• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Briefe von Deutschland (Lettres d’Allemagne), 2 : Kathrina

Briefe von Deutschland (Lettres d’Allemagne), 2 : Kathrina

JPEG

Depuis cet hiver, en Allemagne, la récréation est terminée. Les manifestations anti-corona de la fin de l’été ne sont plus qu’un lointain souvenir et l’ordre sanitaire s’est entretemps considérablement durci. A Berlin, la situation s’améliore néanmoins peu à peu. Kathrina, 55 ans, fonctionnaire au Ministère des Affaires Familiales, dévoile une partie de son quotidien durant la crise, qu’elle a choisi de traverser du mieux possible, sans trop se poser de questions.

 

Berlin, mercredi 12 mai 2021.

 

Cher Pierre,

 

Ma famille va bien. J'ai presque honte de le dire, mais oui, ça pourrait être pire. Pour parler d'abord des avantages, nous avons pu profiter d’une année supplémentaire avec nos enfants, qui deviennent progressivement des adultes. En temps normal, ils auraient été souvent absents (sports, amis, fêtes…) alors que là, ils ont passé tout leur temps à la maison. Nous avons mangé ensemble tous les soirs, ri et discuté, et appris beaucoup les uns des autres. Bref, ça faisait des années que nous n'avions pas été aussi proches. Pour mon mari et moi, c’était très appréciable même si bien sûr, ce n'était pas toujours facile pour de jeunes adultes comme eux. Ma fille avait déménagé pour le semestre d'hiver et elle a dû retourner chez nous pour étudier en distanciel. Mon fils a fait l'école à la maison pendant quelques semaines, ce qui le stressait un peu, mais il a pu ensuite reprendre ses cours en présentiel car c’était sa dernière année avant son diplôme et des règles spéciales sont applicables ici à Berlin.

Je suis en télétravail depuis 16 mois et c’était plutôt agréable. Pas de longs trajets à faire, un travail très productif avec une pause déjeuner sur le balcon ou une promenade avec le chien.

Trois choses m’ont vraiment manqué. Je n'ai pas vu mes parents de plus de 80 ans pendant presque un an et demi, et quand ma mère a fait un AVC pendant le confinement, j’ai vraiment eu peur de ne plus pouvoir les revoir un jour. Entretemps, ils ont reçu tous les deux leurs deux injections de vaccin et nous avons pu leur rendre visite il y a trois semaines. Quelle joie de nous revoir !

Bien sûr, mes amis me manquent aussi, et les soirées ensemble autour d'un verre de vin (français). C’est un plaisir qui a toujours fait partie de ma vie et qui a soudainement disparu. Mais nous avons réussi à nous entraider. Nous avons beaucoup communiqué par Skype et cela nous a même permis de nous rapprocher de certains amis qui habitent loin et qu’en temps normal nous « voyions » mois. Donc, au final, pas si mal. Il en va de même pour les voyages : nous avons fait beaucoup de projets et avons maintenant très hâte de retourner en France cet été.

La peur de tomber malade est particulièrement stressante. Je suis un sujet à risque et je ne dois pas être infectée. Cela augmente la pression, en particulier pour les jeunes sur qui l’on fait porter une lourde responsabilité. C'est maintenant au tour de mon groupe prioritaire d’être vacciné, mais il est encore difficile d'obtenir un rendez-vous. J'ai l'impression que tout le monde est devant moi sur la liste et je dois encore attendre dix-neuf longs jours avant ma première injection. J'espère que je me sortirai sans mal de cette période. Depuis que le taux d’incidence a diminué, les gens font moins attention.

 

Alors, cher Pierre, croisez les doigts pour que nous puissions tous rester en bonne santé et nous revoir en été, ou au plus tard en automne, à Paris ou à Berlin.

 

Kathrina

 

 

Courier original :

 

Berlin. Mittwoch, 12. Mai 2021

 

Lieber Pierre,

 

Meiner Familie geht es gut ich schäme mich fast es zu sagen, aber ja, es könnte schlechter sein.

Zunächst einmal die Vorteile : Uns wurde ein weiteres Jahr mit unseren heranwachsenden Kindern geschenkt. Normalerweise wären sie immerzu unterwegs gewesen (Sport, Freunde, Parties etc.) und nun waren sie einfach immer zu Hause. Wir haben jeden Abend zusammen gegessen, gestritten, gelacht, diskutiert und viel voneinander und übereinander gelernt. Kurz, so nah waren wir uns seit Jahren nicht. Mein Mann und ich haben es genossen, aber für die jungen Erwachsenen war es natürlich nicht immer leicht, insbesondere da meine Tochter eigentlich zum Wintersemester ausgezogen wäre und nun stattdessen im Online-Studium zu Hause saß. Mein Sohn hatte nur wenige Wochen Homeschooling, was ihn ziemlich gestresst hat, war dann aber recht bald wieder im Präsenzunterricht in der Schule, da er eine Abschlussklasse (letzter Jahrgang vor dem Abitur) besucht und für ihn hier in Berlin Sonderregelungen galten.

Ich bin seit 16 Monaten im Homeoffice und genieße es. Keine weiten Wege, hocheffizentes Arbeiten und zwischendurch eine Mittagspause auf dem Balkon oder ein Spaziergang mit dem Hund.

 Drei Dinge (und wirklich nur diese drei) haben mir aber doch gefehlt : Meine über 80jährigen Eltern habe ich fast 1 ½ Jahre nicht gesehen und als meine Mutter mitten Lockdown einen Schlaganfall bekam und ich nicht wusste, ob ich sie jemals wieder sehen würde, habe ich es doch ziemlich mit der Angst zu tun bekommen. Mittlerweile sind beide, weil über 80, zweimal geimpft und wir haben sie vor drei Wochen besuchen können. Welche Wiedersehensfreude !

Natürlich fehlen mir auch meine Freunde, gemeinsame Abende bei einem Glas (französischen) Wein. Das gehörte, wie selbstverständlich, immer zu meinem Leben und war nun plötzlich weg. Aber wir haben uns zu helfen gewusst : Wir haben viel geskypt und zu manchen Freunden ist er Draht dadurch sogar wieder enger geworden, weil wir uns auf diese Weise häufiger gesehen haben, als wenn man sich gegenseitig in weit entfernt liegenden Orten besuchen will. Also, nicht so schlimm. Gleiches gilt für das Reisen : Wir haben viele Pläne gemacht und hoffen nun sehr darauf, im Sommer wieder nach Frankreich fahren zu können.

Belastend ist vor allem die Angst zu erkranken. Ich bin Risikopatientin und darf mich nicht anstecken. Das baut Druck auf, vor allem auch für die Kinder, die eine große Verantwortung tragen. Nun ist meine Prioritätsgruppe dran, aber es ist trotzdem schwer an einen Termin zu kommen. Gefühlt, sind alle anderen vor einem dran und ich selber muss immer noch 19 lange Tage bis zu meinem ersten Pieks warten. Hoffentlich stehe ich das auch noch durch, seitdem die Inzidenzen sinken, werden die Leute wieder leichtsinniger.

Also, lieber Pierre, drücke uns die Daumen, dass wir alle gesund bleiben und uns dann im Sommer, spätestens im Herbst, in Paris oder Berlin wiedersehen können.

 

Kathrina


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 15 mai 08:53

    Chronique de conditionnés covid ordinaires.


    • Bendidon Bendidon 15 mai 09:16

      Au moins en Allemagne les moutons marchent au pas (pas de l’oie) faut dire que les bergers sont des bergers allemands grrrrrrr

      En france les moutons bêlent de peur et vont dans tous les sens, les clebs bergers ne sont que des darmaniots et autres macroniots ouaf ouaf

       smiley


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 mai 09:35

        @Bendidon

        « Vous me rappelez étrangement eine klinde petite bavaroise que j’ai très bien connue. Frida...

        ... Elle fait maintenant un numéro sexy comique à Munich, ça n’est pas très fin, elle chevauche une banane géante en caoutchouc qui rebondit partout sur la scène du cabaret. Le tout accompagné par des harpes. C’est un peu vulgaire... mais on rigole en même temps, on se bourre de quiche et on boit des énormes pintes de bière et on finit en farandole en hurlant des tyrolienne ou en vomissant partout, on ne regrette pas sa soirée !" - le Reichsminister Ludwig von Apfelstrudel (Jacques Villeret), demi-frère du Führer, dans « Papi fait de la résistance.

        lien


      • Clocel Clocel 15 mai 09:27

        Pauvres gens, ils sont déjà morts et ne le savent pas...


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 mai 09:39

          @Clocel

          Forcément, c’est comme pour d’autres états du moi bien connus (et assez répandus quand même) : quand on est mort, ons ait pas qu’on est mort, et c’est les autres qui sont dans l’affliction.


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 mai 09:42

          @Séraphin Lampion
           
           on ne meurt que deux fois : la deuxième c’est quand on n’existe plus dans ma mémoire d’aucun vivant.


        • Pierre Chazal Pierre Chazal 15 mai 10:18

          Cet opus étant peu sexy (mais témoignant d’un ressenti assez largement partagé dans la population), voilà quelques chiffres pour pimenter le plat : 

          Décès totaux en Allemagne :

          • 2016 : 913 520 (+0,91%)
          • 2017 : 922 750 (+1,01%)
          • 2018 : 933 100 (+1,12%)
          • 2019 : 944,390 ( (+1,20%)
          • 2020 : 955 600 (+1,20%)

          source : knomea.com


          Pour ce qui est de la sollicitation du système de soin :

          https://covid19.healthdata.org/germany?view=resource-use&tab=trend&resource=all_resources

          https://www.lefigaro.fr/sciences/en-allemagne-assez-de-lits-de-soins-intensifs-mais-pas-assez-de-personnel-20210317


          • sylvain sylvain 16 mai 19:47

            @Pierre Chazal
            elle doit pas beaucoup suivre vos publications, votre copine allemande, pour vous envoyer une lettre comme ça . Vous lui avez répondu avec les chiffres que vous présentez ici ??

            Ils sont étonnants d’ailleurs ces chiffres, car l’insee en france affirme qu’il y a 9% de deces en plus que l’an dernier


          • Pierre Chazal Pierre Chazal 16 mai 20:44

            @sylvain
            Disons que les « copains » d’avant ne seront sans doute plus toujours les copains de demain, ce qui n’est peut-être, après tout, pas plus mal comme ça. Pour ce qui est des chiffres, c’est un peu le grand bordel. Sur le site Statista, voilà ce qu’on trouve :
            2016 : 910 902 (-1,5%)
            2017 : 932 272 (+2,3%)
            2018 : 954 874 (+2,4%)
            2019 : 939 520 (-1,6%)
            Et pour 2020 : 985 556 (+4,9%) après une petite règle 3 à partir des données de cette page : Statista2
            Les 86 000 « morts covid officiel » sont sans doute une arnaque, mais quantifier son ampleur demanderait un travail statistique des plus méticuleux.


          • sylvain sylvain 16 mai 20:52

            @Pierre Chazal
            mais quantifier son ampleur demanderait un travail statistique des plus méticuleux.

            Et qui serait contesté de toutes façons . Je préfère m’en remettre à ce que je vois, c’est a dire que de temps en temps quelqu’un me dit qu’il a eu le covid, ou qu’il connait quelqu’un qui l’a eu . J’ai une copine dont le grand père est mort . Voila c’est à peu près tout .

            Si je n’avais aucun accès aux médias et que personne ne pouvait me parler de ce qu’ils écrivent, j’en serais toujours à me demander ce qui passe . Franchement, comment faire le lien entre tout ce bordel et ce grand père mort d’une maladie qui ressemble a la grippe


          • Furax Furax 15 mai 12:34

            Ils ont peur parce qu’ils n’ont pas un ministre super compétent comme nous :

            https://twitter.com/EricMassaud/status/1392858883169861632

            ou alors ils ne savent pas y faire, comme les Américains :

            https://twitter.com/momotchiii/status/1392934995858231299


            • troletbuse troletbuse 15 mai 22:38

              Pourtant, les resistants sont prése,ts

              https://www.kla.tv/Coronavirus-fr/18585


              • ETTORE ETTORE 15 mai 22:56

                Chroniques de France :

                Ahhhh ! Ce bel état marinier, qui vante ses produits frelatés, ces belles seringues sur étal de glace, et à la criée....

                Imaginez,.... Pour tout votant aux élection régionales et départementales, vous gagnez la priorité au waxxin  !

                ET C’EST VERIDIQUE  !

                Dites ? C’est pas rien quand même !

                Vous, je ne sais pas. Mais moi, cela me rappelle un certain sketch des Chevaliers du Fiel, avec la serveuse guitariste, qui faisait une gâterie, pour deux pizzas achetés.


                • Djam Djam 16 mai 00:28

                  @P. Chazal

                  Ben c’est ça... « sans trop se poser de questions. »....


                  • Pierre Chazal Pierre Chazal 16 mai 13:54

                    @Djam
                    Et encore, le « trop » est de trop...


                  • julius 1ER 16 mai 09:24

                    En fait en lisant cet article .... je m’aperçois que ce qu’il y a de plus intéressant ce sont les commentaires !!!

                    ne vous méprenez pas , une famille allemande qui parle d’amour et de paix .. c’est plutôt rassurant, je préfère la voir comme çà que dans la rue avec le bras levé !!!

                    alors que c’est plutôt ici en France que ce phénomène se développe.... étrange paradoxe !!!!!!!!


                    • Fergus Fergus 16 mai 12:06

                      Bonjour, Pierre

                      Si vous ne publiez que des lettres de ce genre, je crains que vous ne renforciez le goût d’une majorité d’entre nous pour les clichés. smiley


                      • Pierre Chazal Pierre Chazal 16 mai 13:52

                        @Fergus
                        Il est clair qu’ici, on est sur du très chiant. La prochaine livrée ne s’annonce pas beaucoup plus ragoûtante, je le crains. Mille excuses par avance...


                      • Fergus Fergus 16 mai 15:53

                        @ Pierre Chazal

                        Je n’ai pas trouvé ce texte « chiant ». Il reflète ce que pensent probablement de très nombreux Allemands.


                      • Pierre Chazal Pierre Chazal 16 mai 17:48

                        @Fergus
                        C’est indéniable.


                      • sylvain sylvain 16 mai 20:54

                        @Fergus
                        Il reflète ce que pensent probablement de très nombreux Allemands.

                        et français... mais c’est quand même drolement chiant !


                      • popov 17 mai 02:09

                        @Pierre Chazal

                        C’est à se demander s’il n’y en a pas qui regretterons le bon vieux temps du confinement quand tout sera redevenu normal.


                      • I.A. 16 mai 18:42

                        Cette Kathrina manque singulièrement d’empathie, c’est avant tout Moi-Ma-Gueule et celle de mes proches !

                        Quand je pense aux faillites, aux pertes d’emploi, à la disparition de toute perspective, aux enfermements, aux paniques, aux suicides et aux dépressions... !

                        Cette lettre est à vomir.

                        Merci quand même pour ce témoignage, que explique malheureusement le suivisme et l’absence de réactions de la part des majorités.



                        • Pierre Chazal Pierre Chazal 16 mai 20:54

                          @I.A.
                          Le confinement a sans doute eu là-bas comme chez nous un « effet Titanic ». Une fois que l’iceberg a tout pété, on oublie qu’on a partagé, pendant un temps, le même navire. Tant pis pour ceux qui sont tombés à la flotte, ce sera la faute à pas d’bol.


                        • sylvain sylvain 16 mai 20:58

                          @Pierre Chazal
                          Tant pis pour ceux qui sont tombés à la flotte, ce sera la faute à pas d’bol.

                          Et puis il y a le cloisonnement social, ce n’est en général pas votre voisin de cabine qui est laissé pour compte, il a lui aussi droit au radeau de sauvetage . Ceux du pont inférieur, après tout, on ne les connait pas


                        • Olivier 19 mai 14:45

                          «  je dois encore attendre dix-neuf longs jours avant ma première injection.  » 

                          On voit tout de suite la typique

                          zombifiée par les médias. Après le coup du COVID, celui du vaccin qu’elle a gobée tout aussi naïvement. Il y en a malheureusement beaucoup comme ça...


                          • Pierre Chazal Pierre Chazal 19 mai 15:32

                            @Olivier
                            On est ici sur de la pure adhésion au narratif officiel, oui. Si les choses venaient à mal se passer pour certains « vaccinés », je me demande quelle sera leur attitude envers gouvernements, médias et médecins. Probablement inchangée. Quelque chose dans la nature humaine qui m’échappe totalement. Peut-être que je devrais consulter. Tout clairvoyant est sans doute un fou qui s’ignore.


                          • @Pierre Chazal

                            L’histoire avance par cliquets, et les révolutions mûrissent lentement, mais quand ça démarre, personne ne comprend vraiment pourquoi.

                            L’humain fonctionne avec des seuils de tolérance, son cerveau travaille un peu comme un filtre bayésien.

                            Quand il y aura des centaines de milliers de morts dûs à cette saloperie, les vaxxinés seront terrorisés et il ne faudra pas grand-chose pour que cette terreur se transforme en rage meurtrière.


                          • Pierre Chazal Pierre Chazal 19 mai 16:19

                            @Philippe Huysmans, Complotologue
                            Ce qui rappelle un peu l’histoire de l’AZT comme traitement « préventif » du SIDA .
                            Je ne sais pas combien ont connu une mort accélérée avec ce poison, mais ça doit chiffrer en milliers. Mais comme les HIV+, à l’époque, étaient promis à une mort certaine par les autorités médico-légales (ce qui s’avéra pour le moins inexact), on a mis ça sous le tapis en se disant « bah, de toute façon, ils allaient crever donc autant le tenter. »
                            Le parallèle correct, cela dit, est plutôt avec le Remdesivir, autre cochonnerie repositionnée par Gilead arpès avoir fait barrage à l’HCQ. Les « vaccins », c’est autre chose. Les effets sympathiques peuvent s’étaler sur des années, et je n’ai aucune foutue idée de ce que ça pourra donner à si grande échelle.


                          • @Pierre Chazal

                            Moi c’est plutôt le « vaxxin » qui m’inquiète. J’ai l’impression que ça va être épique.


                          • @Pierre Chazal

                            Avais-tu lu ceci ? Non ce ne sont pas des clowns, où vont-ils chercher pareille dépopulation ?


                          • Pierre Chazal Pierre Chazal 19 mai 16:55

                            @Philippe Huysmans, Complotologue
                            Je n’en sais pas plus que toi. J’ai parcouru et... que dire ? Du néo-malthusianisme à la sauce Nostradamus ? Si plan massif de dépopulation il devait y avoir, pourquoi s’emmerder avec un sars-cov-2 tout moisi et des vaccins futuristes aux effets incertains ? Autant lâcher le Big One dans la nature et faire un carnage pour de bon. Tout cela me semble trop alambiqué. Mais bon, je ne vais surtout pas insulter l’avenir. 


                          • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 19 mai 17:34

                            @Pierre Chazal

                            Je me suis posé la même question à propos du gros machin , le big one , et faire un gros carnage ?
                            Est ce le but ? je n’en sais rien...peut être eux non plus..entre avoir l’air de maîtriser et savoir ce que l’on fait...il y a un monde
                            De plus cette pseudo science pseudo vitale et pseudo médicale fait croire qu’ elle sait..or ???
                            Le gros machin si ça marche pourrait tuer l’envoyeur...les vaccins étant du pipeau de film hollywoodien..
                            c’est peut être impossible, la nature est au dessus de ce que les humains font..ils l’ont peut être essayé mais ça a fait plouf..

                            Alambiqué oui, tout à fait...je penche bien sur pour une démence réelle, profonde, de la masse aussi mais moins visible et moins forte, une folie, une douleur de vie, genre t’as tout et t’es encore plus mal...et puis je possède quasiment tout, et demain je suis mort...souffrance, et aussi
                            vie de haine et de vengeance..

                            les autres vont payer pour ça....

                            etc..
                            t’a le choix..

                            respects..


                          • Pierre Chazal Pierre Chazal 19 mai 21:34

                            @Géronimo howakhan
                            Il faut laisser passer l’été, l’automne aussi probablement. Il y aura une saison 3, c’est quasi garanti...


                          • @Pierre Chazal

                            Mon pari ? Confinement en Juillet. smiley


                          • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 20 mai 16:09

                            @Pierre Chazal

                            Normal, on n’abandonne pas un coup d’état global initié pour une énième fois à partir de environ le siècle des lumières comme cela..certes ils jouent le contrôle total, mais ils n’ont pas saisis que en même temps ils jouent la défaite globale.
                            Ces gens ne sont pas futés contrairement à ce que ils essayent de faire croire.
                            Je pense que la plupart d’entre eux ne savent même plus ou pas pourquoi ils font tout cela..pas plus que nous la masse ne savons ni ne comprenons pourquoi nous continuons à quasiment tout leur donner par le biais de cette débilité profonde de compétition qui élimine entre nous pour assurer...........notre vie physique et notre sécurité ..plus con tu meurs
                            C’est l’histoire de la grenouille et du bœuf, la grenouille c’est la totalité des humains et le bœuf l’intégralité de L’Univers , Origine ou Dieu ou etc.. incluse bien sur et dont nous ne savons en fait rien du tout, sauf visions de L’Origine vers le cerveau et ce genre de choses, mais pour cela, être rien il faut...or « je » veux absolument être quelque chose..truands du sommet ou le premier de la classe, c’est pareil au niveau du motif..
                            Cela dit le futur n’est pas écrit, alors qui vivra, OU qui survivra verra...
                            Mais qui de l’univers ou de la grenouille a le plus de chances d’exploser..
                            C’est du catastrophisme à pas cher...mais c’est déjà arrivé....lire Graham Hancock, entre autre..
                            respect..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité