• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Brûler Colbert ou d’un extrême à l’autre… Faut-il renier (...)

Brûler Colbert ou d’un extrême à l’autre… Faut-il renier son histoire pour être plus juste aujourd’hui ?

Brûler Colbert ou d’un extrême à l’autre… 

Faut-il renier son histoire pour être plus juste aujourd’hui ?

 

 

 J’ai lu hier, avec une certaine consternation, la tribune publiée dans Le Monde par Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes et ancien premier ministre de François Hollande, nommé par Emmanuel Macron président de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, tribune qui appelle à débaptiser les salles Colbert de l’Assemblée Nationale et du ministère de l’Économie. Plusieurs personnalités lui emboîtent le pas, en demandant que rues, collèges, lycées Colbert soient débaptisés. Il serait en effet scandaleux, d’après monsieur Ayrault et ses acolytes, que l’auteur présumé du « Code Noir » de 1685, continue à être considéré comme un grand homme par notre République.

En pleines manifestations antiracistes, déboulonnage de statues de personnalités historiques supposées avoir été racistes — Christophe Colomb, Colbert, Léopold II… cela fait quand même bizarre, dans une démocratie, de voir déboulonner des statues —, déprogrammation de films historiques subitement mis à l’index, bel exercice de « surf » sur l’air du temps.

De l’autre côté du rideau de fer, des policiers qui crient leur colère de se sentir bafoués en bloc, de pauvres types qui se mettent en réaction à peinturlurer « White lives matter » sur des statues d’esclaves, des manifestants dénonçant un « racisme anti-blancs » et se faisant traiter de « sales juifs »… C’est malin. Chacun campe sur ses positions alors que fleure un léger parfum de conflit civil entre groupes identitaires, comme aux temps les plus bêtes de notre histoire ; et l’on nous parle de crier haro sur ce pauvre Colbert.

« M’enfin ?! » s’insurgerait Gaston Lagaffe, mon Maître en philosophie.

Mes souvenirs d’écolière me laissaient pourtant, jusque-là, une très belle image de Colbert (1619-1683), que me confirme la relecture de son parcours, de ministre entièrement dévoué à son roi et à la prospérité de son pays, travailleur aussi infatigable qu’indécourageable, contre vents et marées ; un type pas très drôle mais qui a abattu un boulot colossal pour la lutte contre la corruption et l’injustice fiscale, la puissance économique française, le soutien de nos manufactures et la régulation de nos importations, la fondation de nos grandes Académies et la protection de nos lettres, sciences et arts, de notre admirable patrimoine forestier, la construction de nos magnifiques canaux et le développement des transports… Tout cela en vingt-deux petites années.

Alors oui, Colbert a aussi œuvré à asseoir et réguler la place de la France dans le commerce colonial, qui était alors une manne pour toutes les puissances d’Europe — Espagne, Portugal, Angleterre, Pays-Bas —, en créant une Compagnie des Indes française (à l’exemple de celles qui existaient depuis belle lurette chez ces autres puissances) et en entamant la rédaction de ce fameux « Code Noir ». Car, premier détail en faveur de Colbert, ce ministre n’entama la rédaction de ce texte que sous l’ordre du roi qui lui en avait passé commande en 1681, texte qu’il n’acheva d’ailleurs pas lui-même, étant mort en 1683. Pour aller jusqu’au bout de la pensée de monsieur Ayrault, ce n’est donc pas le ministre Colbert qu’il faudrait renier, mais Louis XIV lui-même, commanditaire du texte, dont il conviendrait donc d’effacer le nom et de démonter les statues. Voilà qui serait un événement, quoique l’on ne soit plus surpris de rien…

Mais revenons à Colbert. Ainsi, le Code Noir « de Colbert » fait-il preuve de racisme ? Oui, probablement, vous avez raison monsieur Ayrault. On imagine mal un texte précisant le statut des esclaves et déclarant que nous sommes tous égaux et frères. Les esclaves étaient alors considérés comme une marchandise humaine — ce qui est un peu la définition d’un esclave —, sur lesquels leurs propriétaires avaient un total contrôle. Il est normal et salutaire qu’aujourd’hui, nous soyons choqués de les voir décrits comme « biens meubles » et de lire les cruels châtiments qu’encouraient les fugitifs, dans ce texte dont la mission était d’encadrer juridiquement l’esclavage — qui était une réalité de fait, pratiquée de la façon la plus sauvage qui soit —, mais qui par ailleurs précisait aussi leurs droits par leur intégration à la société catholique et instruite, les dotant pour la première fois d’une personnalité juridique, ainsi que les obligations de leurs maîtres à leur égard.

L’esclavage français aux Antilles existait bien avant Colbert, depuis deux siècles, et l’on imagine bien la façon dont devaient être traités les esclaves avant que l’on ne promulgue ce cadre juridique, qui au fond limitait au contraire les possibilités de barbarie de leurs maîtres, comme l’explique l’historien Jean-François Niort*.

Colbert n’a pas inventé ni encouragé l’esclavage, il a seulement contribué à l’encadrer par une forme juridique, et en voulant effacer son nom de notre histoire, comme le propose avec insistance depuis 2017 le Conseil Représentatif des Associations Noires de France, on s’attaque simplement à lui comme symbole d’un épisode que nous nous accordons tous à considérer comme honteux, l’esclavage colonial ; épisode qui ne fut pas l’oeuvre de cet homme et qui fait pleinement partie de notre histoire, d’une histoire que nous devons d’abord assumer si nous voulons la dépasser. Choisir un bouc émissaire pour effacer la honte, n’effacera pas l’histoire.

Si vous voulez vraiment vous lancer dans l’épuration historique, messieurs, il faudrait alors commencer par le commencement et renier en premier lieu Louis XIV et Napoléon, qui ont été d’atroces esclavagistes — surtout Napoléon, qui rétablit l’esclavage en 1802 après son abolition en 1794 —, en plus d’avoir été les meurtriers que l’on sait de la jeunesse de leur temps par leurs guerres expansionnistes. D’accord, faisons cela. Il faudra aussi prévoir de renier tous les personnages historiques qui ont pu avoir quelques côtés fripouilles ou cyniques, et alors là, monsieur Ayrault, je vous souhaite ardeur et patience à l’ouvrage. Renier enfin tous les monarques qui ont fait tuer de pauvres gens pour asseoir la puissance et la grandeur de leur pays. Bref, renier tout le monde et renier l’histoire elle-même, en un grand feu de joie. Sans doute votre fantôme pardonnera-t-il à nos descendants, quand ils auront pris conscience de l’atrocité qu’aura constitué le massacre actuel de la biodiversité, d’effacer des manuels d’histoire votre nom, tristement associé à celui d’un projet d’aéroport…

Que diriez-vous, plutôt, d’assumer notre histoire sans la falsifier, sans la censurer, telle qu’elle a été, en reconnaissant ses parts de lumière et ses parts d’ombre, et en resituant les événements dans le contexte de leur temps ?

 Renier l’histoire de la France, nous renier, nous aidera-t-il à panser les blessures du passé et à rendre plus juste notre société d’aujourd’hui ? Glisser la vieille poussière sous le tapis a-t-il jamais amélioré l’hygiène d’un salon ? En bafouant la mémoire de l’un des principaux artisans de la grandeur française, née de l’inspiration de ses rois et du dévouement de ses ministres, servirez-vous la cause antiraciste ? Non, au contraire : vous ne ferez par là qu’attiser les haines, jeter de l’huile sur le feu de nos divisions, nourrir les rancoeurs, fourbir des armes aux extrêmistes de tous bords.

Réécrire le passé est une insulte à l’histoire, à la vérité ; comment un ancien premier ministre peut-il contribuer à falsifier l’histoire de son pays ? à salir injustement le nom d’un de ses serviteurs les plus dévoués ? Notre histoire est là, notre vérité est là : la grandeur de la France est passée par des œuvres magnifiques mais aussi par des guerres de conquête, des assassinats, des atrocités comme l’exploitation esclavagiste de la canne à sucre puis le colonialisme, faces sombres de notre puissance, à laquelle votre bonne ville de Nantes dut aussi sa prospérité…

Voulez-vous cultiver l’autoflagellation, le dénigrement de nos ancêtres de couleur blanche ? En quoi la détestation de soi aide-t-elle à aimer les autres ?

 Comment faire pour que nos concitoyens finissent par se respecter indépendamment des origines de leurs ancêtres ? Continuer à stigmatiser les uns ou les autres ?

Comment l’Allemagne et la France sont-elles sorties de leur logique de guerre et de mépris au XXe siècle ? En reconnaissant leurs torts et en construisant l’Europe, en se mariant après d’être entretuées, en prenant conscience de leur fraternité et de l’absurdité de leur lutte ; parce que les nobles sentiments ont vaincu les petits, l’esprit de paix celui de guerre, parce que l’intelligence l’a emporté.

 Renier le grand Français que fut Colbert, ce n’est pas de l’intelligence, et soyons sûrs que des Français descendants d’esclaves en seraient aussi attristés que si nous leur demandions de bafouer la mémoire et les belles cultures, pétries de lumières et d’ombres, de leurs ancêtres africains, dont certains vendirent des esclaves aux Européens. Que justice soit rendue à Adama Traoré ainsi qu’à Colbert, car l’injustice faite à l’un ne devrait pas être réparée par l’injustice faite à l’autre ; mais confions cette mission à la justice et à l’histoire, plutôt qu’à des personnalités et associations partisanes. Si nous voulons lutter contre l’injustice, contre les violences sociales, nous devons le faire tous ensemble, sans en créer d’autres.

Notre ennemi n’est pas notre passé, qui est ce qu’il est. Notre ennemi est un ennemi commun, l’obscurantisme, qui dresse les hommes les uns contre les autres et fait que l’esclavage compte encore quarante millions de victimes de par le monde, à l’heure où nous écrivons, notamment au Proche-Orient, en Afrique et en Asie, que des policiers se permettent des actes inacceptables et que d’autres sont indignement traités. La seule cause qui puisse être juste, est celle de continuer à prendre conscience de ce qui nous rassemble, à évoluer vers un monde plus intelligent, meilleur, à faire toujours mieux que ce que nous avons fait auparavant.

L’homme blanc Nougaro, l’homme noir Luther King, l’homme juif Primo Lévi, clamaient tous la même chose : que cessent les calamités qui viennent de la néfaste tendance de l’esprit humain à opposer le « nous » et le « eux », que noirs et blancs jouissent du même droit à la vie, à la liberté et au bonheur, car noirs et blancs sont ressemblants comme deux gouttes d’eau… Des noirs et des blancs honorables — comme ce pauvre Victor Schoelcher, qui en a pris lui aussi pour son grade ces derniers temps — ont œuvré ensemble à une société plus juste ; qu’ils continuent.

Alors, monsieur Ayrault, aidez-nous plutôt à construire cela tous ensemble, et laissez Colbert, ce premier ministre remarquable d’un grand monarque — vous savez combien c’est rare et difficile — vivre sa petite mort tranquille ; car il a beaucoup travaillé pour le pays que nous habitons aujourd’hui, dans une paix que nous envient bien d’autres régions du globe, noirs, blancs, citoyens de toutes les couleurs.

 

Marie-Hortense Lacroix

 

* Niort, Jean-François, Le Code Noir, idées reçues sur un texte symbolique, Le Cavalier bleu, 2015.


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

138 réactions à cet article    


  • adeline 14 juin 2020 18:21

    et sauvez notre Tintin ! et notre Napoleon et notre froccard etc etc


    • V_Parlier V_Parlier 15 juin 2020 21:18

      @adeline
      En tout cas merci à l’auteur d’avoir reclarifié aussi précisément le rôle de Colbert, tant on entend en ce moment n’importe quoi des activistes ignares.


    • JPCiron JPCiron 16 juin 2020 21:33

      @adeline

      < sauvez notre Tintin > 
      L’album « Tintin au Congo » doit-il passer au pilori ?

      Mais alors, il faudrait aussi réserver le même traitement à tout <texte précisant le statut des esclaves> !! 
      Comment alors sauver la Bible ?
      .


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 juin 2020 21:41

      @JPCiron

      Faut tout dégager....d’ailleurs vouloir reconstruire la couverture de Notre Dame dénote d’un conservatisme de petit blanc malvenu .


    • JPCiron JPCiron 17 juin 2020 12:27

      @JPCiron
      .
      Comment alors sauver la Bible ? >
      .
      Si l’on déboulonne une statue d’un esclavagiste, si l’on met au pilon les textes trouvant normal l’esclavage, alors que devons-nous faire de la Bible ?
      .

      « C’est des nations qui vous entourent que tu prendras ton esclave et ta servante qui t’appartiendront, c’est d’elles que vous achèterez l’esclave et la servante. Vous pourrez aussi en acheter des enfants des étrangers qui demeureront chez toi, et de leurs familles qu’ils engendreront dans votre pays ; et ils seront votre propriété. » (Lévitique 25:44-45)

      « Si tu achètes un esclave hébreu, il servira six années ; mais la septième, il sortira libre, sans rien payer. » (Exode 21:2)

      .


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 2020 18:28

      J’espère qu’on va débaptiser toutes les rues Thiers, ce boucher de la commune, et les lycées Jules Ferry ce raciste convaincu de la supériorité de la race blanche. 


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 2020 19:00

        @Séraphin Lampion

        « Les races supérieures ont sur les races inférieures un droit qu’elles exercent et ce droit, par une transformation particulière, est en même temps un devoir de civilisation. Voilà, en propres termes, la thèse de M. Ferry et l’on voit le gouvernement français exerçant son droit sur les races inférieures en allant guerroyer contre elles et les convertissant de force aux bienfaits de la civilisation. Races supérieures ! Races inférieures ! C’est bientôt dit. Pour ma part, j’en rabats singulièrement depuis que j’ai vu des savants allemands démontrer scientifiquement que la France devait être vaincue dans la guerre franco-allemande, parce que le Français est d’une race inférieure à l’Allemand. Depuis ce temps, je l’avoue, j’y regarde à deux fois avant de me retourner vers un homme et vers une civilisation et de prononcer : homme ou civilisation inférieure !

        [...] Je ne comprends pas que nous n’ayons pas été unanimes ici à nous lever d’un seul bond pour protester violemment contre vos paroles. Non, il n’y a pas de droit des nations dites supérieures contre les nations inférieures. Il y a la lutte pour la vie qui est une nécessité fatale, qu’à mesure que nous nous élevons dans la civilisation nous devons contenir dans les limites de la justice et du droit. Mais n’essayons pas de revêtir la violence du nom hypocrite de civilisation. Ne parlons pas de droit, de devoir. La conquête que vous préconisez, c’est l’abus pur et simple de la force que donne la civilisation scientifique sur les civilisations rudimentaires pour s’approprier l’homme, le torturer, en extraire toute la force qui est en lui au profit du prétendu civilisateur. Ce n’est pas le droit, c’en est la négation. Parler à ce propos de civilisation, c’est joindre à la violence, l’hypocrisie »

        Georges Clémenceau (28 Juillet 1885 à la Chambre des Députés)


      • Captain Marlo Captain Marlo 14 juin 2020 22:19

        @Séraphin Lampion
        Citation de Georges Clémenceau (28 Juillet 1885 à la Chambre des Députés)
        .
        Lincoln aussi estimait que les gens de couleur blanche étaient supérieurs aux gens à la peau noire..."Dans son livre Les Américains, André Kaspi écrit :

        « Lincoln abolitionniste ? Oui avec modération. Ami des Noirs ? Non.
        L’Illinois est d’ailleurs un État libre qui refuse que les noirs s’y établissent.

        Et Lincoln ne cache pas ses sentiments : « Je dirai donc que je ne suis pas et que n’ai jamais été en faveur de l’égalité politique et sociale de la race noire et de la race blanche, que je ne veux pas et que je n’ai jamais voulu que les noirs deviennent jurés ou électeurs ou qu’ils soient autorisés à détenir des charges politiques ou qu’il leur soit permis de se marier avec des blanches. [...] Dans la mesure où les deux races ne peuvent vivre ainsi, il doit y avoir, tant qu’elles resteront ensemble, une position inférieure et une position supérieure. Je désire, tout autant qu’un autre, que la race blanche occupe la position supérieure. »

        .
        C’est curieux que les manifestants ne demandent pas le déboulonnage des statues de Lincoln aux USA !!


      • agent ananas agent ananas 15 juin 2020 04:54

        @Captain Marlo
        En fait la guerre de Sécession a pour origine la rivalité économique et politique entre les états de l’union (nord) et les états confédérés (sud) et non l’abolition de l’esclavage. Le sud voulait faire sécession pour une plus grande liberté économique et contre les taxes exorbitantes du nord ...
        Nous sommes donc loin des considérations morales à l’origine de cette guerre civile car si la victoire de Lincoln et des états de l’union mirent un terme à l’esclavage, la ségrégation fût instituée par les lois Jim Crow et furent abrogées qu’au milieu des années 60 suite au mouvement des droits civiques mené par Luther King.


      • Captain Marlo Captain Marlo 15 juin 2020 08:09

        @agent ananas
        Nous sommes donc loin des considérations morales à l’origine de cette guerre civile

        Exact, il faut dire aussi que le nord industriel avait besoin de main d’oeuvre corvéable, 1 million « d’esclaves libérés » est parti dans les Etats du nord des USA travailler dans les usines.
        .
        Asselineau est plus gentil que moi, il fait la différence entre le peuple américain et ses dirigeants, moi pas ! Pour moi, les USA sont un pays qui a commencé sa « pseudo civilisation » par un génocide. Pour des protestants qui dorment sur la Bible, quel début !
        .
        Ils étaient 3 pelés et un tondu, ce pays est immense, ils auraient pu le partager, rêve ! Ils ont signé des Traités qu’ils n’ont jamais respectés, ils ont volé les terres aux Amérindiens et ils les ont zigouillés !
        .
        Puis ils se sont pris pour l’Empire romain, et dès 1846 ils ont imposé leur libre échange et leur pillage un peu partout dans le monde. Les américains ont beau être des incultes sur le reste du monde, ils ne peuvent pas ignorer que leur train de vie est assuré par des guerres incessantes...
        .
        Ils sont en guerre depuis 1846, au nom de la Liberté (du commerce) et de la Démocratie (mon œil !). Cf la liste des interventions militaires des USA dans le monde depuis 1846.... !

        •  

        Pour moi, c’est un pays de merde qui a tué des millions de gens, répandu la misère dans de nombreux pays, qui a soutenu la montée d’Hitler et même fabriqué les Islamistes !
        .
        Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont :

        • Tenté de renverser plus de 50 gouvernements étrangers, dont la plupart étaient élus démocratiquement.
        • Bombardé la population de plus de 30 pays.
        • Tenté d’assassiner plus de 50 dirigeants étrangers.
        • Tenté de réprimer un mouvement populiste ou nationaliste dans 20 pays.
        • Gravement interféré dans les élections démocratiques d’au moins 30 pays.
        • De plus… bien que cela ne soit pas facile à quantifier… ont plus trempé dans la pratique de la torture que n’importe quel autre pays au monde… depuis plus d’un siècle… pas seulement en infligeant concrètement la torture, mais en l’enseignant, en fournissant des manuels et des équipements.

        •  

        Les USA font de la propagande en permanence, pour se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas.

        « Les États-Unis d’Amérique sont le seul pays passé de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation. »

        Il faut lire le livre de Jean-Philippe Immarigeon pour se désintoxiquer « du rêve américain » : « Pour en finir avec la Françamérique ! »


      • vraidrapo 15 juin 2020 08:54

        @Captain Marlo
        Je suis d’accord à 100% avec ton texte.
        Malheureusement, les pro-américains ont d’autant plus de facilité à faire passer leur message que le mode de vie US est plus bandant que le Russe, si on doit comparer. T’imagines ?
        Hollywood, les Cadillac, le Rock, les pompom girls, les grands espaces etc..
        Ça ne va pas s’arranger compte tenu des aspirations du Français moderne ou ce qu’on en fait, selon une tirade d’Alexi Corbière, hier sur un plateau...
        La chose la plus importante en France... avant le plein emploi c’est selon les Media : l’ouverture des TERRASSES parce que personne n’en peut plus...
        Deux mois de confinement et tout le monde est par terre... que dire des détenus en cellule !!!


      • CN46400 CN46400 15 juin 2020 09:49

        @Séraphin Lampion
        Pour Thiers cela a été largement engagé à la mort de De Gaulle en 1971 (centenaire de la Commune). Les plaques ont été changées sans autre forme de procès. Un bourgeois respectable remplaçait un bourgeois sanglant...


      • Captain Marlo Captain Marlo 15 juin 2020 20:08

        @assouline
        On reliera également « l’archipel du Goulag »... histoire de se rappeler le cauchemar russe... un autre exemple de non-civilisation...
        .
        Tiens, voilà mon cher « troll spécial anti UPR & anti Frexit ! »
        Castaner pédale un peu dans la semoule en ce moment, non ?
        Il a fait mettre des PV à des manifestants pacifiques pro Frexit.
        Mais aucun PV à Mélenchon qui a organisé une manif interdite de 15 000 personnes ! Si c’est pas de la discrimination politique, ça !?
        .
        C’est vrai que Mélenchon est un opposant en or massif....

        Il ne veut pas du Frexit, il veut « Une Autre Europe à la S Glinglin » !

        Il ne demande pas la destitution de Macron, comme le demande l’UPR...

        Il passe son temps à faire croire que c’est Macron qui décide, et pas les Traités européens ...

        Il ne publie jamais les oukases de Bruxelles, pas comme l’UPR !

        Il fait comme le Front national, en somme....
        Quelle merveille quand même, que d’avoir des opposants aussi complaisants...

        •  

        Vous citez l’URSS, mais en quoi cela change quelque chose aux horreurs des politiques menées par les USA de par le monde, hein ? Les malheurs des peuples s’ajoutent les uns aux autres, ils ne se soustraient pas.

      • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 juin 2020 17:54

        @assouline

        Mélenchon n’a effectivement aucune raison de réclamer la destitution du président.

        Mais vous semblez approuver sa conception du progrès - je dirais aujourd’hui la sauvegarde de l’humanité - par le nécessaire accès aux responsabilités gouvernementales avant de faire amplifier, puis triompher, un programme de sauvegarde dans la population.

        C’est là qu’est selon moi l’erreur, partagée par tous les candidats au pouvoir, et je pense qu’elle trahit, chez tous, la priorité accordée à un carriérisme politique personnel, l’amélioration sociétale étant considérée, en fait, comme secondaire, pas le but.


      • Analis 16 juin 2020 20:51

        @agent ananas

        En fait la guerre de Sécession a pour origine la rivalité économique et politique entre les états de l’union (nord) et les états confédérés (sud) et non l’abolition de l’esclavage. Le sud voulait faire sécession pour une plus grande liberté économique et contre les taxes exorbitantes du nord ...

        Nous sommes donc loin des considérations morales à l’origine de cette guerre civile car si la victoire de Lincoln et des états de l’union mirent un terme à l’esclavage, la ségrégation fût instituée par les lois Jim Crow et furent abrogées qu’au milieu des années 60 suite au mouvement des droits civiques mené par Luther King.

        La réalité est différente, mais sans réponse uniforme. La question de l’esclavage a bien joué un rôle-clé dans la décision des sudistes de faire sécession. Elle empoisonnait les relations entre le Sud et le Nord depuis plusieurs décennies. Elle était sous-tendue par une opposition entre une société créole et agrariennes aux valeurs traditionnelles au Sud, et une civilisation néo-industrielle au Nord, qui était le véritable berceau de l’impulsion de la transformation sociale aux valeurs progressistes qui allait se propager dans toutes les sociétés occidentales puis dans le monde entier. S’agissant de la question de la liberté économique, en réalité les sudistes étaient moins libéraux en la matière, leur économie était plus réglementée (c’était une plaisanterie commune à l’époque de comparer l’épaisseur des codes du commerce du Sud et du Nord, là encore le berceau du capitalisme manufacturier comme on le connaît maintenant). Cependant, de façon qui peut nous paraître paradoxale, ils étaient en faveur du libre-échange, car en raison de leur économie agricole ils avaient un grand besoin d’exporter leurs excédents de production, notamment de coton. Alors que les nordistes, à rebours de leur conception libérale de l’économie, étaient favorables à des taxes douanières importantes, afin de protéger leur industrie en plein développement.

        En 1860, après donc des décennies d’antagonisme de plus en plus marqué, l’élection de Lincoln fut vue comme une provocation par les sudistes. Lincoln, s’il était un grand raciste, était un anti-esclavagiste virulent, à l’image de beaucoup de nordistes qui considéraient l’esclavage comme un obstacle au travail libre, de par la concurrence indue qu’il impliquait. Il n’était cependant pas en faveur d’imposer l’abolition, sachant que cela aurait nécessité une guerre, et en raison de son racisme qui l’empêchait de souhaiter l’arrivée sur le marché du travail de nombreux noirs libres. Mais comme il militait ardemment en faveur de l’interdiction de la fondation de nouveaux états esclavagistes, ce qui aurait mené à un déséquilibre entre états libres et états esclavagistes, sa victoire était vue comme inadmissible par les Sudistes, qui ont considéré que la sécession était la seule possibilité.

        Lincoln, qui ne voulait pas entrer en guerre pour l’abolition, considérait par contre que le maintien de l’Union était indispensable, car le contraire aurait signifié la fin de l’expérience du régime électoral représentatif, ce qu’on a pris l’habitude d’appeler « démocratie ». En effet, si à chaque élection, le parti qui perdait pouvait prendre les armes et s’insurger, celle-ci était mal en point. Et le reste des États-Unis risquait de se décomposer à son tour. Il aurait été peu probable que l’Ouest accepte sur le long terme de rester dans l’Union. D’une façon plutôt jacobine, enfin aussi jacobine qu’un fédéraliste peut le concevoir, Lincoln considérait en effet qu’il ne devait y avoir qu’une nation, là où les sudistes, de façon réaliste, pensaient qu’il y en avait au moins deux.

        Donc, au départ, la sécession a été réalisée par les Sudistes pour sauvegarder l’esclavage, et la guerre a été déclenchée par Lincoln pour sauvegarder l’Union. Ensuite, afin de maintenir l’esprit de combat chez les Nordistes, sérieusement menacée suite à une série de défaites et à l’enlisement de la guerre, Lincoln est allé faire appel à ces fameuses considérations morales, mettant le combat pour l’abolition de l’esclavage au premier plan. La Guerre de Sécession est ainsi devenue une de ces guerres « morales » des étatsuniens qui ont émaillé l’Histoire mondiale depuis. À la fin, l’esclavage a été aboli, ce qui était bien, mais le droit à l’auto-détermination du Sud a été violé. Et l’expansion à l’Ouest aux dépens des indigènes s’est poursuivie, tandis que les anciens esclaves ont été laissés dans les griffes de lois discriminatoires. Et que les ouvriers se sont retrouvés à travailler dans des conditions relevant souvent de l’exploitation crypto-esclavagiste pure et simple.


      • agent ananas agent ananas 17 juin 2020 16:55

        @Analis
        Merci pour vos précisions, d’avoir développé tout en nuances mon condensé qui reprennait d’une manière un peu large la vision alternative de l’histoire des États-Unis de Howard Zinn « A People’s History of the United States », plus particulièrement le chapitre 9  : « Slavery Without Submission, Emancipation Without Freedom »...


      • oncle archibald 14 juin 2020 18:32

        Si l’on comparait deux premiers ministres de France, Colbert et Ayrault par exemple, et l’on comparait les œuvres qu’ils ont laissées derrière eux, l’un des deux aurait l’air d’être un petit épicier de quartier .... Un peu comme si l’on comparait Louis XIV et François Hollande ...

        Bref ... Déjà qu’il passait pour un premier ministre insignifiant le sieur Ayrault, il a perdu une bonne occasion de se taire. Aurait-il l’intention de revenir faire de la politique par hasard ? Houlà ! Pitié, non pas ça !


        • Emma Shell Emma Shell 14 juin 2020 20:36

          @oncle archibald
          Fine stratégie, peut-être... Il est vrai que si on dézingue Colbert, Louis XIV, Napoléon, Ferry, Hugo (qui soutenait Ferry dans ce qu’il considérait alors comme un devoir de civilisation de l’Europe), Thiers, de Gaulle, Churchill, etc., il restera peut-être un peu de place sur nos plaques commémoratives pour des personnalités politiques plus récentes, auxquelles on n’aurait jamais songé autrement. Bien joué. :)


        • Et hop ! Et hop ! 14 juin 2020 22:39

          @oncle archibald

          Ce n’est pas le ministre Colbert (1619-1683) qui était mort qui a fait l’édit de 1685 connu actuellement sous le nom de Code noir, c’est son fils Colbert de Seignelay (1651-1690) qui était ministre de la Marine, donc tous ces hommes politiques et journalistes sont des nullités. 

          Le Ministre Colbert, à la suite de Richelieu, était complètement opposé à l’importation d’esclaves noirs en Nouvelle France et dans les îles françaises d’Amérique, il essayait de les peupler avec des migrants venus de Normandie, du Saintonge, d’Anjou, et avec les filles du roi.

          L’importation s’est faite clandestinement par des marchands juifs chasés du Brésil et l’édit est intervenu 30 ans pour régulariser les clandestins en leur donnant un statut, des protections et des droits qui ne sont pas très différents de ceux des domestiques et des soldats de cette époque : ils avaient le droit de se plaindre en justice, de se faire un pécule pour racheter leur liberté, de se marier, il était interdit de séparer les familles, etc.


        • Et hop ! Et hop ! 14 juin 2020 22:47

          @Et hop !

          C’est sous la Régence qu’il y a eu le premier acte royal autorisant un armateur français à importer des esclaves dans une île française, des lettres patentes pour un armateur deNantes, Louis XV avait 12 ans, c’était l’époque où John Laws avait pris la direction de la Compagnie des Indes pour garantir ses émissions d’assignats.


        • agent ananas agent ananas 15 juin 2020 05:16

          @oncle archibald
          Si l’on comparait deux premiers ministres de France, Colbert et Ayrault par exemple, et l’on comparait les œuvres qu’ils ont laissées derrière eux,...

          La seule oeuvre qu’Ayrault à laissé, c’est Notre Dame des Glandes ... 
          Tandis que nos remarquables forêts de chênes plantées sous Colbert abondent en glands ... smiley


        • Captain Marlo Captain Marlo 15 juin 2020 08:14

          @agent ananas
          La seule oeuvre qu’Ayrault à laissé, c’est Notre Dame des Glandes ... 


          + le MES & le CSCG ! A part peut-être le Pacte de stabilité de la zone euro signé par Juppé, les pseudo socialistes ont signé quasiment tous les Traités européens, depuis le Traité de Rome, signé sans référendum par Guy Mollet....


        • Eric F Eric F 15 juin 2020 12:06

          @Et hop !
          "Ce n’est pas le ministre Colbert (1619-1683) qui était mort qui a fait l’édit de 1685 connu actuellement sous le nom de Code noir, c’est son fils Colbert de Seignelay (1651-1690) qui était ministre de la Marine, donc tous ces hommes politiques et journalistes sont des nullités« 
          Pour »rattraper« cet anachronisme, on peut lire ici ou là que le fils a complété l’oeuvre initiée par le père.
          Il existe également une méconnaissance des peines qui existaient à l’époque en métropole, les châtiments corporels et le marquage au fer rouge faisaient alors partie de l’arsenal pour les prisonniers fugitifs. En d’autres termes, tout détenteur de pouvoir de l’époque (territorial, politique, judiciaire) appliquait ce qui aujourd’hui relève de »crime contre l’humanité« , mais n’était pas »perçu« comme tel à l’époque, du reste même les »lumières" ont pu avoir des écrits racistes, misogynes, etc.
          Les grands hommes sont célébrés pour des grands actes et des grands services, et non pas pour l’état des lieux des mentalités de leur époque.
          Les ancêtres de ceux qui défilent aujourd’hui avaient peut-être commis sur leur continents des razzias d’esclaves, massacres tribaux, etc. selon les pratiques de leur époque. Toutes les racines plongent dans la même tourbe.


        • oncle archibald 15 juin 2020 14:37

          @Eric F : "Les ancêtres de ceux qui défilent aujourd’hui avaient peut-être commis sur leur continents des razzias d’esclaves, massacres tribaux, etc. « 

          Et il n’est peut être pas nécessaire de remonter à la dixième génération antérieure ... Si je ne m’abuse il y a peut être aujourd’hui même des razzias d’esclaves dans pas mal de pays africains, notamment en Mauritanie, au Niger, en Lybie, mais aussi en Asie avec la prostitution forcée des mineurs en Thailande, etc etc ... Sans parler des »otages" des organisations terroristes genre Al Quaïda & Cie ...

          En bref à part pour des raisons strictement politiques ces manifestations en France pour dénoncer des faits connus de tout le monde, reconnus et regrettés officiellement par les Français lorsqu’ils ont été partie prenante, il n’y a vraiment pas lieu de défiler, et encore moins de défiler en tenant à la main des drapeaux de pays étrangers peut être pas très cleans sur le sujet encore à ce jour !


        • Et hop ! Et hop ! 16 juin 2020 13:26

          @oncle archibald

          Il y a toujours de la traite négrière avec les réseaux d’immigration clandestines, leurs passeurs, les associations et les hommes politiques qui les défendent, et puis les employeurs négriers : Véolia, etc..


        • gnozd gnozd 14 juin 2020 18:39

          De toutes façons, que voulez vous qu’il sorte d’intelligent de la tête d’une brême comme JM Ayrault ?...

          Ce serait bien aussi que nos intellos de gauche, ainsi que les associations anti-racistes diverses et variées se positionnent par rapport à la traite négrière arabo-musulmane pendant plus de 10 siècles, de la côte atlantique à l’océan indien, en passant par le Sahel et Zanzibar...


          • Julien30 Julien30 14 juin 2020 18:55

            Entre autres nombreux accomplissements notoires Colbert a amélioré la condition des esclaves par rapport à leur statut antérieur et à peu près tous les autres pays du monde qui pratiquaient l’esclavage. Que les imbéciles incultes et haineux de la ligue de défense noir ne soient pas capables de le comprendre c’est une chose, qu’un ancien premier ministre de la France n’y arrive pas non plus, là ça touche au tragique et dit bien dans quelle urgence notre pays se trouve et au besoin pressent d’un grand ménage au niveau des « élites ».


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 2020 19:12

              @Julien30

              C’est même vachement progressiste.

              En matière religieuse, l’ordonnance de 1685 rappelle le principe chrétien de l’égalité de tous les hommes, par-delà leurs conditions sociales et leurs races. Elle prévoit donc le baptême, l’instruction et les mêmes pratiques et sacrements religieux pour les esclaves que pour les hommes libres, en excluant ce qui n’est pas catholique. De ce fait, les esclaves ont droit au repos du dimanche et des fêtes, la possibilité de se marier solennellement à l’église, d’être enterrés dans les cimetières, d’être instruits.

              Les maîtres sont contraints de nourrir et vêtir leurs esclaves et de leur donner par chaque semaine [...] deux pots et demi de farine de manioc (article 22) ainsi que deux habits de toile par an (article 25).

              Bon, d’accord, le Code noir légitime les châtiments corporels pour les esclaves, y compris des mutilations comme le marquage au fer, ainsi que la peine de mort (art. 33 à 36, et art. 38 : « Tout fugitif disparu pendant un mois aura les oreilles coupées et sera marqué d’une fleur de lys avant d’avoir le jarret coupé en cas de récidive, et condamné à mort à la deuxième récidive), peines qui existaient aussi en métropole dans les usages répressifs de l’époque. » Mais c’était pour leur bien.


            • foufouille foufouille 14 juin 2020 19:18

              @Séraphin Lampion

              c’est mieux la castration chez les muslims ?


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 2020 19:25

              @foufouille

              non
              c’est pas mieux !
              donc ?


            • foufouille foufouille 14 juin 2020 19:32

              @Séraphin Lampion

              donc il faut voir par rapport à l’époque ce qui est mieux.

              même sans esclavage ........


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 2020 19:46

              @foufouille

              De toutes façons, il est ridicule de vouloir s’ériger en censeurs du passé et de prétendre juger des egns dont les références morales n’avaient rien à voir avec celles qui sont en vigueur aujourd’hui.
              Avant de décerner des autorisations d’avoir ou pas sa statue et/ou son nom attaché à un lieu public, rue ou monument, il serait plus efficace de se renseigner sur le passé de gens qui sont aux manettes actuellement et qui pourraient bien continuer à nuire. Et les manettes ne sont plus dans les ministères ou les administrations. Elles sont dans des organismes transnationaux.


            • Captain Marlo Captain Marlo 14 juin 2020 21:21

              @Julien30
              qu’un ancien premier ministre de la France n’y arrive pas non plus, là ça touche au tragique et dit bien dans quelle urgence notre pays se trouve et au besoin pressent d’un grand ménage au niveau des « élites  ».

              .
              Je crois que Philippe de Villiers a raison : « C’est le gouvernement de la pétoche ! » 

              « Monsieur Castaner, il a désavoué l’institution dont il a la garde. Il a diffusé le soupçon. Il a même inventé un oxymore, le « soupçon avéré ». Un soupçon du troisième type, de Castaner. [...] Et puis il a dit, "eh bien voilà, la manifestation de samedi sera autorisée bien qu’elle soit interdite", elle sera autorisée parce que, ajoute-t-il, "l’émotion est supérieure aux règles juridiques.
              .
              (...) Belloubet, la Garde des Sceaux, quand elle propose de recevoir la famille Traoré, en pleine affaire judiciaire, et alors que l’affaire est encore en instruction, et qu’il y a des gendarmes qui sont témoins assistés, mais qui ne sont, pour l’instant, pas mis en examen, elle franchit un cran que personne n’avait osé franchir depuis longtemps. Castaner, Belloubet, c’est le gouvernement de la pétoche. Ce sont des pétochards, ils ridiculisent l’Etat et ils ridiculisent le président de la République. »


              •  

              Et si ce n’est pas la pétoche, c’est encore plus grave. Macron viole la Constitution à tour de bras et même certaines lois ! Par exemple, il n’a pas supprimé la loi de 2011 qui interdit d’avoir le visage dissimulé dans l’espace public. A partir du déconfinement, on aurait dû revenir à la loi commune, non ?
              .
              Il a pourtant autorisé les FDO à mettre des PV à 135 euros pour absence de masque, et autorisé les Préfets et les Maires a publier des arrêtés, contraires à la Loi de 2011 qui interdit de cacher son visage dans les lieux publics....


            • CYRUS Le Vilain Petit Tailleur 14 juin 2020 21:34

              @Captain Marlo

              Ca te réussit vraiment de potager , la tes idée passe beaucoup mieux .
              Encore mieux , elle sont détaché de toute étiquette politique et marquer du coin du bon sens .

              1/ le soupçon avéré , incompatible avec la presomption d’ innoncence 
              2/la famille de la vielle dame marseillaise , meme pas un mot d’ excuse 
              pour des delinquant plat-ventrisme total .
              3/toute modification de la loi , doit etre consigné , et jamais a deux vitesse , 
              donc oui , si on propose:imppose le masque , alors le voile devrais etre tolerer en temps qu’ instrument sanitaire (pourtant tu sait que je suis contre )

              Ya quelquechose de pouris au royaume du danemark (hamlet)

              Si tu tien 15 jours comme je je te nomme membre honoraire du partie pasticheur du 51em degré smiley
               


            • CYRUS Le Vilain Petit Tailleur 14 juin 2020 22:02

              @Cadoudal

              Fifi est guérie ?

              Moi j’attendrais son certificat de divorce d’avec Dugenèt avant de me prononcer...

              >t’ est t’ il jamais venue a l’ idée qu’ elle n’ ais jamais été malade politiquement ?

              mais qu’ elle se soit juste trompé d’ écurie en y croyant sincèrement ?


              Pour les denonciation c’ est la , louis cypher IV , avenue du sheol , CP 66 666 , cave du paradis . n’ oublit pas de signaler mon matricule « BEL ZEBUTH #222 »



            • Captain Marlo Captain Marlo 14 juin 2020 22:33

              @Le Vilain Petit Tailleur
              Ca te réussit vraiment de potager , la tes idée passe beaucoup mieux .
              Encore mieux , elle sont détaché de toute étiquette politique et marquer du coin du bon sens .


              .
              T’as rien comprendu du tout !! Ce que je pense, ce que j’écris, c’est la même chose que pensent et écrivent tous ceux qui sont à l’UPR ! Les Français sont un peuple métissé depuis l’origine de la nation française et c’est certainement le pays du monde, le moins raciste ! Pas du tout comme les USA.

              Asselineau sur la mort de Georges Floyd : les USA sont-ils un modèle ?


            • CYRUS Le Vilain Petit Tailleur 14 juin 2020 22:34

              @Captain Marlo

              j’ etait sur que tu tiendrais pas 15 jours :)

              bise fifi


            • Captain Marlo Captain Marlo 14 juin 2020 22:35

              @Le Vilain Petit Tailleur

              Fifi...mais qu’ elle se soit juste trompé d’ écurie en y croyant sincèrement ?

              .

              Et ta soeur ?


            • CYRUS Le Vilain Petit Tailleur 14 juin 2020 22:36

              @Le Vilain Petit Tailleur

              j’ aurais du mettre « bise INDOMPTABLE fifi »


            • CYRUS Le Vilain Petit Tailleur 14 juin 2020 22:41

              @Captain Marlo

              Le plus drôle c’ est que j’ais la même a la maison :)

              Je t’ assure que nos discussion sont souvent sportive ,
              elle équilibre bien mon coté noir/tenebreux ,
              quand a moi je refute la lumiere PSEUDO angélique .

              le monde est ainsi fait :)

              merci pour le bavardage en tout cas :) 


            • CYRUS Le Vilain Petit Tailleur 14 juin 2020 22:49

              @Cadoudal

              Ho tu sait depuis guttemberg c’ est surevalué les ausweiss 
              avant ca se faisait a la plume d’ oie et avec une belle encre ( pas ancre l’ autre ), 
              c’ etait de la haute technologie , de faire une belle lettre , econome , concise et precise ... aujourdhui l’ ordi bosse pour toi , tu fait l’ ena et fonctionaire seulement si tu veut pas bosser ... Sans meme parler des famille de l’ ena et d’ hec .

              Dans 15 ans , la petite cousine d’ assia traoré suivra le principe de peters et deviendra ta presidente , meme ouelbecq ne pensait aps que ca serait aussi catastrophique ...

              A’ vou quartier maitre :)


            • CYRUS Le Vilain Petit Tailleur 14 juin 2020 23:19

              @Cadoudal

              mheu non ca marche pas comme ca , 
              pour avoir droit au principe de peter ,
              faudrait etre au niveau de dudu+21 transversale.

              tant que saura netoyer un carbu , t’ est foutus :)


            • CYRUS Le Vilain Petit Tailleur 15 juin 2020 03:28

              @Cadoudal

              Toi qui reve d’ entré dans la marinne ...
              Elle est navrante ta gazelle , 
              https://www.lci.fr/politique/marine-le-pen-sur-lci-je-ne-veux-pas-de-statistiques-ethniques-en-france-2156533.html
              Elle ne veut pas de statistique ethnique pour protéger ses pote du crif .
              Tu te rnd compte si on se rendais compte que les afro et les muzz ne sont qu’ une diversion dans le pillage de la france ...

              Le menhir a du faire un de ses bon lui qui reve d’ un bon fichage depuis moment ;

              On va te la refiler pour ton bureau d’ etude , mais pas sur que tu souhaite l’ avoir en minijupe , met lui une bourka tu pourra fantasmer sur dark vador :)


            • Captain Marlo Captain Marlo 15 juin 2020 08:16

              @Le Vilain Petit Tailleur
              j’ aurais du mettre « bise INDOMPTABLE fifi »


              .
              Oui, ça, c’est mieux !
              Bisous !


            • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 10:53

              @Séraphin Lampion

              Ce statut n’est pas une amélioration de la condition des esclaves, ils n’avaient aucun statut et aucun droit avant, les esclaves ont été introduit clandestinement dans les îles françaises d’Amérique, bien que ce soit interdit. L’article 1 bannit les Juifs parce que c’est eux qui faisaient commerce d’esclaves.

              Le statut aurait pû libérer tous les esclaves et les abandonner à eux-mêmes, ça aurait fait une population de vagabonds, ils auraient été beaucoup plus mal traités comme salariés parce que les maîtres n’auraient plus eu d’intérêt à leur conservation.

              Les populations indigènes et naturalisées françaises dès qu’elles étaient baptisées, ce qui se faisait collectivement. Elles se sont paupérisées et ont disparu, tandis que les populations noires se sont développées démographiquement, c’était l’intérêt des propriétaires. Un esclave était traité au minimum comme un paysan traite ses vaches ou ses moutons, il a intérêt à leur conservation et à leur santé. Il était donc beaucoup mieux traité qu’un ouvrier « libre » de manufacture au XIXe siècle en Angleterre et en France.

              Les châtiment corporels existaient dans les collèges, dans les familles, pour les domestiques, pour les soldats, et aussi dans le Code pénal. Ces châtiments devaient êtres modérés, sous peine d’être poursuivi pour coups et blessures. Les gens n’étaient pas des employés de bureau qu’on anesthésie pour le moindre bobo.

              La marque au fer existait aussi par ailleurs pour certains récidivistes, pour les bagnards, et pour les prostituées infectées qui s’étaient enfuies de l’Hôpital Général.

              Il n’y a pas d’interdiction de mariages inter-raciaux. L’édit interdit aux maîtres d’avoir des relations sexuelles avec des esclaves, il donne aux enfants le même statut que dans le droit commun français et enjoint le père, si il n’est pas marié, à épouser la mère esclave. L’édit ne fait que reprendre la droit français en vigueur à l’époque : l’enfant naturel avait toujours la condition de la mère : esclave si elle était esclave, libre si elle était libre, et l’enfant légitime celle du père : noble si il était noble, esclave si il était esclave, quelle que soit la condition de la mère.

              Les esclaves ont le droit d’avoir un patrimoine, de faire ds économies et de racheer leur liberté. L’édit interdit de vendre séparément les membres d’une même famille. 

              L’édit donne aux esclaves le droit dee se plaindre en justice contre leur maître pour mauvais traitement. Il leur interdit de témoigner en justice, ce qui est aussi le cas des domestiques au sens large, parce qu’ils sont subordonnés à leur maître qui peut les y obliger.

              Lorsque l’Église a fait libérer tous les serfs en France, on leur donnait la maison qu’ils habitaient et les terres qu’ils cultivaient. Lorsque les esclavs ont été libérés aux USA, on leur a dit maintenant vous payez un loyer pour votre habitation et on est plus obligé de vous employer, partez si vous voulez.


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 14 juin 2020 18:56

              Le gros problème de l’histoire c’est qu’elle est devenue politique. Elle est manipulée et c’est dommageable pour la recherche de la vérité, sans aucun parti pris, juste pour savoir et comprendre.

              Chaque pays, nations, ethnies ont leurs zones sombres, et nous ne sommes pas responsables, ni coupables de ce qui nous a précédé, mais en revanche nous devrions être impartiaux quant aux faits.


              • Captain Marlo Captain Marlo 14 juin 2020 20:49

                @bouffon(s) du roi
                l’histoire, elle est manipulée et c’est dommageable pour la recherche de la vérité, sans aucun parti pris, juste pour savoir et comprendre.


                .
                L’histoire a souvent été revue et corrigée par les puissants en fonction de leurs intérêts... Exemple le rôle de l’armée rouge minimisé, et celui des USA présenté comme le vainqueur du nazisme....
                .
                Quand j’achète un livre sur un sujet historique, ou que je lis un article, je vérifie que les sources des archives sont données à la fin.

                Ce n’est pas une garantie absolue, mais c’est mieux que les journalistes ou les historiens sur canapé, qui compilent les livres ou les articles des autres...


              • JC_Lavau JC_Lavau 15 juin 2020 08:04

                @Captain Marlo. L’histoire des sciences entre les mains de griots vulgarisateurs, ça n’est pas fiable non plus.
                Les procédés employés par Niels Bohr pour vaincre Schrödinger :


              • Captain Marlo Captain Marlo 15 juin 2020 08:20

                @JC_Lavau

                Et la chloroquine et les labos, donc !! Vidéo depuis le service de Raoult... :
                « La chloroquine est toxique ... pour les cours de Bourse de BigPharma !! »


              • PASCAL LE PRO Oncle-Paul 14 juin 2020 19:15

                La colonisation n’est pas négative , les Romains ont colonisé la Gaulle et cela nous a fait beaucoup progresser sur tous les plans


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 2020 19:26

                  @Oncle-Paul

                  le seul pays qui continue à faire oeuvre civilisatrice en « colonisant », c’est Israël !
                  Les autres appellent ça autrement.


                • Captain Marlo Captain Marlo 14 juin 2020 20:36

                  @Séraphin Lampion
                  Les autres appellent ça autrement.


                  Oui, ils appellent ça, la mondialisation des échanges...


                • Traroth Traroth 15 juin 2020 10:22

                  @Oncle-Paul
                  Nos ancêtres morts face aux armées romaines ne sont sans doute pas d’accord.


                • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 12:34

                  @Oncle-Paul

                  Les Romains étaient un peuple cousin et proches ethniquement des Gaulois, ils appelaient tout le Nord de l’Italie la « Gaule cisalpine ». La centaine de cités gauloises qui a donné à peu près nos départements actuels, avaient la même organisation que Rome à l’époque de la Royauté, avec des sénats et un roi élu parmi plusieurs candidats dynastes. Les Gaulois utilisaient l’alphabet grec, une monnaie imitant le statère d’or de Philippe de macédoine, leur panthéon était proche de celui des Grecs, comme les Romains, la philosopie des druides était influencée par les pythagoriciens.

                  C’est complètement différent du fait d’aller coloniser l’Afrique noire ou les empires incas ou le royaume de Siam ou la Chine ou l’Inde qui sont des civilisations complètement différentes et étrangères qu’il aurait fallu laisser suivre leur cours.


                • vraidrapo 16 juin 2020 12:06

                  @Oncle-Paul
                  les Romains ont colonisé la Gaulle

                  Écrit de la sorte, il faut mettre au pluriel : les Gaulles
                  Ça passe mieux non !?
                  Vive le Général de(s) Gaulle
                   smiley


                • PASCAL LE PRO Oncle-Paul 14 juin 2020 19:18

                  Sous Louis XIV , la France était le pays le plus puissant du monde grâce à la gestion de Colbert


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 2020 19:30

                    @Oncle-Paul

                    d’ailleurs, mon aïeul qui devait être quelque chose comme paysan dans le Morvan était très fier de ça : sa femme était nourrice et donnait son lait aux enfants du chateau pendant que les siens bouffaient de la bouillie d’avoine et lui, il est mort avant la cinquantaine, comme son prère et son grand-père, mais il était fier d’être sujet du roi le plus puissant du monde (quoi que le grand Turc et le roi d’Angleterre se démerdaient pas mal non plus !)


                  • PASCAL LE PRO Oncle-Paul 14 juin 2020 20:20

                    @Séraphin Lampion
                    Oui mais grâce au travail de vos aïeux bien Français , vous avez monté les assurances Mondass et assuré le château de Moulinsart , Tintin et le capitaine Hadock étaient vos clients 


                  • sylvain sylvain 14 juin 2020 21:02

                    @Oncle-Paul
                    en même temps, l’idée c’est que c’était un connard, pas un idiot ou un incompétent
                    On a jamais déboulonnée une statue pour incompétence posthume


                  • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 12:40

                    @Séraphin Lampion

                    Il ne faut pas prendre l’espérance de vie pour l’âge auquel les gens mourraient, c’est une moyenne entre l’âge de décès des adultes, l’âge de décès de 70 % des enfants avant 16 ans, et l’âge de décès de femmes qui étaient nombreuses à mourrir de complications liées aux accouchements. Ceux qui atteignaient 50 ans mourraient en moyenne à peu près au même âge qu’aujourd’hui.


                  • Analis 16 juin 2020 18:21

                    @sylvain
                    en même temps, l’idée c’est que c’était un connard, pas un idiot ou un incompétent
                    On a jamais déboulonnée une statue pour incompétence posthume


                    Eh bien, je vais mettre mon grain de sel. Bruno Le Maire a répondu à Jean-Marc Ayrault au sujet de Colbert que “Je reconnais bien volontiers que ce n’est pas un personnage très sympathique,(...) mais c’est la Compagnie des Indes, la restructuration de l’industrie, la manufacture des Gobelins, la remise en état des Finances”. Seulement, s’il était peu sympathique, Colbert a institué le Code Noir pour limiter les abus des maîtres envers les esclaves, comme il a été rappelé ici. À mes yeux, il serait plus pertinent de le déboulonner pour son influence sur la pensée économique française. Car en réalité, par la priorité qu’il a donné aux entreprises étatique, il a découragé la constitution d’un secteur industriel puissant en France. Il n’a fait que donner l’illusion brève de l’efficacité économique. Ses entreprises royales se sont révélées peu performantes à la longue. Le décrochage de l’économie française a déjà commencé à se faire à son époque. Hélas, il a suscité beaucoup de fidèles, qui vantent encore le « colbertisme ».


                    Bien sûr, on ne le déboulonnera pas pour cela. En revanche, pour divers massacreurs et oppresseurs comme Faidherbe, Bugeaud, Gallieni, et même le si « modéré » Lyautey, il n’y a pas de raisons de se gêner de débaptiser les noms de rues et de places, et d’enlever leurs éventuelles statues. Et comme il semblerait que la promesse de François Mitterand faite en 1989 n’ait pas été tenue, il est temps de rayer le nom de Tureau, grand massacreur de la Vendée, de l’Arc de Triomphe de l’Étoile.


                  • arthes arthes 14 juin 2020 20:28

                    Ouais...J’ai visité le mémorial esclavage à Nantes...Il y avait des inscriptions violentes contre les blancs...Bon...Cela dit.

                    Allez virer Colbert pour pacifier ?

                    Supprimer les Hôpitaux pour qu’il n’y ait plus de malades, c’est kif kif.

                    N’importe quoi, donc.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 14 juin 2020 20:35

                      Elles me font doucement rigoler toutes ces bonnes consciences...

                      Ils manifestent, et se mettent à genoux pour expier un esclavage dont ils ne sont absolument pas responsables, puisqu’ils n’étaient pas nés... !

                      Par contre, l’esclavage d’aujourd’hui, ils ne le voient même pas, alors qu’ils en profitent tous les jours ! 

                      .

                      Comme les écolos de la COP 21, ils manifestent avec des smartphones fabriqués par des esclaves, parfois par des enfants, en Asie.

                      Ils défilent avec des chaussures de sport fabriquées par des esclaves en Chine ou au Vietnam.

                      Ils mangent du quinoa bio cultivé par des esclaves en Amérique latine.

                      Et ils portent des vêtements fabriqués en Ethiopie à 20 euros par mois.

                      Si ce n’est pas du déni de réalité, c’est quoi ?

                      •  

                      Le commerce triangulaire à partir du 16e siècle, c’était la mondialisation des échanges de l’époque. Je suppose que tous ceux qui en ont tiré profit sur les 3 continents et pendant 300 ans, trouvait cela tout à fait normal d’exploiter les Africains... Pour le patronat, les humains ne sont que des flux et des stocks, quelle que soit leur couleur de peau....

                      Même Victor Hugo, que les européistes présentent comme l’inventeur « des Etats Unis d’Europe », était un colonialiste catho forcené, qui voulait que les pays européens s’unissent... pour aller coloniser le reste du monde !!! Il faut donc débaptiser fissa, tout ce qui porte le nom de Victor Hugo, si je comprends la logique de tous ces manifestants...

                      •  

                      Car nos bonnes conscience d’aujourd’hui ont intégré sans broncher l’esclavage d’aujourd’hui. Dans les pays de l’Est, avec des salaires à moins de 500 euros par mois, et un peu partout dans le monde avec des salaires défiants toute concurrence en Europe de l’Ouest !

                      C’est le résultat de la mondialisation d’aujourd’hui, décidée par la Commission européenne + le Gouvernement américain, dans les années 80/90...

                      Quelle différence avec le commerce triangulaire... ? La seule différence que je vois, c’est la Chine, qui en a bien profité, elle a plus de milliardaires que les USA !

                      •  

                      Donc, silence radio des bonnes consciences sur l’esclavage d’aujourd’hui.

                      La Gôoche, toujours aussi décevante & les écolos genre Verts, décevants depuis toujours, souvent des CSP +++, consomment plein pot de tout : des panneaux solaires, des produits bio du monde entier, des meubles IKEA dont la moitié n’est pas fabriqué en France etc.

                      Ils critiquent volontiers la fabrication des jeans qui font 100 fois le tour du monde, mais sont enchantés que les usines et les pollutions soient délocalisés loin, loin, le plus loin possible de chez eux !

                      .

                      Pour eux, la mondialisation d’aujourd’hui et l’esclavage qui va avec, c’est bien. Et pas question de sortir de l’UE et de la mondialisation, pour fabriquer du Made in France !! Avec le mal qu’ils se sont donné pour se dégoter un coin de verdure, on ne va pas leur gâcher le paysage avec des usines, des ouvriers, des logements sociaux, des revendications salariales et des Gilets jaunes, pas vrai ?


                      • PASCAL LE PRO Oncle-Paul 14 juin 2020 21:05

                        @Captain Marlo
                        Les capitalistes ont gagné avec l’esclavage salarial , plus besoin de nourrir, ni loger le travailleur jusqu’à la fin de sa vie .
                        On lui paye l’heure qu’il a travaillée, pour le reste c’est démerde toi


                      • sylvain sylvain 14 juin 2020 21:06

                        @Captain Marlo
                        mais justement, tout ce buzz permet de ne pas parler de ce que vous évoquez . Vous reprendrez bien un peu de covid ??
                        Et puis là c’est pas pareil, on leur achète des pompes pour qu’ils se développent, avec de l’argent inventé par des banques ,et ils nous en remercient .
                        On notera que les esclavagistes ont fait des progrès en com


                      • Captain Marlo Captain Marlo 14 juin 2020 21:40

                        @Oncle-Paul
                        On notera que les esclavagistes ont fait des progrès en com
                        .
                        Tant qu’il y a des ressources naturelles à exploiter dans le monde, ils ont besoin d’esclaves et de consommateurs. Quand elles vont se raréfier, ils n’auront plus rien à proposer aux consommateurs et n’auront plus besoin du genre humain.
                        .
                        Sauf de quelques millions de domestiques pour assurer leur train de vie, creuser leurs piscines à débordement et entretenir leurs jets... Déjà, se construisent des ghettos pour riches à l’abri des manants.
                        .
                        C’est là qu’ils vont commencer à essayer de se débarrasser de nous ! De ces millions d’abrutis qui veulent des services de santé, de l’eau potable, de la nourriture et des logements !
                        .
                        Comment s’en débarrasser ? Sous couvert de sauver la planète et la biodiversité, déjà des discours malthusiens circulent, et ce sera « Soleil Vert » !
                        .
                        PS : « Soleil vert » est un film de science fiction sorti en 1974


                      • vraidrapo 15 juin 2020 09:08

                        @Captain Marlo
                        N.B : je crois que tu accélères un peu l’histoire, je m’explique.
                        Une simple Pandémie a démontré que toutes nos élites occidentales ont été aux abonnés absents pendant plusieurs mois. Elles ont dû prendre des mesures pour protéger leurs fesses...
                        Si demain, elles voulaient nous faire le coup du « Soleil Vert »... faudrait qu’elles mettent leur logiciel à jour (pour parler à la mode).
                        Et même alors, elles ne seront jamais à l’abri d’une éruption Pompéienne, d’une montée des océans ou d’une Comète...
                        Faut pas oublier que nous couvons une boule de métal en fusion à plus de 6000°C selon les « savants »... Ça rend humble quand on y pense.


                      • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 12:44

                        @Captain Marlo

                        Sans parler de tous les ouvriers des manufactures du XIXe siècle qui étaient beaucoup plus mal traités que les esclaves des plantations de coton aux USA, parce que leurs propriétaires avaient intérêt à les traiter au moins aussi bien qu’un paysan traite ses vaches et ses moutons : si ils sont malades, invalides, ou si ils meurent, c’est une perte pour lui. 


                      • bidubiduA bidubiduA 14 juin 2020 21:26

                        Il faudrait demander à tous ces anti esclavagistes frais émoulus de la mode bobo branchée...

                        Quel est, à leur avis, le siècle qui serait exonéré de l’esclavage depuis ....depuis quand il voudront.... ?

                        .

                        Pendant qu’on y est et .... un peu plus riche de rigolades à venir .....Quel peuple aurait su ne pas être esclavagiste ....toujours sur la période historique de leur choix.... ?

                        .

                        ....


                        • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 12:55

                          @bidubiduA

                          La condition d’esclave (et des serfs) est très variable selon les époques, à Athènes et Rome il y avait des esclaves comme Andromaque, Esope, Cassandre, Epictète, Tiron le secrétaire de Cicéron, qui avaient des emplois importants et qui étaient très considérés. 

                          Suger (1080-1051), l’abbé de Saint-Denis, avait des parents qui étaient serfs de l’abbaye, il est devenu ministre des rois Louis VI et Louis VII.

                          Gerbert d’Aurillac (945-1003) avait aussi des parents serfs de l’abbaye, il est devenu un grand savant, un diplomate et pape.



                          • Captain Marlo Captain Marlo 14 juin 2020 22:06

                            @il faudrait
                            autre article pour remettre les choses au point :

                            .
                            Quelle mise au point ? La police aux USA est nommée localement, et je me méfie de plus en plus du site Hérodote, dès qu’il s’agit d’histoire contemporaine. Il va dans le sens du vent des Démocrates US, qui ne valent pas mieux que les Républicains, mais en plus faux-culs, car ils se disent de Gôoche !

                            Qui a laissé en place le policier raciste qui a tué Georges Floyd ? Des élus démocrates !

                            "(...) Pratiquement chaque représentant officiel du Minnesota qui a de l’influence sur la police de Minneapolis, et donc qui a décidé de garder Derek Chauvin dans ses rangs malgré son dossier alarmant, est un démocrate : le Gouverneur, le Procureur général, la Députée de Minneapolis et le Maire. Le conseil municipal est composé de 12 démocrates et d’un membre du Parti vert. Le Parti démocrate est le « système » qui a protégé le mauvais flic et conduit à la mort de George Floyd...etc

                            •  

                            Quant au Code noir, protéger les esclaves, c’est mieux que de ne pas les protéger ! 
                            Comme la Sécurité sociale. C’est mieux d’avoir une main d’oeuvre en bonne santé, que d’avoir des salariés malades... Certes, le Code noir entérinait l’esclavage, mais sur l’esclavage mondialisé actuel, vous avez un avis ? Que dit le site Hérodote sur la mondialisation, que les Démocrates US défendent mordicus ??

                          • BA 15 juin 2020 00:25

                            Dans l’Antiquité, Rome avait conquis un empire : la carte est ci-dessous.


                            Pour punir les Romains d’avoir envahi l’Europe et aussi l’Afrique du Nord, des Belges ont vandalisé la statue de Jules César !


                            Jules César, colonialiste !


                            Jules César, krapuul !


                            Les représentations du roi Léopold II ne sont pas les seules à souffrir de la contestation sociale actuelle. La statue de Jules César se trouvant à Velzeke, dans l’entité de Zottegem (Flandre orientale), a été vandalisée, dans la nuit de samedi à dimanche.

                            La statue de l’empereur romain est assez abîmée. La lance que Jules César tenait dans une main a été arrachée et les auteurs ont écrit le graffiti « krapuul » sur le socle de la statue.

                            Une enquête a été ouverte pour remettre la main sur les vandales. "Nous allons estimer plus précisément lundi l’ampleur des dégâts et les réparations à effectuer. Celles-ci seront à charge des auteurs", a fait savoir la bourgmestre Jenne De Potter (CD&V).

                            Un kilomètre plus loin, des statues en marbre situées dans le jardin du cloître Saint-Antoine ont aussi été endommagées, probablement par les mêmes individus.

                            https://www.rtbf.be/info/societe/detail_une-statue-de-jules-cesar-vandalisee-a-zottegem?id=10521998#


                            L’empire romain en 118 après Jésus Christ :


                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_romain#/media/Fichier:Carte_de_l’Empire_romain_en_118_apr%C3%A8s_J.-C.jpg


                            • gnozd gnozd 15 juin 2020 14:47

                              @BA

                              J’y ai déjà pensé, figurez-vous : il faudrait demander aux Italiens de faire repentance pour nous avoir envoyé Jules César il y a 2000 ans !


                            • Pauline pas Bismutée 15 juin 2020 07:04

                              Mais c’est quoi ces débilités ? Je ne peux m’empêcher de faire un parallèle (tenu, mais quand même) avec la destruction des deux grands Bouddha en Afghanistan par les Taliban… perso je m’en moque un peu de Colbert, mais escamoter le passé pour le faire coller à la politique du moment, on va aller loin comme ça ? P…..n, on n’en est vraiment plus à une connerie près …. Ah la la, vive le reconfinement … (je plaisante)


                              • vraidrapo 15 juin 2020 09:12

                                @Pauline pas Bismutée
                                T’inquiète... C’est le coup du balancier, cher aux sociétés humaines.
                                Faut juste attendre que ça se stabilise.
                                Comm’ d’habitu-u-de....e ! smiley


                              • leypanou 15 juin 2020 09:46

                                @Pauline pas Bismutée
                                çà permet à des gens plus ou moins inutiles¹ d’avoir l’impression d’exister.
                                A les écouter, c’est comme si l’histoire n’existe pas, or, qu’on le veuille ou non, le passé existe, et ce n’est pas en déboulonnant une statue quelconque qu’on va l’effacer.
                                ¹:c’est comme vouloir effacer les traces de l’esclavage et aller à Starbucks en même temps.


                              • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 15 juin 2020 09:40

                                 Le tome 2 du code noir  promulgué sous Louis xv est -il plus clair que celui de son aîné Louis le 14ème du nom ?


                                • izarn izarn 15 juin 2020 10:22

                                  @Armand Griffard de la Sourdière
                                  Le code noir avait pour but de protéger les esclaves, alors qu’il était impossible d’abolir l’esclavage à l’époque.
                                  Ces révoltes actuelles sont d’une profonde connerie.
                                  Je suis anti-raciste, mais la connerie masquée en antiracisme, c’est pas pour moi !


                                • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 13:00

                                  @Armand Griffard de la Sourdière

                                  Les réformes du Code Noir faites sous Louis XV ont considérablement aggravé la condition des esclave et développé la traite, elles ont été faites sous la Régence du Duc d’Orléans et le ministère de John Law (Louis XV avait 8 ans), et ensuite sous l’influence des financiers et des philosophes dans l’entourage de Mme de Pompadour.


                                • Traroth Traroth 15 juin 2020 10:17

                                  Je trouve troublant cette manière de mal interpréter ce qui se passe. Il ne s’agit pas d’« oublier son histoire » ou de « renier son histoire » ou de « brûler son histoire », mais de cesser d’honorer des salopards. Ce qui parait quand même plutôt logique.


                                  • izarn izarn 15 juin 2020 10:19

                                    @Traroth
                                    Tu devrais alors arrêter d’honorer JFK, celui qui a fait assassiner Marilyn...


                                  • Julien30 Julien30 15 juin 2020 10:42

                                    @Traroth
                                    Colbert était un salopard selon vous ?


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 15 juin 2020 10:42

                                    @izarn. Non ce furent Robert et ses gardes du corps qui procédèrent à l’empoisonnement mortel, couverts par le psychiatre Ralph Greenson, l’acteur Peter Lawford, et le grand mafieux Sam Giancana.


                                  • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 13:04

                                    @Traroth : 

                                    Il s’agit de faire le faux procès des hommes du passé (ce n’est pas le ministre Colbert qui a fait le Code noir, il était mort depuis 3 ans, et il n’a jamais autorisé la traite des noirs), pour ne pas faire le procès des actuels employeurs négriers d’immigrés clandestins et d’esclaves salariés dans les pays à bas coût..


                                  • gnozd gnozd 15 juin 2020 14:51

                                    @Traroth

                                    C’est complètement con : citez nous un seul personnage de l’histoire humaine qui n’ait pas de sang sur les mains !

                                    Faudrait peut-être descendre du perchoir et regarder la réalité de l’espèce humaine en face ,vous croyez pas ?


                                  • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 20:40

                                    @gnozd

                                    Il y a Louis XVI, il était bon.


                                  • Emma Shell Emma Shell 16 juin 2020 07:52

                                    @Julien30
                                    Voir traiter Colbert de salopard me laisse rêveuse et, à moins que j’aie mal lu l’histoire de notre pays, il me semble que la France se porterait magnifiquement si tous nos ministres l’avaient été ainsi.


                                  • Traroth Traroth 17 juin 2020 15:03

                                    @Julien30
                                    Je ne suis pas là pour discuter des cas particuliers, qu’il s’agisse de Colbert ou de quelqu’un d’autre. Le fait est qu’il y a toute une population de gens franchement pas honorables et qui sont pourtant honorés. Il faut que ça cesse.


                                  • Traroth Traroth 17 juin 2020 15:04

                                    @gnozd
                                    Tout se vaut, donc. Pourquoi pas de statue de Pétain ou de Laval, alors ? Qu’est-ce qu’on leur reproche, au juste, hein ???


                                  • izarn izarn 15 juin 2020 10:17

                                    On devrait surtout débaptiser tout ce qui porte la marque infame de Jean Monnet, trafiquant d’alcool aux USA pendant la prohibition, devenu bankster en faillite aprés 1929, puis récupéré par le département d’Etat US pour mettre la main sur l’Europe.

                                    On devrait faire de même avec Schumann, le député qui avait voté les pleins pouvoirs à Pétain, mettant ainsi fin à la République.

                                    Je finis par une insulte : Ayrault a toujours été un gros con. Depuis des années il continue à tourner en orbite...

                                    Devant la bêtise crasse de nos élus, on a le droit aussi de dire :

                                    « Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ! »


                                    • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 13:21

                                      @izarn :

                                      C’est pas le pire qu’a fait Monet en 1940, il a proposé l’annexion pure et simple de la france et de ses colonies à l’Empire britannique :

                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_franco-britannique

                                      Étant donné la déroute des armées anglaises et françaises, le Président de la République Albert Lebrun n’avait pas d’autre choix que de convoquer les deux chambres pour remettre les pleins pouvoir à un homme chargé de traiter le mieux possible avec Hitler pour obtenir un armistice le moins défavorable possible. C’était parfaitement conforme à la Constitution de la IIIe République, contrairement à la déclaration de guerre qui s’est faite sans le vote prévu d’une loi par l’Assmblée nationale parce qu’elle aurait refusé à 70 %. La déclaration de guerre a été un coup d’État, pas l’arrivée au pouvoir de Pétain.

                                      Maintenant, on peut dire après coup que c’était un mauvais choix, mais personne d’autre ne s’est proposé pour gérer le désastre et affronter Hitler.


                                    • Fergus Fergus 15 juin 2020 11:02

                                      Bonjour, Emma

                                      J’applaudis des deux mains le contenu de cet article. Rien ne sert de « déboulonner » les personnages du passé. Ce qu’il faut, c’est situer les aspects négatifs de leur personnalités dans le contexte de l’époque, autrement dit faire oeuvre de pédagogie !


                                      • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 13:24

                                        @Fergus

                                        Pas les aspects négatifs de leur personnalité, les effets négatifs de leurs décisions.

                                        Ce n’est pas le ministre Colbert qui est l’auteur de l’édit appelé par la suite Code, noir, il était mort depuis 3 ans, c’est son fils ministre de la Marine.

                                        Je ne crois pas qu’il ait de statues.


                                      • Fergus Fergus 15 juin 2020 15:43

                                        Bonjour, Et hop !

                                        Je parlais en général des personnalités controversées en général.

                                        Pour ce qui est de Colbert, la statue de Colbert qui illustre cet article se trouve devant l’Assemblée nationale. Il y en a une autre, en pied, dans sa ville natale de Reims.


                                      • Fergus Fergus 15 juin 2020 15:44

                                        Deux fois « en général », c’est une de trop ! Toutes mes excuses pour ce malencontreux doublon !


                                      • Et hop ! Et hop ! 15 juin 2020 20:45

                                        @Fergus

                                        Pas besoin de s’excuse pour si peu.

                                        Les statues sont celles du premier ministre (1616-1683), le Grand Colbert, pas celle de son fils (1651-1690), rédacteur en 1685 de l’Ordonnance royale ou Édit royal de mars 1685 touchant la police des îles de l’Amérique française.


                                      • Octave Lebel Octave Lebel 15 juin 2020 11:26

                                        Merci pour ce beau texte qui nous informe et nous propose de réfléchir.

                                        Bravo aussi pour votre titre qui concentre la dynamique de la réflexion qui le traverse.

                                         

                                        Je pense que Gaston Lagaffe est un maître dans l’art de dérouler les incongruités et les inconséquences des évidences aveugles. On rit de bon cœur de se regarder dans ce miroir où la bêtise nourrit la bêtise et nous rappelle que nous n’y sommes pas complètement étrangers. Qu’est que cela fait du bien cette petite leçon de bienveillance .

                                        Souvent se décaler quand on le peut devant les évidences tonitruantes aide à mieux comprendre comment le serpent arrive à se mordre la queue.

                                        Au fond tenter de reconstituer un débat en noir et blanc à propos d’un sujet qui touche en profondeur notre citoyenneté, d’autant plus aigu que ceux qui ont détenu ou détiennent les rênes des pouvoirs l’ont traité de manière injuste et opportuniste, n’est-ce pas alimenter de manière mortifère ces pratiques de pouvoir qui peuvent changer d’apparence, de détenteurs, de vocabulaire mais se nourrir des mêmes ressorts. Et se reconstituer et se perpétuer sans fin. 

                                        Il est dommage aussi que dans une démocratie comme la nôtre, il faille taper très très fort sur certains sujets pour se faire entendre.

                                         


                                        • Emma Shell Emma Shell 18 juin 2020 04:29

                                          @Octave Lebel
                                          Merci, et en effet... Dommage que le débat doive se régler à coups de poing, dommage que ne soit pas plus entendue la parole des historiens dans ce drôle de procès, ou alors celle de Gaston...


                                        • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 15 juin 2020 11:46

                                          Mme Lacroix, vous avez récit un texte superbe par la forme, le fond, la culture et l’intelligence. Nous sommes aujourd’hui dans une époque sans repères, on amalgame tout, on plaque des valeurs actuelles sur des personnages qui existaient à d’autres époques et vivaient sous l’empire d’autres valeurs et on oublie que codifier c’est réduire la part de l’arbitraire. Il serait bien opportun à tous les détracteurs de Colbert d’unir leurs forces pour faire mettre un terme aux actuels marchés aux esclaves en Libye, aux conditions indignes de travail réservées à la main d’œuvre étrangère en Espagne et ailleurs. Bien entendu, de tels combats nécessitent plus de courage que de déboulonner une statue de bronze. Il y a de l’hypocrisie dans ces foules qui, sans même sans rendre compte, adoptent les comportements des dictateurs, des criminels, de ceux qui imposent aux autres leur point de vue par la violence. Et quel point de vue : sous les apparences d’un humanisme universel se cachent l’inculture, la haine et la bêtise. Evidemment, pris isolément, la plupart des ceux et de celles qui constituent ces foules excitées sont animés des meilleures intentions du monde et sont sûrement convaincus d’agir pour le bien. Dans le fond, ce qui me désole le plus, c’est de voir des hommes et des femmes qui aiment les autres se faire manipuler par des gens qui eux ne veulent que détruire. 


                                          • gnozd gnozd 15 juin 2020 14:57

                                            @Régis DESMARAIS

                                            "Dans le fond, ce qui me désole le plus, c’est de voir des hommes et des femmes qui aiment les autres se faire manipuler par des gens qui eux ne veulent que détruire."
                                            Ben c’est toute l’histoire humaine, ça, dites-donc...


                                          • Emma Shell Emma Shell 16 juin 2020 08:07

                                            @Régis DESMARAIS
                                            Merci, je partage entièrement votre point de vue...


                                          • captain beefheart 17 juin 2020 22:38

                                            @Régis DESMARAIS
                                            Complètement d’accord avec ce que vous écrivez.Au lieu de bousculer le passé lointain dans une mouvement mentale de foule il faudra just se souvenir comment ces mêmes français ont autorisé sans regrets leur président à détruire le pays africain le plus développé,pays qui aidait d’autres pays d’Afrique à se développer. piper mot.BHL et Sarkozy devraient apparaître devant un tribunal pour leurs crimes.Maintenant tu peux y acheter des esclaves.Ces crimes sont bien identifiables et attribuables,contraire aux crimes d’un Colbert,ou autres figures du passé.


                                          • ETTORE ETTORE 15 juin 2020 11:57

                                            Déboulonner les statues.....Pour re-boulonner quoi à la place ?

                                            Une statue d’un délinquant africain, trainant par les cheveux Marianne ?

                                            Cette même statue qui seras déboulonnée par des enragés communautaires se plaignant de la poitrine trop dénudée de notre Marianne ? Par les mêmes qui reconnaitront dans la « négritude » de cette statue, leur ancien savoir faire laborieux sur le marché aux esclaves.

                                            Les mêmes qui érigeront un minaret sur la place..... vociférant l’égalité devant un dieu, dont même eux, ne sont d’accord QUE sur le nom ?

                                            Si vous estimez que votre seul rôle actuel est de finir comme une strate de terre, recouverte par bon nombre d’idées païennes, histoire d’interroger les archéologues futurs.....Alors là OUI, il faut continuer à se laisser déboulonner....le cerveau !


                                            • Iris Iris 15 juin 2020 13:05

                                              Bonjour,

                                              Nous ne devons pas renier notre histoire, et nous ne pouvons pas nous excuser pour le comportement de nos ancêtres.

                                              En revanche, nous ne devrions pas non plus célébrer des personnes dont on sait qu’elles ont fait de l’argent avec l’esclavage ou l’ont fortement favorisé.


                                              • ETTORE ETTORE 15 juin 2020 13:31

                                                Iris@ 

                                                Soit !

                                                On ne considère que l’esclavage comme seuil d’action ou on peut aller sur d’autres pistes ?

                                                Prenez le cas des industries Allemandes, responsables de millions de morts pendant les dernières guerres....

                                                Bosch, Siemens, Bayer....et j’en passe !

                                                Voulez vous enlever les composants de ces marques, de votre voiture, pour aider à la punition ?

                                                Voulez vous, vous soigner uniquement avec des marques, qui n’ont pas fabriqué de gaz mortels ?

                                                Et cela avec la ré-affirmation de notre Monarc 1èr, d’avoir sa main dans la main de la Chance-lière Merckel, pour l’UE-rope ?

                                                Et combien même, si nous devons penser comme les « deboul-honneurs » jusqu’où devons nous remonter pour retrouver la pureté de nos actes ?


                                                • Iris Iris 15 juin 2020 14:49

                                                  @ETTORE

                                                  Je pense que vous exagérez un peu. Il me semble juste que nous devrions accepter de céder un peu de terrain si un grand nombre de nos concitoyens se sentent offensés, dans un but de paix sociale.
                                                  Ne plus célébrer Colbert n’est pas si grave de mon point de vue, il y a des tas de salauds vivants que nous célébrons et enrichissons tous les jours.
                                                  Vous parlez de punition, de retrouver la pureté de nos actes, pour ma part je ne me sens pas ou très peu comptable de l’action de nos parents et ancêtres, c’est peut être ce qui nous différencie.

                                                   


                                                • Kapimo Kapimo 15 juin 2020 13:39

                                                  Ce sujet, c’est de la pure diversion pour les gogos que nous sommes.

                                                  Comme les gens étaient furax suite au confinement et à l’absence de véritable gestion du Covid (sans parler des luttes sociales brutalement arretées), nos petits sorciers nous ont concocté un bel ouvrage d’ingénierie social en faisant sonner les trompettes par les médias qui nous ont dit : « vous pouvez manifester contre la police, et contre le »racisme« , allez-y c’est open bar ».

                                                  Difficile de faire plus pervers en terme de manipulation : les gens qui voulaient assouvir leur colère contre le pouvoir ont été canalisés vers des manifs contre la police sous l’égide de l’anti-racisme officiel (SOS racisme, Licra etc...) et donc aussi de l’extreme gauche (antifas etc...). Bref, manifestez mais pas contre le pouvoir, et sous le contrôle du pouvoir.

                                                  L’histoire de Colbert & Cie, c’est une manière de remplir le vide de leur discours économique et social, de créer un problème là ou il n’y en avait pas, puis de paraitre le régler (en déclarant n’avoir l’intention de rien faire). Ces gens sont des génies de la manipulation, de vrais pervers.


                                                  • oncle archibald 15 juin 2020 14:41

                                                    @Kapimo :

                                                    Votre post met en évidence que « les génies de la manipulation », les « vrais pervers » et j’ajouterai même les « bas du front » ne sont pas tous à l’Elysée ou Matignon .....


                                                  • Kapimo Kapimo 15 juin 2020 16:57

                                                    @oncle archibald

                                                    Commentaire vide, insultant et parfaitement gratuit.
                                                    Reprenez vos esprits.


                                                  • oncle archibald 15 juin 2020 22:26

                                                    @Kapimo

                                                    Hélas il ne s’agit pas d’un commentaire mais d’un simple constat, parfaitement lucide.


                                                  • McGurk McGurk 15 juin 2020 13:44

                                                    Supprimer son passé revient à appliquer la doctrine de Marx qui pensait que, pour aller de l’avant, il fallait tout raser pour tout reconstruire. Chose étrange dans une société où le néo-libéralisme est de plus en plus présent et fait des ravages...

                                                    Il ne restera plus rien de notre patrimoine et donc de notre identité si on supprime tout ce qui rappelle un passé « noir » (sans jeu de mots) et qu’on cède à la moindre pression de groupes débiles demandant la suppression de tout ce qui les contrarie.

                                                    Mort à la politique de circonstance, mettons fin au « nouveau monde » politique".


                                                    • Kapimo Kapimo 15 juin 2020 14:17

                                                      @McGurk

                                                      Le néo-libéralisme et le communisme sont les deux faces d’une meme pièce :
                                                      pouvoir économique suprême des banques centrales, et dirigisme économique
                                                      globalisme

                                                      très fort pouvoir étatique
                                                      dirigisme économique
                                                      éducation obligatoire dès le plus jeune age sous l’égide d’agents étatiques
                                                      affaiblissement de la structure familiale


                                                    • McGurk McGurk 15 juin 2020 14:36

                                                      @Kapimo

                                                      Effectivement. Mais pour moi, l’un comme l’autre représentent des extrêmes. C’est pourquoi il me paraît très curieux d’en avoir deux ici alors que le schéma directeur du moment, et ce depuis plusieurs décennies, est bien néolibéral-extrême.

                                                      Ensuite, il y a effectivement toujours un peu de « communisme » dans toutes les sociétés et aussi du « capitalisme »...à la différence près qu’il y a toute une graduation selon le pays et l’époque.

                                                      Et puis il y a un « vice » dans votre analyse même si correcte qui est que l’Etat n’existe plus. C’est une structure minimaliste qui n’est plus qu’un vase communicant entre le pouvoir économique, donnant les ordres, et le peuple qui les reçoit sans possibilité de les contester. Ca donne « EM ».

                                                      Pour ce qui est de l’éducation également, elle tend de plus en plus vers l’élitisme (le modèle de base français l’étant déjà beaucoup trop) avec l’augmentation des frais de scolarité, cette « capitalisation » car « le diplôme c’est tout ».

                                                      La famille est, pour les libéraux, un frein car c’est un facteur de regroupement et d’identité, donc de rébellion à l’autorité établie. Il leur faut une société atomisée et « prête à l’emploi », sans volonté ni repère.

                                                      D’autre part, il est étrange que nos gouvernements se retranchent derrière « la république » alors que ce mot a été vidé de son sens et que fédérer les gens autour d’un idéal représente un véritable danger.


                                                    • Kapimo Kapimo 15 juin 2020 16:41

                                                      @McGurk

                                                      Ma compréhension est que la fabrication artificielle de ces deux extrêmes (de « gauche » et de « droite ») sert surtout à occuper le gogo en divisant artificiellement le peuple, tout en préservant l’essentiel (les points communs aux deux idéologies) qui lui ne doit pas faire l’objet de débat.

                                                      Les deux idéologies sont adossées à l’état, car c’est bien à l’idée de l’existence d’une entité collective (l’état) que s’adossent les « monnaies » des banques centrales. Ce sont bien les entités nationale ou supra-nationales qui garantissent les monnaies, monnaies qui sont le coeur nucléaire du pouvoir oligarchique par le contrôle de leur émission. Regardez les marchés aujourd’hui, tous les prix sont manipulés par les injections sélectives ou les promesses des banques centrales : les prix financiers directement, et les prix des marchandises indirectement.

                                                      Les deux idéologies tuent tous les viviers de naissance possible des contre-pouvoirs : morts des PME, destruction de l’influence familiale, contrôle des spiritualités.

                                                      L’éducation de qualité est effectivement privatisée et élitiste dans le néo-libéralisme, mais les crises économiques vont rendre son accès de plus en plus restreint aux super-élites.

                                                      La règle ultra-majoritaire sera à terme l’abrutissement.

                                                      Quant à la « république » et aux « droits de l’homme », ce sont les signaux de ralliement des réseaux qui nous contrôlent localement depuis 1793, et auxquels tout « dirigeant » doit impérativement envoyer des signes forts d’allégeance.
                                                      http://www.rennes-le-chateau-archive.com/monument_droit_de_lhomme_1.htm


                                                    • velosolex velosolex 15 juin 2020 19:47

                                                      @McGurk
                                                      Je n’ai pas mémoire que Marx a dit une telle ânerie. La phrase et d’Eugène Pottier, l’auteur de l’internationale.
                                                      Marx lui s’est borné à analyser l’histoire, et à mettre à jour les mécanismes des échanges, et de l’exploitation.
                                                      En particulier liés au commerce de la laine, et des tissages, avec les changements structurels que cette mondialisation débutante a pu engendrer. Marx n’est pas responsable des systèmes totalitaires qui l’ont mis en statuaire à coté de Lenine. Il espérait même que la révolution ne se fasse pas en russie, un pays trop autoritaire, où l’esprit des réformes dégérerait


                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 juin 2020 14:59
                                                      C’est bien, en effet, dans le balancement d’un extrême à l’autre que se résume le comportement sociétal dans la France actuelle, et tout spécialement celui des individus aux pouvoirs (gouvernants, journalistes, responsables religieux...)

                                                      Ceux d’entre eux qui se disent encore « socialistes » et qui ont cessé de vouloir l’égalité, la justice et la paix trahissent l’idéal de leur jeunesse (s’il a bien existé et n’a pas toujours été qu’un carriérisme présentant bien).

                                                      Ils n’ont plus d’autre objectif que de rester « populaires » en veillant à ne pas se tromper dans leurs choix démagogiques entre « bon racisme » et « mauvais racisme », « bonne haine » et « mauvaise haine », « bonne violence » et « mauvaise violence ».

                                                      Contournons-les et aidons les jeunes à continuer d’approfondir la réflexion pour aller vers un socialisme écologique et libertaire, plus que jamais indispensable.



                                                      • Trelawney Trelawney 15 juin 2020 15:21

                                                        Ce code noir a mis du temps à aboutir et était essentiellement voulu par l’entourage de Mme Pompadour qui était pro esclavagiste car ayant beaucoup d’intérêts dans les colonies. Bien qu’à l’époque il était normal de considérer le noir inférieur au blanc. Il n’était pas si inférieur que cela, car il pouvait être évangélisé. De plus le système de sélection génétique a été mis en place grâce à Colbert avec la « création » des mandingues (du nom d’une tribu). Donc on accouplait certains esclaves en fonctions de leur capacités génétiques et c’était dans le code noir.

                                                        Que l’on fasse un rappel sur Colbert est plutôt salutaire.

                                                        Il ne faut toutefois pas oublier qu’Haiti a du payé un lourd tribu à la France pour que cette dernière lui accorde le droit d’être un peuple libre et non plus d’esclaves. Tribu qu’elle versa jusqu’en 1950 soit bien après la seconde guerre mondiale. Et tribu qui ruina ce pays.

                                                        Quant à Leopold II il suffit de connaitre le nombre d’habitants au Congo lorsqu’il en a pris possession en 1888 (27.6 millions d’habitants) et le nombre d’habitants lorsqu’il a cessé de s’en intéresser en 1908 (7 millions d’habitants). Sans parler de la tradition des mins coupées qui est l’invention du Roi.

                                                        Il est quand même intéressant u’on se penche sur ce pan de l’histoire


                                                        • Gaston Lanhard 15 juin 2020 15:50

                                                          Ayrault est quon ! on l’a bien vu quand il était premier sinistre du bouffon Hollande. Qu’attenbre de plus d’un imbécile politique ?


                                                          • velosolex velosolex 15 juin 2020 16:46

                                                            Le texte est juste et bien inspiré. Bravo à l’auteur.

                                                            Tout ce révisionnisme historique est parfaitement imbécile, et souligne le manque de culture, de relativisme, et d’esprit critique, de tous ces dé déboulonneurs de statues. A une autre époque, ils voulaient brûler tout ce qui avait appartenu à « l’ancien régime ». En Iran, ou en Afghanistan, ils détruisent tout ce qui est « apostat. »...Les bouddhas de la vallée de Bamyan ont été dynamité ainsi par les Talibans. C’est un très vieux fonctionnement. Bien des dynasties de pharaon ont vu leur statuaire écrasées au burin. 

                                                            Jaurès a effectivement positivé le colonialisme. Et alors ?. C’était un homme de son temps, défendant une idée moderne, dont il a fallu des générations avant qu’elle ne soit critiquée. Il disait que la France avait l’ obligation de civilisation envers les Africains, comme nous avons eu la chance d’être colonisé par Rome. 

                                                            Toute vue est relative à l’époque. Même dans la France républicaine, le rural, le provincial est « stigmatisé », « folklorisé », à grand renfort de « Bécassine », au sein de la république Française. Une évidence, nous sortons de siècles que nous jugeons cruels, et inflexibles. La galère, le supplice de la roue, les famines, les brigandages, tout cela faisait que l’homme moyen avait une conception bien éloignée de nos sensibleries, et de ce qu’il faut appeler aussi nos hypocrisies, sur fond de complainte de droits de l’homme. Des vies à la « Jean Valjean » étaient très courantes il y a deux siècles ou trois. La condition sociale, l’origine, était le karma qu’on portait, et à partir duquel on nous jugeait. « Tel père, tel fils… ».Les strates culturels qui expliquent le racisme sont omniprésentes, au delà même de la race. Elles sont liées à la différence de naissance, à la sensation d’étrangeté. Le racisme allait de soi il y a quelques siècles, comme la religion pourrait on dire, et la place de chacun sur terre. Je ne cautionne absolument pas ces jugements, que je combats, mais je les comprends. Un homme de notre époque qui pense comme celui du moyen âge est dangereux. Mais il est serait mort, si d’aventure, à l’époque, il aurait prêché les idées de notre temps. 

                                                            Sur Colbert, assurément, c’était un grand homme, qui a fait beaucoup pour rattraper et dépasser les industries et manufactures des autres pays. la politique colbertiste a été reprise il y a 40 ans par la chine, qui a décidé elle aussi de rattraper son retard, avec le succès que l’on sait. 

                                                            A quand va t’on dégommer les statues de Voltaire, qui avait lui aussi des parts dans le marché triangulaire. On se lave les mains au gel hydroalcoolique. Et aussi l’esprit. 


                                                            • Emma Shell Emma Shell 18 juin 2020 04:49

                                                              @velosolex
                                                              Oui... Quand je me promène sur les jolis chemins du Canal du Midi ou dans nos grandes forêts, je me dis « tout de même, merci Colbert ». Et quand je regarde les statues médiévales défigurées du musée de Cluny, je me demande si le progressisme révolutionnaire avait vraiment besoin de toutes ces destructions. Ne peut-on avancer sans tout bousiller ? Où est l’obscurantisme ?


                                                            • Esprit Critique 15 juin 2020 16:54

                                                              Jean-Marc Ayrault ; Il fut un premier ministre de merde. Je le croyais disparu, mais ce salopard corrompu vient encre chier sur la France !


                                                              • Kapimo Kapimo 15 juin 2020 17:00

                                                                @Esprit Critique

                                                                Les franc-maçons ne meurent jamais.


                                                              • ETTORE ETTORE 15 juin 2020 19:54

                                                                Créer l’innommable, pour paraître, honorable  !

                                                                C’est la devise de ce gouverneMENT !


                                                                • BuSab 15 juin 2020 23:41

                                                                  Faut-il interdire le Coran ?

                                                                  => Rédigé par un esclavagiste notoire et soupçonné de pédophilie en plus !


                                                                  • Emma Shell Emma Shell 18 juin 2020 04:51

                                                                    @BuSab
                                                                    Et toutes les statues des philosophes grecs, parce qu’en parlant de soupçon de pédophilie... smiley


                                                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 16 juin 2020 07:09

                                                                    Cette mascarade. Traoré sert les. Intérêts de Macron avant tout . Macron n’a eu aucune compassion envers les G J quand les C R S et autres policiers de la BAC ont tiré au LBD dans la foule . Macron se moque des petites gens . Il est trop arrogant , trop sûr-fait surtout il n’est pas ignorant des choses. Plus grave est le fait que le sieur Benalla se gave actuellement dans le plus grand silence des couloirs de l’état Jacobin Vous êtes très loin du réel.


                                                                    • Clouzit 16 juin 2020 08:13

                                                                      Boonnn je propose qu on détruise Bordeaux et toutes nos villes negrieres...qu on supprime Versailles qu ils mène une guerre contre toute l Afrique du nord qui nous vendaient les a fric cains pour les ameriques rt qu on se flagelle tous les week-ends....et changeons nos livres d histoire et eliminons tous nos grands français ......ou vas t on ...on va avoir honte d être blanc ...français...mais il y a des tas de pays à moderniser....au lieu de partir au usa en chine..etc les mécontents allez dans les beaux et calmes pays d Afrique ......


                                                                      • CHALOT CHALOT 16 juin 2020 09:58

                                                                        Je suis moi aussi contre la destruction de notre identité et de notre histoire.

                                                                        Ces démagos ne comprennent pas qu’en collant aux manifestations spontanées de personnes déboussolées, ils participent à la déconstruction de la culture et à l’asphyxie de la mémoire.


                                                                        • Réflexions du Miroir AlLusion 17 juin 2020 17:07

                                                                          Si vous vous rappelez ce que représente les statues, les noms de rue à l’effigie d’un personnage, vous avez la réponse.

                                                                          Elles font partie du culte de la personnalité à titre posthume qui ne profite à personne. C’est pendant la vie qu’il faut se rendre compte des actes de ceux qui sont statufiés.

                                                                          Ce qu’il faut déduire de l’histoire et du passé, c’est ce qu’ils apportent comme idées pour corriger le présent et préparer le futur. 


                                                                          • Réflexions du Miroir AlLusion 17 juin 2020 17:13

                                                                            Qui retourne à la source à la vue d’une statue ?
                                                                            Qui se plonge soit dans un dictionnaire encyclopédique ou sur Wikipedia pour s’informer de ce qu’elle représente et de ce que le personnage représente dans l’histoire ?
                                                                            Très vite, après l’inauguration, le passant rencontre une statue sur son chemin sans la voir. Parfois, aux anniversaires, on y trouve quelques fleurs.


                                                                          • Iris Iris 17 juin 2020 17:31

                                                                            Ne plus glorifier quelques figures esclavagistes avérées pour calmer le jeu ne me parait pas idiot. On peut tout a fait le faire sans baisser notre culotte.


                                                                            • agent ananas agent ananas 17 juin 2020 17:32

                                                                              Il est paradoxal que l’on demande la suppression de notre Histoire de personnalités lointaines plus ou moins liées à l’esclavagisme et colonialisme, alors que nos élites d’aujourd’hui sont responsables du renouveau de l’esclavage après la guerre de Libye ...

                                                                              Le marché aux esclaves est une réalité dans la Libye bordélique et chaotique post Kaddhafi.

                                                                              Qu’attendons nous pour condamner les responsables de cette ignominie, nommément Sarkozy, BHL, Juppé mais aussi Hillary Clinton, Samantha Power, Susan Rice Dadid Cameron, William Hague ... pour ne citer que les principaux !


                                                                              • Iris Iris 17 juin 2020 17:48

                                                                                @agent ananas

                                                                                Ce n’est pas paradoxal, c’est juste pragmatique, car il serait infiniment compliqué de faire condamner des gens encore vivants smiley

                                                                                Mais vous les dénoncez, c’est déjà un début.


                                                                              • Réflexions du Miroir AlLusion 17 juin 2020 17:50

                                                                                @agent ananas,
                                                                                 Bonne réponse.
                                                                                 L’histoire est toujours en marche. L’actualité n’existe pas. Dès qu’on en parle, elle est déjà dans le passé.
                                                                                 C’est une fausse idée de couper l’histoire comme un feuilleton à moins de se lancer dans la fiction et la science-fiction.
                                                                                 On rejoint un peu le billet de Duguet « Le risque d’un monde déterminé par la Soumission » avec le culte de la personnalité.

                                                                                 


                                                                              • agent ananas agent ananas 18 juin 2020 00:10

                                                                                @Iris
                                                                                « Ironique », sans doute plus approprié ...
                                                                                Iris ... hum ... j’ai eu un échange l’an dernier sur The UNZ Review avec une certaine « Iris », qui m’a fait découvrir Paul Rassinier ...


                                                                              • Iris Iris 18 juin 2020 00:23

                                                                                @agent ananas

                                                                                Je ne suis cette Iris là. Que dois-je comprendre de cette référence à Paul Rassinier que je ne connaissais pas avant ce soir ? Une ame perdue cet homme là. Vous me direz peut-être à quoi vous pensez....


                                                                              • agent ananas agent ananas 18 juin 2020 00:52

                                                                                @Iris
                                                                                Mauvaise pioche, donc ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité