• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bouteflika : « Que Dieu bénisse l’homme qui connaît ses limites (...)

Bouteflika : « Que Dieu bénisse l’homme qui connaît ses limites »

Ces deux dernières semaines, des dizaines de milliers d'Algériens ont protesté contre la candidature à un cinquième mandat de leur président Abdelaziz Bouteflika, âgé de 82 ans.

Au pouvoir depuis 1999, le président s'est adressé aux Algériens pour la dernière fois en mai 2012, un an après une série de soulèvements dans les pays arabes qui avaient renversé trois de ses homologues. Dans son discours, il avait indiqué qu'il était prêt à céder la place après son troisième mandat. Les Algériens se souviennent de ses deux déclarations :

  • "Ma génération a fait son temps"
  • "Que Dieu bénisse l'homme qui connaît ses limites".

À cette époque, l’Algérie bénéficiait toujours de ressources enviables, les cours du pétrole oscillant autour de 100 dollars le baril (après avoir atteint 140 dollars en 2008). Cela avait permis au président "d'acheter" un peu de paix sociale et d’empêcher une contagion des « printemps arabes » qui avaient secoué les voisins orientaux de Tunisie, de Libye et d’Egypte.

En 2013, le président Bouteflika a été victime d'un accident vasculaire cérébral invalidant, qui l'a confiné dans un fauteuil roulant, ce qui a laissé penser que la retraite prévue serait effective. Or, en 2014, l’intéressé a fait une volte-face inattendue et a annoncé sa décision de se représenter.

Le chaos qui régnait en Libye et en Syrie a convaincu bon nombre d'électeurs algériens d'opter pour la stabilité offerte par le président sortant en lui confiant un quatrième mandat dont il a passé la plus grande partie entre les hôpitaux de Genève et de Grenoble. Il était dans l’incapacité de gérer le pays en raison de la détérioration de sa santé.

Aujourd'hui, les prix du pétrole ont diminué de moitié et les inégalités sociales se sont accrues. Plus du quart des Algériens de moins de 30 ans sont au chômage. Alors, après l'annonce par le président de son intention de briguer un cinquième mandat, des Algériens de tous les horizons sont descendus dans la rue. Avocats, journalistes, étudiants et universitaires ont tous exprimé leur opposition à un cinquième mandat.

Les autorités ont cru que les manifestations ne se dérouleraient que dans des zones « suspectes » telles que la Kabylie à majorité berbère ou certaines des provinces agitées à l'est du pays, comme les Aurès, autre région berbère, foyer de la guerre d’indépendance. Or, des manifestants ont eu lieu dans de nombreuses villes et villages sur tout le territoire et Alger, où les manifestations étaient jusqu'ici interdites, a connu le plus grand rassemblement du pays.

Même la ville de Tlemcen, le berceau de la plupart des ministres de Bouteflika, s'est jointe au mouvement. Les diasporas algériennes de Londres, Paris et Montréal ont également organisé des manifestations.

Les manifestations ont jusqu'à présent été pacifiques et la réaction des services de sécurité a été exemplaire, mais des mises en garde émanant de l'armée comme du gouvernement ont été adressées à la population sur les risques qu’elle encourait si elle persistait dans sa position. Le chef d'état-major de l'armée et vice-ministre de la Défense, Ahmed Gaid Salah et le premier ministre Ahmed Ouyahia ont mis en garde le peuple algérien sur des risques de détérioration et de violence, en rappelant que la guerre de Syrie avait commencé avec des manifestations similaires.

Ces avertissements ont été perçus comme des intimidations. Les manifestants et leurs sympathisants ont fait remarquer que ce n’est pas la Syrie que les Algériens prennent pour exemple à suivre, mais plutôt la Malaisie et la Turquie. Ils ont rappelé aux autorités que la première étape du développement de la Malaisie avait consisté à éliminer les individus corrompus et ont insisté sur le fait que les Algériens avaient beaucoup appris des expériences des pays des « printemps arabes ».

Pour le moment, les manifestants semblent rencontrer un écho favorable dans la population. L'entourage de Bouteflika a déjà fait des concessions. Dans une lettre lue dimanche à la télévision, ils ont annoncé que, si le président était réélu, il organiserait une conférence nationale ouverte à tous qui fixerait une date et préparerait de nouveaux scrutins dont il ne contesterait pas le résultat. Ils ont également invité l'opposition et les représentants des manifestants à négocier une « feuille de route » pour gérer une transition.

Mais cette perspective n’a pas convaincu les manifestants algériens qui ont vu dans cette proposition une tactique pour gagner du temps, et ne voient pas pourquoi le président tiendrait davantage sa promesse de démissionner dans le futur qu’il ne l’a fait dans le passé.

Comme il est peu probable que les manifestations s'apaisent d'elles-mêmes, quelles sont les perspectives ?

Abdelaziz Bouteflika est dans un état critique dans un hôpital de Genève. En cas de décès du président, ou si son entourage décidait de retirer sa candidature en raison de sa santé, la constitution prévoit que c’est le président du Conseil des Nations (équivalent du Sénat) qui assume la présidence pendant une période de 60 jours avant que des élections présidentielles soient organisées. Cela donnerait à l’establishment politique du temps pour s’entendre sur un nouveau candidat. 

Il est également possible que l'armée intervienne soit pour invalider la candidature du président en raison de sa mauvaise santé, soit pour annoncer qu'elle ne le soutiendra plus dans la course à la présidence, et dans ce cas, le clan qui le porte à bout de bras perdrait les élections. Mais ce clan peut essayer de transformer les manifestations pacifiques en manifestations violentes par des manipulations et des provocations. Dans un tel scénario, les forces militaires et de sécurité interviendraient et déclareraient l'état d'urgence. Le processus de changement espéré serait interrompu.

Les manifestants semblent être conscients des risques d'escalade, et restent vigilants : ils ont tiré des enseignements des expériences récentes de leurs voisins. Ni les révolutions oranges ni les printemps arabes ne sont à l’ordre du jour.


Moyenne des avis sur cet article :  2.25/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • aimable 7 mars 16:22

    Une hypothèse que personne n’a apparemment pas posée , qu’aurait risqué Bouteflika s’il avait refusé de tenir son rôle de marionnette ?

    Parce que dans son état , je pense qu’il avait d’autre soucis que la gouvernance .


    • Chantecler Pink Marilyn 7 mars 16:29

      @aimable

      si personne l’a pas posée c’est qu’elle valait pas le coup de pas être posée pasqueu y a la réponse : qu’aurait risqué Toutankhamon s’il avait refusé d’aller au Musée du Louvre ?


    • aimable 7 mars 16:57

      @Pink Marilyn
      donc pour vous Bouteflika était déjà depuis son accident vasculaire une momie ?


    • Chantecler Pink Marilyn 7 mars 17:30

      @aimable

      Il faut poser la question à ses frères, Nacer et surtout Saïd.


    • OMAR 7 mars 19:15

      Omar9
      .
      @aimable
      .
      En raison de son impotence effective et définitive et de ses troubles intellectuels, aphasiques et articulatoires, Bouteflika est incapable de tout discernement, responsabilité ou comportement cohérent et sensé.
      https://algerie-direct.net/lactualite/document-le-certificat-medical-de-bouteflika-atteste-son-impotence-fonctionnelle/
      .
      Autrement dit, Bouteflika vit déjà dans un autre monde et est incapable de la moindre déclaration décision lucide et rationnel...


    • Pale Rider Pale Rider 7 mars 17:06

      C’est incroyable de voir comme des demi-cadavres peuvent tenir en respect des politiciens et des masses asservies : Franco, Fidel Castro, Bouteflika, et j’en passe. C’est presque de la nécrophilie. :—O


      • Arthur S Arthur S 7 mars 17:24

        @Pale Rider

        Vous oubliez Ariel Sharon... 8 ans de coma (2006/2014)..

        Dans tous ces exemples, il s’agit de « droits de succession ». Les prétendants à l’héritage qui assurent la régence n’étant ni légataires ni légitimes, ils retardent l’échéance qui risque de tarir leurs ressources.
        le prolongement de l’agonie de l’icone leur sert à imposer un deuil anticipé à durée indéterminée...

        au fait savez vous quels chefs d’éats étaient présents aux funérailles de Fanco ?
        ils étaient trois :  Rainier de Monaco, le rHussein de Jordanie et Pinochet.


      • Pale Rider Pale Rider 7 mars 18:29

        @Arthur S
        Merci pour toutes ces précisions !


      • OMAR 7 mars 19:22

        Omar9
        .
        @Pale Rider
        .
        Vous vous trompez totalement.
        .
        Boutef ne tient rien du tout.
        .
        Par contre, la nébuleuse mafieuse au pouvoir en Algérie, tient effectivement (mais pas pour longtemps) en respect le peuple algérien, par des ..... photos et déclarations imaginaires du président moribond.
        https://www.algerie-focus.com/2019/02/cinquieme-mandat-le-fln-officialise-la-candidature-dabdelaziz-bouteflika/


      • Cadoudal Cadoudal 7 mars 19:35

        @OMAR
        les six protagonistes sont tous originaires de Mostaganem : « L’homme qui dit, “On va s’amuser un peu”, habite ici ! Ils lui ont tendu un piège dans l’appartement. Tous sont sans-papiers en France. Ce qu’ils ont fait est impardonnable ! »

        https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-lyon-metropole/2019/03/07/meurtre-a-la-croix-rousse-ce-qu-ils-ont-fait-est-impardonnable

        Quelque chose m’interpelle dans cette affaire. Que les protagonistes soient algériens et qu’ils s’entre-tuent, je n’en ai rien à battre et je suis plutôt pour.
        Mais que ces gens soient hors-la-loi sur le territoire français en étant sans papiers, qu’ils aient été interceptés par la police, qu’ils soient déjà passés par la case tribunaux + prison à plusieurs reprises et depuis de nombreuses années et que personne n’ait pensé à les expulser définitivement du territoire où ils vivent de larcins et de destruction du peuple de France, ça, ça me sidère.


      • OMAR 7 mars 20:40

        Omar9
        .
        @Cadoudal
        .
        Au delà du fait que je dénonce et condamne tout acte ou crime crapuleux commis par n’importe quel type de caillera, tu ne sembles pas du tout sidéré quand des français, des soldats, vont refroidir des personnes dans un pays sans que la population locale ne les a invité.
        Ce soldats sont, non seulement des intrus, des occupants mais en plus, ils ne sont là que pour tuer :
        https://www.youtube.com/watch?v=GSA7oL25m2I
        .
        Alors, mon pôvre type, regarde la poutre qui est dans ton œil....


      • OMAR 7 mars 18:53

        Omar9

        .

        Bonjour @Arthur S.« Or, en 2014, l’intéressé a fait une volte-face inattendue et a annoncé sa décision de se représenter. ».

        .

        Ça, c’était en 2014, et nous sommes en 2019.

        Alors, tout en louant vos efforts à présenter la situation politique actuelle en Algérie, votre constat traite de nombreux dossiers, ce qui rend incohérentes votre démarche et vos explications.

        .

        La revendication unique de la majorité du peuple algérien est qu’il ne désire pas d’un 5ème mandant de Bouteflika que cette nébuleuse mafieuse se sert comme d’une marionnette, pour espérer faire perdurer son règne.

        Or, celui-ci est physiquement et mentalement incapable de déclarer ou de discerner quoi que ce soit.

        .
        Les Ouyahya, Said Bouteflika, Sellal, Haddad
        et toute la meute des racailles, scélérats, voleurs, corrupteurs, traites à la nation et despotes savent que sans Boutef, ils risquent gros ..... en Algérie.
        Pour leur malheur, ils n’ont aucune personnalité crédible à présenter comme candidat.
        Alors, ils osent, convaincus qu’une partie du peuple algérien qu’ils ont corrompu par l’attribution de logements , de terrains, de terres agricoles, de fric (ENSAJ), le tout gratos, ainsi que les passe-droits et les dénis de droits, les soutiendra.
        .
        Tenant en main les médias lourds publics, l’administration et certaines institutions-clés (Police...), ils s’agrippent à ce scénario basé sur la réélection du malheureux président moribond.
        .
        Voila la problématique politique de l’Algérie actuelle....


        • Arthur S Arthur S 7 mars 20:03

          @OMAR

          Je ne suis pas Algérien et votre pseudo laisse penser que vous avez plus de liens avec ce pays que moi. Je n’ai donc rien à ajouter à ce que vous dites.
          Mais je ne vois pas ce qui est incohérent dans l’article qui ne comprend ni démarche ni explications mais seulement une observation du réel teinté d’empathie pour un peuple qui mérite mieux


        • OMAR 7 mars 21:03

          Omar9
          .
          @Arthur S
          .
          Je ne mets en aucun en doute votre empathie pour le peuple algérien.
          .
          Seulement, vous accordez trop d’importance à un président qui n’est plus capable de dicter ou maîtriser ses actes les plus élémentaires, les plus intimes.
          .
          Par contre, vous anticiper sur d’éculés scenarii tout en vous référent à l’exemple malaisien que la majorité des algériens, ignore...
          .
          Autre élément, les foyers d’agitation anti-Boutef ne sont pas les régions, mais les .... stades de football, que le pouvoir tente de fermer :
          https://algeria-watch.org/?p=68590
          .
          Enfin, dans votre observation, vous éludez qu’il y a plus de .... 139 dossiers de candidatures à la présidentielle, déposés et que si une majorité est composée de plaisantins, certains d’entre-eux font l’objet de sérieuses menaces émises par le pouvoir mafieux en place :
          https://www.tsa-algerie.com/presidentielle-139-candidats-a-la-candidature/


        • dominique 8 mars 09:55

          De deux choses l’une. L’algérie est une démocratie, du moins sur le papier, ou pas. Dans une démocratie on vote. Si Boubou n’a plus les faveurs du peuple il ne sera pas élu. Ah ce n’est pas aussi simple que cela, donc l’algérie est une dictature, un chat reste un chat. CQFD


          • Claire Claire 9 mars 08:46

            J’avoue ne pas comprendre pourquoi cette foule manifeste avec tant de véhémence. Si ces Algériens dans la rue ne veulent plus d’Abdelaziz Boutefllka ils n’ont qu’à ne plus voter pour lui ?!!! À moins qu’il n’y ait quelque chose qui m’échappe, franchement je ne pas comprends pas. smiley


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 mars 15:36

              @Claire

              Voilà qui est très pertinent ! Votre commentaire est aussi clair que votre supposé prénom... C’est ce que j’ai toujours dit aux manipulateurs qui se sont ébouriffés des mois avant même l’intention de Bouteflika qui n’en est pas une car tout le monde sait qu’il ne peut même pas parler... « Refuser le 5e mandat » est une expression ridicule qui veut contourner ma proposition qui est « REFUSER LA TENUE DES ELECTIONS ET ORGANISER UNE TRANSITION NATIONALE ».


            • Claire Claire 9 mars 18:47

              @Mohammed MADJOUR

              REFUSER LA TENUE DES ÉLECTIONS ET ORGANISER UNE TRANSITION NATIONALE

              Merci pour votre réponse. J’aimerais comprendre encore deux choses.

              La première : Est-ce que les gens qui manifestent actuellement ont le choix d’élire quelqu’un d’autre que Bouteflika, quelqu’un qui paraisse tant soit peu crédible en tant que président bien sûr, et si oui, savez-vous pourquoi ils n’envisagent pas cette solution plutôt que d’empêcher l’actuel président de se représenter ?

              Puis deuxième chose : qu’est-ce qui distingue cette transition nationale que vous appelez de vos vœux, du processus électoral traditionnel ?


            • Michel Maugis Michel Maugis 10 mars 16:50

              @Claire

              BRAVO CLAIRE. Vous avez posé les bonnes questions !


            • Shaw Shaw 10 mars 17:05

              @Michel Maugis

              Rhôooooo, même le passage de Claire suivant : « qui paraisse un tant soit peu crédible » vous trouvez que ça valide son questionnement ?

              Franchement, la même Claire énonçait sous d’autres fils, en ce qui concerne le Venezuela, que le pouvoir avait des fois tout loisir d’imposer ses propres choix sur qui pouvait ne serait-ce que se présenter aux élections, et partant dénier toute forme de choix véritable dans le cadre électif !?

              Il n’y aurait pas d’instrumentalisation possible du même tonneau en Algérie ? smiley

              Vous m’en direz tant...


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 mars 17:23

              @Claire
              J’avoue ne pas comprendre pourquoi cette foule manifeste avec tant de véhémence. Si ces Algériens dans la rue ne veulent plus d’Abdelaziz Boutefllka ils n’ont qu’à ne plus voter pour lui ?!!! À moins qu’il n’y ait quelque chose qui m’échappe, franchement je ne pas comprends pas. 

              >Mais qu’ attend donc Oncle Sam et son leader Donald Trump , pour préparer l’ importation militaire de la « sainte démocratie » ?

              Peut t’ on cautionner une intervention au Venezuela mais pas en Algérie ?

              La souveraineté serait elle a géométrie variable ?

              Y a t’ il des dictature utilisant meurtre et torture qui vaille mieux que d’ autre ?

              franchement je ne pas comprends pas.
              >je ne vous le fait pas dire , très chère « pilote de drone polémique » smiley

               


            • Shaw Shaw 10 mars 17:53

              @Cyrus (TRoll de DRame)

              « Pilote de drone polémique », c’est ton œuvre ou c’est elle qui l’a écrit ?

              Si c’est de toi, c’est trop bon, si c’est d’elle, vite le lien car ça touche au sublime et amène un acte de dévotion à la « cause » smiley smiley


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 mars 17:58

              @Shaw

              Non c’ est de moi ....
              Elle va encore bouder et pincer son adorable nez.

              L’ image est je l’ admet quelquepeut « piquante » mais ce n’ est en aucun cas une insulte , pas plus que quand je frotte le soldat Massada a rebrousse poil .

              Tu n’ est d’ ailleurs jamais épargné non plus , Le seul problème étant que tu as souvent raison , ce qu’ y m’ afflige d’ strabisme tout a fait convergent .
               


            • Shaw Shaw 10 mars 18:07

              @Cyrus (TRoll de DRame)

              Hi hi, l’un dans l’autre, c’est ce qui m’a poussé en mon temps à être ici pilote précurseur de mes propres drones hyperpolémiques et même très transgressifs voire même carrement unanimement subsversifs ! smiley ^^

              Avoir raison peu importe, ce qui se joue c’est d’arriver à communiquer sans entrisme (ou alors avec « soi-même »), car on peut peu ou prou, si ce n’est tous se comprendre, tout au moins bien se marrer ensemble et démilitariser le débat quand on parvient à poser le bon cadre d’expression. smiley


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 mars 18:14

              @Shaw

              Je n’ ignore pas ton palmares ...dans l’ une des dernière chasse aérienne française.
              Tu ne manque pas de NEURON ....

              Mon rôle est différent ... je frotte régulièrement ma tour de Control pour voir si elle as du jus ...

              AMIS CALMANT (antithèse et pervitine)


            • Shaw Shaw 10 mars 18:29

              @Cyrus (TRoll de DRame)

              Sacré palmarès dans ton domaine il est vrai, tu me fais même passer souvent pour un occis-incontinent (https://www.courrierinternational.com/article/enquete-oxycontin-un-antidouleur-addictif-la-conquete-du-monde) quan t’embraye ! smiley

              Mais avoue, ça a pas la saveur d’un run dans ma De/olorean qui allie contagion tous azimuts et retour aux sources irrésistible ! smiley

               smiley


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 mars 18:47

              @Shaw

              En fait , la dolorean est tres/trop conformiste .
              Moi je BAD sur cet inutile STEAMPUNK fabriquant une machine a glacon et une locomotive temporelle en plein farwest (arizona ?)
              C’ est même pas digne des début de l’ industrialisation/mondialisation 

              Salutation de ton prof préféré smiley 


            • Shaw Shaw 10 mars 18:53

              @Cyrus (TRoll de DRame)

              Ben voyons, à la prochaine crise SELDON agoravoxienne, j’exhumerai ce post qui affiche tes iniques prétentions ! smiley smiley

              https://en.m.wikipedia.org/wiki/Seldon_Crisis


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 mars 19:03

              @Shaw
              Pas besoin de wiki ... j’ ais téter « le cycle de fondation » des mon plus jeune age ...
              Tu te souvient aussi de la fin quand on voit l’ envers du decors de la prophetie en fait autorisée .Gaiä elle meme finit par representer une autre impasse absolutisme .

              Fondation est un cycle tres noir , qu’ il faut absolument decrypter pour le comprendre dans notre vie de tout les jours ... Vive IA et non pas l’ IA
              A coté 1984 est un conte pour enfant sage ...


            • Shaw Shaw 10 mars 19:20

              @Cyrus (TRoll de DRame)

              Hum je suis pas d’accord, quand tu croises Fondation avec le Cycle des Robots, Gaïa est en fait in fine la Terre, et Daniel attend son heure sur la Lune.

              Et comme mon trip métaphysique m’amène à considérer que l’histoire cyclique de l’Univers, sur une base asimovienne donc, converge vers un juste milieu de l’entendement, que cet Multivers se construit par l’imagination ci-conscientisée la plus plausible/rationnelle de qui pense et le pense, je considère qu’il attend donc son heure pour débarquer ici triomphalement, ou plutôt qu’il est déjà à l’œuvre par l’intermediaire de ses talents Giskardiens ! smiley smiley smiley smiley


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 mars 19:25

              @Shaw

              j’ avais bien noter GisKard a l’ epoque d’ oumouamoua tout comme le symbole Cir-con_inscrit-HIC

              Puisque tu aborde le multivers , il faudrait reprendre elric-hawkmoon-corum pour que la vision soit complete .....


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 mars 19:29

              @Cyrus (TRoll de DRame)
              As tu noté la symbolique des sorciers Agak et Gagak avec les colonnes du temple ?
              https://www.youtube.com/watch?v=fXeFq4KlRf8


            • Shaw Shaw 10 mars 19:31

              @Cyrus (TRoll de DRame)

              Faut que ça infuse ça, puisque dans mon trip j’ai délégué le costume à un de mes bros !

              Je peux pas me laisser aller à ma schizophrènie à la légère !! smiley smiley smiley


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 mars 19:36

              @Shaw
              Fumons de l’ agent orange c’ est le seul remède a notre médio-critée assumé


            • Shaw Shaw 10 mars 19:40

              @Cyrus (TRoll de DRame)

              C’est clair, Agak et Gagak, ils ont même dévissé dans l’abîme de ma pauvre mémoire ! smiley


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 10 mars 21:54

              @Shaw
              Gog magog , Agak Gagak , Boaz jakin 

              c’ est très manichéen , peut importe l’ origine du symbole .


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 mars 12:14

              En plus des explications que j’ai données sur ce site depuis des années, vous avez 700 articles sur mon compte Facebook qui montrent que je suis le seul opposant à avoir refusé les mandats successifs du régime en disant que ce « 5e signifierait un énième mandat pour le même régime de 1980 » ! 

              Dès le début du désordre arabe (et mes articles sont accessibles à tous) j’avais dit que c’était un échec assuré... Le régime algérien qui avait peur d’une possible ’contagion« avait distribué des montagnes de milliards afin d’anesthésier le peuple... Il a réussi mais ce faisant, il a détruit la conscient des Algériens et créé un peuple ingouvernable !

              Les journalistes de »Liberté« , »d’El watan« et du Soir de l’Algérie » mais aussi France24, TSA, Algérie360 se sont tous mis d’accord pour me obliquer sur leurs sites...

              Aujourd’hui ces criminels de la désinformation et de la manipulation des masses ignorantes se donnent le même objectif et veulent la même chose : Déformer et contourner le programme de la TRANSITION que je propose depuis 2007 ! Ils soutiennent et font la promotion d’un Empire financier illégitime qui veut détrôner l’autre empire tout aussi illégitime et qui est au pouvoir ! 

              Les journalistes d’El Watan, de Liberté et du Soir de l’Algérie qui amplifient chaque jour leur trahison et leur manipulation SONT DES CRIMINELS, ILS SONT MINABLES, ILS SONT PLUS BAS QUE LA BASSESSE, ILS SONT LA RACAILLE DE L’HUMANITÉ ! Ils seront jugés pour leur trahison !

              J’invite tout le monde à vérifier le contenu de mes 700 articles sur Facebook...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès