• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bilan du sommet de Paris sur le Donbass : la trêve, l’échange de (...)

Bilan du sommet de Paris sur le Donbass : la trêve, l’échange de prisonniers et la séparation des forces

Les dirigeants de la Russie, de l'Ukraine, de la France et de l'Allemagne, Vladimir Poutine, Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron et Angela Merkel, ont adopté un communiqué final à l'issue du sommet au "format Normandie". C'est ce qu'ils ont déclaré pendant la conférence de presse conjointe à l'issue des pourparlers.

JPEG

 Ce document comporte trois points. Premièrement, les mesures immédiates pour stabiliser la situation dans le Donbass. Il est notamment question d'une trêve d'ici la fin de l'année, ainsi que de la création de trois nouvelles zones de séparation des forces d'ici fin mars 2020.

 Deuxièmement, les mesures pour l'application politique des Accords de Minsk. "La prolongation de la loi sur le statut particulier du Donbass afin que tous les accords soient remplis, pour qu'en fin de compte se déroulent les élections qui seraient reconnues par l'OSCE", a expliqué la chancelière allemande.

 roisièmement, le schéma des actions à venir. Les dirigeants ont demandé aux ministres et aux conseillers de garantir la mise en œuvre de l'entente conclue. Ils sont convenus notamment d'une nouvelle réunion au "format Normandie". Selon Angela Merkel, ce sommet se tiendrait dans quatre mois.

 Les chefs d'Etat se sont également mis d'accord sur le soutien de l'implémentation de la "formule Steinmeier" dans la législation ukrainienne, qui implique l'entrée en vigueur de la loi sur le statut particulier du Donbass après le déroulement des élections libres, le soutien des accords du groupe de contact sur trois nouvelles zones de séparation dans le Donbass, le maintien des Accords de Minsk en tant que base pour le travail à venir et l'appel du groupe de contact à contribuer à un échange de tous contre tous d'ici la fin de l'année.

 De plus, il est prévu de se mettre d'accord sur tous les aspects du statut particulier du Donbass afin qu'il fonctionne à titre permanent, d'accorder à la Croix-Rouge et à d'autres organisations internationales un accès total à tous les détenus dans le Donbass.

 Le président russe Vladimir Poutine a noté en commentant les résultats du sommet que le communiqué final à l'issue de la réunion des dirigeants du "quartet de Normandie" soulignait l'absence d'alternative à la mise en œuvre rigoureuse des Accords de Minsk, en affirmant que Moscou ferait tout pour la désescalade.

 Le sommet de Normandie sur le Donbass s'est tenu ce 9 décembre à Paris. Plus tôt, les médias avaient noté qu'il ne fallait pas s'attendre à des décisions de percée dans le cadre du sommet. Selon eux, les autorités ukrainiennes savent que l'accomplissement des Accords de Minsk transformerait le Donbass en un centre d'influence alternatif et incontrôlé par Kiev sur la politique nationale et étrangère, et ont l'intention de changer tous les accords à ce sujet. Alors que la réalisation totale des accords ou le maintien du statu quo conviendrait l'un comme l'autre à la Russie.

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=news&action=view&id=1272


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • ZXSpect ZXSpect 11 décembre 2019 21:53

    https://www.agoravox.fr/qui-sommes-nous/article/politique-editoriale-60
    .
    «  »AgoraVox est un média citoyen : Tout un chacun peut devenir rédacteur d’AgoraVox en s’inscrivant ici. La politique éditoriale d’AgoraVox consiste à essayer de mettre librement à disposition de ses lecteurs des informations thématiques inédites, détectées par les citoyens. Nous sommes en effet persuadés que tout citoyen est potentiellement capable d’identifier en avant-première des informations difficilement accessibles, volontairement cachées ou ne bénéficiant pas de couverture médiatique. Les internautes développent une attitude de veille et d’alerte et peuvent réaliser un travail critique en recoupant les informations. Ainsi, sur AgoraVox, la parole n’est ni au « peuple », ni aux « élites ». La parole est à ceux qui ont des faits originaux et inédits à relater ou qui veulent mettre en perspective des informations existantes.«  »
    .
    Mais, si AgoraVox devient le site « reflet » d’ObservateurContinental... AgoraVox n’est plus un média citoyen

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès