• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bon anniversaire votre Altesse et n’oubliez pas de porter un toast à (...)

Bon anniversaire votre Altesse et n’oubliez pas de porter un toast à la mémoire du comte de Chambord !

Dans une interview parue le 8 juillet 2015, dans le journal hebdomadaire Le 1, on découvrait que, selon le ministre de l'Économie de François Hollande (à l’époque), le peuple français n'avait pas vraiment voulu décapiter Louis XVI et que, depuis, la personne royale demeurait la grande absente du système politique français :

Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent. Dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n'a pas voulu la mort. La Terreur a creusé un vide émotionnel, imaginaire, collectif : le roi n'est plus là ! On a essayé ensuite de réinvestir ce vide, d'y placer d'autres figures : ce sont les moments napoléonien et gaulliste, notamment. Le reste du temps, la démocratie française ne remplit pas l'espace. On le voit bien avec l'interrogation permanente sur la figure présidentielle, qui vaut depuis le départ du général de Gaulle. Après lui, la normalisation de la figure présidentielle a réinstallé un siège vide au cœur de la vie politique. Pourtant, ce qu'on attend du président de la République, c'est qu'il occupe cette fonction. Tout s'est construit sur ce malentendu. » (Emmanuel Macron).

Rendons à Jupiter ce qui appartient à Jupiter, Macron ne varie pas dans sa philosophie politique et son mépris pour le Tiers-Etat atteint désormais des sommets ... dernier exemple en date donc, le faste qui entoure son 40ème anniversaire au château de Chambord ("payé sur ses deniers personnels" nous rassure l’Élysée … la bonne nouvelle ! Au passage, une petite vérification ne ferait pas de mal).

Chacun.e est évidemment libre de dépenser son argent comme elle/il l’entend et un président de la République qui dirige un gouvernement composé de 12 millionnaires (extraordinaire ministre de l’écologie avec ses 6 voitures et 2 motos !) n’est certes pas là pour s’apitoyer sur le sort des plus faibles … ses nombreuses déclarations dédaigneuses envers les classes populaires de notre nation l’attestent régulièrement. Issu des couches les plus riches de la société, ce gouvernement est là pour servir les intérêts des plus riches, dont acte … circulez, il n’y a rien à voir !

Que Macron, souffrant d’un fulgurant complexe de supériorité, estime

« que nous ne sommes pas assez diplômés et suffisamment érudits pour appréhender toutes les subtiles prises de positions et les analyses de cet homme hors norme, après tout il sort à la fois de l'ENA et de Sciences Po, il ne peut-être que plus-que-parfait (cependant, il a tout de même raté à deux reprises l'écrit du concours d'entrée à l’École Normale Supérieure, étonnant voire même désolant pour un individu se targuant d'être aussi supérieur) » (FreeDemocracy, Agora’Vox, 21 août 2017),

que Macron élu seulement par 18,01% des inscrits (soit moins d’1 citoyen.ne sur 5) se pense unique détenteur de la toute-puissance politique, c’est un fait désolant, anxiogène pour la démocratie (ne comptons pas sur d’éventuels sursauts de sa majorité « En marche », un mouvement opportuniste et d’une médiocrité intellectuelle consternante) mais désormais avéré.

Ceci pour le fond mais cette arrogance monarcho-bonapartiste s’inscrit aussi parfaitement, dans la forme, dans les choix symboliques du macronisme, l’intronisation au Louvre et l’anniversaire du souverain à Chambord. Deux hypothèses : l'inculture totale du trublion (au sens exact du terme) mais ceci semble peu probable (contrairement à ses deux prédécesseurs) ... ou la volonté claire d’afficher un héritage politique à l’exact opposé de la conception républicaine de l’Etat.

Ces deux lieux de référence de Macron ne sont évidemment absolument pas anodins, car chargés de symboles : le Louvre, haut lieu de la royauté et du bonapartisme puisque Napoléon Ier s’y installe comme consul en 1800 et plus tard Napoléon III comme président de la République en 1848 en accédant à la tête de l’Etat à 40 ans seulement (tiens, tiens !) avant de renverser la République 4 ans plus tard - Chambord, le château royal mythique dédié à la gloire de François 1er et dont le nom est surtout étroitement associé à celui d’Henri d'Artois (1820-1883), petit-fils de Charles X, plus connu sous son titre de « comte de Chambord », chef et dernier représentant de la branche aînée française de la maison de Bourbon (ses partisans le considéraient comme le « roi Henri V ») … et surtout le champion de l’aile la plus réactionnaire du courant royaliste du XIXe siècle, celle des « légitimistes », qui appelait de ses vœux une monarchie réalisant « l'alliance si désirée d'une autorité forte et d'une sage liberté », (voir l’interview de Macron au début de cet article) tout en refusant catégoriquement les acquis révolutionnaires (rejetant par là le drapeau tricolore dans l’ultime « Manifeste » du comte de Chambord aux Français le 8 juillet 1871 avant de repartir en exil : « Je ne laisserai pas arracher de mes mains l'étendard d'Henri IV, de François Ier et de Jeanne d'Arc ») …

Bon anniversaire votre Altesse et n’oubliez pas de porter un toast à la mémoire du comte de Chambord !


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • Clark Kent Jeussey de Sourcesûre 17 décembre 2017 17:52

    « ( »payé sur ses deniers personnels« nous rassure l’Élysée … la bonne nouvelle ! Au passage, une petite vérification ne ferait pas de mal). »


    De toutes façons, depuis qu’il n’est plus chez Rotschild (à vérifier !), l’état lui a filé, à lui et à la « boulangère », pas mal de deniers qu’il n’a pas à dépenser puisque le même état fait face à tous les frais de bouche, de linge et de voiturage de Sa Grandeur qui ne va pas tarder à paraphraser son modèle en déclarant : « l’état, c’est moi ! »

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2017 19:30

      @Jeussey de Sourcesûre
      « Les marcheurs réunis » vont percevoir 100 millions d’euros sur 5 ans, au vu des nombreux députés qui ont été élus... . Mais ce n’est pas suffisant pour payer la foule de spin doctors, « d’experts économiques patentés », et autres instituts de sondages..
      Ils vont donc ouvrir une souscription... A vot’ bon coeur Messieurs Dames !


    • Christian Labrune Christian Labrune 17 décembre 2017 20:18

      @Jeussey de Sourcesûre
      Il y en a aussi, sur AgoraVox, spécialistes de la rediffusion des dépêches de l’AFP (sources des plus « sûres », comme on sait) qui se prennent vraiment pour des petits rois de l’info et qui ont tellement peur d’entendre la moindre contestation qu’ils maintiennent enfoncé le bouton à empêcher les critiques. Quand on parle tout seul, c’est une garantie : on peut raconter les pires conneries, on aura toujours raison et son sera toujours approuvé par les lecteurs : qui ne dit mot consent. Mais le lecteur que je suis ne consentira jamais à donner raison à des plaisantins de votre sorte. Mon silence sur votre page résulte d’un empêchement, et pas d’un consentement implicite. Je ne manquerai pas de le faire savoir désormais à chacune des interventions que vous ferez en dehors de votre petit chez-vous.
      Il reste que vous pourriez demander à l’auteur du présent article de m’infliger le même traitement ! Pourquoi pas ? Il reste qu’il n’a pas trop l’air de beaucoup apprécier les mégalomanes. C’est de bon augure.

      Il faudra que je dise deux mots à propos de l’article en haut de cette page, que j’apprécie. Je le ferai tout à l’heure.


    • Christian Labrune Christian Labrune 17 décembre 2017 22:20

      J’ai vu juste après ma précédente intervention - que je n’avais pas pris soin de relire et où j’aurais dû corriger quelques fautes de frappe-, le charmant bavardage de notre Macron national avec son cireur. C’était merveilleusement mis en scène et minuté, comme ces spectacles de Bob Wilson autrefois, où des acteurs parfaitement entraînés à simuler le ralenti cinématographique mettaient dix minutes à traverser la moitié de la scène. Superbe mise en valeur, jusque dans l’escalier qui conduit au perron de l’Elysée, de la plus profonde vacuité.

      J’aurai quand même appris que le quadragénaire nouveau, qui se prend pour La Fayette (il ne doit pas avoir lu les historiens !) et regarde ses adversaires comme des « pétainistes », tirerait la légitimité de son leadership « de son peuple ». C’est la même expression que devait employer notre brave Louis XVI dans ses entrevues avec le très ambigu Marquis. Notre Président paraît déjà avoir oublié qu’il n’avait été élu que par un quart des électeurs, et je doute que des petites mises en scène comme celle de ce soir puissent être propres à leur inspirer une bien grande confiance. Ce n’est que dans deux ans au moins qu’on pourra juger des beaux résultats de tant de « révolutions ». Autrement dit, demain on rasera gratis.

      Heureusement, il y a Trump, cet imbécile qui n’a toujours pas compris que le CO2 allait progressivement nous tuer, ce minus qui ne voit que l’Amérique lorsque le Président français, lui, voit toute une planète dont il sera le sauveur et se réjouit d’avoir pour ministre de l’écologie un homme d’une nature profondément « inquiète » qui saura prendre, s’il ne démissionne pas, les décisions salvatrices qui s’imposent !

      J’avais raté, à cause de ma précédente intervention qu’il fallait finir, les trois premières minutes, mais je doute fort que j’aie pu rater l’essentiel. Quand je cire mes chaussures - ce qui arrive rarement - je commence par étendre le cirage, je laisse sécher un peu avant de passer la brosse à reluire. Il aura dû se passer la même chose au tout début de l’émission.

      J’attendais quelques éclaircissements à propos de la récente « désapprobation » du discours de Trump reconnaissant qu’une ville où il y a un parlement, des ministères et même une « Cour Suprême » est forcément une capitale. Macron sur ce point aurait eu l’occasion de manifester un minimum de courage politique, mais il l’a ratée par myopie et il s’en mordra les doigts. Il aura donc préféré ne pas revenir là-dessus et on le comprend d’autant plus qu’il semble que Mohamed ben Salmane vienne de convoquer à Riyad le vieillard de Ramallah pour lui remonter les bretelles s’il continue ses conneries. Je ne serais pas étonné que l’Elysée ait subi aussi quelques petites pressions « diplomatiques » venant de ce côté où, on le sait bien, il y a encore beaucoup de fric.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2017 07:20

      @Christian Labrune
      Oui, enfin, l’écologie de Jupiter, c’est tout relatif... , tout dépend des jours.
      Il y a les jours avec, et les jours sans...

      Il veut sauver la planète, avec un Ministre de l’écologie qui a 6 bagnoles, et construire l’aéroport de NDDL...
      Les n’avions, ça doit fonctionner à l’eau.... ?
      Ou bien les passagers pédalent tout au long des vols longs courriers ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 décembre 2017 13:01

      Il veut sauver la planète, avec un Ministre de l’écologie qui a 6 bagnoles, et construire l’aéroport de NDDL...
      ...................................................................... ..................
      @Fifi Brind_acier

      L’essentiel, c’est d’y croire. Moi je n’y crois pas. Je n’ai pas de voiture, mon empreinte CO2 sur la planète résultant de l’allumage quotidien d’une dizaine de cigares est certainement beaucoup plus faible que celle d’un Mr Mulot très motorisé, mais je serai néanmoins damné pour n’y avoir pas cru.

      J’avais oublié hier soir de faire un sort à une autre formule qui m’aurait fait avaler mon cigare tout allumé si ma réserve n’avait pas déjà été épuisée. Qu’est-ce que le Liban, selon Macron, « le seul modèle au Moyen-Orient de PLURALITE REUSSIE ».

      J’y repensais à l’instant, apprenant une affaire qui risque de faire grand bruit dans les prochains jours aux Etats-Unis : il apparaîtrait que l’administration Obama, pour complaire à un Iran qu’elle suppliait de bien vouloir faire semblant d’être pacifiste avait bloqué une enquête sur le financement du Hezbollah par le trafic de drogue et son blanchiment par bien des banques du nouveau continent. On montrait une video datant de cette époque, d’un haut responsable proche d’Obama, expliquant sans rire que le Hezbollah avait été autrefois une organisation terroriste mais que, grâce à Dieu, il avait renoncé à ces excès puisqu’il s’était intégré à la vie politique libanaise, avait désormais des députés au parlement, etc.

      C’est dire que le bonhomme ne comprenait évidemment rien du tout à ce qui était en train de se passer au Moyen-Orient et aux objectifs hégémoniques de l’Iran, très bien servis par l’organisation plus que jamais terroriste du « Parti de Dieu » de Nasrallah.

      Macron qui n’hésite pas à traiter de « pétainistes » ses adversaires en France en est donc encore à considérer que le général Aoun, véritable Pétain dans un Liban occupé par le Hezbollah à la botte de l’Iran serait un type tout à fait présentable. De fait, il lui avait il y a quelques semaines déroulé le tapis rouge pour le recevoir à l’Elysée. « Général, nous voilà ! » - air connu.

      Quand un pays est gouverné par un Obama ou son actuel double défaitiste français à l’Elysée, qui n’aura jamais les yeux en face des trous, on peut craindre le pire.


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 décembre 2017 14:39

      ADDENDUM

      Si on veut en savoir plus sur les révélations concernant les errances de l’administration Obama, très comparables aux aberrations actuelles de la politique du Quai d’Orsay, on pourra lire cet article :

      http://fr.timesofisrael.com/obama-aurait-fait-echouer-une-campagne-contre-le-hezbollah-pour-conclure-laccord-iranien/


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 décembre 2017 14:42

      L’article de « Policito » qui est à l’origine de ces révélations est en anglais, mais la traduction par Google est immédiate. On ne trouvera à cette page :

      https://www.politico.com/interactives/2017/obama-hezbollah-drug-trafficking-investigation/


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2017 19:21

      @Christian Labrune
      aux objectifs hégémoniques de l’Iran,

      Bien sûr qu’on peut craindre le pire, l’Occident est plein de va-t-en guerre, mais je crois que vous vous trompez sur l’ Iran, il s’en fout de l’hégémonie... !

      C’est un pays qui veut que l’Occident cesse de l’emmerder, de lui imposer des sanctions, et qui veut vendre son pétrole autrement qu’en dollars.....

      D’où un gros souci pour les USA qui ne survivent que grâce au dollar comme monnaie internationale, sur le pétrole en particulier.


      Les USA et les pays de l’ OTAN voulaient un gazoduc à travers la Syrie, pour que la Qatar exporte son gaz en Europe.

      Assad a dit non, d’où la guerre pour « Assad partir ! ». Sans l’intervention de la Russie, de l’Iran et du Hezbollah, c’est ce qui se serait passé.


      Maintenant, entre ce que déclarent les dirigeants des pays de l’ OTAN, et ce qu’ils font réellement, il y a la différence entre le cercle et le carré inscrit....
      Il ne faut pas prendre à la lettre tout ce qu’ils racontent...

    • babelouest babelouest 17 décembre 2017 18:20

      C’est pourquoi j’avais préparé une petite action maison....
      http://bab007-babelouest.blogspot.fr/2017/05/apres-le-despotisme-roue-le-despotisme.html


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2017 19:23

        @babelouest

        Le « despotisme éclairé », c’est la base de la construction européenne.

        C’est la définition utilisée par un ami de Jacques Delors, Padoa Schioppa.


      • petit gibus 17 décembre 2017 18:57
        Parait que sa côte vient de grimper de + de 10% ! ! !

        Il va pas tarder à nous faire le coup de napoléon III




        • babelouest babelouest 17 décembre 2017 19:13

          @petit gibus hi hi, mais c’est une côte de bœuf, alors !

          Le grognard qui charge plus vite que son nombre ! ça fait désordre...


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 décembre 2017 19:17

          Lui Chambord, moi Champagne.


          • babelouest babelouest 17 décembre 2017 20:30

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Et pourquoi pas champorot ? (appelé aussi chabrot)


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2017 19:17

            L’inculture « de Gôoche » a encore frappé ! Comme si nous étions encore sous la 3e République, à pourfendre les Royalistes..., faudrait voir à ne pas se tromper d’époque. C’est Bruxelles et Francfort qui décident, ainsi que le FMI et l’ OTAN à Washington... 


            -1- L’auteur, depuis 30 ans d’Union européenne, ne sait toujours pas que les réformes de Macron sont imposées par Bruxelles ?

            -2- Les faits et gestes de Macron, c’est du « marketing » dicté par les spin doctors. Il joue au Monarque, parce que les Français aiment vivre dans une République monarchique. C’est de la com’, du pipeau : « en même temps », Macron détruit le modèle social français, auquel les Français sont attachés.

            -3- L’auteur devrait réviser un peu ses connaissances en Histoire de France... . L’État français a 800 ans, il a été construit par la Monarchie. Pas comme dans les pays récents, comme l’ Italie, les USA, le Canada ou l’ Allemagne...
            En conséquence, l’État, les Français et la France, c’est la même chose.

            C’est l’ Etat monarchique qui a créé les 1ers services publics avec St Louis.
            Et c’est l’Etat Républicain a assuré l’école pour tous, laïque et obligatoire, puis le modèle social français redistributif, issu du CNR. Oui, la France est une République monarchique, ou une Monarchie républicaine, comme ça vous chante. Et les Français trouvent cela très bien !

            On ne refait pas l’histoire et la culture d’un peuple, il faudra que l’auteur se fasse une raison, ou bien qu’il aille vivre dans un pays sans culture, sans civilisation et sans passé, genre USA, par exemple !

            PS : Je me fiche bien de l’endroit où Macron va fêter son anniversaire. Tout ce que je souhaite, en ces temps de privatisations imposées par Bruxelles, c’est qu’il ne vende pas le château de Chambord en pièces détachées au Qatar ou à la Chine...

            • Lugsama Lugsama 17 décembre 2017 19:39

              @Fifi Brind_acier

              Les petits copié collé du disciple au gourou à 1%. Va falloir consulter, perdre autant de temps avec des hors sujets pour un tel nain politique..

            • babelouest babelouest 17 décembre 2017 19:51

              @Fifi Brind_acier
              « Imposé par bruxelles », certes. Cependant qui déclenche la mise en place de telle ou telle « réforme » ? Le Conseil européen, composé... des ministres concernés ! Donc la France peut initier ce qui sera plus tard imposé, après avoir été mis en forme par la commission. C’est je pense ce qui a été fait pour les compteurs communicants, où EDF dont l’État est actionnaire largement majoritaire voulait fourguer sa camelote.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2017 20:40

              @babelouest
              Meuh..non ! Tout ça, c’est du cinéma pour les mougeons. Les politiques imposées par Bruxelles découlent directement des Traités européens.


              Application des Traités européens, plus « Le Pacte de stabilité et de croissance - signé en 1997 », concernant les pays de la zone euro.

              " (...) Fondé sur l’article 126 du TFUE et mis en œuvre par le règlement 1467/97 du 7 juillet 1997, le volet correctif vise à éviter les écarts aux valeurs de référence précisées dans le protocole n°12 annexé au traité, à savoir :

              •  - 3% pour le rapport entre le déficit public et le PIB au prix du marché (critère du déficit).
              •  - 60% pour le rapport entre la dette publique et le PIB au prix du marché (critère de la dette).

               En cas du non respect de ces critères, un État membre peut faire l’objet de la procédure pour déficits excessifs prévue à l’article 126 du TFUE. (...)


              Sanctions financières prévues :

              " (... ) Aussi longtemps que l’État membre ne se conforme pas à sa décision de mise en demeure, le Conseil peut, sur recommandation de la Commission, prononcer des sanctions, notamment le dépôt non rémunéré d’une somme variant entre 0,2 et 0,5% du PIB, en fonction du degré de dépassement de la valeur de 3% de déficit public. Ce dépôt est converti en amende au bout de 2 ans si le déficit excessif n’est pas comblé.(...)


              PS : Ce ne sont ni des avis facultatifs, ni des conseils d’amis. Ce sont des ordres, puisqu’en cas de non - application, des sanctions de plusieurs milliards d’euros sont prévues.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2017 20:46

              @Lugsama
              La Monarchie est hors sujet quand on parle de Chambord ?


              Vous trollez contre l’ UPR même le Dimanche ?
              En heures sup, alors ... Même pas ? Quel dévouement !
              C’est votre patron de Bruxelles qui doit être content ...

            • Fergus Fergus 17 décembre 2017 20:47

              Bonsoir, babelouest

              Fifi Brind_acier - manifestement salariée de l’UPR en charge de marteler la pensée d’Asselineau - sait très bien que nous avons à faire face à une sorte d’ouroboros (le serpent qui se mord la queue) :

              Les chefs de l’exécutif des pays membres de l’UE définissent en Conseil Européen les orientations qui sont ensuite mises en œuvre par la Commission qui oblige ces mêmes pays membres.

              On peut également dire que cela relève de l’œuf et de la poule ! smiley


            • Lugsama Lugsama 17 décembre 2017 23:22

              @Fifi Brind_acier

              Je ne travaille pas pour Bruxelles malheureusement, et le Dimanche ne travaillant pas j’ai tout loisir de venir commenter même si vos copiés-collés fatigue ma roulette.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2017 06:14

              @Fergus
              manifestement salariée de l’UPR

              Et non, tout le monde est bénévole à l’ UPR !
              Je milite pour l’ UPR, pour ne pas finir SDF dans un carton, comme les Grecs !

              Je remarque que les militants et les électeurs du Tsipras français, sont d’une discrétion de violette sur la situation en Grèce après 4 ans d’austérité...


              Pourtant Syriza avait un programme aussi génial que celui de la FI....

              PS : Quant au verbe « marteler », vous, bien sûr, vous ne répétez pas à longueur de commentaires, les mantras et mensonges européistes...

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2017 09:19

              @Fergus
              Ils ne définissent rien du tout ! C’est l’article 121 du TFUE qui donne à la Commission européenne le droit d’élaborer les programmes économiques et sociaux pour tous les pays européens.

              Document officiel : la Commission européenne est à l’initiative des lois, gardienne des Traités et chargée de faire appliquer les lois.


              La feuille de route arrive chaque année en Juin dans chaque capitale.
              Voici les feuilles de route pour 2014/ 2015 pour chacun des 28 pays.


              PS : le Conseil européen n’a aucun rôle législatif, il met en oeuvre la construction européenne en application des Traités.

              « Le Conseil européen fournit à l’Union »l’impulsion nécessaire à son développement« , définit »les orientations politiques générales« , mais  »n’exerce pas de fonction législative" (art.15 TUE). Ensemble, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne y définissent les priorités et le calendrier de la construction européenne. (...)


            • Fergus Fergus 18 décembre 2017 11:32

              Bonjour, Fifi Brind_acier

              « tout le monde est bénévole à l’ UPR ! »

              Très difficile à croire ! Pour une raison simple : vous n’intervenez jamais sur des articles qui ne vous permettent pas de placer vos couplets anti-UE. C’en est même caricatural tant cela saute aux yeux des observateurs.

              Je note d’ailleurs, ce qui confirme que vous occupez une place à part relativement aux militants de l’UPR qui s’expriment sur ce site, qu’il leur arrive de poster sur des sujets variés, ce qui n’est jamais votre cas !

              « Quant au verbe « marteler » » 

              Je le maintiens et j’enfonce le clou : il vous arrive très souvent de poster sur un même article jusqu’à 15 commentaires de la même veine, tous dirigés contre l’UE, responsable de tous les maux qui frappent notre pays, y compris les plus improbables. Là aussi, cela relève de la caricature tant vos interventions prennent un caractère compulsif. De la caricature, mais aussi du harcèlement !


            • Le421 Le421 18 décembre 2017 18:44

              @Fifi Brind_acier
              L’inculture « de Gôoche » a encore frappé !

              Ah !! De temps en temps, le masque tombe.

              Chassez le naturiste, il revient au bungalow !!  smiley


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2017 19:54

              @Fergus
              Le harcèlement européiste, cela fait 70 ans qu’on le subit !!
              Mais les mensonges sur « ’ Europe de la paix, de la prospérité », et autres couillonnades du même acabit, ne semblent pas vous empêcher de dormir.... ?


              Moi, oui, ça me met en colère, et ce n’est qu’un début...
              - Je suis en colère depuis 2008 et la forfaiture sur le referendum de 2005.
              - Je n’accepte pas qu’on mente sur les origines de l’ Europe, et qu’on cache les Traités.
              - Ni que la Gauche mène une politique de Droite, libérale, européiste et mondialiste depuis 1983.
              - Qu’on engraisse les banques et les multinationales.
              - Qu’on détruise le modèle de solidarité français.
              - Qu’on multiplie des impôts pour les donner aux entreprises.
              - Qu’on mette des millions de gens au chômage et qu’on ruine des régions entières.
              - Que les médias soient cornaqués par la CIA, et qu’ils mentent constamment aux européens.
              - Que les médias fassent la promotion des Sarkozy, des Hollande et des Macron, pour nous enfumer et nous ruiner...

              Votre problème, c’est que je fais le travail d’information sur les Traités européens que la Gauche devrait faire, et qu’elle ne fait pas.

              Que vous ne savez pas y répondre, que vous préférez attaquer les personnes.



              PS : Si je postais des billets, ce serait des résumés de livres qui me semblent importants d’avoir lus. Cela demande beaucoup de temps pour résumer 100, 200 pages ou 300 pages, temps dont je ne dispose pas, figurez-vous. J ’ai une vie en dehors de l’UPR, et les journées ne font que 24 heures.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2017 22:06

              @Le421
              Et oui, et c’est bien gênant d’avoir affaire, quand on est de Gauche, à des incultes de Gauche ! Et je ne suis pas la seule à constater que la majorité des militants de Gauche ne sait rien en économie, ni en histoire, ni sur les questions monétaires, qu’ils n’ont lu, ni la Constitution française, ni les Traités européens !


              Lisez donc ce que dit de vous, cet économiste italien, qui essaye désespérément de « culturer » un peu la Gauche italienne ...
              « Carlo Cipolla : l’eau mouille et le chômage tue ! »

            • Lugsama Lugsama 17 décembre 2017 19:40

              « le faste », 800€ la location ?


              • Le421 Le421 18 décembre 2017 18:42

                @Lugsama
                La location... Et le reste ??


              • Ken_le_sous-vivant Ken_le_sous-vivant 17 décembre 2017 20:14

                J’ai arrêté à la première notation inclusive. Beurk, quelle saloperie à lire.


                • Fergus Fergus 17 décembre 2017 20:38

                  Bonsoir, Ken_le_sous-vivant

                  J’ai moi-même failli en faire autant pour la même raison.


                • Ken_le_sous-vivant Ken_le_sous-vivant 18 décembre 2017 09:48

                  @Fergus

                  Eh bien, il fallait le faire alors. Nous avons le pouvoir, nos choix et nos achats influencent directement notre société, mais pour ce faire il faut atteindre une taille critique.


                • alinea alinea 18 décembre 2017 10:18

                  @Fergus
                  moi itou !


                • Mejad 17 décembre 2017 21:32

                  « Au pays de nous les Français, le Borgne est roi. » Le Macron mérite qu’on lui porte un toast. Trump quand il est arrivé la première fois en France, il lui : Tu as été fort, dans le sens qu’il a bien joué pour arriver à ce qu’il est devenu.

                  Dès lors, pourquoi pas le Chambord, le Versailles, il a été fort. Il faut le reconnaître combien même qu’il est le poulain de la finance. Et pourquoi pas, portons-lui un toast pour ses 40 ans, puisqu’il a réussi ce que d’autres, et plus armés, n’ont pas réussi. Et admettons que « nous les Français, le borgne est roi. » Et cela ne fait de mal à personne. Tout le monde a eu pour son compte.


                  • bob14 bob14 18 décembre 2017 05:44

                    La folie des grandeurs..
                    Se penser supérieur aux autres..
                    Son Ego démesuré..
                    Jupiter est une fable de conte pas une réalité..
                    La France est encore gouvernée par un malade mental...une habitude prise par son peuple !


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2017 06:04

                      @bob14
                      Il aurait tort de se gêner... !
                       - L’ UPR, seule opposition anti européenne, est tout aussi censurée après les élections, que pendant les 10 ans qui ont précédé.

                      - Les autres Partis politiques sont aussi européistes que Macron, et pour certains, en voie de décomposition avancée...

                      - Les syndicats sont divisés, mais ils continuent quand même à percevoir les financements de Bruxelles pour assurer la paix sociale, par CES interposée..., faut pas rigoler avec les choses sérieuses ! 

                      - Mélenchon joue le rôle d’opposant d’opérette, qui arrange bien Macron, il raconte n’importe quoi, le voilà maintenant « indépendantiste » !

                      - L’unité à Gauche, ce n’est pas pour maintenant, Mélenchon est ravi de l’échec du Parti Communiste en Corse et félicite les autonomistes...

                      Pourquoi Macron se gênerait pour pavaner ?


                    • babelouest babelouest 18 décembre 2017 06:19

                      @Fifi Brind_acier
                      Allons, encore une fois...

                      L’UPR n’est pas le seul parti anti-européen, combien de fois faudra-t-il le dire ?

                      – le Pardem a, de plus, constitué un programme pour l’après UE, après-otan, après-fmi, après-ocde, après-bri....... ce que l’UPR se refuse : pas la même stratégie, et beaucoup plus de préoccupations sociales.

                      – le PRCF a le mérite de continuer vaillamment à porter les valeurs du PCF de l’après-guerre immédiat (Marcel Paul, Ambroise Croizat, vous connaissez sans doute), et cela aussi est très important. Sans le soutien de ce PCF-là, de Gaulle aurait-il pu avancer dans le bon sens, alors que déjà « les socialistes » jouaient à fond la carte de l’atlantisme ?


                    • bob14 bob14 18 décembre 2017 07:28

                      @Fifi Brind_acier....Vous brassez de l’air pour rien..l’UE n’est en rien une finalité politique..juste un instant déjà dépassé..la bête est à l’agonie !
                      l’UPR propose pour demain, alors qu’il faudrait voir pour après demain !
                      C’est le problème de tous les partis politique d’avoir la vue courte !


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2017 08:17

                      @babelouest
                      Comparer le PRCF au PCF de la Libération, qui faisait 30 % aux élections, faut oser !


                      Tous les Partis politiques sont « anti européens » !! Ils critiquent tous l’ UE, et proposent tous « une Autre » Europe... « . Critiquer sans en sortir, c’est pas fatiguant, et ça sert à faire patienter les mougeons.

                      L’UPR est pour une France indépendante et souveraine, par la sortie de l’ UE, par l’article 50. C’est la seule organisation a le proposer, ne vous en déplaise.

                      Le Pardem ? La queue de comète d’ ATTAC ? Il s’appelait avant, le M’PEP....
                      Vous voulez que je vous rafraichisse la mémoire sur ce qu’écrivait Nikonoff ?
                       »Appel pour une monnaie commune, à la place de l’euro, monnaie unique« 


                      L’UPR, c’est la sortie de l’UE & de l’euro pour revenir au Franc, pas pour chercher une autre monnaie à la zone euro... D’ailleurs, à l’ UPR, les maquettes des billets en Francs sont prêtes depuis longtemps.

                      Quant au PRCF, c’est comme Etienne Chouard. Il urge de sortir de l’ UE, mais au lieu d’appeler à voter Asselineau, ils ont appelé à voter Mélenchon, qui ne veut sortir de rien du tout....

                      Car, dit-il, »le Plan B est internationaliste, pas un Plan nationaliste, où chacun rentre à la maison !"
                      Traduction : le Frexit , c’est nationaliste = FN = caca boudin.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Erik Fechner


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès