• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > BIDEN veut que l’Europe arrête de Chinoiser

BIDEN veut que l’Europe arrête de Chinoiser

Mais qui sera maître du monde d'après la Pandémie.

Au G7 BIDEN lance un appel à ses alliés Européens

pour lutter contre la suprématie économique, stratégique et militaire de la CHINE.

Sera-t-il entendu ? Rien n'est moins sur !

 

A VOS MARQUES.....PRÊTS.....PARTEZ....

 

À l’occasion du G7 de Carbis Bay, les Usa de BIDEN, Inquiets devant l’exponentielle puissance économique et stratégique de la Chine, appellent à l’aide ses alliés Européens, dans le souci d’ériger un bloc de toutes les démocraties occidentales comme rempart à cette expansion incontrôlée.                               Supplique U.S qui, selon BIDEN

Serait légitime et attendue comme la reconnaissance du vieux continent, pour avoir permis à l’Amérique de réintégrer les accords de Paris sur le climat. Au demeurant, l’environnement reste un des principaux points d’achoppement sur lesquels le nouveau monde bâtit son argumentation de défense. Mais ce n’est pas le seul. La Route de la Soie, pharaonique projet auquel souscrit volontiers la Russie de POUTINE, se profile comme un ogre économique dévorant tout sur son passage, distribuant sans compter, aux pays posés sur le chemin, de généreux subsides contre propriété et gestion d’infrastructures portuaires et logistiques. La Grèce et le Portugal ont d’ores et déjà succombé aux sirènes de l’argent. La première en cédant son célèbre port du Pirée, le second, à deux doigts de vendre le port de Sines, porte d’entrée stratégique en Europe pour les ambitions Chinoises. D’autres sujets encore pourtant seraient de nature

À refreiner l’appétit de ce gargantuesque acteur économique. S’ils étaient brandis comme il conviendrait qu’ils  le soient,

1-Le questionnement sur ce qui s’est vraiment passé dans ce laboratoire P4 de WUHAN, suspecté d’être à l’origine de la pandémie, dont l’opacité du pouvoir chinois interdit toute investigation.

2-L’ignominieuse exploitation d’esclaves Ouïghours, qui ne suscite que de timides protestations en occident et plus particulièrement en Europe, tant le continent est tributaire du « Marché Chinois ».            Bref : La demande du Président US

 

 Risque fort de rester lettre morte, victime des intérêts particuliers de chacun de ses alliés.

- L’Allemagne par exemple, otage à double titre. D’abord son industrie automobile qui exporte considérablement vers la Chine, mais également le gazoduc de Poutine dont elle a besoin, et qui ne souffrirait pas d’une politique hostile à la Chine susceptible de contrarier le dirigeant Russe, dont le lien amical avec XI JINPING n’est plus un secret.

- L’Espagne, le Portugal et L’Italie qui voient dans le Géant asiatique de formidables opportunités économiques, principalement touristiques, nonobstant le prix à payer, à savoir la perte d’autonomie de leurs substructions.

- La Grande Bretagne dont le dirigeant ne veut pas d’une « Sinophobie irréfléchie », mais qui, parallèlement, promet des millions de passeports aux Hongkongais, si le pouvoir chinois persiste à vouloir instaurer dans ce territoire, sa loi sur la sécurité nationale.

- La France enfin, qui depuis maintenant 4 ans vit au rythme du « En Même Temps », comme en témoigne l’attitude de Macron au  G7, qui déclare publiquement que : je cite - «  Le G7 n’est pas un  club hostile à la Chine ». Une façon peu diplomatique de renvoyer  BIDEN dans les cordes. Comme on le voit au travers de ce rapide regard posé sur la politique expansionniste de l’empire du milieu, l’Europe n’en a pas fini de……. « Chinoiser ».


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Clark Kent Séraphin Lampion 17 juin 2021 14:49

    La collusion est tellement évidente entre les mondialistes « démocrates » étasuniens et les députés milliardaires chinois pour se partager le gâteau du marché mondial en se répartissant les rôles l’un fournissant la main d’œuvre et l’autre le financement, que les rodomontades de Biden ne peuvent comprises que si on les ramène à leur objectif : rassurer son électorat et éviter une hémragie vers la famille politique de Trump.

    Au passage, il ne s’embarrasse pas plus pour malmener son partenaire asiatique qu’il ne se gène pour faire cocus ses alliés européens devenus colonies depuis 1945.

    Mais enfin, soyons sérieux : où sont fabriqués les iPad ? Où sont formés les cadres politiques et techniques chinois ?


    • jjwaDal jjwaDal 17 juin 2021 17:09

      Qui a fait de la Chine un titan économique et bientôt militaire sinon l’Occident, les USA et leurs transnationales largement en tête ? Qui a opéré l’alliance funeste entre la Chine et la Russie en interdisant à la Russie tout type de partenariat avec les idiots du village planétaire, j’ai nommé les européens ? La Russie n’a cessé de garder la porte ouverte et l’Occident de la refermer sous des prétextes spécieux. Les USA ne peuvent conserver leur emprise sur l’UE qu’en inventant un ennemi à leurs portes qui n’existe plus depuis la chute du mur de Berlin et nous idiots croyons à cette foutaise.
      On n’a donc que ce que l’on mérite, à savoir l’alliance de la plus grande force de travail du monde avec la plus grande réserve de ressources énergétiques et minérales du monde.
      Et on se plaint que ça fait mal au cul ? On n’est pas sérieux. Les anglo-saxons disent qu’ « on ne peut avoir son cake et le manger en même temps ».
      On en est là.
      En délocalisant nos industries en Chine pour dissimuler pas qu’un peu la baisse du pouvoir d’achat réel ici, on a mis au point des clapets anti-retour qui font que tout retour en arrière serait au moins aussi douloureux, sinon plus, que le status quo.
      Donc les USA peuvent faire du bruit avec la bouche. Notre destin est écrit d’avance, celui de la Chine aussi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité