• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bourgeoise contre bourgeoise

Bourgeoise contre bourgeoise

Les militants de droite de "bonne famille", de milieu matériellement aisé, voire de droite droite ou de droite très très de droite m'ont très souvent rappelé le fiancé anglais de "On est toujours trop bons avec les femmes" de Raymond Queneau. La jeune femme, demoiselle de la poste, futée maline, qui passe le livre à faire l'amour joyeusement avec les quelques pieds nickelés rebelles irlandais l'ayant prise en otage les accuse avec une horreur surjouée de l'avoir obligée à montrer ses mollets. "Shocking" dit son naïf promis qui finit par tous les faire fusiller pour cet affront. Ce qui me dire avec dépit aux pauvres types et indépendantistes de la verte Erin la phrase du titre avant de recevoir les balles bien entendu fatales.

 

Pour ces hommes d'un milieu circonscrit au XVIème et à Versailles pour la majorité d'entre eux, souvent appréciateurs "d'amitiés saines et viriles" et en somme d'homosexualité latente criante, une femme ne saurait être qu'une épouse docile, et une épouse qui ne cesse de lui faire des enfants, une pondeuse en somme. A charge pour elle d'entretenir sa maison et d'élever les gosses dans ce paradigme social un rien hypocrite. L'hypocrisie se remarque vite par les looks de ces dames. Tel ou tel vêtement, tel ou tel accessoire finement suggestif, intelligemment transparent, évoquera que madame est finalement encore disponible pour des "cinq à sept" voire des siestes crapuleuses à condition évidemment d'être discrets.

 

Ces dames ressemblent énormément à la demoiselle des postes du roman cité plus haut.

 

Les séducteurs malins savent repérer ces genre de détails et le reproducteur pas très malin n'y verra que du feu. Bien sûr, faut aimer les bibelots, les petits "biscuits" certes mignons mais apprêtés et un rien artificiels que sont devenus ces dames.

 

On croit toujours bêtement dans les milieux conservateurs que ce genre de femmes inspirées par les valeurs traditionnelles, tout ça, est excessivement différente des petites bourgeois éduquées dans un milieu plus libertaire. Alors que ce sont exactement les mêmes à quelques nuances près. Ces boboes, bourgeoises pédagogues superficielles, rêvent toutes d'un "bon" mari comme dans les contes de fées qui leur permettra de quitter le leur, souvent un job trouvé par PapaMaman dans la pub ou le cultureux.

 

Mais elles ne veulent pas se l'avouer alors elles vadrouillent entre le studio de leur meilleur ami "gay" ou en passe de faire son "outing" et diverses chambres de rejetons eux aussi de milieux "respectables". De "Jean-Eudes" qui fait de l'histoire de l'art précolombienne à Tolbiac et qui était très actif à "Nuit debout" qu'il a dû arrêter pour partir en vacances aux Barbades à "Charles" qui lui écrit dans un journal anarchiste dont il a installé la rédaction dans son loft de 250 mètres carrés de "République".

 

Derrière les poses de façade de ces milieux hyper-minoritaires mais disposant d'un pouvoir et d'avantages bien concrets exorbitant au regard de leur poids réel dans la société, on trouve exactement le même réflexe de préservation des privilèges matériels. On trouve cette même passion pour l'endogamie la plus absolue, je parlerai même de consanguinité sociale. Et finalement au bout de quelques années de mariage installé selon les convenances de l'un et l'autre milieu ces personnes finissent par toutes se ressembler par l'apparence et l'expression.

 

Je n'ai rien contre elles finalement, si cela leur convient mais il est toujours amusant de leur retirer leurs faux semblants...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration empruntée ici

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.05/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 5 novembre 20:19

    Bonsoir, Amaury

    Fine observation sociologique à laquelle je souscris totalement. Bravo pour ce texte pétillant !


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 6 novembre 12:17

      @Fergus

      C’est une évidence, dans cet art du cliché que l’on croyait votre spécialité, vous avez trouvé un maître ...

      Et faut-il que l’auteur soit malheureux d’avoir été rejeté par ceux qu’il croit dépeindre !


    • Fergus Fergus 6 novembre 13:16

      Bonjour, Sharpshooter - Snoopy86

      Le cliché n’est-il pas la spécialité de ceux qui, comme vous, ne cessent de dénoncer les clichés chez les autres en une sorte de mantra provocateur ? smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 13:46

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Pour le coup c’est votre commentaire qui est un beau clicheton...


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 6 novembre 13:49

      @Fergus

      Mais oui, mon révérend, vous brillez par votre originalité et votre non-conformisme smiley

      Et je ne suis qu’un misérable troll jaloux de votre immense talent et secrétement ébloui par la profondeur de votre pensée ...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 13:49

      @Sharpshooter - Snoopy86
      ça me rappelle ceux pour qui critiquer l’injustice sociale c’est être jaloux des riches


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 6 novembre 13:50

      @Amaury Grandgil

      Vous vieillissez mal Amaury ...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 13:56

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Voilà qui est répondre fort à propos.
      La psychiatrisation du contradicteur smiley
      Pour éviter d’argumenter on suggère un truc ou l’autre, on fait de la psy de comptoir.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 13:57

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Si c’est vous qui le dîtes de vous même


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 6 novembre 14:01

      @Amaury Grandgil

      Quand on est assez brillant pour avoir inventé le concept d’anarchisme cul-béni on se doit d’avoir des arguments d’un autre niveau smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 14:04

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Vous confondez avec un autre je crois.


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 6 novembre 14:12

      @Amaury Grandgil

      Je suis bien sûr que non smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 14:17

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Jacques de Guillebon a inventé la notion d’anarchisme chrétien, pas moi.C’est une autre façon de ne pas dire complètement qu’on est de droite. Moi je suis de droite. Sans problèmes. Pas besoin de me revendiquer d’un anarchisme chrétien qui n’a jamais existé. Je suis même « l’anar de droite » type...


    • Cadoudal Cadoudal 6 novembre 14:29

      @Amaury Grandgil
      En Belgique, ils ont des Anarcho-Salafistes...

      Ils sont toujours marrant ces Belges :

      Philippe Huysmans 6 novembre 14:03

      @foufouille

      Vous savez aussi bien que moi que je ne censure personne. Je ne reproche pas aux commentateurs de n’être pas auteurs, mais simplement faut pas se permettre ce que ce gars se permet en pareil cas.

      Or il n’avait aucun argument, rien, le vide intersidéral.

      Et le reste de ses commentaires est à l’avenant, comme je le montrais.

      https://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&id_article=209264&id_forum=5341518&idf=5342185


    • raymond 7 novembre 11:45

      @Fergus
      Vous allez voir comment celui du jour ( ce mercredi ) pétille....


    • NEMO NEMO 5 novembre 21:52

      « On trouve cette même passion pour l’endogamie la plus absolue, je parlerai même de consanguinité sociale.   »

      C’est ce qu’on appelle une classe sociale.

      Le passage d’une classe à l’autre n’existe pas, mais une classe inférieure peut prendre la place de la classe dominante. Les bobos se conduisent comme les inc’oyables et les me’veilleuses : quand les bourgeois ont compris qu’ils disposaient désormais de privilèges analogues à ceux de la noblesse qu’ils avaient chassée, ils ont affiché avec arrogance une morgue qu’il a fallu ravaler à la fin du directoire, mais qui a été retrouvée sous le second empire, quand la « noblesse d’empire » et les barons de l’industrie ont pris la place de la bourgeoisie de petits commerçants.

      Nous assistons à un nouveau passage de relais après la désindustrialisation du pays et l’arrivée au pouvoir des banquiers et des communicants dont l’arrogance traduit la jouissance de se sentir privilégiés, et ils le sont.


      • NEMO NEMO 5 novembre 22:08

        @NEMO

        "Je ne veux pas être noble
        Répondit le croque-note
        Avec un blason à la clé
        Mon la se mettrait à gonfler

         

        Je ne voudrais plus épouser
        Ma promise, ma fiancée
        Je ne donnerais pas mon nom
        A une quelconque Ninon
        Il me faudrait pour compagne
        La fille d’un grand d’Espagne

        Avec un’ princesse à la clé
        Mon la se mettrait à gonfler
        On dirait par tout le pays
        Le joueur de flûte a trahi

         

        Le petit joueur de flûteau
        Fit la révérence au château
        Sans armoiries, sans parchemin
        Sans gloire il se mit en chemin
        Vers son clocher, sa chaumine
        Ses parents et sa promise
        Nul ne dise dans le pays
        Le joueur de flûte a trahi
        Et Dieu reconnaisse pour sien
        Le brave petit musicien"

         

        Brassens


      • Paul Leleu 5 novembre 22:27

        @NEMO

        « Je ne donnerais pas mon nom A une quelconque Ninon » .... oui, c’est cela...

        certaines femmes croient que c’est parce-que les hommes sont jaloux de leur vie antérieure et de leurs nombreuses conquêtes... elles se trompent totalement... c’est juste que l’amour ne se décrète pas... un homme n’est pas une chose que tu annexes comme ça un beau matin... beaucoup de femmes traitent les hommes comme des choses... ça va pour faire l’amour... mais ça peut pas déboucher sur autre chose... faut pas qu’elles rêvent...

        le coeur a ses raison que le sexe ne connait pas... et un homme n’apprécie pas forcément de se faire traiter comme un « mari »... d’où certaines déconvenues parfois cruelles... et certaines arrogantes qui se rabattent sur des mariages pas très ambitieux... c’est la vie...


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 02:18

        @NEMO

        Je suis comme lui


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 02:20

        @Paul Leleu

        Et parfois le corps suit le coeur


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 02:20

        @NEMO

        J’adore Excellent


      • Paul Leleu 5 novembre 22:13

        les petits arrangements avec la réalité... ben oui... parfois ça me fait marrer de voir ce que sont devenues certaines de mes anciennes... mais je voudrais pas être mauvaise langue...


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 novembre 22:37

          Bof ...la plupart des femmes sont amoureuses de l’amour.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 07:04

            @Aita Pea Pea

            Je ne crois pas non. Elles sont plus fines que les hommes souvent.


          • popov 6 novembre 06:17

            Comme disait Brel, il y a les femmes qui se font payer avant et celles qui se font payer après.


            • NEMO NEMO 6 novembre 08:01

              @popov

              dans l’air de la bêtise, Brel est plus explicite que cette formulation euphémisante :

              « Pour que point l’on ne voie
              Le sourire entendu
              Qui fera de vous et moi
              De très nobles cocus
              Pour nous faire oublier
              Que les putains les vraies
              Sont celles qui font payer
              Pas avant mais après »


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 08:24

              @popov
              C’est pas ce qu’il a écrit de plus élégant


            • popov 6 novembre 10:35

              @NEMO
               
              Merci pour cette précision. J’ai cité de mémoire sans vérifier.


            • Fergus Fergus 6 novembre 11:42

              Bonjour, popov et amaury

              Petit extrait d’un bouquin que j’ai commis il y a quelques années :

              "D’ailleurs, quelle est la plus salope des deux, entre la bonne fille comme moi, qui prend sainement son pied, et la bourgeoise rongée par sa schizophrénie sexuelle ? Celle qui, froide et moralisatrice le jour, subit en rêve chaque nuit, dans la moiteur de ses draps, des outrages que même un réalisateur de X n’oserait pas mettre en scène dans un film porno (...) Pire : qui se donne par calcul au va-et-vient répugnant d’un époux brutal et adipeux dont la fortune personnelle ou la réussite professionnelle assurent à Madame une position sociale enviable ?
              Conduite de pute.
              Pute respectable certes, mais pute quand même.
              À cet égard, n’en déplaise aux âmes bien pensantes, il faut reconnaître que le mariage est l’une des formes les plus répandues de la prostitution
              ."

              Je vous laisse méditer la dernière phrase.


            • Aristide Aristide 6 novembre 12:04

              @Fergus

              À cet égard, n’en déplaise aux âmes bien pensantes, il faut reconnaître que le mariage est l’une des formes les plus répandues de la prostitution."

              Je vous laisse méditer la dernière phrase.

              Votre épouse, qu’est ce donc qu’elle en pense de cette ...assertion d’un très conformiste anticonformisme.


            • Fergus Fergus 6 novembre 12:13

              Bonjour, Aristide

              Ce constat ne vaut évidemment pas pour toutes les femmes, loin s’en faut. Mon épouse est donc d’accord avec moi. Et cela d’autant plus que nous avons connu des femmes qui illustraient parfaitement cette vérité que tous ne veulent pas entendre. 

              A noter qu’il y a également des hommes qui cherchent à épouser des héritières et sont prêts à tout pour cela. smiley


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 novembre 14:18

              @Fergus
              Mon article est une satire mais je crois que j’aurais dû rajouter des émoticones un peu partout pour certains lecteurs.


            • arthes arthes 6 novembre 14:19

              @popov

              C’est ce que me disait un ami à propos de son avocat...
              les avocats, c’est comme les putes etc....Lol.


            • JC_Lavau JC_Lavau 6 novembre 14:35

              @Fergus. Rappel du dépucelage de Marie-Chantâââl : 
              Enfin Gérâârd ! Décidez-vous ! Entrez ou sortez ! Mais cessez ce va-et-vient ridicule !

              Plus tard, Gérard a été vaillant...
              Mharveilleux ! Vâchement sympa ! On devrait interdire ça au peuple !


            • arthes arthes 6 novembre 14:42

              @Fergus

              Bonjour Fergu

              Rhooo, vous pensez que la bonne fille qui prend son pied sainement n’a pas de fantasme très cochons inavouables ?
              Et que la bourgeoise n’est pas capable d’aller satisfaire les siens, avec son mari qui plus est dans des lieux de perdition que sont les clubs libertins échangistes ?
              Et croyez vous vraiment que les bourgeoises sont des froides créatures le jour ?

              Tout cela est quand même assez caricatural.

              Quant au mariage associé à la prostitution, il s’agit du mariage bourgeois du 19ème siècle, Flaubert le dénonce à merveille dans Emma Bovary, mais cela ne se passait pas que dans le milieu bourgeois, je préfère dire que le mariage est un contrat passé entre deux êtres qui y trouvent un interet réciproque.
              Pour ce qui me concerne, ce fut de bénéficier d’avantages fiscaux, et avec contrat de séparation encore, sinon, je ne me serais jamais mariée...Nous n’avons jamais eu besoin d’un bout de papier.


            • Ruut Ruut 6 novembre 14:45

              @Aristide
              Il n’y a que la vérité qui fâche :)


            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 6 novembre 14:50

              @Ruut

              grosso-modo pour Fergus :

              « toutes des salopes sauf Maman ... »


            • troletbuse troletbuse 6 novembre 14:52

              @Fergus
              Bien sûr, Manu Valls par exemple qui abandonne Israël pour une milliardaire
              https://www.lci.fr/politique/manuel-valls-et-sa-nouvelle-compagne-susana-gallardo-2096929.html


            • popov 6 novembre 15:16

              @arthes
               
              Bonjour
               
              les avocats, c’est comme les putes etc...
               
              Oui, mais les avocats, c’est le sang qu’ils sucent, comme des sangsues.


            • troletbuse troletbuse 6 novembre 15:21

              @Fergus
              D’ailleurs la député Olivia Gregoire était déjà cocue lors de sa liaison avec Valls. C’est bien une LREM
              https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Olivia-Gregoire-evoque-sa-relation-avec-Manuel-Valls-1568730

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès