• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Bis bald, Marx und Freud ? » - A la revoyure, Marx et Freud (...)

« Bis bald, Marx und Freud ? » - A la revoyure, Marx et Freud ?

L'enseignement de Karl Marx et Sigmund Freud en classes de terminale philosophie n'aurait bientôt plus lieu, à en croire cet article qui le prend à la française sur le mode de l'effroi militant, avec la pétition qui va bien. Avec la sortie de Karl Marx et de Sigmund Freud, ce seraient les notions de travail et d'inconscient qui disparaîtraient, le tout lénifié par ailleurs dans une vaste matière Humanités, littérature et philosophie.


Les si fameux clichés.

 

Qu'en savons-nous ? L'article parle comme si ces notions ne tenaient que des auteurs en question, ce qui n'est pas vrai ; et puis, ça n'est pas comme si l'enseignement de la philosophie était supprimé, sachant que la France garde une forme d'exclusivité à ce sujet - d'ailleurs, dans des termes de cartésianisme administratif à menace théoriste, en vérité, avec la fameuse dissertation en 3 parties, 3 sous-parties chacune, généralement dialectique à la hegelienne. La hegelienne, oui, mais la hegelienne cartésianisée ... l'exercice, par soi, est déjà une direction de pensée, qui certes ne manque pas d'intérêt dans la mesure où elle discipline l'intelligence. Si cela ne fait pas le philosophe, cela fait certainement le penseur francoïde en herbe, i.e. de cartésianisme administratif à menace théoriste.

Bon. Il est néanmoins regrettable d'ôter Marx et Freud : c'est comme si vous supprimiez les racines de l'arbre qui permettrait d'y entendre goutte au siècle dernier, le soviétisme pas plus que le psychanalysme ambiants ne venant de nulle part. C'est Augustin d'Hippone et Thomas d'Aquin, théologiens chrétiens en sus de philosopher et tout ensemble, qui prennent la place des deux autres : après donc avoir retiré la compréhension du XXème siècle, on retombe sur des bases plus héréditaires, pour - en somme - faire du XXème siècle une parenthèse dans cette Histoire millénaire de la philosophie ... mais aussi de la France, quand on y pense bien, et plus généralement de l'Europe.

Exit l'entente intellectuelle des enjeux autours de la Guerre Froide, ou encore du marketing (Edward Bernays, neveu de Freud, et Ernst Dichter très psychanalysants : pères du marketing tout de même). Effectivement, l'on peut croire que le capitalisme ne se veut aucune espèce d'Autre en Miroir.

Cela dit, je répète que l'enseignement de la philosophie est plutôt particulier à la France, et l'on peut se demander si un jouvenceau - surtout dans les conditions de régression de la concentration, de la maturation et de la formation en générale, aujourd'hui - à vraiment de quoi saisir les enjeux (encore que ce ne soit pas, telle quelle, une raison pour le faire régresser encore).

De plus, dans la mesure où le freudisme est une cure, qui n'est pas sans connaitre les résistances in/conscientes qu'elle peut susciter, il semble vraiment sage car atraumatique, de le retirer du programme (les profs de philo sont-ils bien psys ?). Quant au marxisme, il faut dire qu'il prône un sociologisme polémique (la lutte des classes) qu'il exporte avec fascisme à tout l'univers. Or Jean Baudrillard est génialement venu nuancer cela d'anthropologie (cela dit, je ne crois pas que Baudrillard soit au programme, non plus, d'autant plus qu'il est fort anticapitaliste) les classes sociales ayant plutôt tendance à diverger et converger avec élasticité, voire à transverger largement, tout au long de l'Histoire. Finalement, comme toujours, tout dépendra de l'intérêt du prof mettant en œuvre le cours d'Humanités, littérature et philosophie.

Alors quoi ? Personnellement, rien - tout comme la gouvernance macronienne en général, sans compter l'époque : vraiment, rien.

Mon propos partait du principe que plus personne n'en a plus rien à foutre, les profs d'être consuméristes comme tout le monde, les parents de surprotéger leurs rejetons contre le professorat-même, l'enfance et la jouvence d'être livrées à elles-mêmes au point d'enregistrer des taux de suicides-monstres sans parler des convulsions, spasmophilies, syncopes, asthmes et autres anxiétés d'étouffement et d'absence d'horizon historique, social et culturel. Et c'est du vécu : aujourd'hui, des jouvenceaux français - et pas les moins futés ni polis - ignorent 1789, l'emplacement de la mer Méditerranée, la Seconde Guerre mondiale, le conflit israélo-palestinien, alors on peut parler de Marx et Freud si vous voulez. Des agnotologies sont à l’œuvre.

D'aucuns préfèrent croire que l'époque n'est pas au nihilisme mais, quand on sait que certaines allergies sont psychosomatiques chez certains, on réalise - au-delà de tous risques écologiques - la part de "c'est dans la tête" des choses, c'est-à-dire, avant tout, la part de relationnel, imaginaire, symbolique aussi réelle que, au hasard, les risques écologiques - c'est-à-dire que c'est déculturel.

Mais "l'enseignement sert la reproduction sociale", n'est-ce pas ?

Et puis, "l'enseignement de philosophie et la philo, ça sert à rien", n'est-ce pas ?

 


 

____________________________________________

Moyenne des avis sur cet article :  1.27/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Laconique Laconique 6 août 11:21

    Ma foi, ils ont eu un siècle pour faire leurs preuves.


    • Gollum Gollum 6 août 11:42

      @Laconique

      Et ta foi  elle a eu 20 siècles pour faire les siennes. Bilan : zéro.


    • Paul Leleu 9 août 00:26

      @Laconique

      moi je trouve Marx et Freud très intéressants (pour ce que j’en connais)... mais je trouve aussi étouffant le climat intellectuel « du 20ème siècle »...

      on a perdu en sensibilité ce qu’on gagnait en intellectualité... on a perdu d’un côté ce qu’on gagnait de l’autre... je ne suis donc pas mécontent de voir revenir des penseurs plus anciens...

      on ne peut pas se comprendre uniquement à travers les prismes de l’intellect, de l’économie et de la sociologie... il faut aussi revenir à des compréhensions plus intuitives, plus poétiques, plus sensibles... sans quoi, on s’appauvrit...

      donc, oui, sur un certain plan, je suis content de cette remise en cause... (reste à voir où on va après)


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 août 11:32

      On pouvait penser que la société future serait celle du « meilleur des mondes » d’Aldous Huxley, mais il semble que nous nous rapprochons plutôt de ce qu’avait imaginé George Orwell dans « 1984 », un régime totalitaire, ultra-répressif, et où tout le monde est sous la surveillance électronique de « Big Brother » qui vous épie en permanence, jusque dans votre appartement...

      Le « ministère de la paix » (Minipax en novlangue) s’occupe en fait de la guerre. Le « ministère de la vérité » (Miniver) est le ministère de la propagande et du mensonge. Le « ministère de l’amour » (Miniamour) s’occupe de la torture. Et le « ministère de l’abondance » (Miniplein) organise la famine et l’autérité.

      La « novlangue » est une simplification du langage destinée à entrainer un appauvrissement de la pensée des gens, avec des mots qui sont chargés du minimum de sens et du minimum de charge affective, afin que l’homme pense le moins possible, se pose le moins de questions, n’ait pas le moindre doute. Son contrôle passe par l’éradication des textes jugés dangereux pour le pouvoir.

      Bientôt, les pensées subversives ne pourront même plus se concevoir...


      • gaijin gaijin 6 août 11:44

        @Séraphin Lampion
        " Bientôt, les pensées subversives ne pourront même plus se concevoir..."
        mais une pensée réellement subversive ne serrait elle pas de sortir de l’illusion de la domination de la pensée ?


      • @Séraphin Lampion

        Et comme par un de ces hasard auquel je ne cois pas, la psychiatrie a régressé depuis 1985. Extrait d’Oedipe.org. :

        La dégradation de la psychiatrie publique : une constante depuis 1985

        Formation des soignants

        Du côté de la formation des soignants, on avait déjà assisté en 1987 à la disparition du concours d’interne de secteur psychiatrique. Par exemple, pour l’Ile de France, il y avait en 1983, 120 internes de secteur psychiatrique et 30 internes de l’internat général des CHU. Ce nombre a été remplacé par 35 internes dans le nouvel internat…Et en région parisienne, le nombre d’internes formés chaque année a été divisé par six ! 

        En 1992, ce fut l’arrêt de la formation d’infirmier psychiatrique de secteur : les quatre années d’études ont été remplacées par quelques certificats optionnels et des stages de trois mois


      • Paul Leleu 9 août 00:10

        @Séraphin Lampion

        « La « novlangue » est une simplification du langage destinée à entrainer un appauvrissement de la pensée des gens, avec des mots qui sont chargés du minimum de sens et du minimum de charge affective, afin que l’homme pense le moins possible, se pose le moins de questions, n’ait pas le moindre doute. »

        mince ! on dirait une description musicologique du rock n’ roll... smiley


      • JL JL 6 août 11:48

        Comment nommer les extraordinaires constructions intellectuelles que sont les œuvres de Darwin, de Marx et de Freud ? Par (Alain Badiou, lemonde.fr 7/5/10

         

         extrait : « Depuis longtemps, les conservatismes de tous bords se sont acharnés contre ces trois grands dispositifs. C’est bien naturel. On sait comment aux Etats-Unis, encore aujourd’hui, on fait souvent obligation aux institutions éducatives d’opposer le créationnisme biblique à l’évolution au sens de Darwin. L’histoire de l’anticommunisme recoupe pratiquement celle de l’idéologie dominante dans tous les grands pays où règne, sous le nom de « démocratie », le capitalo-parlementarisme. Le positivisme psychiatrique normalisateur, qui voit partout des déviances et des anomalies à contrarier par la brutalité chimique, tente désespérément de « prouver » que la psychanalyse est une imposture…. On y a vu fleurir les « livres noirs » du communisme, de la psychanalyse, du progressisme, et en définitive de tout ce qui n’est pas le bêtisier contemporain : consomme, travaille, vote et tais-toi…. Nous appellerons donc « obscurantisme contemporain » toutes les formes sans exception de mise à mal et d’éradication de la puissance contenue, pour le bénéfice de l’humanité tout entière, dans Darwin, Marx et Freud. » 


        • gaijin gaijin 6 août 17:17

          @JL
          "toutes les formes sans exception de mise à mal et d’éradication de la puissance contenue, pour le bénéfice de l’humanité tout entière, dans Darwin, Marx et Freud. » 

          ouah vaut mieux lire ça que d’être sourd ces trois pieds nickelés ( faudrait ajouter pasteur pour avoir des daltons ) ont été des avancées a leur époque mais rester accrochés a leurs idées est équivalent a vouloir continuer a voler dans l’avion des frères wright .....
          et si on attaquait le 20 ème siècle ?


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 août 18:34

          @gaijin

          « et si on attaquait le 20 ème siècle   »

          d’après Nostradamus, il va y avoir deux grosses conneries au 20ème siècle
          je vous suggère de passer directement au 21ème.


        • gaijin gaijin 7 août 07:39

          @Séraphin Lampion
          ça va merci je suis en roue libre et j’attends que le peloton rejoigne il faut pas les faire aller trop vite d’un coup sinon ça va leur faire un choc ....
          l’accélération :
          https://www.youtube.com/watch?v=ho3aL5pxprY


        • JL JL 7 août 08:08

          @gaijin
           
           ’’ rester accrochés a leurs idées

          ’’
           
           ça vaut peut-être mieux que de régresser, non ?
           
           C’est pas une régression, ça : « Le démantèlement des acquis sociaux, le fait que les riches paient moins d’impôts, qu’on privatise de façon rampante l’université, qu’on donne les coudées franches aux affairistes. Cette façon de déguiser une soumission au capitalisme mondialisé en révolution nationale relève en soi du « pétainisme », au sens formel. » ( Alain Badiou ) ?
           
           ça vous plait, ce retour aux privilèges ? On n’a jamais vu une telle accumulation de trésors de guerre (le capital) et autant de régression des droits sociaux (droits acquis). Les inégalités sont en croissance exponentielle, avec disparition programmée des classes moyennes, autrement dit : retour à l’Ancien Régime !
           
           ça vous plait ce retour au despotisme ? L’Assemblée nationale est un parlement croupion, l’exécutif, Macron en tête, un exécutant du programme imposé par la Commission.
           
           ça vous plait, ce retour à l’obscurantisme ? Je parle ici de l’enseignement du créationnisme dans les universités américaines, et bientôt chez nous !
           
           « Un Américain sur quatre pense que Dieu a créé l’Homme et la Terre il y a moins de 10 000 ans, tandis que l’autre moitié adhère à l’idée d’une évolution guidée par Dieu d’une manière ou d’une autre. Une antithèse à la théorie darwiniste, pourtant admise par l’ensemble des scientifiques, et partagée par seulement 15 % des Américains »
           
           gaijin, vous êtes déjà sourd.


        • gaijin gaijin 7 août 09:22

          @JL
          «  ça vaut peut-être mieux que de régresser, non ? »
          en même temps on pourrait progresser .....non ?
          c’est curieux ça c’est au 19ème qu’on invente le progressisme et a partir de là on refuse de progresser .....
          " « Le démantèlement des acquis sociaux, le fait que les riches paient moins d’impôts, qu’on privatise de façon rampante l’université, qu’on donne les coudées franches aux affairistes. Cette façon de déguiser une soumission au capitalisme mondialisé en révolution nationale relève en soi du « pétainisme », au sens formel.« 
          en effet c’est une régression mais une régression vers quoi ? l’idéal du 19ème ...
          ( idéal des dominants dans un univers mental restreint au quantifiable : je veux toujours plus de pognon )
           » Je parle ici de l’enseignement du créationnisme dans les universités américaines"
          oui y en a qui sont bloqué 6000 ans en arrière, ça n’est pas une raison pour rester bloqué au 19ème ....
          aujourd’hui on est là :
          https://www.youtube.com/watch?v=O6dbVjTJ9f4
          alors freud .....( idem pour les autres )
          bienvenue au 21ème ............. smiley


        • covadonga*722 covadonga*722 7 août 09:34

          @JL
           ça vous plait, ce retour aux privilèges ? 

           mes plages de lucidités sont trop courtes pour vous énumérer , la longue liste des privileges dont jouissent indue ment nombre de fonctionnaires « pour votre gouverne nombre ne veut pas dire tous connaissant votre propension au raccourci
          amalgamesque je précise » , j’évoquerais bien les cheminots, la bien endogame éducation nationale ect  ppfffff suis déjà fatigué rien que d’énumérer ces privilèges que vous contestez a d’autres quand vos « comparses » politiques en jouissent depuis des lustres .
          asinus ex ouvrier qualifié 


        • JL JL 7 août 09:41

          @gaijin
           
           pffft ! Les caravelles de Christophe Colomb sont obsolètes également : diriez vous que les découvertes qu’elles ont permis sont nulles parce qu’aujourd’hui avec les satellites on sait tout, on voit tout ?
           
          Vous ne regardez que le doigt qui vous montre ces figures, en l’occurrence celui d’Alain Badiou que vous détestez, et pas les portes que ces grands hommes ont ouvertes, ce qui revient à les refermer ; pour le plus grand bonheur des obscurantistes de tous poils.
           
          Demeurez avec eux si ça vous chante.
           
          Passez une bonne journée quand même.


        • JL JL 7 août 09:43

          @covadonga*722
           
           mékeskidi ?


        • covadonga*722 covadonga*722 7 août 10:54

          @JL
          fais le malin trouduc 
           je vais faire simple :

          que tu fais partie des parasites ayant des privilèges 

          toi compris ? 


        • gaijin gaijin 7 août 11:25

          @JL
          " diriez vous que les découvertes qu’elles ont permis sont nulles parce qu’aujourd’hui avec les satellites on sait tout, on voit tout ?"
          pas le moins du monde elles appartiennent a l’histoire mais où avez vous vu qu’on enseigne aux pilotes d’avion l’art de diriger des caravelles ?
          connaitre l’histoire est indispensable il y à des gens dont c’est le métier mais la psychanalyse , le darwinisme etc c’est a ranger dans la catégorie archéologie expérimentale avec la taille de silex et l’utilisation de la corde a 13 noeuds ....dans tous les domaines on a oublié le 19ème pourquoi devrait t’on y rester bloqué dans le domaine de la pensée ?


        • JL JL 7 août 11:29

          @covadonga*722
           
           les insultes sont les arguments de ceux qui n’en ont pas. Il est bien malheureux celui qui jalouse une situation normale et légitime telle que la mienne. Je le plains vraiment. En même temps, il est l’idiot utile des véritables parasites, ceux dont ’’ le volume des transactions sur les marchés financiers, est trente fois supérieur à celui des échanges de biens et services. Une montagne spéculative gonfle des bulles aux conséquences de plus en plus désastreuses.’’ 
           
           
           
           @gaijin, il n’y a plus de savants, il n’y a que des techniciens. La faute en revient au mode de financement de la recherche, aux mains d’intérêts privés. Vous devriez lire ce commentaire de Djam.


        • covadonga*722 covadonga*722 7 août 11:46

          @JL
          ttttt petite crapule intellectuelle « pas une insulte de l’entomologie » insecte parasitaire je donne juste ton identité .Tu passe ton temps a baver sur les privilèges des nantis .Oublieux que ta classe parasitaire ne jouit de privilèges que parce qu"elle collabore et est l’alliée objective de ces memes Nantis .Tu pointes du doigts ces privilégiés pensant nous faire oublier que tu es toi meme un privilégié .....statut salaire retraite entregent et captation de l’ascenseur social a l’usage de ta progéniture saupoudré d’un zeste d’exotique pour te donner bonne conscience .

           Bref , privilégié de cette Ve ripublique en aboyant après plus privilégié que toi .
           

          Tu coures après toi comme un chien mord sa queue


        • JL JL 7 août 11:56

          @covadonga*722
           
          pauvre taré : ceux qui doivent leurs privilèges à plus privilégiés qu’eux ne crachent pas vers le haut mais vers le bas. Et ceci explique cela.
           
           Vous pataugez dans une grande confusion.
           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès