• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bill Gates : Les portes du paradis !

Bill Gates : Les portes du paradis !

Gates… En anglais : barrières à charnières utilisées pour fermer une ouverture ou un passage pour des personnes devant payer un droit d'entrée… De plus « Bill » signifie : « l’addition » dans un restaurant, (give me the bill please) ; Donc, ce « Bill Gates » se traduira par « les barrières payantes »…Nom prédestiné n’est-il point !

Bill Gates, le philanthrope médiatique, se défendait sur CNN[1] pas plus tard que ce matin face aux théories du complot concernant le coronavirus, mais il espère qu’elles ne rendront pas la population terrestre réfractaire au futur vaccin. Il a alloué selon ses dires 250 millions de dollars pour la lutte contre la pandémie de Covid-19 et sa fondation a investi des milliards de dollars depuis 20 ans dans le développement des systèmes de santé des pays les plus pauvres. Il oublie d’ajouter, qu’il n’a fait que pousser à la vaccination, et que ses copains des labos ont engrangé des bénefs astronomiques avec aussi une montée en flèche des actions en bourse des mêmes laboratoires. Gilead en étant le parfait exemple avec son traitement Remdesivir. Quand un Gates boursicote c’est par milliards et ses gains aussi sont en milliards… Ayant réussi à devenir aux yeux du grand public Monsieur générosité (bien organisée), ainsi les médias le défendent bec et ongles. Exemple : Le Figaro et l’AFP entre autres… « Bill Gates est une des personnalités favorites des trolls et autres théoriciens du complot qui offrent les explications les plus folles à la pandémie.  » - « Depuis le début de la pandémie, les équipes de « fact-checking » de l'AFP ont débusqué des rumeurs anti-Bill Gates par dizaines, dans de nombreuses langues et sur divers réseaux sociaux, de Facebook à Instagram.  »[2] Et oui, savoir défendre non pas la veuve et l’orphelin mais le pété de thunes et le mégalo ; Flatter le puissant, mépriser le tout venant ; Quelle belle coutume locale…D’ailleurs pour affronter ces temps difficiles, le couple Gates en plein pic de pandémie, en avril s’est offert une jolie tite bicoque à 43 millions proche de San Diego[3]. Il y a pourtant toute une presse dithyrambique qui ne se lasse de flatter et porter aux nues le « généreux couple donateur », « bienfaiteur des pauvres »… Et pourquoi toutes ces parenthèses ? Douterais-je, comploterais-je ? Et bien, ce qui me chiffonne, c’est cette hypocrisie de ce qui est « donné » d’une main, a cyniquement généré d’énormes bénéfices d’investissements tarabiscotés en amont, en surpassant de très haut ces fameux dons si généreux. Dons, distribués sous conditions strictement « Gatesques » d’ailleurs et où le passage obligé par l’industrie pharma ne peut être une option… Billy sait fidéliser les autorités du pays, les prescripteurs et les patients. Il va sans dire que tout le monde n’est pas aveuglé par ce circus…

Au pays de l’oncle Sam, des notables dénoncent les manœuvres de ce digne successeur du docteur Folamour. Ne jamais oublier qu’avant c’était le roi du commerce en fenêtres (Windows) ; Viré par la porte, rentre par la window.

Robert F. Kennedy Junior entre dans le bal.

Bob, n’est pas une demi-pointure car membre très influent du clan K, fils de Teddy, avocat environnemental et anti-vaccination déclaré…Ce qui fait qu’il vient directement fouler aux pieds le pré carré de mister Gates. Par le biais de sa Childrens’ Health Defense, l’avocat a publié sur le site de sa fondation une dénonciation franche et sans détours des expérimentations de Bill Gates, qui semble je cite, « considérer l’humanité entière comme sa réserve de cobayes personnelle. »

Cet article du 9 avril 2020[4]

« Agenda mondialiste des vaccins de Gates : une solution gagnant-gagnant pour l'industrie pharmaceutique et la vaccination obligatoire. Pour comprendre l’obsession de Gates pour les vaccins, celle-ci semble alimentée par sa conviction profonde que la technologie sauvera l’humanité et qu’il serait en le grand coordinateur de cette croisade de bienfaisance…La vaccination, pour Bill Gates, constitue une philanthropie stratégique qu’alimentent ses nombreuses entreprises liées aux fabricants de vaccins. »[5]

Aux premiers débuts de la pandémie, le 30 mars, l’occasion faisant le larron, le laboratoire Novartis, rejoint le consortium des grands laboratoires pharmas affiliés à la fondation Bill & Melinda Gates. Ce club très huppé se compose de : Mérieux, Bohringer-Ingelheim, Bristol-Myers-Squibb, Eisai, Eli-Lilly, Gilead, GSK, Johnson & Johnson, MSD, Merck, Pfizer et Sanofi.[6] Ce regroupement a pour but d’identifier des traitements potentiels du Covid-19 avec un budget alloué de 128 millions. Si des résultats positifs sont obtenus, des essais cliniques in vivo seront lancés sous deux mois… Bingo, banco ! En juin, le traitement Remdesivir du laboratoire Gilead est imposé par les gouvernements, aux malades, américains, européens et japonais. Coût du « traitement » = 2076 euros[7] pour 6 jours, efficacité ? Non démontrée... Cette molécule faisait partie des essais Discovery et de l’étude Solidarity menées par l’OMS… Dont on connaît les succès thérapeutiques ! Le gouvernement français pour bien sécuriser le business, interdit à un empêcheur de faire du fric en rond, le marseillais professeur Didier Raoult et son traitement à l'hydroxychloroquine. Pour contrebalancer cette décision qui va à contre-courant du bon sens, jamais la fondation Gates n’a utilisé sa puissance communicationnelle concernant cette alternative, pourtant à la portée de chaque pays, car démontrée maintenant, non efficace sur les patients hospitalisés, mais fonctionnant avec succès au début de la maladie… C’était d’ailleurs durant la pandémie la seule alternative : tester en masse, et faire prendre le traitement rapidement associé à un antibiotique[8]…D’où le peu de décès dans les bouches du Rhône, comparée à l’hécatombe dans le reste du pays.

La fondation B&M Gates ne fonctionne pas ainsi, car, pour financer sa philanthropie il faut des montagnes d’argent, et ces capitaux viennent de placements boursiers, qui entre autres secteurs du pétrole, de la chimie, des armes, des transports, des banques englobent aussi le secteur rémunérateur pharmaceutique, d’où, la volonté de prescrire et piquer à tour de bras. Il faut se souvenir du traitement du paludisme, qui tue chaque année des centaines de milliers d’êtres humains. Il y a bien une solution qui fonctionne mais qui ne rapporte rien : la phytothérapie par une plante – L’Artémisia. Originaire de Chine dont plusieurs variétés poussent un peu partout sur le globe et serait une aubaine pour les populations pauvres et isolées de l’Afrique subsaharienne : un remède efficace, pas cher, disponible aisément, mais surtout un espoir pour le continent qui subit, selon les derniers chiffres, 90 % des 445 000 décès annuels dans le monde. Les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes en étant les premières victimes.[9] La Fondation du « philanthrope » ignore totalement cette option et comme un caravansérail qui draine chaque année sont pesant de VIP et qui va d’un sommet, à une réunion internationale, un séminaire, une rencontre de chef d’état. Un exemple : à Lyon en octobre 2018, un grand raout avec comme guest star Billy, interviewée par Ockrent… Je vous passe la pâte à tartiner du cirage de bottes, mais ce qu’il en ressortait, c’est qu’en bon VRP de son business, le Gates en champion qui déblatère lunettes au vent des bienfaits des médicaments et des vaccins contre toute pandémie, était presque lyric lorsqu’il s’agissait du paludisme. « Nous pouvons aider et accompagner les innovations dans la lutte contre les pandémies, mais ce sont aux pays d’agir et d’aller vers une plus grande coopération. Je reste optimiste. »..Tu m’étonnes mon Billy !!! Quand tu montres la couleur des billets verts, « les pays agissent » dare-dare. C’est les yeux dans les yeux avec dame Kouchner qu’il avançait des chiffres : « 60% des financements contre le paludisme viennent du Fonds mondial. Depuis 2002, ces efforts financiers ont permis de sauver plus de 32 millions de vies.  »…Sans vouloir jouer au malin, bon an, mal an il y a environ 450.000 morts[10]. Donc entre 2002 et 2018 cela ferait un total de…7 millions ? Il est vrai que ce n’est pas une Ockrent, passe moi la vaseline qui contredira le grand généreux en verve ! Cette réunion mondiale titrait : « 14 milliards de dollars. C’est l’objectif que vise le Fonds Mondial pour son prochain cycle de trois ans, à l’occasion de la grande collecte que l’organisation met en place à Lyon. Dans ce combat de grande envergure, la Fondation Gates joue un rôle central. L’ancien PDF de Microsoft est à la tête, avec son épouse, de la plus grande structure caritative du monde, avec une dotation qui s’élève à plus de 50 milliards de dollars. » Sonnez buccins, les milliards volent !!! Une photo venait appuyer cette ode à la joie soigneuse : « Un agent de santé mesure la dose de vaccin antipaludique à Ndhiwa, comté de Homabay, dans l'ouest du Kenya, lors du lancement du vaccin antipaludique Mosquirix au Kenya. » Un « lancement » ouais ! Comme un parfum ou du cacao de Cote d’Ivoire, ya bon banania !

Il y a plusieurs choses qui tirebouchonnent mon esprit critique : 1) – l’Artémisia n’est pas reconnue par l’OMS… Ce qui représente sachant ce que l’on sait de cette organisation une référence pour cette plante médicinale. 2) Comme Trump est sorti de cet organisme de santé, c’est maintenant Bill Gates personnellement à la hauteur de son financement qui en tient les rênes. 3) Le Fonds Mondial fondé par ? En majorité par Bill & Melinda, accompagnés par des sponsors biens sous tous rapports : Chevron, Apple, Motorola, Takeda labo pharma, standard Bank…

Il est donc primordial de se pencher en profondeur sur les actes de Bill Gates, qui a les mains jusqu’aux coudes dans toutes les organisations caritatives de santé qui ont du poids sur cette planète, en plus, il promeut la médicalisation et la vaccination à tout crin pour chacun des 7 milliards et quelques…

Nommons le : « le philanthrope investi », car il investi beaucoup le philan/filou...

Gates veut nous faire croire qu’il ouvre les portes du paradis sanitaire, alors que…Ne serait ce point celles du purgatoire vaccinatoire ?

Le prochain épisode « Gates, les portes du purgatoire » reviendra longuement sur l’article écrit par Robert F. Kennedy Junior et commentera « la performance » de sa fondation dans la lutte contre la poliomyélite et autres maladies virales…Un vrai carnage ! 

Georges Zeter/juillet 2020



Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 27 juillet 2020 15:49

    Dans un monde sans fenêtres, qui a besoin de portes ?

    pcc : Tux le manchot.


    • V_Parlier V_Parlier 27 juillet 2020 20:47

      @amiaplacidus
      Oh... en Anglais on saisit mieux (pour ceux qui savent aussi qui est « Tux »)


    • amiaplacidus amiaplacidus 28 juillet 2020 12:00

      @V_Parlier
      OK, je traduis :

      In a world without windows, who needs gates ?

      Tux est la mascotte de Linux.


    • Clocel Clocel 27 juillet 2020 16:03

      Celui qui s’amuserait à faire l’Histoire de Microsoft...



      • Schrek Séraphin Lampion 27 juillet 2020 16:07

        Les barrières payantes, ce sont les octrois et les péages, non ?


        • devphil30 devphil30 27 juillet 2020 16:38

          Et puis les dons à sa fondation sont autant d’impôt personnel en moins à payer mais l’argent de la fondation reste sous le contrôle des Gates.

          Cet argent sert à inonder et manipuler comme l’indique l’article non pas des petites associations mais des pays car les montants en milliards permettent de voir grand en terme de corruption et aussi en retour sur investissement.

          Car si la fondation oeuvre pour notre « bien être » ..... son action permet de monter en bourse d’action dont je suis bien tranquille que Gates à acheter à titre personnel avant leur hausse.


          • Clocel Clocel 27 juillet 2020 17:42

            Une pensée pour ce cher Roger Dommergue qui avait absolument tout dit, il y a... Fort longtemps. (Sur la vaccination, c’est à la fin)


            • Francis, agnotologue JL 27 juillet 2020 18:31

              @Clocel
               
               Si je puis me permettre :
               
              Interviewer (dans les toutes dernières secondes) : « ... c’est comme un médecin qui guérirait les malades et serait viré  »
              Roger Dommergue rit, et répond : « un médecin qui dirait que le système immunitaire est absolument zigouillé par la vaccination systématique, ce qui est élémentaire même pour un non médecin, ben pour lui c’est la fin de tout.  »
               
               C’est moi qui souligne en gras.


            • Clocel Clocel 27 juillet 2020 18:39

              @JL

              D’où les ennuis de Luc Montagnier, et dans une moindre mesure, ceux du Professeur Raoult qui est plus tempéré sur la question. (me semble-t-il)


            • Francis, agnotologue JL 27 juillet 2020 19:12

              @Clocel
               
              d’où es ennuis de tous les lanceurs d’alerte.


            • caillou14 rita 28 juillet 2020 07:44

              Même avec les portes fermées, ils arrivent au pouvoir smiley


              • babelouest babelouest 28 juillet 2020 07:52

                « Monsieur William, vous manquez de tenue,

                Que font ces morts, par vos soins devenus ? »

                C’’est Caussimon, qu’il nous aurait fallu

                Pour fustiger ces « héros » dissolus.....


                • babelouest babelouest 28 juillet 2020 08:28

                  Salut Georges, je te passe le bonjour de toute ma petite famille....


                  • George L. ZETER George L. ZETER 28 juillet 2020 12:06

                    @babelouest
                    merci, à toi aussi le bonjour ! 


                  • zygzornifle zygzornifle 28 juillet 2020 15:16

                    Les portes du paradis sont t’elles maculées de cacas de milliardaires , on se le demande mon précieux ….


                    • troletbuse troletbuse 29 juillet 2020 12:06

                      Bilan du coronavirus le 28 juillet 2020 :

                      14 décès

                      A coté, environ 1600 décès autres mais sans gravité  smiley

                      On va bientôt nous sortir la troisième vague.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité