une telle charge psychologique sur les épaules qu’il va avoir du mal à courir derrière la baballe... D’ici qu’il se fasse siffler par les spectateurs français. Il vaut mieux que les stades soient vides dans son intérêt.


              • mmbbb 29 mai 13:11

                @microf Le peuple d Haiti fut le premier peuple noir a etre libéré du joug blanc 
                Et on ne peut que constater la formidable réussite de ce pays  ile 
                Dans les années 60 , la Corée du Sud avait le même niveau de développement que les pays d Afrique 
                Ce pays a désormais une économie florissante 
                Il est d autant plus intéressant que cette analyse est écrite par des auteurs africains de jeunes afrique
                J ai regarde l autre jour un reportage sur la China Afrique 
                Une entreprise de confection de jeans a ete installé C est un tres grand projet 
                Les Africains sont soumis aux aordres des cadres chinois et cela ne rigole pas 
                Pour agrandir son usine ,le dirigeant qui voit grand a décide d acheter les terres environnantes Les paysans recevront une indemnité de misere et perdrons leur outls de travail 
                Au Sri Lanka ,un des ports a été préempté par le gouvernement chinois 
                Bail de 99 ans pour défaut de paiement
                Hollance a effacé la dette ivoirienne 
                Nous contribuons ainsi que l Europe a des plains de développement pour ce continent 
                Salauds de Blancs 
                Vive la Chine Vive l expansion économique chinoise n vive la prochaine mainmise de ce contient par les chinois 


              • mmbbb 29 mai 13:19

                @nemesis comme l equipe de France durant la coupe du monde ( je me souviens plus de l annee ) ou Desailly s en branlait completement, les autres aussi 
                La France s est fait jeter par la Grece !
                Ils ont raison , ils sont bien payes et ils n ont pas de compte a rendre 
                Zidane lui n a pas eu l intelligence d attendre la fin du match pour regeler ses comptes .
                Les Italiens n etaint pas sur de gagner cette coupe 
                Zidane ne s est pas pendu, il ne s est pas confondu en repentir !
                Je regarde peu le foot .


              • microf 29 mai 14:34

                @mmbbb

                Il ne faut pas falsifier l´histoire.
                Lorsqu´on ne connait pas, on se tait.

                Voici les faits avec des dates, apporter les votres, nous sommes ici dans un débat.

                1 L´homme Blanc comme vous l´écrivez n´a pas libéré le Noir en Haiti, ce sont les Noirs en Haiti qui se sont libérés du Joug de l´homme Blanc.
                En 1803, le Haiti défait les armées de Napoléon et se libére seul, et, proclame son indépendance le 1-1-1804.

                Avant la campagne génocidaire des armées francaises de Napoléon, le Haiti comptait 500.000 habitants, á la fin de la campagne militaire francaise, le Haiti ne compte plus que 250.000.
                Cela veut dire que 250.000 furent massacrés par les armées francaises de Napoléon.

                Vous écrivez ceci : « Dans les années 60 , la Corée du Sud avait le même niveau de développement que les pays d Afrique 
                Ce pays a désormais une économie florissante. »

                C´est normal que la Corée ait une économie florissante.
                La Corée n´a pas été esclavagisé comme le Haiti ou les pays africains.
                La Corée n´a pas á payer une dette au pays de Blanc comme le Haiti qui jusqu´au milieu du XXe, payait une dette á un pays de Blanc qu´est la France, cette dette est l´equivalent de 17 milliards aujourd´hui, c´est normal que la Haiti économiquement ne décolle pas.

                La France retire des pays africains 450 milliards par an, c´est normal que les pays africains économiquement ne décollent pas. Pendant ce temps, la Corée garde ses milliards pour son développement.

                La monnaie Coréenne est imprimé en Corée et géré par la Corée.

                Les pays africains qui utilisent les CFA, n´ont pas cette possibilité.
                Le Franc CFA est imprimé en France ( dans la ville de Chamalière pour les billets et pour les pièces et médailles, dans la ville de Pessac ).

                La Corée gère sa monnaie.

                Les pays d´Afrique NON. Ce Franc CFA est géré par la Banque de France.

                Vous écrivez ceci : "Au Sri Lanka ,un des ports a été préempté par le gouvernement chinois 
                Bail de 99 ans pour défaut de paiement

                « 

                Si nous en Afrique pourrions avoir ce genre de chance des Sri-Lankais, nous serons très heureux.
                Les ports et autres infrastructures de transports chez nous en Afrique, appartiennent tous soit á BOLLORÉ soit á BOUYGUES et ceci sans limite comme au Sri-Lanka.

                Vous continuez en écrivant ceci. » Hollance a effacé la dette ivoirienne 
                Nous contribuons ainsi que l Europe a des plains de développement pour ce continent"
                Les résultats sont bien lá en Afrique, on voit très bien comment vous contribuez au développement de ce continent oú tout va très bien.

                Vous terminez par ceci : « Salauds de Blancs ».
                Ce n´est pas @microf qui l´a écrit, c´est vous @mmbbb, je ne ferai aucun commentaire.

                Toutefois je note que soit vous ne connaissez pas l´histoire, soit vous voulez la falsifier, ou faire de la diversion, alors pour vous rafraichir la mémoire, je vous prie de relire ceci :

                Haïti : le poids d’une dette vieille de 200 ans ( Jusqu´au milieu du XXe, siècle, le Haiti l´un des pays les plus pauvres du m,onde, payait toujours la dette á la France )

                France Télévisions

                Rédaction Afrique

                François Hollande a donné de faux espoirs aux Haïtiens lorsqu’il a évoqué, dans un discours le 10 mai 2015, la dette qu’il acquittera à l’égard d’Haïti. Beaucoup ont compris qu’il s’agissait des 150 millions de francs or versé par Haïti en 1825 pour obtenir son indépendance. Mais le président n’a parlé que de dette morale. Retour sur l’origine de cette dette.

                Le 1er janvier 1804, Haïti proclame son indépendance, obtenue après une longue guerre. Jusque dans les années 50, le premier État noir de l’histoire moderne a remboursé à la France, ex-puissance coloniale, une dette qui équivaudrait à 17 milliards d’euros d’aujourd’hui. Cette dette a considérablement entravé le développement de l’un des pays les plus pauvres du monde.

                Le 17 février 2010, Nicolas Sarkozy est le premier chef d’Etat français à se rendre en visite à Haïti depuis l’indépendance. « Notre présence ici n’a pas laissé que de bons souvenirs », déclare-t-il alors. "Les blessures de la colonisation et, peut-être pire encore, les conditions de la séparation ont laissé des traces qui sont encore vives dans la mémoire des Haïtiens", poursuit-il.

                Un retour en arrière s’impose. En 1791, en pleine Révolution française, éclate sur l’île d’Haïti, alors Saint-Domingue, une révolte d’esclaves noirs sous la conduite de Toussaint Louverture, ancien esclave qui sera nommé général et gouverneur du territoire. Le mouvement aboutit en 1793 à l’abolition de l’esclavage par la Convention. Mais l’abolition passe mal auprès des créoles et des négociants qui obtiennent de Bonaparte en 1802 son rétablissement. Il faut dire qu’à cette époque, celle que l’on surnomme « la perle des Antilles » est une île riche et prospère : les colons ont du mal à accepter de perdre une main d’œuvre taillable et corvéable à merci.

                Le premier consul envoie un corps expéditionnaire de plusieurs milliers d’hommes. Des combats s’engagent alors avec les hommes de Toussaint Louverture qui est capturé par les Français et mourra au fort de Joux (Doubs) en 1803. Son adjoint, le général Jean-Jacques Dessalines, reprend le flambeau et l’emporte contre son homologue français Rochambeau lors d’une guerre qui fait des dizaines de milliers de morts. En 1804, Dessalines proclame l’indépendance.

                Double dette
                La France a du mal à accepter la perte de celle qu’on appelle « la colonie la plus riche du monde ». Des négociations commencent entre les deux parties pour tenter de trouver une issue. Elles traînent en longueur. En 1825, le roi Charles X « concède » son indépendance à Haïti en échange d’une indemnité de dédommagement de 150 millions de francs or. Cette somme représente « l’équivalent d’une année de revenus de la colonie aux alentours de la Révolution, soit 15 % du budget annuel de la France », rapporte l’écrivain haïtien Louis-Philippe Dalembert. Pour contraindre Haïti à signer l’accord, la France impose un blocus maritime.

                Pour payer, le nouvel Etat doit donc emprunter des sommes considérables sur la place de Paris. Il lui faut donc acquitter ce que certains historiens ont appelé « la double dette de l’indépendance »  : l’indemnité et les intérêts des emprunts. Dans le même temps, les recettes de l’ancienne perle des Antilles, ravagée par des années de guerre et de blocus, fondent. Le cours du café, sa principale ressource, a considérablement baissé. Dans le même temps, par crainte des Français, les autorités insulaires investissent beaucoup dans des constructions militaires. Dans ce contexte, Haïti est dans l’incapacité de payer.


                La pauvreté à Port-au-Prince, racontée par Elvanise Tidor, 83 ans, une habitante du bidonville de Port-Soleil

                Un accord n’est trouvé avec la France qu’en 1838. Le roi Louis-Philippe accepte de réduire l’indemnité à 90 millions, somme qui équivaudrait à 17 milliards d’euros d’aujourd’hui. Pour la régler, le nouvel Etat doit lever de lourds impôts. La dette est soldée en 1883. Mais l’ancienne colonie ne finira de payer les agios de l’emprunt… qu’au milieu du XXe siècle !

                Aujourd’hui, Haïti est l’un des pays les plus pauvres du monde. "L’incurie, la corruption et l’incompétence des Haïtiens eux-mêmes y sont certainement pour beaucoup. La mainmise des Américains au début du XXe siècle a achevé la dérive de ce petit pays. Mais le versement de la dette de l’indépendance à la France et l’emprunt ainsi contracté y ont aussi contribué", analyse Louis-Philippe Dalembert.

                 


              • mmbbb 29 mai 15:38

                @microf Ton parti pris est connu Quant aux Haitiens ’ je n ai lu que la conclusion , s ils sont cons et ne pensent qu a procréer , je n y peu rien Trump l avait dit 


              • Jeekes Jeekes 27 mai 14:49

                Ben-Zéma ?

                 

                Comment dire, OSEF !

                 


                • ticotico ticotico 27 mai 15:15

                  L’équipe de France de foot, peut-elle être encore celle de la nation ?

                  Si je puis me permettre, l’équipe de France de foot appartient à ses sponsors, certains voient en des matches de foot un affrontement entre nations, alors qu’il ne s’agit que d’une lutte entre marques. 

                  Les panneaux publicitaires mobiles bénéficient de l’appellation de « joueurs » et leurs évolutions ont pour objet principal de multiplier les occasions de voir des logos.

                  Les reste n’a que peu d’importance ...


                  • Fergus Fergus 27 mai 16:41

                    Bonjour, ticotico

                    Je ne partage pas votre avis. Certes, le foot  y compris au niveau national  est gangrené par le fric, mais cela n’enlève rien au fait que des millions de personnes, dont la plupart des jeunes footballeurs, sont attachés à leur équipe nationale.
                    C’est pourquoi les équipes nationales devaient être exemplaires, ce qu’elles sont trop souvent loin d’être, malheureusement.


                  • Aristide Aristide 28 mai 13:30

                    @Fergus

                    C’est bizarre cette haine du foot, la réservez-vous à cette « engeance » issue souvent des classes populaires.

                    Est-ce que le fric est absent des autres milieux tels que les arts, le cinema, le théâtre, la musique, les autres sports, ...enfin cette obsession ressemble fort à une phobie. 

                    Les golfeurs, là c’est smart et de plus c’est dans la nature, payés des millions rien à dire. Les chanteurs idem, les artistes de cinéma itou, ... les peintres, sculpteurs, etc ... pareil ... mais non, Fergus est obsédé par ces footeux ...


                  • TSS (...tologue) 27 mai 16:55

                    Avec ses agissements benzema a pourri la vie est la fin de carrière 

                    internationale d’un coequipier qui etait sympa « petit vélo » Valbuena !!

                    Si j’étais joueur je refuserai de jouer à ses cotés et j’imagine le parpaing

                    qu’il aurait pris dans les dents si il avait fait ça à Cantona ou manu Petit... !!


                    • TSS (...tologue) 27 mai 17:21

                      @l’auteur

                      le problème Cantona /Deschamps date des selections pour 1998

                      où Canto avait dit a Deschamps qu’il n’etait qu’un « lèche-boulles

                      porteur d’eau » et depuis ça dure... !!


                      • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 27 mai 17:58

                        Autant les commentaires sur le dernier article de dugué (vie après la mort) et de jjwadal sur les aliens sont d’un matérialisme au ras des pâquerettes autant sur ce sujet sportif je suis baba par la haute teneur ésotérique et spiritualiste des commentaires ici produits !

                         smiley

                        Ya pas à c... AV ya que chat de vré

                         smiley


                        • agent ananas agent ananas 27 mai 18:57

                          Bof ... Tout ce qu’on attend de Benzema est de marquer des buts et de faire gagner l’équipe de France.

                          Le reste on s’en foot ... ! smiley


                          • Fergus Fergus 27 mai 19:31

                            Bonsoir, agent ananas

                            Le sport, ce n’est pas cela à mes yeux ! Mieux vaut un perdant exemplaire qu’un gagnant peu recommandable ! Enfin mieux vaudrait...


                          • agent ananas agent ananas 27 mai 20:04

                            @Fergus

                            A vous entendre il faudrait interdire à 99,99% de la classe politique de briguer un mandat à cause de leur supposée corruption, magouilles et autres compromissions ? ...
                            Jusqu’à preuve du contraire, Benzema n’a pas été condamné et il paie ses impôts en France contrairement à de nombreuses stars françaises du sport et du show biz.


                          • troletbuse troletbuse 27 mai 20:26

                            @agent ananas
                            Benzema n’a pas été condamné


                            Benalla non plus  smiley 3 ans déjà


                          • agent ananas agent ananas 27 mai 21:13

                            @troletbuse

                            Je ne savais pas que Benzema était pote avec Macron ...
                            Peut être qu’il y a une sex tape ? smiley


                          • Fergus Fergus 28 mai 07:35

                            Bonjour, OMAR

                            Si vous aviez lu plus haut ce fil, vous auriez constaté que dans une réponse à Aristide j’ai mis Karabatic dans le même sac que Benzema ! Ces deux-là  et quelques autres  sont indignes du maillot frappé du coq !


                          • zygzornifle zygzornifle 28 mai 10:21

                            @troletbuse

                            Il se déplace incognito avec son coffre sur le dos tel la coquille d’un escargot, en plus de ses passeports il a un pass sanitaire dédicacé par Macron en personne ...


                          • nemesis 28 mai 11:17

                            @agent ananas

                            Probablement Benallah qui lui a repassé une bande...


                          • Aristide Aristide 28 mai 13:17

                            @Fergus

                            Si vous aviez lu plus haut ce fil, vous auriez constaté que dans une réponse à Aristide j’ai mis Karabatic dans le même sac que Benzema ! Ces deux-là  et quelques autres  sont indignes du maillot frappé du coq !

                            A la seule différence que Benzema est présumé innocent, il n’est pas jugé, sauf par vous, ne vous en déplaise. Les frères Karabatic ont été jugés et reconnus coupable par la justice. S’il est reconnu coupable, il appartiendra aux instances du foot d’en tirer les conclusions ...

                            Vous faites la différence entre votre justice et celle de notre pays ? 


                          • microf 29 mai 14:37

                            @agent ananas
                            Bravo, qu´elle belle replique !


                          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 29 mai 16:38

                            @Aristide

                            « A la seule différence que Benzema est présumé innocent, il n’est pas jugé, sauf par vous, ne vous en déplaise. »

                             

                            Mais tous les automobilistes sont présumés innocents. Ils prennent pourtant 13 millions de PV par an et vous ne vous insurgez pas.


                          • ETTORE ETTORE 27 mai 22:17

                            Y a pas un sponsor capable de payer un ballon, à tous les « joueurs » ?

                            Fatiguant de les voir courir ainsi !

                            Ils sont pourtant milliardaires ! Peuvent pas se payer une baballe personnalisée ?

                            Et pour ceux qui parlent de tennis....

                            C’est un jeu casse couille . Il gueulent comme des damnés, à chaque renvoi, pour une balle jaune que personne ne veut, et qui fout des torticolis !

                            Naaaan ! la pétanque, il n’y a que ça de vrai, surtout le Pastis !


                            • Areole 28 mai 00:38

                              Benzema est « renvoyé en correctionnelle » et embauché en équipe de France. Au fond, c’est assez représentatif de sa communauté. Il devrait même jouer avec des menottes et un bracelet électronique. 

                              Je sens qu’il va faire un tabac dans les prisons de l’hexagone.

                              Tout va bien.


                              • Hurricane Hurricane 28 mai 09:05

                                Un nouveau couple est né : Karim Ben Deschamps et Didier Benzema , salué par tous les merdias aux ordres .

                                Une grande magouille politique en direction de l ’ Algérie par repentance . 

                                « Il a changé » entends on en boucle . LOL !

                                Benzema a toujours cette haine de la France chevillée au corps ; il joue un rôle pour le moment , il est en Taqqya , le moment venu , il crachera à nouveau sur la France , suffit d ’ attendre le moment opportun . 


                                • Hurricane Hurricane 28 mai 09:12

                                  Dans cette fange , ce lisier , cette fosse septique puante qu’ est le sport , benzema n ’ est qu’ une petit verrue insignifiante , mais il ne trompe plus personne , son regard de haine le trahit , il est encore pire qu ’avant . 

                                  Le sport a toujours été une façade politique , les exploits sportifs on s en tape . 

                                  C est comme nos écolos escrolos EELV , ils se foutent totalement de l ’ écologie , qui n ’ est qu ’ un prétexte pour se présenter aux élections afin de répandre leur extrème gauchisme .


                                  • nemesis 28 mai 11:35

                                    @Hurricane

                                    Quand Konh-Bendix est venu en service commandé, foutre le bordel en mai 68, il avait l’étiquette « Vert allemand ».
                                    IL semble que l’écologie soit devenue un fourre tout où se planquent les subversifs opposés à la Souveraineté des Etats au profit d’un « Cosmopolitisme » du Business.
                                    J’aurais fait cet amalgame, il y a 20 ans tout le monde se serait foutu de moi. Aujourd’hui, Dany Le rouge a intégré le Parti de Rotchild à l’europarlement avec son pote de France-intox, Bernard Guetta... Plus clair que ça... !?


                                  • L'apostilleur L’apostilleur 28 mai 09:50

                                    Qui a bien pu convaincre Deschamps d’avaler la couleuvre Benzema et pour quel motif ?

                                    De la discrimination positive sportive, politique ?

                                    Possiblement un mauvais calcul qui pourrait avoir un résultat contraire à celui attendu.


                                    • nemesis 28 mai 11:28

                                      @L’apostilleur

                                      Le fout au niveau « Mondial », c’est devenu comme l’eurovision... de plus en plus politique.
                                      En plus, il n’y a pas (autant) de pognon pour les joueurs.alors pourquoi se gêner.
                                      Résultat attendu : Chaque pays fait gambader ses 22 garnements pour avoir un répit dans ses rues... sauf quand c’est l’algérie qui entre en scène..
                                      A Marseille, les algériens avaient foutu 2 fois le feu au Vieux Port en 2 semaines, lors d’une défaite contre l’Egypte puis, après la victoire contre ce même pays...
                                      A cette époque Mélenchon ne représentait pas la Ville, en irait-il différemment aujourd’hui ?


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 28 mai 11:57

                                      @nemesis

                                      "...les algériens avaient foutu 2 fois le feu au Vieux Port en 2 semaines, lors d’une défaite contre l’Egypte puis, après la victoire contre ce même pays... :

                                      Quels autres ressortissants ont un comportement aussi détestable ?

                                      Quel pays tolérerait ces comportements ?


                                    • nemesis 28 mai 15:46

                                      @L’apostilleur

                                      Le problème c’est que le « Lobby Néfaste » qui organise le grand remplacement en France utilise ce qui se présente, en l’occurrence tous ces algériens mal dans leur peau.

                                      Les Allemands ont eu plus de chance, le Lobby dispose d’une immigration turque qui est plus docile, sous la surveillance des Services du Sultan.

                                      La Turquie dispose d’un passé de IX siècle, l’Algérie est la fille de la colonisation française d’où, cette sorte de complexe d’Oedipe bien géré par le FLN.

                                      M.O disait récemment « quand je me suis rendu à Alger pour écrire un ouvrage à propos de Camus, j’ai été surpris de constater que les Infos donnaient l’impression de vivre pendant la guerre d’Algérie... »

                                      Pas étonnant que tant de musulmans apostasient pour se convertir au christianisme ou au bouddhisme, l’islam a tendance à rendre fous ceux qui vivent dans les frustrations ( sexuelle, consumériste...)


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 28 mai 20:05

                                      @OMAR

                                      « ...les hooligans russes et anglais... »

                                      Bravo, bien trouvé.
                                      Votre comparaison entre les ressortissants algériens au comportement détestable avec les hooligans est éloquent. 
                                      Tous dans le même sac.


                                    • popov 29 mai 02:12

                                      @OMAR

                                      Ben, les hooligans algériens : Les chiffres chocs du hooliganisme algérien.
                                      Tu as vraiment l’art de fournir le bâton pour te corriger.

                                      PS Je constate que ton commentaire ci-dessus a été censuré et que tu l’as remis après en avoir retiré le mot qui violait la charte. C’est bien la preuve que tu sais parfaitement pourquoi certains de tes commentaires sautent. Et cela prouve ton hypocrisie quand tu viens te plaindre de persécution de la part des modérateurs.


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 29 mai 20:32

                                      @OMAR

                                      « ...une communauté que vous détestez particulièrement et dans sa totalité... »

                                      Le procès d’intention d’un communautariste est sans conséquence. 


                                    • popov 31 mai 10:32

                                      @OMAR

                                      Ah, le foot ! Le spectacle est souvent dans les gradins !

                                      Tu connais certainement ce morceau du Queen, juste au niveau du gazon.

                                      Mais connais-tu celui-ci, du même groupe ?


                                    • cyrus cyrus 8 juin 18:22

                                      @facta non verba au profil trendy

                                      Il y a aussi une question de poids des signalements, quand un signalement est fait par 10 compte censé représenté 10 personnes, agora vox ne prend pas le risque de laisser le contenu en ligne même si le message ne contient rien d’illégale.

                                      Inversement certain commentateur « utile » pour générer du buzz ne se font pas censurer leur insulte et menace si on est seul a les signaler.

                                      C’est de plus en plus problématique les bons auteur comme monsieur mourey , nicole cheverney ou zen dragon parte écœurée, et les harceleurs reste non sanctionné, et grimpe empoisonnée la modération et censuré les textes qui leur déplaisent sans motif légal.


                                    • kalagan75 28 mai 09:52

                                      plutôt un choix gagnant à coup sûr ; le petit monde des gauchos du foot voulait son retour . Si les bleus se plantent, ce sera la faute à Benzema , si ils font une bonne perf , on criera au génie ...


                                      • zygzornifle zygzornifle 28 mai 10:19

                                        Benzema, j’ai cru que c’était un nouveau vaccin anti-Covid style Astra Zavatta .

                                        C’est un footeur plein de « pognon de dingue » que doit apprécier le Macrounet, quand a moi J.M.B.L.C. = je m’en bat les co...s, je le laisse aux amateurs de télé raie alitée style les Anges ou les Marseillais .....

                                        Comme le disait Einstein pour les militaires pas besoin de cerveau la moelle épinière leur suffit .... 


                                        • ETTORE ETTORE 28 mai 11:04

                                          Bah, comme ça, si le coq se fait estranguler, et finiras en tajine,on sauras par la faute de qui !

                                          Si il chante sur le tas de fumier, on se boucheras le nez, et on exposeras les fientes, sur les Champs Elyséens.

                                          Quant à chercher qui est à la manoeuvre, du genoux à terre.....

                                          C’est le même, qui est parti faire la branlette, aux éléphants Africains.


                                          • L'apostilleur L’apostilleur 28 mai 11:32

                                            L’affaire Benzema aurait pu avoir une conséquence, demander aux français s’ils préfèrent ;

                                            gagner avec des joueurs qui ne chantent pas la marseillaise ou perdre avec ceux qui se reconnaissent dans l’hymne de la Nation ?

                                            L’Athletico Bilbao a tenu des décennies avec des joueurs uniquement basques. Depuis quelques temps ils utilisent aussi des mercenaires. 


                                            • L'apostilleur L’apostilleur 28 mai 19:58

                                              @OMAR

                                              « ... Griezsmann qui joue au Barça ou Giroud au Chelea FC qui sont considérés... mercenaires... »

                                              Oui depuis 1995.

                                              L’arrêt bosman a ouvert la porte à une financiarisation du foot dont la conséquence a été l’achat par les clubs riches de bataillons de combattants/footballeurs pour défendre leur couleur. 

                                              Les contrade (quartiers) à Sienne embauchaient à prix d’or des cavaliers pour les représenter lors des courses du palio. Ils risquaient leur vie...

                                              Les moeurs avaient évolué. Jusqu’en 1995.

                                              Némar Benzema Giroud...même combat, celui du plus offrant. Demain ils changeront de club et de pays sans état d’âme. C’est le propre des mercenaires. 

                                              Avez-vous entendu Benzema dire son attachement à la France ? Au drapeau français ? A la Marseillaise ? Un français malgré lui à l’entendre, qui fait de lui un mercenaire où qu’il aille. Sauf sûrement dans le pays de son sang comme il dit.

                                              Hasloum est hors sujet.


                                            • Mirlababo 28 mai 23:43

                                              Inconsistant

                                              Zéro référence à l’affaire Zahia pourtant vous parlez de Benzema.

                                              Aucun utilisation du contexte actuel = racialisme donc Zéro perspective dans la réflexion. 

                                              Et rien sur Youssoupha alors que c’est en forte relation avec la sélection de Benzema sur fond de racialisme.

                                              Et j’en passe.

                                              Longue vie.


                                              • guylain chevrier guylain chevrier 1er juin 17:07

                                                OMAR, pourquoi toujours aller chercher des explications politiques alambiquées au service de certaines obsessions anti-Valls, plutôt que de considérer celles bien identifiées, qui sont déjà sacrément sérieuses pour justifier de dire que Benzema n’a rien à faire en équipe de France. Des éléments tout ce qu’il y a de plus objectifs. Avec les casseroles qu’il traine, en division 2 OK, et encore, mais pas en équipe de France. Entre lui et Marcus Thuram qui crache à la figure du joueur qui ne lui convient pas, on a un résumé de tout ce que l’on lâche du point de vue éducatif dans notre société, où l’argent fait le roi, bien aidé par les médias qui sont complices de cette déviance. Et, où l’illusion de devenir riche pour tous en tapant dans un ballon abrutit pas mal de monde qui, comme ça, ne se rebellera pas. Tu parles d’une égalité des chances... L’exemplarité a aujourd’hui la valeur d’une poignée de cacahuètes. Ce n’est pas ça une équipe nationale, quel que soit le pays.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité